La lettre de l`APEI DE CHAMBERY n° 25

Commentaires

Transcription

La lettre de l`APEI DE CHAMBERY n° 25
La lettre de l’APEI DE CHAMBERY n° 25
[email protected] décembre 2015
Siège socialCMEIMESESSADFAMMASFoyers d’hébergementFoyer de vieSAJEA IDSSAVSESAT de l’APEI de Chambéry
Editorial
Voilà une année qui se termine, et si l’heure
n’est pas au bilan puisque notre Association vit au rythme de ses
assemblées générales, programmées chaque année en juin, nous
pouvons déjà faire quelques remarques.
Le Conseil d’Administration s’est concentré sur les projets de
développement pour plus et mieux répondre aux besoins. C’est
le Directeur Général, dans son article sur les projets en cours des
établissements, qui vous dit où ils en sont. Mais avec les commissions
associatives nous avançons sur de nouvelles réponses.
L’APEI de Chambéry avec le soutien du collectif autisme 73 a présenté
à l’ARS un projet de création d’une plateforme de répit pour les
aidants. Nous pouvons noter avec satisfaction que les 4 APEI ont su
monter ensemble un projet de couverture de tout le département dans
une volonté partagée de rendre le meilleur service.
L’APEI d’Aix-Les-Bains présente un appel à projet pour créer un
nouveau SAMSAH sur le territoire Chambéry/Aix. Ce service permet
d’apporter un accompagnement social et médical aux personnes
handicapées qui souhaitent vivre à domicile. L’APEI de Chambéry est
partenaire de ce projet qui sera soumis à la validation de l’ARS : une
nouvelle opération commune au service des familles et personnes
handicapées savoyardes.
Au conseil d’administration
du 17 novembre 2015, les
administrateurs ont décidé
de créer un Comité Ethique,
ils travaillent sur le document
préfigurateur édité par la
commission
associative
« groupe éthique ».
Notez que le 30 janvier nous
co-organisons, avec l’APEI
d’Aix les Bains, des tables
rondes sur des sujets que
les familles nous ont fait
remonter. Nous comptons
sur votre participation.
La commission associative
a mis en place des binômes
de parents qui accueillent
individuellement
toutes
les nouvelles familles de
personnes accueillies dans
nos établissements.
Donc, ce sont des bonnes
nouvelles qui accompagnent
cette fin d’année, ce qui
me permet de conclure
en vous souhaitant à vous
tous, les lecteurs de la
LETTRE de l’APEI de Chambéry, de bonnes fêtes et de vous
donner rendez-vous à la rentrée 2016 pour partager de nouvelles
communications.
Raymond MIEUSSET Président
SAMSAH : Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adulte Handicapé
LES AVANCÉES
DES PROJETS DE L’APEI
Les « dossiers projet » continuent à
avancer et il est donc toujours nécessaire d’en faire le point
avec les lecteurs de la LETTRE de l’APEI de Chambéry.
Le Conseil d’Administration a choisi le projet présenté par Barrel et
Pelletier pour notre prochaine résidence à la Revériaz. Les plans
sont visibles sur le site Internet. Cette résidence accueillera 45
APEI de Chambéry - 127, rue du Larzac - 73000 Chambéry - Tél. 04 79 72 35 54 - www.apeichambery.com
p1
travailleurs handicapés de l’ESAT et saura s’adapter tout au long
de leur vie à l’évolution de leurs besoins. Nous en sommes aux
démarches administratives : demande d’autorisation au Conseil
Départemental, présentation à Chambéry Métropole et la DDT pour
être agréé logement social, négociation avec l’Entreprise Habitat
(collecteur de notre contribution au logement) pour un emprunt,
démarches continues pour des subventions et dons avec déjà
quelques soutiens dont nous reparlerons… Prochain objectif, le dépôt
du permis de construire en décembre 2015 et démarrage des travaux
pour juin 2016.
Ce démarrage des travaux à la Revériaz pour juin 2016 induit un
déménagement de l’ESAT Revériaz vers Chambéry-Le-Haut, avant
bien sûr. Le nouveau bâtiment Berlioz est en cours d’achèvement,
livraison prévue fin décembre 2015 pour un transfert des machines et
ateliers pendant les fêtes et une ouverture aux travailleurs dès janvier
2016. Nous ferons les travaux d’aménagement des ateliers dans la
foulée pour que tous les travailleurs de la Revériaz soient accueillis
dans les meilleures conditions dans les délais impartis.
