FR-2012.06-07 Bulletin.pub

Commentaires

Transcription

FR-2012.06-07 Bulletin.pub
Des syndicats Poste & Logistique réunis à
Nyon pour discuter les défis et le travail à venir
S
O
M
UNI P&L
n°6-7, Juin - Juillet 2012
Les 25 et 26 juin, une septantaine de syndicalistes de la poste et de la
logistique se sont rassemblés au siège d’UNI Global Union à Nyon pour
la première réunion mondiale P&L depuis la conférence quadriennale
du secteur, tenue à Washington en automne dernier, et ont évalué et
actualisé les priorités d’UNI P&L pour la période en cours.
M
A
Les participants ont notamment revisité les 4 thèmes principaux de la
conférence de Washington, soit: l’innovation dans le secteur, le recrutement de nouveaux travailleurs, le travail avec les institutions mondiales
et les problèmes générés par la libéralisation et la déréglementation.
I
R
E
Des syndicats Poste & Logistique réunis à
Nyon pour discuter les défis et le travail à venir
L’APWU se bat contre la fermeture de centres
de traitement du courrier
Fermeture de presque tous les bureaux de
poste en Norvège
Protestations contre les licenciements à la
Poste suisse
Le syndicat autrichien négocie une augmentation de 3,2%
Le JPGU tient son Congrès
Grève des travailleurs postaux tunisiens
SEKO conclut un accord dans les secteurs
Poste et Aviation
La poste brésilienne engagera 9000 personnes
UNI-Apro & le JPGU décernent des bourses
Pour ce qui est des innovations du secteur, les participants ont entendu
des exposés d’experts en innovations et technologies postales de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et de la Poste suisse, laquelle est généralement reconnue comme étant le leader mondial des
services postaux novateurs et diversifiés. Les participants ont aussi discuté du rôle important que jouent les services financiers postaux, en
particulier l’expansion de la banque postale de Correios do Brasil via un
partenariat avec Banco do Brasil. Les syndicats ont échangé des idées
sur la manière dont ils peuvent s’impliquer davantage pour faire pression en faveur de services diversifiés et novateurs dans leurs pays et
sur les problèmes qui peuvent découler des nouveaux types de travail.
Les syndicats ont également discuté comment développer les relations
d’UNI avec des institutions mondiales et régionales comme l’UPU et les
unions restreintes. Pascal Clivaz, Directeur des finances et de la stratégie de l’UPU, a informé les participants sur le prochain Congrès de l’UPU à Doha.
Le deuxième jour, les participants se sont penchés sur le défi consistant
à syndicaliser davantage de travailleurs du secteur. Tant chez les nouveaux opérateurs postaux des marchés libéralisés que dans les segments des colis et envois express en pleine expansion, les syndicats
ont reconnu la nécessité d’accroître leurs effectifs et de gagner en force
pour ces travailleurs non syndiqués. La discussion s’est focalisée sur
les obstacles au recrutement et les façons de les surmonter.
Le dernier sujet de la réunion a porté sur les questions de libéralisation
et de réglementation. A cet égard, les participants ont entendu de nombreuses bonnes pratiques du monde entier – notamment des conditions
sectorielles minimales fixées par la loi, des moyens d’élargir l’obligation
de service universel et des méthodes pour empêcher les accords commerciaux d’affaiblir les normes existantes.
Après la réunion mondiale, les syndicats d’UNI Americas ont tenu une
réunion régionale lors de laquelle ils se sont penchés sur les quatre thèmes principaux sous un angle régional. Les syndicats de la région se
sont principalement concentrés sur les questions de réglementation et
de libéralisation ainsi que sur les problèmes causés par la concurrence
dans un secteur en rapide mutation.
www.uniglobalunion.org
L’APWU se bat contre
la fermeture de centres de traitement du
courrier
Le syndicat des travailleurs postaux américains, APWU, a déposé une motion auprès de la Commission américaine de régulation
postale (CRP) pour stopper le
projet des Services postaux des
Etats-Unis (USPS) visant à fermer près de la moitié de ses 141
centres de tri postaux au cours
des 3 prochaines années.
L’USPS envisage de demander
48 regroupements en 2012, suivis de 92 fermetures en 2013 et
89 en 2014. Les fermetures s’accompagneraient aussi d’une
baisse des conditions de livraison
du lendemain.
“Vu le manque total d’analyse et
de preuves, il semble que les
économies de 1,2 milliard de $
réclamées par la direction dans la
1ère phase du plan ne soient pas
justifiées.” a déclaré un conseiller
de l’APWU à la Commission.
Dans un jugement de fin juin, la
Commission de régulation postale a refusé la motion de l’APWU. Le syndicat a fait part de son
intention de poursuivre ses activités en matière de régulation et de
législation.
