Confidentiel - mobiles

Commentaires

Transcription

Confidentiel - mobiles
N° 4381 – Mardo 4 novembre 2014
Page 1/13
CONFIDENTIEL
■ Orange : réponse favorable à LCI
1
pour une prolongation de six mois du
contrat de distribution
A LA UNE
1
■ Spectre / Etude : « Toute perte de
fréquences UHF nuirait à la qualité des
services de TV »
ENTREPRISES ET MARCHES
2
■ RTL Group : montée à 93,6 % dans
■
Piwi+ / Splash Entertainment :
acquisition des saisons 1 et 2 de la série
Chloé magique
■ D8 / FremantleMedia : nouvelle
saison de Nouvelle star lancée le jeudi
27 novembre
■ Euronews : renforcement de la
programmation sportive à la faveur
d'un partenariat avec SportAccord
TV SUR CABLE,…
■ Bouygues Telecom : arrivée des
4
chaînes beIN Sports sur l'application B.tv
5
VIDEO, VIDEO A LA DEMANDE
5
■ 6play : leader de la catch-up auprès
par l'Observatoire de la déontologie de
l'information
terrible pays
tournage de 10 % (D. Besnehard)
■ France 2 / Native : le deuxième
épisode de Lanester en tournage avec
Richard Berry dans le rôle titre
candidats en Ile-de-France ?
INSTITUTIONNEL
3
■ CSA : le rôle du régulateur questionné
de téléréalité Utopia (John de Mol)
■ Upside Distribution : acquisition
des droits de distribution de Syrie : notre
■ France 2 / Elephant Story : Duel
au soleil dans la case polar du vendredi
TNT
■ TNT : Le Monde et Le Figaro
le capital du réseau de vidéos en ligne
StyleHaul
■ Sky Deutschland : bénéfice net
trimestriel de 12,3 M€ ; 3,9 millions
d'abonnés
INDUSTRIE DES PROGRAMMES
■ Talpa : Fox annule l'émission
PRODUCTION
4
■ France 2 / Mon voisin Prod. /
Mother Prod. : Cédric Klapisch lance le
3
des moins de 50 ans
■ Netflix / DreamWorks : diffusion
d'un prequel de Madagascar à Noël
RADIO
■ RTL2 : nouvelle campagne de
AUDIENCES
■ Médiamat hebdo : TF1 poursuit
6
6
6
6
7
7
8
sa chute, France 2 et M6 en nette
progression
■ NRJ 12 / CV Prod : résultats faibles
pour Talk Club, qui disparaît de l'access
le samedi
■
communication pour la station pop-rock
DIVERSIFICATIONS
INTERACTIVITE
INTERNATIONAL
NOMINATIONS
PROGRAMMES
■ M6 : la série The Last Ship lancée le
à partir du 28 novembre
France 4 / Telfrance Série :
seulement 0,3 % de pda pour le pilote
de la série transmédia Anarchy
CLIN D’ŒIL
REVUE DE PRESSE
AGENDA
ZOOM PROGRAMME
9
9
11
12
Quatre mariages pour une lune de miel
ISTV
13
Octobre 2014
lundi 24 novembre
____________________________________________ Confidentiel Orange : réponse favorable à LCI pour une prolongation de six mois du contrat de distribution
Selon nos informations, Orange aurait répondu
favorablement à une prolongation du contrat de
distribution de LCI pour une durée de six mois et dans
les mêmes conditions financières. Rappelons que le
groupe TF1, maison mère de LCI, a suspendu le plan
social annoncé fin septembre à la suite du refus du CSA
d'autoriser le passage en clair de la chaîne d'info.
Parallèlement, LCI tente de prolonger de six mois ses
contrats de distribution. Cette décision fait suite au rejet
par le Conseil d'Etat de la demande de suspension de la
décision du CSA (nos informations du 24 octobre).
________________________________________________ A la Une Spectre / Etude : « Toute perte de fréquences UHF nuirait à la qualité des services de TV »
« La bande UHF est quatre fois plus précieuse pour
la TNT que pour les opérateurs mobiles, même en
retenant les prévisions les plus ambitieuses en matière de
hausse du trafic des données échangées par le biais de
services mobiles », selon les conclusions d'une étude du
cabinet Aetha sur la bande UHF dans l'Union
européenne publiée hier et relayée dans un communiqué
par l'UER, l'un des commanditaires aux côtés de
Broadcast Networks Europe (BNE), Abertis Telecom,
Arqiva, la BBC et TDF. Cette étude portant sur l'utilisation
future du spectre (la ressource finie rendant possible
l'accès à la TV en accès libre) conclut que son utilisation
la plus précieuse pour les quinze années à venir au moins
demeurera la TNT.
Mardi 4 novembre 2014
2/13
Selon le cabinet, la bande UHF, qui couvre les
fréquences de 470 à 862 MHz, dont la bande des
700 MHz convoitée par les opérateurs mobiles, est
« essentielle pour la distribution des services
radiodiffusés ». Elle constitue même « la seule gamme de
fréquences susceptible d'être utilisée pour la diffusion de la
télévision ». L'étude d'impact économique menée pour
l'occasion montre que le coût de migration de la TNT
vers d'autres fréquences (évalué à 38,5 milliards d'euros,
dont 10,8 Md€ pour la mise en place d'une nouvelle plateforme TNT) ne serait compensé que dans un facteur de un
à quatre par les revenus issus de l'utilisation de ces mêmes
fréquences pour le mobile (10,30 Md€).
Toute perte de fréquences UHF « nuirait à la qualité
des services de télévision en Europe et invaliderait tout
investissement futur des opérateurs de TNT », note Aetha.
Le cabinet estime donc que « rien ne justifie de prévoir
une attribution de cette bande à titre coprimaire lors
de la Conférence mondiale des radiocommunications
(CMR-15) prévue l'année prochaine ». Rappelons que,
lors de cette conférence, les autorités de régulation
étudieront et modifieront, le cas échéant, le Règlement
des radiocommunications, traité international qui fixe
l'utilisation des fréquences spectrales.
Pour Simon Fell, directeur du Département Technologie
& Innovation de l'UER, cité dans le communiqué, « les
prévisions en matière de trafic mobile, y compris les plus
optimistes, ne peuvent plus justifier la prétention des
réseaux mobiles à une quantité plus importante de
spectre UHF ». « Nous accueillons favorablement ce
rapport et espérons vivement que les administrations
européennes aboutiront aux mêmes conclusions, dans le
but de continuer à garantir aux Européens un accès
universel et gratuit à un vaste éventail de programmes et
de contenus radiophoniques et télévisuels, ainsi qu'à
d'autres services par voie hertzienne », a-t-il ajouté.
____________________________________Entreprises et marchés RTL Group : montée à 93,6 % dans le capital du réseau de vidéos en ligne StyleHaul
RTL Group prend le contrôle de la quasi-intégralité du
capital de StyleHaul, réseau américain de vidéos en ligne
sur YouTube destiné à un public féminin (18-34 ans), et
dédié à la mode, l'art de vivre et la beauté, a indiqué le
groupe hier. RTL Group, qui détenait jusqu'à présent 22,3 %
du capital de StyleHaul, fait monter sa participation à
93,6 %. Le montant de l'opération s'élève à 107 millions
de dollars (85 M€), sur une base de valorisation de la
société par RTL Group à 151,4 M$ (121 M€).
