spécial tour de france 2013

Commentaires

Transcription

spécial tour de france 2013
aucluse
Le
n°
86
- juin 2013
magazine du Conseil général
Spécial Tour de France 2013
© ASO
L’esprit
Ventoux
1 /1
© D. Bottani
dans la course
Bédoin :
le peloton gourmand
Le 14 juillet, à l’occasion de l’étape
Ventoux du Tour de France, le
comité des marchés de Provence,
présidé par Dominique Damiano,
le Département et la mairie de
Bédoin, organisent une journée des
«Gourmandines» animée par une
trentaine de producteurs locaux.
Venez vous régaler !
Le Tour avec nos partenaires
Le pain du Tour, les fruits et légumes des agriculteurs vauclusiens et leurs chambres
syndicales, les animations de Vaucluse tourisme et des collectivités locales et territoriales,
France bleu Vaucluse et ses informations en direct, tous les partenaires du Conseil
général se sont mobilisés pour que la fête soit belle. Merci à eux.
France Bleu Vaucluse, Vaucluse Tourisme Agence de Développement Touristique, les Marchés de
Provence, la Chambre d’Agriculture, le Syndicat des Boulangers, la Communauté d’Agglomération
Ventoux Comtat-Venaissin (COVE), le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’équipement du Mont-Ventoux
(SMAEMV), l’Association pour le développement touristique du Haut-Vaucluse, le Comité régional de
Tourisme, la station du Mont-Serein, les communes de Beaumont-du-Ventoux, Bédoin, Brantes, Faucon,
Le Crestet, Malaucène, Puyméras, Saint-Léger-du-Ventoux, Saint-Romain-en-Viennois, Savoillans, Vaisonla-Romaine, et les offices de tourisme de Beaumes-de-Venise, Bédoin, Carpentras, Gigondas, Malaucène,
Mazan, Mormoiron, Sault, Vacqueyras, Pays Ventoux en Provence, La COPAVO, le SIRTOM d’Apt.
Le pain du Tour de France
Le Groupement des syndicats des boulangers de Vaucluse et le Conseil général ont distribué 20 000 sacs à pain chez les boulangers
qui se situent sur le parcours des étapes vauclusiennes du Tour de France 2013. Une manière de célébrer les produits d’ici, dont
l’incontournable Cigale, spécialité des boulangers du Vaucluse, dont la meilleure est fabriquée (sélection 2013) par Jacky Durand
(Sorgues), David Poimeur (Avignon) et Christian Bonnaud (Carpentras). www.lesboulangersduvaucluse.fr
Vaucluse Magazine 86 édition spéciale Tour de France - Hôtel du Département - Rue Viala - 84 909 Avignon cedex 9
Direction de la communication du Conseil général : [email protected] - & 04 90 16 11 16
Directeur de publication : Jean-Pierre Lambertin - Rédactrice en chef : Fabienne Barrère-Ellul - Rédaction : Hugues Masoch, Guy Claverie, Fabienne Barrère-Ellul, Valérie
Brethenoux, Karin Gardiol, Emma Bellot - Photographies : Dominique Bottani, les passionnés : Lino Lazzerini, Georges et Evelyne Alloun et leur fils Guy, Paul et Christian
Chaline. Un grand merci à ASO, la Direction des Sports du Conseil général et à M. Jean-François Brun président du Conservatoire du Patrimoine Sportif de Carpentras - Réalisation : L. Barrucand, Sandrine
Castel Impression : Chirippo. Dépôt légal : juin 2013 ISSN 1165-5267 - Tirage 250 000 ex.
use
vaucl
X
ENTOU
V
N
O
VAIS
spécial Tour de France
édito
100éme édition
P
our la 100ème édition d’un Tour de France qui s’annonce
historique, le Département de Vaucluse s’apprête à
accueillir à nouveau le plus grand événement cycliste
mondial, trois jours durant, les 14, 15 et 16 juillet
prochains, sur les pentes du Ventoux et à Vaison-laRomaine.
Depuis 1951, première incursion des cyclistes du Tour de
France sur notre Mont-Ventoux, les 21,5 km d’ascension ont
déjà vu défiler le peloton à quatorze reprises, consacrant
toujours des champions de légende.
Ils ont malheureusement aussi parfois été le théâtre de
terribles drames - la stèle de l’anglais Tom Simpson est là pour
nous le rappeler. Le Mont-Ventoux ne se laisse pas dompter
facilement. Ce joyau de notre Provence est le symbole de notre territoire,
repère immémorial pour les hommes, refuge pour une faune et une flore
exceptionnelles.
Recevoir en 2013 le Tour de France est pour le Conseil général de Vaucluse
une grande fierté, en même temps qu’une grande responsabilité : gestion du
réseau routier, de la circulation ou encore de la sécurité avec les sapeurspompiers du SDIS… les services du Département seront bien sûr mobilisés
pour assurer la sécurité et la convivialité tout au long de l’étape, aussi bien
pour les coureurs, les organisateurs que pour les très nombreux spectateurs
attendus.
L’enjeu est d’importance, aussi bien pour les retombées économiques
directes qu’il implique, que pour le rayonnement qu’il offre au Vaucluse, pardelà nos frontières.
L’engagement du Conseil général de Vaucluse témoigne aussi de l’intérêt
que nous portons au cyclisme et au cyclotourisme. Depuis 2002, le Conseil
général de Vaucluse s’est d’ailleurs engagé dans une politique volontariste
d’aménagements de circuits de randonnées, de sécurisation des pistes
cyclables et dans la création de « véloroutes ».
Et si un Français souhaitait profiter de la Fête Nationale pour s’illustrer sur la
Fête de la petite reine ? Après tout, rien n’est impossible, en Vaucluse, autour
du Mont-Ventoux…
Claude HAUT,
Président du Conseil
général avec Christian
PRUDHOMME,
Directeur du Tour de
France.
Claude HAUT,
Sénateur de Vaucluse
Président du Conseil général
2 /3
© D. Bottani
Regardez vers le
Sud, vous êtes sur la
dernière montagne
avant la mer. La
sentinelle provençale
veille à 360° sur le
Vercors et les Alpes, la
montagne de Lure, les
Monts de Vaucluse et
le Luberon et la vallée
du Rhône.
Cette montagne
d’histoires et de
légendes réserve
toujours des surprises
nichées dans les bois,
les combes
et dans son immense
pierrier blanc.
Prenez le temps de la
découvrir.
spécial Tour de France
bienvenue
Bienvenue
sur le
Ventoux !
4 /5
Vintur
montagne magique
Le Conseil central de météorologie décida de
construire l’Observatoire en 1879 (200 000 F). La
première pierre fut posée, le 16 mai 1882, année
de la création de la route d’accès au sommet.
Les autres tours, plus récentes, sont dédiées aux
télécommunications et la sphère que l’on voit sur
la crête vers l’Ouest, abrite un radar de l’aviation
civile qui balaie tout le Sud-Est.
1909,69 m
© D. Bottani
© D. Bottani
Météo en haut
© D. Bottani
Le Ventoux ne tire pas son nom des vents qui le balaient. Ni le Mistral blanc, «la Bisa» en provençal, ni le
Mistral noir, nuageux de l’Est, ni «La Ventoureso», la
Brise du Ventoux, ni même le «Marin» qui vient de la
mer, établissant le record du coup de vent au sommet,
le 15 février 1967 à 320 km/h.
Ventoux, c’est le «Vintur» divinisé dès l’Antiquité que
l’on appelait aussi, localement, «Ventor/Vintour». Une
racine protoindo-européenne : ven(t)/vin(t) qui désignait une hauteur nettement marquée, un repère que
l’on voit de loin, comme c’est le cas avec «Venturi»,
l’ancien nom provençal de la montagne Sainte-Victoire, au-dessus d’Aix-en-Provence.
95 millions d’années, 580 km², voici le Mont-Ventoux qui
s’étend sur 25 kilomètres d’Est en Ouest, avec son versant Sud, ensoleillé qui descend vers la plaine comtadine
et un versant Nord plus sauvage qui tombe abruptement
vers la Drôme provençale.
Les roches blanches du Crétacé, sur la partie sommitale,
sont les vestiges d’une exploitation forestière intensive,
au point qu’au XIXe siècle, le massif était déboisé jusqu’à
1 100 mètres d’altitude (le chalet Reynard est à 1 417
mètres). Le reboisement a commencé en 1861, notamment avec du cèdre de l’Atlas qui fait, qu’aujourd’hui, le
Ventoux abrite la plus grande cédraie d’Europe.
spécial Tour de France
La petite chapelle, en contrebas
a été reconstruite en 1935. La
vraie chapelle Sainte-Croix (XVe
siècle) était située à l’emplacement de l’Observatoire. Le 15
septembre, en procession, tous
les Comtadins montaient, à
pied, au sommet pour demander à la vierge une pluie bienfaisante.
© D. Bottani
Sainte-Croix
© D. Bottani
© D. Bottani
Les deux stations de ski du Ventoux, le chalet Reynard au Sud et le
Mont-Serein au Nord, datent des années 30, à l’initiative de Pierre de
Champeville, un professeur de dessin stéphanois installé à Carpentras et passionné de montagne en général et du Ventoux, en particulier. Le chalet Reynard a été inauguré au début de l’hiver 1929. Au
Nord, le chalet Liotard a été construit pendant l’été 1934.
Au sommet, sous la grande tour, on trouve le restaurant «Le Vendran»
du nom de son créateur. A l’époque, il s’appelait «Hôtel de l’Observatoire du Mont-Ventoux» et fut inauguré le 20 septembre 1903.
© D. Bottani
© D. Bottani
Pavot velu
Sports d’hiver
sur le Ventoux
Le Ventoux offre une très riche forêt
méditerranéenne avec chênes verts et
blancs, mélèzes, hêtres, pins noirs et
sylvestres… un environnement idéal
pour les cerfs, les chamois, les mouflons, les sangliers. Des oliviers et des
plantes aromatiques au piedmont mais
aussi des raretés protégées qui font
l’originalité du sommet du Ventoux,
tels que le petit Pavot velu et sa large
corolle jaune que l’on trouve au Groenland ou la saxifrage à feuilles opposées
qui pousse, en juillet, sur le rivage du
Spitzberg.
6 /7
‘‘
Le géant de
vous salue
© D. Bottani
Christian
Prudhomme
Directeur
du Tour
de France .
Que vous soyez en France,
en Europe, en Australie,
à Singapour, en Chine ou
en Amérique, le Ventoux
est une légende,
un lieu exceptionnel,
lié à l’histoire du Tour
de France.
Géant de Provence, dieu païen, Croquemitaine : le Ventoux tient une place
à part dans l’histoire du Tour de France. Une légende démoniaque comme
celle du méchant dragon prêt à toutes les misères pour faire souffrir les
princes charmants de la Petite reine.
‘‘
© D. Bottani
‘‘
Michèle FournierArmand,
Députée, vice-Présidente du Conseil
général, Présidente
de la Commission
Habitat-Sport-Vie
associative.
© ASO
Je souhaite que
cette arrivée et ce départ
d’étape procurent à tous
de grands moments
d’émotions.
‘‘
spécial Tour de France
sur le Ventoux
provence
bien
E
n arrivant à Avignon au
terme de la 11eme étape
du Tour de France 1955,
le Suisse Ferdi Kubler
insulte les organisateurs de la
Grande Boucle en leur disant que
s’ils voulaient le tuer à tout prix,
ils feraient mieux de l’annoncer
clairement. Kubler revenait du
Ventoux. Tout comme Charly
Gaul ou le Breton Malléjac qui
s’étaient évanouis dans la montée, il en avait plein les pattes
de cette montagne caniculaire,
à la limite de l’infranchissable,
si par malheur, on a «la berne de
travers». Cette année là, l’hécatombe inspire même le sémiologue Roland Barthes qui classe
le Géant de Provence dans ses
«Mythologies». suite p.10
8 /9
«Les grands cols des Pyrénées ou des Alpes ne sont
que des passages» écrit-il, mais le Ventoux «plénitude du mont» est «un dieu du mal auquel il faut
sacrifier et qui ne pardonne jamais au faible.»
Avec beaucoup moins de lyrisme, les directeurs
sportifs disaient la même chose à leurs coureurs.
Il aura fallu attendre 1951 pour que les organisateurs du Tour se décident. Avant, ils évitaient
soigneusement ce désert de pierre, inquiétante
sentinelle du sud, un four suspendu au-dessus de
la plaine. La chaleur, la difficulté de la grimpette
au milieu de l’épreuve, ils n’en voulaient pas, disant qu’entre les Pyrénées et les Alpes, il fallait
récupérer. Pas question d’y rajouter l’enfer. Pas
en juillet quand le soleil couve la montagne.
Ventoux : cour
Vaincre au sommet
du Ventoux, c’est
entrer à tout jamais
dans la grande
histoire du Tour de
France.
