FAMILLE D`ACCUEIL LE GUIDE

Commentaires

Transcription

FAMILLE D`ACCUEIL LE GUIDE
HIGH SCHOOL
BIENVENUE DANS LE MONDE STS • WWW.STS.FR
FAMILLE
D’ACCUEIL
LE GUIDE
Sommaire
Bienvenue .......................................... 4
Activités religieuses .......................... 22
Être famille d’accueil .......................... 6
Responsabilités financières ............... 23
L’arrivée de l’étudiant ......................... 8
Assurance médicale .......................... 23
Le représentant régional ................... 11
Aides, suggestions ........................... 25
S’adapter en France ......................... 12
La fin de l’échange ........................... 26
Tâches ménagères pour l’étudiant .... 14
Le monde est petit! .......................... 26
Relations frères/sœurs d’accueil ....... 16
Bilan ................................................ 28
L’école ............................................. 16
Questionnaire .................................. 30
Transport et conduite ....................... 17
Annexes .......................................... 32
Le choc culturel ................................ 19
Notes ............................................... 39
Voyages et visites ............................. 22
2
WWW.STS.FR
BIENVENUE
CHEZ STS!
Chère famille d’accueil,
STS France vous souhaite la bienvenue dans
une communauté internationale toujours grandissante. Votre intérêt concernant l’accueil d’un
jeune étudiant d’échange est partagé par des
centaines de familles à travers la France. Sans
quitter votre domicile, votre famille est sur le
point de découvrir plusieurs facettes d’une autre
culture. A plus grande échelle, votre famille,
l’étudiant d’échange et la communauté étrangère sont sur le point de faire un pas important
vers une plus grande tolérance et une compréhension entre les nations.
STS a conçu ce livret spécialement pour vous. Il a
été créé dans le but de vous préparer à votre nouveau rôle de ” parent d’accueil ” et d’apporter
quelques réponses sur STS et votre futur étudiant
d’échange. Bien sûr, votre propre expérience
d’échange inclut des choses non mentionnées
ici. Cependant, ce livret contient des conseils
utiles pour aider votre étudiant à s’ajuster à la
vie française et lorsqu’une difficulté se manifeste.
Nous avons conçu ce livret comme ressource
pour vous, basé sur des expériences vécues par
nos anciennes familles d’accueil et étudiants
d’échange. Veuillez prendre le temps de lire ce
guide entièrement. Ensuite, si vous avez des
questions ou si vous voulez discuter de certains
points de ce livret, vous être libre de contacter
votre représentant régional ou le bureau national
de STS à Lambersart, à tout moment.
Grand merci de prendre part à notre programme
d’échanges culturels ! Nous resterons en contact
avec vous pendant la durée de l’accueil et vous
assisterons autant que nous le pourrons dans vos
démarches.
L’équipe STS High School
WWW.STS.FR
3
1. BIENVENUE
1.1 QUI SOMMES-NOUS ?
Student Travel Schools ou STS, est un organisme d’échange interculturel basé à Göteborg en Suède. Notre programme d’échange
s’adresse à des jeunes lycéens âgés de 15 à 18
ans ; pour ces étudiants venant des 4 coins du
monde, un séjour scolaire à l’étranger est un
rêve devenu réalité. Nous sommes persuadés
que des programmes tels que les nôtres, promeuvent une meilleure compréhension des
cultures étrangères et contribuent à la paix
dans le monde.
consacrées à construire une entente entre les
”peuples ” de différents pays et cultures. Nos
nombreuses années d’expérience donnent à
notre programme une excellente réputation
en termes de qualité, sécurité et responsabilité.
Aujourd’hui nous disposons de bureaux dans
12 pays européens ainsi qu’en Australie, Nouvelle Zélande, Etats-Unis, Canada. La succur­
sale américaine de STS, localisée à Concord,
Massachusetts, est très grande et des milliers
d’étudiants STS voyagent à travers l’Amérique
chaque année.
STS travaille avec des étudiants d’échange
depuis 1958. Toutes ces années ont été
STS est officiellement reconnue en France et à
l’étranger par différentes organisations.
STS SIÈGE
STS HEAD
OFFICE
SUÈDE
SWEDEN
STS BUREAUX
Australie
Autriche
Canada
Danemark
Finlande
France
4
Allemagne
Irlande
Italie
Pays-Bas
Nouvelle-­
Zélande
ORGANISATIONS PARTENAIRES
Norvège
Suède
Suisse
UK
USA
Argentine
Brésil
Chine
WWW.STS.FR
Equateur
Inde
Japon
Espagne
Thaïlande
USA
1.2 ACCUEILLIR UN ÉTUDIANT
D’ÉCHANGE
Accueillir un étudiant d’échange est une façon
de personnaliser les relations internationales.
Cela permet à des jeunes de différents milieux
culturels de créer des liens jour après jour en
vivant des expériences variées que chacun
abordera de façon différente. En participant
au programme STS comme famille d’accueil,
vous contribuez à ce processus en permettant
à un jeune de prendre part de façon active
dans votre famille.
Cette expérience unique offre à un étudiant
d’échange une image intime de la vie française. C’est une vue intérieure de nos relations
familiales, notre quotidien, notre historique
culturel varié et de la façon dont nous utilisons
notre temps libre. En échange, nous espérons
que votre famille bénéficiera de cet échange
culturel.
Ce que vous allez entreprendre est un travail
important – la construction de ponts durables
entre les nations et leurs peuples. En étant famille d’accueil durant l’année scolaire, vous
êtes un ambassadeur de la France. De retour
chez lui, votre étudiant d’échange aura une
autre vision de la France et ne pensera plus au
stéréotype français. Il pensera à vous, puisque
pour lui, vous représentez la France.
Vos expériences avec votre jeune incluront un
mélange de beaucoup d’émotions – hilarité,
tendresse, frustration et même tristesse. Cependant, elles seront toujours enrichissantes pour
vous tous.
Moi, j’appris beaucoup en France.
Pas seulement la langue mais comment
je me debrouille moi-même, continuer
à essayer, d’être indépendante
et d’avoir confiance en moi. J’ai
appris que c’est vraiment pas facile
parfois, et qu’on doit changer
nos habitudes, le comportement,
s’adapter et pas faire juste ce qui
nous semble bien. J’ai eu beaucoup
de bonnes experiences, c’est une
chance unique pour moi. J’ai fait
beaucoup des copains et copines et
je suis heurese que je l’ai fait.
xx Carola :) ”
Carola (Suisse allemande)
Etudiante d’échange
depuis 3 mois
WWW.STS.FR
5
2. ÊTRE FAMILLE
D’ACCUEIL
Votre étudiant comptera sur vous pour comprendre, se diriger et s’orienter dans le quotidien français. Accepter un nouveau membre
dans la famille prendra un certain temps et
signifie aussi des ajustements pour chacun des
membres de votre famille. La relation humaine
étudiant / famille d’accueil est la clé d’une expérience d’échange réussie. Les responsabilités
et privilèges familiaux devront être les mêmes
pour le jeune que pour vos propres enfants.
L’équipe STS recommande que vous traitiez
votre nouvel adolescent non pas comme un
invité mais comme un nouveau membre de
la famille.
Les étudiants d’échange sont peut-être des
représentants de la culture d’un pays en particulier, mais ils sont comme tous les adolescents
à travers le monde. Ils explorent les limites de
leur famille et relations sociales, aussi bien que
les valeurs et les avantages. Tout comme vos
propres enfants, ce nouveau venu sera très
­indépendant par moment et pourtant, il demandera votre aide et vos conseils à d’autres
moments. Il y aura des moments où une
­position ferme sera nécessaire mais, le plus
souvent, tout ce qui sera nécessaire est votre
amitié et votre soutien.
2.1 LES ATTENTES
Toute personne impliquée dans l’expérience
d’échange aura certaines attentes. Il n’y a rien
de mal à avoir des attentes tant qu’elles sont
réalistes et flexibles et que chacun sache ce
qui est attendu de lui ! Pour éviter toute surprise, vous trouverez ci-dessous les attentes
6
de STS pour les étudiants d’échange, les parents naturels, les familles d’accueil ainsi que
le personnel STS.
