50 - Ademe

Commentaires

Transcription

50 - Ademe
5 k€/an D’ÉCONOMIES EN OPTIMISANT
LA COLLECTE ET LE TRI DES DÉCHETS
Autres
Depuis 2011, Parkeon sépare
les films plastiques des DIB1
(Déchets Industriels Banals) en
mélange non valorisés, tout en
optimisant le circuit de collecte
de l’ensemble de ses déchets.
Conception et fabrication d'équipements et
services pour la gestion du stationnement et la
billettique de transport
Localisation : Besançon (25)
Effectif 2011 : 630, CA 2010 : 168 M€
ISO / labels : ISO 14001, ISO 9001, OHSAS
18001
Contact : Christian Longet
Tél : 03.81.54.69.89
Mèl : [email protected]
Réorganiser et séparer pour mieux gérer
Parkeon a réduit ses coûts de gestion en réorganisant les flux de collectes internes des déchets et
en triant les films plastiques. Auparavant, l’entreprise envoyait en décharge ce type de déchet.
Impact annuel
Le tri des films plastiques réduit de 15 tonnes
les DIB en mélange mis en décharge et les
coûts associés.
+ 2,2 k€ Économie sur la mise en décharge et
La collecte interne réorganisée prend moins de
temps et coûte moins cher.
+ 2,4 k€ Économie sur la collecte
recette de recyclage
Au global, solde net positif = 4,6 k€ par an
Accompagnées par l'ADEME, 50 €ntreprises témoins démontrent que
réduire et valoriser plus les déchets c'est rentable.
Retrouvez-les sur le site internet de l'ADEME et passez vous aussi à l'action !
1= Déchets non dangereux des activités économiques
30 minutes de collecte en moins grâce à une réorganisation des flux
Le site de Parkeon se compose de deux principaux bâtiments. Le premier comporte une zone déchets
aménagée mais pas le second. Dans le second bâtiment, le personnel des équipes de nettoyage du
prestataire passait 3 heures par jour à collecter les DIB en mélange non valorisés, soit 720 heures par an.
Pour réduire ce temps de collecte, Parkeon a optimisé le circuit du prestataire en lui traçant un nouveau
parcours. Dans cette nouvelle organisation, le prestataire collecte les déchets avant l’ouverture du site. Il
circule plus librement à l’intérieur du site et gagne du temps. Parkeon a ainsi réduit le temps de collecte de
3h à 2h30 et économise 2 400 € par an.
En parallèle, Parkeon sépare sur le poste de production les films plastiques des DIB en mélange non
valorisés et économise 2 220 € par an grâce au recyclage des films plastiques (prix de rachat 45 €/t) et à la
suppression de son coût de mise en décharge (103 €/t).
Une autre initiative : réutiliser les
sachets antistatiques
Pour réduire les volumes de déchets, Parkeon a
lancé un projet de réutilisation des sachets
antistatiques (utilisés pour la protection des
cartes électroniques) en collaboration avec les
fournisseurs.
L'estimation des gains porte sur une réduction
d'environ 80 % du volume de déchet et 50 % du
coût d'achat des sachets. Les résultats seront
quantifiables à partir de 2013.
Campagne d’affichage de prévention, © Parkeon
Aujourd’hui le traitement de nos déchets doit être pris en considération par tous.
- en produire moins ;
- les réutiliser au sein de l’entreprise ;
- les valoriser en les transformant en matières premières…
1 tonne de plastique PEHD recyclé permet de diminuer les rejets de 1,53 t éq. CO2.
[Source Eco-emballage].
Pierrette GOUJON, Coordinatrice Hygiène Sécurité Environnement
Les partenaires de l’opération 50 €ntreprises témoins