Information de presse_RJM_FR

Commentaires

Transcription

Information de presse_RJM_FR
Service des Musées
Service Presse et Relations Publiques
Richartzstr. 2-4, 50667 Köln
téléphone : 0221/221-22334
fax : 0221/221-24164
E-Mail: [email protected]
Internet: www.museenkoeln.de
Rautenstrauch-Joest-Museum
Cultures du Monde
Le Rautenstrauch-Joest-Museum a ouvert ses portes en octobre 2010 après presque
quinze années de planification et de réalisation dans un bâtiment moderne de la
Cäcilienstraße en centre-ville.
Les origines du musée remontent au 19è siècle : après sa mort prématurée en 1897,
l'explorateur Wilhelm Joest, natif de Cologne, légua environ 3 500 objets
ethnographiques provenant du monde entier à sa sœur Adele, épouse de l'homme
d'affaires Eugen Rautenstrauch. En mémoire de son frère et de son époux, décédé à
son tour en 1900, Adele Rautenstrauch finança la construction du RautenstrauchJoest-Museum, inauguré en 1906 dans le sud de la ville de Cologne. Aujourd'hui, le
musée compte environ 60 000 objets et 100 000 photographies historiques
d'Océanie, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique ainsi qu'une vaste bibliothèque
spécialisée. La collection croissant au fil des décennies et les « crues du siècle » du
milieu des années quatre-vingt-dix conduisirent à la planification et à la réalisation
d'un nouveau musée.
Conçue de manière innovante, l’exposition renonce à la répartition géographique
rencontrée habituellement dans les musées similaires. Au lieu de vastes espaces
géographiques, cette conception se base sur des thèmes qui touchent les hommes
dans le monde entier, mais qui sont appréhendés différemment selon
l’environnement régional et culturel. Cette approche comparative place les cultures
sur un pied d’égalité quant à leur droit d’exister et à leur valeur, incitant à la réflexion
et provoquant le dialogue. La prise en compte de notre propre culture dans
l'observation comparative contribue à relativiser notre point de vue.
D'une surface de 3 600 mètres carrés, l'exposition invite à un voyage de découverte
aussi étonnant qu'enrichissant. L'observation est centrée sur l'objet authentique avec
son aura particulière et dans son contexte spécifique. La scénographie de ce
parcours à thèmes a été conçue et réalisée par l'atelier Brückner (Stuttgart). Chaque
espace possède son propre agencement. Des stations multimédias incitent à
l'interactivité. Des animations variées complètent le parcours. Elles contribuent à
sensibiliser les visiteurs à la perception de cultures différentes et font du musée un
lieu de rencontre, de dialogue, de citoyenneté.
Parcours « l'homme dans ses mondes »
En arrivant dans le vaste foyer baigné de lumière, les visiteurs sont d'emblée mis
dans l'ambiance de la visite par la plus grande pièce exposée, nouveau symbole du
musée : un ancien grenier à riz venant de l'île Sulawesi en Indonésie. Le parcours «
l'homme dans ses mondes » commence par un prologue et se termine par un
épilogue.
Mis dans l'ambiance par la mise en scène impressionnante d'un gamelan, ensemble
instrumental de l'île de Java en Indonésie, on découvre dans la première section «
appréhender le monde » quatre manières différentes d'aller à la rencontre d'autres
cultures d'un point de vue européen.
Rencontre et appropriation : franchir les frontières
Au 19è siècle, les voyageurs incarnent le désir de la bourgeoisie cultivée et
cosmopolite d'élargir ses horizons à travers des rencontres culturelles loin de sa terre
natale.
Le regard déformé : les préjugés
Les préjugés servent à intégrer ce qui est « étranger » dans sa propre conception du
monde et à se démarquer de « l'autre » ; les jugements sur autrui visent souvent à
valoriser les jugements sur soi-même.
Le monde dans une vitrine : le musée
Dans leurs collections, les musées d'ethnologie sont le reflet de la rencontre avec
d'autres mondes ; ils conservent et étudient des témoignages matériels livrés par des
sociétés des quatre coins du monde et transmettent dans leurs expositions des
façons de voir les cultures.
Question de point de vue ?! : l'art