Un accord prévoit en outre une clause d'indexation
sur les bénéfices futurs. En vertu de cette clause,
l'investissement initial pourra être augmenté si l'activité
évolue favorablement. Le groupe allemand accroît, par la
même occasion, le financement du plan de croissance de
la société, auquel il consacrera 20 M$ (16 M€).
RTL Group était entré au capital de StyleHaul en 2013.
Sa filiale de production FremantleMedia produit des
contenus exclusifs pour le réseau de vidéos en ligne, via
le studio américain de RTL Group, Tiny Riot.
Fondé en 2011 et basé à Los Angeles, StyleHaul
revendique un réseau de 4 900 créateurs et gestionnaires
de contenus YouTube dans 62 pays, 199 millions
d'abonnés et plus de 60 millions de visiteurs uniques
mensuels. StyleHaul a notamment lancé la websérie Web
Therapy, créée en 2008 par Lisa Kudrow (Friends), et
revisitée pour être diffusée par la suite à la télévision sur
Showtime.
RTL Group poursuit, avec cette opération, ses
diversifications dans le numérique. Il se fixe un objectif de
« près de 40 milliards de vidéos vues » cette année.
Sky Deutschland : bénéfice net trimestriel de 12,3 M€ ; 3,9 millions d'abonnés
Le groupe allemand de télévision payante Sky
Deutschland (21st Century Fox), en passe d'être racheté
par BSkyB, a enregistré son premier bénéfice net
trimestriel depuis 2007, de 12,3 millions d'euros, sur la
période allant de juillet à septembre. Ce résultat a été rendu
possible par un gain de 96 000 abonnés TV sur la
période (+26 %), attirés en particulier par le football,
portant le total à plus de 3,9 millions d'abonnés. Sky
Deutschland diffuse notamment les matches de foot de la
Bundesliga et de la Ligue des champions. Ce trimestre, le
premier week-end du championnat allemand a attiré plus de
4 millions de téléspectateurs, battant ainsi le record absolu
d'audience pour l'ouverture de la Bundesliga. Le taux de
churn est tombé à 8,6 % (vs 12,5 % au 1T 2013-2014).
Sky Deutschland vient de passer à un exercice décalé
(1er juillet-30 juin) pour mieux rendre justice à la
saisonnalité de son activité, après un exercice 2014
tronqué (deux trimestres seulement) qui s'est achevé au
30 juin dernier. Sur son premier trimestre estival, la chaîne
a vu son chiffre d'affaires progresser de 9,8 % sur un
an, à 431,3 M€. Son excédent brut d'exploitation (Ebitda)
bondit lui de 86,3 % à 54,4 M€. Le groupe allemand
avait dégagé son premier bénéfice opérationnel en 2013,
à 34,8 M€ (nos informations du 7 février).
Sky Deutschland est en cours d'absorption par le
britannique BSkyB, dont le principal actionnaire est le
groupe 21st Century Fox (21CF) de Rupert Murdoch. Ce
dernier a annoncé cet été sa volonté de racheter les parts
de 21CF dans les bouquets Sky Italia et Sky Deutschland
pour près de 7 milliards de livres (8,85 Md€). En
septembre, la direction de Sky Deutschland avait
recommandé aux actionnaires minoritaires de ne pas
accepter l'offre de rachat de son homologue britannique,
estimant que l'offre de 21CF ne reflète pas le potentiel à
long terme de Sky Deutschland. Le projet de rachat a reçu
en septembre l'aval de Bruxelles. L'objectif est de créer le
réseau de télévision payante Sky Europe, qui serait fort de
quelque 20 millions d'abonnés.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Tél.: 01 44 78 04 78 – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
3/13
Institutionnel CSA : le rôle du régulateur questionné par l'Observatoire de la déontologie de l'information
Le rapport 2014 que vient de publier l'Observatoire
de la déontologie de l'information (ODI) questionne,
entre autres, la légitimité du CSA à traiter de la
déontologie de l'information des médias audiovisuels, et
son rôle dans l'hypothèse d'une régulation d'internet.
Si la loi du 30 septembre 1986 encadre la liberté
d'expression et fixe les missions du CSA, l'Observatoire
estime que le Conseil « confond déontologie et missions
politiques ou police de l'expression publique » dans
l'interprétation de ses missions. Selon le CSA, les domaines
couverts par la déontologie incluent le respect de la dignité
de la personne humaine, la sauvegarde de l'ordre public,
la lutte contre les discriminations, l'honnêteté et
l'indépendance de l'information, et le respect du droit à la
vie privée, note l'Observatoire. Mais « en quoi, par
exemple, la "sauvegarde de l'ordre public" serait un
critère déontologique applicable aux médias ? »,
demande ce dernier.
Quant à la lutte contre les discriminations, le respect de
la langue française, le rayonnement de la France d'outremer, la promotion du développement durable ou la
promotion des œuvres françaises, il s'agit d'objectifs
« éminemment respectables » qui « font également partie
des missions du CSA », mais « n'ont rien à voir avec la
déontologie », ajoute l'Observatoire.
Quelques mois après le refus du CSA d'autoriser LCI à
être diffusée en TNT gratuite, l'Observatoire s'interroge
sur l'utilisation par le Conseil de son pouvoir d'attribution
des fréquences. « Le rôle de régulateur économique du
marché audiovisuel tenu par le CSA risque de générer
des conflits d'intérêts avec la régulation déontologique »,
indique le rapport. « Lorsque le CSA attribuera une
fréquence ou supprimera une autorisation d'émettre, le
fera-t-il en gestionnaire du marché ou en gardien de
la déontologie de l'information ? », interroge-t-il.
Au moment où Fleur Pellerin, ministre de la Culture et
de la Communication, semble avoir écarté définitivement
l'idée du transfert des compétences de l'Hadopi au CSA,
suggérée par le rapport de la mission Lescure,
l'Observatoire se montre hostile à une telle hypothèse.
« Le CSA tente de récupérer une partie de la régulation
d'internet en se saisissant des web radios et web
télévisions et en regardant avec attention les sites internet
des chaînes de radio ou de télévision. Il est probable
qu'internet manque de régulation, mais faut-il en
confier la mission au CSA, autorité administrative
indépendante mais dépendant de l'Etat ? », demande
encore le rapport.
Créé en 2012 et présidé par le professeur Patrick
Eveno, l'ODI (www.odi.media) se donne « pour objet de
contribuer, par ses réflexions, ses travaux et la
communication de ceux-ci, à la prise de conscience de
l'importance de la déontologie dans la collecte, la mise en
forme et la diffusion de l'information au public ». Il compte
parmi ses membres la Fédération française des agences de
presse (FFAP), Le Monde, Sud-Ouest, le Syndicat national
des radios libres (SNRL), ou encore l'Association de
préfiguration d'un conseil de presse en France (APCP).
________________________________ Industrie des programmes Talpa : Fox annule l'émission de téléréalité Utopia (John de Mol)
Après Rising Star (Keshet), un autre format de téléréalité
connaît des difficultés. Fox vient de prendre la décision
d'annuler l'émission Utopia, adaptée du nouveau format
conçu par la société de John de Mol, Talpa (The Voice,
Deal or No Deal…), faute d'audience. Programmé
depuis le 7 septembre sur deux cases de prime time
(mardi et vendredi), ce programme qualifié
d'« expérimentation sociale » était passé le mois dernier
à une seule diffusion par semaine (le vendredi). Utopia
affichait 2,6 millions de téléspectateurs le mardi et
2,4 millions le vendredi. Le dernier numéro n'a réuni
qu'1,56 million de personnes.
