Chemin Bords de Vesle - communauté de communes Champagne

Commentaires

Transcription

Chemin Bords de Vesle - communauté de communes Champagne
Chemin Bords de Vesle
2014
Chemin Bords de Vesle
Étude préalable - Diagnostic
et Bilan pré-opérationnel
Sommaire
PRÉAMBULE............................................................. 2
DE L’EST A L’OUEST, DE SAINT-BRICE-COURCELLES
A FISMES.................................................................. 4
UN TRACÉ RICHE EN PATRIMOINE ........................... 14
UN PROJET A CONCEVOIR EN COOPÉRATION........... 20
LES SUITES POSSIBLES;............................................. 24
INFORMATIONS ...................................................... 25
1
Préambule
En marche vers la création d’un itinéraire piéton et cyclable reliant le pôle
urbain rémois à Fismes.
La «coulée verte» rémoise progresse et des aménagements sont réalisés ou en cours.
Dans le but de poursuivre et d’amplifier cette dynamique, les communes riveraines de la
Vesle ont entrepris de définir des cheminements piétons et cyclistes le long de cette rivière,
principalement dans un but de loisir.
Les communes ont fait appel au SIEPRUR pour coordonner l’étude préliminaire d’un tracé.
Avec la concertation des communes riveraines de la Vesle, cette étude a permis de proposer un tracé et d’en peser les avantages et inconvénients.
2
www.tourisme-champagne-ardenne.com
Les chemins de randonnées existants
Fismes
Muizon
Un itinéraire qui complète le réseau local de sentiers et liaisons douces.
La région n’est pas couverte par un schéma des véloroutes et voies vertes, pour autant un
certain nombre de tracés existent sur le territoire du Pays Rémois.
Au Nord de Reims, une véloroute relie la ville à Charleville-Mézières sur 92 km.
Au Sud de l’agglomération, une véloroute rejoint la montagne de Reims.
Dans l’agglomération, la coulée verte est une voie de 12 km qui longe le chemin de halage
du canal de l’Aisne à la Marne.
Le Chemin des Bords de Vesle projeté, serait un moyen de compléter le réseau local et de
couvrir l’Ouest du Pays.
En termes de sentiers de randonnées, de nombreux circuits sont présents sur le territoire.
Ce chemin permettrait de les relier et de mailler correctement le territoire.
3
D’Est en Ouest
de Saint-Brice-Courcelles à Fismes
1. Le territoire
Les élus locaux concernés par ce tracé sont à l’origine de ce projet qui consiste à relier Saint
Brice-Courcelles à Fismes par des chemins piétons, en suivant au mieux le cours de la Vesle.
Ce projet a été initialement lancé par l’ensemble des communes riveraines de la Vesle.
15 communes et 4 intercommunalités concernées.
Romain
Courlandon
Fismes
Magneux
Breuil-sur-Vesle
Vandeuil
parcours proposé
4
Mo
FISMES ET ARDRE & VESLE
CHAMPAGNE-VESLE
REIMS MÉTROPOLE
NORD CHAMPENOIS
ontigny-sur-Vesle
Trigny
Prouilly
Châlons-sur-Vesle
Merfy
Saint-Brice-Courcelles
Jonchery-sur-Vesle
Muizon
Champigny
5
D’Est en Ouest
de Saint-Brice-Courcelles à Fismes
2. Le tracé proposé
Certes, ce projet ne concerne qu’une trentaine de kilomètres en bordure de Vesle, mais le
cours de cette dernière est de 146 km et l’on peut donc constater que «Le Chemin Bord de
Vesle» représente somme toute près de 21% du cours complet de cette rivière.
Fismes
Jonchery-sur-Ve
parcours proposé
6
C’est donc un projet de belle ampleur, pour lequel d’ailleurs, tous les élus jusqu’ici rencontrés montrent une grande motivation. Il prend son origine avec la construction de la
passerelle piétonne entre Champigny et Saint Brice Courcelles, qui a été inaugurée en
septembre 2011.
L’enjeu de ce tracé, au-delà de l’aspect loisir-détente-promenade, est aussi de mettre en
valeur la grande richesse naturelle que constituent les marais de la Vesle.