Conseil
d’Administration
Témoignage d’un nouveau
membre du Ca
“ En tant que parent adhérent, j’avais
déjà un lien avec l’APEI. Ce lien a été
renforcé par mon élection au sein du
Conseil d’Administration. Je n’appartenais à aucun
réseau formel ou informel, je n’ai pas été “cooptée” et je ne connaissais
aucun membre du CA. J’ai tout simplement donné suite à un appel à
candidature de nouveau membre au CA fait par l’Association en juin
2015. J’arrive en terre inconnue…
Les réunions mensuelles du CA auxquelles j’ai pu assister, m’ont
permis de faire plusieurs constats :
1er constat : le CA est un cercle essentiellement composé d’hommes,
la présence d’administratrices est important pour bien échanger.
2e constat : j’ai vite pris conscience des contraintes et des savoir-faire
de plus en plus complexes qu’il faut détenir pour monter des projets,
des dossiers, prendre des décisions et réfléchir aux orientations
stratégiques. La gestion de l’APEI ressemble à celle d’une entreprise
même si les valeurs qu’elles représentent sont plus fortes que celles
du secteur lucratif. Une formation s’impose afin de mieux répondre
aux attentes liées à ma charge.
3e constat : le CA est un lieu d’échanges où les décisions sont prises
après des débats souvent vigoureux alimentés des points de vue des
administrateurs. Il est fondamental de s’affirmer, de défendre sa
manière de penser constructive et de faire preuve de discernement ;
l’expérience renforcera les positionnements nécessaires.
Le débat contradictoire est inévitable mais le processus décisionnel
est toujours respecté.
Pour conclure, il me semble que le CA est un bon mélange de
compétences et d’expériences où chaque administrateur est
indépendant mais où chacun a la même conscience qu’un joueur de
sport collectif.”
Evelyne DURIEUX
membre du Conseil d’Administration
Lettre de l’APEI n°25 - décembre 2015 - p2
La livraison du SAJ à Montjay est prévue pour janvier 2016.
L’étage sera réservé pour proposer des appartements confortables
et économiques à des personnes accompagnées par le SAVS qui
n’habitaient pas dans des logements convenables ou trop chers. Il
restera quelques appartements à disposition de résidents de la Villa
Renée qui souhaiteraient vivre dans des appartements autonomes.
Notre partenaire historique, Chambéry Alpes Habitat met à la
disposition du foyer d’hébergement 3 grands appartements rue
Bertillet en face de l’ESAT pour accueillir 11 nouveaux résidents
venant de l’IME ou en attente en famille : l’ouverture s’est faite fin
novembre 2015. Rappelons que comme prévu, l’unité de vie Albane
a bien ouvert fin août 2015, la cohabitation et le partage avec les
jeunes travailleurs du FJT Buisson-Rond se passent très bien.
Nos démarches pour acheter le foyer de vie des Parelles, afin de
créer des salles d’activités pour les résidents, sont en bonne voie,
puisque le conseil d’administration de Chambéry Alpes Habitat a
validé le prix de vente et nous espérons l’accord du Préfet pour que
Opération brioches 2015
Cette
année encore,
notre Association
a
participé
à
l’Opération Brioches
du 5 au 10 octobre.
Les bénévoles étaient essentiellement
les mêmes que les années précédentes, soit une quarantaine de
personnes et nous avons vendu 3000 brioches Nanterre et 4890
brioches individuelles.
Nous remercions toutes les personnes qui se sont mobilisées pour
assurer la réussite de cette belle opération de solidarité.
Cette mobilisation a été très diverse :
• Les bénévoles adhérents de l’APEI ou amis se sont mobilisés sur
les différents points de ventes (Super U La Motte Servolex, Super U La
Ravoire, Super U Montmélian, Leclerc Chambéry, Hôpital de Chambéry,
collège Notre Dame du Rocher, collège Saint François), ainsi que pour
assurer des livraisons et des ventes dans leur voisinage et/ou sur leur
lieu de travail.
