Edgar 92 - Ecole de Tir du pays d`Aubagne.ETPA

Commentaires

Transcription

Edgar 92 - Ecole de Tir du pays d`Aubagne.ETPA
Edgar
92
ligne de mire
Pull
La crosse calée contre
l’épaule et les yeux
fixés sur la zone
de départ… Pull !
Le plateau orange
s’envole à plus
de 110 km/h.
Destination inconnue.
Seul le bon réflexe
permet de lâcher
les 24 grammes
de plomb destinés
à pulvériser cette
cible qui s’éloigne
inexorablement.
En direct de la fosse par
Renaud Jourdon.
Edgar
93
En ligne sur la
planche, chaque
tireur passera
successivement
sur les cinq
postes de tir de la
fosse universelle
ou de la fosse
olympique pour
tirer les 25
plateaux de
la série.
Le fusil superposé
règne en maître
sur le ball trap et
les prix s’envolent
dès lors que l’on
se passionne un
peu pour ce sport.
Un tireur
passionné peut
facilement griller
plus de 5.000
cartouches sur
une saison.
Edgar
94
d
epuis que la chasse existe et cela ne date pas d’hier,
les chasseurs ont toujours ressenti le besoin de s’entraîner
pour peaufiner leur adresse et leur rapidité d’action. Il faut
dire qu’à une certaine époque et compte tenu de la dangerosité des bestioles, il valait mieux être sûr de son coup. Le
modernisme aidant, cette pratique d’entraînement s’est muée
en véritable discipline sportive au point de figurer parmi les
épreuves des Jeux Olympiques. Le skeet, le double trap et la
fosse olympique sont aujourd’hui classés comme des sports
de haut niveau à l’inverse des autres disciplines du ball trap
que sont le parcours de chasse et la fosse universelle. Inutile
d’épiloguer sur la différence entre un sport de haut niveau et
un sport de loisir, seul le plaisir est à prendre en compte lorsque
jamais. Aussi, la concentration est-elle à son comble lorsque
le tireur se présente sur la planche. On appelle ainsi la zone
où se tiennent le ou les participants selon l’épreuve. Pour la
fosse universelle, cinq tireurs sont placés sur cinq postes côte
à côte. Après chaque plateau, le tireur passe au poste suivant
et ainsi de suite jusqu’à 25 plateaux tirés. Pas moyen de
connaître à l’avance le trajet du plateau d’autant qu’il est
envoyé par cinq machines possédant chacune plusieurs angles
d’envol. Tout est donc dans le réflexe. Le haut du corps est
rigide et penché sur l’avant comme la tour de Pise et c’est la
main qui soutient le fusil qui conduit le bal. Tout le reste du
corps doit suivre et conserver une importante tonicité pour se
remettre immédiatement en position favorable pour lâcher un
l’on veut taquiner du plateau pour améliorer son geste. Pour
autant, les disciplines olympiques sont encadrées par la
Fédération Française de Tir (FFT) alors que les autres sont dans
le giron de la Fédération Française de Ball Trap (FFBT).
second coup. Pas le temps de viser, tout ce fait les deux yeux
ouverts. Le fusil doit être le parfait prolongement du corps
pour que le tir soit efficace à tous les coups.
DES
TOUT
EST DANS LE RÉFLEXE
Rarement une discipline sportive totalement artificielle est parvenue à ce degré de ressemblance avec la pratique naturelle
dont elle s’inspire. Tous les pratiquants du parcours de chasse vous le diront, c’est une épreuve terrible pour les nerfs.
Entre les “ rabbit “ qui vous partent entre les pieds à la vitesse du lièvre en pleine course et les “ bourdons “ d’à peine
4 cm de diamètre qui fusent comme des perdrix en vol rasant,
le tireur est sous tension permanente. Comme pratiquement
toutes les disciplines du tir, chaque point raté ne se rattrape
FUSILS SUR MESURE
Le prix des fusils de ball trap a de quoi laisser rêveur. Pas moins
de 10 à 12 000 F pour un premier prix de bonne qualité
comme le Beretta 820 que nous avons utilisé. Plus de
350 000 F pour certains Perazzi reconnus comme étant les
Rolls des fusils de ball trap. Entre les deux, le tireur a l’embarras du choix puisque tout est possible. Un fusil se construit
totalement sur mesure et se règle à la morphologie du tireur.
La “pente” et “l’avantage” de la crosse se règlent au millimètre
pour que le canon tombe immédiatement en face de l’œil
directeur. Selon la discipline, certains détails de l’architecture
ligne de mire
du fusil seront différents. Hauteur de la ligne de visée, longueur de la crosse, forme de la poignée pistolet et bien évidemment les bouches des deux canons. Choke, demi-choke,
