fiche 1 - EMCP – Être Mobile, C`est Permis

Commentaires

Transcription

fiche 1 - EMCP – Être Mobile, C`est Permis
Association EMCP
Être Mobile, C'est Permis !
Rapport d'activité 2014
Depuis 2009, l'association "Être Mobile, C'est Permis !", aussi appelée EMCP, porte des projets visant à
développer la mobilité des personnes en parcours d'insertion sociale ou professionnelle.
Parce
que
la
mobilité
est
une
des
principales
causes
d'exclusion
sociale,
nous œuvrons pour :

Faciliter l'insertion sociale et professionnelle

Favoriser les mobilités physiques et psychologiques

Agir contre les discriminations

Lutter contre l'illettrisme
Page 1 / 19
.
L'origine d'EMCP
Sur le territoire Toulousain, plusieurs structures qui œuvrent dans le champ de l’insertion,
partagent un constat commun de l'inadaptation des modalités pédagogiques des auto-écoles face aux
publics en situation sociale fragile. Cette inadaptation a notamment pour conséquences des délais très
importants de préparation du code de la route, voire l’abandon pour certains. Alors que le permis de
conduire pourrait être un levier de confiance en soi, à l’autonomie et donc à l’insertion, il devient vecteur
de découragement et d’échec.
L'association « Alliances et Cultures », le CIDFF, la Régie de Quartier Desbals Services, l'association « Le
Tremplin » mènent en commun une réflexion sur la question de la mobilité et sur un projet d'auto école
sociale. Ils lancent 2 actions expérimentales d'apprentissage du code et de la conduite, adaptée à des
personnes en parcours d'insertion à Toulouse, avant que soit fondée l'association « Être Mobile, C'est
Permis ».
L'objectif de l'association est d'accompagner, grâce à une pédagogie particulière, la progression de la
mobilité pour favoriser l'autonomie. Elle s'adresse à des jeunes et adultes, femmes et hommes habitant
sur Toulouse et les environs proches, pour lesquels la mobilité constitue une problématique dans leurs
démarches d'insertion sociale et de recherche d'emploi. Ces personnes, qui relèvent d’un dispositif
d’insertion socioprofessionnelle, sont repérées par un prescripteur qui s'assure de la pertinence de
l'entrée en formation EMCP. Le prescripteur devient alors référent et assure le suivi global de la personne.
Le travail avec les référents est la clef de l'accompagnement et de la réussite des participants aux
formations d'EMCP. En s'appuyant sur des échanges réguliers, le travail entre le référent du participant et
la référente sociale d'EMCP permet de repérer et lever les freins rencontrés par les participants.
.
Page 2 / 19
.
Les chiffres clefs 2014 :

56 personnes ont intégré l'action « auto-école sociale ».

15 demandeurs d'emploi ont intégré la 1er session du projet pilote « Plateforme de mobilité »

En ajoutant les participants dont la formation avait démarré avant 2014, l'association a
accompagné 103 personnes en 2014.
Ces chiffres sont à mettre au regard des besoins. Malgré l'absence de publicité, nous estimons qu'en 2014 :
260 travailleurs sociaux nous ont contacté pour orienter des personnes qu'ils accompagnement
500 personnes sont venues ou nous ont contacté dans le but de s'inscrire
Ces chiffres traduisent un intérêt important pour nos actions.
.
Concernant l'action Auto-école Sociale :

1750 heures de formation code

2200 heures de conduites

42 réussites sur les 46 présentations à l’examen code

22 réussites sur les 25 présentations à l’examen pratique de conduite

18 mois : durée moyenne formation estimée

45h de conduite : quantité moyenne nécessaire pour être prêt à passer l’examen. Il existe un fort
écart-type (entre moins de 20h et plus de 70h)

10 partenaires prescripteurs

15 partenaires financeurs
.
Concernant le projet de plateforme de mobilité :