• Dans trois établissements de l’APEI des personnes accueillies
et leurs éducateurs ont également participé activement à cette
opération : l’IME de Challes, le Foyer de Vie de Challes et le SAJ de la
Revériaz.
• Dans les entreprises et les administrations, de nombreuses
personnes ont fait la promotion de l’opération auprès de leurs
collègues, ont centralisé les commandes et assuré la distribution des
brioches
Le bénéfice de cette Opération Brioches permettra encore de financer
de beaux projets présentés par les personnes accueillies dans nos
établissements.
Dommage qu’il n’y ait pas plus de bénévoles…
Encore merci à tous les participants !
Gérard PREISS, Trésorier
Dominique POMMARAT, Trésorier-adjoint
ce projet aboutisse. Au regard de l’intérêt public de cette opération,
on peut penser que tous les acteurs se réjouissent de sa prochaine
opérationnalité.
Le projet de rénovation de l’IME en est à un stade d’autorisations
administratives qui ne permet pas de donner plus d’informations.
Comme je vous le disais dans la lettre de septembre, l’APEI de
Chambéry avec le soutien des autres associations du département
a déposé un projet de création d’une plateforme de répit pour les
aidants des personnes avec autisme. Nous devrions avoir une réponse
en janvier 2016, et si nous sommes retenus, ouvrir ce service tant
attendu par les familles à la fin du 1er semestre 2016.
Dernière nouvelle : avec l’APEI d’Aix-Les-Bains et l’APF, nous
contribuons à la création d’un nouveau SAMSAH de 20 places
sur le territoire allant d’Aix-Les-Bains à Montmélian. Un SAMSAH
propose un accompagnement social et médical, une coordination
des soins voire même des soins aux personnes handicapées vivant
à domicile. Ce service est très attendu parce qu’il favorise le choix
IME
de vivre à domicile plutôt que d’être hospitalisé ou d’être admis en
établissement pour ceux qui le veulent. La Savoie complète ainsi son
offre avec le financement conjoint du Conseil Départemental et de la
Sécurité Sociale.
En bref, nous continuons à travailler sur le développement de l’offre
de logement et d’accompagnement pour les personnes handicapées
âgées, en ce moment c’est avec la mairie de Saint-Alban-Leysse,
dans le cadre de Home-Partage, après la réussite des colocations de
La Ravoire avec le soutien de la CARSAT, MSA et RSI.
Dominique CLÉMENT
Directeur Général
CARSAT : La caisse d’assurance retraite et de la santé au travail,
MSA : Mutuelle sociale et agricole
RSI : Régime social des indépendants
DDT Direction Départementale des Territoires
LA SENSORIALITÉ À L’IME
Ces dernières années, les professionnels de l’IME ont travaillé sur le thème de la sensorialité plus
spécifiquement auprès des jeunes ayant des troubles autistiques.
A ce titre, nos réflexions nous ont amenés à créer
une salle de basse-stimulation mais également
à l’achat de matériels de stimulation sensorielle
pour la mise en place de temps d’expérimentation
sensorielle adaptée. Nous en profitons pour
remercier la « Kès opération brioches APEI » de
son écoute et de son aide financière. Depuis la
rentrée, les jeunes ont l’occasion de découvrir et de manipuler l’ensemble du matériel dans
des lieux et temps propices à l’apaisement. Ils peuvent s’installer sous les étoiles au son
d’une musique relaxante, s’éveiller devant la colonne à bulle et les fibres optiques, et se
détendre sur les coussins vibrants. C’est pour nous, accompagnants, comme pour les jeunes,
un moment relationnel privilégié, que nous retrouvons avec plaisir chaque semaine.
Céline, psychomotricienne, Claire pour l’équipe SAREC, Géraldine pour Tremplin et
Elodie pour SAREC
TAXE D’APPRENTISSAGE : nous avons besoin de Vous !
