Comité départemental de tourisme du Lot-et

Commentaires

Transcription

Comité départemental de tourisme du Lot-et
Lot-et-Garonne 2016
Comité Départemental du Tourisme de Lot-et-Garonne
271 rue Péchabout – 47005 Agen - Tél : 05 53 66 14 14
Contact presse : Anne Fernandez
Tél direct : 05 53 66 24 30 – [email protected]
www.tourisme-lotetgaronne.com
2
Dossier de presse
Contact presse : Anne Fernandez
Comité Départemental du Tourisme de Lot-et-Garonne
271 rue Péchabout - BP 30158 - 47005 AGEN
Tél. 05 53 66 14 14 - ligne directe : 05 53 66 24 30
[email protected]
www.tourisme-lotetgaronne.com
3
Sommaire
Carte d’identité du Lot-et-Garonne
p. 5
Destination Sourire
p. 6
Evénement : Garorock fête ses 20 ans
p. 8
Nouveau | Le Stelsia
p. 9
Nouveau | Le Miel et l’eau
p. 10
Nouveau | Le Casino de Casteljaloux
p. 11
Nouveau | Le Canal des 2 Mers à Vélo
p. 12
La Véloroute de la vallée du Lot
p. 17
Le Lot-et-Garonne au fil de l’eau
p. 19
Le Lot-et-Garonne au fil des chemins
p. 25
Les bastides
p. 26
Les châteaux
p. 30
Patrimoine
p. 33
Les jardins
p. 35
Les Raconteurs de Pays
p. 38
Saveurs du Lot-et-Garonne
p. 39
Vignobles du Lot-et-Garonne
p. 43
Les étoilés du Lot-et-Garonne
p. 44
Loisirs
p. 46
4
Vacances et saveurs en mode slow tourisme
Campagne verte et vallonnée de l’Aquitaine, le Lot-et-Garonne incarne à lui seul toutes les valeurs qui fondent l'esprit du Sud-Ouest. Entre Bordeaux et Toulouse, Périgord, Gascogne, Landes et Quercy, c’est un
pays de diversité et de mélanges. On a construit ici les bastides au Moyen-âge. C’est un pays nature. Ses
paysages, souvent comparés à la Toscane, sereins sous une lumière douce ont une qualité discrète : ils sont
habités. Premier département français pour la diversité des fruits et légumes cultivés, c’est un pays fertile. Le
pruneau d’Agen tout comme le rugby avec son club mythique, le SUA, sont connus dans le monde entier.
C’est un pays convivial et festif. Plus de 1 000 événements par an assurent le mariage du rock et des bandas, des reconstituions historiques et du théâtre moderne.
200 km de voies navigables, 4500 km de sentiers de randonnée pédestre, équestre et VTT, de nombreux
circuits vélo dont le nouveau Canal des 2 mers à vélo ou la véloroute de la vallée du Lot, le Lot-et-Garonne a
fait le choix de l’itinérance douce : le slow tourisme à pied, en cheval, en vélo ou en bateau.
www.tourisme-lotetgaronne.com
Carte d’identité
Région : Aquitaine Limousin Poitou-Charente - Préfecture : Agen - Population : 343 645 habitants (2013)
Densité : 62 hab./km² - Agen : 35 465 hab.
Agriculture, viticulture : 7 200 exploitations agricoles - 1er département français pour la diversité des cultures,
1er département bio d’Aquitaine en surface cultivée - 4 AOC
Tourisme : 30969 lits touristiques marchands - 4500 km d’itinéraires randonnée - 200 km de voies navigables
Moyens d’accès : Aéroport d’Agen (Agen-Paris en 1h30) - Gare TGV à Agen et Marmande - Autoroute A62 Aéroport de Bergerac, vols vers la Grande-Bretagne, l’Irlande, la Belgique et les Pays Bas - Aéroports de
Bordeaux et de Toulouse
5
Destination Sourire !
Ici, pas de mer, ni de montagne mais un large sourire ! Attaché aux valeurs d’authenticité et de convivialité
qui font la réputation du Sud-Ouest, le Lot-et-Garonne a choisi de marquer sa différence en valorisant par la
création d’une marque le sens de l’accueil naturel de ses habitants.
Le label « Sourire du Lot-et-Garonne » s’adresse à l’ensemble des prestations touristiques : offices de tourisme, hébergements, sites touristiques, fermes, marchés…
Promotion, attitude du personnel, information et réservation, acheminement sur le lieu, signalétique, espaces
extérieurs, espaces intérieurs, prise en charge de l’arrivée au départ, satisfaction du client… il récompense
la qualité de l’accueil à tous les niveaux de la prestation, du premier contact avec le client jusqu’à l’expression de sa satisfaction après son départ.
Le label a été conçu en adéquation avec la marque nationale « Qualité Tourisme ». Il est attribué pour une
durée de trois ans par le bureau du Comité Départemental du Tourisme.
Le réseau Sourire du Lot-et-Garonne rassemble aujourd’hui 169 sites primés pour la qualité de leur accueil.
Liste des établissements sur www.tourisme-lotetgaronne.com
6
Evénement : Garorock fête ses 20 ans
Il s’est imposé parmi les plus grands festivals de rock en France, avec plus de 80 000 spectateurs en 2015,
il est un événement culturel majeur en Aquitaine : le « Garo » fête ses 20 ans les 1er, 2 et 3 juillet 2016.
Créé en 1997 à Marmande, Garorock est un jeu de mots entre Garonne et Rock mais aussi Gare au Rock.
Festival à tendance punk / rock à ses débuts, il s’est développé et a élargi sa programmation au fil des ans.
Après 15 éditions, le Garorock a quitté le parc exposition de Marmande pour s’installer sur la plaine de la
Filhole près de la Garonne, un site moins urbain qui correspondaient mieux à ses aspirations d’éco-festival.
Un projet de Land’Art a démarré en 2015 avec Vincent Saedi, un ancien machiniste de la Royale Deluxe et
Mickaelle Delame pour la réinterprétation des visuels des années passées. Ce projet évolutif basé sur des
créations uniquement composées de matériaux de récupération verra son point d’orgue pour les 20 ans du
festival. Côté scène, les premiers noms ont été dévoilés, programmation complète le 22 mars.
www.garorock.com
7
Nouveau | Le Stelsia
Le Stelsia est un resort à nul autre pareil. Un lieu unique et atypique, l’œuvre du patron du groupe Gifi, le Lotet-Garonnais Philippe Ginestet qui a fait de l’ancien château Lalande une adresse d’exception où le luxe
s’exprime dans une féérie de couleurs, de sculptures futuristes et un écrin de verdure de plusieurs hectares.
Situé dans la vallée du Lot, à une trentaine de kilomètres d’Agen, ce somptueux complexe comprend un hôtel de 32 chambres toutes uniques, un restaurant gastronomique « le Jasmin », un bistrot, un bar lounge, 6
salles de séminaires, un spa de luxe, une piscine et même un mini-golf « le Fantasia ». Celui-ci n’a de mini
que le nom. Sur 4700 m2 de terrain ce circuit de 18 trous hors du commun est le plus grand mini-golf d’Europe. Le parcours vous promène au milieu de topiaires géantes en forme d’animaux, de cascades magiques et
d’un labyrinthe végétal.
Pour un séjour affaires, un événement, une escapade romantique, une partie de golf, un repas gastronomique ou une simple balade dans le parc mis en lumière par Alain Guilhot, le Stelsia vous plonge dans un univers étonnant et convivial qui ne laissera personne indifférent.
www.lestelsia.com
8
Nouveau | Un casino à Casteljaloux, station thermale des Landes de Gascogne
Après deux ans de travaux et 5,5 millions d’euros d’investissement, le Lot-et-Garonne vient d’inaugurer le
Casino de Casteljaloux. Un établissement de jeux qui fait de cette petite ville thermale à l’orée de la forêt des
Landes l’une des stations de vacances rurales les mieux dotées en équipements sportifs et de loisirs. Avec
moins de 5 000 habitants, Casteljaloux, citée des Cadets de Gascogne, dispose de nombreux atouts. En
2002, après plus de 20 ans d’études, la ville a vu renaître son thermalisme. Un complexe thermal et de bienêtre a ouvert ses portes sur le site même où surgissent les sources d’eaux sulfureuses et ferrugineuses réputées depuis le 19e siècle pour leurs vertus curatives. Casteljaloux offre également son lac de 17 hectares
avec une plage de baignade et une base de loisirs, un parcours accrobranche, un golf 18 trous et un centre
équestre. En été, le festival Jazz à Table attire de nombreux visiteurs.