plein choke autant de réglages qui sont faits soit en usine lorsqu’ils sont déterminés à la commande, soit sur le terrain
lorsque le tireur a opté pour un fusil à chokes interchangeables.
La différence entre les chokes se traduit par une gerbe de
plomb plus ou moins concentrée et rapide. Plus elle écarte et
plus on a théoriquement de chance de toucher, mais moins le
tir pourra être efficace au-delà d’une trentaine de mètres. Une
distance jugée trop courte pour des disciplines comme la fosse
universelle où le plateau s’envole à une quinzaine de mètres
du tireur et à plus de 28 mètres à la seconde. En allongeant
envol, le plateau est déjà à plus de 60 mètres, c’est presque
trop tard. Les meilleurs pulvérisent les plateaux dans la première seconde, ce qui implique un temps de réaction de l’ordre
du millionième de seconde entre l’acquisition visuelle, l’analyse de la trajectoire, la commande au cerveau, la réaction
musculaire et le coup lâché. Tir instinctif ? Certes, mais combien de cartouches tirées pour acquérir tous ces automatismes ? Une difficulté d’autant plus grande que le match se
joue sur 125 plateaux tirés par séries de 25 et que la moitié
du temps, le tireur lâche ses deux coups. Les connaisseurs
apprécieront l’exploit sportif à sa juste valeur car 200 coups
de calibre 12 chargés à 24 grammes, voilà de quoi vous
secouer le squelette et vous remettre les idées en place. Quelles
Le matériel
de base : le
superposé calibre
12, le casque,
les lunettes
et le gilet.
Lunettes Oakley,
gilet Holland &
Holland, fusil
Beretta 820,
casque Beretta,
cartouches
Nobel Sport.
la gerbe pour aller plus loin, on en réduit également l’écartement, mais la précision des tireurs est telle que certains plateaux sont pulvérisés au second coup à plus de 70 mètres.
que soient la ou les disciplines choisies, le ball trap offre de
vraies sensations de chasse et demande de réelles dispositions
sportives. Bref, un concentré qui fait merveille et qui attire jusqu’à 250 participants pour un petit match régional souvent
richement doté. Une discipline d’autant plus intéressante que
de véritables pros trustent les plus hautes marches des
podiums et sont les faire-valoir des entreprises armurières qui
les emploient. Avec plus de 1,5 million de chasseurs et un
nombre grandissant d’amateurs, le ball trap demeure l’un des
sports les plus pratiqués le week-end. À presque 1 franc la cartouche, le chiffre d’affaires généré par le ball trap a de quoi
laisser songeur. Plus de 50 millions de cartouches par an
auquel il faut rajouter le prix des fusils et autres équipements
indispensables comme le casque et le gilet. Bref, un sport et
un loisir qui se portent bien. Et même très bien.
Le plateau
vient à peine
de sortir
de la fosse
qu’il est déjà
à plus trente
mètres du tireur.
Les quinze
qui le séparent
de la planche
ajoutés
aux 28 mètres
que le plateau
parcourt en
une seconde.
LA
REINE DES ÉPREUVES
La fosse olympique est certainement la discipline la plus difficile de toutes. Placée à quinze mètres des six tireurs, qui occuperont tour à tour les cinq postes de tir de la planche, elle se
compose de trois lanceurs pour chaque poste. Soit 15
machines réglées avec des angles allant de 0° à 45°, des
vitesses différentes et des distances de chute énormes comprises entre 75 et 80 mètres. Autant dire que l’effet de surprise joue à plein. Le tireur part le fusil à l’épaulée et c’est lui
qui commande le départ du plateau par un “pull” capté depuis
un micro placé devant ses pieds. Deux secondes après son
Edgar
95

Documents pareils

Championnat d`Europe et du Monde de DTL 2012 La

Championnat d`Europe et du Monde de DTL 2012 La Comment avez-vous géré les problèmes d’armes et de cartouches à la douane ? *Aucun problème à la douane, Michel Alvès s’est occupé de tout. En ce qui concerne les cartouches, il est interdit de fai...

Plus en détail

REGLEMENTS TECHNIQUES et REGLES DE SECURITE

REGLEMENTS TECHNIQUES et REGLES DE SECURITE fluorescents (roses, oranges, etc...) soit à poudre de conception alimentaire. Pour le parcours de chasse, d'autres types sont également employés tels que rabbit - mini bourdon - battue. Il est sou...

Plus en détail