2.1.1 POUR LES ÉTUDIANTS
D’ÉCHANGE :
• Assister à tous les cours sauf en cas de voyage
approuvé par STS ou en cas de maladie ;
•
Communiquer avec les membres de la
­famille d’accueil et les représentants de STS ;
•
S’impliquer dans les activités familiales,
­scolaires, extrascolaires et les activités STS ;
• Etre positifs et flexibles ;
• Etre de bons ambassadeurs de leur pays ;
• Suivre le règlement STS ;
2.1.2 POUR LES PARENTS NATURELS :
• S’assurer que leur enfant dispose d’assez
d’argent de poche pendant le séjour ;
• Permettre à leur enfant et à la famille d’accueil de développer une relation privilégiée ;
• Soutenir la décision de leur enfant en ayant
confiance en lui et en lui permettant d’être
autonome ;
• Permettre à leur enfant de s’adapter et ne pas
interférer dans ce procédé en appelant ou en
lui rendant visite trop tôt ou trop souvent ;
2.1.3 POUR LES FAMILLES D’ACCUEIL :
• Traiter le jeune comme un membre de la
famille et non pas comme un invité ;
• Offrir soutien, amitié et conseils à l’étudiant ;
•
Etre indulgent et comprendre les ajustements culturels et linguistiques ;
•
Établir des règles et tâches domestiques
­raisonnables pour l’étudiant ;
WWW.STS.FR
WWW.STS.FR
7
• Etre flexible dans votre propre routine pour
aider le nouveau membre de famille ;
• Communiquer avec l’étudiant et STS ;
• Fournir à l’étudiant une chambre et des repas bénévolement.
Annexe A: The Iceberg model
2.1.4 POUR STS ET SES
REPRÉSENTANTS :
• Aider l’étudiant s’il arrive en groupe et transite par Paris ;
• Faire les démarches d’inscription de l’étudiant au lycée ;
• Placer l’étudiant dans une famille d’accueil
appropriée ;
• Maintenir des contacts réguliers avec l’étudiant et la famille d’accueil ;
• Organiser des rencontres pour les étudiants ;
• Aider à résoudre les problèmes de façon
neutre et si nécessaire changer l’étudiant de
famille.
3. L’ARRIVÉE DE
L’ÉTUDIANT
Généralement, vous avez écrit une ou plusieurs lettres à votre étudiant d’échange ainsi
qu’à ses parents naturels avant qu’il n’arrive.
Ceci vous permet, ainsi qu’à l’étudiant, de
ne pas être comme de parfaits étrangers et
les parents naturels savent plus ou moins qui
s’occupe de leur enfant !
3.1 A L’AÉROPORT / A LA GARE
Selon le pays d’origine, les vols sont réservés
soit par les bureaux STS des pays d’origine,
soit par les parents naturels, nous avons
donc peu de contrôle sur les vols d’arrivée.
Cependant, si vous avez une demande spéciale concernant l’aéroport ou la gare d’arrivée des étudiants, merci de nous en informer
et nous ferons le nécessaire pour vous aider.
Si le jeune transite par Paris, un représentant
de STS France aidera le jeune à prendre un
8
train pour sa destination finale. Si vous allez
le chercher à l’aéroport, ne vous inquiétez pas
si votre étudiant met du temps à sortir car il
devra passer par le service d’immigration. Il
disposera certainement d’un visa étudiant qui
lui permettra d’entrer et de rester en France
en tant qu’étudiant d’échange. Ce visa pourra être utile pour d’autres pays voisins, permettant aux étudiants d’effectuer de courts
voyages à l’étranger, si cette opportunité se
présente. Cependant vous devrez toujours
vérifier avec STS avant de quitter la France,
pour vous assurer que l’étudiant puisse effectuer ce déplacement. Les jeunes (sauf les ressortissants de l’Union Européenne) qui ont ou
auront 18 ans durant leur séjour devront faire
la demande d’une carte de séjour (auprès de
la préfecture ou sous préfecture). Nous vous
assisterons dans cette démarche.
WWW.STS.FR
Quand vous rencontrerez l’étudiant à l’aéroport ou à la gare, attendez-vous à ce qu’il
puisse être apeuré, ravi et fatigué à la fois.
Pour aider l’étudiant à vous identifier plus
facilement, nous vous suggérons de préparer
une pancarte ” Bienvenue + Prénom ”.
Vous pouvez apporter, si vous le souhaitez,
des fleurs ou un petit présent. Votre étudiant
sera épuisé les premiers jours, essayez donc
de planifier des activités souples la première
semaine afin qu’il s’adapte progressivement.
En plus d’une nouvelle alimentation, une nouvelle famille, un nouveau lycée et un nouveau
pays, l’étudiant subira parfois un décalage horaire et aura besoin de quelques jours pour
s’adapter. En moyenne, il faut un jour pour
s’adapter à 2–3 heures de décalage.
3.2 A LA MAISON
A votre retour de l’aéroport, faites visiter votre
maison à l’étudiant, sa chambre, le fonctionnement de l’équipement de la salle de bain
ainsi que celui de la cuisine et où aller pour
boire ou manger. STS n’exige pas que l’étudiant d’échange ait sa propre chambre, cependant, il ne peut pas partager une chambre
avec un adolescent du sexe opposé.
En arrivant, merci de vous assurer que son passeport et son billet retour soient rangés dans
un endroit sûr. Montrez à l’étudiant où ses
papiers seront rangés. Quelques jours après
son arrivée, revoyez vos règles et routines familiales. Parlez ouvertement de vos attentes
le concernant, telles que sa participation aux
tâches ménagères. Comme avec la plupart
des adolescents, vous devrez périodiquement
lui rappeler ses responsabilités. Ne prenez
leur compréhension ou leur conduite comme
acquise. Expliquez-lui toutes vos attentes
en détail pour éviter de futurs malentendus.
Surtout, soyez toujours patient.
Il est important de donner au nouveau
membre de la famille un peu de liberté pour
qu’il trouve ses marques. Rappelez-vous
que ses possibilités de compréhension seront difficiles. Le jeune peut sembler comprendre beaucoup plus qu’il ne comprend
réellement. Son comportement immédiat
sera le signe qu’il a bien compris le message.
Surveillez l’évolution de son comportement
et n’hésitez pas à le reprendre ou à le féliciter
Notre famille a accueilli successivement Jasmine d’Australie, Sara
du Japon et Maija de Finlande.
Jasmine nous a parlé des kangourous
et des oiseaux exotiques qu’on peut
admirer jusque dans les jardins
des maisons, Sara nous a initié
à la cérémonie du thé et nous a
appris à célébrer le passage des
saisons, Maija nous a fait rêver
aux paysages blancs et aux aurores
boréales. Trois expériences fortes
grâce auxquelles nous avons pu découvrir trois pays très différents
du nôtre, trois personnalités attachantes, mais aussi redécouvrir
notre pays, notre langue et nos habitudes culturelles. Accueillir un
jeune venu d’ailleurs, pendant plusieurs mois ou même toute une année
scolaire, est une expérience aussi
étonnante qu’enrichissante qui
permet de bousculer les habitudes,
de remettre en cause des certitudes
et de s’ouvrir à une autre culture.
Les liens qui se forment sont des
liens forts et qui perdurent.
” I think of you as of an extended
family ” m’a écrit un jour la mère
de Jasmine : c’est exactement ça,
il semble que notre famille se soit
agrandie. Elle a maintenant des
ramifications en Australie, au Japon
et en Finlande !”
Blandine (Hauts de Seine)
Maman d’accueil STS
WWW.STS.FR
9
quand les choses ne sont pas ou sont faites
comme vous le vouliez. Souvent, l’incompréhension d’un mot ou l’usage impropre
de ce dernier par le jeune peut provoquer
un malentendu. Avant de vous offenser
d’une parole de l’étudiant, assurez-vous
qu’il sache ce qu’il dit ! Si la communication
est difficile au début, écrivez vos instructions. Beaucoup d’étudiants comprennent
mieux l’écrit que l’oral. Essayez également
d’éviter le ” jargon ” et les mots compliqués.
Par-dessus tout, rappelez-vous que hausser
la voix ne rendra pas vos paroles plus intelligibles. Au contraire, il peut avoir l’impression que vous êtes en colère.
Votre étudiant se sentira bienvenu et accepté si vous lui posez des questions sur son
pays et sa famille d’origine. Demandez à
votre étudiant de partager avec vous des
histoires de chez lui. Ceci peut le rendre un
peu nostalgique au début, mais partager
ces moments avec vous, lui apportera de la
fierté et il se sentira unique. La confiance de
l’étudiant augmentera dans ce nouvel environnement. Pour la plupart des étudiants, il
faudra attendre plusieurs mois pour qu’ils
s’adaptent totalement à votre mode de vie.