Comme chaque année, nous commençons en décembre la campagne de collecte de la taxe d’apprentissage sur l’IME. Commencée en 2013,
cette campagne a permis de doubler le montant collecté, en le portant en 2014 à près de 20 000 E, et ainsi de moderniser les ateliers de l’IMPro
de manière très notable, notamment par l’achat de nouvelles machines sur l’atelier lingerie et l’atelier espaces verts, et par la transformation de
l’atelier fer en 2 ateliers distincts. La réforme de la formation professionnelle en 2015 a malheureusement modifié la répartition de cette taxe,
dont une plus grande partie va à la Région pour financer l’apprentissage, et moitié moins sur les établissements habilités comme le nôtre. C’est
pourquoi nous vous demandons de faire connaître notre établissement aux entreprises dans lesquelles vous travaillez ou êtes en relation. Le flyer
est disponible à l’IME sur demande (04 79 72 97 20 ou [email protected]), ou est encore disponible au secrétariat du siège, ou
enfin en pdf sur le site internet de l’APEI (http://www.apeichambery.com/ime-de-challes-les-eaux). Merci par avance !
A L’IME, le tri sélectif,
on assure « grave » !
Mardi 20 octobre à 9h30, ni la brume humide, ni le froid n’ont altéré
l’enthousiasme des 7. Les 7 sont Emilie, Alexandrine, Maxime,
Florent, Murat, Valentin et Bryan, et ce matin, ils ont trié toutes sortes
d’objets pour ensuite les apporter à la déchetterie. Pour vous faire
partager ce grand moment, donnons-leur la parole…
Murat : « Moi, j’ai aimé charger le camion »
Florent : « Moi, c’est tout vider à la déchetterie. On a bien trié on a fait
attention, on n’a pas tout mis
dans le même bac »
Maxime : « Moi, c’est monter
dans le camion » Pour finir,
tous sont rentrés à l’IME
sourire aux lèvres, un peu
fatigués et surtout affamés !
« Moules-frites » à midi pour
couronner le tout, ah quelle
matinée !
Lydia et Rachid
Guillaume PELLETIER Directeur
CME
Mercredi 21
2015, nous avons
octobre
accompagné 4
jeunes du groupe Emeraude, du CME
les Mésanges, à la journée multi-sports
Handisport au Bourget du Lac. Cette
journée était l’occasion de venir essayer
de multiples activités adaptées qui sont,
pour la plupart, proposées de façon
hebdomadaire par les clubs ou sections
handisport du département. Pierre et Fabien se sont initiés à l’escalade
tandis que Soumaiya et Ornella s’essayaient à l’éveil corporel et à
la gymnastique. Cette après-midi sportive a fait la joie de tous et a
révélé de vrais talents de sportifs insoupçonnés. Tout s’est terminé
dans la bonne humeur autour d’un bon goûter.
Frédérique, auxiliaire de puériculture
Patricia, Monitrice éducatrice Sophie, Monitrice éducatrice
Lettre de l’APEI n°25 - décembre 2015 - p3
FDV
FH Montjay
BALAMADE à BALLALAMA
Festival de la Bande
Dessinée le 3/10/2015
Comme chaque année, en ce mois d’octobre, le festival de la BD se
tient au Carré Curial à Chambéry.
Nous avons été accueillis chaleureusement par le vice-président
de l’association organisatrice de la manifestation. Nous avons le
privilège de côtoyer cette personnalité connue et appréciée de tous,
il s’agit de notre collègue, surveillant de nuit, Jean-Marie BUISSON.
Un nom un peu bizarre pour une journée
des plus insolites !!Un petit groupe du
foyer de vie composé de Thierry, Laetitia, Elisabeth, Yvon,
Jean-Marie, Bernadette, Jean Louis, accompagnés de Stéphanie et
Christelle, est parti découvrir des animaux peu communs : les lamas.
Nous nous sommes rendus à Réaumont, du côté de VOIRON. Nous
avons été accueillis par André qui s’occupe de la ferme pédagogique
BALLALAMA.
Nous sommes arrivés à midi et nous avons commencé par piqueniquer. Une tonnelle était installée et une belle table mise à notre
disposition.
En début d’après-midi, André nous a présenté les lamas et nous a
donné des informations générales sur l’animal, sur son mode de vie
et nous a expliqué comment se comporter avec eux pour ne pas avoir
peur. Nous voilà rassurés ! André a pu alors faire rentrer les lamas dans
le petit enclos ou nous étions. Il y en avait 7 qui marchaient autour
de nous et qui venaient parfois à notre rencontre ou nous sollicitaient
pour une caresse !! Ceux qui l’ont souhaité ont pu brosser les lamas.