Année après année,
voici les 14 élus qui
ont inscrit leur nom
en lettres de pierre
sur les pentes du
géant.
Après la guerre, le Tour a fini par succomber à
la tentation, comme un môme qui touche au
fourneau en sachant qu’il peut se brûler ; juste
pour voir et découvrir les vicissitudes de la vie.
Depuis, le Ventoux n’a jamais failli à sa réputation de «Croquemitaine» selon le mot du journaliste Emile Besson. La montagne attend toujours
les petits enfants qui, le nez dans le guidon, retardent le plus possible l’instant de la regarder
en face. Coppi, le premier s’y asphyxie, ne devant
son salut qu’à ses «gregaris» dévoués. Présentation ratée pour le grand Fausto, prologue d’une
longue liste de défaillances où le gotha de la Petite reine, tôt ou tard, a secrètement supplié le
ciel de lui envoyer un atome d’oxygène pour ne
pas mettre pied à terre. Bobet, Bahamontes, Gimondi, Merckx et plein d’autres n’ont plus jamais
oublié l’haleine du Dragon ; jusqu’à Tom Simpson, trop diaphane pour lui résister, pris dans un
coma fatal à deux kilomètres du sommet, en 1967.
Au-delà du drame, le Ventoux a toujours consacré les grands champions tout en restant une
référence, comme une heure de gloire, que recherchent tous les cyclotouristes de la planète.
© L. Lazzerini
L’haleine du Dragon
Adrien Benoît, le 14 juillet
1902 :
«L’ascension du MontVentoux demande 7 heures
en voiture, 6 heures à
pied et 3h et demi pour
un cycliste entraîné
(développement 3 mètres
maximum).
La descente vertigineuse,
en roue libre, est une
dangereuse acrobatie. J’ai
brûlé deux freins et une
paire de jantes en bois.
Avis aux amateurs !»
1905. Le Tour de France passe par le Thor.
spécial Tour de France
sur le Ventoux
1952
1951
eurs de légende
Robic dans le vent
Dimanche 22 juillet - Montpellier/Avignon - Au début des années 50, les organisateurs cherchent de nouvelles difficultés pour corser la Grande Boucle.
Ils passent outre leurs réticences et
mettent le Ventoux au programme
des festivités. Depuis 1932, les habitués des classiques comme le Tour du
Vaucluse, Paris-Nice ou le Critérium du
Dauphiné libéré ne s’étaient pas privés
d’expliquer aux nouveaux venus, l’enfer
sur terre.
Vers 15h, le versant Nord est immobile
sous la canicule de l’étape Montpellier/
Avignon. Pas un souffle de vent, le soleil
habite ici et fait chuinter les boyaux sur
le bitume. Hugo Koblet en maillot jaune
pointe en tête dans les derniers lacets,
filé de près par la bande des cinq : Bartali, Geminiani, Lazaridès, Barbotin et
un jeune qui promet, Louison Bobet. A
trois kilomètres de l’arrivée, Lazaridès
fausse compagnie au groupe et devient
le premier coureur du Tour à passer en
tête au sommet.
Vainqueur de l’étape : Louison
Bobet.
Vainqueur du Tour : Hugo Koblet.
Mercredi 9 juillet - Aix-en-Provence/
Avignon - Coppi est en forme mais il
crève dans les premiers virages de la
route Sud. Bartali lui donne une roue
mais le grand Italien qui recolle au
groupe de tête, vers le chalet Reynard
en compagnie de Bartali et de Géminiani, ne peut pas revenir sur Jean Robic.
Malgré le Mistral qui balaie l’étape, le
Français largue Bauvin dans les derniers
kilomètres et passe le sommet avec
2’35’’ d’avance sur ses poursuivants.
Vainqueur de l’étape : Jean Robic.
Vainqueur du Tour : Fausto Coppi.
Fausto Coppi,
grand seigneur :
«Je pensais que le vent
ferait capituler Robic.
Il a réalisé aujourd’hui,
un véritable exploit.»
© CPSCarpentras
© D. Bottani
Lazaridès par le Nord
Zaff en sens inverse
Coppi change la roue que
vient de lui donner Bartali.
Lors du Tour 1950, au cours de l’étape Montpellier/Nîmes, Abdelkader Zaff boit un litre de vin blanc glacé
pendant la course, histoire de se stimuler. Après une échappée en solitaire qui surprend tout le monde, ses
poursuivants le voient revenir en sens inverse car il ne sait plus quelle est la bonne route. Les pompiers lui font
faire quelques kilomètres dans l’ambulance, le remettent dans le bon sens, il remonte sur le vélo et prend la tête
de la course. Personne ne fait de commentaire car Zaff est dernier au classement général.
10 /11
Louison Bobet,
le vélo à la main :
«Je suis épuisé…
croyez-moi, c’est
une étape qui
compte dans la vie
d’un coureur.»
Bobet en chaleur
Lundi 18 juillet - Marseille/Avignon - Le
Ventoux soigne sa canicule et Sigenza,
le régional de l’étape en profite pour
se distinguer. Pas longtemps car il est
vite rejoint par le trio Kubler, Geminiani, Scodeller qui laisse le peloton à
1’40’’, à la sortie de Bédoin. Bobet qui
a une revanche à prendre sur Charly
Gaul depuis les Alpes, emmène sept
hommes à la poursuite des fuyards.
La fournaise choisit son camp : Kubler
s’asphyxie, Malléjac termine la course
en ambulance après une insolation.
Gaul n’est guère en forme et Bobet lui
fausse compagnie à 10 kilomètres du
sommet.
Vainqueur de l’étape : Louison
Bobet.
Vainqueur du Tour : Louison Bobet.
Forestier improvise
© P.Chaline
Le Français Forestier casse son vélo
dans la descente du Ventoux. Il emprunte celui d’un spectateur pour terminer l’étape sur les bords du Rhône,
à Avignon. Sans être ridicule puisqu’il
finit 49eme.
Sur la route du Tour, Yvette Horner et son célèbre
accordéon à Carpentras.
1958
D’après ses anciens coéquipiers, Kubler devait de l’argent à tout le monde
car il promettait des primes à ceux qui
menaient le train pendant les échappées. Il ne payait jamais personne car il
n’avait pas assez d’argent pour honorer
ses engagements. A moins, disaient les
plus ironiques, qu’il «ne vende ses deux
maisons et ses quatre voitures.»
© P.Chaline
Kubler radin malin
1955
Ventoux : coureurs de légende
Charly Gaul.
Gaul avec brio
Dimanche 13 juillet - Bédoin/MontVentoux - Innovation : le Tour s’offre
un contre-la-montre individuel sur les
21,5 kilomètres qui mènent de Bédoin
au sommet. Charly Gaul veut en profiter
pour ravir le jaune à Fafero, ce maillot
qu’il convoite depuis trois ans. Bahamontes place la barre un peu haut en
montant en 1h 2’40’’. Gaul s’élance, se
paie le luxe de dépasser Bobet parti 2
minutes avant lui et prend 31 secondes
à Bahamontes. Anquetil et Bobet sont à
plus de 4 minutes derrière lui, le maillot jaune à 7 minutes. Gaul remporte le
contre-la-montre en 1h 2’9’’.
Vainqueur du Tour : Charly Gaul.
spécial Tour de France
1965
sur le Ventoux
© P.Chaline
Allez Poupou !
Raymond Poulidor en juillet 2000 :
«Lors de mes débuts
professionnels en 1960, le Ventoux
a été le premier col que j’ai
découvert lors du Tour du Sud-Est.
Je suis passé en tête et j’ai gagné
à Carpentras.»
© P.Chaline
Federico Bahamontes en 1958 à Carpentras.
Anquetil et Bobet,
beaux joueurs :
«Gaul a triomphé
plus nettement que
nous le pensions.»
Mardi 6 juillet - Montpellier/Mont-Ventoux - Anquetil n’est pas là et Poulidor
veut en profiter pour mettre son empreinte sur le Tour qui organise, pour
la première fois, une arrivée d’étape
au sommet d’un col. Tranquilles depuis
qu’ils ont quitté Montpellier, les stars
s’agitent à partir du virage de Saint-Estève. Rostollan tente la vadrouille mais
Jimenez et Galera veillent au grain. A
13 kilomètres du sommet, ce dernier
veut jouer la fille de l’air, troussée sur
le champ par Jimenez, Poulidor et Gimondi, le maillot jaune. Tout le monde
décroche, Gimondi le premier et Poulidor laisse Galera sur place. Jimenez
suit de loin et le célèbre Raymond
passe la ligne d’arrivée avec 6 minutes
d’avance et se retrouve à 34 secondes
du maillot jaune.
Vainqueur du Tour :
Felice Gimondi.
Raymond Poulidor.
12 /13
© P.Chaline
Ventoux : coureurs de légende
© P.Chaline
Minute de silence pour l’équipe de Tom Simpson.
Barry Hoban, coureur anglais. Quelques années plus tard, il
deviendra le mari de la veuve de Tom Simpson.
© G.Alloun
Lucien Aymard.
L’équipe de Vaucluse magazine remercie chaleureusement Paul et Christian Chaline, photographes à Carpentras, pour ces clichés inédits.
spécial Tour de France
1967
sur le Ventoux
Jeudi 13 juillet - Marseille/Carpentras Entre Marseille et Carpentras, on prend
les mêmes et on recommence. Jimenez et Poulidor prennent le commandement à l’amorce de la pente. Au chalet
Reynard, Poulidor laisse filer Jimenez
et se retrouve en compagnie de Pingeon, Janssen, Gimondi et Balmanion.
Au moment où ils passent le sommet,
deux kilomètres plus bas, l’Anglais Tom
Simpson s’effondre, foudroyé par un
malaise cardiaque. Le docteur Dumas,
médecin du Tour, ne pourra rien contre
les effets conjugués du soleil et des
amphétamines. Simpson est décédé à
17h40 dans le service de réanimation
de l’hôpital d’Avignon où il a été transporté en hélicoptère. Les médecins
refusent le permis d’inhumer.
Vainqueur de l’étape : Jan Janssen.
Vainqueur du Tour : Roger Pingeon.
© P.Chaline
La mort de Simpson
Roger Pingeon.
Pas la montagne…
Tom Simpson qui était devenu champion du monde, deux ans
auparavant, avouait qu’il n’aimait pas les routes de montagne
et notamment celle du Ventoux. A un journaliste qui lui faisait
remarquer que sa selle n’était pas de première jeunesse, il
avait répondu : «Tu sais, de toutes façons, avec ce sacré Ventoux, je ne serai pas souvent dessus.»
14 /15
1970
Ventoux : coureurs de légende
Merckx manque d’air
© G.Alloun
Vendredi 10 juillet - Gap/Mont-Ventoux - Surprise dans l’étape Gap/
Mont-Ventoux : Danguillaume, Guimard, Labourdette et Poulidor sont les
premiers à regarder la montagne en
face, avec 40 secondes d’avance en
virant à Bédoin. Eddy Merckx, le maillot jaune se vexe et les retrouve vite. A
14 kilomètres du sommet, le Belge les
salue bien entraînant Poulidor et Van
Impe dans son envolée, sur quelques
centaines de mètres, le temps de les
dégoûter. Dans le groupe de chasse
emmené par Zoetemelk, seul le Portugais Agostino résiste jusqu’au chalet
Reynard. Merckx, dans son euphorie,
semble pomper les derniers atomes
d’oxygène du Ventoux quitte à en priver les autres. Il arrive avec une grosse
minute d’avance devant Van Den Bosshe. Après un malaise, ils se retrouvent
tous les deux dans l’ambulance avec un
masque à oxygène.
Vainqueur du Tour : Eddy Merckx.
Eddy Merckx, en reprenant son souffle :
«Tout le monde était autour de moi, alors
j’ai étouffé… C’est la seule cause de ma
petite défaillance.»
Luis, le titanesque
Dans sa lutte contre Merckx, Luis Ocana
ne reculait devant aucun sacrifice. Pour
gagner la bataille du Ventoux, l’Espagnol
avait choisi un vélo équipé d’accessoires
en titane, un matériau utilisé dans l’aviation
et qui réduisait leur poids de 50%. Ca n’a
pas suffit.
spécial Tour de France
1972
© D. Bottani
sur le Ventoux
Thévenet à la surprise générale
Jeudi 13 juillet - Carnon-plage/MontVentoux - Pour la seconde fois, le
Tour en provenance de Carnon-plage
aborde le Ventoux par la face Nord. On
attend le duel Merckx-Ocana mais à la
sortie de Malaucène, neuf coureurs se
détachent. Gimondi et Guimard sont
aux abonnés absents mais Ocana fait
son festival. Après plusieurs tentatives,
il finit par s’échapper sur quelques centaines de mètres. Merckx et Poulidor le
récupèrent pour pédaler de conserve
jusqu’à trois kilomètres du sommet. A
la surprise générale, Bernard Thévenet
les rejoint, les passe puis s’envole vers
le sommet.
