UNAFIC INFOS N° 43 octobre 2016

Commentaires

Transcription

UNAFIC INFOS N° 43 octobre 2016
UNAFIC
http://www.unafic.org
Union Nationale des Associations Françaises d'Ingénieurs Chimistes
UNAFIC INFO N° 43
Editorial
INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES
INGENIEURS CHIMISTES
Les récentes enquêtes sur l’emploi des ingénieurs en général et celles plus ciblées par la Conférence des
Grandes Ecoles sur l’insertion des jeunes ingénieurs et
des chimistes en particulier (extraction faite par la FGL
à partir des données de la CGE) montrent des résultats
très positifs sur l’emploi des jeunes ingénieurs chimistes. Ces résultats rompent à la fois avec les chiffres
du début des années 2010 et surtout, pour ce qui concerne le présent avec le taux très élevé du chômage des
jeunes dans notre pays (23% pour la classe d’âge 15-24
ans). L’ insertion de la promotion 2015 a été pour IESF
plus rapide que les deux précédentes et si pour les ingénieurs chimistes la proportion en activité professionnelle est plus faible que pour la moyenne des ingénieurs
( 50% contre 65%) c’ est largement dû au nombre important des élèves ingénieurs chimistes fraichement diplômés poursuivant une thèse (16% contre 7% pour l’
ensemble des jeunes ingénieurs), les jeunes chimistes
diplômés étant dans la moyenne des ingénieurs en poursuite d’études (hors thèse) de l’ ordre de 9%. Trois ans
après comme en témoigne la promotion 2012, la situation est évidemment autre avec 94% des ingénieurs chimistes en activité professionnelle et seulement 1% en
recherche d’emploi. L’insertion des jeunes ingénieurs
se fait bien sûr notablement dans les industries chimique, pharmaceutique et cosmétique (17%) mais aussi
dans l’énergie (9%)et dans le secteur R&D scientifique
(6%). C’est d’ailleurs dans la fonction R&D que les ingénieurs chimistes diplômés 2015 sont le plus employés
(29% contre 18% en moyenne pour les ingénieurs) puis
les études et conseils (14% contre 20%) et enfin 10%
dans la production comme les autres ingénieurs. Outre
la forte formation scientifique des ingénieurs chimistes
et l’importante et heureuse féminisation de la profession
d’ ingénieur chimiste, on peut noter le caractère plus
provincial de l’emploi des jeunes ingénieurs chimistes
(56% contre 50%) mais aussi une part plus importante
des ingénieurs chimistes diplômés 2015 employés à l’
Octobre 2016
étranger (15% contre 12% pour l’ ensemble des ingénieurs 2015) montrant l’ image positive des ingénieurs
chimistes français non seulement dans l’ hexagone mais
aussi hors de nos frontières.
Daniel Jasserand
Président UNAFIC
La vie des Ecoles et des AAE
Journée des élèves ingénieurs chimistes à ClermontFerrand.
La FEIC (Fédération des Elèves Ingénieurs Chimistes)
dont nous avions salué la formation dans le numéro 39
d’UNAFIC INFO et qui a vocation à réunir les élèves
des écoles appartenant à la fédération Gay-Lussac, a
atteint un important succès avec l’organisation de la
journée des ingénieurs chimistes à Clermont-Ferrand le
21 Octobre dernier dans les locaux de Sigma (ex ENSCCF). Cette journée a pris la forme d’un colloque sur
Chimie et Environnement réunissant 80 élèves en présence d’orateurs de sociétés industrielles telles que Michelin ou Yves Rocher, illustrant notamment l’influence de la chimie bio-sourcée. Ce colloque a été organisé par le président de la FEIC Fabien Servan avec
le soutien bienveillant de la directrice de Sigma Clermont Sophie Commereuc et de son équipe. L’UNA-
FIC a tenu à soutenir cette initiative par la présence de son président Daniel Jasserand ainsi que
celle d’Alain Gay-Belille, ancien président. La
FEIC est domiciliée à la Maison de la Chimie et
peut être contactée à [email protected]
Cette journée est le prélude à d’autres succès que
l’UNAFIC appelle de ses vœux.
Label EESPIG pour l’ESCOM