Nous sommes partis ensuite en balade dans les bois et les sentiers
de Réaumont avec trois d’entre eux : Titou, Pacco et Xoltan. Nous
les avons promenés à la longe. Ils ont pu manger des broussailles.
C’est ainsi que nous avons pris le temps de les découvrir tout en se
promenant. Cette journée était très divertissante pour tout le monde.
Christelle VERDAN AMP et Stéphanie ROSAZ Monitrice
éducatrice, coordinatrice des activités de jour
Les résidents fidèles au rendez-vous, aiment découvrir les nouveautés
sur les étales et se plonger dans les bandes dessinées diverses et
variées, en particulier celles qui ont marqué leur enfance.
Les exclamations fusent en voyant leurs albums préférés
« ah regarde c’est « Astérix », je connais moi, je le vois à la télé » dit
Mathieu.
Tous
choisissent et
achètent des albums.
Francette est restée en
admiration devant ces
virtuoses du dessin à
les regarder mettre leur
« coup de patte » sur la
première de couverture
et une dédicace avec un
mot gentil pour chacun.
Cette manifestation a eu
un réel succès ! Quinze résidents de Montjay s’étaient donné rendezvous ce dimanche après-midi.
Anthony s’est découvert un réel talent de dessinateur au stand de
Margaux.
« C’est bien chaque année, c’est très intéressant, cela me plaît d’y
aller » dit Blandine, et
Jean-Claude de rajouter « c’est bien, on regarde pleins d’albums,
c’est bien organisé, je continue à aller le voir l’année prochaine et
aussi voir Jean-Marie »
« C’était bien. A oui ! Merci à Jean Marie » conclue Dominique
Alors écoutons ces conseils et soyons tous au rendez-vous l’année
prochaine !!!
Martine ROMEYER et Françoise CHENEVIER
Unités les Alysés et le Farou
FH Foyer du Bertillet
Trois grands appartements dans un
immeuble de Chambéry-le-Haut ont ouvert
leurs portes pour y accueillir 11 nouveaux résidents. Après un
chantier de plusieurs mois pour la réhabilitation de ces appartements,
les résidents et leur famille ont visité les lieux et fait le choix de leur
chambre. L’équipe quant à elle a pris le soin d’aménager des espaces
conviviaux et chaleureux.
Les résidents ont été accueillis dès le 15 novembre. Ils ont la
chance d’être situés à
10 minutes à pied de
l’ESAT du Larzac. Bonne
installation et bonne
continuation à tous.
Géraldine RUEST,
Educatrice
coordinatrice.
Lettre de l’APEI n°25 - décembre 2015 - p4
SAVS et l’Eco Appart
Depuis un an, le service a mis en place un
atelier, l’Atelier cuisine. Cet Atelier fonctionne bien. Un
groupe entre 5 et 8 personnes s’y est bien investi. L’objectif du travail
est de permettre de travailler avec les personnes accompagnées au
plus près du droit commun dans lequel interagit toute personne vivant
seule dans son appartement.
Il s’agit donc pour l’équipe de trouver et de développer des relais
dans la ville où les personnes peuvent se rendre pour y rencontrer
d’autres personnes, participer à des loisirs et des sorties culturelles,
s’informer...
De son côté, L’IREPS Rhône-Alpes / Education Santé Savoie coordonne
depuis 2013 le projet « Education à la Santé-environnementale et
inégalités sociales de santé » sur Les-Hauts-de-Chambéry, financé
par l’Agence Régionale de Santé, le Conseil Régional Rhône-Alpes et
la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du
Logement Rhône-Alpes.
L’IREPS bénéficie d’un accompagnement dans le cadre du dispositif
« Osons agir pour la participation et la concertation en Rhône-Alpes
» afin de favoriser une démarche participative notamment auprès de
la population.
Dans ce cadre, un Eco-appart a été aménagé au 37 square Chablais,
Les Hauts de Chambéry, par des habitants, ouvert à tous : famille,
écoles, structures associatives,… pour une gestion économique et un
mieux vivre.
