Journal des Grésouillais n°8 : Mars 2016

Commentaires

Transcription

Journal des Grésouillais n°8 : Mars 2016
Le Journal
Mars 2016 • N° 8
des
Grésouillais
Zoom sur...
Olivades
p.14
Le mot du maire
Les actualités du Village
L’éducation et la jeunesse
La vie culturelle, associative et sportive
Le Grès, au jour le jour
A vos agendas…
Mars
Avril
Mai
SAMEDI 5 MARS
REPAS DE L’AMITIÉ DES ANCIENS
LES SAMEDIS 2, 16, 23 ET 30 AVRIL
VIDE-GRENIER
LES SAMEDIS 14, 21 ET 28 MAI
VIDE-GRENIER
Salle Pierre Emmanuel 12h00
Organisé par « Les Puces de Provence »
Place du marché de 6h00 à 13h00
Organisé par « Les Puces de Provence »
Place du marché de 6h00 à 13h00
SAMEDI 9 AVRIL
TROPHÉE HONORÉ TARDIEU
DIMANCHE 1ER MAI
PÈLERINAGE NOTRE DAME
DU CHÂTEAU
Grande salle de la Mairie 17h00
1ère série du Trident d’Or
Arènes 16h00
SAMEDI 12 MARS
SOIRÉE DE REMERCIEMENTS
DE LA SAINT ELOI
DIMANCHE 10 AVRIL
VIDE-GRENIER
Nomination des Bayles 2016
Salle Pierre Emmanuel 19h00
Organisé par « Au bon vieux temps »
Place du marché de 6h00 à 18h00
DIMANCHE 13 MARS
LOTO DE LA SAINT ELOI
MERCREDI 13 AVRIL
SORTIE AU TOURNOI DE MONTE
CARLO
Picnic à Pomeyrol
TOURNOI DES COMMERÇANTS
Organisé par le Football club
Stade Joseph Véran 8h00-20h00
SAMEDI 7 MAI
SACRE DU PRINTEMPS
Tennis club
Exposition temporaire, atelier du goût et
nouveaux millésimes
Château Dalmeran de10h00 à 18h00
SAMEDI 16 AVRIL
JOURNÉE PORTES OUVERTES VIN
ET ART
DIMANCHE 8 MAI
COMMÉMORATION DE LA VICTOIRE
DU 8 MAI 1945
Domaine du Grand Fontanille
10h00 à 18h00
Monument aux Morts 11h30
Monument aux Morts 11h30
MERCREDI 20 AVRIL
COLLECTE VÊTEMENTS PAR LE
LION’S CLUB
Anniversaire de la Commune « 80+1 »
Déjeuner champêtre tiré du sac en
Cœur de Village
DIMANCHE 20 MARS
VIDE-GRENIER DU FOOT
Salle Pierre Emmanuel 9h00 à 12h00 et
14h00 à 17h00
VIDE-GRENIER
Salle Pierre Emmanuel 18h00
MERCREDI 16 MARS
CONSEIL MUNICIPAL PLU
Salle du Conseil 19h15
SAMEDI 19 MARS
JOURNÉE NATIONALE À LA MÉMOIRE
DES VICTIMES DE LA GUERRE
D’ALGÉRIE, MAROC ET TUNISIE
Organisé par le Football Club
Place du marché de 6h00 à 18h00
LES AMIS DE KIMPONZI
Rencontre-Exposition
Grande salle de la Mairie 14h00 - 17h00
VENDREDI 25 MARS
CONSEIL DE LA COMMUNAUTÉ DE
COMMUNES VALLÉE DES BAUXALPILLES
Grande salle de la Mairie 18h00
DU SAMEDI 26 MARS AU SAMEDI 9
AVRIL
TOURNOI DES JEUNES
Tennis club
DIMANCHE 27 MARS
VIDE-GRENIER
Organisé par « Au bon vieux temps »
Place du marché de 6h00 à 18h00
LA GRANDE TABLE
DIMANCHE 24 AVRIL
JOURNÉE NATIONALE DU
SOUVENIR DES VICTIMES ET DES
HÉROS DE LA DÉPORTATION
Monument aux Morts 11h30
JEUDI 28 AVRIL
COMMÉMORATION DU CENTENAIRE
DE LA NAISSANCE DE PIERRE
EMMANUEL
Projection de films et lecture de poèmes
Salle Pierre Emmanuel 18h30 à 20h30
VENDREDI 29 AVRIL
CARNAVAL DES ÉCOLES
Cours de l’école 13h30
SAMEDI 30 AVRIL
TOURNOI DE FOOT DES DÉBUTANTS
Organisé par le Football club
Stade Municipal 9h30 - 16h30
Le Journal des Grésouillais
