L`education du Bouvier Suisse

Commentaires

Transcription

L`education du Bouvier Suisse
L'education du Bouvier Suisse
Écrit par Sophie
Samedi, 20 Mars 2010 09:34 - Mis à jour Mercredi, 21 Septembre 2011 14:04
L’ « éducation » du bouvier
Si le terme éducation est mis entre guillemets dans cet article, c’est qu’il ne convient pas tout à
fait dans le domaine canin ni animalier de façon générale.
En effet, éduquer signifie transmettre des connaissances, former par l’éducation.
Malheureusement, le chien n’ayant pas un langage commun avec l’être humain, il ne pourra
donc pas être éduqué. On préfère parler de dressage même si pour certains ce terme a une
connotation violente. Cela est encore vrai dans certains clubs de dressage où la contrainte, la
peur sont largement utilisées pour obliger un chien à l’obéissance. Mais rassurez-vous. De
nombreux clubs canins ont compris que des méthodes plus sympathiques de dressage basées
sur la récompense et le renforcement positif sont toutes aussi efficaces et s’accompagnent de
résultats plus que satisfaisants sur nos toutous.
Tout dépend de ce que l’on attend de son chien. Il est évident que si on souhaite en faire un
chien de défense, les méthodes de dressage devront s’adapter en fonction du résultat
escompté.
Quelque soit le terme que l’on décide d’utiliser, le but est de faire acquérir à son toutou une
série de conditionnements par la méthode des apprentissages.
Pourquoi dresser son chien à l’obéissance ?
1/6
L'education du Bouvier Suisse
Écrit par Sophie
Samedi, 20 Mars 2010 09:34 - Mis à jour Mercredi, 21 Septembre 2011 14:04
Pour le bouvier comme pour tout autre chien, il est important d’avoir le contrôle de son animal
en toute circonstance, notamment quand vient l’heure de la promenade surtout si on décide
d’abandonner la laisse quelques temps pour permettre à son chien de s’ébattre en toute liberté.
Il est essentiel que celui-ci puisse prendre connaissance de tous les « messages olfactifs »
(urine…) laissés par ses congénères. C’est pour lui un fabuleux moyen de communication
comme pourrait l’être pour nous les dernières nouvelles de notre journal.
Alors laissez-lui un peu la bride sur le cou : il adore ça !!!!
Les positions de bases : assis, couché, debout, pas bouger, sont certes importantes mais le
rappel de votre chien en cours de promenade est essentiel car nul n’est à l’abri d’une rencontre
avec un chien + ou - mal intentionné qui peut vous faire abandonner à jamais l’idée de vous
promener avec votre boule de poils préférée. D’autant plus si le vôtre aussi n’a pas un
caractère facile.
Attention une mâchoire de bouvier bernois est identique à celle d’un rottweiller. La pression de
morsure est peut-être inférieure pour le bernois de part la constitution différente de ces 2 races
mais les morsures n’en demeurent pas moins graves .
Gardez à l’esprit qu’il y a encore des maîtres irresponsables qui laissent divaguer leur chien
bagarreur prêt à sauter sur n’importe quel museau qui pointe à l’horizon et qui vous affirmeront
que c’est le vôtre qui a provoqué la bagarre. La mauvaise foi existera toujours tant que l’homme
vivra !!!!
2/6
L'education du Bouvier Suisse
Écrit par Sophie
Samedi, 20 Mars 2010 09:34 - Mis à jour Mercredi, 21 Septembre 2011 14:04
En tout cas , pour éviter de croiser ce genre d’individus et que la situation tourne à votre
désavantage (blessures infligées sur votre animal ou vous-même) mieux vaut prendre
rapidement les bonnes habitudes.
Mais le dressage permet avant tout d’établir une relation d’autorité avec votre animal et ainsi
vous imposer à ses yeux comme le « leader » de votre groupe. Il comprend alors que vous
êtes là pour assurer son confort, son bien-être et qu’il peut laisser reposer sur vous la gestion
du quotidien sans angoisse ni stress.
Au contraire, le chien qui se sent investi par la mission de contrôler la vie de son maître, devient