L’ESCOM obtient la qualification d’établissement
d’enseignement supérieur privé d’intérêt général (EES-
PIG), cette qualification créée par la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013, permet de labelliser les établissements privés d’enseignement supérieur en contrat avec l’Etat.
Jean-Pierre Sauvage,
Nobel de Chimie
L’AICS est fière de compter un Prix Nobel parmi ses
membres.
Le Prix Nobel de Chimie de chimie a été attribué le 5
octobre 2016 à Jean Pierre Sauvage (ENSCS 1967),
professeur émérite de l’Université de Strasbourg et directeur de recherche émérite du CNRS, prix partagé
avec ses collègues J.P. Fraser Stoddart (Northwestern
University, Evanston, IL USA) et Bernard L. Feringa
(Université de Groningue, Pays Bas), pour leur travaux
de recherche, notamment sur le développement de systèmes moléculaires dynamiques ; véritables moteurs
tournants (rotor / stator) ou linéaires appelés muscles ou
pistons moléculaires ces édifices moléculaires géants
sont des machines dont la dynamique peut être contrôlée.
Après son diplôme d’ingénieur
à l’Ecole Nationale Supérieure
de Chimie de Strasbourg, Jean
Pierre Sauvage a poursuivi ses
études par une thèse dans le laboratoire de Jean Marie Lehn,
spécialiste de la chimie supramoléculaire, futur prix Nobel,
où il débuta des travaux qui
l’amèneront après de nombreuses années à la récompense attribuée aujourd’hui.
Ce prix Nobel récompense le talent d’un chercheur et
l’excellence de la recherche française et fait suite à ceux
reçus par Jean Marie Lehn en 1987 et à Martin Karplus
en 2013 ainsi qu’au Nobel de Physiologie et médecine
reçu par Jules Hoffmann en 2011.
Nous adressons toutes nos félicitations à Jean Pierre
Sauvage.
Alain Thuillier
Fédération Gay-Lussac
Le nouveau site de la Fédération Gay Lussac est mis
en service depuis le mois de juillet
www.20ecolesdechimie.com
Ingénieur chimiste, mixité et diversité
Le métier d’ingénieur a pour la majorité de la population une image fortement masculine. Néanmoins, les
études socio-économiques réalisées par IESF montrent
que de plus en plus de femmes se destinent à des carrières d’ingénieur. Ainsi, toutes disciplines confondues,
29% de jeunes ingénieurs sont des femmes, la proportion moyenne s’établissant maintenant à 20%.
Mais le métier d’ingénieur chimiste est encore plus prisé
par les femmes, car si toutes générations confondues
elle représentent 43% de nos diplômés elles sont près de
60% pour les dernières promotions sorties des écoles de
la Fédération Gay-Lussac.
Et cet engouement des femmes pour la chimie n’est pas
un phénomène nouveau, plusieurs écoles de la Fédération ayant accueilli dès le début du 20ème siècle des
jeunes filles dans leurs promotions. Parmi celles-ci,
Chimie Paris Tech – ENSCP- qui a célébré durant 3
jours, mi-octobre, le centenaire de l’intégration de ses
deux premières élèves féminines, lesquelles furent diplômées en 1919.
Ces 3 journées ont donné lieu à de nombreuses conférences centrées bien sûr sur la mixité mais dans un sens
plus large sur la diversité et ses apports bénéfiques dans
l’entreprise et plus largement encore sur ce qu’elle nous
apporte à tous.
Alain Thuillier
Agenda
La Fondation de la Maison de la Chimie organise le 9
novembre dans ses locaux à Paris un colloque dont le
thème sera « Chimie et Grandes Villes ». Inscription
gratuite mais obligatoire.
Le prochain Dîner-débat UNAFIC se déroulera le
mardi 22 novembre à la Maison de la Chimie, et aura
pour thème « Les Matériaux Intelligents ».
Village de la Chimie : La prochaine édition se tiendra
au Parc Floral (Bois de Vincennes), les 24 et 25 février
2017. L’UNAFIC y sera présente pour assurer la promotion du métier d’ingénieur chimiste et y représenter
l’ensemble des écoles de la Fédération Gay-Lussac.
Directeur de la publication : Alain Thuillier ESCOM
Webmaster du site UNAFIC : Pierre Laroche ECPM