Le network avait acquis le format en janvier dernier. Il
s'agissait du premier accord majeur réalisé par Simon
Andreae, ex-Discovery, nommé à la tête du divertissement
chez Fox en octobre dernier.
Shine France travaille à une adaptation
Rappelons que le format original, qui se déroule sur une
année, a été lancé en janvier dernier au Pays-Bas sur
la chaîne SBS6 (groupe SBS) où il est actuellement diffusé
du lundi au vendredi en access (à 19h30) avec succès et
24h/24h sur internet (nos informations du 8 janvier).
Quinze participants, coupés du monde pendant un an,
sont installés dans un hangar entouré de terres. Filmés
24h/24, ces « pionniers » doivent « construire une
nouvelle société » en établissant eux-mêmes des règles de
vie, en gérant l'espace qui leur a été donné et un budget
de départ. A la fin de chaque mois, un candidat est
remplacé par un nouveau « pionnier ».
L'adaptation turque, produite par Acun Medya, a été
lancée mercredi dernier sur la chaîne TV8. La Turquie
est le 3e pays où le format est diffusé.
Les droits ont également été vendus au groupe
allemand ProSiebenSat.1.
En France, la société Shine France (The Voice,
MasterChef) travaille actuellement à une adaptation
du format (nos informations du 23 septembre). Lors d'un
point presse, en janvier dernier, TF1 avait qualifié Utopia
d'« intéressant et novateur ». « On regarde cela au jour
le jour et on réfléchit, d'autant que c'est un programme
qui se déroule sur un an », avait alors indiqué la chaîne
(nos informations du 28 janvier).
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
4/13
Industrie des programmes Upside Distribution : acquisition des droits de distribution de Syrie : notre terrible pays
Upside Distribution (Havas Productions) a acquis les
droits monde hors Moyen-Orient du documentaire
Syrie : notre terrible pays (produit par Bidayyat for
Audiovisual Arts) qui a reçu le Grand prix du Festival
international de cinéma de Marseille. A travers le voyage
de deux personnages, ce film de 90', construit comme un
road-movie traite de la guerre civile qui sévit en Syrie et
ses conséquences sur la population, notamment dans la
région occupée par l'Etat islamique.
Piwi+ / Splash Entertainment : acquisition des saisons 1 et 2 de la série Chloé magique
Piwi+ (groupe Canal+) vient de finaliser un accord
avec Splash Entertainment (ex-Moonscoop LLC) pour
acquérir la série d'animation preschool Chloé magique
(Chloe's Closet, titre international), a indiqué hier la société
de production et de distribution. L'accord porte sur les
saisons 1 et 2 (104 x 11'). La série suit les aventures d'une
petite fille très imaginative qui plonge dans un univers
nouveau à chaque fois qu'elle ouvre son armoire pour se
déguiser. Chloé magique a déjà été diffusée en France sur
France 5 (case Zouzous) et sur Playhouse Disney (devenue
Disney Junior). Succès international, elle a été proposée
par quelque 80 chaînes dans le monde.
______________________________________________ Production France 2 / Mon voisin Prod. / Mother Prod.: Cédric Klapisch lance le tournage de 10 % (D. Besnehard)
La série 10 % (6 x 52'), produite par Dominique
Besnehard, ancien agent de comédiens et directeur de
casting, est entrée hier en tournage à Paris et en région
parisienne pour France 2. La réalisation des six épisodes se
partage entre Cédric Klapisch, Lola Doillon, l'épouse du
cinéaste, et Antoine Garceau, premier assistant-réalisateur
au cinéma (pour Cédric Klapisch notamment dans Casse-tête
chinois), a indiqué la chaîne dans un communiqué. Cédric
Klapisch, qui fait sa première incursion dans l'univers de la
série télévisée, assure également la direction artistique.
Inspirée de l'expérience de Dominique Besnehard chez
Artmedia, la série explore le quotidien d'une agence de
comédiens. Mathias, Andréa, Gabriel et Arlette sont les
quatre piliers de l'agence ASK. Ils forment une famille
professionnelle talentueuse, sous l'autorité paternelle du
fondateur, Samuel Kerr. La mort soudaine de ce dernier
fait vaciller ce fragile équilibre. Vont-ils réussir à sauver
l'agence et à relever le défi que leur posent leurs
« stars » : Cécile de France, Line Renaud et Françoise
Fabian, Nathalie Baye et Laura Smet, Audrey Fleurot,
JoeyStarr, Julie Gayet et François Berléand. Les
personnages principaux sont interprétés par Camille
Cottin, Thibault de Montalembert, Grégory Montel,
Fanny Sydney et Liliane Rovère.
La fiction est coproduite par Mon Voisin Productions
(Dominique Besnehard, Michel Feller) et Mother
Production (Aurélien Larger, Harold Valentin). L'équipe
d'auteurs, dirigée par Fanny Herrero (Kaboul Kitchen, Un
village français…), regroupe Nicolas Mercier, Quoc Dang
Tran, Sabrina Karine, Camille Chamoux, Anaïs Carpita,
Cécile Ducrocq, Eliane Montane et Benjamin Dupas.
Le tournage se déroule jusqu'au 12 février.
France 2 / Native : le deuxième épisode de Lanester en tournage avec Richard Berry dans le rôle titre
Native (Chantal et Jean-Luc Michaux) a lancé hier pour
France 2 le tournage d'un nouvel épisode de Lanester,
série dans laquelle Richard Berry retrouve le rôle d'Eric
Lanester, flic devenu aveugle. Ce deuxième volet de 90'
est réalisé et adapté par Franck Mancuso à partir du
roman Cherche jeunes filles à croquer de Françoise
Guérin, qui assure un rôle de consultante. Alors que trois
adolescentes anorexiques ont disparu de la clinique où
elles étaient hospitalisées et que l'enquête piétine, Eric
Lanester va se lancer sur la trace des jeunes disparues
avec l'aide de son chauffeur de taxi Gabrielle,
interprétée par Emma de Caunes. Le casting réunit
également Olivier Sitruk, Alika Del Sol, Nicky Marbot,
Agnès Blanchot, Farid Elouardi et Catherine
Benguigui. Le tournage se déroulera jusqu'au 1er
décembre à Paris et en région parisienne.
Le pilote de la série, diffusé en janvier, avait été suivi
par 4,3 millions de téléspectateurs (16,9 % de pda).
_____________________ TV sur câble, satellite, ADSL, mobiles Bouygues Telecom : arrivée des chaînes beIN Sports sur l'application B.tv
Les chaînes du bouquet beIN Sports sont désormais
disponibles sur l'application mobile B.tv pour les
clients à l'offre beIN Sports abonnés via la Bbox,
indique Bouygues Telecom. L'application mobile pour
tablettes et smartphones de l'opérateur, lancée il y a un
an et qui fonctionne sous iOS et Android, proposera ainsi
les chaînes beIN Sports 1, 2 et 3, et les sept canaux
événementiels beIN Sports Max. Pour y accéder, les
clients devront simplement saisir leur identifiant et leur
mot de passe dans l'application B.tv.
Les chaînes beIN Sports sont commercialisées à
11,99 €/mois sans engagement sur la Bbox.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Tél.: 01 44 78 04 78 – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
5/13
TNT TNT : Le Monde et Le Figaro candidats en Ile-de-France ?
