Une voix, un objectif

Commentaires

Transcription

Une voix, un objectif
premier trimestre 2013 numéro 639
Une voix, un objectif
A avis officiel
Le bureau général de l’IATSE tiendra sa
réunion régulière du milieu de l’été au
Sheraton Boston Hotel, 39 Dalton Street,
Boston, Massachusetts 02199, à partir de
10 h le lundi 15 juillet jusqu’au vendredi,
19 juillet 2013. Tous les sujets soumis à
l’attention du conseil doivent être acheminés au bureau général au plus tard
quinze (15) jours avant les réunions.
Les représentants des sections locales qui
désirent assister à ces réunions doivent
faire leurs réservations au Sheraton Boston
Hotel en appelant directement au numéro
1-800-325-3535. Le tarif de chambre d’invités pour l’IATSE est de 205 $ US plus les
taxes applicables pour les chambres en
occupation simple ou double. Pour obtenir
ce tarif privilégié vous devez identifier
votre affiliation à l’IATSE.
La soixante septième convention aura
lieu dans la semaine qui suivra immédiatement la rencontre du Bureau général.
En accord avec l’article 11, section 8 de la
Constitution internationale, les dirigeants
du Bureau général agiront à titre de comité
des créances.
La date limite pour réserver est fixée au
11 juin 2013.
Alors que l’économie semble évoluer en
montagnes russes, nous nous dirigeons, dans
le secteur du divertissement, vers une longue
période de stabilité de la main d’œuvre, du
moins, c’est ce que nous souhaitons. Avant les
négociations majeures de 2009, nos plans de
santé étaient confrontés à de graves difficultés
et nos propres prévisions économiques étaient
plutôt sombres. Nous sommes cependant en
train d’effectuer des percées majeures dans
la syndicalisation de plusieurs secteurs tels la
télé-réalité, le travail audio visuel, les tournées
de productions, les expositions commerciales
et la diffusion au sens large. Après de longues
batailles, nous avons aussi obtenu des contrats
IA dans plusieurs salles de spectacle aux ÉtatsUnis et au Canada.
La situation est donc meilleure qu’elle l’a été
ces dernières années, mais il n’y a pas pour autant
lieu de se complaire. Nous devons composer avec
une Chambre des représentants des États-Unis
qui est majoritairement opposée aux intérêts des
travailleurs. Dans les provinces et les états, nous
sommes menacés par des lois agressives dirigées contre les travailleurs des secteurs publics
et privés. Les politiciens canadiens de droite
appuient des projets de loi fédéraux du type
« droit au travail ». Il est clair que nos adversaires continuent de chercher des prétextes pour
éliminer des bénéfices durement acquis par les
familles de travailleurs incluant même nos plans
de retraite. Nous devons rester unis et forts et ne
jamais permettre qu’une telle chose arrive.
Notre seul recours, c’est l’entraide. Maintenant plus que jamais, nous devons nous tenir
ensemble pour démontrer l’importance des
syndicats, par la force du nombre et par les avan-
tages que nos organisations offrent aux familles
de travailleurs de notre industrie et de tous les
autres secteurs, publics ou privés des États-Unis
et du Canada.
Nous savons que, sans les syndicats, les
travailleurs ne sont pas protégés face à la volonté
des compagnies de faire des profits à tout prix, y
compris en se désengageant de leur responsabilité morale de veiller sur les employés. Même si
les voix de tous ces adversaires des travailleurs
sont aiguës et perçantes, les nôtres demeurent
plus fortes et nous ne changerons pas d’idée en
cours de route. Il nous faut s’assurer d’être tous
ensemble afin que nos voix soient bien entendues. Et quand les montagnes russes arrivent au
plus bas, il nous faut savoir rebondir avec vigueur
et conviction.
Nous nous dirigeons cette année vers notre
soixante-septième convention et c’est là le bon
moment de se rappeler tout ce que notre syndicat
a accompli pour nous. Pendant des décennies
nous nous sommes battus avec acharnement
pour obtenir de meilleures conditions de travail,
pour préserver nos fonds de retraite et pour
conserver notre capacité de payer les augmentations dramatiques des coûts des soins de santé.