Vainqueur du Tour : Eddy Merckx.
Les 6 premiers vainqueurs du Ventoux : C.Gaul (1958),
B. Thévenet (1972), M. Pantani (2000), J-F Bernard
(1987), R.Poulidor (1965), et E. Merckx (1970).
Bernard Thévenet :
«J’ai porté mon attaque
décisive à 1500 mètres,
personne n’a pu s’accrocher,
il y avait Poulidor, Martinez,
Mariano, Ocana, Merckx.
Dans le dernier kilomètre,
j’étais vraiment heureux.»
16 /17
1974
Ventoux : coureurs de légende
© C.Chaline
Mercredi 10 juillet - Savines-le-Lac/
Orange - «Un demi Ventoux» disent
les puristes qui estiment qu’attaquer
la montagne par Sault manque singulièrement de piment. Trop facile, au
point que dans cette étape Savine-lelac/Orange, le peloton complet passe
devant le chalet Reynard, conduit par
les équipiers de Merckx. Dans le désert
de pierre, Danguillaume s’essaie mais
c’est l’Espagnol Aja qui réussit la belle
avec 17 secondes d’avance sur le
chasseur Poulidor.
Vainqueur de l’étape : Joseph Spruyt.
Vainqueur du Tour : Eddy Merckx.
1987
Le peloton devant le chalet
© C.Chaline
Bernard contre la montre
C’est sur les pentes du géant que le Flassanais, Eric Caritoux,
53 ans cette année, né à Carpentras, a fait ses premières
armes, en amateur puis en professionnel, pour devenir un
excellent grimpeur. Vainqueur du Tour d’Espagne en 1984 puis
champion de France en 1988 et 1989, il a participé à 12 Tours
de France dont deux sur ses terres (ascension du Mont-Ventoux) en 1987 et 1994.
Dimanche 19 juillet - Carpentras/montVentoux - Jean-François Bernard ne se
pose pas de question dans ce contrela-montre qui part de Carpentras pour
finir au sommet, 36,5 kilomètres plus
haut. Bernard grimpe en 1h 19’44’’ à
une moyenne de 27,5 km/h, récupère
le maillot jaune de Charly Mottet et finit,
derrière la ligne haletant et assis sur le
bitume. Il est officieusement chronométré à 58 minutes à partir de Bédoin,
à l’endroit même où avait démarré
Charly Gaul en 1958. Quatre minutes
de moins en 29 ans mais les inconditionnels du Luxembourgeois signalent
que Bernard était lancé et qu’il s’était
en quelque sorte « échauffé » pendant
quinze kilomètres.
Vainqueur du Tour : Stephen Roche.
Jean-François Bernard :
«Remporter une telle
étape est sûrement l’une
des plus belles joies que
peut connaître un coureur
professionnel.»
spécial Tour de France
© D. Bottani
Pantani… aussi
C. Gaul et M. Pantani, 2 légendes
du Ventoux.
1994
Eros Poli à l’arrivée :
«J’étais bien et j’en ai profité.
Je suis parti de loin pour
creuser des écarts. Sur le
plat, j’ai roulé à 45 km/h.
Heureusement que j’avais
25 minutes d’avance au pied
du Ventoux car c’est dur de
monter des cols quand on
pèse 84 kilos.»
2000
sur le Ventoux
Eros, le héros
Sprint final entre
L. Armstrong
et M. Pantani.
© D. Bottani
Lundi 18 juillet - Montpellier/Mont-Ventoux - 1,94 pour 84 kilos, le Vénitien
Eros Poli n’a pas vraiment le physique
du grimpeur. Surtout sous la canicule
de l’étape Montpellier/Carpentras. 60
kilomètres après le départ, il s’échappe
en solitaire sans que le peloton ne réagisse. Au pied du Ventoux, Poli possède
20 minutes d’avance et il faut attendre
la mi-ascension pour que Pantani et
Leblanc s’agitent, suivis par Indurain,
en jaune, qui ne veut pas se laisser trop
distancer. Poli passe le Ventoux avec 5’
d’avance sur Pantani. Il gagnera l’étape
en conservant 5’ à l’arrivée.
Vainqueur du Tour : Miguel Indurain.
Jeudi 13 juillet - Carpentras/Mont-Ventoux, 149 km à travers le Vaucluse. Les
Américains mènent le train. Avant d’attaquer le Ventoux, Hamilton, Livingston
puis Armstrong essaient de contenir Ullrich, Virenque, Beloki, Botero et Heras.
Pas loin derrière, Jalabert et Virenque
limitent les dégâts. Ce dernier accélère
après le chalet Reynard mais Pantani
revenu de l’arrière, dépasse tout le
monde en espérant se faire la belle.
Il multiplie les attaques, la quatrième
tentative, à 4 km du sommet est la
bonne…presque. Comme s’il revenait
de faire ses courses au supermarché
du coin, Armstrong le rejoint, joue avec
l’Italien mais sans le distancer. A l’entrée du dernier virage, l’Américain est
toujours devant, en danseuse pour faire
plus sérieux. Il jette un coup d’œil derrière lui, se rassoit en guise de cadeau
et Pantani passe en tête le Ventoux,
sous le regard de Charly Gaul qui ne
fait aucun commentaire (officiel) sur la
petite connivence entre les deux précédents vainqueurs du Tour, l’Italien en
1998 et l’Américain en 1999.
Vainqueur du Tour :
Lance Armstrong.
18 /19
2002
Ventoux : coureurs de légende
Virenque, le solitaire
© D. Bottani
Dimanche 21 juillet - Lodève/MontVentoux - Richard Virenque participe à
une échappée collective pendant 200
kilomètres entre Lodève et le MontVentoux. Dans la grimpette, il choisit de
jouer la partition en solo et s’impose en
solitaire, au sommet, comme une évidence pour celui qui sera sept fois vainqueur du Grand prix de la Montagne,
au cours de sa carrière. Alexandre
Botcharov est à 1’58’’ et Armstrong à
2’20’’. Le Texan aura mis 58 minutes
pour gravir le Ventoux en reprenant 5
minutes à Virenque sur 20 kilomètres.
Vainqueur du Tour :
Lance Armstrong.
Exposition
Vibrez au rythme de la Grande Bsoucle :
Du 1er au 19 juillet
à la Maison du Département de Carpentras
111, bd Albin Durand
Tél. 04 32 85 84 40
© D. Bottani
Richard Virenque en 2012 :
«Mon meilleur souvenir dans le
Ventoux ? Ma victoire en 2002…
Il faisait 35° et ce jour là, j’ai maté
Armstrong, ça reste un moment
particulier, une grande fierté.»
R. Virenque et C. Gaul, le 1er vainqueur du Ventoux (1958).
spécial Tour de France
sur le Ventoux
© ASO
2009
Garate à l’arrivée :
«C’est le plus grand
jour de ma carrière.
Je rêvais de ce
moment, je n’osais
même pas y penser.»
Alberto Contador : «J’ai souffert. Mais
quand tu sais que chaque minute qui
passe te rapproche de la victoire dans le
Tour de France, alors tu tiens le coup.»
© D. Bottani
Samedi 25 juillet - Montélimar/MontVentoux - Un groupe de 16 coureurs
s’échappe dans l’avant-dernière étape
du Tour, entre Montélimar et le Ventoux.
Trois d’entre eux décident de reprendre
leur liberté, Garate, Martin et Ribion.
Les fuyards sont coursés par le maillot jaune Alberto Contador qui a déjà
la victoire assurée à Paris. Derrière lui,
Armstrong qui n’a plus le faste d’antan
se contente de contrer Franck Schleck
tandis que son frère Andy n’arrive pas à
se défaire de Contador. Devant, Garate
monte en duo avec le jeune Martin en
résistant aux attaques du grimpeur italien Pellizotti. A 33 ans, le champion
d’Espagne 2005 sprinte sous l’observatoire et bat l’espoir allemand de 3 secondes. Aucun espagnol n’avait gagné
au sommet du Ventoux.
Vainqueur du Tour :
Alberto Contador.
2013
Garate : grande première espagnole
A la veille de l’étape finale sur les Champs-Elysées, A. Contador en franchissant la ligne
d’arrivée, sait qu’il a gagné le Tour de France 2009.
Étape du Ventoux 14 juillet
Vainqueur de l’étape : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .
Vainqueur du Tour : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .
20 /21
Toutes les infos du Tour de France 2013 sur
www.etape-ventoux.fr
spécial Tour de France
adopter
© ASO
l’esprit
vélo
carte des étapes
14 juillet :
Givors - Mont-Ventoux
Les horaires de passage
de la caravane et des coureurs
D 938 - Le Flez (St-Martin-en-Viennois) :
14h24 - 15h49
Vaison-la-Romaine : 14h25 - 15h50
Le Crestet : 14h32 - 15h56
Malaucène : 14h40 - 16h04
Carrefour D 938/D 19 - Caveau de
Beaumont-du-Ventoux : 14h49 - 16h11
D 19 - Col de la Madeleine :
14h53 - 16h15
D 19/D 974 - Bédoin : 15h03 - 16h24
Hameau de Sainte-Colombe :
15h10 - 16h31
Hameau Les Bruns : 15h12 - 16h33
Chalet Reynard : 15h30 - 16h49
Col des Tempêtes : 15h40 - 16h57
Arrivée Mont-Ventoux : 15h41 - 16h58
16 juillet :
Vaison-la-Romaine - Gap
Les horaires de passage
de la caravane et des coureurs
Vaucluse
D 938 - Vaison-la-Romaine :
11h20 - 13h20
Carrefour D 938/D 46 : 11h23 - 13h23
D 46 - Puyméras : 11h26 - 13h25
Faucon : 11h29 - 13h28
Drôme
D 4 - Mollans-sur-Ouvèze :
11h36 - 13h35
Carrefour D 5/D 40 : 11h39 - 13h37
Col de Veaux : 11h41 - 13h39
Côte de la montagne de Bluye :
11h46 - 13h44
Vaucluse
St-Léger-du-Ventoux : 11h53 - 13h50
Brantes : 12h01 - 13h57
Drôme
D 72 - Reilhanette : 12h13 - 14h08
Carrefour D 72/D 542 : 12h15 - 14h10
Montbrun-les-Bains : 12h17 - 14h11
Barret-de-Lioure : 12h28 - 14h22
Col de Macuègne : 12h31 - 14h25
Séderon : 12h39 - 14h32
Lachau : 12h54 - 14h46
La Calandre : 12h56 - 14h47
Le Tour passe ensuite dans les HautesAlpes par la D 942.
22
22/23
/23
© ASO
© D.R.
une biodiversité unique
Du monde sur la route
Avant l’ascension
Météo : -2° au sommet
96 000 vélos environ ont
emprunté les trois routes d’accès
au Mont-Ventoux (par Malaucène,
Bédoin et Sault), d’après les
comptages 2012, réalisés par la
direction des Routes du Conseil
général, une moyenne de 260
cyclistes par jour.
On a dénombré 77 000
ascensions entre juin et
septembre 2012 avec un pic de
fréquentation en juillet. L’accès
Sud à partir de Bédoin supporte
45% de la fréquentation annuelle
des cyclistes sur le Mont-Ventoux.
Bédoin, Malaucène, Sault : quel
que soit le village de départ,
il vaut mieux être en bonne
forme physique et psychique
pour s’attaquer au Ventoux. Les
sapeurs-pompiers locaux vous
en seront très reconnaissants.
Un bon VTT peut faire l’affaire à
condition d’avoir des pneus routes
bien gonflés.
Dans tous les cas, et en particulier
en été, il faut partir tôt le matin
car la montée sera très longue,
entre une heure et demie et trois
heures, ce qui nécessite une
bonne alimentation avant l’effort
et quelques barres énergétiques
à mi-parcours. L’eau aussi est
indispensable et vous ne pourrez
en trouver qu’au chalet Reynard
(Sud) et au chalet Liotard (Nord).
Il peut faire très chaud ou très
froid sur le Mont-Ventoux. En l’an
2000 et en plein mois de juillet
plus de la moitié des cyclosportifs
de l’étape du Tour «Mondovélo»
n’ont pas pu terminer l’ascension.
Cette course conviviale
réservée aux amateurs avait été
interrompue par la grêle et la
neige.
Toutes les prévisions : Météo
France Carpentras au 08 99 71
02 84 ou Météo ciel sur internet.
A la seconde près
avec les vélodateurs
1h 2’9’’ pour Charly Gaul, 58’’
pour Jean-François Bernard,
départ lancé : vous voulez savoir
où vous vous situez ? C’est facile.