La perception purement esthétique des artéfacts est un autre moyen de se
rapprocher des cultures étrangères ; dans cette vision marquée par la conception
européenne de l'art, la fonction d'origine de l'œuvre devient secondaire.
« Façonner le monde » désigne le deuxième grand complexe thématique du musée
: réparti en cinq sections, il donne diverses vues sur les différentes formes
d'organisation de la vie dans l'espace et dans le temps.
Espaces de vie, formes de vie : l'habitat
Différents espaces de vie induisent différents habitats ; le lieu de vie imprime
l'identité.
Le corps comme une scène : vêtements et bijoux
Avec leurs vêtements et leurs bijoux, les individus se positionnent dans la société ; la
mise en scène de soi peut délivrer de nombreux messages.
La mise en scène du départ : la mort et l'au-delà
La mort concerne chacun de nous et amène à surmonter la situation de crise au sein
de la communauté.
Diversité des croyances : les religions
La religion est l'expression fondatrice des visions du monde ; depuis l'aube des
temps, les hommes ont tenté de trouver des réponses à leurs questions
existentielles.
Les mondes intermédiaires : les rituels
Les hommes pratiquent des rituels afin que les forces de la nature s'exercent en leur
faveur : les masques y jouent fréquemment un rôle central.
Catalogue :
A l'occasion de la réouverture du musée, le nouveau catalogue de l'exposition a été
édité : l'homme dans ses mondes, le nouveau Rautenstrauch-Joest-Museum,
Cultures du Monde, avec de nombreuses photos et commentaires de Jutta
Engelhard, Burkhard Fenner, Clara Himmelheber, Brigitte Majlis, Klaus Schneider.
Editeur : Jutta Engelhard et Klaus Schneider.
Edition reliée au format 21,6 x 27,6 cm au prix de 29,50 €.
ISBN: 978-3-86832-035-0. Le catalogue est en vente dans la boutique du musée.
Programme des manifestations
De nombreuses manifestations s'ajoutent à la collection permanente et aux
expositions temporaires. Conférences, visites guidées, concerts, projections de films
et stages offrent la possibilité de se consacrer aux thématiques du musée de
différentes manières. Soulignons le succès des cours de gamelan dispensés aux
enfants comme aux adultes par l'artiste Hartmut Zänder de Cologne dans le cadre de
l'exposition. Des grands événements, des journées à thèmes et le festival « cultures
de la danse dans le monde » constituent les points forts de la programmation.
Rautenstrauch-Joest-Museum
Cultures du Monde
Cäcilienstraße 29-33
50667 Köln
Téléphone 0221-221-31356
[email protected]
www.museenkoeln.de/rjm
www.facebook.com/rjmkoeln
Adresse postale et de livraison :
Leonhard-Tietz-Straße 10
50676 Köln
Horaires d'ouverture
Mardi à dimanche de 10h à 18h, jeudi de 10h à 20h, fermé le lundi. Nocturne chaque
premier jeudi du mois de 10h à 22h.
Tarifs
Billet pour l'exposition permanente : 7 €, tarif réduit 4,50 €.
Audioguides et vidéoguides
Visites à thèmes, visites spéciales et visites pour enfants disponibles en langue
allemande et anglaise au prix de 2 €. Vidéoguides gratuits à la disposition des
personnes malentendantes. Des vidéos en langue des signes guident à travers
l'exposition.
Boutique du musée
Le foyer du musée abrite également une boutique dont les articles sont inspirés des
expositions du musée : articles de papeterie, jeux, bijoux et tissus authentiques
provenant de différents pays, littérature de divertissement et spécialisée ainsi que
divers objets ethnologiques d'art ou de la vie quotidienne.
Restauration
Le Bistro KOLBS offre aux visiteurs boissons et mets de choix inspirés des thèmes
abordés dans les musées du « Kulturquartier ».
Arrêt de bus : Neumarkt
lignes KVB : 1, 3, 4, 9, 16, 18
lignes de bus :136, 146
parking : garage souterrain Cäcilienstraße
Espace presse
Le matériel de presse du Rautenstrauch-Joest-Museum est téléchargeable sur le site
Internet www.museenkoeln.de (service presse).
Informations supplémentaires auprès de : Sonja Mohr, Presse- und
Öffentlichkeitsarbeit, Tel. 0221-221-31336, [email protected]
Service des musées – Service presse et relations publiques :
Marie-Luise Höfling, Tel. 0221-221-22334, [email protected]

Documents pareils