Le SAVS et l’IREPS ont donc décidé de signer ensemble une convention
partenariale permettant à l’atelier cuisine d’avoir lieu à l’Eco-Appart.
Tout un panel d’ateliers de sensibilisation existe tout au long de la
semaine à l’Eco-appart.
La programmation des ateliers est disponible sur le site http://santesavoie.org
Chaque équipe des foyers de l’APEI peut donc intégrer les personnes
accompagnées dans ces ateliers.
Pour tout renseignement, contacter le 04.79.69.43.46 ou par mail :
[email protected]
N’hésitez pas à contacter l’IREPS pour affiner votre projet avec eux.
Ils peuvent proposer des ateliers autour de la prévention des risques
domestiques, du tri des déchets domestiques…mais aussi inventer
des projets d’ateliers avec vous !
Lara KUNTZLER, Educatrice spécialisée
ESAT et signalétique
Le groupe de travail « signalétique ESAT »
a pu se mettre en place grâce à un partenariat entre
l’ESAT et l’IME, avec des heures d’orthophoniste « détachées » de
l’IME vers les structures adultes. Le groupe, composé de 3 moniteurs
d’atelier, des 2 coordinateurs de l’accompagnement personnalisé, de
la chargée de formation, de la chef de service de l’ESAT et de Marie,
orthophoniste à l’IME, a proposé 3 pictogrammes pour chaque atelier
et chaque fonction administrative. Toutes les personnes accueillies à
l’ESAT ont été consultées pour choisir le pictogramme qui selon elles,
représentait le mieux leur atelier (ou la fonction représentée).
Les pictogrammes retenus seront prochainement affichés. Ils devront
permettre aux personnes de mieux se repérer dans le cadre de
l’ouverture du pôle papier et du déménagement de la Revériaz sur les
Hauts de Chambéry.
Véronique SYLLA, Chef de service ESAT
Le FAM prend son envol
Les weekends du 20 juin
et du 10 octobre, le Noiray
s’est envolé au-dessus de
Saint Jean de la Porte.
Paul, Philippe, Jean-Charles et Serge ont
fait le grand saut avec l’association « Les
Indiens de Montlamb’Air ».
Départ 8h30, direction Saint Jean de la
Porte, ou les 4x4 « du club des Borails »
nous attendaient pour rejoindre les sommets
dans les shakers tout terrains. Puis, Hervé
et Sébastien, nos pilotes de parapentes
nous ont accueillis pour le grand saut (même pas peur !!!). Chacun
son tour nous y sommes allés : YAHOUuuuuuuu …
Tous les participants ont pu traverser les nuages et voir un magnifique
paysage. L’atterrissage fut sans problème et en douceur, rendez-vous
l’année prochaine pour de nouvelles aventures.
Les aventuriers du Noiray et Delphine DREVON,
Monitrice éducatrice
ESAT
Atelier Transition
Comme vous le savez, l’atelier transition,
situé à l’ESAT des Châtaigniers, fruit
d’une collaboration entre l’ESAT et le SAJ
de l’APEI, produit du savon. Nous avons pensé à
vous présenter notre gamme composée de différents parfums avec
une couleur associée :
Amande douce - Fleur
d’oranger - Abricot
Rose - Fleur de
coton - Awapuhi
(fruits rouges) - Pêche
Pomme - Bambou
(boisé et floral)
Verveine
Plusieurs possibilités
existent pour l’achat :
soit par pièce, soit en
coffret aux couleurs de
l’atelier.
Vous trouverez toutes
les informations sur
nos produits sur le
site :
http://www.
savonneriechamberienne.com
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année parfumées !
Les encadrants de l’atelier transition
Lettre de l’APEI n°25 - décembre 2015 - p5
cycles de 5 semaines par saison : Printemps/ Eté/ Automne/ Hiver.
A chaque saison ses particularités.
SESSAD DI et jeu
de Piste
Tous les lundis aprèsmidi 5 jeunes de 10 à
15 ans scolarisés en
ULIS participent à un groupe d’habilité sociale au SESSAD DI. Le
jeu de piste est un des nombreux supports ludiques qu’utilisent les
deux éducatrices pour apprendre aux jeunes à vivre ensemble.