Il suffit d’acheter pour 2 euros
votre « carnet de cols » dans
spécial Tour de France
Le Mont-Ventoux
un espace à respecter.
l’un des trois offices de tourisme
(Bédoin, Malaucène, Sault), de
le glisser dans le « Vélodateur »
pour composter votre heure de
départ grâce à la petite boite
bleue, sur leurs façades. Vous
grimpez jusqu’au sommet et
vous validez votre heure d’arrivée
dans le «Vélodateur» du sommet.
Un document officiel que vous
pourrez présenter à vos amis pour
les rendre jaloux.
Préservez
l’environnement
Le Mont-Ventoux est classé
«Réserve de biosphère» depuis
1990. L’UNESCO puis l’Union
européenne avec le réseau
«Natura 2 000», ont reconnu
l’importance de ce patrimoine
naturel qui propose une
biodiversité unique au monde
avec plus de 1 000 espèces de
© D. Bottani
© ASO
conseils pratiques
plantes, étagées entre 400 et
1 900 mètres d’altitude, une flore
et une faune exceptionnelles
de 120 espèces d’oiseaux dont
l’Aigle royal et le Faucon pèlerin,
des animaux comme le lièvre,
le sanglier, le renard, le cerf, le
chamois, le mouflon de Corse,
le chevreuil…
Il est donc nécessaire de protéger
cet écosystème qui s’étend sur
90 000 hectares. Il convient
donc de respecter le Ventoux
et les gens qui y travaillent,
en évitant de pénétrer
dans les zones agricoles,
en empruntant les sentiers
balisés, en ramassant ses
déchets et en respectant
l’interdiction de fumer et de
faire des barbecues même
aux abords de la forêt.
www.ventoux-biosphère.fr
www.smaemv.fr
Vipère fragile au Nord
La petite vipère d’Orsini apprécie
particulièrement les tapis de
genévrier du Mont-Serein. Cette
espèce rare et protégée est plus
dangereuse pour les grillons et
autres insectes dont elle se nourrit
que pour l’homme. Elle ne vit que
dans le Sud-Est de la France,
en zone de moyenne montagne
avec des pâturages. Menacée de
disparition, la vipère d’Orsini a été
victime du recul du pastoralisme,
du manque d’entretien de la
forêt et du braconnage. Le
Conseil général s’est associé au
programme européen « Life vipère
d’Orsini » qui étudie le reptile afin
de l’insérer à nouveau dans son
milieu naturel qui est, désormais,
protégé. Il est donc essentiel de
faire très attention aux «pelouses»
du Mont-Serein, l’habitat
traditionnel de ce reptile fragile.
24 /25
© ASO
© D. Bottani
une discipline collective
Attention aux accès
réglementés
Etape du 14 juillet
Le 13 juillet à partir de 20h, le Tour
de France s’installera au sommet
du Mont-Ventoux et au Chalet
Reynard. Jusqu’au dimanche soir,
les sections de route concernées
seront interdites à la circulation
motorisée et le basculement ne
sera plus possible d’un versant
à l’autre (RD 974 entre le Mont
Serein et la Stèle Simpson et RD
164 au niveau du Chalet Reynard).
Pour rejoindre l’itinéraire de la
course le 14 juillet, il est conseillé
de choisir l’accès au MontVentoux selon l’horaire et le mode
de déplacement. En fonction
de l’affluence et du remplissage
des zones de stationnement, la
circulation motorisée pourra être
interdite :
Avant 8h sur le versant Sud à
partir de Bédoin mais l’accès au
village serait maintenu jusqu’à 10h
Avant 12h sur le versant Nord
à partir de Malaucène. Il faudra
ensuite compter environ 2h pour
rejoindre le sommet à pied depuis
le Mont-Serein (châlet Liotard et
caravaneige). Les parkings le long
de l’itinéraire à Vaison-la-Romaine
resteront accessibles jusqu’à 13h.
Avant 15h sur le versant Est à
partir de Sault pour l’accès au
parking de la Frache (1500 places),
avec un accès piétonnier pour
rejoindre le Chalet Reynard (35’)
ou le sommet (1h20). Cette balade
superbe domine à la fois le Comtat
Venaissin au Sud et la Drôme
provençale puis les Alpes au Nord.
Etape du 16 juillet
Le 16 juillet de 6h à 15h, une
grande partie du centre ville de
Vaison-la-Romaine sera occupée
par les installations de départ
du Tour de France et le marché
hebdomadaire. L’entrée Ouest
par la RD 975 sera réservée aux
véhicules du Tour de France. Il est
conseillé d’éviter la traversée de
la ville qui sera à sens unique et
d’accéder aux parkings à partir
des itinéraires fléchés «Vaison
Nord» ou «Vaison Est».
L’itinéraire de la course entre
Vaison-la-Romaine et Savoillans
sera fermé de 10h à 14h.
Respectez les aires
de stationnement !
Le long de l’itinéraire de course,
le stationnement sera autorisé sur
l’accotement en dehors des zones
d’interdiction et des secteurs
neutralisés pour les installations
du Tour de France, ainsi qu’au
niveau des accès nécessaires aux
services de secours et d’incendie.
Par sécurité, le stationnement
sera interdit en bordure de la
spécial Tour de France
route du Col de la Madeleine (RD
19) le 14 juillet, et, sur les pentes
du Ventoux, les spectateurs
seront invités à se garer dans le
sens de la descente de façon à
faciliter l’évacuation une fois la
course terminée. Des contrôles
réguliers seront effectués par les
forces de l’ordre dans les jours
précédents la course. Respectez
la signalisation !
La sécurité en chiffres
475 gendarmes seront sur les
routes pour veiller à la sécurité
et faire respecter les consignes
pendant les trois jours du passage
du Tour de France. L’escadron
motocycliste de la Garde nationale
fête sa 60e participation au Tour de
France.
Les sapeurs-pompiers du
Vaucluse, professionnels et
bénévoles, sont mobilisés autour
© ASO
© D. Bottani
© D. Bottani
conseils pratiques
de l’épreuve avec une vigilance
particulière pour les feux de forêt.
6 kilomètres de barrières
sont installés pour protéger les
2 derniers km del’ascension,
matérialiser les périmètres et
emplacements de sécurité.
50 sanitaires autonomes sont
à la disposition du public entre le
Châlet Reynard et le sommet.
Déchets :
les gestes éco-citoyens
Près de 30 tonnes de déchets
ont été collectés lors du Tour
2009. Dans les conteneurs,
en bord de routes mais aussi
dispersés dans la campagne ou
jetés près de la chaussée. Il est
donc vivement conseillé de repérer
le conteneur ou la benne la plus
proche de vous ou de garder vos
déchets dans votre véhicule avant
de les déposer dans les endroits
prévus à cet effet. Un geste
très simple pour préserver votre
environnement.
Circulation :
la radio aussi
100.4
Avant de reprendre la route,
pensez à France Bleu Vaucluse
(100.4) qui fait un point routier
toutes les heures. Suivez les
itinéraires de délestages puis
branchez-vous sur Radio Trafic
(107.7).
Numéros utiles :
Gendarmerie : 17
Pompiers : 18
SAMU : 15
Secours : 112
26 /27
spécial Tour de France
‘‘
Vaison ville départ
Pierre Meffre,
maire de Vaison-la-Romaine.
Président de l’Intercommunalité
Ce sera un joli coup de
projecteur pour Vaisonla-Romaine, avec la
retransmission télévisée
vers 190 pays.
3 jours
de fête à
‘‘
vaisonnais
Les sportifosur
font leur T ctor Saez livre une
e Vi
Le photograph
ntes sur les
raphies étonna
og
ot
série de ph
ène dans la
nais mis en sc
spor tifs vaison
ec le détail
ur discipline, av
pratique de le
.
raTour de France
ojection photog
er au 15 juillet, pr
r
su
)
2h
Du 1
2
de
urne (à partir
e
ru
et
t
phique en noct
or
tf
Ville, place Mon
les murs de la
ue.
de la Républiq
à 12h et de
juillet, de 9h
16
Les 15 et
el de ville.
position à l’hôt
14h à 17h, ex
k»
Le «Bike par
de Roa«Bix
ucluse sera
ike park» de Va
Le premier
à 12h30
juillet à Roaix
6 ans,
inauguré le 15
ir
u. A part de
ie
br
A
d’
ud
ha
Z. A . C
venir
bres du club «A
seuls les mem
ront
ur
-Ventoux» po
cyclistes Roaix
nique du
ch
te
endre la
pr
ap
ur
po
er
ration
l’utilis
nner. L’inaugu
tio
ec
rf
pe
se
V T T ou
rd Hinault,
ence de Berna
és
pr
en
u
lie
omme,
aura
Christian Prudh
et
ub
cl
du
n
parrai
ur de France.
Directeur du To
.
Contact : www
onsite.com
xventoux.e-m
ai
ro
te
lis
yc
irc
aven
Un parking est aménagé dans la zone
artisanale de Sablet (RD 977). Il est
accessible à tous les véhicules et obligatoire pour les camping-cars.
Un service de navettes gratuites de 7h
à 18h est organisé par la ville pour rejoindre le centre de Vaison-la-Romaine.
Vaison-la-Romaine
Dimanche 14 juillet
Rendez-vous à partir de 14h25 pour le
passage de la caravane publicitaire et à
partir de 15h30 pour le passage des
coureurs qui entrent en ville par la route
de Nyons. Le public pourra les applaudir le
long de l’avenue Marcel-Pagnol, au rondpoint Stahly et sur l’avenue des Choralies
(direction Malaucène).
Feu d’artifice et bal populaire : A partir
de 22h, site antique de la Villasse et grand
bal populaire sur la Place Montfort.
Lundi 15 juillet
L’émission « Village départ » en direct
de la Place Montfort : France Télévision
installe ses caméras et le plateau de son
émission «Village départ», en direct et
en public entre 12h50 et 13h50. Elle est
animée par Laurent Luyat et ses chroniqueurs, et livre les coulisses du Tour.
Vaison fait son tour : A partir de 18h,
l’association des commerçants de la ville
de Vaison-la-Romaine donne rendez-vous
à tous les amoureux du Tour pour un
grand défilé en ville, au départ de la Place
Montfort. Spectacles et musiques de rue,
vélos fleuris, déguisements et chars du
corso seront au rendez-vous. Petits et
grands, venez nombreux pour faire la fête !
Mardi 16 juillet
• Equipes des coureurs, parking Burrus, à
partir de 9h
• Village du Tour, parking de la Poste et
contre-allée de la Villasse, à partir de 10h
• Départ de jeunes cyclistes et des
tandems de mal-voyants de l’association
Valentin Haüy à 10h30 sur la ligne de
départ fictive
• Podium départ, avec la signature des
coureurs, parking François Cévert, près
de l’Espace culturel à partir de 11h
• Passage de la caravane publicitaire, à
partir de 11h dans la zone d’activités de
l’Ouvèze
• Emission «Village départ», en direct
et en public, de 12h50 à 13h50, place
Georges Brassens, près de l’Espace
culturel.
• Départ des coureurs à 13h10, devant
l’Espace culturel Patrick Fabre. Grand
marché hebdomadaire dans le cœur de
ville jusqu’au Cours Taulignan.
use
vaucl
UX
O
T
N
ON-VE
juillet
VAIS
www.etape-ventoux.com
6
14-15-1
spécial Tour de France
économie
‘‘
Le Tour de France
est très important pour
l’économie vauclusienne.
Ses retombées se font
sentir plusieurs années
après son passage.
Claude HAUT, Président du Conseil
général (au centre) entouré de
gauche à droite par Max Raspail,
Conseiller général du canton de
Mormoiron et Président de la commission Aménagement du Territoire,
Agriculture, Alimentation, Pierre
Meffre, Maire de Vaison-la-Romaine,
Christian Prudhomme, Directeur du
Tour de France, Michèle FournierArmand, Députée de Vaucluse,
vice-Présidente du Conseil général et
Présidente de la commission Habitat,
Sport, Vie associative, et Luc Reynard,
Maire de Bédoin.
© D. Bottani
‘‘
Michel FUILLET,
vice-Président,
Président de la
commission
Développement
économique,
emploi, Tourisme,
Coopération décentralisée.
L’économie vauclusienne
en profite
S
elon les comités de cyclisme et
de cyclotourisme, les adeptes
de la Petite Reine qui circulent
dans le Vaucluse, tout au long
de l’année, dépensent 30% de plus que
le touriste classique. Le Vaucluse bénéficie d’une très bonne image en termes
de destination touristique. Le passage
du Tour de France y contribue régulièrement dans la mesure où, en 2009,
dernière étape en date, la moitié des
500 000 spectateurs en ont profité pour
découvrir le territoire, son patrimoine
et ses saveurs (Avignon, Vaison-la-Romaine, Bédoin, Carpentras et l’Isle-surla-Sorgue).
D’après une étude initiée par la direction des sports du Conseil général,
35,4% des touristes étrangers, passionnés de vélo, ont découvert le Vaucluse
et le Ventoux pour la première fois. La
plupart ont déclaré leur intention d’y
revenir (97,2%).