établir de bonnes relations avec toute une
famille. Ce courrier rassurera les parents
sur le choix qu’ils ont fait en laissant leur
enfant dans une autre famille. Plus ils en
sauront sur vous, plus ils seront confiants.
Informez-les sur votre famille et sur la manière dont leur enfant s’adapte. Joignez des
photos, ainsi ils pourront imaginer la vie de
leur enfant chez vous.
3.3 EN COMMUNAUTÉ
Après quelques jours, présentez votre étudiant à vos relations. Emmenez-le dans sa
nouvelle école pour rencontrer le conseiller
d’éducation et repérer l’école. Montrez-lui le
lycée et ses alentours pour qu’il ne se perde
pas le premier jour. Vous pouvez demander
au conseiller d’éducation de s’arranger pour
que le jeune ait un ” tuteur ” qui lui montrera le lycée, le présentera aux autres, l’aidera à s’inscrire dans les activités scolaires ou
extrascolaire. Faites lui visiter votre ville ou
village. Montrez-lui la poste et son fonctionnement, l’épicerie, le coiffeur, la pharmacie.
Expliquez-lui comment appeler à l’aide en cas
d’urgence. Puis, montrez-lui la banque, expliquez-lui le système de retrait.
L’une des premières inquiétudes des étudiants est de savoir comment s’adresser
à leurs nouveaux parents d’accueil. Vous
pouvez l’aider à éliminer cette anxiété en
l’informant dès le premier jour de la manière
dont vous aimeriez qu’il vous appelle. Cela
peut être ” maman ” et ” papa ”, ” tante ” et
” oncle ” ou simplement par vos prénoms.
Les étudiants sont toujours soulagés quand
ceci est clair.
STS vous recommande d’écrire aux parents
naturels de l’étudiant, cela vous permettra
de mieux les connaître. Vous pourrez ainsi
10
WWW.STS.FR
4. LE REPRÉSENTANT
REGIONAL
Peu de temps après son arrivée, le jeune participera à une réunion STS avec un représentant
STS et d’autres étudiants de la région. Cette
réunion est très importante car elle offre aux
jeunes l’opportunité de se rencontrer et de partager leurs premières expériences. Les règles de
STS sont discutées et les étudiants peuvent poser des questions à leur représentant régional.
Le représentant régional est là aussi bien pour
aider le jeune que pour la famille d’accueil.
Dans les 3 semaines après l’arrivée du jeune,
le représentant régional contactera la famille
d’accueil et l’étudiant afin de déterminer si
l’adaptation initiale a été satisfaisante pour
chacun. La communication avec le jeune sera
maintenue pendant l’année scolaire de façon
mensuelle. De plus, d’autres réunions seront
prévues pendant l’année avec le représentant régional, le jeune et la famille d’accueil.
Ces réunions sont destinées à servir de mécanisme d’appui pour chacun et une occasion de
s’attarder sur les problèmes et les expériences
communes.
Si vous avez un problème avec le jeune et que
voulez en parler de façon confidentielle ou si
vous avez juste besoin d’informations, n’hésitez pas à appeler votre représentant régional
ou le bureau national de STS. Si des circonstances inattendues surgissent et exigent que
vous partiez pour un certain temps, avertissez
votre représentant régional qui trouvera une
famille provisoire pour le jeune.
Avertissez le représentant des petits soucis
pour éviter qu’ils ne se transforment en gros
problèmes. Nous vous demandons de rester en
contact régulier avec votre représentant régional pour résoudre ces petites difficultés le plus
tôt possible.
Si votre représentant régional ne peut être joint
alors que vous avez besoin d’aide immédiatement, contactez notre bureau principal :
STS SEJOURS LINGUISTIQUES
2 Avenue Maréchal Leclerc
BP 50087
59831 Lambersart Cedex
Annexe B: The U-curve of adjustment
Même si l’étudiant sait qu’il peut discuter de
ses problèmes avec ses parents d’accueil, il
peut rencontrer une situation embarrassante
ou qui pourrait offenser ses parents d’accueil.
Nous encourageons le jeune à contacter le représentant régional. Le représentant régional
STS sera toujours disponible pour lui, pour des
conseils ou demandes particulières.
Coordonnées téléphoniques et Internet :
Tél. : +33 (0)3 28 36 27 24
Fax : +33 (0)3 28 36 27 28
N° d’urgences médicales : +33 (0)6 84 45 39 94
Site internet : www.sts.fr
e-mail : [email protected]
WWW.STS.FR
11
5. S’ADAPTER
EN FRANCE
Le programme STS met la vie en famille au
cœur de l’expérience internationale. Avec la
famille d’accueil comme base, chaque étudiant
est encouragé à profiter au maximum de l’opportunité de participer à tout ce que son nouvel environnement peut offrir autant à l’école
que dans la nouvelle ville. Les jeunes peuvent
s’inscrire dans des clubs sportifs locaux ou scolaires, dans une chorale, une école de musique,
dans des clubs. Les étudiants sont invités à participer pleinement à ces activités puisqu’elles
ne sont pas toujours disponibles dans leurs
pays. Les loisirs ont une place importante dans
l’expérience d’échange de l’étudiant.
Nous attendons à ce que votre étudiant
s’adapte à vos règles concernant les responsabilités domestiques, les devoirs, les activités et le ” couvre feu ” ; mais il est également
Nous accueillons Hanna de Suède depuis le mois d’août. Elle parlait
peu français mais démontrait une volonté d’apprendre dès les premiers
jours. Aujourd’hui nous avons décoré
la maison pour Noël et nous sommes
tous les jours surpris par les tournures de phrases et les expressions
qu’Hanna emploie. Nous sommes très
fiers de ses progrès. Cela fait déjà
4 mois qu’elle vit avec nous et tout
est passé si vite. Nous vous remercions de nous avoir mis en contact
avec cette jeune fille exceptionnelle.”
Famille Bécu
Famille d’accueil STS (Nord)
12
important de lui accorder du temps pour son
épanouissement, comme pour tout adolescent. Vos attentes concernant les relations
amicales du jeune doivent être exactement
les mêmes que celles de vos propres enfants.
Bien que ce soit important pour le jeune d’être
actif socialement, il faut cependant essayer de
vous arranger pour que son emploi du temps
coïncide avec les autres demandes familiales.
Les transports en commun, le covoiturage
ou tout autre moyen de transport sont une
bonne alternative aux demandes fréquentes
du jeune (auprès de sa famille) pour ses déplacements. Le jeune peut aussi trouver luimême son moyen de transport pour une activité, à condition qu’il en discute au préalable
avec la famille d’accueil.
En général, toutes les règles familiales concernant la routine du matin et du soir, les heures
de repas, les tâches ménagères, les sorties et
les relations amoureuses doivent être clairement comprises par le jeune pour éviter tout
conflit inutile.
Annexe C: Rules for STS High School students
5.1 L’USAGE DU TÉLÉPHONE
Peu de temps après l’arrivée du jeune, expliquez lui l’utilisation du téléphone (pour les appels locaux, sur portables et longue distance)
et d’internet. Chaque famille a ses propres
règles pour l’usage du téléphone et d’internet – la fréquence et la durée. Ceci doit être
clairement expliqué.
WWW.STS.FR
Votre étudiant est responsable des frais de
chaque appel. Tout appel à l’international de
l’étudiant doit être fait en carte prépayée si
cette destination n’est pas incluse dans votre
forfait téléphonique/internet. Assurez-vous
que le jeune a bien compris pour éviter tout
malentendu. Nous conseillons à l’étudiant
d’utiliser internet et le téléphone de façon
modérée afin qu’il puisse profiter pleinement
des moments de partage avec votre famille.
Il pourra envoyer des courriels pour donner
des nouvelles à sa famille naturelle et ses amis
dans son pays d’origine ou encore utiliser un
logiciel gratuit qui permet d’appeler gratuitement un autre utilisateur.
Cependant si votre étudiant passe trop de
temps sur internet, il est important de le lui
dire afin qu’il limite son temps de connexion.
Un étudiant qui passe trop de temps sur internet peut être signe de mal du pays. N’hésitez
pas à en discuter avec lui ou à faire appel à
votre représentant régional.
5.2 RELATIONS AMOUREUSES
En France, les relations amoureuses peuvent
être perçues d’une manière différente que
dans le pays d’origine du jeune. Discutez avec
lui des coutumes de son pays. STS décourage
les relations amoureuses et encourage plutôt
les jeunes à créer des amitiés. Faire des activités avec les amis sera plus enrichissant pour
l’étudiant.
