Lire le résumé de l`article

Commentaires

Transcription

Lire le résumé de l`article
Oscillation : bioadéquation et bien-etre sont-ils
l’avenir d’un progres durable pour nos enfants ?
Franck Raffegeau(1) et Eric Tromeur(2)
Mis en ligne le 28 septembre 2015
(1)
Expert en Bilan Carbone® et conception de médias scientifique en Sciences de la Vie et de la Terre, courriel : [email protected]
(2)
Expert en climat-énergie, courriel : [email protected]
Résumé
Abstract
Dans les décennies à venir, l'adaptation au
changement climatique est une question vitale pour
la perpétuation des espèces végétales et animales,
dont l’espèce humaine. Alors vers quel type
d'adaptation souhaitons-nous aller ? L’usage du mot
« adaptation » est aujourd'hui confus. Les notions «
d’adaptation », de dynamiques de développement
des espèces, dont celle de l’humain et de leurs «
relations de dépendances » semblent mal comprises
par les leaders d’opinion, les décideurs publics et les
profanes. La question de l’adaptation au
réchauffement climatique est-elle bien posée en
termes de bien-être d’humanité et de progrès sociétal
? Les auteurs s’interrogent sur la hauteur de vue que
l'humain doit atteindre pour une meilleure vision de
son devenir dans et sur la nature, mais aussi de son
épanouissement relationnel et comportemental avec
les autres espèces pour un mieux-être comme source
de bien-être et indicateur de progrès. Trois
perspectives différentes de la conception commune
de l'adaptation dans la société occidentale sont
proposées : la bioadéquation, la compensation et
l'adaptation. Ces trois sens contribuent à replacer
l'humain comme être biologique et espèce animale
vivant en relation avec d’autres espèces domestiques
et sauvages. Aussi dans le contexte de notre
dynamique de développement en zones urbaines et
périurbaines, ce discernement participe à ouvrir le
débat sur les aptitudes réelles de réponses des
espèces face aux aléas du changement climatique.
In the coming decades, adaptation to climate change
is a critical issue for plant and animal species,
especially humans. However, what kind of
adaptation we want to go through? Today, the use of
the word "adaptation" is confused. The concepts of
"adaptation", dynamics development of species, in
particular the development of man, and their
"dependency relations" seem misunderstood by
opinion leaders, policy makers and laymen. Is this
adaptation well defined for the well-being of
mankind and the progress of societies? In the
context of this work, the authors questioned the
height of view that humans must achieve to get a
better vision of their fate and nature, relational and
behavioral development of individuals being a
source of well-being and progress indicator. Three
different perspectives of the common conception of
adaptation in our Western society are addressed:
bioadequation, compensation and adaptation. These
three perspectives will help to replace the human
being as a biological being and animal species living
in relationship with other species. So in the context
of our dynamic development in urban and suburban
areas, this discernment involved in opening the
debate on the real abilities of species responses to
climate change hazards.
Keywords : governance, progress, health, wellness,
bioadequation, biological compensation, adaptation,
climate change, agriculture, biodiversity, sustainable
development
Mot-clés : développement durable, biodiversité,
agriculture, changement climatique, adaptation,
bioadéquation, compensation, bien-être, santé,
progrès, gouvernance
VertigO – La revue électronique en sciences de l'environnement - https://vertigo.revues.org/16393

Documents pareils