Journal d’information de la commune de Saint-Étienne du Grès n°8 Mars 2016
Numéro tiré à 1 400 exemplaires
Directeur de la publication : Jean Mangion
Directeur de la rédaction : Claude Sanchez / Rédaction : Claudine Labe
Photos : Mairie, IMAG’in Le Grès, DR
Conception: Delavega Création / Impression : Print Concept
Place de l’Hôtel de ville 13103 Saint-Étienne du Grès
[email protected]
www.saintetiennedugres.com
Suivez l’actualité sur Facebook : www.facebook.com/saintetiennedugres
Organisé par « Au bon vieux temps »
Place du marché de 6h00 à 18h00
DU LUNDI 9 AU DIMANCHE 29 MAI
TROPHÉE DE LA FAMILLE
Tennis club
DIMANCHE 22 MAI
TOURNOI DES POUSSINS
Organisé par le Football club
Stade Joseph Véran 9h30-16h30
VENDREDI 27 MAI
JOURNÉE NATIONALE DE LA
RÉSISTANCE
Monument aux Morts 11h30
SAMEDI 28 MAI
BAPTÊME DU STADE MUNICIPAL
Inauguration à 12h00
TROPHÉE HONORÉ TARDIEU
1ère série du Trident d’Or
Arènes 16h00
Vous souhaitez faire paraître des
informations dans le numéro n° 9 de
Juin 2016, contactez le Service
Communication avant le 1er mai 2016.
Sous réserve de modification par les organisateurs
MERCREDI 9 MARS
COMITÉ SYNDICAL DU PARC
NATUREL RÉGIONAL DES ALPILLES
la baisse des dotations de l’État par des augmentations
d’impôts tant que nous le pourrons.
La rigueur est de mise
et on ne peut pas tout faire.
Nous devons raboter nos dépenses tout en continuant à
offrir à la population des services publics de qualité :
crèche, école, équipements sportifs, jardin d’enfants...
Pour cela, nous allons :
• sanctuariser l’ensemble des salaires de la municipalité
et des heures supplémentaires qui les accompagnent,
• réduire nos achats,
• maîtriser nos dépenses de consommables et de fluides,
• geler les recrutements,
• stabiliser les aides aux associations,
• rechercher tous les gisements possibles d’économies,
• maintenir notre budget d’investissements pour continuer
à nous développer,
• rechercher de nouvelles recettes comme nous l’avons fait
avec le photovoltaïque.
L
es baisses des dotations de l’Etat aux communes
ont un impact très lourd sur le fonctionnement de
notre commune :
• En 2015, nous avons perdu 69 330 € de recettes
• En 2016, nous allons perdre 118 657 € de recettes
• En 2017, nous perdrons 167 984 € de recettes
Dans le même temps, l’État diminue ses dépenses en
transférant de nouvelles charges aux communes.
Dans les mois à venir, nous devrons gérer un budget
fragilisé :
• d’une part, différer les investissements non subventionnés,
• d’autre part, diminuer le budget de fonctionnement car,
comme nous l’avons promis, nous éviterons de répondre à
Face à cette situation, nous ne baisserons pas les bras.
Nous préserverons l’acquis et chercherons tous les moyens
de préparer un avenir prometteur comme nous l’avons
prouvé à travers notre contrat
départemental qui assure le
financement de nos grands
investissements.
Votre soutien est indispensable
et vous serez toujours associés
à nos réflexions.