6 partenaires mobilité engagés

30 partenaires techniques mobilisés

installation dans un local dédié

investissements spécifiques : véhicule boîte-automatique, matériel pédagogique adapté (système
easy-test et prépacode)
Page 3 / 19
En 2014, l'association est passée de 5 à 7 salariés, pour un total de 5,42 ETP sur l'année. Effectif de
l'association au 31 décembre 2014 : 3 moniteurs et monitrices, une référente sociale, une conseillère
d'insertion professionnelle, une assistante administrative et pédagogique et un directeur.
Les moniteurs et monitrices sont diplômés du BEPECASER. Ils enseignent le code de la route et la
conduite en s'appuyant sur une pédagogie adaptée, collective et individuelle. Ils adaptent leurs cours,
autant dans le langage que dans la pédagogie.
La référente sociale assure le suivi individuel des participants en lien avec les référents prescripteurs.
Elle organise, planifie et anime les actions en lien avec les différents partenaires du territoire.
L'assistante administrative et pédagogique assure l'accueil et assiste la référente sociale et le directeur
sur la gestion administrative des actions de l'association.
La conseillère d'insertion professionnelle assure un accompagnement socio-professionnel des
demandeurs d'emploi orientés dans le cadre d'un projet pilote de création d'une plate-forme de mobilité.
Le directeur est chargé de la coordination générale de l’association.
En septembre 2014, EMCP s'est installé dans un deuxième local pour accompagner le développement
de ses activités. Ainsi, l'association dispose maintenant de 4 bureaux, 2 salles de formation et un espace
pour le simulateur de conduite.
En 2014 l'association porte 2 actions principales :

Auto-école sociale

Projet pilote de Plateforme de Mobilité
Page 4 / 19
.
Action « auto-école sociale »
.
A qui s'adresse-t-elle ?
L'action auto-école sociale s’adresse à des personnes inscrites dans une démarche d'insertion et pour
lesquelles le fonctionnement des auto-écoles classiques n'est pas adapté (faible maîtrise du français écrit,
manque d’autonomie dans les apprentissages, dévalorisation du fait d'un manque de confiance en soi...).
.
Quels sont les objectifs ?
Si l'objectif explicite pour les participants est la réussite aux examens du permis B, les objectifs
implicites pour l'association sont liés à la mobilité et à l'insertion :
–
(re)mobilisation de la personnes dans son parcours d'insertion
–
progression dans divers champs incontournables (maîtrise de langue, socialisation, compétences
de bases, confiance dans ses capacités...)
–
acquisition de connaissances transversales, en particulier sur les mobilités
EMCP s'appuie sur la formation au permis de conduire comme levier de promotion des personnes.
.
Quels sont les outils ?
La Formation « Préparation au permis de conduire» s'appuie sur l'obtention du permis comme outil de
(re)qualification individuelle, et ce, afin de contribuer à l'insertion sociale et professionnelle. Elle
comprend une formation au code de la route puis à la conduite.
Afin de diversifier les compétences à la mobilité et maintenir une dynamique de groupe sur l'ensemble
de la formation, les apprenants participent à des regroupements sous forme d'ateliers transversaux
répartis sur 5 mois.
La méthodologie choisie pour aider au mieux le public accueilli est une pédagogie adaptée qui
comprend :

Un calendrier de formation défini. La planification des ateliers et l'encadrement permet la
projection dans le temps des personnes, leur donne les moyens de s’organiser pour assurer leur
présence ce qui réduit les délais et les abandons.