Alors que nos confrères et consœurs syndiqués
des autres secteurs souffrent, nous réussissons
jusqu’à maintenant, dans notre secteur du divertissement, à protéger nos membres, assurer notre
croissance et augmenter nos forces.
Lors de la convention de juillet prochain,
nous allons démontrer notre solidarité et nos
voix seront unies dans la poursuite d’un seul
objectif : protéger ensemble nos vies de travailleurs peut importe les défis auxquels nous serons
confrontés !
BULLETIN DE LIAISON DES SECTIONS LOCALES De Montréal  56 / 262 / 514 / 667 / 863 Québec 523 Nouveau-Brunswick 849
VERSION franÇaise OFFICIELLE du bulletin de l’IATSE
Direction : Robert Charbonneau / Éditique : Chantal Gaudreault / Impression LithoChic / Québec 2010
Affaires canadiennes
Convention : le compte à rebours
C
Comme la 67e Convention quadriennale approche,
vous trouverez dans ce bulletin beaucoup d’informations en rapport avec cet événement.
Des réponses aux questions les plus courantes et
d’autres informations font donc suite à ce message. De
plus, il est suggéré aux délégués de réviser les articles
trois à cinq de la Constitution internationale afin de
se familiariser avec les procédures de la convention.
Les préparatifs de la convention ont débuté depuis
plusieurs mois au bureau général, mais avant de pouvoir poster les lettres de créance aux délégués, toutes
les sections locales qui ont l’intention d’envoyer des
délégués à la convention doivent remplir deux conditions essentielles.
En premier lieu, le bureau général doit avoir reçu
tous les rapports trimestriels, incluant le rapport du
premier trimestre 2013. Même si l’article dix-neuf,
section 7, de la constitution internationale permet
d’envoyer ce rapport aussi tard que le 30 avril, nous
ne pouvons compléter nos calculs pour déterminer le
nombre moyen de votre membership depuis la dernière convention tant que nous n’avons pas reçu votre
rapport du premier trimestre. Une fois ce calcul effectué, il est ensuite possible de déterminer le nombre
de délégués auquel votre section locale a droit et les
lettres de créance et les autres documents peuvent
être acheminés.
En deuxième lieu, chaque section locale doit avoir
commandé et payé au moins le double de timbres par
personne par rapport aux chiffres contenus dans le
rapport du premier trimestre 2013. L’article trois,
section 5, de la constitution internationale précise que
les sections locales doivent avoir acquis les timbres
par personne pour tous les trimestres incluant celui
qui précède la convention. Comme il est possible
d’attendre jusqu’au 30 juillet pour faire parvenir le
deuxième rapport de 2013, les chiffres déclarés dans
le premier rapport trimestriel sont multipliés par deux
et utilisés comme évaluation du nombre de membres
en règle.
Une fois ces deux conditions remplies, les documents pour la convention seront envoyés. Chacun
de ces documents contient les lettres de créance de
même qu’une foule d’informations, incluant des précisions sur les réservations des vols et des chambres
d’hôtel. Les délégués doivent retourner leur lettre de
créance au bureau général le plus tôt possible. C’est
seulement lorsque le bureau général reçoit les lettres
de créance que les délégués peuvent ensuite effectuer
leur réservation de vol en utilisant le compte général
de l’IA et être éligibles pour siéger sur les comités.
En effectuant leurs réservations, les délégués
doivent se rappeler que les conventions de districts
précèdent la convention internationale et que dans
l’après-midi du samedi 20 juillet il y aura une série
de sessions éducatives offertes à tous les délégués. De
même, la session plénière sera de retour dimanche
le 21 juillet.
VERSION franÇaise OFFICIELLE du bulletin de l’IATSE
Les vice-présidents internationaux John M.
