DP concert Treme - fanfareduloup ORCHESTRA

Commentaires

Transcription

DP concert Treme - fanfareduloup ORCHESTRA
Le Fanfareduloup Orchestra présente
Tremé – A tribute to New Orleans
Du 18 au 21
décembre 2014
Jeudi et samedi à 19h
Vendredi à 20h
Dimanche à 17h
Théâtre du Loup
10 ch de la Gravière
1227 Les Acacias
Tremé est le nom d’un quartier du Nord-Ouest de la Nouvelle-Orléans et le
nom d’une série télévisée…
Mais Tremé est également pour le Fanfareduloup Orchestra, un parcours
amoureux des différentes musiques que la Nouvelle-Orléans a créées,
transformées ou adaptées tout au long du 20ème siècle, une invitation au
voyage, un concert tout public qui promet de nous faire danser.
1
Genèse du projet
Le Treme est un quartier situé au nord ouest du Carré Français, l'un des plus vieux
quartiers de La Nouvelle-Orléans, historiquement, à l'époque de l'esclavage, le
quartier des noirs non-esclaves. Un lieu fort et symbolique de la culture
afro-américaine et créole.
Une série TV comme point de départ
C’est la série télévisée du même nom, imaginée par David Simon et ayant
passionné plus d’un musicien du Fanfareduloup Orchestra, qui a suscité le désir de
ce concert. Un concert porté par le triumvirat composé de Christian
Graf, Bill Holden et Yves Cerf.
La série télévisée Treme retrace la vie et l’effort de reconstruction des habitants de
ce quartier quelques mois après le passage du terrible ouragan Katrina. Dans
celle-ci, la musique est omniprésente tel un fil conducteur entre les
épisodes, source d’espoir et partie intégrante de la culture du quartier. Elle
participe d’ailleurs également à donner une véritable identité à la série et il est
fréquent d’y voir apparaître des musiciens de renom issus de la scène néoorléanaise, nationale et internationale tel qu’Elvis Costello, Allen Toussaint,
Dr John, Ron Carter ou de nombreux Brass Bands (orchestres de cuivres et
de percussions).
Point de départ du projet, le lien avec la série s’arrête ici pour permettre à
l’orchestre de rendre hommage à la Nouvelle-Orléans à travers les nombreuses
musiques populaires qu’elle a contribué à faire éclore et développer tout au long
du 20ème siècle.
Intéressant ! Le site musicoftreme.com recense les chansons et musiques que l’on
trouve dans chaque épisode.
Un grand chaudron musical
S’il est connu que la Nouvelle-Orléans a vu naître les Brass Band à l’origine du
jazz et du funk, n’oublions pas que blues, folk, rhythm’n’blues et même rap
et hip-hop y puisent également leur origine, nés de ce vivre-ensemble
depuis des siècles entre Afro-américains, Latinos, Cajuns et Créoles, « un vrai
chaudron musical » comme le souligne Christian Graf, soucieux de ce projet.
2
Entre histoire et musique
Avec Tremé, les musiciens du Fanfareduloup Orchestra nourrissent
deux ambitions.
•
Raconter musicalement l’histoire de la Nouvelle-Orléans au travers de
ses musiques multiples et multiethniques.
•
Faire danser les Genevois quelque soit leur âge ou leurs connaissances
musicales.
Et afin de partager cet esprit festif pendant toute la durée du concert, les musiciens
de l'orchestre ont convié pour l’occasion le chanteur et saxophoniste Ernie
Odoom, le trompettiste Daniel Verdesca et le tromboniste Christophe
Legrand.
3
La Nouvelle-Orléans et sa musique
Extrait d’une interview de Jean-Pierre Labarthe accordé au site
larumeurmag.com.
Auteur de Un siècle de musique à la Nouvelle-Orléans, jazz, soul, bouncy rap... la
ville de toutes les aventures musicales1 et de Gangsta Gumbo, une anthologie du
rap sudiste via Houston, Memphis, Atlanta, Miami, Jackson et la NouvelleOrléans2.
