Cahier des Directives Techniques_Armoires électriques

Commentaires

Transcription

Cahier des Directives Techniques_Armoires électriques
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
CAHIER
DES DIRECTIVES TECHNIQUES
POUR L EXECUTION
DES ARMOIRES ELECTRIQUES
BASSE TENSION
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
AEROPORT DE BALE-MULHOUSE
Service Electricité-Electromécanique
Page 1 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
SOMMAIRE
0.
HISTORIQUE DES MODIFICATIONS
page
4
1.
PREAMBULE
page
6
2.
REGIME DU NEUTRE
page
11
3.
NOTE DE CALCULS
page
13
4.
SCHEMAS ELECTRIQUES
page
15
5.
FORME DES TABLEAUX
page
17
6.
IMPLANTATION DU MATERIEL
page
19
7.
RESERVE DE PLACE
page
23
8.
TOLERIE
page
27
9.
JEUX DE BARRES
page
37
10. DISJONCTEURS - INTERRUPTEURS
page
38
11. GOULOTTES
page
44
12. FILERIE
page
45
13. EQUIPEMENTS EN FACADE
page
48
Page 2 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
14. EMBOUTS
page
51
15. VISSERIE
page
52
16. BORNES
page
53
17. REPERAGE
page
57
18. PROTECTION CONTACTS DIRECTS
page
66
19. COMPATIBILITE ELECTRO MAGNETIQUE
page
68
20. PARAFOUDRES
page
69
21. PRISES DE COURANT
page
71
22. MESURES
page
73
23. SUPERVISION
page
75
24. OUTILLAGE
page
80
25. ESSAIS
page
81
26. TRANSPORT
page
82
27. MODIFICATIONS D EQUIPEMENTS SUR SITE
page
83
28. RECEPTION DES TABLEAUX ELECTRIQUES
page
84
29. CHOIX DU MATERIEL
page
85
Page 3 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
0.
HISTORIQUE DES MODIFICATIONS
Version
Date
1
09/02
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
Modifications
Version initiale
1.2) rajout références normes
1.3) points importants profondeur tôlerie, gestion
thermique des tableaux, supervision
3.1) note de calcul de l ensemble des circuits depuis le
poste H.T
3.2) favoriser les disjoncteurs de courbe C, tenir compte
des longueurs de câble en phase étude et exécution
5) type OKKEN et PRISMA P de SCHNEIDER, pour les
TD au minimum forme 2B
6.1) photos numériques en fonction de l avancement des
travaux
8.1) profondeur minimum de 400mm pour les E.S et E.D.S
8.4) cellules juxtaposables
8.5) type OKKEN et PRISMA de SCHNEIDER pour les
E.S et E.D.S
8.7) type ALMATEC ANK 5000 en alu double enveloppe
pour les cellules extérieures
8.9) toits rehaussés et grilles de ventilation dans les socles
10.2) B.P. test LED pour les T.G.B.T
10.5) dérogation pour les différentiels de groupe pour les
coffrets PC
10.6) >63A interrupteur sur socle
13) déconnexion des auxiliaires de commande sur
plastrons
14) dérogation doit avoir l aval du fabriquant
16.4) centralisation des reports d information dans une
cellule
17.3) origine de la station sur plaque signalétique
18) accessoires facilitant le démontage en toute sécurité
des plastrons
20) refonte globale du chapitre parafoudre sur le principe
de la technologie PHOENIX
Page 4 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Version
Date
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
2
18.03.03
3
03.06.08
Modifications
21.2) intégration coffret PC type KAEDRA de
SCHNEIDER
22.2) les informations de l analyseur de réseau ramenées
sur bornier supervision
23) création du chapitre supervision
25) relevé des mesures de l installation à fournir
28) création du chapitre réception des armoires
électriques
29) intégration de la marque ALMATEC pour les armoires
extérieures et SCHNEIDER pour les coffrets PC
Mise à jour du logo EuroAirport
Page 1 : Service Electricité-Electromécanique
Page 5 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
1.
PREAMBULE
1.1
Obligations
Les responsabilités de l entrepreneur à l égard de l EUROAIRPORT ne sont en rien
diminuées par l existence des standards. Les directives expriment les spécifications techniques
de l EUROAIRPORT, en particulier :
- la représentation des schémas électriques, les notes de calcul,
- les principes de réalisation des armoires (agencement, distribution, etc ),
- les types de matériel,
- etc
Les entrepreneurs doivent vérifier les incidences sur les installations existantes liées au projet,
notamment :
- disponibilité de l alimentation,
- encombrement des armoires, accessibilité,
- mesures de sécurité,
- communication (supervision),
- etc.
L entrepreneur s engage en remettant son offre, à avoir pris connaissance du site, des
contraintes de l environnement de l EUROAIRPORT et de ses impératifs de continuité
d exploitation.
L entrepreneur établit son offre de prix sur la base du matériel de référence ; il peut indiquer
en variante la moins-value résultant de l utilisation de matériel de qualité équivalente ; il
fournit le montant total du marché avec le matériel en variante, ainsi que les caractéristiques
techniques du matériel préconisé (liste exhaustive) sur un document annexé au présent dossier
de consultation.
Pour le chiffrage, l entrepreneur doit impérativement fournir au tableautier le cahier des
directives techniques.
NOTA IMPORTANT
Les photos du présent cahier des directives sont non contractuelles ; elles sont là pour faciliter
la compréhension des textes et pour préciser le niveau de qualité imposé par le Maître
d Ouvrage. Elles doivent être prises en compte strictement sur le thème annoté en légende.
Page 6 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
1.2 Normes
Le matériel et les installations doivent être en conformité avec les lois, décrets, arrêtés, les
normes Cenelec, les normes UTE, NFC et les recommandations de la CEI guide Gimelec,
ainsi que l ensemble des spécifications EUROAIRPORT, en particulier :
* NF C 03-201 à 213
:
Schéma électrique
* NF C 03-202
:
Terre et équipotentialité
* NF C 03-203, NFC 03-204
:
Nature du courant, conducteurs, dérivations, bornes,
composants
* NF C 03-202, NFC 03-206
:
Machines, convertisseurs, transformateurs, actionneurs
* NF C 03-202, NFC 03-208
:
Appareils de mesure
* NF C 03-207
:
Dispositifs de protection
* NF C 04-200
:
Etablissement de documents en électrotechnique
* NF C 04-201
:
Identification des connexions externes
* NF C 12-100
:
Textes officiels relatifs à la protection des travailleurs
dans les établissements mettant en uvre des courants
électriques
* NF C 13-200
:
Postes de livraison
* NF C 15-100
:
Installations électriques à basse tension
* UTE C 15-500
:
Guide pour les "notes de calcul"
* NF C 18-510
:
Recueil d instructions générales de sécurité
d ordre électrique
* NF C 20-000
:
Classification des conditions d environnement
* NF C 20-010
:
Classification des degrés de protection
* NF C 20-455
:
Comportement au feu
* NF C 32-102.4
:
Section des câbles
* NF EN 50081-2
:
Directives pour la compatibilité électromagnétique
(CEM)
Page 7 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* NF EN 60309-1 et 60309-2
NF C 61 303
:
NF C 61-74O
NF EN 61643-11
Choix UTE C 15443 (1995) :
Prises de courant
Protection contre la foudre
* NF C 68-102
:
Goulottes de câblage
* NF EN 60439-1
:
Normes tableaux BT. Elles garantissent le niveau
minimum de sécurité des personnes et des biens
(application de la norme internationale CEI 60 439-1).
en particulier les recommandations CEI :
CEI IEC 439.1
:
Pour les essais
CEI 446
:
Identification des conducteurs par les couleurs ou les
repères numériques
CEI 529
:
Degré de protection
CEI 644.1
:
Isolement des matériels
CEI 947.1
:
Appareillage basse tension
CEI 947.3
:
Interrupteurs, sectionneurs
CEI 947.4.1
:
Contacteurs, départs moteurs
1.3
Points importants du cahier des directives
Subdivision TNC
TNS avec barrette sectionnable (chapitre 2.1)
* Régime IT : CPI et localisation de défauts, système communiquant (chapitre 2.2)
* Note de calcul : CANECO (chapitre 3)
* Schémas électriques : Axiom-Elec (chapitre 4)
* Forme des tableaux : 4b, 4a, 2b. (chapitre 5)
* Implantation du matériel (chapitre 6.1)
* Contacteurs type industriel (modulaires en général proscrits) (chapitre 6.2)
* Commutateurs Auto-O-Manu pour toute commande à distance (chapitre 6.2)
* BP Test lampe (chapitre 6.3)
Page 8 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Réserve dans les armoires : (chapitre 7)
- réserve équipée
- réserve non équipée câblée
- réserve pour les borniers
- réserve jeu de barres
- réserve garantie après la réception de l ouvrage
* Tôlerie de profondeur 400 mm pour les E.S et E.D.S (chapitre 8.1)
* Tôlerie avec peinture RAL 7035 gris clair structurée (chapitre 8.2)
* Cylindre KESO diamètre 22 mm, ou serrure 4 pans 6 mm mâle (chapitre 8.3)
* Enveloppes universelles IP 54 (chapitre 8.4)
* Ensemble de série (chapitre 8.5)
* Armoires extérieures en double enveloppe aluminium (chapitre 8.7)
* Gestion thermique des tableaux (chapitre 8.9)
* Châssis aluminium (chapitre 8.11)
* Répartiteurs multiclips (chapitre 9)
* Jeu de barres type constructeur ensemble de série chapitre 9)
* Disjoncteurs type masterpact (chapitre 10.1)
* Disjoncteurs "boîtiers moulés" déconnectables avec contacts auxiliaires et voyants LED
(chapitre 10.2)
* Disjoncteurs modulaires avec contacts auxiliaires et voyants LED de synthèse (chapitre
10.3)
* Appareil principal de coupure avec contacts auxiliaires et voyants LED (chapitre 10.4)
* Disjoncteurs moteurs type GV2 avec contacts auxiliaires et voyants LED (chapitre 10.5)
* Goulotte sans halogène (chapitre 11)
* Couleur filerie puissance et commande (chapitre 12)
* Filerie sans halogène (chapitre 12)
Page 9 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Le neutre est câblé à gauche (chapitre 12)
* Voyants à LED (chapitre 13)
* Visserie de qualité 8.8 (chapitre 15)
* Bornes à ressorts (chapitre 16)
* Makrolon épaisseur 4 mm antistatique et film protecteur (chapitre 18)
* Compatibilité électro-magnétique (CEM) (chapitre 19)
* Parafoudre (chapitre 20)
* Prises domestiques et CEE17 (chapitre 21)
* Mesures : TI,PTI, analyseur modulable et communiquant (chapitre 22)
* Supervision (chapitre 23)
* Assemblage des cellules sur site par le tableautier (chapitre 26)
Cette liste non exhaustive des points techniques importants à respecter est décrite et
expliquée en détails dans le cahier des directives aux chapitres indiqués ci-dessus.
Page 10 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
2.
2.1
REGIME DU NEUTRE
*
Sur le site de l EUROAIRPORT, 2 régimes du neutre sont en vigueur.