Jean Mangion
Maire de Saint-Étienne du Grès
« La rigueur
est de mise
et on ne
peut pas
tout faire. »
CHUTE DES DOTATIONS DE L’ETAT , ICI ET AILLEURS
L
a
DGF
(Dotation
Générale
de
Fonctionnement) représente en 2015
5,5% des recettes de fonctionnement de
la commune et derrière la fiscalité
30,65%.
Pour Jean Mangion « nous anticipons une baisse
de 120 000 € cette année après celle de 2015 et en
prévision de celle de 2017 qui atteindra 167000
€. A la veille de voter le budget, nous avons dû
revoir notre copie pour maintenir nos efforts
d’investissement et diminuer nos dépenses de
fonctionnement. Et pourtant la DGF n’est pas un
cadeau, mais la compensation pour l’exercice
par la commune d’activités régaliennes comme
l’état-civil, l’urbanisme, les pouvoirs de police… »
Cri d’alarme des maires des petites communes cités dans
La Provence du 15 février
• Bernard Raimond, maire de Lambesc (-200 000€)
« On gère la précarité »
• Roger Pellenc, maire de Pertuis (-500 000€)
« On avait pensé faire une nouvelle salle des fêtes. J’ai le sentiment
que nous ne pourrons pas la faire »
• Jean-Pierre Maggi, maire de Velaux (-300 000€)
« Il faut reprendre notre manière de fonctionner »
• Claude Filippi, maire de Ventabren (-300 000€)
« Je racle les fonds de tiroirs en obtenant des fonds parlementaires »
• Hélène Lhen, maire de Fuveau (- 227 000€)
« L’équivalent du salaire de huit agents à temps complet »
• Guy Albert, maire de Jouques (-340 000€)
« Pourquoi faire supporter aux communes 30% de l’effort de la dette
quand elles ne sont responsables que de 9% du déficit ? »
Le mot du maire
UN ETAT DISPENDIEUX QUI NOUS
OBLIGE À UN BUDGET DE RIGUEUR
QUI RESTE AMBITIEUX
4
Les actualités du Village
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
LA POLITIQUE MUNICIPALE
Jean MANGION, président du Parc Naturel Régional des Alpilles
M
ercredi 27 janvier à Eygalières, le Comité
syndical du Parc Naturel Régional des Alpilles a
élu pour 4 ans Jean MANGION nouveau président
du Parc par 44 voix sur 64, une élection rendue
obligatoire par les résultats des élections régionales.
« Cette élection est un grand moment dans ma vie, quelque
chose d’important pour moi et elle éveille surtout un souvenir,
celui de mon grand-père Delesty avec qui je n’ai eu de cesse
d’arpenter ce territoire des Alpilles. Je prends aujourd’hui la
suite de Mohamed Rafaï et mon action sera dans la continuité,
le consensus, même si j’ai de nombreuses idées, car je pense
que l’innovation a sa place dans la vie du Parc. Je tiens à
remercier toutes les personnes qui m’ont apporté leur
soutien. Tous les Maires qui m’ont accordé leur suffrage,
Christian Estrosi, président du Conseil régional, Martine
Vassal, présidente du Conseil départemental, tous ensemble,
j’espère que nous ferons évoluer ce Parc pour le meilleur des
Alpilles ». Jean MANGION
La gouvernance du Parc Naturel Régional des Alpilles
5 vice-présidents :
• 1er : Pascale LICARI, Conseillère départementale et Maire de Paradou
• 2ème : Marie-Pierre CALLET, Conseillère départementale et Conseillère municipale à Maussane les Alpilles
• 3ème : Laurent GESLIN, Maire de Mas Blanc des Alpilles
• 4ème : Rémy THIEULOY, Adjoint à l’urbanisme et à l’agriculture à Fontvieille
• 5ème : Christine VEZILIER, Adjointe à la culture, au patrimoine et à l’environnement à Eyguières
Membres du bureau :
• Gisèle RAVEZ, Adjointe à l’environnement à Saint Rémy de Provence
• Monique RICARD, Adjointe à l’environnement à Eygalières
• Mireille HENRY, Adjointe à l’environnement et au développement durable à Saint Martin de Crau
• Jean-Benoit HUGUES, Conseiller municipal aux Baux de Provence
• Régis GATTI, Maire d’Aureille
• Jack SAUTEL, Maire de Maussane les Alpilles
Présidents des commissions :
• Marchés : Laurent GESLIN, Maire de Mas Blanc des Alpilles
• Ressources humaines : Christine VEZILIER, Adjointe à la culture, au patrimoine et à l’environnement à Eyguières
• Finances : Pascale LICARI, Conseillère départementale et Maire de Paradou
• Maison du Parc : Laurent GESLIN, Maire de Mas Blanc des Alpilles
• Marque Parc : Marie-Pierre CALLET, Conseillère départementale et Conseillère municipale à Maussane les Alpilles
• Communication : Claude SANCHEZ, Premier Adjoint à Saint-Étienne du Grès
Les actualités du Village
Retour sur la cérémonie des Vœux 2015
D
ébut janvier, il est une tradition à laquelle on ne
peut déroger : celle des vœux de la Municipalité
aux corps constitués, aux personnalités du monde
politique et économique régional et avant tout à la
population Grésouillaise.