29 km de parcours au cœur de la vallée de la Vesle
esle
Saint Brice Courcelles
7
D’Est en Ouest
de Saint-Brice-Courcelles à Fismes
2. Le tracé proposé
Saint-Brice-Courcelles
Au départ de Saint-Brice-Courcelles, la parcours du Chemin des
Bords de Vesle est une prolongation
des chemins et sentiers piétons/ cyclable existants le long de la coulée
verte de l’agglomération de Reims
et ses communes voisines.
site web st-brice-courcelles.com
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Champigny
Traversant le bourg de Champigny, le
chemin mesure environ 3 km. Il emprunte le Chemin de Mâco en direction de Muizon.
AUDRR - le chemin de Mâco (Champigny)
8
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Merfy
La commune de Merfy est
concernée par le passage de ce
tracé sur 760 mètres au sud de
son territoire.
Google street view - Pont, rue de Mâco (Merfy)
Châlons-sur-Vesle
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Sur 1,5km, Châlon-sur-Vesle accueillerait les marcheurs et les
cyclistes sur le sentier du lieu
dit le Blannc oison. Au moulin
Copensé, le chemin file vers Muizon.
AUDRR - pont, Le moulin Compensé (Châlons-sur-Vesle)
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Muizon
Google street view - Muizon
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Le long de la voie de chemin de fer, Muizon sera traversée
au Nord par environ 4,5 km de promenades.
9
D’Est en Ouest
de Saint-Brice-Courcelles à Fismes
2. Le tracé proposé
Trigny
Comme pour la commune de
Merfy, Trigny n’est concernée
que par quelques centaines
de mètres (760m) par le tracé
à l’étude. Le tracé emprunte
les anciennes tourbières de
la Vallée.
AUDRR - les Ronds Trous (Trigny)
Prouilly
IGN BDTOPO, ESRI 2012
En longeant le lieu-dit «la chute des
eaux», les promeneurs pourront
observer, sur 2,5km environ, la richesse des marais de la Vesle.
AUDRR - La chute des Eaux (Prouilly)
10
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Jonchery-sur-Vesle
A jonchery-sur-Velse, le parcours à
l’étude épouse le plus fidèlement le
tracé de la Vesle, avant de traverser le
village, sur une longueur totale de 4,5
km environ.
AUDRR - la rue Macquat (Jonchery-sur-Vesle)
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Vandeuil
Sur 600m, le tracé emprunte la route de Breuil
au nord.
Google Street View - route de Breuil (Vandeuil)
Breuil-sur-Vesle
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Google Street View - les Vantaux (Breuil-sur-Vesle)
A l’Est de Breuil-sur-Vesle,
sur environ 2km, le tracé
rejoint la Vesle.
IGN BDTOPO, ESRI 2012
11
D’Est en Ouest
de Saint-Brice-Courcelles à Fismes
2. Le tracé proposé
Montigny-sur-Vesle
Le tracé proposé parcourt les bois
de Montigny-sur-Vesle sur environ
1km.
Google street view - Route de Romain (Montigny-sur-Vesle)
Romain
IGN BDTOPO, ESRI 2012
A Romain, sur 2km le tracé emprunte
un sentier sillonnant les bois et les
étangs. Le sentier traverse les lieux-dits
Les Sables, Le Charme, La Fontaine des
Courbes avant d’atteindre Courlandon.
Google street view - Chemin au lieu dit Les Sables (Romain)
12
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Courlandon
Sur près de 2km, le parcours contourne le village
de Courlandon avant d’enjamber la Vesle.
Magneux
Google street view - Croix Rouge
(Courlandon)
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Magneux
Le tracé proposé longe la Vesle seulement sur 500m dans la partie Nord
de Magneux avant de rejoindre l’agglomération de Fismes.
Google street view - rue de Fismes (Courlandon)
IGN BDTOPO, ESRI 2012
Fismes
En 3km, les promeneurs rejoindront le bourg de
Fismes en passant sur le sentier entre Vesle et
la voie de chemin de fer.
Google street view - Chemin Rue du Pressoir (Fismes)
IGN BDTOPO, ESRI 2012
13
Un tracé riche
en patrimoine
1. La Vesle, biodiversité et sites protégés
Ce parcours traverse ou longe des sites remarquables que sont des Z.N.I.E.F.F. (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique) et notamment celle de type 2 dénommée «Vallée de la Vesle de Livry-Louvercy à Courlandon».
Fismes
En lien, il s’agit également de faire redécouvrir la rivière
Vesle et son environnement de qualité.
14
Des sites Natura 2000 s’étendent également à proximité comme celui des «Marais et Pelouses du Tertiaire au Nord de Reims».
On constate alors qu’au-delà de la promenade, il y a également un enjeu de sensibilisation
à l’égard de cet environnement local qui s’avère de grande qualité.