*
En règle générale, le régime TN est en vigueur sur la plate-forme et le régime IT est utilisé
pour des installations spécifiques. L installateur doit se faire valider le type de régime du
neutre auprès du Maître d Oeuvre et du Maître d Ouvrage.
Régime TN : Subdivision TNC - TNS
*
La séparation PEN/PE - Neutre doit être réalisée à l aide d une barrette sectionnable de
marque SPRECHER ET SCHUH, WOERTZ ou équivalent.
*
En général, la subdivision doit être réalisée au point d introduction du câble d alimentation
dans l armoire électrique au niveau du bornier principal. L ensemble est du type
constructeur (se reporter au chapitre 16).
Subdivision TNC-TNS
Page 11 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
2.2 Régime IT
*
Le régime IT est dédié à la DGAC pour des équipements spécifiques (tour de contrôle
etc...) ou selon la réglementation en vigueur.
*
Le matériel est du type SCHNEIDER ELECTRIC, SOCOMEC ou équivalent .
*
Pour les tableaux équipés uniquement de disjoncteurs modulaires, il faut prévoir :
- 1 CPI au minimum.
- la recherche se fait à partir d un outil mobile (valise SOCOMEC, SCHNEIDER
ELECTRIC ou équivalent). La mise en oeuvre des câbles raccordés à l armoire doit
faciliter la prise de mesure à la pince.
*
Pour les TGBT, en règle générale pour toutes les armoires comprenant des disjoncteurs
type "boîtier moulé", il faut prévoir au minimum :
- 1 CPI
- 1 Tore par départ.
- 1 Injecteur de localisation
- 1 Localisateur de défaut
IMPORTANT : le matériel installé doit être communiquant.
Page 12 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
3.
NOTES DE CALCULS
3.1
Généralités
3.2
*
Les calculs doivent être réalisés à l aide du logiciel CANECO de la société :
ALPI - 30, rue Edouard Belin
92566 RUEIL MALMAISON CEDEX
Personnes à contacter : Monsieur LAREO ou Monsieur SION
*
CANECO est imposé en langue française et systématiquement dans la dernière version du
Maître d Ouvrage.
*
Si l entrepreneur ne dispose pas du logiciel, il doit le sous-traiter auprès du fabricant ALPI
ou d une société équipée du produit.
*
L entrepreneur doit réaliser une note de calcul de l ensemble des circuits, du circuit
principal d alimentation jusqu au circuit terminal, selon le schéma électrique au format
Axiom-Elec.
*
Dans tous les cas d installation, le calcul doit être effectué à partir du poste HT/BT. Les
relevés sont à la charge de l entrepreneur.
*
Il faut intégrer dans la note de calcul les fusibles se trouvant dans les installations
existantes.
Paramétrages du logiciel
Les modules imposés dans les dossiers techniques destinés à l EuroAirport sont au minimum :
Page 13 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Règles concernant le réseau
* Puissance de court-circuit maximum dans la source : 150 MVA.
* Calculs conformes au guide C15-500 pour toutes les nouvelles installations.
* Rappel normatif sur l évolution de la norme concernant les liaisons comportant maximum
4 conducteurs en parallèle.
* Interdiction d utiliser B.T par ICC.
Règles concernant les protections
* Protection électronique obligatoire pour les disjoncteurs boîtier moulé.
* Tous les thermiques de disjoncteurs seront réglé à 1*IN (réglage du thermique sur calibre).
* Interdiction de choisir des disjoncteurs de marque différente dans une même branche.
* Interdiction d utiliser la filiation.
* Pour les disjoncteurs modulaires, il faut favoriser la courbe de déclenchement type C en
général et les autres courbes (hormis B) pour les applications spécifiques (fort courant
d appel, circuits électroniques, moteurs, etc..).
* Interdiction d utiliser les coupures unipolaires (DPN et autres également ...). Choisir des
appareils à coupure 2P2D au minimum, quel que soit le schéma de neutre.
Règles concernant les câbles
* Réduction des conducteurs non autorisée (modification possible par paramétrage).
* Imposition des câbles en cuivre sauf contre indication du maître d uvre ou du maître
d ouvrage.
* Calcul systématique en câble PRC (variante proposée par Caneco sans imposer la
référence du câble) ou selon la réglementation en vigueur.
Règles concernant les circuits
* Repérage identique entre la note de calcul et les autres schémas ou dossiers non-traités
dans Caneco.
* Désignation Caneco en cohérence avec les schémas réalisés avec le logiciel Axiom-Elec.
* Concernant les longueurs des circuits, la longueur maximale protégée proposée par
Caneco devra être optimisée : incitation à arrondir les longueurs suivant l exemple
suivant : 51m -> 55m ou 56m -> 60m. La longueur des câbles étant sous la responsabilité
de l installateur.
* Les différences de longueur de câbles relevées par l entrepreneur qui peuvent apparaître
entre la phase étude et la phase exécution doivent impérativement être intégrées dans la
note de calcul final, et doivent si nécessaire intégrer les modifications réglementaires de
l installation.
* Lorsque des câbles seront posés en parcours mixte (exemple de parcours en chemin de
câbles et enterré sous fourreau, le choix du mode de pose le plus défavorable s impose).
* Respecter les chutes de tension maximum imposées par la normalisation (6% et 8% selon
les cas).
Règles concernant l optimisation de l installation
* L entreprise devra effectuer une optimisation de l installation suivant le bilan de puissance
proposé par Caneco en imposant une réserve de 20 %.
* Respecter un rapport IZ / IB de 30%.
* Effectuer un équilibrage de phases avec les nouvelles fonctionnalités depuis la version
4.3c de Caneco.
* Pour les modes de poses 61, 41, 13, 16 le coefficient par défaut devra être égal à 0.6. Ce
coefficient pourra être remis en cause à la consultation du maître d uvre ou du maître
d ouvrage.
Page 14 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
4.
SCHEMAS ELECTRIQUES
4.1
Spécifications du logiciel EuroAiport
*
Pour toute question liée aux schémas électriques, il faut prendre contact avec :
Monsieur HUET de l EUROAIRPORT
Tél : 03.89.90.38.93
[email protected]
*
Les schémas sont réalisés avec le logiciel Axiom-Elec de la société :
Assigraph International
66-70 rue de Paris
92100 BOULOGNE
Monsieur LEFRANCOIS
Tél : 01.55.38.08.80
Fax : 01.55.38.08.99
4.2
*
Logiciel : AXIOM-ELEC version 1.21 module de base + module base de donnée matériel
- Autocad 14.01
- Oracle version 8.0.5 ou ultérieure
- Base de donnée EAP (schématique + matériel électrique + icône)
*
La sous-traitance peut se faire sous réserve que la configuration soit strictement la même
que celle de l Euroairport et de Assigraph.
*
Un schéma type est à la disposition de l entrepreneur sur demande.
Spécifications des repères
A
Ensemble fonctionnel : amplificateurs, laser, carte de circuit imprimé
B
Transducteur d une grandeur non électrique en une grandeur électrique et
réciproquement : couple thermo-électrique, cellule photo-électrique, haut-parleur,
récepteur
C
Condensateur ou commutatrice
D
Opérateurs binaires : circuits intégrés, mémoires, enregistreurs
E
Eclairage, chauffage
F
Dispositifs de protection : fusibles, parafoudres
Page 15 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
G
Générateurs, alternateurs, convertisseur, oscillateurs, batteries
GS : alternateur synchrone
H
Dispositifs de signalisation sonore ou lumineuse
J
K
Relais, contacteurs
L
Inductances, réactances
M
Moteurs : MG : machine pouvant servir de génératrice ou de moteur
MS : moteur synchrone
N
Opérateurs logiques
P
Instrument de mesure : appareils indicateurs, enregistreur, compteurs
Q
Dispositif de sectionnement : disjoncteur, sectionneurs
R
Résistances
S
Commande manuelle, bouton poussoir, fin de course
T
Transformateurs
U
Modulateurs, convertisseurs, onduleurs, redresseurs
V
Semi-conducteurs : diodes, transistors, thyristors
W
Voies de transmission, guides d ondes, antennes
X
Bornes, fiches, socles, boîtes
Y
Appareils mécaniques actionnés électriquement : freins, embrayages
Z
Filtres, correcteurs, limiteurs
Page 16 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
5.
FORME DES TABLEAUX
IMPORTANT : l assembleur de l armoire doit obtenir du constructeur, SCHNEIDER
ELECTRIC, ABB ou équivalent, toutes les garanties, en particulier la
classification ensemble de série imposée selon le cas.
*
TGBT directement en aval des transformateurs :
- les tableaux ensemble de série de forme 4b sont imposés. Ils sont de type OKKEN de
SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent.
*
Tableaux composés uniquement de disjoncteurs boîtiers moulés ( type NS par exemple) ou
masterpact :
- les tableaux ensemble de série de forme 4a au minimum sont imposés. Ils sont de type
PRISMA P de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent.
*
Pour les tableaux divisionnaires :
- la forme 2b est imposée de type PRISMA P de SCHNEIDER ELECTRIC, RITTAL,
SAREL, ALMATEC ou équivalent.
- Ils doivent être ensemble de série forme 2b pour les équipements de conception
globale constructeur et au minimum de type "ensemble dérivé de série" pour les autres
équipements.
*
Les unités fonctionnelles sont définies comme suit :
- départs éclairage
- départs prises de courant
- départs prises de courant Informatique
- départs autres forces
RAPPEL : une unité fonctionnelle peut contenir plusieurs départs dans la mesure où les
appareils sont de classe 2.
Page 17 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Définition d une unité fonctionnelle :
Unité fonctionnelle comprenant 1 boîtier
moulé
Unité fonctionnelle
comprenant des disjoncteurs
modulaires de même type
éclairage ou prises ou autres
forces
Séparation des jeux de barres des
unités fonctionnelles.
Les bornes pour conducteurs
extérieurs sont séparées des jeux de
barres.
Unité fonctionnelle comprenant 3 disjoncteurs
boîtiers moulés (IP 2X)
Séparation des jeux de barres des
unités fonctionnelles et séparation de
toutes les unités fonctionnelles entre
elles, y compris les bornes pour
conducteurs extérieurs qui font partie
intégrante de l'unité fonctionnelle
Séparation des jeux de barres des unités
fonctionnelles et séparation de toutes les unités
fonctionnelles entre elles, y compris les bornes
pour conducteurs extérieurs, séparation des jeux
de barres des unités fonctionnelles des bornes
pour conducteurs extérieurs
Page 18 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
6.
IMPLANTATION DU MATERIEL
6.1
Directives communes aux équipements de distribution et d automatisme
*
Le Maître d Oeuvre et l entrepreneur doivent renseigner le tableautier pour les contraintes
de dimensions. Ils doivent imposer au tableautier une visite sur site avant réalisation.
*
L organe de coupure principal est placé judicieusement en fonction de l arrivée du câble
d alimentation et de son bornier de raccordement.