Le 22 janvier, entouré de tous les membres du Conseil
municipal, Jean Mangion n’a pas failli. Entre sérieux et
humour, le maire a dressé le bilan de l’année et brossé les
projets pour 2016.
« Au seuil de cette nouvelle année qui annonce l’heure des
bilans et des bonnes résolutions, c’est avec grand plaisir
que je succombe volontiers à cette tradition festive des
vœux.
Car cette période de morosité ne doit en aucun cas nous
plonger dans l’immobilisme total qui serait le pire des
scénarios pour nos collectivités. Car les vœux sont aussi le
moment de s’inscrire dans des enjeux d’actualités : la
République, la Nation, l’intégration, l’organisation
territoriale. Ce grand débat né aux lendemains des attentats
terroristes est incontournable et notre premier devoir est de
ne pas oublier ».
Une gestion saine, rigoureuse et transparente a permis à la
municipalité de mener à bien des projets préalablement
réfléchis afin de ne pas grever l’état des finances locales.
Cette gestion permet de maintenir une dynamique et donc
d’avoir de nombreux projets qui reflètent la réalité du
conseil municipal de pérenniser la qualité de vie dans la
commune. Mais la crise que vivent nos communes, est
profonde, la baisse des dotations impacte les investissements.
Il nous faut donc avec rigueur mutualiser les services, les
matériels. »
Une Marianne d’Or pour le
développement durable
Les Vœux 2016 ont été marqués cette année par un
évènement important pour le village : la Marianne d’Or du
développement durable.
Une superbe Marianne a été remise par Alain Trampoglieri,
Secrétaire général des Marianne d’Or pour le projet de
requalification urbaine durable et exemplaire du village,
projet mené par toute l’équipe municipale. Pour Jean
Mangion : « C’est une immense satisfaction pour le travail
accompli, certains travaux ont déjà été réalisés, d’autres le
seront de 2016 à 2020. Un nouveau visage du village
apparaîtra au fil du temps. C’est dans la continuité que nous
inscrivons le bien-vivre de demain, celui de nos enfants ».
« Etre parmi les lauréats représente une distinction très
convoitée car le concours est un rendez-vous incontournable
dans le monde des collectivités locales, une véritable vitrine
de l’innovation publique » a ajouté Alain Trampoglieri
Honneur à Louis Lebre,
un maire historique
Un moment émouvant a clôturé la soirée : l’hommage à une
grande figure du village, bien que de petite taille, Louis
Lebre âgé de 95 ans.
Né à Saint-Étienne du Grès, faisant partie d’une fratrie de
cinq enfants, très jeune, il travaille chez divers agriculteurs
du voisinage. Après son service militaire, il continue son
travail d’ouvrier agricole et se marie avec Rose en 1944. Il
aura deux enfants, Christian et Maryse.
Au sein de la coopérative agricole d’approvisionnement des
paysans de Saint-Étienne du Grès et de Mas Blanc des
Alpilles, il s’occupe des livraisons des commandes, de la
comptabilité.
En 1959, Louis Lebre entre au conseil municipal sous la
présidence d’André Vidau. Il lui succédera en 1961 après le
décès de ce dernier.