5.4 TABAC
Le programme STS est non fumeur, il est donc
interdit de fumer pendant le séjour. Si votre
étudiant non-fumeur commence à fumer,
­expliquez-lui que ceci pourrait être une cause
de retour dans son pays avant la fin de son
séjour. Expliquez-lui également que fumer est
­interdit dans les lycées et dans la majorité des
lieux privés et publics.
5.5 DROGUES
Tout contact avec des drogues, incluant la
marijuana, est illégal. Tout étudiant en possession de drogue ou pris en flagrant délit de
consommation de drogue, sera automatiquement renvoyé chez lui.
5.6 PROTECTION DE L’ENFANCE
Les abus sexuels se produisent très rarement
durant un programme d’échange. Cependant
nous informons tous nos étudiants d’échange
afin qu’ils puissent identitifer un abus sexuel.
STS a pour obligation d’informer ses étudiants
d’échange à ce sujet, et nous pensons qu’il est
important de vous informer également.
Annexe D : Breaking the silence
5.3 ALCOOL
Avec STS, boire ou acheter des boissons alcoolisées, y compris le vin et la bière, est interdit pour tous les jeunes, même s’ils sont majeurs. Le jeune se doit de respecter cette règle.
Si vous consommez de l’alcool chez vous, à
l’occasion d’un événement exceptionnel, et
que vous souhaitez en offrir à l’étudiant, ceci
est votre choix personnel.
WWW.STS.FR
13
6. TÂCHES MÉNAGÈRES POUR
L’ÉTUDIANT
Vous devrez donner des tâches ménagères et
des responsabilités au nouveau membre de la
famille, identiques à celles que vous donneriez
à vos propres enfants. Par exemple, il doit être
responsable de la propreté de sa chambre, il
peut aider à préparer les repas, jardiner, etc.
En général, les jeunes sont supposés manger
à la cantine ; cependant s’il préfère manger à
l’extérieur, l’étudiant est responsable de ses
dépenses.
Parfois les adolescents oublient ou négligent
les règles, vous devrez donc leur ” rafraîchir
la mémoire ”. Ces tâches doivent faire partie
d’un développement sain dans un contexte
de coopération familiale et de soutien mutuel.
Il est important d’être toujours conscient que
le jeune fait beaucoup d’efforts d’ajustement.
Un bon sens de l’humour et de la patience
seront nécessaires.
Expliquez vos attentes à l’étudiant. Il ne devinera pas ce que vous attendez de lui. Certains
jeunes ne sont pas familiers avec ces travaux
ménagers. Prenez le temps de lui expliquer ce
que vous ­souhaitez qu’il fasse et comment le
faire.
Si vous avez des jeunes enfants, le baby-sitting, de façon limitée, est accepté. STS recommande de limiter le baby-sitting à une fois par
semaine. Les fins de semaines sont réservées
aux activités et le baby-sitting ne doit pas interférer de façon irraisonnable avec l’intégration sociale de l’étudiant.
Les responsabilités de blanchisserie doivent être
discutées. La routine quotidienne, comme se lever le matin, le partage de la salle de bain pour
prendre des douches (et même les problèmes
hygiéniques d’une fille), doit être discutée.
Soyez conscient que vos règles familiales sont
susceptibles de différer de ce que votre étudiant
trouve habituel ; il se peut que l’étudiant ait besoin de temps pour apprendre et s’adapter à
tous les aspects de votre routine familiale.
14
WWW.STS-EDUCATION.COM
WWW.STS-EDUCATION.COM
15
7. RELATIONS FRÈRES / SŒURS
D’ACCUEIL
En tant que frère ou sœur d’accueil, vous
avez l’opportunité d’avoir une relation unique
avec le jeune. Ce lien amical prendra quelques
temps à se concrétiser. Ne vous attendez pas
à ce que votre amitié soit immédiate. Avec le
temps, les activités et expériences communes
construiront une relation durable entre vous.
Il est normal d’avoir des sentiments variés,
tant positifs que négatifs, concernant le nouveau membre de votre famille.
Si vous avez hâte de présenter votre nouveau
frère / soeur d’échange à vos amis et au voisinage, attention de ne pas trop l’accabler. Allez-y
lentement pour le présenter à tous vos amis.
Vous aurez peut-être l’impression que certains membres de votre famille portent trop
d’attention au jeune, en particulier vos pa-
rents. Imaginez si vous étiez dans une autre
famille à l’étranger et essayez d’analyser la
difficulté de s’adapter à un nouveau pays, une
nouvelle ­famille etc. Laissez de la place pour
une diversité d’émotions, de l’affection à la
jalousie. Dans toute relation avec quelqu’un,
ces sentiments surviennent, et votre relation
avec l’étudiant n’est pas une exception.
Discutez ouvertement de vos sentiments réciproques, pour mieux vous comprendre l’un
l’autre.
Cela peut prendre du temps, mais vous deviendrez une personne spéciale dans la vie
de votre frère/sœur d’échange. Avec de la
­patience, de la compréhension et la volonté
de se renseigner sur sa vie, vous développerez
une amitié durable.
8. L’ÉCOLE
Peu de temps après l’arrivée du jeune, vous
pouvez l’emmener au lycée pour qu’il repère
le trajet. Vous pouvez également prendre
rendez-vous avec le directeur ou le conseiller principal d’éducation qui suivra l’étudiant
pendant sa scolarité.
16
Participer à un club et/ou à des activités extrascolaires aidera le jeune à s’adapter et à
rencontrer d’autres adolescents.
Au lycée, l’étudiant n’est pas automatiquement placé dans la classe appropriée par
WWW.STS.FR
rapport à son âge. Chaque lycée a sa propre
politique concernant le placement du jeune,
quelque fois à travers des tests et évaluations.
De plus, pour les jeunes encore en France dans
le cadre de leur séjour STS à cette période de
l’année, la possibilité de passer le Bac varie
d’une école à l’autre.
En tant que famille d’accueil, vous devriez
montrer le même intérêt pour les études et le
comportement du jeune que pour vos propres
enfants. Si vous le souhaitez, vous pouvez
prendre rendez-vous avec le CPE pour suivre
ses progrès.
L’étudiant STS doit être responsable et mature. Il doit comprendre qu’il est un élève
Quand j’étais jeune, dans mon livre
de français, il y avait un dessin représentant une ronde d’enfants autour
de la terre. C’était une illustration
d’un poème de Paul Fort « Si tous les
gars du monde ». Notre premier accueil
m’a rappelé ce dessin. Tam est vietnamien, nous avons découvert sa culture
et surtout sa cuisine. D’autres ont
suivi, pour des périodes plus ou moins
longues. Nous avons partagé beaucoup
de fous rires mais aussi quelques
comme les autres à l’école et son attitude et
ses performances sont importantes, même
si cette année n’est pas forcément reconnue
dans son pays.
Il est inacceptable qu’un étudiant STS ne soit
pas coopératif ou ne travaille pas correctement. Les résultats et le comportement du
jeune reflètent directement le programme de
STS. S’il y a un non-respect du jeune concernant les règlements, informez-en votre représentant régional et/ou le bureau national.
Comme pour tout adolescent, la réussite à
l’école est directement liée à l’intérêt et au support que vous lui montrez. Intéressez-vous à ses
activités, contactez le CPE et les professeurs.
larmes au moment du départ et beaucoup de promesses de se revoir. Nous
avons gardé des contacts aux 4 coins
du monde. En accueillant nous participons à l’éducation de ces jeunes qui
seront le monde de demain. J’aime à
penser qu’il y aura toujours un coin
de France dans leurs coeurs.
Myriam, maman d’accueil
de Tam et de nombreux autres
étudiants d’échange
9. TRANSPORT ET CONDUITE
Le transport scolaire varie selon les régions.
Dans beaucoup de cas, l’étudiant doit prendre
le bus scolaire ou les transports en commun.
Conduire une voiture ou un deux roues à moteur est interdit. Il n’y a pas d’exceptions à
cette règle.
WWW.STS.FR
17
18
WWW.STS-EDUCATION.COM
WWW.STS.FR
10. LE CHOC CULTUREL
Le choc culturel est naturel lorsqu’on exige
d’une personne de fonctionner dans une
­société où les repères et les relations sociales
sont différents et inconnus. Sachez que le plus
difficile pour vous, sera de trouver des points
communs entre vos deux cultures et vos deux
pays. Par exemple, certains jeunes ont du
mal à accepter le contrôle et la supervision
exercés par beaucoup de familles françaises.