Lewis et Damian Petti, la déléguée au CTC Kelly
Moon, l’assistant du président Sean McGuire, les
représentants internationaux Julia Neville, Barny
Haines et Peter DaPrato, la directrice des opérations du Bureau canadien Krista Hurdon et le
conseiller juridique canadien Stephen Wahl ont
présenté au Bureau général de direction un rapport sur les derniers développements au Canada.
Section locale 56, scène, Montréal
Tel que déjà rapporté dans un article du dernier
numéro du Bulletin en français (638), une grève
éclair décrétée par la section locale 56 au théâtre
Lionel-Groulx a permis la signature d’une entente.
Section locale 118, scène, Vancouver
La 67e convention quadriennale
Conformément à l’article treize, section 1, de la
constitution et des règlements de l’Internationale,
une section locale qui n’est pas en règle avec son
propre district est réputée ne pas être en règle
avec cette Alliance et par conséquent elle ne peut
participer à la convention internationale. Les dirigeants des sections locales sont prévenus qu’ils
doivent vérifier avec le secrétaire de leur district
si leur section locale est en règle. Pour toutes les
informations concernant les hotels, les tarifs et les
réservations pour assister à la rencontre du Bureau
général du milieu de l’été, veuillez vous référer à
l’Avis officiel de la page 1.
Veuillez noter que la convention du district 11 de
l’IATSE (Ontario, Québec, Île du Prince Édouard,
Nouvelle Écosse, Nouveau Brunswick et Terre
Neuve) aura lieu le samedi 20 juillet à 9 h dans
la salle Constitution A du Boston Sheraton Hotel.
Le secrétaire trésorier du District 11 est Cheryl
Batulis.
Marcel Duquette 1960 - 2012
L
e président de la section locale 56, Marcel
Duquette, est décédé le 18 décembre dernier
à l’âge de 52 ans. Membre de l’IATSE depuis 1978,
Marcel a obtenu sa première carte avec la section
locale de projectionnistes 262, à l’âge de 17 ans. Il
est ensuite devenu opérateur de laser et technicien
de scène avec la section locale 56 et il a obtenu le
statut de membre de cette section locale en 1993.
En 2004, Marcel Duquette est devenu le chef
machiniste des Grand Ballets Canadiens. Président
de la section locale 56 depuis 2008, Marcel s’est
toujours impliqué pleinement dans son rôle. Il
s’est constamment battu pour obtenir les meilleures conditions pour ses confrères et consœurs
de la section locale. C’était dans sa nature d’être
toujours à l’écoute pour aider les autres.
Marcel laisse dans le deuil son épouse Annie
Moisan et ses quatre enfants, Tristan (3 ans), Liam
(7 ans), Alexis (9 ans) et Danae (11 ans). Il va nous
manquer en tant que leader, ami et confrère.
L’assistant du président Sean McGuire est venu
prêter main-forte aux membres de la section locale
dans leurs négociations concernant les trois salles
du Art Club Theatre. C’est la plus grande compagnie de théâtre de l’ouest du Canada, avec une
assistance annuelle moyenne de plus de 250,000
personnes.
La direction des services scéniques effectuait des
tâches normalement réservées à l’unité de négociation, et ce, dans plusieurs départements. Cette
situation perdurait depuis l’ancien contrat avec la
NABET. L’entente finale qui a été entérinée par les
membres permettra d’éliminer presque entièrement
le travail effectué par la direction une fois rendu à la
fin de ce contrat de quatre ans. Les autres améliorations incluent des augmentations de salaire de 4,4 %,
l’ajout de postes additionnels, des reclassements et
une bonification de la paye de vacances.
Section locale 210, scène, Edmonton
L’entente collective du Citadel Theatre (un
complexe de quatre salles), qui est aussi le plus gros
employeur de la section locale 210, a été renouvelée
avec l’aide de l’Internationale. Des augmentations
de salaire de 7,5 % sur trois ans, le transfert du
plan de santé vers le plan canadien de l’IATSE, des
contributions additionnelles au régime de retraite,
la reconnaissance de la juridiction de la section
locale pour représenter le département de projection vidéo de même que l’ajout d’un poste à
temps plein de technicien, constituent les points
saillants de l’entente.