Le Monde et Le Figaro pourraient chacun être
candidat à une fréquence de TNT en Ile-de-France,
selon La Lettre de L'Expansion. Le Monde négocierait
avec les chaînes locales de Médias du Sud (Christophe
Musset), Le Télégramme et La Voix du Nord pour une
candidature groupée afin de créer un volet national
de programmes syndiqué en régions. Dans cette
configuration, France 24 apporterait des séquences
d'information. De son côté, Le Figaro essaierait de se
mettre sur les rangs en association avec Grand Lille TV
(groupe Melody). La remise des offres a été repoussée
par le CSA au 30 janvier (nos informations du
31 octobre).
Rappelons que l'appel à candidatures est lié à l'arrêt
de NRJ Paris, le 30 juin dernier. Il concerne les projets de
service à vocation locale, à caractère généraliste ou
thématique, à temps complet, diffusant soit en définition
standard ou en haute définition. Dans ce dernier cas, il
est réservé exclusivement aux candidats actuellement
titulaires d'une autorisation d'exploitation d'un service à
temps complet sur le réseau R15 (nos informations du
20 août).
________________________________ Vidéo, vidéo à la demande 6play : leader de la catch-up auprès des moins de 50 ans
6play, la plate-forme vidéo des chaînes du groupe
M6, s'affirme comme le service de télévision de
rattrapage le plus utilisé en France par les moins de
50 ans avec une couverture sur cible de 58 %, a fait
valoir hier M6 dans un communiqué, s'appuyant sur les
résultats de l'étude Global TV de Médiamétrie
(vague 13, du 14 avril au 29 juin 2014). Publiés le
8 octobre dernier, les derniers résultats de cette étude sur
la pratique de la catch-up font état de 2,2 millions
d'usagers quotidiens de catch-up, en hausse de 22 % par
rapport à fin 2013 (nos informations du 9 octobre), mais
ne rendent compte d'aucun classement par chaîne.
« Plus de la moitié des consommateurs de catch-up
en France sont sur 6play », souligne M6, précisant que
sur un mois, le nombre d'individus regardant
quotidiennement la télévision de rattrapage (tous écrans
confondus) s'élève à 17,3 millions, dont 52 % pour 6play,
soit 9,1 millions d'utilisateurs uniques mensuels.
Plébiscité par les moins de 50 ans, 6play détient
également l'audience la plus impliquée sur les réseaux
sociaux en réalisant la plus importante pénétration
d'inscrits à un réseau social, toutes chaînes confondues
(6,6 millions) et un volume de « commentateurs » supérieur
ou égal à celui des autres chaînes (près de 1 M de catch-
uppers 6play ont commenté un programme TV au cours
des 30 derniers jours), détaille M6.
Au-delà de la consommation de rattrapage, « 23 % des
"catch-uppers" de 6play ont déclaré avoir découvert
l'existence même du dernier programme regardé grâce à
la plate-forme », souligne M6, évoquant « un véritable
plébiscite des Français pour la diffusion de contenus
délinéarisés ». Et de rappeler la création en avril dernier
de 4 chaînes de télévision 100 % digitales (Crazy
Kitchen, Sixième Style, Stories et Comic).
M6 souligne également qu'avec l'offre Full View lancée
récemment, la régie publicitaire digitale garantit une
visibilité intégrale des spots vidéos diffusés sur 6play et
propose la totalité de son inventaire vidéo au CPV (coût
par visualisation).
Rappelons que le téléviseur est devenu le premier
support en matière de catch-up, selon l'étude Global
TV. Au cours du mois d'octobre, précise M6, 46 % des
catch-uppers ont ainsi consommé des contenus en replay
exclusivement sur le poste TV. Une tendance qui se
confirme en particulier sur 6play, où près d'une vidéo sur
deux est désormais visionnée sur la TV, l'écran
maximisant l'écoute conjointe, ajoute le communiqué.
Netflix / DreamWorks : diffusion d'un prequel de Madagascar à Noël
Netflix proposera en exclusivité, avant Noël, un
« prequel » du film d'animation Madagascar, sous la
forme d'une série, dans le cadre de l'accord de
production originale conclu en juin 2013 avec
DreamWorks Animation (DWA) (nos informations du
18 juin 2013). Ce spin-off intitulé All Hail King Julien
est le deuxième projet issu de cet accord, après la série
Turbo : FAST (Fast Action Stunt Team), tiré du film Turbo,
et diffusée l'an dernier pour les fêtes de Noël.
Cette déclinaison de Madagascar porte sur le
personnage de King Julien, le roi des lémuriens de l'île de
Madagascar. Les cinq premiers épisodes seront diffusés
dès le 19 décembre en France et sur certains des autres
marchés de Netflix (Amérique du Nord, Amérique latine
et Royaume-Uni). D'autres épisodes de 22 minutes
suivront en 2015. Rappelons que Netflix a conclu en
juin 2013 un accord pluriannuel de grande ampleur avec
DreamWorks Animation, portant sur la création de
séries originales « inspirées » des personnages issus
des franchises existantes du studio américain (Shrek,
Madagascar, Kung Fu Panda ou Les Croods) et de
Classic Media (Casper le fantôme, Lassie, She-Ra,
Mr. Magoo) mais également des futurs films. Il porte sur
plus de 300 heures de programmes.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
6/13
Radio RTL2 : nouvelle campagne de communication pour la station pop-rock
RTL2 a lancé hier une nouvelle campagne de
communication en TV (TF1, M6, Canal+, TNT, câble) et
au cinéma programmée jusqu'au 2 décembre. Cette
campagne met avant la musique et illustre le « claim » de la
station : « RTL2 ce n'est pas de la radio, c'est de la
musique », indique la radio. Le « bed sonore » de cette
campagne reprend trois titres illustrant le format musical
« pop-rock » de la station : The Police, The Cranberries et
Imagine Dragons. « En septembre 2014, l'antenne de RTL2
c'est 70 % de musique, quand le taux de musicalité moyen
est de 61,4 % pour les radios musicales », souligne le
communiqué, ajoutant que « RTL2 se distingue donc avec
un taux de musicalité de 10 points supérieur à la moyenne
des autres radios nationale » (source Yacast).
_________________________________________ Diversifications TF1 Licences / Method Animation : gestion des droits dérivés et des licences de la série Robin des bois
TF1 Licences s'est vu confier, par Method Animation,
la gestion des produits dérivés et des licences
promotionnelles de la série Robin des bois (52 x 13'),
a indiqué hier le groupe TF1. La série d'animation sera
diffusée à partir du 8 novembre sur TFou, la marque
jeunesse de TF1. Elle met en scène Robin des bois à
10 ans qui, malgré son très jeune âge, a déjà l'étoffe
d'un héros et aime faire des pieds de nez au shérif de la
forêt de Sherwood. La série a été vendue dans plusieurs
pays et sera prochainement diffusée sur ZDF en
Allemagne, DeA Kids en Italie, RTBF en Belgique, Canal
Panda au Portugal ou encore Clan TVE en Espagne.
_____________________________________________ Interactivité NRJ Music Awards : début des votes pour désigner les gagnants de l'édition 2014
TF1 et NRJ ont ouvert hier les votes du public pour le
choix des artistes et titres récompensés aux NRJ Music
Awards 2014, qui se dérouleront le samedi 13 décembre
en direct du Palais des festivals et des congrès de Cannes.