Exploité par le groupe Arevian qui possède six autres établissements en France, le Casino est situé au bord
du lac de Clarens. Il s’étale sur 1 250 mètres carrés de bâtiments avec un bar et un restaurant. Il compte 70
machines à sous, deux tables de blackjack et une roulette électronique.
Bientôt un Center Parcs
Un Center Parcs sera bientôt implanté en Lot-et-Garonne, au cœur de la forêt des Landes de Gascogne, tout
près de Casteljaloux. Le projet prévoit la construction de 400 cottages et d’équipements de loisirs (espace
aqualudique, spa, restaurant…) sur un terrain de 90 hectares. Les travaux débuteront en 2018.
9
Nouveau | Le Miel et l’Eau
Ingénieur en agriculture, apiculteur professionnel et chef d’entreprise, Patrice Percie du Sert est le spécialiste
du pollen d’abeille. En 1993, il découvre un procédé novateur permettant d’en conserver toutes les valeurs
nutritionnelles sans le sécher ni le déshydrater. Il collabore avec plusieurs centres de recherche pour les actions du pollen frais sur des pathologies chroniques et est l’auteur d’un livre intitulé « Ces pollens qui nous
soignent ».
Aujourd’hui il continue d’exploiter les bienfaits des produits de la ruche mais dans le domaine du soin et de la
relaxation avec l’ouverture du « Miel et l’eau », un centre de bien-être et de massage au miel accompagné
d’un hébergement écologique de charme avec vue sur des paysages vallonnés. Le centre de bien-être est
entièrement privatisable. Il comporte une piscine chauffée à 32° avec cascade et jets de massage, un sauna
et un hammam. Les massages au miel issu des ruches de la propriété sont la spécialité maison, ils ont des
vertus détoxifiantes.
L’Air des Ruches | Un concept inédit en France
La partie la plus novatrice du projet verra le jour en 2016, au terme des études nécessaires à sa concrétisation et à sa validation scientifique car il s’agit d’un procédé unique en France. Un pavillon « apithérapie » sera installé au dessus des ruches permettant d’inhaler l’air des ruches aux vertus médicales pour les personnes atteintes de migraines ou d’insuffisance respiratoires chroniques.
www.lemieletleau.fr
10
Nouveau | Le Canal des 2 Mers à Vélo
Découvrez un nouvel itinéraire cyclable enchanteur : le Canal des
Deux Mers à vélo. Il relie l’Atlantique à la Méditerranée sur près de
800 km de Royan à Sète en passant par Bordeaux et Toulouse. Le
parcours, inscrit au Schéma National des Véloroutes et des Voies
vertes, court sur trois régions et sept départements. Il traverse l’ensemble du Lot-et-Garonne le long du Canal de Garonne sur une piste
de 87 km quasiment aménagée en voie verte. Une balade accessible
à tous. On y pédale à l’ombre des platanes centenaires, côtoyant d’écluse en écluse les plaisanciers du tourisme fluvial.
www.canaldes2mers.com
11
Nouveau | Le Canal des 2 Mers à Vélo
L’itinéraire du Canal des 2 Mers à vélo traverse 7 départements dont le Lot-et-Garonne qu’il parcourt sur 87
km, de Meilhan-sur-Garonne à la limite de la Gironde jusqu’à St-Romain-le-Noble à l’est d’Agen.
En Lot-et-Garonne, le tracé est accessible à tous, aménagé quasiment partout en voie verte le long du canal
de Garonne. L’occasion pour les cyclotouristes de découvrir cet ouvrage construit au 19e siècle dans le prolongement du canal du Midi.
A l’origine le Canal de Garonne devait permettre aux bateaux de relier la Méditerranée à l’Atlantique en évitant le cours turbulent et dangereux de la Garonne. Pierre-Paul Riquet, concepteur et créateur du canal du
Midi entre Sète et Toulouse au 17e siècle, avait déjà envisagé les travaux de jonction jusqu’à l’Atlantique.
L’idée dut attendre presque deux siècles et l’inspecteur des Ponts et Chaussées Jean-Baptiste de Baudre
pour être réalisée. La section de Toulouse à Agen fut achevée en 1850, celle d’Agen à Castets-en-Dorthe en
1856 après 17 ans de travaux. Conçu pour la navigation marchande, le canal de Garonne a très rapidement
subi la concurrence de la ligne de chemin de fer Bordeaux /Toulouse qui fut elle aussi inaugurée en 1856.
Le Canal de Garonne court le long du fleuve sur 193 km, ponctué de 53 écluses et de plusieurs pont-canal
dont celui d’Agen, deuxième pont-canal le plus long de France.
www.canaldes2mers.com
www.velo47.com
12
Nouveau | Le Canal des 2 Mers à Vélo
Le canal de Garonne en Lot-et-Garonne est jalonné de 16 écluses. Sous une voute de platanes, la balade
est riche en découvertes. A Agen, on peut admirer le pont-canal sur la Garonne. 4 écluses et 23 arches en
pierre de taille, il est le deuxième pont-canal le plus long de France, après celui de Briare. D’autres étapes
permettent de visiter les bastides Sérignac-sur-Garonne et de Damazan, les villages de Meilhan-surGaronne ou du Mas d’Agenais, la Cave des Vignerons de Buzet, la Maison des Gens de Garonne ou le site
archéologique de Villascopia.
Agen | Sur les rives de la Garonne, au fil des ruelles médiévales ou le long de ses boulevards, Agen, la capitale du pruneau, dévoile un patrimoine riche de 2000 ans d’histoire : cathédrale St Caprais, rue des Cornières, musée des Beaux Arts installé dans 4 hôtels particuliers de la Renaissance, église des Jacobins…
Damazan | Damazan a été fondée 1259 par Alphonse de Poitiers selon l’architecture typique des bastides.
Elle a aujourd’hui restauré les façades de ses habitations pastels avec des volets aux couleurs vives, comme
au Moyen Âge.
Le Mas d’Agenais | Occupé dès l’époque gallo-romaine, ce village a livré de nombreux trésors. En 1876, on
y découvre une sculpture grecque, "la Vénus du Mas" aujourd’hui exposée au musée des Beaux-Arts d’Agen. L’église romane, considérée comme l'un des édifices les plus remarquables du Lot-et-Garonne, doit sa
renommée au fait qu’elle abrite un chef d’œuvre de Rembrandt, « Le Christ en Croix », daté de 1631.
13
Nouveau | Le Canal des 2 Mers à Vélo
Gens de Garonne | Un site touristique unique en France, véritable centre d’interprétation du fleuve et de sa
vallée et dont le point de départ est l’histoire des riverains de Garonne, ceux du village de Couthures-surGaronne. On y découvre la Maison des Gens de Garonne, son ciné-spectacle, son ciné 3D, sa maquette
animée, la corderie, ou encore la chasse au trésor interactive. Le site propose aussi des balades en bateau
sur la Garonne, des randonnées et des balades rencontres.
Villascopia | La ville de Castelculier possède un site archéologique unique dans la région, baptisé Villascopia. On y découvre entre bassins et colonnades, les vestiges des thermes d’une riche villa antique, les plus
grands thermes privés gallo-romains jamais mis au jour en Aquitaine. La visite se poursuit par le spectacle
en scénovision, reconstitution en images de synthèse et 3 D de la vie au IVe siècle et par l’espace muséographique où sont exposés statues, sculptures et objets du quotidien révélés lors des fouilles.
La cave des vignerons de Buzet | Le vignoble s’étend sur 2000 hectares entre les rives de la Garonne et la
forêt des Landes de Gascogne. La cave coopérative regroupe 95% de l’appellation et est l’un des sites les
plus visités du Lot-et-Garonne. Des vignes aux cuves de vinification, des barriques d’élevage à la mise en
bouteilles, on propose ici de découvrir en 8 étapes le parcours d’élaboration des vins de Buzet.
