Affranchissements après-coup

Commentaires

Transcription

Affranchissements après-coup
ÉTUDE
Affranchissement après-coup
Affranchissements après-coup
Il arrive que le philatéliste se trouve confronté au problème d’un affranchissement composé avec des oblitérations différentes sur les
timbres. Plusieurs cas peuvent se présenter,
nous en aborderons deux :
3 - Lettre recommandée avec accusé de réception, affranchissement
par machine Havas MG à 95 F de l’observatoire de Haute Provence
rattachée à Paris 44 le 4.9.1957 (lettre = 20 F, recommandation = 45 F et
accusé de réception = 30 F, soit 95 F. Lettre réexpédiée en GrandeBretagne avec ajout 20 F Marianne de Muller oblitéré Paris 40 le 5.9.1957
(lettre étranger = 35 F, recommandation = 45 F, accusé de réception = 35 F,
soit 115 F, d’où le complément de 20 F).
Réexpédition :
Pour un courrier réexpédié dans le régime intérieur ou dans le régime franco-colonial, il n’y a aucun problème. Si l’objet est remis
au facteur ou au guichet, il est expédié à la nouvelle adresse sans
supplément d’affranchissement puisqu’il reste dans le même régime tarifaire. Par contre, en cas de réexpédition à l’étranger, le
complément (différence entre le régime intérieur et tarif étranger) est apposé sur le pli et donc timbré à une date différente :
celle du jour de la réexpédition.
Il arrivait même que le complément soit demandé à l’expéditeur
par La Poste. La raison est simple et intéressée La Poste préférant
percevoir le tarif exact plutôt que de laisser à l’office postal destinataire le soin de percevoir une taxe.
Voici quelques cas :
1 - Carte postale d’Ax-les-Thermes pour Paris affranchie par 12 F
Marianne de Gandon (tarif intérieur) réexpédiée en Suisse en 1951.
Complément d’affranchissement par 6 F Marianne de Gandon, soit 18 F
(tarif carte postale pour l’étranger).
2 - Lettre
d’Avignon
pour Marsanne
(Drôme)
affranchie par
20 F Marianne
de Muller le
4.9.1957 (tàd)
Marsanne
5.9.1957 au
verso) réexpédiée à Paris où
pour une
nouvelle
réexpédition à
Londres
l’affranchissement a été
complété par
un 15 F
Marianne de
Muller oblitéré
Paris 53 le
6.9.1957 (tarif
étranger =
35 F).
8
LA PHILATELIE FRANÇAISE N°641 JUILLET / AOÛT 2011
4 - Lettre de Mauritanie pour la France affranchie par timbre Mauritanie
à 25 F en 1961 (régime franco colonial) réexpédiée en Suisse avec ajout
d’un 0,25 F Marianne de Decaris (lettre étranger = 0,50 F).
Affranchissement après-coup ÉTUDE
9 - Lettre de Guadeloupe pour la Belgique affranchie au tarif intérieur
par 15 F Marianne de Muller oblitérée tàd Pointe à Pitre le 16.11.1956.
Mention manuscrite « Prière compléter affranchissement et ajout d’un 15 F
Marianne de Muller pour obtenir le tarif étranger et de deux 40 F « Porcelaine »
pour la surtaxe avion tous oblitérés du 17.11.1956 ».
6 - Lettre de Nancy affranchissement mécanique tarif tem’post G2
(envois en nombre) à 0,70 € le 27.1.2005 pour Le Luc (Var) réexpédiée aux
Pays-Bas. Complément d’affranchissement 0,30 € par 0,20 € et 0,10 €
Marianne de Luquet apposé au Cannet des Maures (bureau voisin du Luc)
le 31.1.2005.
Affranchissement insuffisant :
Toujours parce qu’elle préférait percevoir le tarif exact plutôt que
de laisser à l’office postal destinataire le soin d’encaisser la taxe,
la Poste, en cas d’affranchissement insuffisant sur une lettre pour
l’étranger demandait à l’expéditeur de compléter son affranchissement. Le cas n’est pas unique à la France, tous les autres pays
(à l’exemple des États-Unis – illustration n°10) procédaient de
même.
Cette pratique de demander un complément d’affranchissement
s’applique notamment pour les envois par avion quand le montant de la surtaxe aérienne n’a pas été inclus dans l’affranchissement.
10 - Lettre des États-Unis pour APO 228 (bureau postal militaire alors
stationné dans le nord de la France) affranchie par timbre 6 cents de poste
aérienne oblitération mécanique du 5.5.1945, retournée à l’expéditeur
pour complément d’affranchissement. Un nouveau 6 cents apposé sur
l’empreinte de la griffe est oblitéré du 7.5.1945.
7 - Lettre de Noyon (Oise) pour la Belgique affranchie par 15 c type Sage
oblitéré 20.2.1899. Le tarif d’une lettre pour l’étranger étant à 25 c, le
manque d’affranchissement, soit 10 c, a été demandé à l’expéditeur. Ont
été ajoutés deux 5 c type Sage oblitérés le 21.2.1899.
Bien évidemment, il ne s’agit pas là d’une étude complète sur les possibilités d’affranchissements complémentaires, mais de quelques cas
pour attirer l’attention.
Gérard Fabregue
5 - Lettre de Toul pour Hyères
(Var) affranchie par 1,20 F Sabine
de Gandon (tarif urgent) oblitération secap le 9.1.1979 réexpédiée en Côte d’Ivoire. Ajout d’un
0,30 F oblitéré tàd Hyères le
17.1.1979 (1,50 F = tarif lettre
pour pays francophones
d’Afrique).
8 - Lettre de Toulon pour les USA affranchie 25 F Marianne de Muller oblitération mécanique secap du 22.12.1959. Le tarif
pour l’étranger étant de 50 F, le complément
a été demandé à l’expéditeur, il est représenté par un second 25 F Marianne de Muller
oblitéré tàd Toulon St Jean le 23.12.1959.
On voit encore les traces de l’étiquette
PTT retournant la lettre à l’expéditeur pour
complément d’affranchissement (étiquette
arrachée ensuite).
LA PHILATÉLIE FRANÇAISE N°641 JUILLET / AOÛT 2011
9