Section locale 262, opérateurs, Montréal
Cineplex Entertainment (plus importante
chaîne de cinémas au Canada) a dernièrement
initié et encouragé un processus de dé-syndicalisation de ses employés. Rappelons que la section
locale 262 représente plus de 600 employés, préposés à l’accueil dans les théâtres et les cinémas.
Avec l’appui financier de l’IATSE, la section locale
262 a fait reculer l’employeur en obtenant l’appui
et les signatures de 75 % des membres de l’unité de
négociation qui ont ainsi réaffirmé leur allégeance
à la section locale 262. La section locale conserve
donc tous ses droits de négociation.
Réunion du Bureau général de direction de l’IATSE tenue au Sheraton Nashville Downtown Hotel - Nashville - Tennessee - du 7 au 11 janvier 2013
avec 1,2 millions de pieds carrés d’espace i­ ntérieur et
42 âcres d’espace extérieur disponibles pour des expositions, en plus d’une salle polyvalente pour les matchs
de hockey et les spectacles. Avec l’aide du représentant international Barny Haines, une entente de trois
ans a été conclue. Elle prévoit des augmentations de
salaire de 2 % par année, la création de postes de techniciens AB ainsi que l’ajout de congés de maladie et
de journées de vacances pour les employés à temps
plein. Même s’il a été annoncé en mai 2012 que le site
sera éventuellement utilisé pour accueillir un stade de
football de 35,000 sièges, l’IATSE croit que les termes
de la présente entente collective incluent le nouveau
stade proposé.
Après trois années de négociation, et avec l’aide
du représentant Barny Haines, l’entente collective du
Conexus Arts Centre a été renouvelée. Cette entente
permet de solutionner un problème d’équité salariale
de longue date. Les dispositions concernant la juridiction reliée au travail audio visuel ont été améliorées; le contrat prévoit aussi un plan de retraite pour
les employés à temps plein, des sommes rétroactives
de 3,5 % et une augmentation de salaire de 2 % pour
l’année 2013.
2,8 % pour l’année 2011. Toutefois le renouvellement
pour l’année 2012 posait problème et la section locale
a finalement réussi a négocié la disparition, au terme
de l’entente de quatre ans, de l’écart salarial de 20 %
qui existe entre les unités de Timmins et de Sudbury.
Section locale 411, coordonnateurs de
production/ fournisseurs de services / opérateurs
d’Honeywagons, Ontario
Egg Productions est la plus grande maison de
production commerciale des provinces atlantiques.
Depuis mars 2011, la section locale 849 s’est engagée
dans une campagne de syndicalisation visant Egg Productions. Une révision judiciaire remettant en cause
l’accréditation, demandée par le Bureau des relations
de travail de la Nouvelle-Écosse, doit avoir lieu en mars
2013. L’aide financière de l’Internationale ainsi qu’une
étroite coordination permettent de soutenir cette lutte
qui constitue un précédent.
Avec l’aide du représentant DaPrato, la section
locale 411 a signé une entente avec la Canadian Media
Production Association en septembre 2012. Cette
concerne les 222 membres artisans ainsi que les opérateurs d’ « Honeywagons » (camions-roulottes servant
de loges aux artistes, techniciens, etc.). Le syndicat
a obtenu d’importantes améliorations au niveau des
salaires et des heures supplémentaires; on parle ici
d’une augmentation de 33 % qui inclue des mesures
de rattrapage pour les groupes d’employés récemment
syndiqués.
Section locale 667, cameramen, Est du Canada
La section locale représente tout le personnel technique, les employés de bureau ainsi que les artistes
travaillant dans les stations de télévision ontariennes
de la chaîne CTV à Sudbury et à Timmins. Le propriétaire de CTV, Bell Media, cherche à uniformiser
ses ententes collectives et ses programmes d’avantages
sociaux pour ses stations de télévision à travers le pays.
Ces intentions ont facilité la négociation d’une entente
qui offre aux employés un programme d’avantages
sociaux amélioré et des augmentations de salaire de
7 % pour les quatre prochaines années.