*
Les disjoncteurs divisionnaires ou disjoncteurs moteurs sont raccordés à un répartiteur
(pour le choix des répartiteurs se reporter au chapitre 9).
*
Les borniers sont placés de manière optimale en fonction de l arrivée des câbles et de
l environnement de l armoire. En règle générale, les câbles arrivant en bas sont raccordés
à un bornier bas, ceux arrivant en haut sont raccordés à un bornier haut.
Le cheminement des câbles dans l armoire est proscrit sauf accord du Maître d Oeuvre et
du Maître d Ouvrage.
*
Au niveau des borniers, il faut prévoir un rail aluminium pour la fixation des câbles. Si des
contraintes imposent un bornier vertical, celui-ci doit être placé dans une gaine équipée
d un panier pour la fixation des câbles (l accessibilité doit être haute et basse).
Bornier vertical dans une gaine à câbles
Page 19 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Avant exécution, l implantation doit être soumise pour approbation au Maître d Oeuvre et
au Maître d Ouvrage. Ce document doit être réalisé à l aide du logiciel AUTOCAD, au
format DWG et mis à jour après la réception de l ouvrage.
L implantation doit comprendre au minimum :
- 1 folio représentant l ensemble de l équipement ;
- si l équipement est composé de plusieurs cellules, il faut prévoir un folio par cellule.
* Lors de la réalisation de l armoire en atelier, l entrepreneur doit fournir au Maître
d Oeuvre et au Maître d Ouvrage les photos numériques par e-mail de l assemblage de
l armoire au fur et à mesure de l avancement des travaux jusqu à la réception de
l équipement en atelier.
6.2
*
Un équipement livré en plusieurs parties est obligatoirement assemblé par le tableautier
sur site. Cette intervention doit respecter l ensemble des directives de ce cahier des
Directives.
*
Lorsque 2 rangées de bornes sont nécessaires, il faut laisser suffisamment de place et les
décaler dans la profondeur et la hauteur de l équipement ; ceci pour faciliter le
raccordement des câbles d installation.
*
Il est nécessaire d appliquer les directives liées à la CEM (se reporter au chapitre 19).
Armoires de Distribution
*
Les disjoncteurs sont rangés en "unités fonctionnelles", à savoir :
- départs éclairage
- départs prises de courant
- départs prises de courant Informatique
- départs autres forces
*
Les appareils de commande (télérupteurs, minuteries, contacteurs, horloge,
programmateur, etc ) sont placés ensemble dans un espace avec 30 % de réserve.
*
Un disjoncteur de commande est à prévoir pour chaque unité fonctionnelle au minimum.
*
Tous les contacteurs sont de type industriel (LC1D de SCHNEIDER ELECTRIC ou
équivalent). Les contacteurs de type modulaires sont, en règle générale, proscrits. Toute
dérogation doit avoir l aval du Maître d Oeuvre et du Maître d Ouvrage.
*
Un commutateur O-AUTO-MANU doit être installé en façade dans le cas où l on a une
commande à distance (inter crépusculaire, radar, horloge ou autre). En règle générale, les
organes de commande et voyants sont placés en façade (se reporter au chapitre 13).
Page 20 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Implantation du matériel (modulaire, commande et régulation)
6.3
Armoires d automatisme - climatisation - chauffage
*
*
Le matériel doit être implanté selon sa fonction :
-
1 emplacement pour l appareil de tête, jeu de barres, ensemble des protections,
transformateurs, alimentations 24V ou autres,
-
1 emplacement pour la puissance (disjoncteurs moteurs, contacteurs etc...),
-
1 emplacement pour les relais auxiliaires,
-
1 emplacement pour les automates, régulations etc...,
-
1 emplacement pour les borniers.
Lorsque l équipement comporte plus de 2 cellules, une cellule doit être dédiée aux
équipements électroniques (automate, régulation, etc.).
Page 21 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Implantation du matériel de puissance, de commande et de régulation
Page 22 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
7.
RESERVE DE PLACE
7.1
Disjoncteurs boîtiers moulés
7.1.1
La réserve équipée comprend :
- 1 socle + 1 disjoncteur de protection + 2 contacts OF + contact SD + contact SDE +
câblage amont/aval,
- au minimum, la réserve équipée doit être de 20 % du nombre de départs utilisés ; elle est
de calibre supérieur au plus petit départ et inférieur au plus gros départ.
7.1.2 La réserve non-équipée comprend :
- 1 socle + volet IP40 + 2 blocs fixes 9 fils + câblage amont,
- au minimum, la réserve non équipée doit être de 30 % du nombre de départs (utilisés +
réserve équipée).
7.1.3 Socle
Pour définir le calibre des socles, 2 cas de figure se présentent :
- le TGBT est équipé de socles identiques : dans ce cas, les socles de réserve sont de même
calibre.
- le TGBT est équipé de socles distincts : au minimum, la moitié des socles est du calibre du
départ de la plus forte intensité.
NOTA : dans tous les cas, le choix du matériel de réserve est à faire valider par le Maître d Oeuvre
et le Maître d Ouvrage.
7.2
Disjoncteurs modulaires et moteurs
7.2.1 Réserve équipée
*
La réserve minimale à respecter est :
30 % pour les départs éclairage
30 % pour les départs prises de courant
30 % pour les départs force
30 % pour les appareils de commande (télérupteurs, minuteries, contacteurs, horloges,
programmateurs etc )
*
Ces réserves sont câblées :
- en puissance
- en contact OF/SD (1 x)
Page 23 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
7.2.2 Réserve non équipée
*
Des bornes sont placées en lieu et place de l appareillage de protection futur (bornes
sectionnables pour les OF et SD). L amont n est pas câblé.
*
La puissance est câblée à 50 % en 4 mm², à 50 % en 6 mm² et ramenée au niveau du
bornier sur des bornes à ressort (WAGO ou équivalent).
Réserve équipée
Réserve non équipée
Page 24 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
7.2.3 Les contacts OF et SD sont câblés selon le schéma ci-dessous pour les disjoncteurs
modulaires.
Principe contacts OF + SD
7.3
Réserve Jeu de barres et répartiteurs
7.3.1 Réserve en intensité
La section du jeu de barres doit être au minimum prévue pour accepter l intensité nominale de
la protection amont (calibre nominal du disjoncteur).
Rappel : aucune réduction de section n est tolérée.
7.3.2 Réserve répartiteurs
Les Polybloc, Distribloc, Multiclips de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent doivent
garantir le raccordement des réserves non équipées (se reporter au chapitre 7.2.2.).
Page 25 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
7.4 Réserve bornier
*
Il faut autant de réserve de place de bornes que de réserve de place en disjoncteurs boîtiers
moulés ou divisionnaires non différentiels.
NOTA : après réception de l ouvrage, la réserve définie ci-dessus dans sa globalité doit être
garantie. A cet effet, l Entrepreneur tient compte des aléas de chantier (10 %
minimum). Cette réserve supplémentaire intervient entre la livraison de l armoire et
la réception de l ouvrage.
7.5
Réserve gaine à câbles
*
7.6
La gaine doit garantir le raccordement des câbles des réserves futures équipées et non
équipée et la dépose éventuelle de certains câbles.
Armoires d automatisme
climatisation
chauffage
*
L ensemble des points mentionnés dans les chapitres 7.1 à 7.4. sont à prendre en compte
pour ces équipements.
*
Pour les équipements de régulation, automate, etc
doit être respectée.
, une réserve de 30 % au minimum
Page 26 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
8.
TOLERIE
8.1
Dimensions
Hauteur maxi
Socle
Largeur porte maxi :
Profondeur
2100 mm
100 mm
800 mm
selon standard constructeur et environnement
Toutes les tôleries pour les E.S. et E.D.S du type cellule sur socle doivent respecter une
profondeur de 400 mm minimum. Toute dérogation doit avoir l aval du maître d uvre et
du Maître d Ouvrage.
8.2
Peinture
En règle générale, avant la mise en peinture, un échantillon doit être approuvé par le Maître
d Oeuvre et le Maître d Ouvrage. Le traitement de la tôlerie et la peinture sont réalisés
impérativement par le constructeur de la tôlerie.
8.3
*
Extérieure de l armoire ( haut - bas - côtés - portes )
RAL 7035 gris clair ½ brillant structurée
*
Intérieure de l armoire
RAL 7035 gris clair ½ brillant lisse
*
Dérogation pour armoire chauffage - climatisation
RAL 7032 standard constructeur structurée
Serrures
*
Pour les fermetures de portes des armoires électriques placées dans des zones d accès
publiques ou réservées, il est prévu un système de serrure à tringles placé à l intérieur de
l armoire, actionné par une poignée équipée d un cylindre KESO diam. 22 mm. La
poignée du type KESO ou équivalent doit être montée en atelier par le tableautier avant la
livraison.
*
Pour les fermetures de portes des armoires électriques placées dans des locaux dédiés au
personnel électrique, il est prévu un système de serrure à tringles placé à l intérieur de
l armoire, actionné par une serrure 4 pans 6 mm mâle, métallique.
*
Le cylindre KESO correspondant à un plan de sécurité d accès est fourni et monté par un
agent du service compétent de l EUROAIRPORT.
* La fixation des fermetures ne doit pas être réalisée à l aide de vis en aluminium.
Page 27 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Serrure 4 pans
Poignée et cylindre KESO
Page 28 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
8.4 Enveloppes universelles
Elles sont de type constructeur uniquement, RITTAL, SAREL, ALMATEC ou équivalent.
Les cellules doivent être juxtaposables (non monobloc) pour les enveloppes universelles et
les systèmes fonctionnels.
8.5
*
L indice de protection pour les équipements doit être au minimum IP55 (pour les armoires
extérieures, se reporter au chapitre 8.7).
*
L IP doit être maintenu les câbles raccordés, on utilise des presse-étoupe, plaques de fond,
etc.
*
L épaisseur de la tôle doit être au minimum de 15/10.
*
Un éclairage fluorescent avec fin de course sur porte, par cellule (les réglettes nues sont
proscrites) est imposé.
*
Il faut prévoir des anneaux de levage selon le standard du constructeur.
*
Les plaques de fond doivent être en aluminium et prévues pour le montage de presseétoupe.
*
Il faut utiliser les produits standard pour respecter les directives CEM.
*
Pour les armoires automatisme - climatisation - chauffage, il faut prévoir une console
amovible.
Systèmes Fonctionnels (ensemble de série et dérivé de série)
*
L indice de protection est au minimum IP 43.
*
Les armoires sont du type OKKENde SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent.
*
Les armoires sont du type PRISMA de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent.
*
Les portes plastrons sont à proscrire.
*
Il faut prévoir des faces avant fixes avec des portes vitrées fumées.
*
Se reporter au chapitre 5 pour la forme des tableaux.
Page 29 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Système fonctionnel Forme 4
Système fonctionnel Forme 2
Page 30 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
8.6 Pochettes à plans
8.7
*
Les pochettes à plans sont de type constructeur (RITTAL, SAREL ou équivalent),
métalliques et fixées mécaniquement à l intérieur des portes.
*
Pour les équipements type "porte transparente", la pochette à plans doit être fixée
mécaniquement au mur à côté de l équipement.