Séjour itinérant | Bordeaux - Toulouse à vélo
Une semaine à vélo entre Bordeaux, classé au Patrimoine
Mondial de l’Unesco, et Toulouse, la ville rose en longeant le
canal de Garonne. Transfert des bagages et hébergement en
hôtel 3 étoiles ou chambres d’hôtes de charme. Séjour 6
jours / 7 nuits - 839 € par personne
www.evazio.com
14
Nouveau | Le Canal des 2 Mers à Vélo
Le label Accueil Vélo
Cette marque nationale garantit un accueil et des services de qualité auprès des cyclotouristes le long des itinéraires cyclables. Elle peut être attribuée aux hébergements,
aux sites de loisirs et de visite, aux offices de tourisme et aux loueurs et réparateurs de
vélos. La marque Accueil Vélo est déployée en Lot-et-Garonne le long du Canal des 2
Mers à Vélo depuis le 1er janvier 2015 et compte déjà une vingtaine d’établissements.
Les loges du Canal du Midi | Maison d’hôtes Accueil Vélo
Aux portes d’Agen et à quelques mètres du Canal de Garonne, Marielle et Gilles Vaniet se sont engagés dans la marque
Accueil Vélo. Le couple reçoit chaque année de plus en plus
de cyclotouristes de la voie verte dans ses quatre chambres
d’hôtes de charme. Si la déco est soignée, l’accueil l’est tout
autant. Ici les touristes à vélo sont chouchoutés et ne prennent qu’un seul risque, celui de ne plus vouloir repartir.
http://mariellevaniet.wix.com/logesducanaldumidi
Le Prince Noir | Hôtel-Restaurant Accueil Vélo
Outre ses maisons à colombages et sa place à cornières typique des bastides, Sérignac possède une église à clocher hélicoïdal, unique en Aquitaine. Vous vous y arrêterez aussi pour
son hôtel-restaurant Le Prince Noir. Logé dans une ancienne
ferme fortifiée du 17e siècle, cet établissement familial Logis,
Maître Restaurateur est une adresse de charme le long du
canal des deux mers. www.le-prince-noir.com
15
La véloroute de la vallée du Lot
On trouve en Lot-et-Garonne un autre grand parcours cyclable relié au Canal des 2 Mers à Vélo : la Véloroute de la vallée du Lot. Cet itinéraire fléché de 160 km traverse le Lot-et-Garonne et le Lot. Il remonte le cours
de la rivière depuis sa confluence avec la Garonne jusqu'à Cahors sur des routes à faible dénivelé. Si le Canal des 2 Mers à Vélo est accessible à tous, la Véloroute de la Vallée du Lot s’adresse davantage aux vélotouristes expérimentés car le tracé alterne voies vertes et routes à partager avec une circulation automobile
faible la plupart du temps mais plus dense sur certaines portions.
En Lot-et-Garonne, le parcours démarre à Villeton sur le Canal des 2 Mers à Vélo et file au plus près de la
rivière sur 86 km jusqu’à Fumel en passant par la bastide de Villeneuve-sur-Lot. Ce tronçon emprunte des
petites routes et deux portions de voies vertes. De vergers en villages de caractère, il mène à la découverte
de l’une des plus belles rivières de France.
Première étape, Clairac dont l’histoire est indissociable de celle de son abbaye bénédictine qui a léguée au
Lot-et-Garonne un héritage gastronomique considérable en découvrant au 13e siècle le pruneau d’Agen.
Celui-ci est à découvrir quelques coups de pédales plus loin, au musée du pruneau gourmand de Lafitte-surLot. Autre incontournable, le jardin des nénuphars Latour Marliac, fournisseur de Claude Monet en 1894 et
qui abrite aujourd'hui la Collection Nationale des Nymphaeas. A Castelmoron-sur-Lot, le château médiéval
restauré dans un style inspiré de l’Alhambra de Grenade abrite l’hôtel de ville.
16
La véloroute de la vallée du Lot
Un peu plus loin, Fongrave possède dans son église le plus beau retable en bois sculpté de l’Agenais. C’est
aussi une étape gourmande avec la Ferme des Tuileries où les cyclotouristes aiment s’arrêter pour faire le
plein de fruits et légumes de saison ou assister à une démonstration de fabrication de tourtière. Pour le vin, il
faut poursuivre jusqu’à la Lou Gaillot, une belle ferme familiale du 16e siècle en agriculture biologique. Le
tracé mène ensuite au bourg de Casseneuil. Cet ancien bastion du catharisme se visite au fil des ruelles et
sur les bords de Lède avec leurs pittoresques maisons à galeries. Une découverte de l’église et de ses fresques datées du 15e siècle s’impose.
L’étape suivante mène par une voie verte à Villeneuve-sur-Lot, bastide royale construite à cheval sur Lot.
Cette belle cité recèle un important patrimoine : pont-vieux, chapelle du bout du pont, église de SainteCatherine, tours de Paris et de Pujols… Sur un promontoire dominant la ville, Pujols est un véritable joyau
médiéval classé parmi les plus beaux villages de France, à ne pas manquer tout comme Penne d’Agenais,
une ancienne place forte médiévale dominée par sa basilique Notre-Dame de Peyragude. Au bas du village,
le long de la rivière, la ferme du Lacäy invite les visiteurs à découvrir ses pruneaux biologiques et son espace
sur l’histoire du Lot.
Après avoir fait un crochet par Lustrac pour admirer son superbe moulin fortifié sur le Lot, on arrive à Fumel.
Le château offre depuis ses jardins à la française une vue panoramique sur la vallée. Dans cette ancienne
cité métallurgique on peut également découvrir un joyau du patrimoine industriel, la machine de Watt. Dernière étape, et final en beauté pour la partie Lot-et-Garonne au château de Bonaguil, le dernier des grands
châteaux forts.
Gérard Fillol | Raconteur de Pays sur la véloroute de la vallée du Lot. La vallée du Lot n’a pas de secret
pour lui : son histoire, son patrimoine, sa vie rurale, ses produits autrefois acheminés sur la rivière. Il propose
de les découvrir à vélo, sur un parcours d’une dizaine de kilomètres autour de Casseneuil.
17
Le Lot-et-Garonne au fil de l’eau
Avec 200 km de voies navigables sur le Lot, la Baïse et le canal de Garonne, les formules sont multiples
pour goûter aux plaisirs de naviguer en Lot-et-Garonne, de l’escapade en canoë aux vacances itinérantes à
bord d’un bateau habitable sans permis.
La Baïse
Noyée de végétation, la Baïse offre 65 km de navigation au cœur du pays d’Albret. Son parcours pittoresque
et sinueux mène le plaisancier à la découverte de la bastide fortifiée de Vianne, à Barbaste et son moulin des
Tours, à Moncrabeau et son insolite circuit des menteurs. Arrêt indispensable à Nérac, le plus élégant port
de toute la vallée avec son château Henri IV, son parc royal de la Garenne, ses demeures médiévales et
Renaissance. Sur ces terres gasconnes, on trouvera partout des prétextes à tester les saveurs de l’Armagnac, des vins de Buzet ou encore du foie gras.
18
Le Lot-et-Garonne au fil de l’eau
Le Lot
La rivière est navigable sur 72 km de Trentels à Aiguillon, à la confluence avec la Garonne. Le parcours est
ponctué de haltes variées. On y découvre la bastide de Villeneuve-sur-Lot et les villages de caractère de
Penne d’Agenais, Pujols, Casseneuil ou Castelmoron. De nombreuses fermes longent la rivière et invitent à
une balade dans les vignes, une démonstration de fabrication de tourtière, une découverte de la culture du
pruneau d’Agen…
La particularité du Lot aval : son cours large et tranquille le rend idéal pour la pratique des loisirs nautiques
tels que le ski nautique, le canoë ou les bateaux à moteur. Ancien athlète olympique en kayak slalom, Anibal
Ferreira a repris l’an passé la société Nautilius pour créer une véritable entreprise de loisirs sportifs à Castlemoron. A côté de la plage de baignade surveillée sur le Lot, on peut louer un hydroplane, une barque à moteur ou s’essayer au stand up paddle, au canoë ou au kayak, seul ou accompagné.
www.nautilius-bks.fr
19
Le Lot-et-Garonne au fil de l’eau
Le Canal de Garonne
Dans le prolongement du canal du Midi, le canal de Garonne relie depuis 1856 Toulouse à l’Atlantique. Il sillonne le Lot-et-Garonne sur 87 km au cœur d’une vallée fertile réputée pour la qualité de ses cultures fruitières et maraîchères. Il traverse vignes et vergers en proposant aux curieux d’apprécier l’ingéniosité de ses
écluses, ses maisons éclusières et ses vieux ponts. A Agen, il enjambe la Garonne sur le pont canal long de
540 mètres et 23 arches. Cinq sociétés de location de bateaux sont implantées sur le canal en Lot-etGaronne. On peut y louer des bateaux habitables sans permis mais aussi des gabarres pour des promenades à l’heure ou à la journée.