L’entente de la station de Timmins a été renouvelée pour un an avec une augmentation de salaire de
Section locale 828, artistes scéniques et fabricants
de décors, province de l’Ontario
Suite au rejet d’une proposition d’entente avec le
Stratford Shakespeare Festival par le département des
arts de la scène, la section locale 828, avec l’aide du
représentant Peter DaPrato, a accepté de participer à
une évaluation des emplois des artistes scéniques et des
employés non syndiqués du département des décors.
Il a été cependant convenu que les résultats de cette
évaluation ne pourraient pas servir à réduire les salaires
mais seulement à les augmenter. Le renouvellement de
l’entente collective prévoit des augmentations de 5 %
des salaires et de 2 % des bénéfices de soins de santé.
Les résultats de l’évaluation ont permis d’aller chercher
des augmentations de 2 $ de l’heure pour le chef de la
scène et de 2,50 $ pour son assistant.
Section locale 849, techniciens de cinéma,
provinces atlantiques
Section locale 906, mixte, Charlottetown
L’assistant du président Sean McGuire et la section locale 906 se sont engagés dans une campagne
de syndicalisation visant les techniciens de scène du
Harbourfront Theatre, à Summerside, à l’Île du Prince
Édouard. Cette salle de 527 sièges est utilisée pour le
théâtre, les concerts, les ballets et les expositions. La
demande d’accréditation a été déposée le 27 octobre
2012 et elle a été suivie, le 1er novembre 2012, par des
procédures dénonçant le congédiement injuste des
partisans de l’IATSE. L’employeur a capitulé partiellement et il a rappelé les employés au travail. Les dates
des auditions ne sont pas encore déterminées mais le
moral des employés est très bon.
Jubilee Auditoria
En 2009, les sections locales 210 et 212 de l’IATSE
ont obtenu le droit de négocier aux Jubilee Auditoria,
Le Plan de santé canadien de l’IATSE
Le Plan de santé canadien continue sa progression
et il inclut maintenant 18 sections locales regroupant
12,000 membres. D’autres sections locales prévoient
adhérer prochainement au plan. Le Plan offre la flexibilité nécessaire pour permettre deux types d’adhésion : soit par le biais d’une fiducie multisections locales
soit en conservant le plan individuel d’une section
locale tout en permettant d’importantes économies
d’échelle en effectuant en commun l’acquisition des
programmes de bénéfices et en regroupant les services
administratifs, le recours aux consultants, aux auditeurs et aux conseillers légaux. Une rencontre nationale, prévue en février, mettra en branle ces relations
contractuelles formelles. Des remerciements spéciaux
ont été adressés à la représentante Julia Neville, qui
a multiplié ses efforts dans l’atteinte de ces grandes
améliorations.
Négociations du contrat rose canadien
Le premier contrat rose canadien, qui regroupait
treize compagnies signataires, a été appliqué pendant
trois ans, jusqu’au 31 décembre 2012. La structure
de cette entente est appliquée en commun mais elle
comporte aussi des amendements spécifiques négociés
par les compagnies.
Les négociations en vue du renouvellement sont
coordonnées avec les négociations du contrat rose
américain. L’IATSE propose d’uniformiser la formulation des différentes clauses et elle demande des augmentations de salaire et des contributions à la fiducie
de l’Internationale qui est consacrée à la formation.
Ces négociations sont dirigées par l’assistant du président Sean McGuire.
