Clinique du voyageur Sri Lanka

Commentaires

Transcription

Clinique du voyageur Sri Lanka
Page 1 sur 2
Clinique du voyageur
Sri Lanka
Vaccinations et prévention antimalarique à prévoir selon la durée et le type de voyage
Type de TétanosHépatite A
séjour diphtérie
Court
séjour
(< 10
jours)
oui
Hépatite B
Recommandé Envisageable
Poliomyélite
Fièvre
typhoïde
Encéphalite
japonaise
Rage
Conseillé
non
non
Malaria
Zone C
Séjour
classique
(2-3
semaines)
oui
Recommandé
Séjour
prolongé
ou
aventureux
oui
Recommandé Recommandé
Conseillé
Mise à jour
de la
Recommandé
vaccination
recommandée
Recommandé
non
non
Conseillé en
Conseillé
région
rurale
Prophylaxie
recommandée
dans
certaines
régions
Vaccins
La vaccination contre la fièvre jaune n’est pas nécessaire pour le Sri Lanka si vous partez de Belgique. Par contre, si vous
partez d'un pays où la fièvre jaune existe, un carnet de vaccination en ordre sera exigé.
La vaccination contre l’hépatite A est recommandée.
La vaccination contre l’hépatite B est conseillée, en particulier dans certaines circonstances (voir "hépatite B", section
"vaccin").
La vaccination contre la fièvre typhoïde est recommandée vu le risque élevé.
La mise à jour de la vaccination contre le tétanos et la diphtérie est indiquée avant le départ.
Il est par ailleurs conseillé de faire au moins une fois à l’âge adulte, le rappel du vaccin contre la poliomyélite.
Il est conseillé également d’être en ordre de vaccination contre la rougeole.
En cas de séjour prolongé ou aventureux, la vaccination contre la rage est recommandée.
La vaccination contre l'encéphalite japonaise est conseillée en cas de séjour prolongé en zones rurales.
La vaccination contre la méningite n'est pas indiquée.
Malaria
Il n’y a pas de risque de malaria à Colombo et dans les districts autour de Colombo (Galle et Gampaha au nord, Nuwara
Eliya à l’est, Kalutara et Ratnapura au Sud). Dans le reste du pays, en dessous de 800 mètres d’altitude, il existe un risque
variable mais faible, un peu plus marqué au nord-ouest. Les personnes logeant tous les soirs dans des hôtels de luxe
peuvent se limiter à se protéger contre les piqûres de moustique le soir et la nuit (voir "prévention des piqûres de
moustique"). Pour les voyageurs séjournant dans des conditions plus rudimentaires, il est plus prudent de prendre une
prophylaxie médicamenteuse (Malarone, Lariam, Doxycycline). Dans certaines circonstances, il peut être envisagé
d'emmener avec soi un traitement d'urgence contre la malaria.
La prévention du risque lié à la malaria lors de votre séjour sera discutée plus en détail avec le médecin lors de la
consultation à la travel clinic et adaptée à votre séjour.
Pour plus d'informations sur la malaria, consultez la section "malaria".
En cas de fièvre au retour du Sri Lanka, il est important de rapidement consulter son médecin, la Clinique du voyageur
(Travel Clinic) ou encore un service d'urgence.
Travel Clinic - Sri Lanka
Page 2 sur 2
Diarrhée du voyageur
Le risque est très élevé au Sri Lanka. Il faudra être très attentif aux boissons et à la nourriture consommées. Il est
également utile d’emmener avec soi un traitement antibiotique à prendre en cas de diarrhées sévères. Le traitement
antibiotique sera adapté à la situation de chacun. Consultez le document "diarrhée du voyageur" pour plus de détails.
Dengue
La dengue est présente au Sri Lanka. Pour s'en protéger, il faudra limiter au maximum les piqûres de moustique la journée
(voir "prévention des piqûres de moustique").
Source/Rédaction/Publication : Webmaster Travel Clinic
Dernière mise à jour : 03/04/2012