Dans un environnement de marais, traversant des bois et forêt et longeant les coteaux
viticoles et les plaines agricoles, les paysages empruntés par le tracé sont d’une grande
diversité. Des points de vue et d’observation de la biodiversité, notamment d’oiseaux sont
possibles. L’intérêt est donc de faire redécouvrir aux habitants, aux promeneurs, l’intérêt
écologique et paysager de la vallée.
Muizon
15
Un tracé riche
en patrimoine
Tout au long du parcours un
patrimoine culturel s’avère
intimement lié à la Vesle,
ayant participé à l’histoire
locale, les moulins, ou
encore les anciennes fabriques ou par exemple la
papeterie de Courlandon,
sont des curiosités à découvrir.
En effet, au début du 19ème siècle existaient encore une dizaine de moulins entre Reims
et Fismes.
De même, un peu avant la guerre de 1914-1918, exerçait encore une filature à Muizon,
plus précisément au Moulin de Courmont.
16
patrimoine51.forum-actif.net
2. Les hommes et la rivière, un passé riche
La mémoire locale est aussi une caractéristique de la vallée. Quelques évènements ont marqué l’histoire, notamment le premier combat aérien qui s’est déroulé dans le
ciel de ce paysage en octobre 1914.
aujourdhui.over-blog.fr
ou encore, le drame de Prouilly, datant du
17ème siècle au lieu dit "Le Moulin Cuissat". En
mémoire un pin parasol a été planté en remplacement d’une stèle commémorative, monolithe
détruit lors de la première guerre mondiale.
Google street view
Il existe aussi bien d’autres éléments achitecturaux ou paysagers à découvrir sur le tracé projeté.
• Les églises des villages, même si elles ne sont pas classées monuments historiques, sont d’autant d’édifices à découvir.
• Les châteaux ou les vestiges.
• Les grands corps de ferme d’antant...
Il existe aussi des lieux inédits:
• La butte du Mont Saint Pierre à découvrir à Champigny, lieu où se tenait Napoléon avant la bataille de Reims (1818).
ccav51.fr
• La sablière de Châlons-
sur-Vesle.
• La grotte à la vierge de Montigny-sur-Vesle
bonnesadressesremoises.fr
Quelques exemples qui méritent d’être valorisés par le
passage d’un chemin consacré à la fois à la marche mais
aussi à la transmission du
patrimoine locale.
Même s'il ne reste que quelques traces pour certains ouvrages, il est possible, par
une signalétique appropriée type panneaux directionnels et/ou de localisation, de
retrouver le lien qui existe entre la rivière et les hommes depuis des temps anciens.
Ce lien pourrait également être formulé au sein d’un site internet accessible aux
adresses respectives des Offices de Tourisme de REIMS et de FISMES par exemple.
(www.reims-tourisme.com - wwww.fismes-tourisme.fr).
17
Romain
Montigny-sur-Vesle
Prouilly
Trigny
Châlons-sur-Vesle
0,7 km
0,7 km
1,5 km
2,5 km
1 km
2 km
Merfy
REIMS
3 km
4,5 km
4,5 km
0,6
18
2 km
Saint-Brice-Courcelles
Breuil-sur-Vesle
Vandeuil
Jonchery-sur-Vesle
Muizon
Champigny
Office de Tourisme
Le chemin des Bords de
Parcours potentiel -
Vesle
Chemin des bords de Vesle
Gare
Aire de pique-nique
Commerce (boulangerie,
boucherie, épicerie)
Restaurant
Camping
Chambre d’Hote / Gîte
Magneux
Hôtel
Parking
les éléments culturels et pratiques*
La présence de Haltes ferroviaires
(BREUIL-SUR-VESLE,
COURLANDON, JONCHERY et MUIZO
N) est un atout pour le développement de ce projet. Il permet un usa
ge plus fréquent du chemin puisqu’un
rabattement des promeneurs par le
train est possible.
3 km
0,5
Fismes
Courlandon
2k
* Attention les éléments indiqués sur ces schémas ne sont pas exhaustifs,
il s’agit d’un premier inventaire.
19
Un projet à concevoir
1. L’intérêt du projet
en coopération
Les atouts:
• Un parcours existant sur une grande partie du tracé et dont la qualité permet de faciliter sa réalisation et son entretien,
• Le faible relief, qui ouvre ainsi à la promenade pour tous, et notamment aux familles et aux seniors,
• Se mettre en connexion avec la Coulée Verte et ainsi obtenir un parcours tant en milieu rural qu’en milieu urbain.