A l'issue d'une première phase de vote, quatre nommés ont
été désignés par les internautes dans chaque catégorie. Ils
sont désormais invités à élire les gagnants en exprimant
leur vote sur nrj.fr et mytf1.fr jusqu'au 7 décembre à
23h59. Les deux partenaires ont maintenu la mécanique
de vote éprouvée lors des trois éditions précédentes, de
sorte qu'il n'est possible de voter, dans chaque catégorie,
qu'une seule fois par jour. Pour la « Chanson française de
l'année », les votes seront exprimés en direct et
exclusivement par SMS tout au long de la cérémonie.
____________________________________________ International Italie / Rai : entrée en Bourse de la filiale Rai Way
Le groupe de radio-télévision publique italienne Rai va
placer en Bourse 30,5 % de sa filiale Rai Way,
détentrice de son réseau de diffusion, a-t-elle indiqué hier
lors d'une présentation. L'offre publique, lancée hier,
court jusqu'au 13 novembre. Y sont proposées
83 millions d'actions dont le prix sera fixé à l'intérieur
d'une fourchette allant de 2,95 à 3,50 euros par titre.
Ces prix valorisent Rai Way entre 802,4 et 952 millions
d'euros. L'offre prévoit également une clause de
surallocation de 12 millions d'actions supplémentaires,
soit 34,93 % du capital au total. « L'objectif est de
reverser 100 % du bénéfice net en dividendes », a
déclaré l'administrateur délégué Stefano Ciccotti lors
d'une présentation aux investisseurs à Milan.
La Rai, propriété du ministère de l'Economie et des
Finances et qui détient elle-même 100 % de Rai Way,
avait présenté en septembre des demandes d'admission
en Bourse de sa filiale auprès de Borsa Italiana et de
l'autorité boursière italienne Consob, qui lui ont été
accordées la semaine dernière. La date de l'introduction
en Bourse n'a pas encore été précisée. Les turbulences
des dernières semaines ont contraint plusieurs sociétés à
repousser leur propre projet d'IPO (Initial Public
Offering), notamment les groupes Italiaonline et
Fedrigoni.
Rai Way emploie un peu plus de 600 personnes. Elle a
dégagé l'an dernier un bénéfice net de 8,454 M€ pour
un chiffre d'affaires de 118,342 M€.
__________________________________________________________________________________________________________
Edité par Fréquences, membre du Spiil – Sarl au capital de 10 000 € – Commission paritaire : 1214 W 90061 – Satellifax, 9, rue Charlot
75003 Paris – www.satellifax.com – Twitter : @satellifax – Directeur des publications Satellifax, Satellimag et Satellinet : Joël Wirsztel
Abonnements : Véronique Olasz – Tél : 01 40 29 47 48 – Fax : 01 42 78 70 36 – [email protected], tarifs : 3 mois 780 €, 1 an 2 790 €
Publicité : REMICS Régie, Remi Collard – Tél : 06 09 77 37 22 – [email protected] – Rédaction : 01 44 78 04 78,
[email protected] – Directeur de la rédaction : Joël Wirsztel – Rédactrice en chef : Yvane Dréant – Rédaction : Arnaud
Grellier, Christine Monfort, Virginie Sengès – Collaboratrices : Pascale Paoli-Lebailly, Carole Villevet – Secrétariat de rédaction :
Nathalie Grisoni, Maxime Bomier – REPRODUCTION INTERDITE – 20e année de publication – © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
7/13
Nominations Antenne Réunion : directrice des activités digitales
Mariette Le Guellaff, directrice du développement, du
marketing et de la communication chez Codes Rousseau,
rejoint Antenne Réunion comme directrice des activités
digitales, a annoncé hier la chaîne réunionnaise. Mariette
Le Guellaff a travaillé de 1998 à 2007 comme
responsable de plusieurs éditions digitales du groupe
Roularta (Lexpress.fr, Cotemaison.fr...). Elle a ensuite
intégré de 2007 à 2011, CCM Benchmark Group comme
responsable des éditions digitales où elle pilotait les projets
du groupe (L'internaute, Le Journal du Net, Le Journal des
Femmes) puis directrice des opérations spéciales, année
durant laquelle elle a rejoint les Codes Rousseau.
_____________________________________________Programmes M6 : la série The Last Ship lancée le lundi 24 novembre
M6 lancera le lundi 24 novembre en prime time la
série d'anticipation The Last Ship (10 x 42', TNT) réalisée
par Michael Bay (Transformers, The Rock…). Adaptée du
roman de science-fiction éponyme de William Brinkley, cette
série inédite en France se déroule dans un monde
apocalyptique. Après avoir passé plusieurs mois en
Arctique pour une mission secrète, l'équipage d'un
destroyer de la Navy découvre qu'une épidémie a décimé
80 % de la population terrestre. L'acteur Eric Dane (Grey's
Anatomy) interprète le rôle principal, celui du commandant
Tom Chandler, au côté de Rhona Mitra (Nip Tuck, Boston
Justice…), qui incarne la scientifique Rachel Scott.
Diffusée cet été aux Etats-Unis, la saison 1 a été suivie
en moyenne par 4,4 millions de personnes sur la chaîne
TNT (groupe Turner). La série a été renouvelée pour une
deuxième saison.
France 2 / Elephant Story : Duel au soleil dans la case polar du vendredi à partir du 28 novembre
France 2 diffusera à partir du 28 novembre, dans la
case polar du vendredi soir Duel au soleil (6 x 52'),
une nouvelle série produite par Elephant Story, à raison
de deux épisodes par semaine. Cette série est réalisée
par Olivier Guignard sur un scénario de Marc-Antoine
Laurent et Mathieu Fabiani. Elle met en scène Ange
Renucci, un flic corse aux méthodes très personnelles et
aux nombreuses connexions avec le milieu, interprété par
Gérard Darmon, dont c'est la première participation à
une série télévisée. Celui-ci se voit imposer un nouvel
adjoint, Sébastien Le Tallec, incarné par Yann Gaël.
Breton et noir, ce dernier est pour sa part très attaché au
règlement. Chaque nouvelle enquête sera l'occasion de
mettre à l'épreuve les protagonistes de ce duo.
D8 / FremantleMedia : nouvelle saison de Nouvelle star lancée le jeudi 27 novembre
La 11e saison du télécrochet Nouvelle star
(FremantleMedia) débutera le jeudi 27 novembre sur
D8 en prime time, avec des castings à Lyon et Bordeaux,
a indiqué hier la chaîne du groupe Canal+.
Deux nouveaux membres rejoignent le jury cette année.
Elodie Frégé, qui a gagné la saison 3 de Star Academy
(TF1), et le musicien et producteur Yarol Poupaud. Ils
remplacent Olivier Bas et Maurane. André Manoukian
et Sinclair sont confirmés.
Autre nouveauté cette saison : les candidats ne seront
plus obligés de chanter a cappella, et pourront
s'accompagner de l'instrument de leur choix pour
tous les titres interprétés devant le jury. Toutefois,
« pour ce premier épisode, les fondamentaux de
Nouvelle star sont réunis : voix d'exception et casseroles
cosmiques ! », promet la chaîne.
A noter que le lancement de Nouvelle star sera en
concurrence frontale avec la finale du concours de talents
musicaux Rising Star (Studio 89) sur M6, dont les
audiences sont à la peine.