vite un animal difficile à gérer voire incontrôlable dans le pire des cas.
Comment obtenir une obéissance sans faille ?
L’expression « sans faille » est probablement un peu présomptueuse , quoique !!!
Qui n’a pas éprouvé un jour ou l’autre le désarroi le plus total en essayant de rappeler son
chien alors que celui est en train de pister un lapin, faisan , chat et autres cyclistes ou joggers ?
3/6
L'education du Bouvier Suisse
Écrit par Sophie
Samedi, 20 Mars 2010 09:34 - Mis à jour Mercredi, 21 Septembre 2011 14:04
Avouez que vous avez galéré vous aussi ?
Rien n’est perdu pour autant et cela quelque soit l’âge du chien.
Beaucoup pensent qu’un chien à partir de 2 ans ou plus n’est plus capable d’apprendre. A cela,
je répondrai FAUX : un chien peut apprendre à tout âge. Il faut certainement plus de patience
pour nos vieux compagnons mais du moment qu’on leur présente les choses de façon
agréable, ils voient tout de suite où se trouve leur intérêt et obtempèrent au moindre
claquement de doigt.
Quant à la méthode à utiliser, je l’ai évoqué plus haut , je veux parler ici de renforcement positif.
Je la trouve particulièrement adaptée à nos boubous car c’est une race de chiens hyper
sensibles ou plus sensibles que d’autres.
Il ne s’agit pas là d’une vue de l’esprit mais les témoignages de nombreux propriétaires de
bernois montrent que ces chiens ont une sensibilité particulière, peut-être en relation avec
l’attachement qu’ils ont envers leurs maîtres ?
Toujours est-il que certains d’entre vous éprouvent de réelles difficultés à se faire obéir.
Qu’il soit bébé juste arrivé à la maison ou bernois adulte adopté après un parcours plus ou
4/6
L'education du Bouvier Suisse
Écrit par Sophie
Samedi, 20 Mars 2010 09:34 - Mis à jour Mercredi, 21 Septembre 2011 14:04
moins compliqué, les règles d’or pour obtenir la totale abnégation de votre bernois se résume
en quelques points : calme , constance, renforcement des attitudes positives.
Le calme est une donnée primordiale pour le dressage d’un chien. Même si cela doit vous
demander un effort surhumain, sachez que vous n’obtiendrez rien en vous énervant, en criant,
en gesticulant en tous sens, à part rendre votre chien encore plus excité que vous.
La constance est le 2 ème point essentiel : rester constant dans ses ordres signifie qu’en tant que
maîtres, vous devez toujours obtenir la réponse demandée à l’ordre donné. Et surtout ne jamais
laisser votre animal décider à votre place de ce que vous allez faire ensemble.
Une seule ligne de conduite à avoir et c’est à vous de l’imposer au moment où vous l’avez
décidé. Ceci est valable pour les câlins, le jeu, les promenades…
Le renforcement des attitudes positives : ce dernier point n’est à perdre de vue sous aucun
prétexte. Vous vous devez de féliciter votre chien dès qu’il a répondu à vos attentes. Que ce
soit sous forme de nourriture, de caresses, de félicitations verbales, il est nécessaire de faire
passer le message qu’une bonne action de sa part sera
toujours
source de bien-être pour lui et qu’il ne trouvera aucun intérêt à vos yeux s’il agit mal.
N’oubliez pas que le système de récompense est à conserver pendant toute la vie du chien.
5/6
L'education du Bouvier Suisse
Écrit par Sophie
Samedi, 20 Mars 2010 09:34 - Mis à jour Mercredi, 21 Septembre 2011 14:04
Les limites de l’obéissance :
Même s'ils sont utiles dans la vie de tous les jours, l’obéissance ou le dressage en général ne
permettent pas de régler les problèmes de comportement que certains d’entre nous rencontrent
avec leur animal. Attention à ceux qui voudraient vous faire croire qu’un chien qui mord est un
chien mal dressé . La solution est ailleurs et notamment auprès de personnes compétentes
dans ce domaine : je veux parler des comportementalistes. N’hésitez pas à vous adresser à ces
spécialistes qui peuvent vous aider à expliquer bon nombre de comportements dits génants.
S.B
6/6