Rationnel Emotive Thérapie

Commentaires

Transcription

Rationnel Emotive Thérapie
La «THÉRAPIE RATIONNELLEÉMOTIVE- COMPORTEMENTALE»
en Sexologie.
Antoni MARTIN
Societat Catalana de Sexologia (ACMCB)
La THÉRAPIE RATIONNELLE-ÉMOTIVE-COMPORTEMENTALE (REBT)
c’est une des principales formes de
Psychothérapie COGNITIVE-COMPORTEMENTALE (TCC)
 Ce sont des thérapies brèves.
 Elles ne sont pas centrées sur le passé ni sur l’enfance du patient.
 Aident à se responsabiliser de la création et entretien du trouble émotionnel
et comportemental comme résultat du propre système de croyances.
 Elles se fondent sur l’apprentissage d’un nouveau comportement basé sur
des croyances plus rationnelles.
 Dès le premier jour les
gents partent en
comprenant ce qu’il leur
arrive
 et en voyant clairement
comment va t’on résoudre
son problème.
Albert ELLIS
Aaron BECK
Arnold LAZARUS
Donald MEICHEMBAUM
etc.
Albert ELLIS (1913-2007)
• Diplômé en psychologie clinique de l'Université Columbia.
1947-1953, comme la plupart des psychologues de cette époque, il était
intéressé par les théories psychanalytiques.
1955 Ellis défend une nouvelle forme de thérapie, plus active et directive.
Il appela sa nouvelle approche «RATIONAL THERAPY».
1959 «RATIONAL EMOTIVE THERAPY» RET
1992 «RATIONAL EMOTIVE BEHAVIOR THERAPY» REBT
En France:
PCER (Psychothérapie Comportementale-Émotionnelle-Rationnelle)
Approche philosophique:
« Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses
mais les jugements qu’ils portent sur les choses »
Epictète.
Model « ABC »
A
B
C
Evénement Activateur
C’est le SISTEME COGNITIF
de la personne:
Ses CROYANCES
Sa PHILOSOPHIE de vie
Conséquences
émotionnelles et
comportementales
Une SITUATION
EXTERNE(refus, échec…)
INTERNE (souvenir, pensée,
image)
Qui le permet d’
INTERPRETER
A
Frustration
Souci
Ennui
Tristesse
ANGOISSE
RAGE
DEPRESSION
CULPABILISATION
A
C1
ANGOISSÉ
Une PERTE D’ERECTION
lors d’un rapport sexuel
avec quelqu’un qui est
important pour la
personne
 Il reste bloqué et muet
dans son coté du lit
B
C’est l’INTERPRETATION
+/- Consciente
Automatique
C2
COUPABLE
et EN COLÈRE avec lui-même
 Il se cache ou lavabo et donne
un coup de pied à la baignoire
C3
DÉPRIMÉ
C4
PAS de SOUCIS
 Il continue à jouer avec son
partenaire jusqu’à que
l’érection revienne
 Il se met à pleurer
La principale prémisse de la REBT:
« Les personnes se sentent troublées et agissent avec
perturbations (spécialement en sexe) quand ils
transforment son DÉSIR ou sa PRÉFÉRENCE en une
EXIGENCE ABSOLUTISTE ou PERFECCIONISTE »
(A. Ellis)
Quelle est la pensée (l’interprétation) la plus dévastatrice ?
Les « il faut… » (les « exigences »)
Il faut absolument que ça fonctionne!!!
Je dois réussir…
Il faut que je montre que je suis vraiment un homme…
…
Je dois, absolument, avoir du succès!!!
Les « exigences »
Les 3 affirmations absolutistes génératrices de névrose:
(EXIGENCE envers MOI-MÊME)
« Je dois, absolument, avoir du succès dans la
plupart de mes actions; si ce n’est pas ainsi ça
veut dire que je suis inadéquat et inutile »
ANXIÉTÉ
 Évitement
(EXIGENCE envers LES AUTRES)
« Les gens doivent, absolument, me traiter
avec considération, justice , respect et
amabilité; autrement ils sont méchants »
RAGE
 Lutte
(EXIGENCE envers LES CONDITIONS DE LA VIE)
« Les conditions dans lesquelles je vis, doivent,
absolument, être confortables, plaisantes et
valables; autrement ce sera terrible et je ne
vais pas le supporter »
DÉPRESSION
 Plainte
• Le thérapeute REBT aide les patients à remplacer les
« EXIGENCES » en « PREFERENCES »:
« Il faut que je fasse tout bien… »
Il faut absolument que ça
fonctionne!!!
Je dois réussir…
Je doit montrer que …
« Il faut que tout le monde soit
correct avec moi… »
« Je préfère ça…, mais ce n’est pas
dramatique si je ne l’ai pas ».
(Là, je ne renonce pas à mes
désirs, à mes idées, à mon idéal, à
mes objectifs… simplement je les
flexibilise)
« Il faut que la vie soit plus
facile… »
On aide à forger une philosophie personnelle
sur la base de ce qui est bon pour soi.
POUR CHANGER LES “EXIGENCES” EN «PRÉFÉRENCES »
1. Ellis propose d’abord un travail cognitif: l’approche scientifique
de la discussion empirique , pragmatique et logique…
 Méthode Socratique:
1) Cette idée que j’ai, me semble t’elle raisonnable?
2) Où me conduit croire cela? Quelles conséquences peut-on avoir?
3) Si cette idée me semble inadéquate, comment puis-je agir contre elle?
2. Mais au fait on ajoute d’autres approches émotionnelles
et comportementales parce que
Situation
les gens pensent,
ont des émotions
Pensées
et agissent
de façon simultanée et
Emotions
transactionnelle. Comportement
 La DYSFONCTION SEXUELLE
demande plus que aucun autre
problème psychologique
l’emploi efficace
de méthodes cognitives,
émotives et
comportementales.
Eros et Psyche (Edvard Munch, 1907)
Méthodes utilises par la REBT/PCER
1. Thérapie Sexuelle COGNITIVE:
a)
b)
c)
d)
e)
Information sexuelle correcte (Mythes sexuels)
Les “ABC”
Les “exigences”
Méthodes d’imagination: IMAGINATION RATIONELLE-EMOTIVE.
Eliminer la culpabilité sexuelle
2. Thérapie Sexuelle ÉMOTIVE
a)
b)
c)
d)
e)
Acceptation inconditionnelle de la part du thérapeute
Exercices (du genre non sexuel) pour attaquer la honte
Exercices de courir des risques
Méthodes d’imagination: IMAGINATION RATIONELLE-EMOTIVE.
Verbalisations émotives
3. Thérapie Sexuelle COMPORTEMENTALE
a) FOCALISATION SENSORIELLE
b) Conditionnement opérant (auto-prix et auto-pénalisations)
c) Formation de la assertivité
1d) Méthodes d’ imagination:
« IMAGINATION RATIONELLE-EMOTIVE »
Dans cette technique le patient maintien l’image de l’
Événement Activateur (Elément A, de l’ABC) et modifie sa
Réponse Émotionnelle en C, depuis une émotion
inappropriée vers une autre plus appropriée, où il
apprendra à découvrir le changement de la croyance
irrationnelle.
ANGOISSE
RAGE
DEPRESSION
Souci
Ennui
Tristesse
Exemple d’une femme avec
Dysfonction Orgasmique
Scène:
Un rapport sexuel avec son partenaire, au
moment ou elle est sur le point d’arriver à
l’orgasme… et elle se bloque (comme
d’habitude).
1e. PARTIE : Dans le sens du trouble émotionnel…
Imaginez cette scène (le moment ou vous êtes sur le point d’arriver et vous
vous bloquez)… Imaginez autant dramatiquement que vous le pouvez...
Essayez de voir l’scène si réellement que possible, comme si vraiment était en
train de se passer…
Est-ce que vous le pouvez?...
Comment vous vous trouvez?...
“Je me sens mal… bloquée… très bloquée”
Et, à quoi pensez-vous quand vous vous sentez si mal et si bloquée?