Les maisons éclusières
Les maisons éclusières du canal de Garonne se sont offert une nouvelle jeunesse. Deux des huit maisons
que compte le département ont été réhabilitées pour accueillir les touristes : bistrot restaurant pour la Chope
et le Pichet à Villeton, auberge et chambres d’hôtes pour la Poule à Vélo à Saint-Jean-de-Thurac. Un autre
projet est en cours à Buzet-sur-Baïse.
20
Le Lot-et-Garonne au fil de l’eau
Six bases fluviales proposent à la location toute une gamme de bateaux habitables sans permis pour un séjour au fil de l’eau d’une semaine ou d’un week-end, d’avril à fin octobre (Locaboat Holidays à Agen, Aquitaine Navigation à Buzet-sur-Baïse, Castelmoron Nautic à Castelmoron-sur-Lot, Emeraude Navigation à Fourques-sur-Garonne, Le Boat au Mas d’Agenais, Minervois Cruisers à Meilhan-sur-Garonne).
On peut également embarquer à bord d’un bateau promenade le temps d’une balade commentée ou d’une
croisière repas. Les bateaux électriques, le canoë-kayak, les jet-ski ou encore les hydroplanes et même le
stand up paddle permettent de goûter aux joies de la navigation tranquille ou sportive à la journée.
Plaisirs de la glisse à Damazan
Ski nautique, kneeboard, wakeboard ou wakeskate : depuis 2013 les riders et amateurs de sensations fortes
se donnent rendez-vous au TND 47 Wakepark, le téléski nautique de Damazan. Deux circuits sont proposés : un pour les novices à partir de 8 ans et un autre pour les initiés. Ce dernier forme une boucle permanente de 500 mètres avec une vitesse permanente de 30 km/heure et une capacité de 7 accrocheurs soit 20
personnes par heure.
www.tndt47.com
21
Le Lot-et-Garonne au fil de l’eau
La Garonne
Si elle n’est pas navigable, la Garonne a a donné son nom au Lot-et-Garonne, marqué son histoire, ses
paysages et forgé son identité. Plus qu’un fleuve, elle est un lien identitaire qui unit les populations installées
sur ses rives. Michel Serres, natif du Lot-et-Garonne, l’évoque dans de nombreux écrits.
La Maison des Gens de Garonne
Un site touristique unique en France, entièrement dédié à la Garonne et dont le point de départ est l’histoire
des riverains de Garonne, ceux du village de Couthures-sur-Garonne qui entretiennent avec le fleuve une
relation passionnée. On y découvre le ciné-spectacle, une histoire poétique inspirée de faits réels, le ciné 3D
sur l’écosystème du fleuve, la maquette animée pour comprendre la formation des crues, la corderie, les balades en bateau en compagnie des sauveteurs bénévoles (balade réveil de la nature à 7h, balade piquenique ou sur le thème des pirates), ou encore la nouvelle chasse au trésor interactive.
www.gensdegaronne.com
Eric Jolit | ProD’ Sports et loisirs
Ancien champion d’Europe de kayak, Eric Jolit est aujourd’hui accompagnateur d’activités de pleine nature.
Canoë-kayak, stand up paddle, VTT, randonnées, balade paysagères, orientation, il propose par ces activités un autre regard sur la Garonne et sa vallée.
prod-sports-loisirs.fr
22
Le Lot-et-Garonne au fil de l’eau
Vacances pêche
4 000 km de cours d’eau, des parcours de renommée internationale et des hébergements adaptés à la pratique de la pêche, le Lot-et-Garonne, royaume des poissons trophée et du black-bass en particulier, est une
destination qui s’adresse aussi bien aux passionnés de pêche sportive qu’aux adeptes de la pêche familiale.
Black-bass, silures, brochets, sandres, perches, parcours carpe de nuit, pêche à la mouche... de la Garonne
au Lot en passant par les nombreux lacs et rivières, on trouve ici une grande variété d’espèces et de parcours.
Trois structures, le nouveau Pôle Initiatives Pêche Nature à Bruch, la Maison de la Pêche au Passage d’Agen et celle de Penne d’Agenais proposent des animations à destination du grand public : ateliers famille,
initiation à la pêche, découverte des milieux aquatiques, expositions… Notre coup de cœur, les stages enfants de 3 jours pour graines de pêcheurs ou encore les ateliers famille des lundis et vendredis après-midi en
été avec découverte de la Maison de la Pêche et de la Nature, de son exposition, de la pisciculture et une
animation.
Nouveau | Le label Hébergement Pêche
Depuis le début de l’année 2015, le Lot-et-Garonne propose un choix d’hébergements
qualifiés Pêche. Situés à proximité d’un site de pêche ils disposent de tous les équipements et services nécessaires aux pêcheurs, permettant de combiner séjour en famille ou
entre amis et parties de pêche.
23
Le Lot-et-Garonne au fil des chemins
400 circuits de randonnée à télécharger
Plus de 400 itinéraires pédestres, équestres ou VTT à la journée, 3 chemins de Grande Randonnée® dont 2
sentiers de Saint-Jacques de Compostelle (le GR 652, variante du GR65 et le GR654), 4 belles routes équestres, 2 grands itinéraires cyclables et 21 circuits vélo : le Lot-et-Garonne compte 4500 kilomètres d’itinéraires
soigneusement balisés qui permettent de découvrir la grande diversité de ses paysages entre Périgord, Quercy, Guyenne et Gascogne.
Les excursions sont de tous niveaux, balades familiales ou randonnées de plusieurs jours. L’ensemble de ces
itinéraires sont en téléchargement gratuit sur le site internet du CDT sous forme de fiche randonnée. Petite
boucle ou circuit d’une journée, à pied, à cheval, à VTT ou à vélo, l’internaute trouve en quelques clics le circuit qui lui convient et peut le télécharger avec plan et descriptif ainsi que ses données GPS.
www.tourisme-lotetgaronne.com
Nouveau | Le Chemin Clunisien
Depuis peu, un circuit de randonnée de 107 km relie le priéuré de Moirax en Lot-et-Garonne au cloître de
Moissac en Tarn-et-Garonne en passant par l’abbaye de Saint-Maurin, l’église romane de Layrac et Agen.
Ce nouveau sentier des sites clunisiens permet de découvrir l’héritage de ce grand ordre monastique du
Moyen-âge et de combiner randonnée, patrimoine et gastronomie. Le circuit mène en effet chez trois étoilés
de l’Agenais : Michel Trama à Puymirol, Benjamin Toursel de l’Auberge du Prieuré à Moirax et Eric Mariottat
à Agen.
24
Les bastides | Villes neuves du Moyen-âge
Entre les 11e et 14e siècles, 350 bastides ont été créées dans le Sud-Ouest de la France. Ces villes neuves
du Moyen-âge forment encore une bonne part du réseau des villages en Lot-et-Garonne.
Le département d’Aquitaine le plus riche en bastides
Sur les 40 bastides que compte le département, certaines n’ont jamais été achevées, d’autres sont un modèle
du genre. Elles révèlent une appropriation de l’espace très organisée tant dans la ville que sur les terres agricoles. Charte de fondation et charte des coutumes réglementent les droits et devoirs de chacun. La bienveillance de leur parrain fondateur consolide leur position souvent stratégique.
Son plan exemplaire, la densité et la qualité de son architecture font de Monflanquin fondée en 1252 par Alphonse de Poitiers la plus emblématique et la mieux conservée des bastides lot-et-garonnaises. Avec sa place centrale bordée de cornières, ses nombreux carrerots et sa maison du Prince Noir, le village est classé parmi les plus beaux villages de France. Il abrite le musée des bastides qui raconte par une scénographie moderne et attrayante le phénomène des villes neuves correspondant à l’explosion démographique et commerciale
de la campagne au Moyen-âge. Villeréal a conservé sa halle en bois du 14e siècle, son église fortifiée et le
dynamisme de son marché traditionnel. Construite de part et d’autre du Lot, Villeneuve-sur-Lot est devenue un
carrefour important du négoce et une ville prospère à l’époque où les marchandises étaient acheminées par la
rivière. Située au bord de la Baïse, Vianne, seule bastide baptisée d’un prénom féminin, a conservé son enceinte : 1250 mètres de remparts quasiment intacts, quatre portes, tours de défense aux angles et courtines
de plus de 8 mètres de haut.
