ACCORDEON et accordéonistes / Entretiens

Commentaires

Transcription

ACCORDEON et accordéonistes / Entretiens
Éclectique avant tout
i.
h
\
l
1
qui passait par IA, nous a remis sa carte de visire après notre.
prestation. Nous ne savions rien de lui A ce moment-là. Ce n'est
qu'en rentrant chez nous que nous avons cherché sur Internet
qui &ait cet homme qui nous avait transmis ses coordonnées.i
LA,nous avons compris qu'il s'agissait d'un sacré musicien.
Des nIms h foison,un répertoire immense,une référence !Mous
.
I'avons contacté et l'aventure a cornmence,
1
f
t
I
.ta
WG~Whtie,'c&,dbtibIê.
di~m
?
Franco De Gemini nous a expliqué que nous pourrions réaliser
un album avec des musiques de films qu'il nous ferait parvenir
ec que nous n'aurions plus qu'a choisir et faire les arrangements
que nous voulions. Naus avions entiérement carte blanche. De
plus, il savait que nous avions quelques-unes de nos compositions que nous espérions mettre sur un disque.Alors nous nous
sommes dit : Pourquoipas dons uii double album ? I I "Mon cœur'',
c'est la partie qui concerne nos compositions, qui est aussi un
coup de cœur pour Franco. Dans "Monsieur FDG': un album en
l'honneur de ce dernier, on reprend des musiques de films ou
des bandes sonores de différents compositeurs italiens, comme
Roberto Pregadio que nous avons d'ailleurs rencontré et qui anime
une émission de télé italienne. Roberto a compod des musiques
pour la radio et la télévision, mais aussi de nombreuses bandes
originales de films italiens, notamment de westerns spaghetti
dans les annkes 1960 Franco a accepté de jouer sur certains
titres, comme Monsieur EDG.Jetiens a rappeler que nous avions
auparavant joué ensemble en concert A Castelfidardo certains
airs de films, en particulier L'homme à f%nrmonica,avant notre
enregistrement
11
I
I
hénement: les fréres Maulus ont sorti
un double album, "Mon C G U ~ " et
"Monsieur FDGv',SOUS l'égide du grand
Franco De Gemini. Un double CD qui témoigne
d'une magnifique entente musicale entre ces
deux fréres, David et Lionel, venus du centre
de la France et cet italien qui a gravé h jamais
dans nos mbmoires les notes d'harmonica du
film "II Btait une fois dans l'Ouestwde Sergio
Leone. Un double bravo pour le trio.
Entretien avec Lionel Maulus.
~omwcin#
s f e l paWe vlittre rencbn*, a* "%ï~?lSt&w
m s [email protected]
[email protected] ~ m i ï Fd
Le Quartet Maulus jouait 4 Aoste en Italie pour la f6te de la
musiqued I'AlIiance française le 21 juin 2004. Franco De Gemini,
s w e z - w s gour qudk ~ ~ êbp P
mta &WI P
Non, il faudrait lui poser la question. Ntanmofns, je pense que
c'est en partie parce qu'il aimait nos arrangements, qui sont un
peu particuliers. Lorsque noua nous &ions rencontrés au début
h Paris, son épouse nous avait en tout cas afnrmé qu'en quarantecinq ans, Il ne s'&taitjamais arrgtk de la sorte poux écouter des
musiciens.Alors c'est un grand honneur qu'il nous a fait.
ngstme évehqthndaasee dpum W T
C'est un peu plus swing 'èrieffet.Ce double'hlburn est aussi une
chancepour nous de m&Iernos accordbons au son de l'harmonica
de Franco. On fait se c6toyer un riche répertoire de musiques
populaires de fflms italiens et nos compositionsauxlnfluences
diverses.
C a m m a t ~ - p w u sM d &de jouer tous ks deux deie.
I
o
r
d
~
e
q n w - d a ne $assepmfbIs doublon ?
David et mi,n p puons délb d y i s fort Inngkmps. Nous
m m ms les d m stttviw fornation [email protected]$t [email protected] les
,[email protected] a d&id&d~
S ~ m e m'quart&,
r
,aveclebWPkiilippe Wden-aaivdd a le &ut & & fdn3iatiuh
Le cori&bas&te Patrick Y-rt
n m a [email protected]&.~~Chaquë
m&u& ch p a r t a a AIa i d i h ~ m ' Splace.
a
]'&ai&
me plus orient$ WB l'aspect hamonique et David versle di&
Mlodfque. Maïs noy3 [email protected]~ns;
libre wurs B lbmginarion st
.Ai
' rfen-nWpré[email protected]~
Le W g g ~e @[email protected]@IF,
~
â'accmd&ons-est,* int&essmt.pcgo em$am, u ton$^
jnuoiwet bpmvkms,tw~wia
'se;passe [email protected]&lIem-ent.W d
j6ue au&i pdo4 dé l%[email protected]
de l%%cm&m,
ce quT.no&
mert Wre h l ü e r d&at&ceau. 16 vais @r exempIe't6EiUser
les k i a s d lorsque D&d g d d i'accordlha, k-ar'iî
dOrk
beaucoup phrs dans les a&p. Nous p'ovoquons un anhaste.
&&eau [email protected] bksrich?dg l'gcw,&n, m a @ect.yms.t?m&mgql-s&
m&us en famari *autre$ mqunpb
quiwy mtavrem,Qqtype & musiquw,gc. Dam [email protected]@mt
m,Geftünimtamekm w u , aprigiily a me éwb!uFimI et 1fë
ch&€me himmriimdeUavidin€mkntt.mut cela se$mswit
au fui%&
'
~
m&ue &[email protected]&em u s i m .
du s a de "Uhmmi% l?kmdnfcpau, ët
comment
aussi
?~
t
~araccordetM
~
~ A Ia sonorita
~
~d~ I'aEmr&n
~
L'harrr9oniEa de mneo be Cemini. c'& miment un mn particulier. Di% les premi- notes que i'onentmd, on a i t que &est
hi,parce qu'U y 3 die l a ! a , r [email protected]&a s~1e m.4 s imemanl&e
de Jquer personnelle. Et m m e ITiarc~onlcap é d e mg
soiiorité
rnndi:,,l$dfff&en& aveçlaSnmrité& s a C d h s
est évidaite mais ~ui&parf.merrt
aussi, deux Whment&
A &nt qui se respectent.
QUE -vous
~ t ~ p a s & l e i ~ a v e c b G ~ ?
simplement, CfW.unprofqsignwl et qquelu'un qui reste
simpleI lain detautgpr&tthn Il n'a pas la gww
D';aill~~<
kfailqfilrious & ~ ~ ~ $ j a riendire,
r t $ c'&ait depfaite
preuve m e certainehumiüt&&d'[email protected]$lassese
C'es1dane
une Mme ineute que d'awf r .MWisi par lui et CDvdr pu
r & d b r&album.d riais a fait c m h n c Hou5
~
avionsqwlqwb
compiü~m
d&jAp&#ftt pui?d'auw que nous a
v
w GE&%
p q ~ + ~ c m ~ e i ~ , ~ + & & q u ~ s d e i i l aCWaitun
s.
QdvaSK
F k k NOllS,&bn~
Et RDU3n0US ienWrIdi011$
tri& bien. IL y m&t wt
familieaussi puisque r
rw avuns
qudgueB origines ita£iemqdu CQtdmmftel.
m.
P n o p & ~ p a K ~ i s e I ~
eaw
&

Documents pareils