Il ressort également que la grande majorité des commerçants et professionnels
du tourisme sont satisfaits du passage
du Tour car les retombées économiques
indirectes sont très appréciables avec
des chiffres d’affaires plus conséquents
selon les villages, plus ou moins proches
du parcours.
Les Belges, Néerlandais et Anglais font
partie du peloton de tête des étrangers
avec les Français originaires des régions
Rhône-Alpes, Paca, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Bretagne, Nord et
Ile-de-France.
Les spectateurs du Tour ont fait, en
moyenne 800 kilomètres pour voir
l’étape et pratiquent le vélo régulièrement, dont 1/3 d’entre eux, plusieurs fois
par semaine. Ils sont dans l’ordre d’arrivée : retraités, employés, cadres (41%
ont entre 50 et 64 ans et 6,1% ont entre
18 et 24 ans).
Le séjour moyen est de 3,6 jours avec
une prédilection pour le camping-car
(60,4 %).
Cyclistes,
qui êtes-vous ?
Les cyclotouristes français sont majoritaires
sur les pentes du Ventoux (66%). Les 34%
d’étrangers se composent essentiellement de
Belges, de Britanniques et d’Américains. Les
femmes ne sont pas nombreuses puisque
97% des cyclistes sont des hommes, d’une
moyenne d’âge de 44 ans. 27% d’entre eux
ont entre 50 et 64 ans et les 35-49 ans sont
majoritaires (54%). Pour 44% d’entre eux, la
montée du Ventoux est une grande première.
90% des cyclotouristes viennent accompagnés en constituant des groupes de 4 à 5
personnes.
28 /29
© D. Bottani
Le vélo est comme une
seconde nature pour
le Vaucluse. Cyclistes,
cyclotouristes,
vététistes profitent
d’une géographie
propice à la course et
à la balade en toutes
saisons et par tous
les temps, pour établir
des performances
mais aussi découvrir
le terroir en toute
tranquillité. Depuis
2001, le Vaucluse fait
partie de l’Association
des Départements
et Régions cyclables
avec plus de 1 500
kilomètres d’itinéraires
vélo aménagés,
sécurisés et adaptés à
tous les niveaux.
spécial Tour de France
vélo loisir
Le Vaucluse
à bicyclette
30 /31
adopter
l’esprit
vélo
aucluse
attitude
interview
Sylvie Palpant
Vaucluse Magazine - Comment les cyclotouristes perçoivent-ils le Ventoux et le Tour de France ?
Sylvie Palpant - Le Tour de France sur le Ventoux,
c’est à part. Il donne envie de faire comme les
champions avec une connotation beaucoup plus
sportive, dans un esprit de compétition. Les cyclotouristes classiques qui viennent dans le Vaucluse,
pensent au Ventoux pendant leur séjour, pour «tenter la grimpette», «taquiner la pédale» comme ils
disent.
V.M. - La pratique du cyclotourisme a-t-elle évolué au fil
des années ?
S.P. - Oui car depuis quelques années, nous constatons que les gens varient les plaisirs. Celui qui fait
du vélo de course peut s’essayer au VTT puis à un
parcours strictement familial. C’est la raison pour
laquelle, avec mes collègues qui travaillent dans
d’autres coins du Vaucluse, nous proposons systématiquement un grand éventail de balades. Il y a
trois pratiques du vélo : le cyclisme, le cyclotourisme, le VTT. Quand on reçoit une demande de documentation sur l’une ou l’autre de ces pratiques,
nous faisons, aussi, d’autres propositions. Grimper
le Ventoux n’empêche pas de découvrir des circuits
tranquilles dans le vignoble du Haut Vaucluse, le
Pays des Sorgues ou sur la voie verte du Calavon,
ici, dans le Luberon.
V.M. - Comment évolue la fréquentation ?
S.P. - Elle est en forte augmentation. Le Vaucluse est
un département idéal pour le vélo avec des itinéraires de plus en plus sécurisés et des structures
© D.R
créatrice de «Vélo Loisir en Luberon» en 1996.
Aujourd'hui, elle collabore avec quatre autres structures dans un réseau de professionnels qui valorisent
le tourisme à vélo dans le Vaucluse en partenariat
avec l'Agence de Développement Touristique, Vaucluse Tourisme.
d’accueil de plus en plus performantes. D’autre
part, en dialoguant avec nos visiteurs, on s’aperçoit qu’ils ont redécouvert ce mode de déplacement
grâce au vélo urbain comme le «Vélib» à Paris ou le
«Vélove» à Lyon, et quand ils sont en vacances, ils
continuent à en faire. Par exemple, nous avons de
plus en plus de Lyonnais qui viennent chez nous,
pour cette raison.
V.M. - Qui sont les cyclotouristes vauclusiens ?
S.P. - 54% de Français avec, en tête, Rhône-Alpes,
Paca et Languedoc-Roussillon.
Les étrangers, Europe du Nord, Anglais, Américains… sont plus itinérants, ils se baladent davantage au gré de leurs envies. Les Français s’y mettent,
à condition de leur proposer conseils et services
comme les lieux de location, de dépannage, de
mettre à leur disposition des taxis qui viennent les
chercher en cas de mauvais temps… Aujourd’hui
tout le Vaucluse est structuré pour ça. Nous proposons également tous les hébergements, du camping
à l’hôtel 3 étoiles, des sorties culturelles, des découvertes patrimoniales, des petits ou grands restaurants sympas ou encore les marchés traditionnels
sur les places de villages.
spécial Tour de France
Le cyclotourisme et le cyclisme
vélo loisir
Le Vaucluse aime le vélo
96 courses, raids, randonnées : l’année 2013 est très
riche pour les amateurs de vélo. Le Vaucluse fait partie
des départements les plus dynamiques en matière de
cyclisme, de cyclotourisme et de VTT. C’est grâce à
son climat, à sa géographie idéale et à la structuration
du réseau vélo qui mêle routes de campagne, voies
vertes et reliefs de montagne (Ventoux, les Dentelles
de Montmirail, les Monts de Vaucluse ou le Luberon).
En se fondant sur ces atouts naturels, le Conseil
général s’est doté d’un plan départemental des
équipements cyclables en octobre 2001. Cette
politique de développement et de promotion du
vélo se poursuit d’année en année, en collaboration
avec les comités départementaux de cyclisme et
de cyclotourisme, ou encore l’Union française des
œuvres laïques d’éducation physique (Ufolep) qui
rassemblent 126 clubs et près de 4100 adhérents.
«Le Vaucluse est magnifique pour faire du vélo»
confirme Francis Yernaux, président du comité du
Codep 84, «une façon différente de découvrir le
département, en toute tranquillité et sans esprit de
compétition, en prenant son temps.» Tout comme lui,
Georges Garcia, président du comité de cyclisme et
Zihèbe Gogibus, directrice de l’Ufolep apprécient le
dynamisme vauclusien et que «ça roule bien avec des
circuits plaisants sur lesquels la sécurité est devenue
l’une des priorités.» 280 kilomètres ont été ainsi
aménagés avec des bandes cyclables et 250 autres
kilomètres bénéficient de signalisation spécifique.
Le Téléthon
par le Nord
Des centaines de cyclotouristes sont
attendus sur les pentes du Ventoux,
dimanche 30 juin, à Malaucène. Ce
rassemblement intitulé «Tel est mon
Ventoux» est organisé pour la troisième
année consécutive par l’AFM Téléthon
et son antenne vauclusienne. Le
champion cycliste Thierry Bourguignon
et le handballeur Michaël Guigou seront
de la partie pour ce défi sportif ouvert
à tous, sur 21 kilomètres avec plus de
1 500 mètres de dénivelé.
Rendez-vous sur la place de la mairie
à Malaucène à partir de 8h. 15€ la
participation.
Renseignement et inscription :
[email protected]
Le saviez-vous ?
La plus grande foire de vélos d’occasion de France se déroule chaque année à Cadenet, le dernier week-end
de septembre (28 & 29 septembre
2013).
Tél.+33(0)9 75 75 20 95
http://fcvd.free.fr/bourse_velos.html
© D. Bottani
« Semaine vélos »
à Vaison-la-Romaine
Une semaine de vélo pour 380€ en
pension complète. Ce sera possible
dès le mois d’avril 2014 avec le
Codep 84. Les cyclotouristes vauclusiens proposent cette nouvelle
découverte du département au
départ de Vaison-la-Romaine avec
des circuits de longueurs et de difficultés différentes.www.cd84ffct.fr
Tél. 04 90 37 30 81
En savoir
plus…
Tourisme
Haut Vaucluse
Tél. 04 90 65 06 41
[email protected]
www.haut-vaucluse.com
Châteauneuf-du-Pape
tourism’
Tél. 04 90 65 06 41
www.pays-provence.fr
Découverte à vélo
autour du Ventoux
Tél. 06 70 17 23 40
[email protected]
www.destination-ventoux.com
Office de tourisme
du Pays des Sorgues
et Monts de Vaucluse
Tél. 04 90 38 04 78
www.bike-provence.com
www.velo-provence.com
Vélo loisir en Luberon
Tél. 04 90 76 48 05
[email protected]
com
www.veloloisirluberon.
com
Agence Départementale de Tourisme
Vaucluse Tourisme
Tél. 04 90 80 47 00
www.provenceguide.
com
www.provence-a-velo.fr
32 /33
© D. Bottani
© D. Bottani
La véloroute passe par le pont Julien.
Le tourisme à vélo est particulièrement bien adapté
au Vaucluse. En 2001, le Département s’est doté d’un
schéma départemental cyclable afin de structurer
un réseau de véloroutes, voies vertes : Eurovélo 8
la Méditerranée, «Le Calavon» (47 km), Via Rhôna
du Léman à la Méditerranée (53 km), Via Venaissia
en «Comtat Venaissin» (43 km) mais aussi pour
aménager plus de 400 km de chaussées et créer
200 km de voies partagées.
Aujourd’hui, les cyclotouristes peuvent profiter de
27 kilomètres aménagés sur la véloroute de la vallée
du Calavon, au Nord du Luberon, entre Saint-Martinde-Castillon et Les Beaumettes. Le tronçon entre Les
Beaumettes et Cavaillon est actuellement à l’étude sur
13 kilomètres.
Depuis 2012, sur la Via Rhôna, un premier tronçon de
9 kilomètres en voie partagée est ouvert au Nord du
Vaucluse sur les communes de Lapalud et Lamottedu-Rhône.
Sur la Via Venaissia, un premier ouvrage d’art a été
réalisé et des travaux sont en cours entre Jonquières
et Carpentras.
280 kilomètres de routes sont équipées de bandes
cyclables et «35 boucles Vélo» ont été balisées sur
près de 1 500 kilomètres cumulés, en collaboration
avec les communautés de communes et le milieu
associatif du vélo.
Provence à vélo
Vaucluse Tourisme, l’Agence départementale de
développement et de réservation touristiques propose
Etape Ventoux avec son site consacré au Tour de
France et à son passage sur le Mont-Ventoux. Le
grand public peut y trouver tous les renseignements
sur l’étape du 14 juillet (carte du tracé, emplacements
des parkings, consignes de sécurité…) mais aussi sur
les festivités à Vaison-la-Romaine, lors de la journée
de repos le 15 juillet et le départ de la course, le 16
juillet en direction de Gap.
Le site www.provence-a-velo.com propose des
informations sur les différents types d’hébergements,
les animations culturelles et de découvertes du terroir
et de ses saveurs, autour du Ventoux, jusqu’au 30
juillet.
On y trouve également des circuits de randonnées à
vélo et pédestres, des idées de dégustations et de
séjours bien-être.
www.provence-a-velo.com
© D. Bottani
Suivez la voie
Découvertes
Balades
EN PISTE POUR LES VÉLOROUTES
spécial Tour de France
reportage
Et de 11…
Jean-Pascal Roux et Stéphane Rubio
se partagent le record de montées du
Ventoux en 24 heures. 11 fois, en 2005,
le premier au Sud par Bédoin, le second
au Nord par Malaucène. Les descentes
s’effectuaient en voiture.
A pied, 5 fois…
© D. Bottani
la montagne
en marchant
Le balisage des sentiers de randonnée pédestre est financé par le Conseil général.
Autour de la Frache :
un panorama a 360° au-dessus de la Provence
E
En courant, à vélo et
en voiture, le Ventoux
inspire tous les défis.
ntre la corniche des Serres-Gros et le
col de la Frache, un sentier en balcon
offre de superbes échappées sur les
Baronnies et les Alpes. Du Chalet Reynard
(1417 m) (parking), à 15 km au nord-est de
Bédoin par la D974, suivez à droite la piste
pierreuse sur 150 m. Montez ensuite par une
trace qui oblique à droite et rejoint une piste
de ski (poteaux bleus). Continuez tout droit
jusqu’au Signal (1608 m).