Les contraintes :
• Parcours longeant partiellement la Vesle.
• Quelques cheminements existants et peu entretenus.
• Passage à proximité de la voie-ferrée.
• Pas de stucture existante pour monter le projet.
Les enjeux du tracé sont:
• Créer des cheminements de promenades – loisirs (piéton et/ou cycle).
• Mettre en valeur le patrimoine naturel et le patrimoine historique.
• Tirer profit des opportunités de la voie ferrée et des dessertes SNCF
(haltes ferroviaires à Breuil-sur-Vesle, Courlandon,
Fismes, Jonchery-sur-Vesle, Muizon).
• Concilier ouverture au public et protection de la biodiversité et des milieux naturels.
Les retombées potentielles du projet:
• Valorisation touristique de la Vallée de la Vesle de Saint-Brice-Courcelles
à Fismes.
• Création d’activités et d’aménagements associés au développement de la liaison douce.
• Projet interterritorial et coopération intercommunale renforcée.
20
http://www.randonner-malin.com/
2. Un chemin mais de quel type?
Trois types de projets sont possibles:
www.broceliande-vacances.com
www.routard.com
• Les itinéraires doivent être linéaires, continus, sécurisés, jalonnés, balisés et adaptés
aux cyclistes de tout niveau ; leur déclivité,
notamment, sera limitée à 3% en général
avec, éventuellement, quelques exceptions
en montagne. Offrant un très haut niveau
de sécurité et entretenus en permanence, ils
doivent être incitatifs mais non obligatoires,
offrir des services spécifiques vélo, locaux
touristiques,... en liaison avec les transports
publics – et notamment le train – auxquels ils
donnent accès.
• Les voies vertes sont des aménagements en
site propre réservés aux déplacements nonmotorisés. Elles sont destinées aux piétons,
aux cyclistes, aux rollers, aux personnes à mobilité réduite et aux cavaliers, dans le cadre
du tourisme, des loisirs et des déplacements
de la population locale.
• Les véloroutes sont des itinéraires pour
cyclistes à moyenne et longue distance, d’intérêt départemental, régional, national ou
européen, reliant les régions entre elles et
traversant les agglomérations dans de bonnes
conditions. Elles empruntent tous types de
voies sécurisées dont les voies vertes.
wikipédia.fr
L’itinéraire de randonnée semble le plus approprié par rapport au dimensionnement du
projet. Cependant, le type d’usagers souhaité peut influencer l’opération d’aménagement.
On distingue quatre types d’usagers : les résidents, les excursionnistes, les touristes en séjour et les itinérants. Leurs caractéristiques sont très diverses, qu’il s’agisse de leur provenance, de leurs périodes de pratique, du montant de leurs dépenses ou de leurs attentes
vis-à-vis de l’aménagement.
Après l’identification du régime juridique des chemins que le sentier est susceptible
d’emprunter, il faudra identifier les travaux d’aménagement nécessaires pour assurer la sécurité des randonneurs tels des passerelles, élargissement de l’assise,… La
faisabilité réglementaire des aménagements devra alors être vérifiée. En matière de
revêtement, les randonneurs préfèrent le sol naturel à condition bien sûr, qu’il ne
soit pas trop accidenté (ornières,…).
21
Un projet à concevoir
en coopération
3. Des aménagements à prévoir
Alors, aujourd’hui, après avoir rencontré les élus des communes et fait nombre de reconnaissances, un projet de tracé est esquissé.
Il n’est pas totalement figé, mais une majorité de ce parcours ne génère que très peu de
travaux, voire aucun, pour être praticable de par la présence de chemins existants, déjà
entretenus et pour lesquels il n’y a pas de frein à l’égard du foncier identifié.
Des aménagements existent déjà, et des idées, des propositions sont en cours d’élaboration tels les chemins, passerelles ou passages piétons, ouvrages de franchissement sur le
tronçon Est entre Saint-Brice-Courcelles et Muizon, ou encore l’aire de pique-nique sur
la commune de Muizon.
Également une plantation de haies en bordure de champ est prévue au lieu dit «Le Chemin de Mâco».