25
Les bastides | Janouille, entre visite guidée et théâtre de rue
Voilà plus de 20 ans que Jean Rocher, comédien passionné d’histoire locale balade à Monflanquin son personnage de bouffon troubadour, fils bâtard du roi Henri IV. Précurseur des visites théâtralisées dans la région, Janouille propose depuis 1994 une façon drôle et ludique de découvrir l’histoire de la bastide de Monflanquin créée en 1252 et classée parmi les plus beaux villages de France.
Mêlant histoire et spectacle, humour et anecdotes insolites, Janouille plonge le visiteur amusé dans l’univers
médiéval de la bastide. Seul ou en compagnie de troubadours et de chevaliers lors des visites spectacle aux
flambeaux, il raconte la vie quotidienne, la charte des coutumes, les guerres de religion, les personnages qui
ont marqué Monflanquin : Alphonse de Poitiers, Edouard 1er, Le Prince Noir… Passant du vieux français
aux chansons occitanes, son récit s’adresse aux enfants comme aux amateurs d’histoire. Sur la place du
marché, dans le quartier des ribaudes ou le carrérot des moines il remonte le temps et transmet le plaisir
d’apprendre l’histoire en s’amusant.
www.janouille.com
26
Glamping au pays des bastides
Nathalie et Régis Emo ont quitté la Haute-Normandie pour le Lot-et-Garonne lorsqu’ils sont tombés sous le
charme du camping les Ormes, pionnier du « glamping » en Aquitaine. Les anciens propriétaires avaient
dressé dans ce camping familial d’authentiques tentes africaines au nom évocateur : Takla-Makan, Gibson,
Kalahari, Mojave. Une trentaine de tentes version safari, à la déco chic, agrandies d’une terrasse en bois.
Certaines implantées en forêt, d’autres dominant le lac et les paysages vallonnés des environs.
S’ils ont su conserver la magie des lieux, mélange de déco chinée et d’exotisme que l’on retrouve aussi bien
au restaurant des enfants qu’à la boutique ou à la piscine, Nathalie et Régis ont, au fil des saisons, apporté
leur touche personnelle à ce paradis champêtre. Soirée feu de camp, salle de massage, atelier peinture,
snack au bord du lac, partenariat avec un loueur de combi Volkswagen… le couple ne manque d’idées pour
faire de ce camping dans l’air du temps un lieu de vacances unique. Nouveautés 2016 : le cottage Tournesol,
une terrasse couverte pour le restaurant, du nouveau mobilier pour la piscine...
www.campinglesormes.fr
27
Puymirol | La bastide selon Michel Trama
Hôtel Relais & Châteaux 5 étoiles et restaurant 2 étoiles Michelin, Michel Trama a fait de la bastide de
Puymirol un haut-lieu de la gastronomie et du raffinement. Triplement étoilé de 2004 à 2011, le chef accumule les distinctions depuis son installation en 1978 au cœur de la plus ancienne bastide du Lot-et-Garonne. Le
Gault et Millau lui a décerné quatre toques dans la catégorie accueil et directeur de salle 2015.
Si on vient à Puymirol, dans l’ancienne demeure des Comtes de Toulouse, pour découvrir le génie créatif de
ce chef autodidacte et le décor signé Jacques Garcia, on peut aussi s’attabler à L’Auberge de la Poule d’Or
autour de l’immense table d’hôtes en chêne, entre les casseroles en cuivre et les objets chinés. Michel Trama renoue ici avec une cuisine de grand-mère et des recettes généreuses qui fleurent bon les souvenirs
d’enfance : fricassées, pâtés, tourtes, rôtis, choux à la crème…
L’ouverture de La Poule d’Or a coïncidé avec la création des Loges, deux confortables appartements meublés face au Relais & Châteaux. Un désir de simplicité qui permet aujourd’hui à Michel Trama d’attirer une
nouvelle clientèle en proposant des formules à prix doux mariant luxe, tradition et modernité (L’Evasion Village : nuit en Appart’ meublé, 2 petit-déjeuner Relais & Châteaux, 2 menus à l’Auberge de la Poule d’Or : à
partir de 205 € pour 2 personnes).
www.aubergade.com
28
Bonaguil | Le dernier des grands châteaux forts
Souvent qualifié de plus beau château fort de France, Bonaguil est aussi le dernier des grands châteaux fort,
un chef d’œuvre d’architecture militaire qui ne fut jamais attaqué. Édifié sur plusieurs centaines d’années, loin
des grands axes de communication, il laisse transparaître les techniques de défense du 13e au 16e siècle.
Le quart de la cité de Carcassonne
Réalisée à la fin du 15e siècle par Bérenger de Roquefeuil, une grande campagne de construction transforme
l’ancien château fort en majestueuse demeure seigneuriale : trois quart d’hectare au sol (le quart de la cité de
Carcassonne), près de 350 mètres de front bastionné, six tours et sept tourelles, une trentaine de salles et 7
pont-levis ! A l’heure des premiers châteaux de la Loire, Bonaguil adopte un plan qui préfigure près de 100
ans avant ceux de Vauban. Bonaguil était aussi un lieu d’habitation pour lequel les bâtisseurs ont fait preuve
d’ingéniosité (tout-à-l’égout, latrines, boulangerie, puits, lessivière, frigidaire aménagé dans une grotte…). On
y vient aussi pour assister à son festival de théâtre (début août), à ses fêtes médiévales ou pour participer aux
nombreuses animations ludiques et pédagogiques mises en place à chaque vacances scolaires : atelier tailleur de pierres, calligraphie, campement médiéval, chasse au trésor, nocturnes contées…
Nouveau | Un pont levis à Bonaguil
Si la forteresse a compté jusqu’à 7 ponts-levis, il n’en restait aujourd’hui aucun. Tous furent transformés en
pont-dormants avant que la Révolution française ne fasse disparaître leurs dernières maçonneries. En 2015 le
site a restitué un pont-levis en bois, celui de la cour des loges qui desservait les parties domestiques et la basse-cour. Un projet ambitieux qui a mobilisé de nombreux savoir-faire.
www.bonaguil.org
29
Gavadun | Forteresse entre Périgord et Agenais
Au cœur d'un site naturel classé, le château de Gavaudun édifié dès le 11e siècle occupe une position stratégique sur le principal axe de circulation entre le Périgord et l’Agenais. Dans une gorge étroite au milieu d’un
paysage boisé, le site dispose d'un système défensif naturel remarquable. Du haut de ses 70 mètres, un impressionnant donjon domine le village et la vallée de Gavaudun. Balade contée, jeu de piste, descente en
rappel du donjon, tir à l’arc… Gavaudun propose une foule de rendez-vous en été.
www.chateaudegavaudun.com
Duras | Le château des Ducs
Forteresse vouée aux Anglais lors de la guerre de 100 ans, Duras fut le théâtre de bien des tumultes. Transformé en demeure de plaisance au siècle des Lumières, le château était d’un tel faste qu'il suscita l'intérêt de
Louis XIV.
www.chateau-de-duras.com
30
Nérac | Le château Henri IV
Le château Henri IV, résidence royale des seigneurs de l’Albret témoigne de la richesse historique de Nérac
et de l’apogée de la famille d’Albret. S’il ne reste aujourd’hui plus que l’aile nord, il a abrité durant la Renaissance « une cour tellement belle qu’elle n’avait rien à envier à celle de Paris » selon les mots de Marguerite
d’Angoulême. Car le château fut d’abord la résidence de la grand-mère d’Henri IV, sœur de François 1er et
femme de lettres qui fit de la ville un haut-lieu culturel au 16e siècle. Sa fille Jeanne d’Albret, convertie au
protestantisme en 1560, en fit une capitale religieuse où étaient reçus les intellectuels de la Réforme (Calvin,
Marot, Agrippa d’Aubigné…). De 1577 à 1582, le château fut la résidence d’Henri de Navarre qui préparait
son accession au trône. Avec son épouse Marguerite de Valois, ils aménagèrent le parc de la Garenne, la
future reine Margot créant l’allée des « trois mille pas ». La scénographie du musée du château a été revue
en 2014 pour une exposition complètement renouvelée à moyen terme.