Le président de l’APWU, Cliff
Guffy, a affirmé: “La décision
prouve la nécessité de renforcer
le pouvoir de la commission et
d’accroître la contribution du public aux projets d’USPS qui toucheront les services au plan national.
2
Fermeture de presque
tous les bureaux de
poste en Norvège
Le parlement norvégien a mis en
œuvre un plan de la Poste visant
à éliminer quasi tous les bureaux
de poste du pays et de n’en
conserver que 30 sur les 149 restants actuellement. La restructuration augmentera la dépendance
de la poste aux comptoirs postaux en magasin, qui seront grosso modo au nombre de 1.400.
Les changements réduiront aussi
drastiquement l’envergure de la
banquet postale. A l’avenir, les
services financiers postaux seront remplacés par un système
où les services sont fournis uniquement via le réseau postal rural. Les clients seront invités à
réserver d’avance leurs services
bancaires.
Le Président de Postkom, Odd
Christan Øverland a déclaré: “Ce fut
un début de journée difficile pour
tous ceux qui sont concernés”.
Postkom s’est engagé à discuter
avec la Poste concernant les répercussions sur les salariés, notamment des programmes pour
les aider à trouver un nouvel emploi à la Poste ou d’éventuelles
mesures d’encouragement à
prendre une retraite anticipée.
Protestation contre
les licenciements à
la Poste Suisse
L’affilié suisse d’UNI, Syndicom,
a organisé plusieurs manifestations pour protester contre les
projets de la Poste Suisse qui
envisage de supprimer 250 emplois dans sa filiale, PostLogistics.
Ces suppressions d’emploi interviennent alors même que l’entreprise a enregistré des bénéfices
de l’ordre de 904 millions de CHF
en 2011, dont 151 millions générés directement par PostLogistics.
Syndicom a protesté dans des
centres de tri, notamment à Dallens, où 24 emplois devraient
disparaître. La Poste suisse veut
transformer ses salariés en
pseudo-indépendants et a manifesté son intention de péjorer les
conditions de travail dans la future CCT qui va être négociée.
Le syndicat autrichien négocie une
augmentation de
3,2%
L’affilié d’UNI, GPF, a conclu récemment une nouvelle convention collective qui comprend une
augmentation de salaire de 3,2%
pour les travailleurs de la Poste
autrichienne. Cet accord qui porte
sur 12 mois entre en vigueur le
1er juillet 2012.
Les travailleurs couverts par la
convention de 2009 recevront
une augmentation de 3,25%. Les
postiers et postières recevront un
supplément mensuel de €84 à
partir du 1er septembre et leur
temps de travail sera aligné sur
celui des autres travailleurs de la
distribution du courrier.
www.uniglobalunion.org
chez Swedavia, Menzies Aviation
et à d’autres travailleurs des deux
aéroports. En plus de l’augmentation générale des salaires, des
suppléments salariaux et des
conditions de travail spécifiques
ont été négociés localement.
Le JPGU tient son
Congrès
Le Japan Post Group Union
(JPGU) a tenu son 5e Congrès
annuel en juin à Tokyo. Quelque
1800 délégués se sont réunis
pour discuter l’avenir du syndicat,
les problèmes du secteur postal
japonais et célébrer leur récent
succès dans l’obtention d’une
réforme favorable de la législation
postale.
En plus du discours principal du
Président Usuki, les participants
ont entendu des exposés du président de la Confédération japonaise des syndicats, de plusieurs
membres de la Diète japonaise et
du Chef de département adjoint
d’UNI Poste & Logistique, Stephen DeMatteo.
postaux afin d’améliorer les services. Il a demandé que de nouvelles recrues soient engagées avec
de véritables contrats de travail et
qu’elles soient intégrées sur le
marché du travail afin de réduire
l’ampleur du chômage chez les
jeunes demandeurs d’emploi. Le
syndicat a affirmé qu’un secteur
postal fort et viable est essentiel
pour la nouvelle démocratie et
l’économie en Tunisie.
SEKO conclut un accord dans les secteurs Poste & Aviation
L’affilié suédois, SEKO, a signé
La grève est intervenue après
l’échec des négociations entre le
syndicat et l’Inspectorat général
de la poste.
Le syndicat a soutenu qu’il est
nécessaire d’avoir du personnel
supplémentaire dans les centres
www.uniglobalunion.org
La poste brésilienne
engagera 9000 personnes
Le gouvernement brésilien a autorisé la poste, connue sous le
nom de Correios, à engager
9.000 nouveaux travailleurs vu
que le service connaît une expansion en raison du développement
de l’économie.
L’affilié d’UNI, FENTECT, a retenu le recrutement de personnel
comme problème essentiel lors
de la grève de l’automne dernier.