L’étudiant est souvent habitué à plus de liberté
dans son pays. Il y a beaucoup de différences
concernant la liberté et les pratiques qui
peuvent être contradictoires avec les normes
et valeurs françaises.
Le choc culturel n’est pas immédiat ; il a plutôt
tendance à se développer après l’excitation
Naoki s’est très vite intégrée à
notre famille, à l’école et à la
vie française ! Elle s’intéresse à
tout. Elle a beaucoup progressé en
français. Elle est appréciée des
élèves de sa classe et de ses professeurs. Naoki est très respectueuse et très reconnaissante de
notre accueil. Lors d’une fête avec
nos amis et notre famille, Naoki a
tenu à offrir à chacun des participants une pièce de 1 yen. Ce geste
nous a tous séduits surtout par la
simplicité avec laquelle elle a
honoré les convives. Cet échange a
été une excellente expérience pour
nous tous. Il nous a enrichit et a
mis un peu d’exotisme dans notre
vie.”
Parents d’accueil de Naoki,
Etudiante d’échange Japonnaise
initiale d’être en France. Les symptômes du
choc culturel varient d’un étudiant à l’autre ;
il peut avoir quelques symptômes, mais pas
tous. De plus, le choc culturel ne peut pas être
diagnostiqué comme le rhume ou la rougeole.
L’étudiant ne saura pas dire : ” Je me sens mal.
Je pense que je ressens un choc culturel ”. Cela
signifie que vous devrez ‘surveiller’ l’évolution
de son comportement et fournir un environnement cohérent et un support adéquat. Les
symptômes indiquant que quelque chose ne
va pas bien sont les suivants :
• Sommeil excessif,
• Une critique persistante du pays d’accueil,
une comparaison avec de meilleures choses
de son pays,
• Gain ou perte de poids,
• Irritabilité ou colère sans provocation,
• Dépression et enfermement dans sa
­chambre,
• Mal du pays excessif et comportement
non-communicatif.
Bien que plusieurs de ces symptômes soient
communs au comportement de beaucoup
d’adolescents, vous devez essayer d’être sensibles à ceux qui peuvent être un signe de son
” déracinement ”. Cela prendra un certain
temps pour que l’étudiant apprenne et s’ajuste
aux différences de sa nouvelle vie en France. Il
faut considérer ces symptômes comme communs et normaux. Souvent l’étudiant n’arrivera
pas à exprimer ce qu’il ressent. Il vous faudra
être sensible pour identifier et distinguer le
choc culturel par rapport au comportement
habituel de tout adolescent.
WWW.STS.FR
19
10.1 SURMONTER LE CHOC CULTUREL
Votre soutien et sensibilité aideront énormément le jeune à surmonter le choc culturel.
Il est important de parler ouvertement de ce
que le jeune ressent. Nier ce que l’étudiant
ressent et essaie d’exprimer n’est pas une
bonne pratique. Essayez plutôt de l’écouter
attentivement et de rester ouvert pour aider
le jeune à exprimer ces émotions confuses
pour lui (et pour vous). Encouragez les exercices physiques et la participation à différentes
­activités pour que l’étudiant ne se focalise pas
sur ses émotions. Petit à petit, ensemble, vous
trouverez des moyens de ‘faire face’ au choc
culturel.
10.2 LES ÉTAPES DE L’AJUSTEMENT
Il existe un cycle assez prévisible de l’ajustement de l’étudiant d’échange vivant en
France. Ce cycle est normal et sain. Cependant, chaque étudiant est différent, et certains
étudiants ne passent pas par toutes les étapes
ou ne les vivent pas dans le même ordre.
1. Quand le jeune arrive, tout est excitant,
nouveau et intéressant.
2. L’étudiant s’habitue à sa nouvelle vie et
les différences avec son pays d’origine deviennent plus apparentes. L’étudiant n’est
plus considéré comme nouveau à la maison, à l’école et il réalise qu’il est là pour
une longue durée.
5. Avec le temps, le jeune découvre que les
choses ne sont pas si mauvaises et l’humeur
commence à changer. Peu à peu, le jeune
est moins dépressif, gagne en perspective
et commence à trouver les choses intéressantes de nouveau.
6. L’étape finale est atteinte quand le jeune
sent qu’il fait partie de votre famille, qu’il
est ” chez lui ”, à l’école, avec ses nouveaux
amis français. Quelques étudiants – mais
pas tous – franchissent cette étape à l’aéroport, quand ils retournent chez eux et sont
tristes de quitter la famille.
La plupart des jeunes passent par les étapes
ci-dessus, variant en intensité d’un jeune à
l’autre. Le changement de langue, d’école, de
nourriture, de vie familiale et même de c­ limat
peut causer une certaine frustration chez le
jeune – mais souvent de façon temporaire.
La nostalgie et le choc culturel sont très réels
et peuvent être très dur. Votre patience, compréhension et amitié peuvent faire la différence dans la façon dont le jeune surmontera
ses émotions.
Annexe A: The Iceberg Model
3. Les vacances peuvent avoir un effet de dépression sur le jeune parce que ce n’est pas
” comme à la maison ”.
4. Un autre signe du choc culturel est de vouloir passer plus de temps avec ses amis de
son pays d’origine. Les jeunes sont parfois nostalgiques et se sentent étrangers,
critiquant des choses qui étaient ” super ”
quelques semaines plus tôt.
20
WWW.STS.FR
WWW.STS.FR
21
11. VOYAGES ET VISITES
Tout voyage avec la famille d’accueil, l’école
ou toute autre organisation est autorisé sous
certaines conditions. Le jeune est autorisé à
voyager avec un adulte approuvé par la famille d’accueil, ou seul dans la famille ou chez
des amis connus de la famille naturelle ou de
la famille d’accueil. Pour pouvoir voyager, le
jeune doit avoir l’approbation de ses parents
d’accueil, naturels et du représentant régional
STS. Cette approbation doit être envoyée au
bureau national afin que nous sachions où se
trouve le jeune à tout moment. Les voyages
ne doivent pas interférer avec l’école.
Il est conseillé de vérifier avec le représentant
régional et les autorités d’immigration française avant que le jeune ne quitte le territoire.
Le jeune doit avoir son passeport avec lui pen-
dant le voyage. Vérifiez que le visa du jeune
permet les entrées multiples en France.
Les frères, sœurs, proches et amis du jeune ne
sont pas encouragés à rendre visite au jeune
pendant l’échange. Si les parents naturels
veulent venir voir leur enfant, il leur est recommandé de le faire à la fin du séjour ce qui
évitera de le perturber. Par exemple, avec la
visite des parents naturels, le jeune aura tendance à vouloir obéir à 4 parents.
Et par-dessus tout, après le départ des parents
naturels, le jeune replongera dans la nostalgie, ce qui sera plus difficile à surmonter la
deuxième fois.
12. ACTIVITÉS RELIGIEUSES
Bien que STS espère que le jeune participera à une multitude d’activités dans la famille,
la pratique d’une religion est une exception.
C’est une option pour celui-ci. Il ne doit pas
se sentir oppressé et obligé de participer aux
pratiques religieuses de la famille d’accueil.
22
WWW.STS.FR
13. RESPONSABILITÉS FINANCIÈRES
Le jeune doit avoir son propre argent de
poche donc vous ne devez pas l’assister financièrement. Les familles d’accueil sont uniquement responsables de la nourriture et du
logement. L’argent peut parfois être la cause
de discordes, il est donc préférable de maintenir une certaine indépendance financière
entre vous et le jeune.
Cependant les jeunes ont parfois besoin de
conseils financiers. Ils ne doivent ni prêter
ni emprunter d’argent. Ils doivent s’assurer
d’avoir toujours un minimum d’argent sur le
compte. Si vous pensez que le jeune n’a pas
assez d’argent pour ses besoins, contactez
votre représentant régional STS qui vous aidera à résoudre ce problème.
Le jeune n’est pas autorisé à utiliser le compte
bancaire de sa famille d’accueil. En général, les
jeunes ont un compte bancaire international
sur lequel leurs parents mettent de l’argent.
En France, le jeune aura une carte internationale de retrait et pourra ainsi retirer l’argent
dont il a besoin.
Pour se faire un peu d’argent de poche, le
jeune est autorisé à faire des petits travaux
comme le baby-sitting, cours de langue, etc.
Ces petits travaux doivent être ponctuels.
