Causes des NÉVRITEs OPTIQUEs

Commentaires

Transcription

Causes des NÉVRITEs OPTIQUEs
Juin 2012 ; Dr Meyniel
Etiologies des névrites optiques
.
Critères diagnostiques d’une névrite optique :
Signes d’atteinte du nerf optique à la phase aiguë :
- baisse d’acuité visuelle
- déficit du champs visuel
- anomalie de la vision des couleurs
- diminution de la sensibilité aux contrastes
- déficit pupillaire afférent relatif
- fond d’œil normal (2/3) ou papillite (1/3)
Douleur à la mobilisation du globe
Pâleur papillaire au fond d’œil à 2 mois
Principales étiologies des névrites optiques :
Démyélinisantes :
 idiopathique
 sclérose en plaques
 neuromyélite optique (Devic)
 encéphalomyélite aiguë disséminée
Infectieuses :
 bactérienne : syphilis, Lyme, maladie des griffes du
chat, tuberculose, Whipple…
 Virales : HSV, EBV, CMV, VIH, adénovirus …
 Parasitaires : toxoplasmose, cryptocoque…
Associées à d’autres maladies inflammatoires :
 sarcoïdose
 connectivites (lupus, Gougerot-Sjögren…)
 maladie de Crohn, rectocolite hémorragique.
 maladie de Behçet
Juin 2012 ; Dr Meyniel
Principaux éléments de l’enquête diagnostique d’une névrite
optique :
Examen ophtalmologique
Examen neurologique
Bilan biologique :
- immunologique (FAN, complément, APL, ECA)
- infectieux (sérologie de Lyme, VIH, TPHA-VDRL)
IRM encéphalique avec injection de gadolinium
Ponction lombaire avec recherche de bandes oligoclonales
FAN : anticorps anti-nucléaires ; APL : anticorps antiphospholipides ;
ECA : enzyme de conversion de l’angiotensine
Manifestations atypiques devant faire remettre en question le
diagnostic de névrite optique idiopathique :







âge > 50ans
atteinte visuelle bilatérale
atrophie optique initiale
œdème papillaire sévère avec hémorragies et/ou hyalite associée
récidive de la baisse visuelle à l’arrêt des corticoïdes
acuité visuelle effondrée avec absence de perception lumineuse
douleur supérieure à 7 jours ou absence de douleur

Documents pareils