Site majeur d’Aquitaine
Attribué au château de Bonaguil, le label régional Site Majeur a également été décerné à la commune de
Nérac pour son triptyque château Henri IV, parc royal de la Garenne, moulin fortifié sur la Gélise dit Moulin
des Tours. Un itinéraire de randonnée relie ces trois sites patrimoniaux.
www.nerac.fr
31
Agen | Le musée des Beaux Arts
Visiter le Musée des Beaux-Arts d’Agen c’est découvrir l’une des plus riches collections du Sud-Ouest mais
pas seulement. Fondé en 1876, le musée est logé au cœur de la ville, dans quatre superbes hôtels particuliers de la Renaissance et du 17e siècle qui à eux seuls valent le détour : l'Hôtel de Vergès, de Monluc (chef
des armées catholiques), de Vaurs (fréquenté par Nostradamus) et l'Hôtel d'Estrades (ambassadeur sous
Louis XIII et Louis XIV).
Plus de 3 000 objets y sont exposés au fil d’un parcours qui évoque l’intérieur d’un riche collectionneur. Réputé pour son ensemble d’œuvres espagnoles des 18e et 19e siècles, dont cinq chef d’œuvres de Goya
(parmi lesquels l’autoportrait), le musée abrite aussi parmi les collections les plus remarquables sa Vénus du
Mas, des natures mortes flamandes et hollandaises, un Tintoret (Renaissance italienne), la collection de portraits des Ducs d’Aiguillon. Le 19e siècle français est représenté par les grands maîtres de la peinture
(Courbet, Millet), les paysagistes de l’Ecole de Barbizon (Corot) et les peintres impressionnistes (Boudin,
Sisley, Caillebotte, Lebourg). Une des raretés du musée est son ensemble de meubles et d'objets décoratifs.
Une salle présente une collection complète de faïences françaises, italiennes et espagnoles. Parmi les chefs
d'œuvre, on peut découvrir un plat de Bernard Palissy. La section d’art moderne est présentée avec trois
fonds remarquables : peintures de Roger Bissière, sculptures et gravures de Claude et François-Xavier Lalanne et céramiques et dessins de Pierre Lèbe. Enfin, la section archéologique est constituée d'objets provenant du Lot-et-Garonne et présente une importante collection d’archéologie orientale du Liban et de Syrie.
Nouveauté 2016 | Le musée vient d’accueillir un tableau de Monet, mis en dépôt par le musée d’Orsay. Cette peinture représentant les Falaises de Fécamp fait partie d’une série réalisée en 1897 où Monet peint au
même endroit et à différents moments de la journée les reflets de la lumière sur la mer et le ciel.
Le musée qui reçoit chaque année plus de 20 000 visiteurs organise également deux grandes expositions
par an, dont une dans la superbe église des Jacobins. www.agen.fr/musee
32
Villascopia | Le spectacle de la vie gallo-romaine
Mariage de l’Antiquité et des nouvelles technologies, Villascopia propose une offre touristique unique en
Aquitaine. Jardin archéologique, musée et spectacle en scénovision : le site plonge le visiteur au cœur de
l’Antiquité dans la vie des habitants de la villa gallo-romaine de Lamarque.
Découverte à quelques kilomètres d’Agen, cette riche villa est surtout remarquable par l’architecture complexe et évolutive de sa zone thermale de 970 m² composée de bâtiments et d’une palestre, espace extérieur de pratique d’activités sportives. Il n’existe en Gaule que peu de villas comparables, possédant une zone thermale privée d’une telle dimension. Il faut chercher des exemples similaires dans les fastueuses villas
italiennes. Cet ensemble comportant de nombreuses phases successives d’aménagements est mis en valeur sous forme d’un jardin archéologique depuis 1998. En 2007, l’offre culturelle et pédagogique est complétée par un scénovision et un musée : c’est la création de Villascopia. En 2012, le Comité Scientifique formé
autour de Villascopia a lancé un projet de restauration, de mise en valeur des vestiges et d’aménagement du
site archéologique. Restitution de certains murs et colonnades, mise en lumière, sonorisation… Ces aménagements importants ont eu pour objectifs de rendre le site plus lisible en privilégiant la période de la fin du 4e
siècle qui correspond à l’apogée de la villa. Il s’agissait également de composer un paysage propice à l’évasion dans le temps. En été, le site sert d’ailleurs de décor à des soirées spectacles.
www.villascopia.com
33
Jardins Remarquables
Le jardin des nénuphars Latour Marliac
Berceau historique des nénuphars, Jardin Remarquable depuis 2004, la pépinière a été fondée en 1875 par
Joseph Bory Latour Marliac. A l’époque, il n’existe qu’un seul nénuphar résistant en Europe. Latour Marliac le
croise avec des variétés sauvages et crée une collection qu’il présente à l’exposition universelle de Paris de
1889. Ses plantes attirent l’attention du peintre Claude Monet qui s’en inspire pour son jardin de Giverny.
Aujourd’hui, le jardin abrite la Collection Nationale Française de Nymphaea, l’une des plus importantes au
monde avec près de 300 espèces de nymphéas rustiques et tropicaux. Et pour profiter pleinement des lieux,
le restaurant Marliacea permet de déjeuner au beau milieu des bassins historiques datant de 1870.
www.latour-marliac.com
Séjour | La roulotte de la Vallée du Lot
Prolongez la magie de ce jardin zen par un séjour dans un écrin de verdure à quelques mètres de la pépinière. Ici vous aurez le choix entre deux hébergements aussi raffinés qu’insolites : la roulotte en bois d’antan
habillée de couleurs chaudes pour une ambiance élégante et cosy ou le séchoir, construit sur le modèle des
séchoirs à tabac typiques de la région et transformé en gîte de charme avec une vaste chambre de 40 m2.
Au cœur des vergers d’une ferme fruitière, la table d’hôte fait la part belle aux produits du terroir. Et si cela
vous tente, vous pourrez même vous initier au jardinage aquatique (stage pour 2 pers. 2 nuits, 318 €).
www.roulotte-valleelot.com
34
Jardins Remarquables
Le jardin de Boissonna
Une invitation à la flânerie, un jardin extraordinaire né de l’imagination d’un passionné. Après avoir dédié sa
carrière professionnelle aux noisetiers, Georges Beylard a consacré sa retraite à son amour pour les roses.
En 1998, il imagine un jardin à l’ambiance méridionale, composé de 5 jardinets, de massifs, de plantes vivaces méditerranéennes et de plus de 450 variétés de rosiers anciens ou modernes. Le résultat est magique. Vu
du ciel, le jardin représente une fleur dont la tige est l’allée principale. Le site est labellisé Jardin Remarquable
en 2010. Il est dirigé aujourd’hui par sa fille, Véronique. Dans ce jardin à l’anglaise, elle propose aux visiteurs
une pause thé à la rose, accompagné de scones et de confitures à la rose faites maison.
www.jardindeboissonna.com
Les jardins de Beauchamp
En 1996, Alain Jay entreprit de créer un jardin botanique sur le terrain qui, autrefois, accueillait la pépinière de
son père. L’idée était de concevoir plusieurs thèmes de jardins afin de mettre en situation des centaines d'essences d'arbustes, d'arbres et de plantes vivaces. Les travaux sont achevés en septembre 2004. Quatre ans
plus tard, le site est labellisé Jardin Remarquable. Jardin japonais, patio, jardin anglais, jardin à la française,
ruisseau toscan, jardin méditerranéen ou exotique sont prétextes à la mise en scène de végétaux insolites,
parfois rares.
www.jardineriejay.com
35
Jardins Remarquables
Le jardin du cloître de Marmande
Adossé au flanc sud de l’église gothique Notre-Dame de Marmande, le cloître de style Renaissance est daté
de 1540. Il reste deux belles galeries, composées d’une série de petites arcades en plein cintre.
Depuis la fin des années 50, le carré central est aménagé en jardin classique d’art topiaire avec plan symétrique, bassin central et broderies de buis. Les dessins des massifs de buis s’inspirent de ceux du jardin du château de Langeais. Le jardin a obtenu le label Jardin remarquable en 2007.