14. ASSURANCE MÉDICALE
Les étudiants STS qui ont souscrit à l’assurance
proposée par STS sont couverts par une assurance complète établie dans leur pays d’origine.
D’autres étudiants ont leur propre assurance
médicale. Une permission signée pour les soins
médicaux est incluse dans le dossier du jeune.
Cela signifie, qu’en tant que parents d’accueil,
vous pouvez prendre les décisions concernant
la santé du jeune. En cas de maladie, des feuilles
de remboursements médicaux seront à remplir.
Si le jeune a souscrit à l’assurance proposée par
STS, suivez cette procédure :
1.Obtenez les originaux des reçus ou factures
comprenant le nom du jeune, le détail de la
­ aladie du jeune et/ou de l’accident, le traim
tement donné et les médicaments prescrits ;
2. Complétez la feuille médicale, signez-la et
agrafez-y les reçus et le RIB du jeune;
3. Envoyez le tout, complété, à l’adresse qui
vous sera donnée par STS.
Si le jeune bénéficie d’une assurance p
­ rivée, il
doit alors envoyer tous ses frais à ses ­parents qui
feront le nécessaire auprès de leur a­ ssurance.
Dans tous les cas, c’est au jeune de r­égler les
factures médicales car c’est lui qui sera remboursé par l’assurance.
WWW.STS.FR
23
24
WWW.STS.FR
15. AIDES, SUGGESTIONS
Le rôle de la famille d’accueil est de fournir un
environnement chaleureux et un soutien pour
le jeune. Votre étudiant apprendra beaucoup
sur la culture française à partir d’expériences
entre amis, à l’école, les voyages et activités.
Mais le jeune apprendra le plus de vous, sa
famille d’accueil. Considérez-le comme un
membre de la famille. En cas de doute, demandez-vous ” laisserais-je mon enfant faire
cela ? ”. L’honnêteté et la franchise vous aideront à développer une relation attentionnée
basée sur le respect mutuel.
Dans toute relation avec un adolescent,
il faut être flexible mais clair et ferme. Plus
vous serez détendu concernant l’idée d’avoir
un membre supplémentaire dans la famille,
plus vous apprécierez l’échange de styles de
vie et de cultures. Dès le début, n’hésitez pas
à avertir le jeune de ce que vous attendez
exactement de lui, surtout par rapport à son
comportement. Il est important d’être totalement clair et honnête dès le début. Comme la
plupart des jeunes, votre étudiant appréciera
de savoir où se trouve sa place dans la famille.
La chose la plus importante à savoir par la famille est que le jeune a besoin de votre soutien pour s’adapter. Votre patience et affection
­l’aideront beaucoup dans cette transition et
pour une relation à long terme.
Évitez de traiter votre étudiant comme un invité. L’intégration du jeune dans les routines et
obligations familiales permet à chacun d’être
soi-même. C’est la meilleure façon de se comporter l’un envers l’autre. En conclusion, être
soi-même permettra à chacun de se relaxer et
tirer le meilleur de cette expérience.
Les semaines sont passées très
vite avec Ricky-Lee. Elle a été
très attentionnée, tou­­­jours prête
à rendre service, inquiète de
faire quelque chose qui pourrait
nous déplaire. J’ai appris à son
contact, des trucs de cuisine, des
façons de penser, d’interpréter...
Dans un e-mail que nous avons
reçu, elle m’écrit : Je suis triste
d’apprendre que vous avez pleuré,
bientôt je reviendrai. Vous me manquez déjà, tout ce que je veux est
d’être avec vous.”
Mme Poissonnier,
Maman d’accueil de Ricky-Lee
(Etudiante d’échange Australienne – 3 mois en France)
Souvenez-vous que le jeune désirera partager
son style de vie et ses idées avec vous. Maintenez la communication possible et vous serez
stupéfiés des bienfaits pour tous.
WWW.STS.FR
25
16. LA FIN DE L’ÉCHANGE
Inévitablement, votre étudiant devra retourner chez lui. Ceci risque d’être un moment
difficile pour tous étant donné que vous devrez vous réadapter à votre vie d’avant. Mais,
cependant, rien ne sera plus vraiment comme
avant car vous garderez des souvenirs et
expériences dans votre cœur. Continuez de
communiquer vos sentiments même s’ils sont
négatifs ou douloureux. Il est important de les
exprimer. Personne ne veut quitter l’aéroport
ou la gare en pensant : ” si seulement j’avais
dit … ”. N’oubliez pas qu’un au revoir n’est
pas un adieu. Vous pouvez toujours garder
contact avec votre étudiant, et pour preuve,
beaucoup de familles d’accueil reçoivent des
courriers et des visites occasionnelles d’anciens étudiants d’échange !
17. LE MONDE EST PETIT !
Un des avantages de l’accueil d’étudiants
étrangers est l’opportunité pour la famille
d’accueil française de connaître une autre
culture et une autre partie du monde. Après
tout, améliorer l’entente entre les peuples est
le but principal du programme d’échange
STS. En tant que famille d’accueil, vous devriez vous renseigner sur le pays d’origine de
votre étudiant. Il sera content de votre intérêt
pour son pays. Ceci peut être une expérience
fascinante, concrétisée et personnalisée par
des descriptions et histoires de votre étudiant.
Souvent, le jeune viendra avec des photos de
sa famille. Il apportera peut-être aussi des petits cadeaux représentatifs de son pays.
famille d’accueil française. En effet, ceci est
une motivation commune à tous les étudiants
participant à un programme d’échange tel
que celui de STS.
La rencontre avec un modèle de vie unique
enrichira votre famille pour toujours. Votre
contribution à l’entente internationale peut
vous paraître petite, mais elle est multipliée
par la générosité de centaines de familles
comme la vôtre en France.
Votre relation avec votre étudiant d’échange
se développera et, si tout va bien, continuera
au-delà de son séjour ; le monde deviendra
alors un peu plus petit, un endroit un peu plus
familier et certainement plus paisible.
Presque tous les étudiants désirent partager
leur histoire et leur culture avec la nouvelle
26
WWW.STS.FR
WWW.STS.FR
27
18. BILAN
Pour vous aider à assimiler les informations et
conseils contenus dans ce livret, prenez s.v.p.
le temps de lire les questions et interrogations
suivantes. Impliquez toute la famille dans cet
exercice et discutez des réactions et des questions de chacun. Revoir les questions un mois
ou deux après l’arrivée du jeune vous aidera
peut-être !
18.1 L’AJUSTEMENT
1. Quels seront les points positifs concernant
l’arrivée d’un nouvel adolescent ?
2. Quels seront les points négatifs concernant
l’arrivée d’un jeune adolescent ?
3. Quelle sera la chose la plus difficile à laquelle le jeune devra s’adapter dans votre
famille ?
18.2 LA VIE DE FAMILLE
1. Quelles seront les règles et tâches ménagères que vous donnerez au jeune ?
3. Comment réagirez-vous si le français du
jeune n’est pas très bon ?
18.4 REPRÉSENTANT RÉGIONAL
1. Dans quelles situations voudriez-vous / ne
voudriez vous pas l’aide de votre représentant régional ? Pourquoi ?
2. Que feriez-vous si, en cas de problème, le
jeune appelle systématiquement le représentant régional au lieu de vous en parler ?
3. Pourquoi votre étudiant pourrait-il vouloir
parler au représentant régional plutôt qu’à
vous ?
4. Que feriez-vous si les parents naturels
appelaient trop souvent ou venaient sans
prévenir ?
18.5 LES ACTIVITÉS
1. Quel type d’activités familiales planifierez-vous avec votre étudiant ?
2. Que ferez-vous si le jeune désobéit ?
3. Comment évoluera le quotidien de chacun
avec l’arrivée du jeune ?
4. Comment aiderez-vous le jeune à surmonter la nostalgie et le choc culturel ?
18.3 COMMUNICATION
1.Que ferez-vous si le jeune est très silencieux ?
Quelles sont les frontières de sa vie privée ?
2.Quelle est la manière la plus efficace d’expli-
28
quer à votre étudiant comment fonctionnent
les choses chez vous ?
2. Quelles activités pouvez-vous faire avec
votre étudiant pour lui faire découvrir la
France et votre région ?
3. Combien de temps attendez-vous que
votre étudiant passe avec vous ? Avec des
amis ? Seul ?
18.6 BUTS, CRAINTES ET ATTENTES
1. Enumérez trois buts que vous avez pour
WWW.STS.FR
la prochaine année. Que voulez-vous apprendre de l’étudiant et de l’expérience ?