Armoires extérieures
*
Elles doivent être du type constructeur en aluminium double enveloppe de ALMATEC,
WYSAR, LETRONA ou équivalent et équipées de :
-
Cadre de type ANK 5000 de ALMATEC ou équivalent en profil d aluminium
extrudés résistant à la torsion
-
Système d aération avec filtre invisible de l extérieur dans les parois et la porte.
Le ventilateur doit être intégré dans le sous-toit équipé d un filtre de sortie
IP54. L étude climatique doit être réalisée par le fabriquant selon les
contraintes d installation.
-
Portes, parois latérales, parois arrières et toit doivent être à double parois
-
Résistance thermostatée
-
Eclairage fluorescent intérieur avec fin de course sur porte (les réglettes nues
sont proscrites)
-
Auvent
-
Peinture RAL 7035 structurée (se reporter au chapitre 8.2)
*
L armoire doit être fixée mécaniquement sur socle béton, la hauteur du socle est
de 200 mm mini (400 mm mini pour les petits coffrets). La fixation doit être garantie pour
un vent de 150 km/h au minimum.
*
L entreprise doit garantir que tous les composants sont prévus pour les conditions
climatiques extrêmes en été ou hiver. De plus, elle fournira un test de température effectué
dans les conditions d utilisation extrêmes.
Page 31 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Armoire sur socle extérieure
Système aluminium double enveloppe
Page 32 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
8.8 Portes
*
Les portes sont à ajuster de manière à garantir une étanchéité maximale. Elles doivent être
renforcées sur les faces accueillant la poignée et les charnières.
*
Les portes doivent pouvoir s ouvrir de 90° au minimum et sont dotées d un arrêt de porte.
*
Le mouvement de la porte ne doit pas être gêné par des appareils électriques fixés dans
l armoire.
*
Les tresses de masse pour interconnexion de la terre sont obligatoires (se reporter au
chapitre 19).
*
Les cadres pivotants sont réalisés en profil aluminium et doivent résister à la torsion.
Arrêt de porte
8.9
Gestion thermique des tableaux
*
Pour un équipement installé dans un local ventilé ou non, il faut prendre en compte la
dissipation de l équipement, et si besoin trouver la solution optimale (ventilation forcée,
échangeur, ...) ou éventuellement déclasser l équipement.
Le constructeur de l armoire doit rendre attentif le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage
et communiquer les calories dissipées par l équipement.
Page 33 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Dans un local technique, l ensemble des cellules doit être équipé de toits rehaussés en
particulier pour les locaux ventilés par le faux plancher.
Les socles doivent équipés de grilles de ventilation par cellule en particulier pour les
locaux non équipés de faux plancher.
8.10 Découpes
*
Elles doivent être réalisées à l aide d outils appropriés (grignoteuse, knockout etc...). Le
travail doit être réalisé avec soin. Dans tous les cas de figure l IP doit être maintenu.
*
Le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage peuvent demander un joint de protection si
une découpe présente un risque de blessure.
Découpe avec outil approprié
Page 34 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
8.11 Rails - Châssis
* Tous les rails utilisés dans les armoires pour les châssis ou pour attacher les câbles doivent
systématiquement être en aluminium. Ils sont de type constructeur :
- profil C pour la fixation des câbles
- profil symétrique pour les bornes, appareillages, etc.
- autre profil pour la structure porteuse, etc.
*
Les appareils provoquant des vibrations sont montés sur des éléments anti-vibratiles ou sur
des cadres séparés fixés au sol dans le volume de l armoire.
Rails de fixation des câbles
Page 35 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Châssis aluminium
* Pour les équipements d automatisme, chauffage et climatisation, le châssis préfabriqué de
type SATIE peut être proposé. Dans ce cas, l entrepreneur doit fournir une implantation
spécifique en comparaison d une implantation standard.
Châssis aluminium SATIE
Page 36 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
9.
JEU DE BARRES
*
Il doit être dimensionné en fonction de l intensité nominale et de l intensité de courtcircuit. Le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage peuvent demander au tableautier de
justifier ses choix techniques en terme de section de barres et de nombre de supports.
*
Les jeux de barres type "constructeur ensemble de série" doivent être utilisés dans tous les
cas, tels que :
-
Barres en cuivre selon directives constructeurs.
-
Polybloc de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent de 160 à 250 A.
-
Distribloc de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent pour jeu de barre inférieur
à 63A.
-
Multiclips de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent, en amont de tout disjoncteur
modulaire (y compris pour les armoires automatisme - climatisation - chauffage).
*
Les supports sont obligatoirement de type constructeur. Leur mise en oeuvre doit dans
tous les cas respecter les directives constructeurs.
*
Dans un même équipement, aucune réduction de section n est autorisée.
RAPPEL
-
Il faut veiller à la protection des multiclips qui sont donnés pour In = 160A.
-
Les répartiteurs étagés ou peignes sont proscrits.
Répartiteur étagé à proscrire
Page 37 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
10. DISJONCTEURS - INTERRUPTEURS
Le choix se fait en fonction de la note de calcul réalisée par CANECO (se reporter
au chapitre 3).
NOTA IMPORTANT
Pour toute nouvelle installation, les disjoncteurs sont imposés. Certains T.G.B.T existants sont
équipés de départs fusibles. L entrepreneur doit se rapprocher du Maître d Ouvrage pour
valider les choix techniques à mettre en uvre.
10.1 Disjoncteur Masterpact de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent
*
Il est prévu pour tout départ supérieur à 630A.
*
Il est équipé au minimum de :
-
châssis débrochable
-
motorisation
-
STR 38S au minimum
-
contact OF
-
contact SD
10.2 Disjoncteurs Boîtiers moulés
*
Les disjoncteurs sont de type NS de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent.
*
Le déclencheur est de type électronique quel que soit le calibre.
*
Les disjoncteurs "boîtiers moulés" sont imposés pour tous les départs de type "force" et
départs alimentant des tableaux divisionnaires, même pour des installations inférieures à
63 A.
*
Ils sont systématiquement déconnectables sur socles et équipés de 2 contacts OF et
2 contacts SD (1 SD et 1 SDE) :
-
1 contact OF et 1 contact SDE ramenés sur un "bornier supervision",
-
1 contact OF et 1 contact SD pour signalisation en face avant de l équipement,
-
1 voyant OF à LED et 1 voyant SD à LED par appareil,
-
Un B.P. test LED temporisé doit être installé sur un T.G.B.T équipé uniquement de
départs type boîtiers moulés.
Page 38 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Les contacts OF, SD et SDE, le pré-câblage et la signalisation à LED énumérés ci-dessus
doivent être prévus également pour les socles de réserve.
*
Les socles de réserve sont câblés en amont pour la puissance.
*
Tous les socles et disjoncteurs doivent être équipés de volet IP40. On utilise les
accessoires constructeurs. La protection IP2xx par Makrolon doit avoir l'aval du Maître
d'Oeuvre et du Maître d'Ouvrage.
Protection makrolon du Socle NS
10.3 Motorisation des disjoncteurs
*
Tous les masterpacts sont motorisés.
*
Le pré-câblage pour la motorisation des disjoncteurs de type NS est à prévoir selon le
synoptique ci-dessous. La liaison entre le bloc fixe du socle et le bornier de supervision
doit être réalisée.
La fourniture du bloc moteur est précisée dans les dossiers d appel d offres.
Page 39 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Principe de motorisation
Page 40 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
10.4 Raccordement des disjoncteurs
Câblage amont
*
Les liaisons "amont" doivent être exécutées avec des pièces de série constructeur.
*
Calibre des liaisons amont :
Socle 250A : liaison en 250A ou au minimum du calibre de la protection principale
du tableau si elle est inférieure à 250A.
Socle 630A : liaison en 630A ou au minimum du calibre de la protection principale
du tableau si elle est inférieure à 630A.
Câblage aval
*
Jusqu à 35 mm², le raccordement se fait sur bornes à ressort WAGO ou équivalent. Les
liaisons sont en fils souples ( se reporter au chapitre 12 ).
RAPPEL : pour les ERP, la filerie est sans halogène.
* Au-delà de 35 mm², le raccordement se fait directement sur l appareil ou sur plages, en
fonction du nombre de câbles par phase. Pour ces cas de figure, il est demandé de
positionner judicieusement les boîtiers moulés de manière à ce que les longueurs de câbles
cheminant dans l armoire soient les plus courtes possibles.
NOTA : dans le cas de modifications d armoires existantes, si les directives mentionnées cidessus ne peuvent être appliquées, tout choix technique doit être validé par le Maître
d Oeuvre et le Maître d Ouvrage.
10.5 Disjoncteurs modulaires
*
Les disjoncteurs sont du type C60N (N au minimum) de SCHNEIDER ELECTRIC ou
équivalent et bipolaires, tripolaires ou tétrapolaires. La courbe C est utilisée en règle
générale (se reporter au chapitre 3). Les autres courbes sont utilisées pour des applications
spécifiques.
*
Les disjoncteurs Ph/N sont proscrits.
*
Les disjoncteurs modulaires sont de calibre maxi 63A.
*
En règle générale, les disjoncteurs modulaires de groupe ne sont pas autorisés (c est-à-dire
deux disjoncteurs modulaires en cascade). Toute dérogation doit avoir l aval du Maître
d uvre et du Maître d Ouvrage.
Page 41 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Les différentiels de groupe ne sont pas autorisés, c est-à-dire que chaque départ
différentiel à son propre bloc différentiel. Toute dérogation doit avoir l aval du Maître
d Oeuvre et du Maître d Ouvrage. Elle concernera uniquement les coffrets PC type
KAEDRA de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent.
*
Les différentiels type SI de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent sont imposés pour
des installations dédiées présentant des risques de déclenchement intempestif, du type
informatique, alimentations électroniques et en général les équipements présentant des
courants de fuite à la terre importants.
*
Il est prévu :
-
par disjoncteur :
. 1 contact OF/SD
-
en face avant :
. un voyant LED de synthèse pour les contacts OF de l ensemble des disjoncteurs
. un voyant LED de synthèse pour les contacts SD de l ensemble des disjoncteurs
NOTA : dans le cas d armoire composée de plusieurs cellules, la synthèse se fait cellule par
cellule (donc 2 voyants par cellule). Il faut toujours se reporter au schéma de
principe au point 7.2.3 pour le câblage des OF/SD.
10.6 Appareil de coupure principal du tableau
*
*
Pour un interrupteur ou un disjoncteur, il faut prévoir, selon le cas :
-
2 contacts OF + 2 contacts SD (E)
-
1 voyant OF à LED en face avant
-
1 voyant SD (E) à LED en face avant (pour 1 disjoncteur)
-
1 report sur bornes pour OF
-
1 report sur bornes pour SD (E) (pour 1 disjoncteur)
-
1 bobine MX associée à un arrêt d urgence sur face avant ou déporté (pour le choix de
l arrêt d urgence se reporter au chapitre 13)
-
motorisation pour un disjoncteur (se reporter au chapitre 10.2 )
Critère de choix entre interrupteur et disjoncteur pour l appareil de tête
1) En général
Interrupteur (sauf en sortie transfo MT/BT)
Page 42 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
-
Supérieur à 63A :
.