Des groupes de 10 à 15 personnes sont constitués pour s'appuyer sur une dynamique de groupe.
Elle permet de créer une cohésion, des échanges entre les participants et du lien social. Un stage
intensif obligatoire de 5 jours est mis en place dès l'entrée en formation et va générer une
cohésion entre les participants. Cela favorise le travail collectif, l'entraide et la convivialité pour
l’apprentissage vers un objectif commun : l’obtention du code et du permis de conduire. Si l’enjeu
du permis de conduire reste individuel, il est essentiel que le processus d’apprentissage s'appuie
sur les échanges et le soutien du groupe afin d’éviter l’isolement, la démotivation et créer des
solidarités entre les participants.
Page 5 / 19

Les ateliers transversaux prévus au programme de formation sont soit en relation directe de
l’obtention du permis de conduire, soit participent au développement de la mobilité en général,
de la confiance en soi et de la gestion du stress.
L’atelier assurance et constat amiable est animé par un intervenant de la
MACIF. Il s'agit de présenter les incontournables de l’assurance automobile
(responsabilité civile, tiers, tous risques, principales causes d'accident...),
d’expliquer l'évolution du bonus et de savoir remplir un constat amiable (mise
en situation du groupe).
En 2014, 2 ateliers de ce type sont mis en place gracieusement par la MACIF.
L’atelier « sécurité Vinci autoroutes » est animé par ASF. Ses objectifs sont
de sensibiliser les participants à la sécurité routière sur les voies rapides et de faire prendre conscience
des risques routiers liés à l'hypovigilance, et aux conduites addictives.
En 2014, 3 ateliers ont été organisés par Vinci autoroutes. En début de formation, ils lancent
systématiquement la dynamique conviviale du groupe.
L’atelier vélo est animé par la structure « Maison du vélo ». Il s'agit d'un premier apprentissage pour les
personnes n'ayant jamais fait de vélo et d'améliorer la maîtrise pour les personnes qui le pratiquent. Cet
atelier permet d'acquérir des compétences suffisantes à une circulation sécurisée sur la route et de
valoriser l'image des transports doux.
En 2014, 6 ateliers ont eu lieu et ont permis d'apprendre les bases de la pratique du vélo à 30
personnes et d'augmenter la maîtrise du vélo en ville à une dizaine d'autres participants.
Nous
avons
vu
plusieurs
participants
se
mettre
quotidiennement à la pratique du vélo à la suite de ces ateliers.
Page 6 / 19
L’atelier théâtre animé par la structure « Compagnie jeux de mômes » offre un espace d'expression et
favorise la dynamique de groupe et la confiance en soi.
En 2014, 3 ateliers ont eu lieux et sont particulièrement appréciés des participants. Une petite
représentation théâtrale clôture la fin de l'atelier.
Les ateliers permanents
23 ateliers « gestion du stress » sont proposés aux participants par la « Compagnie Jeux de Mômes ».
Ils apportent de façon ludique des techniques pour gérer son stress en situation d'examens. Ces
techniques sont transférables à d'autres situations rencontrées dans leur parcours d'insertion
socioprofessionnelle.
Plus de 60 ateliers de soutien proposent aux participants un travail plus individualisé sur les difficultés
qu'ils rencontrent dans l'apprentissage du code de la route. Les moniteurs repèrent les blocages
rencontrés par les personnes et mettent en place avec la référente sociale des ateliers spécifiques
(maîtrise du vocabulaire, travail sur la compréhension d'une consigne...).
Page 7 / 19
.
Quels sont les apports de la formation ?
Nous avons connu en 2014 des résultats très positifs sur cette action.
L'obtention du code, l'apprentissage du vélo, de la conduite, la réussite du permis sont autant de
réussites personnelles qui permettent aux participants une reprise de confiance dans leurs capacités.