« Longtemps avant qu’elle n’invente le jazz, matrice des grandes musiques noires
aux Etats-Unis, la Nouvelle-Orléans était l'un des rares endroits où les esclavagistes
français laissaient les Noirs se rassembler à Congo Square le dimanche. Durant ce
jour de repos hebdomadaire, ils profitaient de ce temps et espace de liberté
surveillée pour faire résonner les tambours et danser la bamboula. De plus, les
Créoles ont développé le sens de l'harmonie en jouant dans les orchestres qui
s'exerçaient dans les théâtres de la ville avant que les lois ségrégationnistes et
notamment les lois Jim Crow ne s'imposent en 1876 et ne les mettent définitivement
au banc de la société blanche. La musique s'y est largement développée, mieux
que partout ailleurs dans le pays »
Définitions 3
Le Jazz
Musique afro-américaine, créée au début du XXème siècle par les communautés
noires et créoles du sud des Etats-Unis et fondée pour une large part sur
l’improvisation, un traitement original de la matière sonore et une mise en valeur
spécifique du rythme, le swing. Association entre musique de fanfare européenne
et rythmes africains, elle prend sa source à la Nouvelle-Orléans. Elle aurait été
développée pour la danse et les célébrations par des musiciens comme le
cornettiste Buddy Bolden, le batteur Papa Jack Laine et le pianiste Jelly Roll
Morton, dans le district légendaire de Storyville.
Louis « Satchmo » Armstrong, originaire de la place, lui a donné une nouvelle voix
plus claire dans les années 1920 et 1930. Même si l’importance de la ville comme
centre musical s’est estompée après les périodes des grands orchestres populaires,
du bop et du post-bop, le trompettiste local Wynton Marsalis et les membres de sa
famille ont réussi, vers la fin des années 80, à re-populariser le son traditionnel de
1
2
3
Editions Scali, 2008
Aux côtés de Charlie Braxton. Editions Le Camion Blanc, 2012
Source : Dictionnaire Le Petit Larousse illustré, 2012.
4
La Nouvelle-Orléans en mettant au monde leur souche particulière de jazz
moderne.
Musiques actuelles
La Nouvelle-Orléans regorge de talents confirmés comme les Neville Brothers ainsi
que de nouvelles pointures de la nouvelle génération tels les rappeurs Lil Wayne,
Juvenile ou encore Trombone Shorty, en passe de devenir une star internationale
du funk et de la soul-rap.
Blues
Complainte du folklore noir américain, née dans le sud-est des Etats-Unis, d’abord
rurale puis urbaine, caractérisée par une formule harmonique constante et un
rythme à quatre temps, dont le style a influencé le jazz et la plupart des formes
musicales dérivées du rock.
Le blues est une forme musicale dérivée des chants d'esclaves noirs qui travaillaient
dans les plantations ou sur les docks. Ces chants exprimaient alors la tristesse, les
idées noires.
Ragtime
Style pianistique et orchestral né dans le Midwest et le sud des Etats-Unis à la fin
du XXème siècle, caractérisé par une mélodie fortement syncopée qui mêle des
éléments du folklore afro-américain et des airs de danse d’origine européenne, et
par des compositions à 4 thèmes de 16 mesures et des interludes de 2 ou 4
mesures.
Le ragtime (ou "rag") a été popularisé entre 1897 et 1915 par Scott Joplin James
Scott ou encore Joseph Lamb. Principalement connu pour ses morceaux au piano,
il peut également être joué à la guitare ou au banjo.
Zydeco
Musique populaire apparue dans les années 1940, combinant blues, jazz et
musique cajun. Le zydeco est associé à l'accordéon et souvent à la langue
française.
5
Des ateliers pour les élèves du cycle d’orientation
Tradition oblige, le concert de décembre du Fanfareduloup Orchestra est
l’occasion pour les musiciens de proposer un concert accessible à tous avec des
musiques pour tous les publics.
Depuis de nombreuses années, décembre est également le rendez-vous des écoles.