.
.
.
-
63A :
.
Interrupteur déconnectable sur socle du type NS NA de
SCHNEIDER ou équivalent sur socle
Bobine MX
2 voyants position de l interrupteur si l arrêt d urgence est
déporté
1 Contact OF
Interrupteur de type NA de SCHNEIDER ELECTRIC
avec bobine MX
2) En particulier
-
Pour l alimentation de tableaux divisionnaires en colonne : le disjoncteur "boîtier
moulé" est imposé.
NOTA : en règle générale, l organe principal n a pas de poignée de man uvre en face avant.
Toute dérogation doit avoir l aval du Maître d Oeuvre et du Maître d Ouvrage.
10.7 Disjoncteurs moteurs
* Pour les armoires d automatisme, climatisation, chauffage en particulier, il faut prévoir au
minimum :
- disjoncteur type GV2 de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent + contacteur
- 1 contact OF
- 1 contact SD
- 1 voyant à LED marche
- 1 voyant à LED défaut
- 2 bornes relais à 2 contacts WAGO ou équivalent
Page 43 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
11. GOULOTTES
*
Les goulottes sont de marque TEHALIT ou équivalent.
*
Les goulottes sont auto-extinguibles.
*
Dans un même équipement, les goulottes sont de même hauteur.
*
Un tronçon de goulotte doit avoir un seul couvercle (pas de morceaux de goulotte ajustés).
*
A l intérieur des goulottes, les fils sont retenus par des bracelets standard.
*
Les couvercles à goulottes sont à glissières.
*
Le cheminement des fils se fait d une manière souple (pas de fil trop court pouvant se
blesser au contact de la goulotte).
*
Il faut respecter une réserve de 30 % pour chaque goulotte, en tenant compte des réserves
équipées et non équipées. Il faut se reporter aux directives constructeurs pour la capacité
théorique.
*
Il est impératif de respecter la qualité des goulottes en fonction de la destination de
l équipement :
- sans halogène HNG pour les ERP (Etablissement Recevant du Public)
- goulotte de base DNG pour les ERT (Etablissement Recevant des Travailleurs)
*
Les goulottes sont fixées mécaniquement à l aide de pièces isolantes.
*
Réserve goulotte, fixation goulotte
Page 44 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
12. FILERIE
*
*
En règle générale, le câblage est réalisé selon les normes et les règles de l art. :
-
pour la filerie puissance : H07V-K et de section minimale 2.5mm². Pour garantir dans
certains cas la protection contre les contacts directs ou chocs mécaniques, les
conducteurs sont imposés en H07RN-F,
-
pour la filerie de commande H05V-K au minimum,
-
les liaisons préfabriquées sont obligatoirement de type constructeur (par exemple pour
les entrées/sorties automate).
Circuit principal 3 x 400/230V
Phase L1
Phase L2
Phase L3
Neutre
Protection PE
Conducteur PEN
Noir
Rouge ou Noir
Extrémité rouge
Blanc ou Noir
Extrémité blanche
Bleu Clair
Jaune/Vert
Jaune/Vert
Extrémité bleue
*
Mesure indirecte (transf. sec. d intensité)
Conducteur k (L1)
Conducteur l (L1)
Conducteur k (L2)
Conducteur l (L2)
Conducteur k (L3)
Conducteur l (L3)
Noir
Gris
Rouge
Gris
Blanc
Gris
*
Circuit de commande 230V
Phase L1
Neutre N
Noir
Bleu Clair
*
Circuit de commande 24VAC
Conducteur L1
Conducteur L2
Rouge
Blanc
*
Circuit de commande 24/48/60 DC
Pos. Phase L+
Neg. Phase L-
Bleu Foncé
Brun
*
Commande centrale/autom. progr.
E/S
Violet
*
Tension extérieure à l équipement
*
Il faut se reporter aux directives des câbliers pour la section des câbles.
Orange
Page 45 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Le neutre doit être câblé à gauche, au niveau des appareils et au niveau des borniers.
Neutre à gauche
*
*
Type de liaison puissance :
-
en aval : les câbles souples unifilaires de type H07V-K sont installés entre les appareils
et le bornier de raccordement (départs câblés sur bornes jusqu à 35mm²),
-
en amont de l appareillage, l entreprise respecte les normes, les règles de l art et les
directives des constructeurs.
Aucune réduction de section n est admise, ceci pour une intensité nominale donnée.
Page 46 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Pour les équipements d automatisme - climatisation - chauffage, le tableautier a la
responsabilité du calcul des sections des communs. Pour optimaliser la section, les
communs sont bouclés.
Principe de bouclage des communs
RAPPEL
- Pour les E.R.P, on utilise la filerie sans halogène.
- Le cheminement des câbles dans les armoires électriques est proscrit.
- Les manchons d extrémités des câbles de raccordement
thermorétractables.
doivent
être
Page 47 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
13. EQUIPEMENTS EN FACADES
*
Il faut prévoir une réserve de fils dans le toron (réserve pour chaque type de couleur de fils
utilisé). Le toron est dans un tube souple ou une "chaussette" et doit comporter un fil de
tirage.
Ce travail est exécuté dans les règles de l art et fixé mécaniquement de part et d autre.
Gaine de liaison
*
Il faut laisser suffisamment d espace entre les auxiliaires de commande sur porte et les
goulottes, ceci de manière à garantir une lisibilité du repérage des fils.
*
Aucun collage sur la tôle n est toléré (l ensemble des appareils doit être fixé
mécaniquement).
*
L ensemble des auxiliaires de commande et signalisation est de diam. 22,5 mm.
*
Les boutons d arrêt d urgence sont à accrochage mécanique, sans clé en règle générale.
Tout arrêt d urgence doit être équipé d une protection contre les actions accidentelles.
Protection bouton d arrêt d urgence
Page 48 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Les voyants sont de type LED. Les couleurs sont à valider auprès du Maître d Oeuvre et
du Maître d Ouvrage, ainsi que toute autre dimension d auxiliaires.
Les liaisons électriques des auxiliaires de commande et de signalisation (U=220V)
montées sur des plastrons doivent être déconnectables et raccordées à la terre. Le
connecteur femelle doit être fixé mécaniquement sur le châssis.
*
1 BP test lampe est installé par équipement avec le principe suivant :
-
BP test actionné : tous les voyants s allument.
-
BP test relâché : les voyants restent allumés pendant 15 minutes (sauf pour les voyants
"défaut" et "présence tension").
Pour les T.G.B.T équipés uniquement de départs type boîtiers moulés, un B.P. test LED
temporisé doit être installé.
*
Le système de signalisation est défini :
-
Alarme/Dérangement nécessitant un service de garde
Commande nécessitant un arrêt partiel ou total de
l'installation et une intervention immédiate
rouge
-
Dérangement/Avertissement/Précaution
jaune
-
Prêt à démarrer
vert
-
Circuit de commande sous tension, prêt à être mis en service
blanc (clair)
-
Toutes les autres fonctions qui ne sont pas décrites ci-dessus
bleu
*
Pour les installations spéciales ou nécessitant un tableau synoptique, les couleurs des
voyants seront définies séparément.
*
Jusqu à 5 systèmes de signalisation par armoire électrique, il faut prévoir une alimentation
par transformateur incorporé et à partir de 6 prévoir une alimentation séparée.
*
En règle générale, le cheminement doit être réalisé à l aide de goulottes (se reporter au
chapitre 11).
RAPPEL :
on utilise des outils adaptés pour les percements nécessaires au montage des
appareils (se reporter au chapitre 8.10).
Page 49 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Mise en uvre équipement sur porte interne
Mise en uvre équipement sur porte externe
Page 50 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
14. EMBOUTS
*
Les embouts sont préconisés pour tout raccordement de type "cage à visser" (disjoncteurs
modulaires, télérupteurs, bornes à visser etc...).
*
Les embouts sont strictement interdits pour les bornes à ressorts et répartiteurs à ressorts.
Toute dérogation doit avoir l aval du fabricant.
*
Ils sont de type isolés, de couleur normalisée.
*
Un seul embout, simple ou double, est autorisé par raccordement.
*
Les embouts doivent être mis en oeuvre avec des outils certifiés.
Embouts à proscrire sur bornes à ressorts
Page 51 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
15. VISSERIE
*
La qualité de la visserie est de type 8.8 bichromaté ou cadmium nickel. Pour les ensembles
de série, les directives des constructeurs sont à respecter.
*
La qualité des connexions est obtenue en respectant les directives des constructeurs de la
visserie et de l appareillage, par exemple :
- rondelles contacts
- couple de serrage
*
L outillage est certifié par le constructeur.
*
En puissance, toute connexion électrique boulonnée est validée par le tableautier à l aide
d un vernis rouge.
Boulonnage jeu de barres
Page 52 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
16. BORNES
16.1 Généralités
*
Les bornes sont à ressort du type WAGO ou équivalent.
*
Le câblage est de type frontal.
*
Un seul conducteur par connexion est autorisé.
*
Il ne faut pas utiliser d embout au niveau des bornes à ressort.
*
Le dénudage doit être réalisé dans les règles de l art et selon les directives du constructeur.
*
Il faut utiliser :
- plage d extrémité standard
- plaque de séparation entre circuit
- repère standard constructeur
- butée d arrêt
- pour faciliter les points de mesure, il faut prévoir, par bornier, des adaptateurs test :
. 2 par fiche banane 2 mm
. 2 par fiche banane 4 mm
- plaque repère du bornier
*
La couleur des bornes est :
- Vert-jaune : pour les bornes de terre
- Bleu
: pour le neutre
- Gris
: pour les phases et autres
- Orange
: pour ce qui reste sous tension avec l organe principal ouvert
*
Pour les bornes de 35mm², il faut prendre en compte les références suivantes :
- Borne 35 gris
: réf 285.635 WAGO
- Borne 35 bleu
: réf 285.634 WAGO
- Borne V/J
: réf 285.637 WAGO
- pour les butées d arrêt
: réf 249.117 WAGO
( ceci pour une meilleure tenue sur rail )
Seules ces références sont autorisées. Pour tout autre fabricant, l entrepreneur doit avoir
l aval du Maître d Oeuvre et du Maître d Ouvrage.
*
L entrepreneur doit valider au tableautier l implantation de l ensemble des bornes.
RAPPEL
Se reporter au chapitre 6 pour l implantation.
Se reporter au chapitre 8.11 pour les rails aluminium supportant les bornes.
Page 53 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
*
Les groupes de bornes de puissance sont distants des groupes de bornes de commande et
des groupes de bornes de tension différente.
Séparation entre borniers et interconnexion des rails borniers
*
Il faut interconnecter sur bornes par le biais d un conducteur cuivre vert/jaune, depuis la
borne principale de terre, l ensemble des rails équipés de bornes.
*
Chaque circuit doit avoir sa borne de terre dans le prolongement des bornes de phase. Un
seul fil PE par borne.