Suivez la crête à gauche, longez les pylônes
d’arrivée de deux téléskis, puis gagnez la
Tête-de-la-Grave (1625 m) en vous laissant
guider par l’alignement de piquets métalliques rouges. Passez la crête, descendez sur
le versant nord à travers la forêt, et débouchez sur la corniche des Serres-Gros (1402
m). Poursuivez la descente par le sentier en
lacets à droite, puis allez tout droit vers l’est
en suivant le sentier en balcon jusqu’à l’Épaulement de la Frache (1400 m). Empruntez à
droite la piste qui file vers le sud, puis s’élève
progressivement jusqu’au carrefour de la
Baraque-d’Aurel (1441 m). Regagnez les
crêtes par la piste de droite. Après 500 m,
grimpez par le sentier à gauche jusqu’au Pas
de la Frache (1575 m). Prolongez à travers
la forêt et, après être passé par le haut de la
Combe Brune (1600 m), retrouvez Le Signal.
Virez à gauche (plein sud) par l’itinéraire utilisé à la montée pour redescendre au chalet
Reynard.
Horaire global : 3h 15.
Dénivelé : 545 m.
Distance : 12 km.
Niveau : Bons marcheurs.
Carte : IGN 1 : 25000 n° 3140 EST
Buis-les-Baronnies - Mont Ventoux.
Topoguide : Le Pays du Ventoux… à pieds,
Éd. FFRP (réf. P 841).
Le jour de la course, des itinéraires piétons
balisés sont mis en place à partir du Mt-Serein et du Pas de la Frache.
Le 6 juin 2010, Daniel Gauci, ouvrier
agricole de Courthezon, s’est offert cinq
montées successives du Ventoux à pied
et en 24 heures à partir de Malaucène.
La montée la plus rapide appartient
à Aimé Arnaud en 1h35’’ à partir de
Bédoin.
A reculons…
Kléber Leduc, un Belge de 59 ans à
mis neuf heures, en juillet 2011, pour
monter le Ventoux, à pied et en marche
arrière à partir de Villes-sur-Auzon, un
village proche de Bédoin. Après cette
balade de 32 kilomètres, arrivé au sommet, il a déclaré être «un peu fatigué».
En voiture aussi…
Il n’y a pas que des randonneurs et des
cyclistes dans le Ventoux. Les voitures y
grimpent depuis le début du 20e siècle.
Le record de vitesse sur 10,5 km, entre
le hameau des Brus, au-dessus de
Bédoin et le chalet Reynard est détenu,
depuis 2003, par Bernard Chambérod
en 3’50’’984’’’ sur une Reynard 92D
(F 3000) dans le cadre du championnat
de France de la Montagne.
34 /35
L’histoire sur deux
130
Musée comtadin du cycle à Pernes-les-Fontaines
kilomètres/heure : le
vélo inventé par Raymond Martinez à Aixen-Provence est un
prototype unique au monde, l’une des
curiosités du Musée comtadin du cycle
de Pernes-les-Fontaines. Guy Claverie,
l’animateur du lieu l’a trouvé par hasard
sur Internet. «Je n’ai pas pu résister dit-il,
j’ai immédiatement proposé à son propriétaire d’exposer cette rareté et il a accepté
gracieusement.» Il faut dire que l’engin
vaut le déplacement avec ses deux plateaux superposés sur la roue avant et un
unique pignon arrière à 15 dents avec
lequel on peut dépasser largement les
cent kilomètres/heures à raison de 100
tours de pédales à la minute. Petit inconvénient, pour démarrer, il faut être tracté
par une voiture jusqu’à 50 kilomètres/
heure. Après, il paraît que ça va tout
seul…
Sous les voûtes de l’hôtel de Brantes, le
seul musée du vélo de la région Paca,
renferme une soixantaine de petites
merveilles à deux roues, glanées au fil
des ans, réparées minutieusement et
qui racontent un siècle de cycle depuis
le marseillais, Grand Bi «Abeille» de 1872
jusqu’au «Paris-Pékin» de 2008.
nault qui étaient venus visiter le musée
en 2009. Le directeur du Tour de France
et le célèbre champion cycliste ont pu y
toucher du doigt un véritable dérailleur
«Campagnolo», le «même que celui de
Bartali» et un original «course» Gitane de
1978 mais de couleur orange, ce qui n’a
pas manqué d’interloquer Hinault qui
courait sous cette marque, traditionnellement bleue.
Les cyclotouristes acrobates pourront
également apprécier le tandem mixte
Cottereau de 1900 sur lequel la passagère
est à l’avant, regarde la route avec les
mains dans le dos qui tiennent un guidon
à l’envers tandis que l’homme, derrière
elle, maîtrise l’engin avec une direction à
crémaillère. Dommage que l’on ne puisse
pas l’essayer…
Il n’est pas nécessaire d’être cycliste ou
cyclotouriste pour apprécier les roues
en bois d’érable de ce «pistard» de 1930,
les freins à ficelle du Magnat-Debon de
1902, la transmission à cardan «Acatène»
d’un «Métropole» de 1897, pour homme,
celui pour femme date de 1900, et «on
s’en servait pour se balader dans le bois
de Boulogne, c’est plus facile sur le plat.»
Guy Claverie est très fier d’avoir étonné
Christian Prud’homme et Bernard Hi-
© D. Bottani
Campagnolo
et tandem mixte
En savoir
plus…
Musée comtadin
du cycle :
Hôtel de Brantes près de
la mairie de Pernes-lesFontaines.
Tél. 04 90 61 31 04.
www.tourisme-pernes.fr
L’entrée est gratuite.
Jusqu’au 28 juin, tous
les jours, sauf le mardi,
de 15h à 18h30. Du 29
juin au 15 septembre de
10h à 12h30 et de 15h
à 18h30.
spécial Tour de France
roues
© D. Bottani
François Pétrarque : La veille de son
ascension au départ de Malaucène, le 26
avril 1336, le poète humaniste toscan lit Tite
Live pour se donner du courage puis arrivé au
sommet, se plonge dans les confessions de
Saint-Augustin. D’autres hommes de lettres
ont suivi sa trace par la suite, en emportant
des nourritures plus terrestres, pâté de
campagne, saucisson et bouteilles de vins tels
les félibres et écrivains : Frédéric Mistral,
Théodore Aubanel ou encore Joseph
Roumanille.
Fous de Ventoux
le Musée du vélo
Marthe, Adolphe, Paul et les
autres…
D’abord, honneur aux filles, même sur le
Ventoux. Marthe Hesse a été la première
femme à gravir le Géant de Provence à
bicyclette… en 3h30, un exploit quand on a
une fringale tenace à la sortie de la forêt et que
l’on porte robe longue et capeline. C’était en
septembre 1903, sur une route pour le moins
caillouteuse. Elle était partie avec une bande
de copains dont Paul de Vivie, un Pernois exilé
à Saint-Etienne, «Velocio» pour les lecteurs
de la revue «Le cycliste» qu’il avait fondé en
1887. Paul de Vivie en était à sa troisième
tentative depuis 1901 mais le braquet de 4,50m
convenait mal à la grimpette puisqu’il avait
abandonné pas loin du chalet Reynard. Avec
un 3,20m, il parvint au sommet en compagnie
de son ami Ladavière en abaissant le record de
l’ascension à 2h 32mn. Trois minutes de moins
que le premier temps chronométré en 2h35mn
réalisé par Alphonse Benoit, directeur de «La
Provence sportive».
© CSPCarpentras
Jacques Gabriel, le premier
Le 12 juillet 1908, une quarantaine de jeunes
provençaux participent au «Marathon cycliste
du Mont-Ventoux». Cette première ascension,
organisée par l’Union cyclo-pédestre de
Carpentras sur une idée d’Alphonse Benoit et «La
Provence sportive», est remportée par Jacques
Gabriel, un bûcheron de Bédoin, en 2h 29’ soit
une heure de plus que Jean-François Bernard, 80
ans plus tard. Le vélo de Gabriel pesait 15 kilos et
développait 5,10 mètres au coup de pédale. Son
record a été battu par Curtel (2h 09’) en 1922.
(Textes écrits en collaboration avec Guy Claverie,
responsable du Musée comtadin du cycle)
36 /37
© D.R
au milieu de champs de cerisiers et d’abricotiers. «Le
Ventoux, ce mont isolé m’a toujours aidée» confie
Nelly qui reste souriante en jonglant entre les soins
d’une cliente, l’ouverture du restaurant et la séance
de bébés-nageurs. Les carnets de rendez-vous sont
pleins.
Spa Ventoux Provence
route de Beaumont à Malaucène
Tél. 04 90 37 05 49
www.spa-ventoux-provence.com.
Ouvert 7 jours/7 de 9h à 21h.
Le meilleur du Ventoux
A Malaucène, l’ancienne propriété familiale a été
développée en centre de bien-être : Spa Ventoux
Provence. Là où jadis, on accueillait des artistes du
cru dans deux hangars agricoles, on s’y ressource
aujourd’hui dans un cadre enchanteur. C’est à la fois
un projet familial, un lieu de remise en forme pour
les sportifs, un espace d’harmonie pour les touristes
et les habitants. Une équipe de 15 personnes, dont
une diététicienne et un maître-nageur, s’affaire sous
la houlette de Nelly. «Nous sommes travailleurs, nous
aimons les gens et on nous le rend bien» confie Nelly
qui a rêvé le projet et l’a réalisé avec son compagnon
Joël et leurs enfants. «Les projets, ça maintient en
forme» et leur entreprise de balnéothérapie est
d’envergure : plus de 1000m² dédiés au bien-être du
corps et de l’esprit.
Des partenaires locaux
L’eau de source est contrôlée par le laboratoire
d’analyse départemental, les huiles essentielles
viennent de l’entreprise voisine Algovital, à Mormoiron.
Nelly valorise le travail des artisans locaux qui ont mis
leur savoir-faire au service de cet incroyable palais
du bien-être. Fiers des labels qu’ils ont obtenus :
qualité Spas de France, bienvenue à la ferme, Ventoux
Tourisme, clé-vacances, ils considèrent leur métier
dans sa globalité, comme une «initiation au territoire»
Olivier Brunaud, directeur
sportif du team Egobike et
responsable technique du
club MTB Ventoux.
VTT : Ego bike,
la doyenne
© D.R
Point tellurique exceptionnel
autour du Ventoux
«Ego bike» à Bédoin est la doyenne des équipes
françaises professionnelles de VTT. Les massifs
vauclusiens (Ventoux, Luberon, Uchaux, Monts de
Vaucluse, Dentelles de Montmirail) sont des terrains
de jeux et d’entrainements idéals pour le Tout terrain
et le BMX avec quatre clubs phares : MTB Ventoux
à Bédoin, Veloroc à Cavaillon, l’AC de Beaumes-deVenise et le CV de Pernes-les-Fontaines.
Au pied du Ventoux, «Ego bike» et le club MTB
Ventoux travaillent toute l’année à l’aménagement, à
l’entretien et au balisage des sentiers. «Nous avons
la chance de bénéficier d’un stade d’entrainement
naturel et permanent, il est important de le préserver
tout en tenant compte des autres usages traditionnels»
commente Olivier Brunaud, directeur sportif d’«Ego
Bike» qui vient de créer sa propre ligne de vélo «made
in Ventoux».
spécial Tour de France
découverte
...
A Sarrians, en plus des sentiers sillonnant la garrigue,
la ferme propose quantité d’activités pour découvrir
ou redécouvrir les charmes du patrimoine et terroir
provençal. Le programme se choisit à la carte
selon les envies : pique-nique, soin des animaux
de la ferme, visite des jardins potagers de légumes
«oubliés» et des vignobles, stages de cuisine avec des
thématiques mensuelles, achat de produits locaux,
tout invite à l’évasion.
Les enfants ne sont pas en reste, en effet ils sont
accueillis à la journée durant les vacances mais
aussi pour de plus longs séjours. La ferme est
d’ailleurs agréée par l’éducation nationale et la
direction départementale Jeunesse et Sports ce qui
lui permet d’organiser des classes vertes. Envie d’un
dépaysement absolu ? La ferme de l’Oiselet propose
de passer une à plusieurs nuits dans une yourte pour
une immersion totale dans l’univers des trappeurs.
La Ferme Pédagogique de l’Oiselet,
1234 chemin des garrigues de l’étang
La Carrelesse Domaine de l’Oiselet à Sarrians.
Tél. 04 90 65 57 57 - www.oiselet.com
© D. Bottani
La Ferme pédagogique de l’Oiselet
nous fait voir du Pays
Naturoptère, des plantes
et des insectes
Depuis l’été 2010, le «laboratoire» vivant que
désirait tant Jean-Henri Fabre ouvre ses
portes à tous les amoureux de la nature,
petits et grands, scientifiques et artistes.
