Synoptiques des récepteurs - F6KGL

Commentaires

Transcription

Synoptiques des récepteurs - F6KGL
RUBRIQUE
Formation radioamateur
Synoptiques des récepteurs
[email protected]
Dans un récepteur, les ondes électromagnétiques captées par l'antenne sont transformées en un
signal électrique que l'on amplifie et que l'on démodule pour
retrouver le signal utile, qui est
l'image électrique de l'information
à transmettre.
RÉCEPTEUR À AMPLIFICATION
DIRECTE.
Figure 2 :
Figure 1 :
Le procédé le plus simple en apparence consiste à amplifier directement les courants tels qu'ils sont
captés par l'antenne.
Pour obtenir une sensibilité et
une sélectivité suffisantes, il est
nécessaire d'avoir plusieurs étages
amplificateurs radiofréquences et
on se heurte alors à la difficulté
d'accorder, avec une seule commande, tous les circuits sur une
même fréquence et ceci sur une
large plage de fréquences, sans
compter les risques d'accrochage
nuisibles à la stabilité du récepteur
entre les différents circuits, ce qui
nécessite un blindage parfait de
chaque étage.
RÉCEPTEUR À CHANGEMENT DE
FRÉQUENCE.
Pour lever cette difficulté, on préfère utiliser les récepteurs du type
''superhétérodyne''.
Dans ces récepteurs, on réalise un
changement de fréquence, c'est à
dire que les fréquences reçues par
l'antenne sont converties en une
fréquence fixe que l'on appelle
''fréquence intermédiaire (FI)''qui
sera ensuite amplifiée. Le schéma
de principe ou synoptique est le
suivant : figure 2
La fréquence Fr à recevoir est
mélangée avec une fréquence
variable Fo générée par l'oscillateur local pour donner la fréquence
intermédiaire FI. Or, en sortie du
Figure 3 :
Figure 4 :
mélangeur, nous obtenons deux
signaux dont les fréquences sont la
somme et la différence des signaux
d’entrée.
Par suite, les valeurs de FI possibles sont ;
- transposition haute FI = Fr + Fo
❘
❘
- transposition basse FI = Fr - Fo
soit FI = Fr -Fo si Fr > Fo
ou FI = Fo - Fr si Fr < Fo
Un filtrage permet d'isoler l'une
de ces deux transpositions. Dans
un récepteur, on utilise principalement la transposition basse.
Le récepteur est dit infradyne si
Fo < Fr : la fréquence de l'oscillateur local est plus faible que la
fréquence reçue.
Le récepteur est dit supradyne si
Fo > Fr la fréquence de l'oscilla-
43
teur local est plus grande que la
fréquence reçue.
RÉCEPTEUR À DOUBLE CHANGEMENT DE FRÉQUENCE.
Dans certains récepteurs, il peut
y avoir plusieurs fréquences intermédiaires, ce qui implique plusieurs changements de fréquence.
Il s'agit de récepteurs à double ou
triple changements de fréquence.
figure 3
LE DÉMODULATEUR.
Les schémas synoptiques précédents sont valables pour tous les
types de récepteurs, seul l'étage
de démodulation variera en fonction du type d'émission reçue (AM,
BLU, CW, FM).
figure 4
"( -
/DYRL[GHV5DGLRDPDWHXUVGHSXLVDQV
n° 868 O Octobre 2013
RUBRIQUE
EXEMPLES DE QUESTIONS POSÉES À L'EXAMEN :
Question type 1 Un mélangeur est :
Question type 3 Quel est l'étage manquant ?
a) un additionneur et un soustracteur de fréquences – bonne
réponse
a) détecteur – bonne réponse
b) filtre FI
c) modulateur
b) un amplificateur linéaire
c) un générateur de fréquences
d) oscillateur
Réponse : Il s'agit d'un récepteur à
amplification directe.
d) un amplificateur HF
Question type 5 Quel est le nom de l ' élément
marqué « ? »
a) mélangeur – bonne réponse
b) filtre
c) discriminateur
d) amplificateur RF
Réponse : en sortie du mélangeur
nous obtenons deux signaux dont
les fréquences sont la somme et
la différence des signaux d’entrée.
Question type 2 Calcul de la Fréquence Intermédiaire si la fréquence d'entrée =
650 kHz et la fréquence de l’oscillateur local = 1 MHz
a) 350 kHz – bonne réponse
b) 650 kHz
c) 1300 kHz
Question type 4 Quel est ce synoptique ?
Question type 6 Récepteur conçu pour recevoir ?
a) récepteur double changement
de fréquence – bonne réponse
a) la modulation de fréquence
b) récepteur à conversion directe
b) la modulation d'amplitude bonne réponse
c) récepteur AM simple
c) la BLU
d) émetteur AM simple avec changement de fréquence
d) la télégraphie
d) 1100 MHz
Réponse : 1 MHz = 1000 kHz ; en
sortie, on a 1000 + 650 = 1650 kHz
et 1000 – 650 = 350 kHz.
Question 3 :
Question 4 :
Question 5 :
Question 6 :
"( -
/DYRL[GHV5DGLRDPDWHXUVGHSXLVDQV
44
Réponse : Le détecteur d'enveloppe est utilisé pour démoduler
un signal modulé en amplitude.