Programme de compensations (WorkSafe) pour les
travailleurs du cinéma de la Colombie britannique
Section locale 295, mixte, Régina
La Regina Exhibition Association Limited
(REAL) opère le Evraz Place, un site de 102 âcres
des salles de 2 500 places chacune qui sont situées à Calgary et Edmonton. Elles ont ainsi supplanté la volonté
du gouvernement provincial qui voulait transférer les
droits de négociation vers le syndicat de la fonction
publique de l’Alberta. Les sections locales ont ensuite
réussi à renouveler les ententes volontaires de reconnaissance syndicale. Elles ont obtenu une première
convention collective pour les techniciens maison
mais elles n’ont pas réussi à inclure les employés à
temps partiel dans la même entente. Historiquement,
les taux de salaire commerciaux s’appliquaient pour
les employés à temps partiel. Après huit mois de négociations, et avec l’assistance du vice-président Damian
Petti, une entente distincte pour les employés à temps
partiel a été entérinée le 26 novembre 2012. Le contrat
prévoit des augmentations de 2 % pour chacune des
trois années de l’entente, une augmentation supplémentaire de 2 % versée à la signature ainsi que des
augmentations de 4 % pour le plan de retraite et de
6 % pour les vacances et le plan de santé de la section
locale 210.
De gauche à droite: la déléguée du CTC Kelly Moon, l’assistant du président Sean McGuire, les vice-présidents
internationaux Damian Petti et John M. Lewis, et le représentant international Peter DaPrato présentent leur
rapport sur les affaires du département canadien.
Après avoir accueilli les soumissions de divers
partenaires, incluant l’AMTP, le CMPA, les sections locales 891 et 669 et d’autres syndicats, le programme de compensations Worksafe BC a confirmé, le
28 novembre 2012, que toutes les personnes travaillant
sur les productions cinématographiques et télévisuelles
étaient couvertes, et ce peut importe le statut légal du
VERSION
VERSION franÇaise
franÇaise OFFICIELLE
OFFICIELLE du
du bulletin de l’IATSE
bulletin de l’IATSE
Bureau général
bénéficiaire, qu’il soit employeur ou employé. Cet éclaircissement fait suite à une décision du tribunal d’appel des compensations aux travailleurs datant de février 2012.
Formation, éducation et recrutement
La volonté du président Loeb de maximiser les opportunités de formation, d’éducation et de recrutement a été mise
en application au Canada. Le représentant Peter DaPrato est
maintenant reconnu en tant que formateur de L’ETCP et il est
disponible pour offrir des sessions éducatives de recertification,
d’une durée d’un jour, pour toutes les sections locales. Pour ce
qui est de la prévention des chutes, 24 membres des sections
locales 828 et 129 ont reçu une formation spécifique par le représentant DaPrato. La formation continue sur la syndicalisation
(COMET) est offerte à toutes les sections locales par les représentants Barny Haines et Peter DaPrato. Sept sections locales
ont déjà réservé des sessions de formation pour leurs membres.
En citant les exemples décrits plus hauts, le président Loeb a
félicité les vice-présidents John Lewis et Damian Petti ainsi que
tous les représentants du Bureau canadien et des sections locales
pour leur dynamisme et leur créativité. Les autres sections locales
doivent maintenant emboîter le pas afin de rester aux avant postes.
Résumé des autres développements au Canada
— Loi C-377
Le vice-président international John Lewis, la directrice des
opérations du Bureau canadien Krista Hurdon et le conseiller
canadien Ernest Schirru ont présenté un rapport sur les derniers
développements reliés à la loi C-377. Malgré tous les efforts
déployés par l’Internationale et les autres organisations du travail, la loi C-377 a été adoptée par le parlement le 12 décembre
2012. Cette loi devrait être approuvée par le Sénat sous peu et
elle entrera en vigueur quelque part en 2014 ou 2015.
En considérant que la loi sera sans doute adoptée, le Congrès
du travail du Canada de même qu’un certain nombre de gouvernements provinciaux contesteront fort probablement la
constitutionnalité de cette loi, en plaidant la violation du droit
d’association, de la liberté d’expression et du droit à la vie privée. On peut également prévoir que le droit constitutionnel du
gouvernement fédéral d’adopter des lois qui empiètent sur les
compétences provinciales en dictant unilatéralement les relations de travail sera aussi contesté.
Entre-temps, le Bureau canadien continue de faire tout ce
qu’il peut pour influencer le Sénat afin de défaire la loi C-377 et
il prendra part à toutes les démarches subséquentes de contestation en collaboration avec le CTC.
