Motion de Censure

Commentaires

Transcription

Motion de Censure
NUIT DEBOUT
72 MARS ( 11 MAI )
MOTION DE CENSURE POPULAIRE
CONTRE LE 49.3 DE LA LOI TRAVAIL
Nuit Debout, Considérant que la libre expression — dans le respect de l’autre — est
l’une des libertés fondamentales qui permet l’exercice de la démocratie,
gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ;
Considérant que la démocratie suppose le respect de la loi et,
par-dessus tout, le respect de la liberté d’expression ; Considérant que le projet de loi travail vise à instituer de nouvelles
règles entre les entreprises et les actif-ve-s qui portent atteinte au droit des
travailleur-euse-s et à notre modèle social et qu’il favorise des choix de société
auxquels nous sommes foncièrement opposé-e-s ; Considérant que le peuple est privé avec brutalité de la possibilité de
s’emparer du débat public sur un sujet essentiel, reflet d’un monde qu’il refuse et
que ce refus du débat ne peut rester sans réponse ; Considérant que depuis le 31 mars, nous, citoyen-ne-s, nous
emparons du débat politique sur les places des quartiers, des villages et des
villes de France et que le gouvernement cherche à empêcher cette expression de
la démocratie ; Considérant qu’en écartant le vote au sujet d’une réforme dangereuse
et contestée par la société française dans sa majorité, le gouvernement bafoue la
démocratie dont il est le gardien ;
Censure le Gouvernement en application de l’article 6 de la Déclaration
des Droits de l’Homme : « La Loi est l’expression de la volonté générale. Tou-te-s les
Citoyen-ne-s ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentant-e-s,
à sa formation ».
Premier-e-s signataires :
Nuit Debout Haute-Loire, Nuit Debout Paris — République, Nuit Debout Pau