Grève des travailleurs postaux tunisiens
Les travailleurs postaux tunisiens
ont pris part à une grève de deux
jours à la fin juin pour protester
contre le manque de personnel et
la nécessité d’améliorer les services postaux.
La convention applique également les normes salariales minimales pour les travailleurs temporaires d’au moins 15.984 couronnes suédoises par mois, soit environ US $ 2.300. Elle prévoit
aussi de meilleurs chances pour
les employés travaillant à l’heure
d’obtenir des emplois à durée
déterminée et crée des possibilités de formation supplémentaire.
une nouvelle convention collective s’appliquant à 20’000 travailleurs des secteur de la poste et
de l’aviation. L’accord central
comprend une hausse de salaire
de 2,6% l’an prochain.
En réponse aux revendications
des travailleurs et travailleuses,
et dans le cadre du plan visant à
étendre le service universel aux
petites villes et aux zones urbaines pauvres, Correios commen-
L’accord conclu avec l’organisation patronale Almega s’étend
aux travailleurs postaux de Post
Norden et de Bring CityMail ainsi
qu’aux travailleurs de l’aviation
3
Prochaines réunions
cera à engager petit à petit du
personnel jusqu’en juillet 2013.
FENTECT commencera à négocier collectivement en août et
s’est engagé à ce que le recrutement de personnel reste une priorité pour le syndicat.
UNI Apro et le JPGU
décernent des bourses
Douze étudiants sri lankais trouveront la poursuite de leurs études à l’université plus abordables, après l’obtention d’une
bourse d’UNI Apro et du Japan
Post Group Union (JPGU).
Le programme de bourses, financé par la section du Kanto du
JPGU, est ouvert aux enfants des
membres des syndicats affiliés
UPTO (Union of Post and Telecommunications Officers) et
NPTWU (National Post and Telecommunications Workers Union).
« En tant que Sri lankais, je suis
reconnaissant à nos collègues
japonais d’avoir mis en place ce
programme de bourses malgré la
situation économique difficile au
Japon. Je demande aux étudiants
qui bénéficient de ces bourses
d’en faire bon usage pour obtenir
les meilleurs résultats scolaires.
C’est ainsi que nous pourrons
témoigner notre reconnaissance
dans un véritable esprit de solidarité internationale» a déclaré
Jayasri Priyalal, Président du programme de bourses d’UNI Apro/
JPGU au Sri Lanka et Directeur
d’UNI Apro Finance et des activités pour les cadres.
Les bourses seront remises aux
bénéficiaires au mois d’août lors
du Symposium de gestion de la
vie professionnelle et de la vie
privée organisé par le Conseil
des affiliés sri lankais d’UNI.
4
Séminaire PortugalBrésil - Secteur Postal et Logistique
Le SINDETELCO et la Fédération
Brésilienne des Syndicats du
Secteur Postal, sont en train de
réaliser un séminaire bilatéral
pour partager des expériences et
des pratiques du Secteur Postal
et Logistique au Portugal et au
Brésil.
La première partie de cet
échange a eu lieu au mois de
Mars au Portugal, avec un séminaire, qui a eu lieu au siège du
SINDETELCO et où il a était possible de montrer la réalité de
l´entreprise CTT– Correios de
Portugal (La Poste Portugaise)
aux syndicalistes brésiliens, ainsi
que la libéralisation du secteur
postal et les lignes qui guident la
privatisation déjà adoptée, et
contre laquelle le SINDETELCO
s´est toujours battu.
En ce moment à Fortaleza, Ceará, Brésil, se réalise la deuxième
partie de cet échange, avec des
dirigeants
du
SINDETELCO
(Portugal), où ils peuvent découvrir et comprendre comment
fonctionne la Poste au Brésil et
les perspectives d'avenir du Secteur Postal et Logistique en Amérique Latine.
Les syndicats impliqués estiment
ce genre d´échanges très importants, qui aident les syndicalistes
a créer des synergies et des
points de contact, très utiles pour
faire face à la réalité dans nos
différents pays et régions.
Congrès de l’Union postale universelle
24 sept. -15 octobre; Doha, Qatar
Journée mondiale de la poste
9 octobre
Forum postal d’UNI Apro pour l’Asie
de l’Est
21-23 octobre, Tokyo
Séance plènière du dialogue social
postal
15 novembre, Bruxelles
Comité d’UNI Europa P&L
6-7 décembre, Luxembourg
Comité postal d’UNI Apro
11-12 décembre, Bangkol
UNI Global Union
8-10 Av. Reverdil
1260 Nyon
Suisse
Tel: + 41 22 365 21 32/47
Fax: + 41 22 365 21 21
[email protected]
www.uniglobalunion.org

Documents pareils