Euronews : renforcement de la programmation sportive à la faveur d'un partenariat avec SportAccord
Euronews a signé hier avec SportAccord,
organisation qui regroupe 92 fédérations sportives
internationales, un accord de partenariat qui va lui
permettre de renforcer sa programmation sportive. La
chaîne d'info paneuropéenne va ainsi proposer à partir
de janvier une émission hebdomadaire d'un « nouveau
genre », intitulée Sports United, qui abordera l'actualité
de tous les sports. Elle sera diffusée sur l'antenne
d'Euronews et sur « de nombreuses plates-formes
numériques », indique un communiqué. La chaîne
proposera d'autres programmes « dédiés à des
sports spécifiques » et ses téléspectateurs auront accès
aux
« compétitions
nationales,
régionales
et
internationales que ce soit pour le foot, la gymnastique,
le beach-volley ou le judo ». Chacun de ces
programmes sera diffusé en 13 langues.
« Aujourd'hui, la question des droits de diffusion du sport
est complexe. Nous avons choisi une approche globale et
de haut niveau », a indiqué Michael Peters, président du
directoire d'Euronews, cité dans un communiqué.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
8/13
Audiences Médiamat hebdo : TF1 poursuit sa chute, France 2 et M6 en nette progression
TF1 a, pour la troisième semaine consécutive, vu sa
pda reculer, alors que l'audience de France 2 et M6
s'est nettement redressée durant la semaine du
27 octobre au 2 novembre, selon les chiffres du Médiamat
hebdo (4 ans et plus) publiés hier par Médiamétrie.
La pda de TF1 a chuté de 0,6 point, à 21,6 %. La série
Esprits criminels a été, mercredi soir, fortement
concurrencée par le téléfilm Monsieur Max et la rumeur de
France 2, perdant 800 000 individus en une semaine
(6,2 millions, 24,2 %). Le jeu Koh-Lanta a lui aussi reculé,
perdant 500 000 téléspectateurs vendredi dernier (27,3 %
de pda, 6,2 millions de personnes) tandis que le film du
dimanche soir, La doublure, a obtenu un score très moyen
à 5,1 millions de téléspectateurs et 20,1 % de pda.
A contrario, France 2 a enrayé sa chute d'audience
et affiche la plus forte progression de la semaine :
+0,7 point, à 13,6 % de pda. Le téléfilm Monsieur Max
et la rumeur, avec Patrick Sébastien, a été regardé par
plus de 4,7 millions de personnes mercredi soir, pour
19,2 % de pda. La chaîne a remporté un autre succès
samedi soir avec le divertissement C'est votre vie,
consacré à l'humoriste Laurent Gerra : 4,2 millions
d'individus pour 19,5 % de pda.
M6 est elle aussi en hausse : +0,5 point, à 10,8 % de
pda. Les audiences ont été portées par le lancement de la
saison 2 d'Under the Dome lundi soir (près de 4 millions et
14,4 % de pda), le divertissement Le meilleur pâtissier
mercredi (3 millions et 14,1 % de pda) et la série NCIS :
enquêtes spéciales vendredi (4,08 millions, 16,7 % de
pda). La case de pré-access explique aussi la progression
de la chaîne, grâce aux Reines du shopping, qui obtiennent
en moyenne une pda de 13,2 % sur la semaine.
Concernant les autres chaînes historiques, France 3 est
stable à 8,9 % de pda, et Arte gagne 0,1 point
(2,1 %), tandis que Canal+ (3,1 %) et France 5
(3,3 %) perdent chacune 0,1 point.
Gulli en baisse de 0,3 point
D8 est toujours en tête des nouvelles chaînes de la
TNT, avec une pda stable de 3,5 %. Elle devance
nettement TMC, en baisse de 0,1 point (2,9 %) et W9
(2,4 %, -0,2 point). Gulli n'a pas réussi à se maintenir
aux 2,3 % de pda atteints la semaine précédente, et
recule à 2 %. Si NRJ 12 est stable à 1,9 %, les autres
chaînes reculent de 0,1 point. C'est le cas pour NT1
(1,9 %), France 4 (1,4 %) et D17 (1,1 %).
Sur la TNT HD, la stabilité domine chez RMC Découverte,
toujours leader avec 1 % de pda, alors que HD1, revenue à
son niveau de la semaine précédente, perd 0,1 point
(0,9 %). 6ter reste à 0,8 %, et Numéro 23 est la seule à
progresser. Elle gagne 0,1 point, à 0,6 %. Nouvelle
entrante dans le Médiamat, France Ô se maintient à 0,6 %.
Les chaînes nationales perdent 0,2 point, à 88,5 % de
pda, tandis que les « Autres TV » en gagnent autant, à
11,5 %. Les nouvelles chaînes de la TNT HD
progressent de 0,1 point, à 4,1 %.
La durée d'écoute, en hausse de 3', s'affiche à 3h48.
NRJ 12 / CV Prod : résultats faibles pour Talk Club, qui disparaît de l'access le samedi
Lancée il y a trois semaines sur NRJ 12, l'émission Talk
Club (CV Prod), animée par Cyril Viguier et diffusée en
access, le samedi, à 19h45, continue d'enregistrer des
scores très faibles. Le 18 octobre, le premier numéro
avec Jacques-Antoine Granjon, fondateur de venteprivee.com, n'avait réuni que 50 000 téléspectateurs
pour 0,3 % de pda. Le samedi suivant, le numéro autour
de Steve Burggraff, patron de l'enseigne de hamburger
Big Fernand, était tombé à 36 000 téléspectateurs
(0,2 %). Enfin, le troisième, qui recevait le chef Thierry
Marx, a été suivi samedi dernier par 63 000 personnes
(0,3 %). Sur ces trois premières semaines, l'émission Talk
Club a provoqué une fracture dans la courbe
d'audience par rapport aux programmes diffusés avant
et après elle. Les deux épisodes de la série Stargate
Atlantis, diffusés avant le talk-show, se situent entre 1,5
et 1,7 % de pda tandis que la part d'audience remonte
en prime à 1,2 ou 1,9 % avec le Super bêtisier de
l'année ou Piège de stars.
A compter de cette semaine, l'émission ne sera plus
diffusée le samedi en access, « ce qui était prévu dès le
début », a affirmé hier NRJ 12 à Satellifax. Elle ne sera
programmée que le dimanche dans les deux cases sur
lesquelles elle était déjà rediffusée, soit à 9h40 et en
troisième partie de soirée. Le numéro avec Thierry
Marx a été suivi dimanche par 53 000 personnes à
9h40 puis par 15 000 à 1h dans la nuit de dimanche à
lundi. Sur la case du samedi en access, NRJ 12 revient
à sa programmation initiale avec trois épisodes de
Stargate Atlantis au lieu de deux.
France 4 / Telfrance Série : seulement 0,3 % de pda pour le pilote de la série transmédia Anarchy
Lancée jeudi en deuxième partie de soirée sur
France 4, la série participative Anarchy (8 x 26'),
développée et produite par Telfrance Série, a enregistré
une lourde contre-performance d'audience. Le pilote n'a
obtenu que 0,3 % de pda entre 22h50 et 23h20, et
n'a rassemblé que 54 000 téléspectateurs, selon les
chiffres de Médiamétrie.
Dans cette « fiction transmédia participative », la
France doit sortir de l'euro, et ne peut battre sa propre
monnaie dans l'immédiat. En attendant, les Français
doivent vivre avec 40 euros par semaine. L'économie
chancelle et le chaos menace.
La diffusion à l'antenne est accompagnée d'un dispositif
complexe, incluant un jeu, un site web, une application, une
série, un roman et une chronique hebdomadaire de
l'écrivain Marc Dugain. Ce dispositif est alimenté en temps
réel par une newsroom de journalistes et d'auteurs. Les
internautes peuvent intégrer la série en créant leur propre
personnage. Chaque épisode d'Anarchy est écrit, tourné et
diffusé dans la même semaine.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Tél.: 01 44 78 04 78 – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
9/13
Clin dʹœil Lundi's tweets : Beaudonnet, Morandini, Lescure, Pellerin,Abiker, Lechevallier,Arte, Denisot, Mathoux...