— Section locale 58, scène, Toronto, Ontario
Le président de la section locale 58, Jim Brett, ainsi que
Nelson Robinson (agent d’affaires), ont présenté un rapport
sur les négociations avec le Festival de cinéma de Toronto
(TIFF). En juillet 2012, la section locale a été avisée par le
TIFF que celui-ci aurait recours à Deluxe, un fournisseur de
main d’œuvre externe, pour le prochain festival. La section
locale a immédiatement déposé un grief contre le TIFF qui a
ensuite été référé devant un arbitre. La section locale a aussi
entrepris une campagne de protestation sur le terrain et sur
Internet pour exercer de la pression sur le Festival et tenter
d’en arriver à un accord pour renouveler la convention collective. Le vice-président John Lewis et la directrice des opérations Krista Hurdon se sont déplacés pour participer aux
lignes de piquetage et le président Loeb a personnellement
écrit aux autres syndicats majeurs du cinéma au Canada et aux
États-Unis pour les informer de la situation et demander leur
appui. Ces efforts ont finalement mené à la reprise des négociations. En septembre 2012, les deux parties sont parvenues
à une entente comportant un certain nombre d’améliorations.
Le grief déposé demeure et les auditions étaient prévues pour
novembre 2012 et février 2013. La section locale est confiante
dans sa démarche et elle espère une décision favorable quelque
part au printemps 2013.
Le président Loeb a félicité la section locale 58 pour sa détermination à protéger ses membres. Il a mis en garde les autres
sections locales afin qu’elles demeurent vigilantes tout en les
assurant de l’appui total de l’Internationale.
— Rapport du département des expositions, Canada
Le représentant Barny Haines a annoncé que l’Internationale travaillait pour obtenir un accord canadien semblable à
celui de Global Spectrum concernant tout le travail effectué
en audio-vidéo. Il travaille aussi en collaboration avec plusieurs sections locales au Canada pour développer la participation au programme de formation et de certification en ligne
d’InfoComm.
La loi C-38. Les changements à l’assurance emploi sont maintenant en vigueur
Malgré tous les efforts déployés par le Bureau canadien, plusieurs sections locales et de nombreuses autres organisations au Canada,
les changements aux règles de l’assurance emploi ont été adoptés en juin 2012 et ils sont maintenant en vigueur depuis janvier
2013. Ces changements vont affecter plus particulièrement les membres qui reçoivent régulièrement de l’assurance emploi et qui
se retrouvent souvent entre deux emplois pour une période dépassant six semaines à la fois.
Les termes des nouveaux règlements semblent permettre aux bénéficiaires de continuer à chercher de l’emploi dans leur domaine
mais, si vous avez été au chômage pendant plus de 60 semaines lors de trois périodes étalées sur cinq ans, vous serez forcés d’accepter
tout autre emploi avec un salaire équivalent à 70 % de l’emploi précédent.
Toutefois, certaines mesures viennent contrebalancer ces règlements : 1) Vous ne serez pas tenus de changer de localité pour
trouver du travail, ni d’avoir à parcourir des distances déraisonnables, ni d’accepter des conditions de travail dangereuses. 2) l’utilisation
de la phrase « des tâches qui sont comparables à celles que vous exerciez lors de votre période de qualification » à l’intérieur de la
définition des « occupations similaires » devrait aider à empêcher que les membres soient obligés de quitter le milieu du spectacle
de la télévision ou du cinéma. 3) Pour des occupations similaires, les tâches ne doivent pas seulement être comparables, mais le
bénéficiaire doit aussi être considéré comme étant qualifié pour ce travail. Ceci devrait réduire le nombre des occupations admissibles
en dehors de l’industrie pour les professionnels du divertissement. 4) Les responsables du gouvernement affirment qu’une approche
basée sur le gros « bon sens » prévaudra pour déterminer quelles sont les occupations similaires. 5) Les règles concernant le salaire
minimum acceptable (en pourcentage) pour d’autres emplois devraient empêcher les membres d’avoir à accepter des emplois mal
payés lorsqu’ils sont entre deux engagements. 6) Les demandeurs ne sont pas obligés d’accepter un emploi qui offrirait un salaire
moindre que ce qu’ils reçoivent de l’assurance emploi.