Dans le parcours de santé de la commune de Bassens, les détectives
en herbe apprennent à s‘écouter, à s’organiser (chacun a un rôle
défini par des pictogrammes). AVANT
Exemples :
Fréquence des soupes et potages : En été, 2 soupes froides par
semaine ; Automne et Printemps, 3 potages chauds par semaine ;
Hiver : 1 potage tous les soirs. Rotation des fruits de saison.
Les menus respectent les recommandations du GEMRCN
Groupement d’Etude des Marchés en Restauration Collective
et de Nutrition qui prévoient des grammages « adultes » pour
la totalité des résidents, une fréquence de présentation des
plats, des apports contrôlés en matières grasses, sel et sucre.
Ils sont équilibrés sur la semaine (Fréquence des plats en fonction
de leurs caractéristiques principales sur 20 repas consécutifs) et
comportent la présence systématique d’un légume cru ou fruit de
saison par jour, légumes midi et soir, alternance entre légumes et
féculents, produits laitiers à chaque repas, poisson 2 à 3 fois par
semaine), permettent de couvrir les apports nutritionnels quotidiens
recommandés (2000 à 2200 kcal).
Les menus sont mis en ligne sur le site extranet :
Les jeunes sont amenés à lire, écrire, mesurer. Il peuvent aussi
chercher des informations dans l’environnement et des lettres
cachées pour composer » le mot mystère. Des questions leur
sont posées : « Combien mesure la poutre ? Comment s’appelle la
montagne, combien y a-t-il de fenêtres rondes sur la tour du château
… Certains acquis scolaires se vivent ainsi concrètement, dans un
milieu naturel et boisé.
www.restalliance.fr/apeichambery.com.
Restalliance est soucieux du respect de la saisonnalité, de l’éducation
nutritionnelle et gustative :
- en recherchant la variété et en créant de nouvelles recettes maison,
exemple : terrines de la semaine du goût 2015, cakes de la semaine
du goût 2014, gâteaux, association de fruits, quiche sans pâte testée
le 22 octobre (mozzarella-basilic). Recette qui permet une déclinaison
plus facile des textures modifiées.
- en collaborant étroitement avec des producteurs locaux et terroirs
exemple :
•
•
•
•
•
pommes et poires de Savoie,
produits carnés : Charveron à la Tour du Pin, Charcuterie
artisanale Dauphinoise Moiroud à L’Isle d’Abeau,
fromages : Coopérative de Yenne/ Vercors Lait,
poisson frais / Pêcherie Parpillon sur les bords du lac,
produits bio : La Bio d’Ici, Chambéry.
Les menus sont déclinés selon des textures hachées et mixées et
des régimes spécifiques (diabétique, hypocholéstérol…) à partir
d’ordonnances médicales transmises par les établissements.
Les repas sont améliorés tous les dimanches midis, exemples tirés du
menu d’automne :
Pour le groupe des plus jeunes non lecteur le jeu est adapté :
les questions sont lues par les adultes et des photos suggèrent
l’emplacement des lettres. Les enfants apprécient ces jeux de piste
et prennent du plaisir à se divertir tout le long du parcours.
Valérie VUILLERMET et Stéphanie D’AMATO,
Educatrices spécialisées du SESSAD DI
entrées : terrine au saumon fumé, salade aux asperges vertes…
plats : lapin forestier, épaule d’agneau à l’ail confit…
fromages : tomme de Yenne, reblochon…
desserts : paris-brest, bavarois, tarte aux pommes et aux noix…
Laurence BLASSIAU, Flavie BLANQUAERT, Stéphanie HAVART
diététiciennes et chargée de clientèle Restalliance.
Cuisine Centrale
Les repas des personnes accueillies sont
préparés en Cuisine Centrale par le prestataire
Restalliance grâce à une équipe d’une quinzaine de professionnels
(cuisiniers, employés polyvalents de restauration, chef de production,
diététiciennes chauffeur…).
Ils sont livrés en liaison froide sur les unités des établissements et
services et remis en température dans des fours adaptés par les
professionnels de chaque établissement ou unité.