2. Enumérez trois craintes que vous avez pour
la prochaine année. Quel type de problèmes pensez-vous rencontrer ?
3. Faites une liste de vos attentes pour vous,
le jeune, ses parents, STS. Qu’y-a-t’il de
similaire et de différent avec les attentes citées précédemment par STS. Ensuite, faites
une liste des attentes du point de vue de
l’étudiant et une autre du point de vue des
parents naturels. En quoi sont-elles différentes des vôtres ?
18.7 RÈGLES DOMESTIQUES
1. Pour une bonne compréhension, par rapport à la langue, écrivez les règles établies
par votre famille pour la bonne marche de la
maisonnée. Beaucoup de ces règles ne sont
écrites nulle part et souvent inconscientes !
Par exemple : combien de temps chaque
personne peut-elle passer dans la salle de
bain le matin ? Les heures d’écoute et l’intensité du son de la musique ? Qui garde la
télécommande de la télévision ?
C’est trois mois j’étais avec ma
nouvelle famille, et c’est trois
mois que j’ai appris plein de
choses ! J’ai venu en France pour
apprendre la langue, et aussi la
culture, et comparer les différences. Et je ne suis pas du tout
désappointée. France est vraiment
génial, et je me suis bien amusée
ici. Moi, j’aime bien d’être avec
mes nouveaux amis, et ma nouvelle
famille. Tout le monde m’apprend
quelque chose nouvelle chaque jour.
Ma famille d’accueil est très, très
gentille, et depuis j’ai arrivé,
mes parents d’accueil ont toujours
dit que ’Chez nous, c’est chez
toi !’ Je me suis bien, bien amusée,
et quand même je manque ma famille, je ne veux pas partir. Merci
France, parce que tu es un trés bon
pays ! ”
Dina – Etudiante d’échange
Norvégienne
En France depuis 3 mois
2. Votre étudiant ne sait pas forcément comment utiliser les appareils électroménagers.
En utilisant des mots précis et simples, écrivez les instructions sur tous les appareils
électroménagers et donnez-lui une copie.
Ne négligez rien ! Assurez-vous que le
jeune ait compris vos instructions.
WWW.STS.FR
29
QUESTIONNAIRE POUR
LES PREMIERS JOURS AVEC
LA FAMILLE D’ACCUEIL
1. Comment dois-je vous appeler ? Maman,
papa, monsieur, madame ?
2. Q
ue dois-je faire chaque jour à part :
– faire mon lit
– g
arder ma chambre rangée à tout
moment
– m
’assurer que la salle de bain soit
propre après l’avoir utilisée.
11. Dois-je faire quelque chose de spécial au
moment des repas ? Par exemple, mettre
la table, débarasser, servir etc.
12. Puis-je me servir (à manger et à boire) à
tout moment ou dois-je demander avant ?
13. Quels endroits sont strictement privés en
plus des chambres ?
3. Quelle est la procédure concernant les vêtements sales ? Où dois-je les mettre jusqu’au
jour du lavage ?
4. Dois-je laver moi-même mes sous-vêtements ?
5. Quelle est la procédure concernant le repassage de mes vêtements ?
6. Puis-je utiliser le fer à repasser, la machine à
laver, le sèche-linge etc ?
14. Puis-je mettre des photos, posters dans ma
chambre ?
15. Suis-je autorisé à goûter à du vin français
ou du champagne par exemple lors d’un
évènement spécial, sous votre surveillance, bien sûr ?
16. A quelle heure dois-je me lever en semaine
le matin ?
17. A quelle heure dois-je me lever le weekend et pendant les vacances ?
7. Où puis-je garder mes affaires de toilettes ?
8. Quel est le meilleur moment pour utiliser la
salle de bain le matin ?
9. Quel est le meilleur moment pour me laver
– matin ou soir ?
10. Quels sont les horaires de repas ?
30
18. A quelle heure dois-je aller me coucher en
semaine le soir ?
19. A quelle heure dois-je être rentré le soir
si je sors ?
20. Quelles sont les dates d’anniversaire des
membres de la famille ? Et comment doisje les célébrer ?
WWW.STS.FR
21. Des amis peuvent-ils me rendre visite et
passer la nuit ?
26. Comment puis-je me déplacer dans la
ville ? En vélo, bus, roller etc.
22. Quelle est la règle concernant le fait d’être
avec des amis dans ma chambre, avec la
porte fermée ?
Nous avons trouvé ce questionnaire comme
aide et brise-glace.
23. Puis-je inviter des amis pendant la journée ? Si les parents sont là ou pas ?
Donnez-le à votre étudiant et prenez le temps
de répondre à ces questions avec lui. Vous êtes
libre d’ajouter d’autres questions.
24. Quelles sont les règles concernant l’utilisation du téléphone (appels locaux, longues
distances, vers des portables), d’internet et
de l’ordinateur familial ?
25. Est-ce que certaines choses déplaisent aux
parents d’accueil ? exemple, mâcher du
chewing-gum, jouer de la musique tard
le soir, être interrompus pendant qu’ils regardent le journal etc.
Pour terminer...
Au nom de l’équipe STS, nous voulons une fois de plus vous remercier pour avoir accepté
d’ouvrir votre foyer et partager votre style de vie avec l’un de nos étudiants d’échange. Sans
votre précieuse aide, la visite des étudiants dans notre pays serait impossible.
Chez STS, nous sommes persuadés que chaque personne impliquée dans un tel échange
international, tire profit de cette incroyable expérience. Ce guide est un outil important,
nécessaire au bon déroulement de l’accueil. De plus, il est important de garder en tête
que la communication est la clé de la réussite d’un échange culturel tel que celui que vous
vivez. Merci.
WWW.STS.FR
31
ANNEXE A
THE ICEBERG MODEL
The so-called iceberg model of culture is often used by scholars, trainers and managers
in order to elucidate the concept of culture.
The image of the iceberg with its small visible
part on the surface of the water and the much
bigger invisible part below the surface illuminates the different layers of culture. Elements
of culture which we can easily notice such as
clothing, language, gestures, food, music or
rituals are represented by the upper portion
of the iceberg. The portion below the surface
stands for those elements which are not as obvious such as values, beliefs and attitudes. It is
difficult to make sense of the ‘visible’ aspects of
a culture without understanding the ‘invisible’,
underlying elements from which they originate. The behaviour of different cultures may
appear less foreign and possibly less threatening with an understanding of their particular
worldviews, motivations, religious beliefs, attitudes to rules, and other cultural orientations.
Our first challenge is to be aware of our automatic assumptions which may reflect our bias
and prejudice. Our next challenge is to reflect
on and modify our assumptions by seeking to
understand the many characteristics below the
tip of the iceberg. The iceberg below shows
some of the cultural issues that impact on our
interactions:
Language
Flags
Games
Visual arts
Festivals
Multicultural Support Tips:
• Provide a respectful open environment,
particularly concerning cultural differences.
• Be flexible
• Establish a relationship of trust with your
student. Do not pretend to know what
you do not know.
• Remember that a person can be part of
several cultures at the same time.
• Ask your student to teach you about their
culture.
• Do not create issues, but address them as
they arise.
• Apologize when you are wrong and
encourage others to do the same.
• Remember that you and your exchange
student are more alike than different.
32
Literature
Music Dress
Performing arts
Holiday customs
Food
Nature of friendship
Values
Notions of beauty
Religious beliefs
Norms
Etiquette
Learning styles
Gender roles Body language
Expectations
Attitude towards social status
Notions of modesty
Through processes
Attitude towards age
Importance of space
Approaches to problem solving
Perceptions
Notions of cleanliness
Importance of time
WWW.STS-EDUCATION.COM
Leadership styles
Notions of “self”
Views of raising children
Concept of fairness
Assumptions
Rules
ANNEXE B
THE ”U” CURVE OF ADJUSTMENT
This picture shows how most students feel during their exchange.
Arriving
Surviving
Thriving
Leaving home
nervous
excited
happy
sad
Reality
lonely
new food
new language
new culture
new environment
trying to make friends
Arrival
confused
tired
still happy
adventurous
Thriving
confident and
happy
On the up
study – OK
friends
activities
family at home – OK
Shock
miserable
”does anybody
like me?”
The stages of cultural adjustment
Things to keep in mind:
• You might not experience the stages in above order.
• You might experience one stage longer than another student.
• You might go through these stages more than once.
That’s ok!