Exemple des aménagements à réaliser sur la 1ère tranche (Champigny à Muizon)
22
4. Les derniers points délicats
On peut souligner deux points semblant plus délicats qui subsistent :
- au lieu dit «Les Dix Jours» à l’Ouest de Muizon où il n’y a pas de franchissement
simple de la Vesle et où s’étendent un certain nombre de parcelles privées, notamment
de chasse;
- la zone appelée les «Marais de Magneux», à la limite communale entre Fismes,
Courlandon et Magneux.
Quant à la zone de marais à l’Est de Jonchery, à partir de la D575 près de la «Chute des
Eaux», il semblerait qu’un parcours soit possible mais en s’éloignant du cours de la Vesle
et en utilisant un cheminement en bordure Nord du Parc Résidentiel.
Le travail se concentre donc aujourd’hui plus précisément sur ces points plus difficiles. Il
s’agit encore d’un projet de tracé et des échanges et propositions doivent être élaborés
afin d’aboutir à ce projet sur l’ensemble de son tracé.
Secteur Champigny / Muizon
Secteur Muizon / Jonchery-sur-Vesle
23
LES SUITES POSSIBLES
1. Montage du projet (Structure et financements)
En matière de développement touristique, Etat, régions, départements et communes
exercent des compétences partagées «en coopération et de façon coordonnée» selon la
répartition des compétences dans le domaine du tourisme en France. D’autres acteurs
institutionnels complètent cette organisation : parcs naturels régionaux, pays, pays touristiques. Les collectivités territoriales doivent veiller à rendre cohérents les schémas
régionaux et départementaux du tourisme avec leurs schémas de déplacements doux.
Le projet peut être soutenu par l’Europe, l’Etat et la Région par exemple:
• Il peut faire l’objet d’un financement européen dans le cadre du programme FEDER/FEADER.
• L’Etat intervient au titre du Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire (FNADT).
• La Région intervient au titre du Tourisme et du Patrimoine Naturel.
2. Réalisation du projet (travaux d’aménagement et
installation de mobilier)
Aprés avoir monté le projet affilié à la bonne structure et les financements, la phase aménagement, de sécurisation et de balisage du parcours est primordiale.
Sur le terrain, le jalonnement des sentiers de randonnée pédestre consiste à apposer des
marques de peintures sur les différents supports : arbres, rochers, murs, poteaux…
Il peut être judicieux de prévoir aussi du mobilier d’interprétation à certains points clés du
circuit pour sensibiliser les visiteurs aux richesses naturelles du milieu traversé mais aussi
du mobilier de confort (bancs, tables de pique-nique) et de propreté (poubelles).
Du mobilier de lecture du paysage (type table d’orientation) peut également être posé à
des points de vue si les caractéristiques du circuit le justifient.
Le projet de sentier peut être présenté à la Commission itinéraires du CDRP pour validation afin de devenir un sentier de randonnée en tant que tel.
3. Communication et promotion.
Des efforts particuliers doivent être entrepris en matière de communication et de promotion, surtout pour en souligner la dimension touristique. Cela passe par exemple par une
coordination locale et la publication de plaquette à destination des usagers au sein des
offices du tourisme par exemple.
24
Informations
CDT de la Marne, Cindy Feix, Conseil en développement et ingénierie,
Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP),
Tél : 03 26 69 51 05
Tél : 01 44 89 93 90
Site internet : www.ffrandonnee.fr
Sur le site internet de la FFRP, vous pouvez télécharger de nombreux documents tels le Guide du droit
des chemins, Les itinéraires de randonnée : conception & principes, Guide d’agrément des itinéraires
PR®, Charte officielle du balisage et de la signalisation, Fiches techniques sur le PDIPR…
Comité Départemental de Randonnée Pédestre (CDRP), délégation de la Marne,
Tél : 03 26 41 03 88
Office National des Forêts (ONF), Délégation de Châlons-en-Champagne,
Site internet : http://www.onf.fr/bourg-champ-ard
Département de la Marne - service des transports et de la mobilité,
Tél : 03 26 21 89 10
Tél : 03 26 69 51 51
Éléments bibliographiques
• La Vesle et sa vallée, promenades et histoires, au fil de Reims et des villages, Michel Thibault, Les éditions du Coq à l’Ane, 2007
• Fiches “Véloroutes et voies vertes” :
1- Relais vélo,
2- Traversées d’agglomération,
3- Choix techniques,
4- Ouvrages d’art
5- Tourisme
(Mission nationale véloroutes et voies vertes, Paris, 2001-2004, www.ecologie.gouv.fr)
Conception et Réalisation, Agence d’Urbanisme, Développement et Prospective de la Région Reims - 2014
Toutes les photographies, AUDRR