*
Les bornes sont auto-extinguibles et sans dégagement de fumée.
*
L ensemble des câbles de branchement est raccordé dans les règles de l art.
Raccordement dans les règles de l art
Page 54 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
*
Un manchon thermorétractable est à prévoir pour chaque câble. Les conducteurs L1, L2,
L3 sont gainés en noir, rouge, blanc pour les constructeurs n adoptant pas ces couleurs.
Manchons thermorétractables d extrémité
16.2 Bornier arrivée
16.2.1
En règle générale, le bornier d alimentation principal est imposé. Il est de type
constructeur et équipé d une plaque makrolon avec un triangle avertisseur et une étiquette
signalétique gravée.
Il est de type vissé au-dessus de 35 mm² (type WAGO, WOERTZ ou équivalent).
Bornier principal
Page 55 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
16.2.2
Gaine à barres
*
Le tableautier réalise la liaison entre l appareil principal du tableau et le 1er élément.
Pour ce faire, l entrepreneur et le fabricant de la gaine doivent communiquer
l ensemble des directives au tableautier.
*
En général, le 1er élément sera livré et raccordé en atelier. De ce fait, l IP, l ICC et
l assemblage sont garantis.
16.3 Bornier départs
*
Les bornes à ressorts sont utilisées jusqu à une section de 35 mm².
*
Les bornes à ressort sont au minimum de section 4 mm².
Bornes à ressorts "départs"
*
Pour les réserves non équipées, 50 % des bornes sont des bornes 4 mm² et 50 % des
bornes 6 mm².
16.4 Bornier de commande
Le report des informations des appareils type boîtiers moulés, divisionnaires, analyseurs
de réseau et autres dans un T.G.B.T comportant plusieurs cellules doit être ramené sur
bornes et centralisé en un point unique dans une cellule pour le raccordement vers la
supervision.
Page 56 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Pour les borniers de commande des armoires d automatisme - climatisation - chauffage, il
faut prévoir impérativement des bornes fusibles et sectionnables pour les capteurs et
actionneurs.
17. REPERAGE
17.1 Appareillage
*
Il faut systématiquement une étiquette fond jaune écriture noire sur chaque appareil.
- L étiquette est de type BRADY ou équivalent.
- Le repère de l appareil est celui du schéma.
Repérage sur appareil
*
Pour les disjoncteurs réglables, il faut prévoir une étiquette qui mentionne l ensemble des
réglages du disjoncteur que l entrepreneur a préalablement défini dans la note de calcul.
*
Pour les équipements réalisés sans plastron, l'étiquette du type BRADY ou équivalent est
suffisante (les étiquettes sur goulottes sont proscrites).
Page 57 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
*
Pour les équipements de type fonctionnel (donc avec plastrons), on rappelle sur le plastron
le même repérage que sur les appareils :
- Le repérage est réalisé à l aide de "bande repère" vissée.
- Les plastrons doivent être repérés entre eux et par rapport aux cellules (pour les plastrons
recevant de l appareillage).
Repérage sur plastron
*
Pour l appareillage de commande et les armoires d automatismes, il faut prévoir des
bandes repères sur les goulottes selon le type d installation.
*
Une feuille de format A4 récapitule les départs sur 3 colonnes :
- Colonne 1 : Repère de l appareil sur le schéma ( Q1 par ex.)
- Colonne 2 : Désignation de l appareil ( C60N 2x16A par ex.)
- Colonne 3 : Intitulé du départ ( PC bureau par ex.)
Ce document est glissé dans une pochette transparente sur la face interne de la porte.
Dans le cas de porte transparente, ce document est mis dans la pochette à plans
directement à côté de l équipement.
Page 58 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
17.2 Auxiliaires de commande sur porte
17.2.1
Face avant
* En règle générale, seules les étiquettes autocollantes vissées et gravées sont acceptées.
Les vis de fixation des étiquettes doivent être meulées sur la face interne de la porte.
Toutes les inscriptions doivent être validées au préalable par le Maître d Oeuvre et le
Maître d Ouvrage.
* Tous les appareils en façade sont repérés par étiquette. Elle doit mentionner la
fonctionnalité et le repère du schéma est rappelé en bas à droite.
Matériau
Ecriture
Couleur du support
Dimensions
Couleur
Couleur des têtes de vis
:
:
:
:
:
:
Plastique 2 couches autocollant
Majuscule et minuscule
Noir
13 x 37 mm / 18 x 52 mm / 52 x 52 mm
Blanc
Noir
Repérage sur face avant
Page 59 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
17.2.2 Face interne
*
A l intérieur des portes, il faut identifier le corps des auxiliaires de commande à l aide
d étiquettes type BRADY ou équivalent (fond jaune, écriture noire).
Repérage sur face interne
Page 60 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
17.3 Plaque signalétique de l armoire
*
Les renseignements devant figurer sur la plaquette descriptive, 150 x 30 mm, sont à
demander au Maître d Oeuvre et au Maître d Ouvrage.
A
Régime du neutre
Type de réseau *
Origine de la Station
137 - 2001
5 x 95
B
F 41
C
137 - 2000
D
* = normal ou ondulé ou groupe électrogène ou Normal Secours
Légende :
A : Numéro de l armoire électrique (Chiffre 137 = numéro du Bât., chiffre 2 = étage, chiffre 001 =
numéro d installation)
B : Section du câble d alimentation principale de l armoire électrique.
C : Numéro d identification de l organe de protection situé directement en amont
D : Numéro de l armoire située directement en amont
*
La plaque signalétique est de type :
- dilophane autocollante vissée
- fond noir
- écriture blanche
NOTA
Pour les armoires de climatisation, il faut prévoir la même étiquette repère avec les lettres CL
devant l intitulé repère A (numéro de l armoire électrique).
Idem pour d autres équipements (chauffage par ex.).
Page 61 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
17.4 Plaque signalétique du fabricant
Il y figure au minimum les renseignements suivants :
- Nom du fabricant
- Numéro d identification
- Type réseau
- Régime du neutre
- Numéro du schéma
- Année de fabrication
- Tension de service
- Courant nominal du jeu de barres
- Icc
- Forme
NOTA
- Chaque armoire électrique comporte une plaque signalétique constructeur.
- Dans un lieu public, elle sera montée sur la face interne.
Etiquette fabricant
Page 62 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
17.5 Plaque signalétique du bornier principal
*
Elle précise :
- l origine de l alimentation,
- la section du câble.
*
Elle est de fabrication identique à la plaque signalétique armoire (se reporter au
chapitre 17.3).
17.6 Repères schéma
*
Se reporter au chapitre 4.
17.7 Repères des bornes
*
Le repérage est du type WSB de WAGO ou équivalent.
* Le repérage du groupe de bornes par porte étiquette est de référence 209112 de WAGO ou
équivalent.
17.8 Repérage des phases
*
Se reporter au chapitre 12.
- Phase 1
- Phase 2
- Phase 3
*
: Noir
: Rouge
: Blanc
Les manchons de couleur aux points de connexion sont obligatoires si les fils sont noirs.
Ils doivent être thermorétractables.
17.9 Repérage des fils de commande
17.9.1
Armoires du type automatisme-climatisation-chauffage
Le repérage est prévu pour les armoires du type automatisme-climatisation-chauffage.
*
Repérage "folio-fil" :
par exemple 01.22 = fil n° 22 du folio 01
*
Type de repère
CAB3 de LEGRAND ou équivalent.
S il y a une contrainte en section de fil ou en longueur de
repère, il faut utiliser les repères type pliograph ou équivalent.
Par contre, il faut garder le même type de repère dans un
même équipement.
:
Page 63 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
17.9.2
Armoire de distribution
Les repères 11/14/91/92 doivent être affectés aux fils raccordés sur les contacts OF/SD des
disjoncteurs modulaires ou sur les bornes sectionnables du pré-câblage des réserves nonéquipées.
17.10 Repérage Jeu de barres
*
Toutes les barres horizontales et verticales sont repérées ( L1, L2, L3, N, PE, PEN) à
l aide de pastilles autocollantes de type constructeur.
Repérage jeu de barres
17.11 Partie frontale des armoires électriques Synoptique
*
Les faces avant des tableaux doivent être repérées à l aide de lettres ou chiffres "transfert à
sec", de couleur noire, hauteur 30 mm pour :
- le repérage numérique des cellules,
- le libellé de l armoire et de chacune des cellules selon les recommandations du Maître
d Oeuvre et du Maître d Ouvrage.
Page 64 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Le synoptique en façade est imposé. Toute dérogation doit avoir l aval du Maître
d Oeuvre et du Maître d Ouvrage. Les dimensions doivent être homogènes avec la
signalisation en façade.
Repérage et synoptique en façade
Page 65 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
18.
PROTECTION CONTRE LES CONTACTS DIRECTS
*
Le makrolon épaisseur 4 mm, antistatique, est imposé. Il doit être équipé d'un film
protecteur jusqu'à la réception des travaux sur site (toute pièce rayée devra être
remplacée). Chaque plaque de protection est fixée mécaniquement de manière à ne pas
être déformable à la pression du doigt.
*
Selon la section, sur les bornes d arrivée ou sur les plages, il faut installer une plaque
makrolon avec un triangle avertisseur. Elle est fixée mécaniquement et repérée (se reporter
au chapitre 17 .5).
Les solutions type constructeur (WAGO, WOERTZ ou équivalent) sont imposées. Toute
autre solution doit être validée par le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage.
*
Un triangle avertisseur est apposé sur chaque plaque en makrolon.
*
Pour les ensembles de série, il faut respecter les directives constructeurs.
Si nécessaire, le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage peuvent demander de renforcer
ces protections contre les contacts directs. En particulier, les plastrons pour la protection
des jeux de barres doivent être équipés d accessoires permettant le démontage en toute
sécurité.
*
Pour les ensembles dérivés de série, les jeux de barres doivent, au minimum, être protégés
par makrolon.
Protection Jeu de barres
Page 66 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
*
Pour la fixation d écrans de protection, de goulottes ou d autres matériels de classe 2, il
faut utiliser de la visserie en polyamide ou en acier. La visserie reste solidaire de la plaque
après démontage.
Fixation makrolon par vis polyamide
*
Les plaques sont démontables par une seule personne. Elles sont découpées en plusieurs
parties en fonction :
- des bornes,
- des appareils de commande et puissance,
- des appareils de protection.
Page 67 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
19. COMPATIBILITE ELECTRO-MAGNETIQUE ( CEM )
*
En général, il faut respecter les directives constructeurs et en particulier les manuels édités
par SCHNEIDER ELECTRIC, RITTAL ou équivalent.
*
Une attention toute particulière est portée :
- au réseau de masse : il faut une bonne équipotentialité (attention aux peintures et aux
matériaux isolants).