Et en quarante ans de mandat, il aménagera, construira,
développera sans relâche sa commune (extension du
Marché, aménagement de notre forêt communale, salle des
fêtes, terrains de sport... Depuis 2001, il goûte une retraite
bien méritée.
Chevalier dans l’ordre du mérite agricole, Médaille de la
jeunesse et des sports, Médaille de la prévention routière,
Chevalier de la légion d’honneur. Ses distinctions sont
nombreuses,
Le maire d’aujourd’hui l’a accueilli par ses mots :
« Notre Conseil municipal a voulu unanimement lui rendre
un hommage de son vivant pour le travail qu’il a réalisé
pour ses concitoyens et son village en donnant le nom de
Salle Louis Lebre à la salle multi-activités, projet qui avait
été porté en son temps par Robert Del Testa..».
5
6
Les actualités du Village
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
Vœux à la CCVBA : rigueur et ambition
S
amedi 23 janvier à Eygalières, la Communauté de
Communes Vallée des Baux-Alpilles a présenté ses
vœux. Son président Hervé Chérubini, Maire de
Saint-Rémy de Provence, entouré de l’ensemble des
élus de l’intercommunalité, en présence de Bernard
Reynes, député-maire de Châteaurenard et de Francis
Guillot, président de la Chambre de Commerce et
d’Industrie du Pays d’Arles a exposé les deux grands
schémas élaborés pour les 5 années à venir.
Les perspectives 2016 s’orientent autour du développement
économique avec, en particulier, la filière amande, les
zones d’activités et la mutualisation « en combinant
efficacité de l’action publique et qualité du service ». Dans
un contexte de baisse des dotations de l’Etat, la solution de
la mutualisation sans augmentation d’impôts sera mise en
place étape par étape
Le recensement 2016
Des chiffres aujourd’hui pour construire
demain
Se faire recenser est un geste civique qui permet de
déterminer la population officielle de chaque commune. De
ces chiffres découle la participation de l’Etat au budget des
communes. Du nombre d’habitants dépend le nombre
d’élus.
Il permet de prendre des décisions adaptées aux besoins de
la population.
arpenté le village durant un mois.
Ils ont recueilli directement les informations ou ont orienté
les habitants vers une auto déclaration par internet.
• Nombre de logements à enquêter : 1249
• 38 mauvais élèves : Logements n’ayant pas répondu
malgré plusieurs relances : 48
• Moyenne des réponses par Internet par rapport au total :
46,76% soit près de 1/2
Comment ça marche ?
Au 1er janvier 2016, la population s’établit à 2379 habitants.
Le village fait partie des communes des Alpilles dont la
population s’accroît au fil des ans.
Le recensement s’est déroulé du 21 janvier au 20 février
2016.
Autour d’Hélène Nicolas, cinq agents recenseurs ont
A noter l’augmentation des résidences secondaires : 86 en
2011, 131 en 2016 soit + 53%.
L’équipe 2016 de gauche à droite : Corine Rogé , Nicolas Sanchis, Bernadette Assante di Capillo, Hélène Nicolas, Anne Durand, Nathalie Kotar, Joëlle Chapelet.
Les actualités du Village
Une Charte de la laïcité
L
a laïcité existe depuis longtemps, depuis la loi
de 1905 séparant les églises de l’Etat. En ces
temps troublés, il est apparu nécessaire au
Conseil municipal de faire une piqûre de
rappel.
La Municipalité a mis en place une Charte de la
laïcité pour la vie associative au cours d’une cérémonie
officielle en Mairie en présence de tous les présidents
d’associations.
Les Nouveaux arrivants : un beau moment du « bien vivre ensemble »
P
rès de soixante-quinze familles se sont
installées au Grès en 2015. Quoi de plus
convivial qu’une rencontre autour d’un verre
et d’un buffet pour faire connaissance avec
l’équipe municipale, nouer des relations pour se
mettre dans le bain du village et découvrir ce que
l’on peut y faire, parce qu’il n’est pas toujours facile,
même dans un petit village, de se repérer, de
connaître les différents services proposés à la
population et l’ampleur du monde associatif.