Une sélection, parfaitement arbitraire, de tweets qui nous ont amusés ou instruits. Ou pas. L'orthographe et la syntaxe
d'origine sont conservées… sauf exception charitable !
Votre avis, vos suggestions : [email protected] ou @joelwir ou @satellifax.
@beaudonnet Et si sur #Twitter, on créait un sticker "Pas de pub" comme sur les bonnes vieilles boîtes aux lettres ? Ça
nous ferait du bien, non ?
@morandiniblog Alain de Greef et Pierre Lescure boycottent les trente ans de Canal Plus #AlaindeGreef #pierrelescure
#anniversaire http://tinyurl.com/lzw2j6o
@pierrelescure Non, M. Morandini. Je ne boycotte pas l'anniversaire de Canal. Je l'ai dit clairement à votre
collaborateur. Votre titre est malhonnête.
@pierrelescure Je me suis régalé du Zapping, je regarderai la Spéciale, demain en première diffusion. Chez moi,
c'est vrai. Mais 30 ans ne se boycotte pas
@Taratata Dimanche on se retrouve au Zénith !!! Avec entre autres @HollySiz @Bmesrimes #Bertignac… Places dispo
dans les réseaux habituels @nagui
@fleurpellerin Comme un sentiment de cheminer sur la route antique des hommes pervers…
@EliseLucet #cashinvestigation enquête sur les scandales de la fabrication des téléphones portables c'est dans moins
de 24h sur france2. On vous attend !
@DavidAbiker Il y a peut-être une jolie infographie à faire sur le nombre de RT sur les tweets de @NicolasSarkozy
depuis son JT de rentrée. Courbe ?
@PLechevallier #Neflix #Canal : combien auront fait le doublé demain soir en dehors des pros du buffet de la
profession ?
@Aede Ce soir, Joséphine, ange gardien jouera au basket sur TF1. Voilà, pas de vanne.
@ARTEfr Hollande a mis un pied à Alberta, et l'autre dans Fort Mcmoney ? http://fortmcmoney.com #SablesBitumineux
#OrNoir
@canalplay 3 femmes, 3 séries captivantes à (re)découvrir sur CANALPLAY : #Scandal #Revenge #TheGoodWife
http://bit.ly/_series
@canalplus Bref, vous avez déjà généré plus d'un million d'épisodes de #Bref > http://canalplus.fr/bref30ans
#30ansCanal #passoire
@michel_denisot Merci aux fondateurs de @canalplus : André Rousselet @pierrelescure @AlainDeGreef. On s'est bien
marré.
@canalplus Canal+ affiche la plus forte croissance des chaînes nationales sur octobre 2014 ! Merci à tous !
@MathouxHerve Merci aux 6 abonnés qui ont assuré comme des chefs ce soir aux spécialistes.
(Tweets relevés le lundi 3 novembre 2014)
_________________________________________ Revue de presse Notre revue de presse se veut un aperçu du secteur, vu par les autres médias (presse papier, presse en ligne,
télévision, radio), en complément de nos propres contenus. Ainsi qu’il est de tradition pour toute revue de presse, les
opinions exprimées et les faits mentionnés ne doivent pas être considérés comme reflétant les vues de notre rédaction.
Cyrille du Peloux : candidat à la présidence de France Télévisions ?
(La Lettre de L'Expansion, lundi 3 novembre)
Selon La Lettre de L'Expansion, Cyrille du Peloux, ancien
dga de TF1 et ex-pdg de Paris Première, travaille à une
candidature pour la présidence de France Télévisions. Il est
épaulé par Jean-Pierre Cottet, ex-directeur de France 5. Il
est actuellement directeur de la transformation et membre
du comité de direction de Veolia.
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
10/13
Revue de presse Itas Tim : deux ans pour se « libérer » de TDF et proposer ses propres tarifs
(Fabienne Schmitt, Les Echos, lundi 3 novembre)
[Alors que TF1 a vendu sa société OneCast à Itas Tim.]
[…] Aujourd'hui, [Itas Tim] vise rien moins que de
concurrencer TDF, le leader français du secteur. Il lui faut
donc grossir et cela passe par des acquisitions de type
OneCast. « Ce rachat nous permet de doubler notre
chiffre d'affaires à un peu plus de 30 millions d'euros.
C'est une étape importante », déclare Gilles Bastard, pdgfondateur d'Itas Tim. Intégrer la filiale de TF1 va nécessiter
des investissements. Celle-ci est aujourd'hui hébergée par
TDF à qui elle paie une somme importante pour utiliser ses
tours et être logée dans ses locaux. Via TDF, OneCast est
présent sur le réseau principal de la TNT, les 112 plus
gros sites de diffusion de France. L'objectif est de
« libérer » OneCast de TDF pour l'intégrer aux
infrastructures d'Itas Tim, en répliquant un tiers de ces sites
– tous les sites de TDF ne sont pas duplicables – ce qui
devrait prendre deux ans, moyennant travaux. […] Sorti
de TDF, OneCast va pouvoir pratiquer ses propres tarifs,
[…] environ 30 % moins chers que TDF. […]
Le film X sur Canal : mais combien le paient-ils ?
(« Les équations du X », un encadré de Marianne du 31 octobre, en marge d'un (intéressant) article intitulé «
Marc Dorcel, le succès du porno plan-plan cul-cul », signé par Arnaud Bouillin)
– 15 minutes : la durée moyenne de visionnage d'un
porno. Ensuite, Monsieur (ou Madame) passe à autre
chose.
– 33 000 € : la somme déboursée par Canal+ pour
acquérir les droits d'un film X en haute définition.
– 1 an : le temps nécessaire pour amortir le coût d'une
production Dorcel sur ses différents supports de diffusion :
vidéo en ligne, à la demande, chaîne de télé spécialisée,
paiement à la carte dans les chambres d'hôtel.
– 10 000 : le nombre de films X tournés par an dans le
monde ; 98 % sont produits aux Etats-Unis.
[…]
– 11 % : le pourcentage de Français qui pensent qu'un
film X est un bon déclencheur d'envie (sondage
OpinionWay pour Dorcel, septembre 2014).
– 18-35 ans : la cible, biberonnée au tout gratuit sur
internet, qui échappe totalement au modèle payant de
l'industrie pornographique. Et qui donne des cheveux
blancs à Grégory Dorcel [qui dirige la Sté Marc
Dorcel].
Canal+ / André Rousselet : « Avec le foot, on détient l'arme atomique »
(Charles Biétry, ancien chef des sports de Canal+, interrogé par Pierre-Etienne Moninzio dans L'Equipe, lundi 3
novembre)
[…] Q : Comment se sont déroulés vos premiers pas à
Canal+ ?
Charles Biétry : Je me suis vite rendu compte que dans
les priorités de la chaîne, il y avait le cinéma puis l'info et
que le sport n'était pas loin d'être en dernière position. A
ce moment-là, ils avaient acquis les droits du football
américain, qui avait l'avantage d'être très bien réalisé.
Ceux du Championnat de France de foot étaient encore
en négociations. […]
Q : [Cinq jours après les débuts de la chaîne], vous
commentez avec Michel Denisot le premier match de
l'histoire de Canal+, Nantes/Monaco (0-0)...