- pas de platine peinte dans les armoires
- au cheminement des câbles
- à l'implantation du matériel
- à la qualité du raccordement de l équipement
Tresse de masse
Page 68 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
20. PARAFOUDRES
20.1 Généralités
La protection contre les surtensions des installations électriques de l EuroAirport dans le
cadre d une nouvelle installation ou non doit être réalisée sur la base d un concept global
de protection adapté aux équipements à protéger. Les protections à mettre en uvre
devront tenir compte des caractéristiques du site (alimentation aérienne, souterraine,
présence ou non de paratonnerre), de la sensibilité et du coût des matériels à protéger, et
des risques liés aux pertes d exploitation. Dans tous les cas, le choix et la mise en uvre
des protections doivent être déterminés par une étude appropriée et, validée par le
fabricant (PHOENIX, SOULE ou équivalent), le maître d Oeuvre et le maître d Ouvrage.
*
La protection contre les surtensions doit être réalisée par l installation de parafoudres de
Classe I,II, III de l origine de l installation jusqu à l équipement terminal :
20.2 Protection de classe I
- La protection de classe I (protection primaire) doit être installée au niveau du
jeu de barres principal du T.G.B.T. Le dispositif de protection (fusible ou
disjoncteur) doit être pourvu de contacts auxiliaires pour la signalisation du
déclenchement (se reporter au chapitre 10). Le raccordement doit être réalisé de la
manière la plus courte et la plus rectiligne possible conforme au guide UTE C 15443. Les parafoudres PHOENIX ou équivalent doivent respecter les caractéristiques
suivantes :
Pour Icc < 3kAeff. on utlise le FLASHTRAB FLT 35 CTRL-1,5
Niveau de protection Up = 1,5kV
Pour Icc > 3kAeff. on utilise le FLASHTRAB FLT PLUS CTRL-1,5
Niveau de protection Up = 1,5kV
20.3 Protection de classe II
- La protection de classe II (protection moyenne) doit être installée en aval du
disjoncteur ou interrupteur principal du tableau divisionnaire. Le parafoudre
doit être débrochable, muni d une signalisation par voyant mécanique en face avant
et d un contact pour le report d alarme à distance. Le dispositif de protection (fusible
ou disjoncteur) doit être pourvu de contacts auxiliaires pour la signalisation du
déclenchement (se reporter au chapitre 10). Le raccordement doit être réalisé de la
manière la plus courte et la plus rectiligne possible conforme au guide UTE C 15443. Les parafoudres PHOENIX ou équivalent doivent respecter les caractéristiques
suivantes :
VALVETRAB VAL-MS 400 ST et VAL-MS BE/FM
Page 69 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
l installation de parafoudre de classe II type VALVETRAB est raccordée
en aval de la protection primaire. Le choix de l emplacement du parafoudre
classe II type VALVETRAB est déterminé en fonction de la distance qui
sépare les équipements à protéger de l origine de l installation. Si la
distance est supérieure à 30m, le parafoudre de classe II type
VALVETRAB doit être raccordé directement en amont des équipements
sensibles à protéger. Si la distance est inférieure à 30m, on doit utiliser le
concept ACTIVE ENERGY CONTROL de PHOENIX ou équivalent. Il
s agit de l association directe de parafoudres FLASHTRAB FLT PLUS
CTRL 1,5 et VALVETRAB physiquement au même emplacement.
20.4 Protection de classe III
- La protection de classe III (protection terminale) doit être installée directement en
amont des équipements très sensibles, sous forme de prise de courant 2P+T 16A à
encastrer ou sous forme d adaptateur à insérer dans la prise de courant. Le
raccordement doit être réalisé de la manière la plus courte et la plus rectiligne
possible conforme au guide UTE C 15-443. Les parafoudres PHOENIX ou
équivalent doivent respecter les caractéristiques suivantes :
on utilise le MNT-1B/T, SOCKETTRAB, MAINS-PLUGTRAB
*
La mise en uvre par l entrepreneur ou le tableautier des parafoudres doit être conforme
aux normes en vigueur et aux directives du constructeur, en particulier leur implantation,
leur protection et leur câblage. L installation des parafoudres doit impérativement être
validée par le fabricant et le Maître d Oeuvre.
Page 70 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
21. PRISES DE COURANT
21.1 Prises domestiques
*
Il faut prévoir 2 prises de courant 2P+T 16A incorporées à l intérieur de l'armoire et
protégées par un circuit distinct. Leur installation doit être validée par le Maître d Oeuvre
et le Maître d Ouvrage. Elles sont du type :
- 1 prise NF 2P+T 16A,
- 1 prise aux normes suisses type 13.
21.2 Prises industrielles et coffrets
*
Les prises sont de type industrielle CEE 17.
*
Les prises doivent être cadenassables.
*
Les socles de prise, socle de connecteur, fiche et prise mobile sont sans dégagement
d halogène, sans cadmium et autoextinguibles. Les broches sont en laiton nickelé, et les
vis en acier inoxydable.
*
A partir de 63A, les prises sont pourvues d un mécanisme de verrouillage, par fil pilote
associé à un contacteur ou par un mécanisme avec interrupteur associé. Le choix doit être
validé par le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage.
*
A l extérieur, on utilise les prises SCHNEIDER , MENNEKES ou équivalent, avec un
indice IP 67 minimum et IK 08.
*
A l intérieur d un bâtiment, on utilise les prises type SCHNEIDER, MENNEKES ou
équivalent avec un indice IP 44 minimum et IK 08.
*
Les coffrets prises sont de type constructeur (SCHNEIDER type Kaedra , MENNECKES,
ou équivalent) et conformes au présent cahier des directives. Toute dérogation doit être
validée par le Maître d uvre et le Maître d Ouvrage.
*
Les prises sont protégées par des disjoncteurs accessibles derrière une fenêtre de
protection transparente montée sur charnière.
*
Le différentiel de groupe peut être accepté uniquement dans les coffrets prises de courant
de type constructeur ( SCHNEIDER type Kaedra ou équivalent).
Page 71 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Les coffrets sont en polycarbonate étanche. Ils doivent avoir au minimum les
caractéristiques techniques suivantes :
- IP 65, IK 09, classe 2
- Matériau autoextinguible, tenue au feu conforme aux réglementations des ERP et
IGH
- Température d utilisation 25°C + 60°C
- Visserie en inox
Coffrets prises
NOTA
Les directives de ce chapitre s appliquent de manière identique aux prises de courant montées
sur site.
Page 72 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
22. MESURES
22.1 Transformateur de courant
*
En règle générale, le transformateur de courant est imposé. Toute dérogation doit avoir
l aval du Maître d Oeuvre et du Maître d Ouvrage.
*
Ils sont IP 20, de classe 0.5 et de type 5A.
*
Ils doivent être capotés au primaire et au secondaire.
*
Le câblage du secondaire est réalisé en section 4 mm².
*
Une protection (type PTI de SOCOMEC ou équivalent) est à prévoir pour chaque TC : elle
remplace le principe des bornes shunt.
Dans certains cas, les bornes shunt pourront être acceptées, avec l aval du Maître
d Oeuvre et du Maître d Ouvrage.
NOTA
Selon l environnement de l armoire, le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage peuvent
demander la mise à la terre de la borne S2. Dans ce cas, l appareil de mesure doit être isolé
galvaniquement.
22.2 Analyseur de réseau
*
Ils sont de type SOCOMEC ou SCHNEIDER ELECTRIC.
*
Ils doivent, au minimum, avoir les fonctionnalités suivantes :
- Mesure de I, U, Puissances
- Energie
- Harmonique
- Comptage sur 4 cadrans
- Surveillance
- Sortie analogique
*
Ces fonctionnalités doivent être modulables. Elles sont choisies en fonction du type
d installation.
Page 73 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
* Les analyseurs doivent être du type encastrable et modulaire selon leur environnement.
*
Dans tous les cas de figure, ils sont communicants. Les informations doivent être
ramenées sur le bornier "supervision".
Bornes shunt et analyseur sur façade
Page 74 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
23. SUPERVISION
23.1 Généralités
La GTB existante est équipée d un poste de supervision installé dans la jetée en Y dans le
T.G.B.T BETA 3. Elle gère l ensemble des nouvelles installations électriques, tel que les
tableaux de distribution, l éclairage, les ascenseurs et trottoirs situés dans le Y, les
extensions Nord et Sud ainsi que les silos Nord et Sud. Le poste de supervision est équipé
du logiciel PCVUE 32 et d un logiciel d alerte.
23.2 Constitution du réseau Ethernet
La communication entre le poste de supervision existant et l ensemble des automates TSX
PREMIUM de SCHNEIDER ELECTRIC ou équivalent répartis dans les différents
bâtiments doit être réalisée avec un réseau Ethernet (en accord avec la norme IEE802.3) en
protocole TCPIP Modbus ou équivalent. Le réseau Ethernet doit relier depuis le poste de
supervision, les bâtiments FRET, JET AVIATION, AEROGARE, POOL TECHNIQUE,
etc. L interconnexion entre les bâtiments doit être réalisée au travers d un anneau
fédérateur optique. Il permet d échanger des informations entre le poste de supervision et
les différents automates reliés sur le réseau. Le téléchargement et la consultation des
programmes ou des données automates doivent être possible depuis un point quelconque
de connexion sur le réseau. A cet effet une prise RJ 45 doit être prévue au niveau de
chaque commutateur (SWITCH) pour le raccordement d un PC portable sur le réseau.
23.2.1 Artère principale en fibres optiques
L artère principale entre les bâtiments doit être réalisée avec 1 câble 6 fibres optiques
MULTIMODES dont 2 fibres optiques pour le réseau Ethernet et 4 fibres optiques en
réserve. Le câble doit répondre aux caractéristiques techniques suivantes :
o Câble multimode 6 fibres 62,5/125µm tubé, structure libre, tirable en conduite,
anti-rongeur, diélectrique selon IEC 793-2
o Structure monotube avec gel hydrofuge.
o Constitution de l'armure : armure en renfort composite rigide, pour une très bonne
protection mécanique (rongeur, écrasement, )
o Nature de la gaine extérieure : PE noire de type LSZH.
o Les tubes plastiques seront remplis de gel conforme NF C 93-526.
o Rayon de courbure minimal de courbure statique : 260 mm.
o Effort de traction admissible 150 daN (norme CEI 794-1-E1).
o Effort de traction admissible durant la pose.
o Résistance à l'écrasement CEI 794-1-E3: 40 daN/cm.
o Température de stockage : -30°C / +60°C.
o Température de service : -20°C / +60°C
o Température d installation : -10°C / +50°C
Page 75 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
23.2.2 Commutateurs (SWITCH)
Les commutateurs (SWITCH) 10/100 Mbps assurent le transport des données entre les
automates et le superviseur au travers du réseau. Ils doivent être du type Connexium de
SCHNEIDER ELECTRIC (réf. 499 NOS 17100) ou équivalent. Chaque bâtiment peut être
équipé de un ou plusieurs commutateurs (SWITCH) suivant la topologie ou le nombre de
points de connexion. Une prise RJ 45 doit être réservée au niveau de chaque commutateur
pour le raccordement d un PC portable sur le réseau. Le commutateur Connexium 7TX
pour rail DIN/ISO gérable via Fast Ethernet doit comprendre cinq connexions RJ 45 pour
les équipements terminaux ou les autres segments de réseau. Ces commutateurs
Connexium doivent être également équipés de deux connexions de réseau fédérateur 100
Mbit/s (fibre optique connecteur SC), d'un port redondant, d'une interface V.24 (RJ-11)
pour la configuration et la gestion des commutateurs locaux et d une alimentation 24 Vcc
(redondance possible). La distance entre deux commutateurs (SWITCH) ne doit pas
dépasser 3000m.