Cette confiance représente un apport considérable dans leur parcours d'insertion sociale et
professionnelle.
Au delà, les bénéfices de cette formation sont multiples. Elle permet d'acquérir de nombreuses
connaissances et compétences notamment par les ateliers transversaux qui favorisent l'autonomie. La
dynamique du groupe apporte une plus-value réelle pour des personnes qui se sont « ouvertes » vers
l'extérieur, du lien social durable s'est créé. Les échanges quotidiens et la formation au code de la route,
appuyée par des ateliers de compétences de bases, entraînent une progression dans la maîtrise de la
langue, du calcul, la compréhension des consignes, ou encore les échanges interculturels.
Page 8 / 19
.
Nouveauté 2014 : action permis délocalisé à Fronton
Le constat est que peu d'actions spécifiques se concrétisent sur les territoires éloignés de la métropole
toulousaine. A l'initiative de 2 conseillères Pôle Emploi de Castelginest, nous avons construit un projet de
permis accéléré sur la ville de Fronton en partenariat avec le Bureau de l'Emploi de Fronton.
Le projet
Formation accélérée au permis de conduire de publics accompagnée par Pôle Emploi sur Fronton.
Programme simplifié
•
Séances de code en autonomie
•
Stage intensif sur une semaine à Fronton
•
2 ateliers transversaux mobilités et 2 examens blancs de code
•
30h de conduite effective par candidat
Conduite collective
La conduite collective présente de nombreux avantages pédagogiques :
L'écoute active : pendant qu'un élève est aux commandes, le passager écoute les apprentissages du
moniteur. On intègre plus facilement une information lorsqu'elle ne nous est pas adressée directement. Le
temps d'explication est diminué et donc le temps de conduite est plus important dans une même heure.
L'exemple : les élèves comprennent en voyant les autres qu'ils ne sont pas les seuls à ne pas savoir
faire. Cela rassure et limite le stress.
La participation : les passagers sont mis à contribution en répondant à des questions, en indiquant le
chemin ou en reformulant une consigne. Cette participation permet de maintenir leur attention tout en
démontrant l'importance de la formulation et de l'écoute entre eux.
Adaptation pédagogique fine : le moniteur est plus libre de l'organisation de la conduite selon les
capacités d'attention de l'élève le jour même. Par exemple, il pourra diviser le temps d'apprentissage en
sessions plus courtes.
Déplacement long : le fonctionnement classique « à l'heure » ne permet pas de sortir de l'espace
urbain toulousain. En conduite collective, nous pouvons diversifier les lieux d'apprentissage et partir sur
des territoires éloignés. La pause du repas assure un moment convivial qui met en exergue le plaisir du
déplacement, du voyage.
Bilan 2014
Tous les demandeurs d'emploi de l'action ont obtenu le code de la route à la première présentation. Ils
poursuivent leur formation conduite en 2015.
Page 9 / 19
.
.
Projet pilote de « plateforme de mobilité »
Un cadre
Le projet de plateforme de mobilité pour l'insertion est né lors d'un diagnostic partagé à l'occasion
d'un comité technique organisé en mai 2014 dans nos locaux et réunissant une vingtaines de partenaires
du territoire.
Ce comité s'est basé sur ce schéma explicatif :
Le CA d'EMCP et le comité technique de mai, valident l'orientation de l'association sur ce projet
ambitieux.
Il s'agit donc de créer une organisation capable d'apporter une pluralité de réponses aux difficultés de
mobilité en fonction des freins repérés par le diagnostic initial. Pour ce faire, le projet s'appuiera sur les
structures existantes sur le territoire et une expérimentation financée par Pôle Emploi. En 2014 c'est 15
demandeurs d'emploi qui ont intégré la première session du projet pilote.
Page 10 / 19
.
Rétroplanning du projet
Janvier
Fev
Mars
Avril
Mai
Juin
Juil
Aout
Sept
Oct
Nov
Dec