Ce rendez-vous revêt deux formes : l’occasion pour les élèves de découvrir le
travail du collectif en se rendant sur le lieu du concert d’une part, mais également
pour quelques chanceux, de participer à des ateliers imaginés en lien avec la
thématique du concert. Ainsi, en plus des quatre dates publiques, deux sorties
scolaires leur sont consacrées au Théâtre du Loup.
Deux semaines avant cette nouvelle série de concerts, auront lieu des ateliers au
Cycle d’orientation de Sécheron. Une forme nouvelle d’atelier pour cette année
puisque les élèves travailleront durant toute une journée aux côtés du Triumvirat
composé de Christian Graf, Yves Cerf et Bill Holden.
Au programme de cette journée :
•
Introduction à cette journée avec le visionnement d’un épisode
de la série Treme
•
Introduction historique : Comment les musiques noires ont
façonné la culture populaire mondiale et la place de la
Nouvelle-Orléans dans cette aventure, permettant ainsi de relier
les faits historiques et géographiques et montrer
leurs
incidences sur l'art
•
Initiation à la musique de fanfare et au chant
•
Apprentissage du défilé en « second line »
6
Morceaux choisis
Le répertoire du concert Treme : des reprises de grands classiques. Des standards
adaptés et arrangés par les musiciens du Fanfareduloup Orchestra dans le but
d’accentuer leur caractère festif et pousser les spectateurs sur la piste lors de la
deuxième partie du concert.
Le saxophoniste et chanteur écossais Ernie Odoom se produira aux
côtés du collectif, associant sa voix à celle de Bill Holden tandis que
le tromboniste Christophe Legrand et le trompettiste Daniel Verdesca
complèteront l’ensemble de cuivres
Liste de morceaux choisis
•
•
West End Blues
•
Hu Ta Nay
•
Sisters
•
Egyptian Fantasy
•
Purple Gazelle
•
Carved In Stone
•
Noise
•
At The Foot Of Canal Street
•
Tipitina
•
Just A Closer Walk With Thee
•
Feel Like Funkin It Up
•
Hold'em Joe
•
From The Corner To The Block
•
We Made It Through That Water
•
8th Ward Strut
•
Road Home
•
Take It To The Streets
•
Heavy Henry
Treme Song
7
Distribution pour le concert Treme – A tribute to New Orleans
William Bill Holden
voix, trompette, sousaphone
Yves Massy
trombone
Yves Cerf
saxophones soprano, ténor,
basse, flûte
Marco Sierro
saxophone alto
Christophe Berthet
saxophones soprano, alto et
baryton, clarinette
Maël Godinat
piano, claviers
Christian Graf
guitares, banjo
Jean-Luc Riesen
basse électrique
Massimo Pinca
contrebasse
Bernard Trontin
batterie, percussions
Artistes invités
Ernie Odoom
voix et saxophone ténor
Daniel Verdesca
trompette
Christophe Legrand
trombone
+ Philippe Clerc
production
8
Christian Graf, soucieux - Biographie
Guitariste, enseignant et
compositeur, né à Genève en 1957
Christian Graf fait ses premières
expériences musicales dans le
domaine du Rock, puis s’oriente
rapidement
vers
les
musiques
improvisées et participe à de
nombreux projets au sein de l’AMR
de Genève, notamment avec O.
Magnenat, M. Magnoni, C. Jordan,
F. Chevrolet, J. Demierre, Y. Massy,
I. Gordon-Lennox, P. Ehrnrooth ou
Carlos Baumann.
Il joue et/ou enregistre avec des
musiciens tels que Riccardo Del Fra,
Erik Truffaz, Urs Blöchlinger, Daniel
Humair, Glenn Ferris, Matthieu
Michel, Christy Doran, Michel
Godard,
Pierre-François
Massy,
Marcel Papaux, Léon Francioli,
Grégoire
Maret,
Jean-Jacques
Pedretti, etc… et dans des formations
telles que Aujourd’hui Madame, Rosetta, Stratus sur le plateau, Christine Python
4TET, Bertrand Blessing, Double jeu Trio, D’incise, Diatribes, Ekyu…
Il est l’auteur de nombreuses créations et tournées dans le domaine du Théâtre
avec le Théâtre du Loup (5 créations), la Cie Jean-Louis Hourdin (6 créations), ainsi
qu’avec Jean-Luc Bideau, Carlo Brandt, François Chattot, Jacques Probst et
compose également pour la danse. Citons Nube avec les Soeurs Cha-Cha et On
achève bien les chevaux avec la Cie 100% Acrylique.