Pour obtenir plus d’informations sur les changements à l’assurance emploi, veuillez vous rendre sur le site de Service Canada
à l’adresse www.servicecanada.gc.ca/fra/sc/ae/jced/index.shtml ou appeler directement, sans frais, au numéro 1-800-206-7218
rejoindre encore plus de membres au Canada, l’IATSE a récemment
Lancement d’une page Twitter canadienne Pour
lancé une page Twitter canadienne pour compléter la page Facebook. La
liste des médias sociaux IATSE au Canada comprend maintenant : Facebook.com/iatsecanada twitter.com/iatsecanada
flickr.com/groups/iatse
VERSION franÇaise OFFICIELLE du bulletin de l’IATSE
Matthew D. LŒB
Président international
James B. Wood
Secrétaire trésorier général
207 West 25th Street, 4th Floor
New York NY 10001
Tél. 212 730-1770
Fax 212 730-7809
Bureau canadien
John M. Lewis
10 e Vice-Président international
Directeur des affaires canadiennes
22 St-Joseph Street
Toronto ONT M4Y 1J9
Tél. 416 362-3569
Fax 416 362-3483
Secrétaire du 11 e district
Cheryl Batulis
2 Neilor Crescent
Toronto ONT M9C 1K4
Tél. 416-622-8555
Fax 416-620-5041
[email protected]
Comment rejoindre
les sections locales
56 > Montréal
Denis forest
Secrétaire archiviste
1 rue de Castelnau Est Local 104
Montréal QC H2R 1P1
Tél. 514 844-7233
Fax 514 844-5846
262 > Montréal
isabelle wouters
Secrétaire archiviste
1945 Mullins Bureau 160
Montréal QC H3K 1N9
Tél. 514 937-6855
Fax 514 272-5763
[email protected]
514 > Montréal
IAN LAVOIE
4530 rue Molson, Bureau 201
Montréal QC H1Y 0A3
Tél. 514-937-7668
Fax 514-937-3592
ICG 667 > Est du Canada
DAVID OR TON
229 Wallace Avenue
Toronto ON M6H 1V5
Tél. 416-368-0072
Sans frais (Est du Canada) :
1-877-368-1667
Fax 416-368-6932
863 > Montréal
MÉLANIE FERRERO
4251 rue Fabre
Montréal QC H2J 3T5
Tél. 514-524-1630
523 > Québec
RINA CAMPION
2700, rue Jean-Perrin
Bureau 490
Québec QC G2C 1S9
Tél. 418-847-6335
849 > Nouveau-Brunswick
MARCEL BOULET
15 McQuade Lake Crescent, 2 th Floor
Halifax NB B3S 1C4
Tél. 902 425-2739
Fax 902 425-7696
Lorraine Allen
Administratrice
Régime de retraite canadien
de l’industrie du divertissement
22 St. Joseph Street
Toronto ONT M4Y 1J9
Tél. 416-362-2665
Fax 416-362-2351
www.ceirp.ca
Pour rejoindre l’éditeur
Robert Charbonneau
[email protected]
Bulletin IATSE
CP 34123, Québec QC
Canada G1G 5X0

Documents pareils

Impliquez-vous ! Et faites la différence

Impliquez-vous ! Et faites la différence la pire menace à être dirigée contre le monde des travailleurs depuis des décennies. Toutefois, nous sommes à notre meilleur lorsque nous sommes unis, lorsque nous montons à l’avant-scène pour frap...

Plus en détail

Préparons le terrain pour les élections de 2008

Préparons le terrain pour les élections de 2008 l’un des six films dont le tournage est prévu cette année à Montréal sous la juridiction de l’IATSE. Henri Massé a profité de cette occasion pour exprimer publiquement son appui aux efforts de synd...

Plus en détail