Comité Pilotage
Comité Technique
Accompagnement
FARE + Incubateur
Acteurs
opérationnels
Appel à projet PE
Formations salariés
.
Nouveaux
locaux
1er session
Recrutement
CIP
Organisation en instances
Afin de lancer le projet, EMCP à assurer la création et l'animation d’un réseau d'acteurs de l’insertion,
de la mobilité, institutionnels et techniques.
Instance
Objectifs
Personnes /
structures
Comité de pilotage
Valider les avancées et
les orientations
Élus, partenaires
financiers, partenaires
institutionnels, têtes de
réseau IAE
Comité technique
Accompagner et
enrichir le diagnostic et
structurer la plateforme
Techniciens des
collectivités, et de
l’insertion, partenaires
de la mobilité,
bénéficiaires
Acteurs opérationnels
Mener le diagnostic et
l’étude action, gérer le
projet pilote
Equipe EMCP, fabrique
à Initiatives, Mouv’Up
Page 11 / 19
.
Formation et accompagnement :
Formation
Afin d'assurer une montée en compétence de l'équipe, les salariés d'EMCP ont suivi des formations en
corrélation avec le projet de plateforme :
•
Formation de conseiller en mobilité
•
Formation « outils diagnostic compétence en mobilité »
•
Formation animation des modules « mobilité »
•
Formation spécifique de création d'une plateforme de mobilité pour l'insertion
Accompagnement
Accompagnement technique par la FARE dans le cadre du programme Mouv'up qui a déjà accompagné
une dizaine de projets de plateformes de mobilité : méthodologie spécifique lié à la création d'une
plateforme de mobilité sur un territoire en partant de l’existant.
Accompagnement technique par l’incubateur de Toulouse Métropole et Midi Pyrénées Actives :
animation du réseau de partenaires institutionnels et techniques, préparation du business canevas...
Remontée de besoins
Nous avons organisé un groupe de travail afin de recueillir l'expérience des professionnels de terrain
travaillant dans les structures de votre réseau.
Cette rencontre de professionnels qui accompagnent le public en insertion sur le territoire et qui se
retrouve confronté à la problématique de la mobilité a permis d'échanger sur les freins rencontrés par le
public et de recenser les actions qui existent sur le département 31.
Page 12 / 19
.
Le public accueilli en 2014
103 personnes ont été accueillies à EMCP en 2014. 50% d'entre elles ont été orientées en 2013 et
2012. Ceci est dû à la longueur de la formation au permis de conduire.
Il est à noter qu'en 2012, nous constations presque 25% d'abandons immédiats des personnes
orientées. Il s'agissait de personnes, soit qui n'étaient jamais venues à l'entretien d'entrée, soit qui avaient
effectué moins de deux semaines d'apprentissage. En 2014, grâce au travail que nous avons effectué sur
les repérages avant orientations, nous ne constatons plus d'abandons immédiats.
.
Répartition femmes / hommes
Les 76% des personnes accompagnées par EMCP sont des femmes.
Hommes
24%
Femmes
76%
.
Niveau d'étude
Nous constatons sur ces 2 graphiques que les personnes orientées ont un niveau d'études faible et
sont essentiellement demandeurs d'emploi.
Les personnes salariées sont essentiellement des personnes en CDDI (Contrat à Durée Déterminée
d'Insertion).
Statut sur marché de
l'emploi
niveau d'étude
Autres
TH
1 et 2
3
DELD
Demandeur
d'emploi
4
5
6
Salarié
Page 13 / 19
.
Répartition par âge
La moyenne d'âge des personnes est de 35 ans.
Répartition par âge
Comme le montre le graphique, nous avons une
répartition
correspondant
aux
âges
de
la
55-64
population active. C'est une répartition logique
45-54
pour une structure du champ de l'insertion sociale
25-44
et professionnelle, mais c'est une moyenne élevée
15-24
en comparaison aux auto-écoles classiques (l'âge moins de 15
moyen de passage du permis de conduire en
France est de 22ans).
.
0
20
40
60
80
Orientations
Orientation
Pole emploi
PLIE
CIDFF
TREMPLIN
Desbals services
A&C