Ce projet vient enrichir la commune de
Sérignan-du-Comtat renfermant déjà un
patrimoine exceptionnel : la maison de JeanHenri Fabre, l’Harmas, propriété du Muséum national
d’Histoire naturelle depuis 1922. Ce Centre de Culture
des Sciences de la Nature propose des activités variées
autour de l’étude des insectes et des plantes (visites
guidées, ateliers de teinture végétale, conférence sur
les insectes fossiles, expositions, chasses nocturnes,
etc) mais aussi des formations pour les particuliers et
entreprises sur des thématiques écologistes.
Le lieu se veut respectueux de l’environnement
comme le souhaitaient les principaux acteurs du
projet : la région PACA, le Conseil général de Vaucluse
et la commune de Sérignan-du-Comtat.
Le Naturoptère,
chemin de Grès
à Sérignan-duComtat
Tél. 04 90 30
33 20
www.
naturoptere.fr
© D.R
Jean-Henri Fabre : le savant, peintre et poète a
Les yourtes de la ferme
de l’Oiselet
parcouru le Ventoux pendant des dizaines d’années
pour étudier insectes et petites plantes que l’on
retrouve dans ses «Souvenirs entomologiques» et dans
l’Harmas, sa maison de Sérignan-du-Comtat que l’on
peut visiter aujourd’hui.
38 /39
© D. Bottani
Les agriculteurs vous donnent
rendez-vous
Fruits et légumes de saison, fromages, miel, nougats,
tapenade, huile d’olive… et aussi des fleurs coupées,
des plants fleuris et des plants maraîchers… Les
agriculteurs et producteurs locaux proposent les
produits de leurs exploitations lors des marchés de
producteurs, d’avril à octobre, de 17h à 20h, dans 15
communes du territoire. Autre formule pour célébrer le
terroir d’exception vauclusien, les marchés à la ferme
ont lieu ponctuellement sur une exploitation agricole,
le temps d’une journée ou d’une soirée.
Retrouvez les jours et lieux de marchés sur www.
agriculture84.fr
reportage
Xavier Sanchez,
agriculteur
Petis pois, fèves, salades, pommes de terre,
melons… Régalez-vous sur les «Marchés du soir
des producteurs et carré des Producteurs», une
marque déposée par la Chambre d’Agriculture de
Vaucluse. Xavier Sanchez, exploitant à Cabrières
d’Avignon et membre du réseau Bienvenue à
la Ferme, lance un appel mobilisateur. «Je suis
pour l’essor de ces marchés auxquels je participe.
Vitrine des produits de Vaucluse, ils permettent la
vente en direct des exploitations et la rencontre
entre attente des consommateurs et développement économique local. De plus, ils contribuent à
redonner une certaine dynamique aux producteurs
qui y participent.»
Le Conseil général et la Région PACA soutiennent
l’action de la Chambre d’Agriculture et du réseau
Bienvenue à la ferme.
Le Conseil général encourage les Marchés du soir des
producteurs à hauteur de 30 000€, cette année.
© D. Bottani
Manger bien manger local
© D. Bottani
autour du Ventoux...
Cet ancien électricien en reconversion a créé son
exploitation agricole, voici 5 ans, et «souhaite
s’impliquer d’avantage pour améliorer les choses
et se faire connaître.» Il tentera bientôt la diversification avec un point de vente sur ses terres et
le développement de l’arboriculture. Alors, sans
hésiter, rendez-vous sur les «Marchés du soir des
producteurs» pour retrouver le goût des produits
de saison et le sourire de Xavier.
www.bienvenue-a-la-ferme.com
spécial Tour de France
découverte
Fraises, cerises, vins, miels, huile d’olive, fruits et
légumes, jus de fruits et fromages de chèvres,
petit épeautre et lavande… la journée des
«Gourmandines» est animée par une trentaine
de producteurs qui vont mettre en valeur tous les
produits du terroir vauclusien à l’occasion de l’étape
Ventoux du Tour de France, dimanche 14 juillet.
Ce marché des producteurs aux couleurs de «Savourez
le Vaucluse», le label qualité du Département, est
installé sur la place des Frères Provane à Bédoin, à
côté de l’office de tourisme de 8h à 20h, l’occasion
d’une belle dégustation en regardant passer les
coureurs de la Grande Boucle, à quelques mètres
de là.
Pendant, la journée de repos du Tour à Vaison-laRomaine, les amateurs de cyclisme pourront, aussi,
profiter du marché traditionnel de Bédoin qui a lieu
tous les lundis dans la rue principale du village.
© D. Bottani
Bédoin célèbre le terroir
De fêtes en fêtes
Le melon
à Caderousse
Vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7
juillet - Trois jours pour fêter le melon
dans les rues du village en dégustant
aussi tous les produits du terroir.
A partir de 9h.
Parkings gratuits.
La figue à Caromb
Dimanche 21 juillet
A la découverte de la figue, cuisinée
ou nature avec la confrérie de la
Figue Longue Noire.
A partir de 9h dans la rue principale
du village.
Entrée, parking et navette gratuite.
La lavande à Sault
Jeudi 15 août
L’emblématique fleur de Provence
s’installe dans la capitale de la
lavande avec le championnat de
France de coupe à la faucille.
A partir de 10h.
Entrée, parking et navette gratuits.
Ban des Vendanges
Samedi 31 août - Fête populaire qui
célèbre le début des vendanges à
Avignon.
www.provenceguide.com
© D. Bottani
Agnelles et béliers
à Saint-Christol d’Albion
Dimanche 4 août
Les joies et le travail du pastoralisme
sur le plateau de Sault et des demiagneaux à gagner.
A partir de 9h.
Parkings gratuits.
40 /41
Une douzaine de vélos mythiques, dont le fameux
grand-bi avec sa roue avant démesurée et un cycle
Michaux qui arborera fièrement ses 150 printemps !
Sans oublier de superbes affiches publicitaires originales et entoilées, dont la plus ancienne date de
1890 (vélos Clément).
Peu de Vaisonnais ont déjà pu admirer les vitrines
de leur concitoyen, Henri Gleize, qui contiennent un
nombre conséquent de pièces de toutes marques :
les historiques encore debout et les disparues de
longue date. Mais le passage du Tour de France cet
été à Vaison-la-Romaine offre une trop belle occasion à Henri Gleize de dévoiler au public quelques
pièces de sa collection.
Une exposition programmée «Vélos Mythiques»
à l’Espace culturel Patrick Fabre, du 14 au 16 juillet
de 9h à 19h. Entrée libre.
Affiches géantes entoilées et accessoires de vélo,
cycles anciens… une exposition originale proposée
par un collectionneur passionné.
La tête dans le guidon
figures d’ici
Henri Gleize
roule pour
nos souvenirs
Lino le collectionneur
Passionné du cyclisme d’époque et lui-même
acteur assidu de ce sport, Lino Lazzerini a
rassemblé inlassablement chez lui, à partir des
années 1960, ces formidables machines à 2
roues ayant servi à se mouvoir à la force du
pédalage, ainsi que de nombreuses tenues et
accessoires rattachés au vélo. Sa collection
couvre principalement la période de 1880 à
1980, avec un fort pourcentage de cycles de
compétition.
Le vélo avant
Il a grandi à côté du vélodrome de Cavaillon et
à l’âge de 14 ans, il rêvait de devenir coureur
professionnel. Employé des meubles Bonis,
Lino nourrit sa passion des exploits de Florent
Barles, Jean-Claude Bagot, Gino Bartali et le
dérailleur Campagnolo avec lequel il gagne
Olivier Roche, scénariste pour le cinéma et la télévision, célèbre à sa façon les 100 ans du Tour. De la
bobine à la roue du vélo, Il aime que ça «tourne» et
son ouvrage, «La course», couronné en 2004 du prix
Antoine Blondin qui récompense un ouvrage original
sur le sport, est un incontournable de l’été. Il relate
la course sans pitié de Louis, engagé malgré lui dans
le premier Tour de France en 1903 par amour pour
Zelda. Le roman, publié par les éditions Françoise
Truffaut, inspiré de faits réels, colle à la roue d’une
sorte de «Buster Keaton - Roi du guidon».
Ouvrage en vente sur Amazon
Tél. 04 90 74 05 98
[email protected]
© D.R
Un vélo dans la tête
spécial Tour de France
Lino Lazzerini entouré
de ses amis cavaillonnais,
Max Menegazzi, Joseph
Bonacci et Gérard Lucia.
figures d’ici
© D.R
Les Chaline
de père en fils
© Chaline
le Tour en 1920, Sean Kelly, Cyril Guimard,
Richard Virenque, Charlie Moutet, François
Mahé avec une affection particulière pour les
vélos n’ayant subi aucune retouche. S’il vous
explique sans hésiter que telle machine a été
chevauchée par Louison Bobet en personne
ou quand il désigne les montures de Bernard
Thevenet et Raymond Poulidor, apparaît dans
ses mots et son regard tout l’amour du cycle qui
l’habite. Au fil des années, sa collection a été
honorée de la visite de nombreux champions ou
ex-champions mais ce sont ses amis coureurs
et amateurs qu’il tient à remercier en premier et
de souligner sur la question du dopage : «on ne
parle pas des autres sports, parce que le vélo
est le plus bel effort !»
Faites le détour ! Lino Lazzerini
45, rue de la Sorbonne à Cavaillon
Tél. 04 90 78 05 13
Génération photos
portraits
«Dans la famille, la photo est une passion.» Quand
Paul choisit Carpentras en 1953 pour ouvrir son
commerce après son compagnonnage, Carpentras
était une ville riche, très commerçante. Il ouvre son
magasin de photos d’art, rue Raspail, et devient un
témoin actif de la vie de la cité. 60 ans après, en 2013,
Christian, son fils est au comptoir avec 3 employés et,
opiniâtre, prend le virage du numérique. Pour fêter les
60 ans de la boutique, le père et le fils ont imaginé un
parcours dans la ville pour mettre en situation le lieu
de la prise de vue en écho à l’image du passé. Avec
le soutien de la communauté de communes, la COVE,
et de la Mairie de Carpentras, un circuit-nostalgie
se dessine cet été dans les rues de Carpentras : la
rue Raspail, berceau des images avec la maison du
disque juste en face du magasin, la coulée verte, la
démolition de la prison, le départ du Tour de France,
le café du XIXe -siège de la Résistance en Vaucluse,
le rugby à XIII… Un clin d’œil plein d’émotions au
sixties quand Gene Vincent, Dick Rivers ou Claude
François passaient par Carpentras. Paul, aujourd’hui
arrière-grand-père d’un petit Florent, a amené l’idée
du reportage dans la vie locale. Il couvrait la première
mi-temps de rugby puis affichait à la sortie du stade
les clichés. Christian prépare l’exposition en clin d’œil
à ces années tout en développant l’activité à grande
échelle, dans les nouveaux locaux de la place SainteMarthe depuis 1993. Il est un des derniers à réaliser
des tirages papiers grand format dans le Département
et à décliner tous les services photos sur mesure.
Photo Chaline de père en fils
21, place Ste Marthe à Carpentras
Tél. 04 90 63 15 00 - www.photosphere.fr
42 /43
Quartiers
d’été
Du 8 juillet au 22 août
Les Petits Pestacles de l’été
2ème édition pour ce festival
entièrement dédié au jeune
public qui passera par les
communes de Bédoin, Mollans
sur Ouvèze, Buis les Baronnies
et Nyons.
Tarif unique 6€.
Infos : blog-carlotatralala.
hautetfort.com
le temps
des vacances
vaucluse • festivals • vélo • art • tour
Art tour, festival tour, vélo
tour : tous les partenaires
du Département sur le
territoirev a vous
accueillent.
ucluse
Suivez levélo
guidetour
! Plus
le temps
d’infos dans
d e s v avotre
c a n c e soffice
de tourisme.
Du 10 au 14 juillet
Chœur Domitia au coeur de
l’été
Des concerts consacrés
à Gounod et Schubert,
accompagnés par l’Orchestre de
Chambre des Cévennes, dirigés
par Bernard Viti. Le 10 juillet à
21h à Gordes, le 11 juillet à 21h à
Vaison-la-Romaine, le 12 juillet à
21h à Cavaillon, le 13 juillet à 18h
à Sault, le 14 juillet à 18h à Apt.
vaucluse
Infosartettour
réservations :
e temps
Tél. dl06
32
49 87
e s v a c a n c e24
s
www.choeur-domitia.com
Du 10 au 24 juillet
Têtes de Jazz !
Le rendez-vous Jazz
d’Avignon
Depuis trente-cinq ans, l’AJMi
œuvre pour la diffusion et la
promotion du Jazz et des
Musiques Improvisées. Pour
sa 1ère édition, Têtes de Jazz
se veut un espace d’exposition
pendant le festival d’Avignon fait
de rencontres, d’échanges et de
musique.