L’Eglise Notre-Dame fut édifiée durant les guerres franco-anglaises des 14e et 15e siècles. Le clocher, a été
entièrement reconstruit après 1672.
www.valdegaronne.com
Séjour | Escapade botanique au domaine de Monfleuri
Dominique Barron aime les jardins naturels qui favorisent la biodiversité. Elle propose au cours de séjours de
découvertes botaniques de partager son approche des jardins à l’anglaise et de permettre à ses hôtes de retrouver les bienfaits des plantes et le bien-être par la nature. Initiation à la botanique, découverte de la flore et
même cuisine des jardins, toutes ces activités se déroulent dans le cadre enchanteur du domaine de Monfleuri
avec ses jardins aux multiples recoins, son verger bio, son élégante demeure du 18e siècle aux chambres
spacieuses mais aussi au cours de circuits de visites à l’extérieur.
jardin-de-montfleuri.jimdo.com
36
Les Raconteurs de Pays
Ils sont 30 et accompagnent des milliers de touristes dans leur découverte du Lot-et-Garonne. Ce sont les
Raconteurs de Pays. En 2011, le Comité Départemental du Tourisme et l'Union Départementale des Offices
de Tourisme et Syndicats d'Initiative se sont alliés pour regrouper au sein d'un nouveau réseau des habitants
du Lot-et-Garonne passionnés et désireux de transmettre aux visiteurs l'amour de leur pays. Objectifs : rassembler des personnes reconnues pour leur savoir et les associer à l'action touristique, développer une nouvelle forme de tourisme participatif, valoriser des sites moins connus.
Les Raconteurs de Pays ne sont pas des guides professionnels. Ceux qui se qualifient de passeurs entre le
visiteur et le pays emmènent les touristes en balade comme le ferait un ami. Eglises romanes, canal de Garonne, classe à l’ancienne, chemin de la noisette, bastides, soirées contées, patrimoine… ces visites hors des
sentiers battus proposent une lecture personnelle et identitaire du territoire et se veulent de véritables rencontres basées sur l’échange. Le réseau des Raconteurs s’étoffe régulièrement. Parmi les nouveaux venus,
Jean-Michel Delmas qui propose une visite d’Agen à travers l’histoire du pruneau et Jacqueline Pimouget qui
réalise d’étonnantes démonstrations de fabrication de tourtières.
www.raconteursdepays47.com
Visit 47, l’application touristique de découverte du patrimoine
Visit 47, l’application d’e-itinérance pour mobiles et smartphones du
Conseil départemental vous guide à travers le Lot-et-Garonne, à la découverte des bastides et villages remarquables, des musées et des sites à
visiter, des rivières et des voies vertes, des produits du terroir… Au total,
près de 200 sites sont à découvrir. Cette application gratuite propose un
contenu riche, innovant et ludique : vidéos, photos, sons, vues à 360°,
reconnaissance d’images, réalité augmentée.
37
Saveurs du Lot-et-Garonne
Le pruneau d’Agen, l’autre trésor noir
Il est un élément incontournable du patrimoine lot-et-garonnais, issu du séchage de la prune d’Ente, le pruneau d’Agen est le fruit emblématique du département. La filière compte 1 400 exploitations agricoles dans la
région d’Agen, 13 000 hectares sont concentrés en Lot-et-Garonne. Le pruneau d’Agen bénéficie depuis 2002
d’une indication géographique protégée, gage d’origine et de qualité. La prune d’Ente, fruit oblong de couleur
pourpre, se récolte à pleine maturité entre août et septembre. Trois kilos de prunes sont nécessaires pour obtenir un kilo de pruneaux après séchage.
Véritable trésor en cuisine, dans les plats salés comme sucrés, il
regorge de qualités nutritives, souvent méconnues. Riche en glucides et en fibres, en magnésium et en vitamine E, contenant du
calcium, du fer et du bore, il s’avère un excellent un allié pour la
santé et pour la peau mais aussi un atout minceur. S’il est bien
connu pour son apport en fibres, ses bienfaits ne s’arrêtent pas là.
Il est un formidable antioxydant permettant de ralentir le vieillissement des cellules. Sa consommation quotidienne diminue le mauvais cholestérol. La présence de potassium et de flavonoïdes accentue la prévention de maladies cardio-vasculaires. Une richesse
en potassium qui contribue également à lutter contre l’anxiété,
Enfin il n’apporte que 23 kcal d’origine quasi exclusivement glucidique, des glucides d’assimilation progressive excellents pour les
sportifs. Plein d’atouts, le pruneau d’Agen se déguste à tout moment de la journée comme parfait coupe-faim naturel.
www.pruneau.fr
38
Saveurs du Lot-et-Garonne
Le pruneau d’Agen
L’origine du pruneau d’Agen remonte au 13 e siècle lorsque des moines de l’abbaye de Clairac sur les bords
du Lot ont créé la prune d’ente par un croisement d’anciennes variétés de prunes locales avec la prune de
Damas, ramenée de Syrie. Si la production s’est majoritairement concentrée le long de la vallée du Lot, l’expression pruneaux d’Agen est apparue au 18 e siècle car la marchandise exportée était regroupée à Agen
pour être acheminée par le canal de Garonne vers le port de Bordeaux.
L’histoire de la culture du pruneau est à découvrir au musée du pruneau gourmand à Granges-sur-Lot ou
encore à la ferme de Lacaÿ à Penne d’Agenais. De nombreux producteurs ou transformateurs accueillent les
visiteurs, comme la confiserie Boisson à Agen, le dernier artisan confiseur de pruneaux de la ville, les Vergers d’Escoute à Penne d’Agenais ou la ferme Roques à Montesquieu.
Le Grand Pruneau Show
Septembre 2005 : pour la première fois la ville d’Agen organise une fête en l’honneur du fruit qui l’a rendue
mondialement célèbre. Le succès est immédiat. Les concerts font le plein, la rue des Cornières, ancien axe
marchand de la ville, retrouve son effervescence d’antan, la distribution gratuite de pruneaux chauds attire
les foules... Agen démontre son attachement au pruneau mais aussi au sens de la fête et le Grand Pruneau
Show devient rapidement l’événement de la rentrée dans la région. Prochain rendez-vous les 26, 27 et 28
août 2016. www.grandpruneaushow.fr
39
Saveurs du Lot-et-Garonne
La fraise Label Rouge
Le Lot-et-Garonne est le premier département français producteur de fraises. Avec 20 % de la production
nationale, le département se positionne sur une fraise de qualité. Créée en 1998, l’Association Interprofessionnelle de la Fraise du Lot-et-Garonne a obtenu les premiers Labels Rouges fraise pour trois variétés : la
Garriguette, la Ciflorette et la Charlotte qui représentent 65% de la production totale du Lot-et-Garonne.
La Garriguette : parée d’un rouge vermillon bien brillant, elle arrive en tête des variétés de fraises les plus
appréciées et se déguste de mi mars jusqu’à la fin du mois de juin. Fine et allongée, sa chair est juteuse,
fondante et extrêmement aromatique. Signe particulier : son goût acidulé.
La Ciflorette : avec sa robe rouge orangée, elle arrive peu après sur les étals. Elégante et élancée, elle est
très aromatique avec sa chair juteuse et très sucrée. A consommer d’avril à juin. Signe particulier : si sucrée
qu’on l’appelle le bonbon.
La Charlotte : avec son goût de fraise des bois, c’est la préférée des enfants. Sa chair tendre, très sucrée,
extrêmement savoureuse et intensément parfumée. Elle se déguste du mois d’avril ou mois d’octobre. Signe
particulier : sa rondeur qui évoque un cœur.
Agenda : Les fraises Label Rouge passent à la casserole. Au printemps, huit grands chefs du Lot-et-Garonne
subliment la fraise et lui font une place d’honneur dans leurs cartes.
www.fraiselabelrouge.fr
40
Saveurs du Lot-et-Garonne
La noisette
En pleine expansion depuis une trentaine d’années, les vergers de noisetiers du Lot-et-Garonne font du département le premier producteur français de noisettes. Le département produit à lui seul 70 % de la production
nationale et compte 180 producteurs. Les vergers se trouvent dans les régions de coteaux au cœur et au nord
du département, autour de la coopérative Unicoque. La noisette se récolte à partir de la mi-septembre jusqu’à
la mi-octobre.