WWW.STS.FR
33
ANNEXE C
RULES FOR STS HIGH SCHOOL STUDENTS
1.Respect the Host Family and uphold their regulations about curfews, household chores
for which the students are ­responsible, internet and telephone usage, smoking and
­dating. Activities, including inviting guests to the Host Family’s home, must be approved
by the Host Family, and they must know where the students are, with whom, and when
the students will return, at all times.
2.STS expects all students to read and understand ”STS High School – Student
Handbook”. Following the guidelines and recommendations contained within it will
help you to achieve a successful exchange program.
3.No drinking of alcoholic beverages including beer or wine. This includes sale, purchasing
and possession.
4.No drugs or association with anyone involved with drugs in any way. This includes sale,
purchasing, possession, or being in the ­presence of others using drugs of any kind.
5.
No use of firearms.
6.No driving of cars or other motor driven vehicles is allowed at any time. The only exception to this rule is if the local high school offers and allows the s­ tudent to enroll and take
Theoretical and Practical Driver Education Program for the sole ­purpose of obtaining an
American driver’s l­icense.
7.It has been arranged for you to attend school and attendance is obligatory. A student
is expected to maintain a C-average. If the student demonstrates a lack of effort and
unjustified absence in any class, documented by the school official or r­ eported, he/she
may be dismissed from the exchange ­program. This also applies to students expelled
from their High School. Students are not permitted to take time off during school terms
for travelling other than in exceptional circumstances which must be approved firstly by
the national ­offices of STS and STS’s partners and secondly by the school. I will respect
the code of conduct set by my school in regard to behaviour, school uniform etc.
8.No student is permitted to travel outside the local area without the approval of the
STS Area Representative. The local area will be defined by your Area Representative.
Overnight travelling is allowed only with an approved group such as a school or church
sponsored group, or with an adult person approved by the Host Family. With written
permission from the host family, STS and STS’s partners a student can fly alone to visit
a relative or family known by the natural parents or the Host Family. Students are not
34
WWW.STS.FR
permitted to visit their home country during their stay in the host country, with the
exception of a serious medical emergency within the immediate natural ­family.
9.If the student travels outside the host country with the Host Family, the student must
first check with the national o
­ ffices of STS or STS’ partner so that the proper validation
of the visa is completed in order for Immigrations Officials to permit re-entry to the
host country. The student must also check the insurance coverage in the other country
before ­travelling.
10.Hitchhiking or soliciting a ride from a stranger can be dangerous and is prohibited.
11.If an application is completed indicating the student to be a smoker, the student must
not smoke during the exchange program. Smoking is illegal in the United States, as
well as in many other countries, for anyone under the age of 18.
12.A student may not enter any kind of contractual business agreements. Student may not
take a job outside their home during the stay in the host country. The only exceptions
are occasional jobs in the neighborhood, such as lawn care or babysitting.
13.Students may not initiate any “life-changing” decisions, events, or actions while in the
program. This includes changing religion (though a student may explore the tenets of
any religion), pregnancy, and marriage. Students are expected to r­efrain from sexual
activity while in the program. Students may not alter their body (tattoos, body piercings,
etc.) in any way while in the program, even if they have permission from their natural
parents.
14.It is forbidden for the exchange student to access websites, in the host country, with
pornographic and extreme violent content or to watch films with this content.
15.It is not permitted to upload any pictures, names or private information about your
host family on public internet sites, eg Facebook, Instagram, blogs etc. without their
permission.
16.
Students must abide by State/Regional and Federal/National laws.
17.The Student’s personal property is not the responsibility of STS, STS’ partners or the
Host Family. Any lost or stolen p
­ ersonal property of the student, including money,
which is not covered by any insurance policy is the responsibility of the student.
­Students are ­required to establish a bank deposit account separate from that of their
Host Family. It is the responsibility of the student to check his/her insurance coverage
in all times and aspects.
WWW.STS.FR
35
18.Natural parents and guardians are permitted to visit the student only at the end of the
exchange program when school has ended, not during the school year. Only natural
family, not friends, are permitted to visit. Brothers and sisters are ­permitted to visit only
when accompanied by the natural parent(s).
19.Students will be dismissed from the program in case of an eating disorder or other
­psychiatric illness diagnosed by a physician. The ­insurance does not cover these illnesses
and STS will not be able to provide such care that students with these problems require.
20. All students must return to their home country after completing their school year.
­Students are not allowed to remain in the host country after this time.
21.All STS officials and/or STS’ partner’s rules and decisions made must be respected.
All students are responsible for adhering to all STS and STS’s partners’ rules throughout
the exchange program. Breaking any of these rules may result in early return to the
student’s home country at the natural parent’s/legal guardian’s expense and without
refund of program fees.
36
WWW.STS.FR
ANNEXE D
BREAKING THE SILENCE
Below is the information that all exchange students receive prior to the exchange.
Information regarding sexual abuse toward young people
Sexual abuse rarely occurs during a student’s exchange year. However, we wish to inform you
about how to recognize and report sexual exploitation or abuse so you do not become a victim.
Teenagers are twice more likely to become victims of abuse than adults. Exchange students are
more vulnerable because of:
• Cultural differences
• Language difficulties
• Isolation
• Fear of not being taken seriously
While on your exchange program, it can be hard to understand different family and cultural
behaviours. And while sharing affection is one of the nicest things in the world, it is possible that
someone will show you affection that makes you uncomfortable.
YOUR RIGHTS
Laws protect the person that is abused. This means if you are uncomfortable, the adult or the
abuser is wrong. You are NOT at fault if someone abuses you.
• Your body is your business!
You have the right to determine your boundaries.
• Trust your feelings!
You should take your feelings seriously! Listen to your intuition and follow your best judgment.
• You decide who can touch you!
You have the right to decide how and by whom you want to be touched.
• You have the right to say NO!
It is always OK to say “NO” when you feel uncomfortable with someone else’s behaviour.
• Ask for help and talk to an adult whom you trust.
You decide when and with whom to talk about sexual misconduct that you have experienced.
There is always an area rep who can help you. You may also choose to talk with an adult whom
you trust: a teacher, school counsellor, friend, a friend’s parent or the police.
WWW.STS.FR
37
WHAT IS SEXUAL ABUSE AND EXPLOITATION?
Sexual abuse is unwanted physical interaction; this can include different kinds of physical
­touching such as:
• Being made to kiss someone;
• Touching private parts of the body unwillingly;
• Being made to engage in unwanted sex or sexual acts;
• Being made to look at pornographic materials;
• Any other behaviours that make you uncomfortable and continue after you’ve asked that
they stop.
ABUSER STRATEGIES
Sometimes relationships between two people begin without any discomfort or inappropriateness. However, abusers sometimes prepare their victims to be victimized. An abuser may gain
your trust by:
• Giving you special attention.
• Asking you to break rules.
• Sharing secrets with you and telling you not to say anything.
• Telling you that everything is ok when you feel uncomfortable.
An abuser may also try to make you feel guilty or make threats to send you home early if you say
anything. Be aware of these strategies and tell someone if you feel uncomfortable.
INTERNET SAFETY
Many sexual abusers surf the internet looking for potential victims. They often pose as teenagers
in order to gain trust. As a rule of safety, NEVER share the following information: We recommend
that students never post pictures of family members, friends, or themselves on the internet.
For help call the emergency phone number You will be given before leaving your home country
WHERE TO FIND HELP
If you feel uncomfortable due to attention you are receiving, physical or otherwise, tell that
person to stop! It is never too late to let someone know.
• Your area representative is trained and ready to help you. You can find their telephone number
on your placement details.
• Tell a trusted adult, they can help you.
• Tell a teacher, school counsellor, or principal at school if there is no one you can trust at home.
• If you choose to tell someone, you should know that some adults are mandated reporters.
This means they are legally required to report abuse to someone else, such as the police. You
can ask people if they are mandated reporters and then decide what you want to do. Some
examples of mandated reporters are teachers, counsellors, doctors, social workers, and area
representatives. The reason for reporting is to get help for you not to punish you.
38
WWW.STS.FR
NOTES
Nom et prénom de l’étudiant
Adresse
E-mail
Téléphone
Skype
Parents naturels
E-mail
Téléphone
Skype
Représentant local
E-mail
Téléphone
Nom de l’école
Bureau STS
Numéro d’urgence
Dates importantes à retenir
Date d’arrivée
Date du vol retour
Dates assurance
Date d’expiration du visa
Anniversaires
WWW.STS.FR
39
HIGH SCHOOL