Discographie : avec la Fanfare du Loup (6 cds), avec Double Jeu Trio (5 cds),
Big Band AMR, Stratus sur le Plateau, Aujourd’hui Madame, Rosetta Live, Carlos
Baumann schizodie : Fat n’ Blue, Diatribes, ou NK.
9
William Bill Holden, co-soucieux - Biographie
Trompette, chant
Né à Oak Ridge (U.S.A.)
en 1949, installé en Suisse
depuis 1979.
Après une licence en
histoire à l’Université du
Tennessee, il part en
tournée avec un orchestre
régional et joue dans des
clubs de New York et des
environs. Il voyage ensuite
à travers l’Afrique du Nord
et l’Europe méditerranéenne puis arrive en Suisse en 1979. Par intérêt pour la
pédagogie musicale, il passe une attestation de formation en animation musicale
(Coopérative pour une Formation Permanente) et ouvre son propre atelier musical, la
Sonorie, à la Chaux-de-Fonds.
Il enseigne et a enseigné au Conservatoire de Fribourg, à l’Ecole d’études sociales et
pédagogiques Hess2 à Lausanne, au Lindenhofschule de Berne, à l’école PierreCoullery epc-cifom à La Chaux-de-Fonds, à la Haute Ecole du Théâtre de Suisse
Romande HETSR à Lausanne, à L’Atelier à Genève.
Parallèlement, il a joué avec différentes formations aux registres très différents : le Big
Band de Lausanne, le Twice A Week (Berne), le Mytha Contemporary Alphorn
Orchestra (Zurich), le By-Spiel (Genève), La Fanfare du Loup, La Compagnie
d’Eustache, le Bovard Orchestra (Lausanne), La Strada Funky Brass Band.
www.lasonorie.ch
10
Yves Cerf, co-soucieux - Biographie
Saxophone, kena, compositions
Né à Genève en 1955
Après des études de violon au
Conservatoire de Genève, il se tourne vers
la Kena (flûte des Andes), jouant avec
l’orchestre Bolivien Los Jairas entre 1974
et 1981. Il se consacre ensuite au
saxophone, débutant par une tournée
avec le Zirkus Medrano où il sera
contrepître. Il étudie ensuite la composition
à Paris et se produit avec Angel et Isabel
Parra, Salsa y Control et Triode quartet
avec lequel il reçoit le prix de composition
de la SACEM en 1984. Depuis, il se
consacre à la musique improvisée et au
jazz.
Yves Cerf est à l’origine de projets tels que
Samayac, Ornithologies, Ephémérides et
Duos Illégaux. Il a créé le label zabirrr.net qualifié « d’artisanat sonore
autogéré ».
Il est également l’auteur de nombreuses créations pour le théâtre dont
Albahaca, Louves, Las Decimas, La cantate des Berceuses et Balthazar fait son
bazar, Great Expectations et Christas Carol, La boite à Surprises, Guanahani
ou de spectacles de Jean-Louis Hourdin aux côtés du le Fanfareduloup
Orchestra.
Yves Cerf écrit également pour le cinéma : musiques de Ah, la libido !,
Aujourd’hui on court, Malraux tu m’étonnes et Pullman Paradis, 4 films de
Michèle Rosier, Un monde d’errance de Patrick Roques, Saison sèche de
Herbert Binggeli ainsi que le générique de Passe moi les jumelles (RTS).
11
Ernie Odoom – artiste invité – chant et saxophone
Né à Glasgow en Ecosse, Ernie Odoom exerce le métier d’ingénieur en microélectronique, diplômé de l’Université de Glasgow, avant de devenir musicien.