La production de ce petit fruit d’automne riche en vitamines s’étend autour de Cancon qui peut se prévaloir du
titre de capitale française de la noisette. La coopérative Unicoque dispose d’une boutique au cœur du village,
un point de vente où les touristes de passage peuvent trouver toute la gamme des produits à base de noisettes fabriqués par les producteurs locaux mais aussi toute l’information nutritionnelle, sur la production, des
idées recettes et des conseils.
www.koki.com
A Lacépède, la Maison de la Noisette propose également un espace de découverte et de vente consacré au
fruit à coques. Au cœur de paysages vallonnés, la ferme familiale a choisi de transformer elle-même sa production en une gamme de spécialités : croquants, pralinés, pâte à tartiner, huiles, farines, soins pour le
corps... Elle multiplie tout au long de la saison les animations et les balades invitant à la découverte de son
verger.
www.maisondelanoisette.com
41
Vignobles du Lot-et-Garonne
Le vignoble du Lot-et-Garonne compte parmi les plus anciens de France. On trouve aux quatre coins du département une exceptionnelle diversité de cépages et de productions. Six d’entre elles bénéficient d’une Appellation d’Origine Contrôlée : les Côtes de Duras, les vins de Buzet, les Côtes du Marmandais, les Côtes du
Brulhois ainsi que les emblématiques Armagnac et Floc de Gascogne. A leurs côtés, les vins de ThézacPerricard, les vins du Pays de l’Agenais et du Mézinais.
Les vins de Buzet
Le vignoble s’étend sur 2000 hectares de coteaux entre les rives de la Garonne et la forêt des Landes de
Gascogne. Créée en 1953, la cave coopérative des Vignerons de Buzet en a fait un grand nom. Elle regroupe 95% de l’appellation et est l’un des sites touristiques les plus visités du département.
Les Côtes de Duras
L’AOC Côtes de Duras, obtenue en 1937, figure parmi les plus anciennes de France. Aux confins du Lot-etGaronne, de la Gironde et de la Dordogne, 200 vignerons proposent des vins de qualité, blancs secs ou
moelleux, rouges et rosés. Au pied du village de Duras, la Maison des Vignerons est la porte d’entrée de
l’Appellation.
Les Côtes du Marmandais
Le vignoble du Marmandais se déploie sur les coteaux dominant les rives de la Garonne. Ce terroir remontant à l’époque romaine est devenu une AOC en 1990. On y cultive des cépages traditionnels mais aussi des
cépages typiques comme l’Abouriou, caractéristique du Marmandais et devenu l’emblème de l’appellation.
Les Côtes du Brulhois
Sur la rive gauche de la Garonne, à l’est du département, le terroir des vins du Brulhois est constitué de coteaux, de graves et de plateaux. Il a obtenu l’AOC en 2011, une juste récompense pour l’un des plus anciens
vignobles de France.
42
Ratatouille selon Michel Trama ©Jean-François Coudert
Les étoilés du Lot-et-Garonne
Michel Trama | Restaurant l’Aubergade à Puymirol
Son parcours est hors norme. Michel Trama, l’autodidacte, fut champion de plongée, étudiant en Art déco. Il
n’a suivi aucune formation en cuisine et ne s’est tourné vers la création gastronomique que lorsqu’il a rencontré Maryse, son épouse. En 1978, ils quittent Paris pour s’installer dans la bastide de Puymirol où ils occupent l’ancienne demeure de Raymond VII, Comte de Toulouse. Michel Trama reçoit sa première étoile dès
1981, puis une seconde en 1983, une troisième en 2004, qu’il détiendra jusqu’en 2011. En 2004 il est élu
meilleur Chef de l’année par les étoilés du Michelin. Quelques grands classiques ont bâti sa réputation : papillote de pomme de terre à la truffe, hamburger de foie gras aux cèpes, sucette de foie gras, cristalline de
pomme verte… Le décor signé Jacques Garcia magnifie sa splendide demeure du 18e siècle. De fin novembre à mi-mars, le chef propose l’Atelier des Sens, des cours de cuisine à la carte.
www.aubergade.com
Eric Mariottat |Restaurant Mariottat à Agen
Installé au cœur du vieil Agen, dans le quartier des Jacobins à deux pas de l’église-musée, le restaurant Mariottat occupe un superbe hôtel particulier du 19e siècle construit sur le site de l’ancien couvent des Jacobins.
Trois toques au Gault et Millau, étoilé depuis 2003, cet amoureux des voyages propose une cuisine en constante évolution, une cuisine de terroir contemporaine. Il sait lier les meilleurs produits de la région et les travailler
avec audace, plus de goût, des couleurs et des volumes. Il met en scène ses création avec harmonie et sensibilité. Maître Cuisinier de France et Maître Restaurateur, ce Lot-et-Garonnais d’origine italienne est un grand ambassadeur de son territoire. Il se plait à sublimer les saveurs du Sud-Ouest et à les marier avec des produits
venus d’ailleurs.
www.restaurant-mariottat.com
43
Benjamin Toursel
Les étoilés du Lot-et-Garonne
Benjamin Toursel | Auberge Le Prieuré à Moirax
A Moirax, tout près du prieuré roman, Benjamin et Agathe Toursel ont repris il y a 11 ans l’Auberge Le Prieuré.
Benjamin, qui fut second de cuisine à l’Aubergade auprès de Michel Trama, y propose une cuisine innovante,
moderne et goûteuse « sans chichis ni esbroufe » qui lui a valu nombre de distinctions : première étoile au guide
Michelin en 2008, titre de chef de l’année de la nouvelle cuisine par Omnivore également en 2008, trois toques et
un coup de cœur dans le Gault et Millau. En novembre 2012, il a reçu le trophée Gault et Millau d’Or mention
« Grand de Demain » lors du Gault et Millau Tour Aquitain. A quelques kilomètres d’Agen, le village de Moirax
n’est plus seulement une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, c’est un haut-lieu de la gastronomie d’Aquitaine.
www.aubergeduprieuredemoirax.fr
Hervé Sauton | La Table des Sens à Villeneuve-sur-Lot
Au terme d'un riche parcours professionnel, Hervé Sauton a décidé de devenir l’auteur de sa cuisine. Ancien chef
étoilé de La Table des Capucins à Montauban, il a fait le choix de la liberté en montant en 2010 son propre restaurant à Villeneuve-sur-Lot avec deux associés : Chrystelle Rudelle, son épouse et Jean-Yves Tholly, chef pâtissier de talent. Alliant tradition et innovation dans un cadre moderne et zen, la Table des Sens a su immédiatement se forger une belle réputation et séduire le public comme les critiques. Une première étoile lui a été attribuée au Gault et Millau moins d’un an après son ouverture, en février 2011. La carte, à la fois bistrot et gastronomique est rythmée par les produits du terroir.
www.latabledessens.com
44
Loisirs
Le parc Walibi Sud-Ouest
Côté loisirs le Lot-et-Garonne ne manque d’idée ! 4 parcours accrobranche, des sites de baignade naturelle, en
rivière ou en bassin écologique comme à Parc en Ciel à Lacapelle, un train touristique… Mais le site qui accueille le plus de visiteurs reste incontestablement le Parc Walibi Sud-Ouest. Situé aux portes d’Agen, le parc
d’attractions séduit par sa taille et son environnement au cœur d'un parc de 30 hectares dominé par un château
du 18ème siècle. Une vingtaine d'attractions, des spectacles et des shows : sensations garanties pour petits et
grands !
Les golfs
Dix golfs ont installé leurs greens dans les vallons du Lot-et-Garonne. Avec trois parcours 18 trous (Villeneuvesur-Lot, Barbaste et Casteljaloux), un de 10 trous (Marmande), trois de neuf trous (Agen-Boé, Agen-BonEncontre et Tombeboeuf ) et trois golfs naturels, en Lot-et-Garonne, le golfeur peut se mesurer à des tracés
différents dans des paysages qui le sont tout autant : aux portes d’Agen, en surplomb du vignoble de Buzet et
des collines de l’Albret, à l’ombre des pins de la forêt des Landes, au cœur des vergers de pruniers entre Périgord et Gascogne…
Nouveauté 2016 : le mini golf le Fantasia à Saint-Sylvestre qui n’a de mini que le nom puisqu’il s’agit du plus
grand d’Europe avec un parcours 18 trous sur 4 700 m2 de terrain.
45