“Ça y est, comme toujours, il ne se passe rien, je n’arrive plus à m’exciter,
c’est un complet échec... Et puis lui il se gène et il n’est pas content avec
moi parce que je n’arrive plus à m’exciter... Je suis une merde!”.
D’accord… Maintenant imaginez que lui il pense ou bien il dit clairement: “...je
commence a soupçonner que tu est vraiment une merde et une inutile
sexuelle... et que probablement jamais tu ne réussiras à satisfaire
sexuellement aucun homme...” Sincèrement, comment vous vous ressentez
dans votre intérieur, quand vous imaginez ce type d’échec sexuel?
“Oh, alors là c’est HORRIBLE... Je me sens DEPRIMÉE”
Prenez conscience que vous vous sentez ainsi quand vous avez ce genre de
pensées.
2e PARTIE:
En changeant les émotions!!
Maintenant… changez ce sentiment interne à un autre sentiment
SEULMENT de « mécontentement et frustration »…
Gardez la même image dans votre tête, exactement la même image, mais
sentez-vous SEULEMENT « triste, mécontente et frustrée...
PAS HORRIBLE, PAS DEPRIMÉE, SEULEMENT « mécontente »…
Est-ce que vous pouvez le faire?...
“Ça c’est difficile…”
C’est vrai, mais je sais que vous pouvez le faire… Nous avons tous le
pouvoir de changer les sentiments même si ce n’est que pour un bref
espace de temps...
Essayez à nouveau, s’il vous plait…
Vous vous sentez SEULEMENT agacée, déçue….
Oui… peut-être…
Que vous dites-vous?
Que ce n’est pas si grave que ça…, et que s’il m’aime comme il
le dit peut être il ne va pas me rejeter pour ça…
3e PARTIE:
La « gymnastique » émotionnelle…
Vous ferez cet EXERCICE:
Imaginez cette scène d’abord avec vos émotions plus horribles, et âpres
vous changerez à des sentiments plus convenables (comme on vient de
faire).
Vous ferez cela pendant un mois, deux minutes le matin.
… et le « renforcement »!!
Qu’aimez-vous faire le matin ?
J’écoute de la musique.
Très bien. Désormais, pas de musique sans avoir fait cet exercice. »
(S’accorder une récompense – ce qu’on appelle un "renforcement" –
c’est aussi un des éléments clés de la thérapie !!)
MERCI!

Documents pareils