CB : Avant le match, les joueurs nantais ont été extras, ils
m'ont tous dit un mot d'encouragement. La rencontre s'est
bien passée parce qu'avec Michel à mes côtés, j'avais une
assurance tous risques. Après le coup de sifflet final, JeanPaul [Jaud, le réalisateur historique de Canal+] m'appelle :
« Il y a quelqu'un au téléphone pour toi ». C'était [André]
Rousselet, [le premier président de Canal+]. Il me dit :
« Canal+, c'est gagné ». J'étais interloqué. Il ajoute :
« Avec le foot, on détient l'arme atomique. C'est gagné. A
demain, Charles ». Il avait tout compris ! Après ce match,
le sport a changé de place à Canal. […]
Orange : nouvelle identité visuelle en préparation pour mieux refléter les univers de la marque
(Delphine Ernotte, dga du groupe Orange et directrice exécutive d'Orange France, interrogée par Design Fax,
lundi 27 octobre)
[…] Q : L'agence Wolff Olins est chargée de faire
évoluer l'identité visuelle d'Orange.
Delphine Ernotte : On a besoin de rafraîchir un peu
les codes visuels de la marque. Ils datent de 1994.
Besoin de booster les couleurs. On va jouer un peu
avec les carrés. Ils symboliseront les univers de plus en
plus diversifiés dans lesquels intervient Orange. Chaque
carré signalera une offre pour la maison, une offre
mobilité… C'est comme si le logo se démultipliait. Il y
aura d'autres couleurs que l'orange, le gris, le blanc et
le noir, il y aura de belles couleurs. […]
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
11/13
Revue de presse Alain Weill / NextRadioTV : Si nous n'étions pas absents de 18 villes, nous serions devant Europe 1
(Alain Weill, pdg de NextRadioTV, interrogé par Christophe David et François Genthial, Capital,
novembre 2014)
Q : […] Approche low cost de BFM TV ?
Alain Weill : Non, BFM TV n'est pas low cost. Ça
coûte très cher, l'info en continu. Nos effectifs sont de
60 % supérieurs à ceux d'i>télé et de LCI. Et pour attirer
les talents, il faut proposer des salaires attractifs. […]
Q : Le marché publicitaire à la télévision, et même sur
internet, stagne ou progresse peu. Pourquoi ?
AW : La publicité accompagne la croissance, partout
dans le monde. Mais en France, outre la mauvaise
conjoncture, nous avons une réglementation restrictive et
désuète. Comment justifier par exemple que le secteur du
cinéma n'ait pas accès à la publicité télévisée ? Cela
pourrait pourtant donner sa chance à de petits films mal
distribués.
Q : Vous avez lancé BFM Business à la télé et allez
faire de même avec RMC en 2015. Quel est l'intérêt ?
AW : Les gens veulent l'image, en complément de la
radio. Ce n'est d'ailleurs pas de la radio filmée ; nous
avons conçu un vrai plateau télé pour BFM Business. Et
ça marche. Les recettes publicitaires y ont progressé de
50 %, et on a réduit les charges de la radio.
Q : RMC progresse toujours ?
AW : La saison 2013-2014 a été la meilleure de son
histoire. Et cela bien que nous soyons encore absents
dans 18 agglomérations de plus de 100 000 habitants
comme Caen, Angers, Metz ou Valenciennes. Si nous
avions ces émetteurs, nous serions devant une radio
comme Europe 1. […]
Belgique : il faut adapter en permanence le soutien à la production aux évolutions
(Frédéric Delcor, directeur du Centre du cinéma et de l'audiovisuel belge, interrogé dans le supplément Benelux
du Film français, vendredi 31 octobre)
[…] Q : Le chantier de la sécurisation du cadre légal et
réglementaire dans lequel vous soutenez le cinéma belge
francophone est-il aujourd'hui abouti à vos yeux ?
Frédéric Delcor : […] C'est un chantier permanent.
Outre cette question de faire contribuer les opérateurs
qui diffusent des œuvres audiovisuelles chez nous sans y
être établis, les attitudes évoluent au sein de nos
dispositifs
réglementaires.
En
Belgique,
la
câblodistribution est rapidement devenue un mode de
diffusion important, ce qui en a fait notre principal
contributeur. Un opérateur historique comme Nethys
[Voo] vient de décider de ne plus verser directement
d'argent au Centre de cinéma, mais d'investir
directement dans les films afin d'avoir des droits attachés
à ses investissements. Nous allons devoir compenser ce
manque. Donc, même si le cadre réglementaire est
sécurisé, il nous faut en permanence adapter notre
soutien à la production aux évolutions nationales et
internationales. C'est un secteur très mouvant.
Q : Vous avez lancé avec la RTBF un fonds destiné à
revitaliser la création télévisée francophone. En tirez-vous
un premier enseignement à ce stade ?
FD : Cela a révélé un véritable engouement de nos
professionnels pour ce secteur porteur des séries télé qui
était jusqu'à présent peu développé chez nous. Certes, nous
produisions ponctuellement des séries de fiction, mais ce
n'était pas suffisant pour créer une véritable dynamique, tant
en termes de production que d'habitudes de consommation.
Nous avons lancé cet appel d'offres pour créer un volume de
production suffisant pour structurer un secteur économique et
pour créer un rendez-vous régulier des téléspectateurs
belges francophones avec des séries « de chez nous ». Une
première série sera mise à l'antenne en fin d'année, les
autres seront tournées en 2015. Et neuf projets viennent de
recevoir une aide au développement. Outre le fonds
proprement dit, nous avons mis en place quelques leviers
pour soutenir cette évolution, dont un coaching […] pour
accompagner l'écriture des bibles. […]
_________________________________________________ Agenda Agenda médias : événements d’aujourd’hui et de demain
Demain
09:00
09:00
MyTF1VOD / Fransat, petit déjeuner de presse autour du portail de TV connectée
Fransat Connect. Contact : 01 41 41 43 18
France Télévisions Nouvelles écritures / France 4, présentation de la 2e édition du concours
TV Lab. Contact : 01 56 22 76 28
Agenda des programmes : événements d’aujourd’hui et de demain
Aujourd’hui
11:00
Téléthon, conférence de presse de l'édition 2014. Contact : 01 56 22 56 46
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
12/13
Zoom programme Chaque semaine, nous analysons l’historique et l’évolution des audiences d’un programme qui revient à l’antenne pour une nouvelle saison.
QUATRE MARIAGES POUR UNE LUNE DE MIEL
Attention
Les « Zoom programme » sont exclusivement disponibles
dans la version de Satellifax
adressée aux abonnés.
ou en achat à l’unité.
Informations abonnement : Véronique Olasz
01 40 29 47 48 / [email protected]
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences
Mardi 4 novembre 2014
/
13/13
Baromètre ISTV octobre 2014
NPA Conseil en partenariat avec Satellifax
Plus de 161 000 interactions en moyenne pour les programmes du TOP 20
Attention
Le Baromètre ISTV est exclusivement disponibles
dans la version de Satellifax
adressée aux abonnés.
ou en achat à l’unité.
Informations abonnement : Véronique Olasz
01 40 29 47 48 / [email protected]
_____________________________________________________________________________________________________________
Satellifax – Hôtel de Retz, 9 rue Charlot 75003 Paris – Tél. : 01 44 78 04 78 – Fax : 01 42 78 70 36
[email protected] – www.satellifax.com – 20e année de publication. Reproduction interdite © 2014 Fréquences