Topologie des bâtiments interconnectés
Distance maxi:
BETA 3 --> Aérogare
BETA 3 --> Fret
BETA 3 --> Jet Aviation
BETA 3 --> Pool techn.
Fret --> Jet Aviation
400m
1200m
1200m
1500m
400m
Pool
technique
Fret
Jetée
BETA 3
Jet
Aviation
Aérogare
Page 76 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
23.3 Constitution du réseau Ethernet à l intérieur de chaque bâtiment
La topologie à mettre en uvre doit être du type point par point. Dans chaque bâtiment, en
général dans le local T.G.B.T principal, un sous réseau optique doit être mis en uvre,
même si la distance entre le commutateur et l automate est inférieure à 100 m. Les
caractéristiques techniques de la fibre optiques sont en tout point identiques à l artère
principale. Les équipements permettant d assurer le transport des données entre les
automates installés dans les bâtiments et l artère principale doivent être de type
Connexium de SCHNEIDER ELECTRIC (référence 499NTR 10100) ou équivalent.
499NTR1010
0
499NOS17100
F.O
multimode
Artère principale
23.3.1 Transceivers
Les transceivers Ethernet 100 Mbps TX/FX assurent la transmission des signaux entre
deux médiums différents tels que la fibre optique et la paire torsadée. Ils permettent la
transition de support de 100BASE-TX (câbles blindés à paires torsadées) à 100BASEFX(fibres optiques). Ils doivent être conformes aux spécifications de IEEE 802.3 et de
l ISO/CEI 8802-3. Ces convertisseurs de support doivent être équipés d une interface
(prise RJ45) à paires torsadées (TP) et d une interface optique (SC). Le port TP doit
permettre le raccordement d autres composants TP tels que Hub Ethernet 100 Mbps 4TX,
Switches Etherne10/100 Mbps 5TX/2FX, 7TX ). Le port FX doit permettre le
raccordement d un réseau optique (Switch Ethernet 10/100 Mbps 5TX/2FX ).
L alimentation 24VDC(redondance possible) doit être prévue.
Page 77 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
23.3.2 Liaison entre les automates TSX PREMIUM et les armoires divisionnaires situées dans
les bâtiments.
Les armoires divisionnaires doivent être équipées d un automate permettant la
mémorisation d états et la communication via un bus série vers l automate TSX Premium
concentrateur. Le protocole de communication est du type bus Modbus en RS 485.
L automate installé dans les armoires divisionnaires doit également communiqué via
Modbus RS485 avec la centrale de mesure PM 600 de SCHNEIDER ELECTRIC ou
équivalent installée. L automate doit être de type TWIDO de SCHNEIDER ELECTRIC
ou équivalent. Pour assurer des temps de réponse acceptables, seul 10 automates esclaves
TWIDO doivent être connectés sur une voie maître Modbus du TSX Premium. Dans tous
les cas, l automate TSX Premium doit être équipé de modules avec deux voies Modbus
maître en réserve. Les modules du type TSXPACC01 doivent être installés pour assurer
une isolation galvanique au niveau de chaque automate TWIDO.
Topologie du réseau entre TSX et TD
TD +
Centrale
mesure
PM600
TD +
Centrale
mesure
PM600
TD +
Centrale
mesure
PM600
MODBUS
TSXSCP114
ou
TSXSCY2160
1
TSXPACC0
Page 78 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
Configuration matériel :
Automate Premium
TSXRKY12
TSXPSY2600M
TSXP57103M
TSXETY5102
TSXSCP114
TSXSCPCM4030
TSXSCA50
TSXRKA02
rack 12emplacements
alimentation 100..240VAC
processeur
coupleur réseau Ethernet TCP/IP
carte PCMCIA multiprotocoles
câble de raccordement Modbus TSXSCP114 <-> boîtier
TSXSCA50
boîtier de dérivation
caches de protection.
Extension pour 2 bus Modbus supplémentaires :
TSXSCY21601
TSXSCYCM6030
TSXSCA50
TSXSCP114
TSXSCPCM4030
TSXSCA50
module de communication 2 voies (1 intégrée RS485, 1
emplacement PCMCIA)
câble de raccordement Modbus TSXSCY21601 <-> boîtier
TSXSCA50
boîtier de dérivation
carte PCMCIA multiprotocoles
câble de raccordement Modbus TSXSCP114 <-> boîtier
TSXSCA50
boîtier de dérivation
Automate TWIDO (alimentation 100..240VAC)
TWDLCAA24DRF
base compacte 14E/10S
TWDNAC485T
second port série RS485
TSXPACC01
module d isolation galvanique
Câble de raccordement Modbus
TSXSCAx00
câble torsadé blindé RS485.
Câble de raccordement
TSX PREMIUM <-> 499NTR10100 réf : 490NTW 000 05
499NOS17100 <-> 499NTR10100 réf : 490NTC 000 05
Page 79 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
24. OUTILLAGE
*
Le tableautier utilise les outils préconisés par l ensemble des constructeurs d appareillage.
*
Les outils sont certifiés constructeur.
*
En particulier pour :
- le dénudage
- le sertissage
- le serrage
*
Les clés dynamométriques, par exemple, sont régulièrement étalonnées par un
constructeur ou un organisme agréé. Les certificats peuvent être demandés par le Maître
d Oeuvre et le Maître d Ouvrage lors de la réception en atelier.
Page 80 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
25. ESSAIS
*
Rappel de la norme CEI IEC 439.1 : pour les essais individuels, se reporter aux chapitres
8.1.2 et 8.3 de la norme.
Les essais pour les ensembles de série viennent en complément des 7 essais de type
garantis par le constructeur de l appareillage.
*
Un essai diélectrique, avec un certificat délivré pour tous les tableaux, est imposé. Cet
essai peut, sur demande, être effectué lors de la réception en atelier.
*
Le tableautier livre les équipements avec un réglage du thermique de l organe de
protection réglé au minimum. L entrepreneur optimise les réglages en fonction de ses
notes de calcul (CANECO).
L entrepreneur doit fournir au Maître d Oeuvre et au Maître d Ouvrage pour l ensemble
des tableaux de distribution installés y compris l installation électrique, un document dans
lequel il rapportera l ensemble des mesures relevées, de la prise de terre du bâtiment, des
mesures d isolement de chaque circuit, et du contrôle des protections différentielles.
NOTA
Le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage se réservent le droit de demander, après exécution,
les certificats suivants :
- Maintien de l IP
- Echauffement
- Ventilation
- Test de température pour les armoires extérieures, type Testoterm.
- Test diélectrique
- Etalonnage des outils
- Certificat et numéro d agrément du tableautier et constructeur pour les ensembles de
série et dérivés de série.
Cette liste étant non exhaustive.
Page 81 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
26. TRANSPORT
*
Les équipements sont livrés sur site emballés et protégés par film plastique à bulles.
*
L installateur, tout au long du chantier (jusqu à la réception), est responsable de la
protection des équipements. Les équipements doivent rester protégés pendant toute la
durée du chantier.
*
Pour les différentes man uvres des éléments transportés, il est prévu des supports
constructeurs adéquats de levage.
*
Des renforts mécaniques sont prévus en fonction des charges transportées. Le cas échéant,
il faut prévoir une manutention avec sangles.
*
Le tableautier doit respecter les directives constructeur. Il doit éventuellement prendre
toute disposition pour les manutentions délicates et faire appel à des entreprises
spécialisées.
RAPPEL : l assemblage des cellules (séparation transport) doit obligatoirement être
réalisé sur site par le constructeur du tableau. L ensemble des directives de ce
cahier des charges doit être respecté tout au long de cette intervention.
Page 82 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
27. MODIFICATIONS D EQUIPEMENTS SUR SITE
*
Toute modification doit être réalisée par le constructeur de l armoire concernée avant
réception et pendant la durée de la garantie.
*
Toute modification ultérieure doit être réalisée par un tableautier ayant les certifications
nécessaires (au minimum les mêmes que le fabricant d origine).
*
Il faut informer le Maître d
*
La modification d un équipement comprend également la mise à jour des notes de calcul,
du schéma et de l ensemble du dossier technique.
uvre et le Maître d Ouvrage avant toute modification.
Page 83 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
28. RECEPTION DES ARMOIRES ELECTRIQUES
*
La réception des armoires électriques doit être réalisée systématiquement dans les ateliers
de montage du tableautier. Le maître d uvre et le maître d Ouvrage doivent être présents
lors de la réception. Les frais de transport sont à la charge de l entrepreneur.
La réception des armoires électriques doit être établie sur le document annexé au cahier
des directives (check list F ING/ELE 001).
Page 84 de 85
NI-ING/ELE - 001
Manuel de Management EuroAirport
Version : 3
Normes internes
Date : 03.06.2008
Cahier des Directives Techniques pour l'Exécution des Armoires Electriques Basse Tension
(C.D.T. / E.A.E. / B.T.)
29.
CHOIX DU MATERIEL
Matériel de référence sur le site de EUROAIRPORT
APPAREIL
FABRICANT
Disjoncteurs divisionnaires
SCHNEIDER ELECTRIC / ABB / SIEMENS
Disjoncteurs boîtiers moulés
SCHNEIDER ELECTRIC / ABB / SIEMENS
Interrupteurs de charge
SCHNEIDER ELECTRIC / ABB / SIEMENS /
SOCOMEC
Contacteurs
SCHNEIDER ELECTRIC / ABB / SIEMENS /
SPRECHER ET SCHUH / MOELLER
Télérupteurs, minuteries, horloges
inter-crépusculaires
SCHNEIDER ELECTRIC / MANG / COMAT
Relais auxiliaires avec socle (avec
LED et forçage d état)
SCHNEIDER ELECTRIC / MANG / COMAT
Relais temporisés
SCHNEIDER ELECTRIC / MANG / COMAT
Interrupteurs de commande
SCHNEIDER ELECTRIC / MOELLER /
SPRECHER ET SCHUH
Boutons, boutons lumineux,
boutons-interrupteurs diam. 22.5
SCHNEIDER ELECTRIC / MOELLER
Lampes de signalisation (LED
impératif et diam.22.5)
SCHNEIDER ELECTRIC / MOELLER
Mesures et analyseur
SCHNEIDER ELECTRIC / SOCOMEC
Bornes
WAGO / WOERTZ
Goulottes
TEHALIT / IBOCCO / PLANET WATTOHM
Armoires universelles
SCHNEIDER ELECTRIC / RITTAL
Armoires fonctionnelles
SCHNEIDER ELECTRIC / ABB / SIEMENS
Armoires extérieures
ALMATEC / LETRONA / WYSAR
Prises industrielles
SCHNEIDER / MENNECKES / MARECHAL /
LEGRAND
Page 85 de 85

Documents pareils