AJMi - La Manutention à Avignon
Infos et réservations :
Tél. 04 90 86 08 61
www.jazzalajmi.com
Du 11 au 17 juillet
Festival de Musiques
du monde
Robion
Cette année encore le festival est
un voyage musical, des Balkans
à La Réunion en passant par
l’Italie du sud, la Pologne, la
Suisse ou l’Angola. La convivialité
étant le mot d’ordre de ce
festival, venez partager vos
impressions et émotions.
Infos et réservations : Tél. 04 90
05 84 31 [email protected]
com www.festivalderobion.com
Du 13 au 28 juillet
Vaison Danses
Rendez-vous incontournable de
la danse dans tous ses états, de
tous les horizons et de tous les
pays, Vaison Danses propose
cette année une relecture
énergique du lac des cygnes
avec Dada Masilo (Afrique
du sud), la dernière création
de Preljocaj «les mille et une
nuits» conçue pour Marseille
2013, des artistes circasiens
canadiens (compagnie des 7
doigts de la main) sans oublier
la nouvelle génération du hip
hop avec le Pokemon Crew et la
compagnie Miguel Angel Berna
au croisement des cultures de
l’âme espagnole. Vaison Danses
c’est de l’émerveillement et de la
découverte.
Infos et réservations :
Tél. 04 90 28 74 74
www.vaison-danses.com
Du 17 juillet a la fin août
Exposition Mont-Ventoux, la
Montagne magnétique
Pour tout savoir sur le Ventoux,
spécial Tour de France
agenda
son histoire, sa faune, sa flore, et
les hommes qui le font, baladezvous au cœur du village de
Monieux.
Infos : Tél. 04 90 63 22 74
SMAEMV 830 av. du MontVentoux à Carpentras
Du 17 au 21 juillet
«Les Silences du Ventoux»
Sault
3ème festival de photographies
animalières et de nature avec
trois invités d’honneur finlandais.
Dans les villages de Monieux
et de Sault, laissez-vous
entraîner au fil des rues ou des
chemins, par des visuels grands
formats et des expositions qui
vous surprendront. La grande
nouveauté cette année, est la
mise en place d’un pôle films
et digiramas avec l’intervention
de réalisateurs. Le rendez-vous
incontournable des passionnés
de nature et de photographie.
Infos et réservations sur www.
les-silences-du-ventoux.com
Du 19 au 24 juillet
Festival de Sculpture en
Balade dans la vallée
d’Aigues
A La Tour d’Aigues, Grambois et
Saint-Martin-de-la-Brasque, trois
parcours de visite permettent
de découvrir à la fois les œuvres
des sculpteurs (20 par site) et le
patrimoine des villages.
Trois manifestations conviviales
rythment le festival, un
vernissage en musique à
Grambois avec l’orchestre de
jazz «Sudden Jazz» ainsi qu’un
spectacle du Mountsego Circo,
une troupe de cirque, un pot de
l’amitié avec l’orchestre de jazz
«Luberon Jazz Band» pendant
le marché des producteurs de
Saint-Martin-de-la-Brasque,
un apéritif de clôture à La Tour
d’Aigues avec l’orchestre de jazz
manouche «Pâte à Swing».
Infos et réservations :
Tél. 06 73 37 13 01
www.sculpture-balade.com
Association «Sculpture en
Balade» La Mairie 84240
Grambois
Du 11 juillet au 5 août
Les Chorégies d’Orange
rendent hommage à deux
titans de la musique Wagner
et Verdi pour fêter leurs deux
bicentenaires. Le 12 juillet, Der
Fliegende Holländer (Le Vaisseau
Fantôme) de Wagner et les 3 et
5 août Un Ballo in Maschera* (Un
Bal Masqué) de Verdi.
Infos et réservations :
Tél. 04 90 34 24 24
www.choregies.com ou
[email protected]
Du 17 au 31 juillet
Musiques dans les vignes
Grands musiciens classiques
et jeunes artistes de talent se
retrouvent dans le Jardin de
la Chapelle à Ste Cécile-lesVignes, l’Esplanade de l’église à
Cairanne, la Maison Becque à
Camaret, la Chapelle de Derboux
à Mondragon, le Théâtre du
Nymphée à Vaison-la-Romaine ou
la place des Arceaux à Séguret.
Infos et réservations :
Tél. 04 90 30 90 78
www.musiquesdanslesvignes.com
Du 2 au 12 août
Les soirées d’été de Gordes
Pour fêter en beauté leur
30ème anniversaire, les soirées
d’été de Gordes proposent un
feu d’artifices de talents, de
découverte, d’émotion et de
passion : Julien Clerc, Youn Sun
Nah, Clovis Cornillac, Goran
Bregovic, Bastian Baker et Raul
Paz sont au programme. Venez
découvrir ce festival éclectique.
Infos et réservations :
Tél. 04 90 72 05 35
www.soirées.degordes.fr
Du 4 au 9 aôut
Soirées Lyriques de Gigondas
44 /45
Quartiers
d’été
20ème édition pour ce festival, qui
continue de soutenir de jeunes
artistes et d’ouvrir le lyrique à un
public toujours plus nombreux
dans un cadre convivial, en plein
air. A l’honneur cette année, Cosi
fan tutte ou l’école des amants
de Mozart et une nouveauté
avec «L’Opéra gourmand»,
dégustation des vins et mets de
Gigondas sur la place de l’église.
Infos et réservations :
Tél. 04 90 67 97 20 ou sur
www.soireeslyriquesgigondas.com
Eté 2013
Trans’Art de Carpentras
Avec 180 animations dont plus
de 110 gratuites, Carpentras
vibrera au rythme et aux
couleurs de l’été : musique,
sport, lecture, théâtre...
Infos et réservations :
Tél. 04 90 60 84 00
www.carpentras.fr/transart
Du 8 au 14 août
Cinévillages
L’association Cinambule organise
une tournée de projection de
courts métrages en plein air,
sur les places des villages :
Roussillon le 8 août, Saignon le
9, Lacoste le 11, Gordes le 14.
Une programmation spéciale
dédiée au format 35 mm, des
perles du court métrage seront
présentées, en avant première
de l’édition des 20 ans de Court
c’est Court, qui aura lieu du 14
au 17 novembre.
Infos et réservations :
Tél. 04 90 74 08 84
[email protected]
www.cinambule.org
Du 11 au 14 août
Au fil des voix,
le rendez-vous des voix
du monde
Vaison-la-Romaine
Le festival poursuit sa diffusion
des cultures du monde avec
une programmation musicale
éclectique, la voix du gospel et
de la soul, Liz McComb ouvre le
festival au théâtre antique, puis,
les voix de l’Europe du Sud entre
fado, flamenco et polyphonies
occitanes prennent le relais au
théâtre du Nymphée.
Infos et réservations :
Tél. 01 47 53 04 37
[email protected]
com - www.aufildesvoix.com
Du 1er au 9 août
Les Choralies
de Vaison-la- Romaine
Ce festival rassemble plus de
4 000 choristes du monde entier.
Infos et réservations :
www.choralies.fr
Les 14 et 15 septembre
Journées Européennes du
Patrimoine
30ème édition. Retrouvez tout le
programme du Vaucluse antique
aux industries du XIXe siècle sur
www.vaucluse.fr
Infos : www.
journeesdupatrimoine.culture.fr
Du 23 au 29 septembre
Semaine vauclusienne de la
Randonnée pédestre
En famille, entre amis, l’occasion
de découvrir des paysages
somptueux. Les randonnées
sont gratuites et ouvertes à tous.
Le comité, c’est 56 associations,
3000 licenciés, 70 baliseurs
bénévoles, 1060km de GR et
GRP balisés, 2200km de réseau
touristique pédestre.
Infos : Tél. 04 26 03 17 25
www.rando84.com
28-29 Septembre
Epicurium
Fête de l’Automne
Week-end festif pour célébrer
l’automne, ateliers et animations
avec des dégustations et des
démonstrations culinaires,
des ateliers pédagogiques et
ludiques pour les enfants. Tarif
de 5€ pour tous. Gratuit pour les
enfants de moins de 6 ans.
Infos : Tél. 04 32 40 37 71
www.epicurium.fr
spécial Tour de France
agenda
KIOSQUE
Le Luberon d’Antan à travers la carte postale ancienne
de Carina Istre
HC éditions
Regroupant près de 300 cartes
postales anciennes, cet ouvrage
plonge le lecteur dans le luberon
d’antan au cœur de la Belle
Epoque, joyau de la Provence,
parc naturel au charme
intemporel.
Prix : 28,90€
L’histoire de la Provence
en BD
Editions du signe
Une histoire de la provence en 10
volumes. Le lecteur se promène
des Alpes à la Côte d’Azur, en
traversant les époques de la
préhistoire à nos jours. Les 2
premiers volumes sont édités,
le tome 1 les premiers humains
est consacré à la préhistoire et
le tome 2 aux celtes, grecs et
romains.
Prix : 14,80€
Clarence Buttin Caussil - Allée
du Castel Sainte Claire - 83400
Hyères - [email protected]
Vingt-cinq balades paysannes rares et gourmandes
de Denis Lacaille
Editions du Toulourenc
C’est un livre hommage et
un guide, des terres arides
de la Nesque en passant par
la plaine du Comtat jusqu’au
nord Ventoux, les paysages
incontournables et les listes
insolites sont répertoriées, carte
IGN à l’appui. Le livre donne
la parole aux producteurs et
éleveurs de ces territoires. De
bonnes adresses, les jours de
marché et des informations
pratiques complètent l’ouvrage.
Les éditions du Toulourenc ont
édité 43 ouvrages sur le Ventoux
en quinze ans.
Prix : 13€
Le village - 84390 Brantes Tél. 06 15 52 51 77 - www.
leseditionsdutoulourenc.com
Flore du Vaucluse de
Bernard Girerd et Jean-Pierre
Roux
Editions Biotope
Pour tout connaître sur la flore
départementale du Vaucluse
et ses 2000 espèces. Ouvrage
pratique, il détaille l’écologie de
chaque plante, leur répartition
géographique et leur abondance.
Il aborde aussi un historique des
recherches botaniques depuis
les précurseurs Requien et
Fabre, ainsi qu’une présentation
générale de l’environnement du
département.
Prix : 40€
Editions Biotope - Tél. 04 67 18
65 39 - [email protected] www.biotope.fr
Le Tour de France d’antan
de Jacques Chancel
HC éditions
À l’occasion du centième Tour
de France, sont rassemblées
une centaine d’images,
cartes postales anciennes et
photographies qui témoignent
des débuts de cette aventure
mythique, quand les champions,
bardés de chambres à air, se
ravitaillaient au vin rouge, que les
voitures suiveuses démarraient à
la manivelle et que les contrôles
avaient lieu aux terrasses des
cafés. Au fil des commentaires
de Jacques Chancel se dessine
une vision insolite, étonnante et
émouvante, du si célèbre Tour de
France.
Prix : 28,90€
HC éditions - Tél. 01 56 08 39 18
[email protected]
www.hc-editions.com
C’est
gagné !
Vous avez été
nombreux à
répondre au jeu
concours lancé
dans le Vaucluse
magazine n°84
«le Vaucluse
fête le Tour
de France» et
nous vous en
remercions.
Après tirage au
sort, les heureux
gagnants sont
Jean-Jacques
Dury, MarieJosée Tyler,
Jean-Luc
Digonnet
et Monique
Fatato.
46 /47
le temps
des vacances
Invitez
vos
amis
en Vaucluse
vaucluse • festivals • vélo • art • tour
Cet été, devenez
les ambassadeurs de Vaucluse
et composez vos
vacances à la carte.
Rendez-vous
mercredi 26 juin dès 10h
à l’Hôtel de Sade - Avignon
vaucluse.fr
Pour vous, le Département et ses partenaires proposent trois circuits originaux !
Vibrez au son du Vaucluse Festival Tour ; explorez l’art contemporain avec le
Vaucluse Art Tour et partez à la découverte de la Provence à vélo, sur le Vaucluse
Vélo Tour. A chacune de vos haltes, savourez le Vaucluse dans les fêtes de terroir !
À la carte
Avignon
• Exposition «Aube et Crépuscule»
de G.Sobin et B. Arthus-Bertrand
• Exposition «Watter Bottle, Watter Battle»
de X. Spatafora
• Festival Vaucluse en Scène du 28 juin au 4 juillet
Étape Vaison -Ventoux
• 100e édition du Tour de France
les 14, 15 et 16 juillet.
Toutes les infos sur l’application mobile Vaucluse Tour,
dans votre Office de tourisme et sur France Bleu Vaucluse 100.4
Tout le programme est détaillé lors des Journées portes ouvertes «Le Temps
des Vacances» du 26 juin de 10h à 18h à l’Hôtel-de-Sade, rue Dorée - Avignon

Documents pareils