Reynerie services
Partage Faourette
Conseil général
ESAT
Garage mobilité
MLT
CAF
0
.
5
10
15
20
25
30
35
40
45
Financement
Toute personne orientée sur EMCP doit nécessairement avoir un financement pour sa formation. Sur
ce graphique, nous constatons une diversité des financements en 2014. Ceci est clairement une force,
comparativement à d'autres structures similaires qui ont parfois un seul financeur principal.
Attention, il s'agit du nombre de financements, le graphique ne reflète pas le montant global (voir
bilan financier).
Page 14 / 19
Type de financement individuel
CAF
PLIE
CONSEIL GENERAL
OPCA
VINCI
INDIVIDUEL
PLATEFORME
POLE EMPLOI
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
Page 15 / 19
.
Bilan financier :
Evolution Budget EMCP
400000
350000
300000
250000
200000
150000
100000
50000
0
Prévisionnel
2015
2014
2013
2011-2012
Répartition du produits
250 000 €
200 000 €
150 000 €
100 000 €
50 000 €
0€
2014
2013
2011-2012
Participation des bénéficiaires
Ventes formations
Prix ou concours
Subventions d'exploitations
Répartition produit
250 000 €
200 000 €
150 000 €
Quotes-parts
subvention
d'investissement
Produits
financiers
Transefert de
charges
Répartition des charges
250 000 €
200 000 €
150 000 €
Adhésions
100 000 €
100 000 €
50 000 €
ASP Emplois
Aidés
50 000 €
0€
Préfecture
Salaires brut
Impôts et Taxes
Pole Emploi
0€
Charges
exceptionnelles
Charges
financières
Dotation aux
amortissements
Charges sociales
Autres services
extérieurs
Services
extérieurs
Achat
Page 16 / 19
.
Reconnaissance et développement
Cette année les partenariats forts se sont confirmés. Nous pouvons citer les principaux :
.
Pôle Emploi
Une volonté forte de la direction territoriale de Pôle Emploi de proposer des solutions mobilité sur son
territoire nous a permis de lancer un projet pilote de création d'une plateforme de mobilité, en
partenariat avec de nombreux acteurs du territoire.
.
Prestataire du PLIE
Depuis 2012, nous accueillons les participants du PLIE dans le cadre de l'accompagnement spécifique
au permis de conduire. Le PLIE étudie avec nous l'opportunité de créer un diagnostic mobilité pour tous
les participants avant un financement de permis de conduire.
.
Convention CAF
La Caisse d'Allocations Familiales témoigne d'un intérêt fort pour le projet depuis les premiers comités
de pilotage. En 2014, nous avons signé une convention pluriannuelle (2014-2016) d'accompagnement des
allocataires.
.
Les associations fondatrices
Les 4 associations fondatrices d'EMCP, Alliances et Cutures, Le Tremplin, le CIDFF, et la Régie de
quartier Desbals Services, ont assuré la gouvernance de l'association et apporté un soutien inestimable
tout au long de l'année.
.
Organisme de formation
Du fait de notre passage en OF, nous avons pu développer notre activité et proposer des solutions
concrètes aux salariés des structures par l'activité économique.
Page 17 / 19
.
Quelles sont les perspectives d'évolution pour 2015 ?
Poursuite du projet pilote de plateforme de mobilité et pérennisation de l’auto-école sociale
Développement de nouvelles activités en lien avec l’expérimentation plateforme :
- Bilan Mobilité
Création d’un parcours de mobilité adapté
- Formation Permis AM
Scooter ou Voiturette selon les besoins et compétences des participants
- Formation Post-permis
prioritairement à destination des Structures de l'Insertion par l'Activité Économique
- Formations Permis accéléré
Développement de l’action délocalisée à Fronton
Développement des moyens :
- Nouveaux locaux
- Investissements
Simulateur de conduite, VSP, Scooters, ordinateur de bord « éco-conduite »...
L'association remercie les personnes qui ont participé aux actions d'EMCP en 2014 :

l'équipe des bénévoles et des salariés

Mohammed GHELAMALLAH, stagiaire enseignant de la conduite BEPECASER
.
Page 18 / 19
.
Nos partenaires en 2014
Page 19 / 19