Les menus sont établis par une diététicienne, diplômée Laurence
Blassiau, selon un cycle de 5 semaines de menus différents. Il y a 3
Lettre de l’APEI n°25 - décembre 2015 - p6
Suite de l’article dans le prochain numéro de La Lettre de l’APEI.
Résultats de l’enquête APEI AIX CHAMBERY menée
auprès des familles
Dans un souci permanent d’amélioration
et d’écoute, les conseils d’administration
des APEI d’Aix les Bains et de Chambéry
ont réalisé une enquête commune, en avril
2015, auprès des parents et représentants
légaux pour recueillir leur perception sur
les différentes actions associatives, leurs
attentes et suggestions.
Le taux de retour est de 20,15% pour l’APEI de Chambéry ;
100 personnes ont répondu. Merci à tous !
Profil des participants :
-
-
-
-
Chaque établissement a été représenté, en majorité ce
sont les parents de personnes accueillies en ESAT et
en Foyer d’Hébergement qui ont répondu
25 % des répondants ont des enfants de plus de 50
ans
84% des réponses ont été formulées par des
personnes adhérentes à l’Association
58% n’utilisent pas le site internet (12% ne disposent
pas de connexion et 20% ne sont pas intéressés)
Connaissance des structures :
-
-
Les structures de l’établissement sont plus ou moins
connues :
De 17 % pour le SAVS à 83 % pour l’ESAT.
Connaissance des structures :
Participation aux activités :
- 46% des personnes participent à l’AG
- 36% des personnes participent à l’opération brioches
- 27% des personnes participent au CVS
Avis sur l’Association :
(51 avis formulés)
o 39 avis positifs
o 12 avis négatif
Avis sur les activités proposées :
(33 avis formulés)
o 25 avis positifs
o 7 avis négatifs
o 1 proposition
Réponse aux attentes :
(95 avis formulés)
o Pour 74 personnes, l’association répond beaucoup
ou entièrement à leurs attentes
o Pour 21 personnes l’association répond peu
ou en partie à leurs attentes
Lettre de l’APEI n°25 - décembre 2015 - p7
Synthèse des propositions :
Suite à ces résultats, les Associations ont convenu d’organiser des ateliers d’échanges afin de préciser les besoins et propositions des parents et
déterminer comment y répondre autour de 6 thèmes :
Le vieillissement des personnes handicapées
La santé
La gestion du patrimoine
La protection des majeurs
L’organisation des activités de loisir
L’Association et sa communication
Vous allez recevoir un courrier et un bulletin d’inscription, venez nombreux pour participer, proposer.
Merci d’avance
Le détail de cette enquête est consultable sur le site de l’Association :
http://www.apeichambery.com/
Inauguration de la nouvelle unité des Foyers
d’Hébergement à Chambéry :
L’ALBANNE
14 résidents, travailleurs en ESAT, sont
installés dans la Résidence de Buisson
Rond depuis le mois d’août. Cette nouvelle unité
est le fruit d’un partenariat innovant entre Guidance 73* et l’APEI de
Chambéry qui permet l’inclusion de jeunes travailleurs handicapés
avec des jeunes travailleurs dans une résidence autonome. Guidance
73 assure un accompagnement ordinaire pour tous, et l’APEI la
compensation du handicap de par son équipe spécialisée.
L’inauguration a eu lieu le 20 novembre 2015 en présence des
résidents, de Madame Hars vice-présidente du conseil départemental,
des présidents et professionnels des deux associations, de Madame
Rousseau de la Mairie de Chambéry et de parents de l’APEI.
Tous ont souhaité longue vie à cette nouvelle unité pour
l’épanouissement de chacun.
Geneviève ROUX
DAC Apei de Chambéry
Lettre de l’APEI n°25 - décembre 2015 - p8
*Guidance 73 gère deux résidences ; la Résidence Joseph Escoffier et la Résidence Buisson Rond,
labellisées foyer de jeunes travailleurs, jeunes travailleurs auxquels sont proposés des services et
logements adaptés.

Documents pareils

La Lettre 108412.indd

La Lettre 108412.indd l’établissement s’est trouvé confronté à l’émergence d’un groupe de 7 enfants porteurs du syndrome d’Angelman (la fréquence de ce syndrome est estimée à 1 naissance sur 15000). Les professionnels d...

Plus en détail