Co-fondateur du collectif funk PPA+, il est également l’instigateur des fameuses
soirées BlaKat Jam Sessions au Chat Noir dont il s’occupe encore aujourd’hui.
Dès 2003, Ernie Odoom commence à exploiter de plus en plus sa voix. Il
enregistre un CD, vendu à plus de 6000 exemplaires, avec LeBocal en hommage à
Frank Zappa aux côtés de Rita Marcoutulli et Glenn Ferris.
En 2004, il obtient le Prix du Festival au Crest Vocal Jazz Competition.
Il forme le duo piano-voix E’MOW et le groupe pop progressive Liquid
Groovement avec le pianiste Michel Wintsch, référence sur la scène suisse de
musique improvisée.
Enfin, il crée en 2008, le trio The Glenn Ferris « Wheel » composé de Ernie Odoom
(chant), Glenn Ferris (trombone) et Bruno Rousselet (contrebasse).
www.ppa-plus.com
12
Daniel Verdesca – artiste invité - trompette
Daniel Verdesca est diplômé en trompette classique du Conservatoire de musique
de Lecce en Italie. Daniel choisit l’exode pour assouvir sa soif de nouveaux
horizons et se confronter à de nouveaux styles musicaux. Arrivé en Suisse en
1978.
Il travaille la trompette jazz aux côtés des trompettistes américains Dave Douglas
et James Zollar, et du saxophoniste Dave Liebman. Il a également joué et
collaboré avec des musiciens internationaux comme Tito Nieves, James Morrison,
Lee Konitz, Bob Martin, Maurice Magnoni, Christophe Baumann, Don Randolph,
François Lindemann, Jean François Bovard, Gian Luigi Trovesi, Paolo Damiani,
Gian Battista LENA, Oraçio Fumero, Carlos Averhoff (IRAKERE) et Sandy Patton.
Trompettiste et compositeur, Daniel Verdesca est leader de plusieurs formations
salsa et jazz et musicien free-lance. On peut le découvrir dans des formations telles
que L’Etat des Sons de Maurice Magnoni, Rosso di sera avec Marc Erbetta et
Maurizio Bionda.
Actuellement, Daniel Verdesca est toujours actif sur la scène musicale genevoise,
non seulement comme musicien, enseignant ou Band leader, mais également en
comme compositeur.
www.danielverdesca.com
13
Christophe Legrand – artiste invité - trombone
Né à Orléans en France, diplômé de la Haute École de Musique de
Genève, tromboniste, compositeur et arrangeur.
Ses expériences musicales
Comme tromboniste, compositeur et arrangeur :
The national Fanfare of Kadebostany, Label Mental Groove, La belle
image, Fanfare de rue latino, Moya trombone et Bone’s Collectif,
Compagnie kibongo
Comme tromboniste en tant que sideman :
Orchestre du Tricollectif, Fanfareduloup Orchestra, Palenque la
papayera, Big Band de l’AMR, OSR - Orchestre Suisse Romande,
Orchestre philarmonique de Nice, Orchestre symphonique d’Orléans,
Académie d’Orchestre Genève – Zurich et Orchestre symphonique de
Durban
Comme tromboniste en tant que leader ou co-leader :
Jednak 5tet (Lauréat du Tremplin de Jazz de la Boule Bleue à Amiens,
France, Moya Trombone (quatuor de trombones), Méduwoom (quartet
jazz)
www.suidis.com
14
Infos pratiques
Date :
Du jeudi 18 au dimanche 21 décembre
Lieu :
Théâtre du Loup
10 ch de la Gravière
1227 Les Acacias
Horaires :
Jeudi et samedi à 19h
Vendredi à 20h
Dimanche à 17h
Réservations :
www.fanfareduloup-orchestra.ch
022 301 31 00
[email protected]
Prix :
de Frs 25.- Plein Tarif à 10.-
Contact Presse :
Maribel Sánchez
076 321 32 70
[email protected]
Plus d’infos :
Twitter :
www.fanfareduloup-orchestra.ch
@fanfareduloup
15

Documents pareils