Samedi 27 février, chaleur et convivialité
dans la grande salle de la Mairie.
Rencontrez vos élus
Si vous le souhaitez, vous pouvez rencontrer les élus, maire, adjoints et conseillers municipaux en Mairie.
Pour cela, prenez rendez-vous auprès du secrétariat de M. le Maire : 04 90 49 49 03 en précisant l’objet de votre entretien.
Jean Mangion, Maire
Le vendredi
Claude Sanchez, 1er Adjoint
Le mardi après-midi et sur rendez-vous
Inès Prieur de la Comble, Adjointe au Maire
Déléguée aux Services à la population et aux Affaires sociales
Le lundi matin
Edgard Maréchal, Adjoint au Maire
Délégué à l’Urbanisme, l’Environnement, la Prévention des
risques, la Gestion du Territoire et au Patrimoine
Le jeudi après-midi
Céline Castells, Adjointe au Maire
Déléguée à l’Education, l’Enfance, la Jeunesse et aux Sports
Le vendredi après-midi
Yves Durand, Adjoint au Maire
Délégué au Marché, à la Forêt, la Chasse et la Pêche
Sur rendez-vous en Mairie
Permanence au Marché le dernier vendredi du mois de
16h00 à 18h00
Béatrice Pelouzet, Conseillère Municipale
Déléguée à l’Agriculture
Sur rendez-vous
Nathalie Gibelin, Conseillère Municipale
Déléguée au Commerce et à l’Artisanat
Sur rendez-vous
Marianne Lebre, Conseillère Municipale
Déléguée à la Culture, au Tourisme et aux Festivités
Sur rendez-vous
Catherine Veran, Conseillère Municipale
Déléguée à la Sécurité et aux Affaires militaires
Sur rendez-vous
Augustin Teyssier, Conseiller Municipal
Délégué aux Travaux et à la Gestion des bâtiments communaux
Sur rendez-vous
Jean François Galeron, Conseiller Municipal
Président du Conseil de Sécurité
Sur rendez-vous
Robert Arnoux, Conseiller Municipal
Sur rendez-vous
Catherine Léonardi, Conseillère Municipale
Sur rendez-vous
Gérard Blanc, Conseiller Municipal
Sur rendez-vous
Elisabeth Rabouin, Conseillère Municipale
Sur rendez-vous
Jacques Jodar, Conseiller Municipal
Sur rendez-vous
Sylvie Renzoni, Conseillère Municipale
Sur rendez-vous
Maurice Nisse, Conseiller Municipal
Sur rendez-vous
7
8
Les actualités du Village
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
POLICE MUNICIPALE
La Sécurité et l’action de proximité
stationnement livraison ?
Les premières semaines d’application apporteront leurs
enseignements.
Loin de vouloir être répressif, le PVE devient nécessaire
quand, malgré de nombreux avertissements, certains
automobilistes n’en continuent pas moins de se garer sur
les trottoirs obligeant ainsi les piétons à se déporter sur la
chaussée. Dans l’immédiat, une certaine tolérance sera de
mise et seuls les stationnements gênants ou dangereux
seront pénalisés, à savoir le stationnement sur la voie
publique, sur les trottoirs, passages cloutés, zébrage,
places handicapés, double file dans la rue ou dangereux aux
abords des carrefours.
D
ans le cadre de la politique menée par la
municipalité pour le « Mieux vivre ensemble », la
sécurité est un des moteurs de cette politique, que
ce soit par la mise en place depuis le 1er mars de la
verbalisation électronique automatique, par l’installation
de caméras de vidéo-protection au 2ème trimestre ou le
partenariat continu avec la gendarmerie. Une sécurité qui
va de pair avec le rôle important joué par les deux
fonctionnaires de la Police municipale.
1er mars : le Procès-Verbal Electronique
Dans le cadre de cette politique et face à l’incivilité de
certains automobilistes, la verbalisation électronique est
aujourd’hui effective.
Les terminaux ont été livrés mi-décembre et la formation
sur le logiciel spécifique des agents de la Police municipale
est terminée. Ils permettent de supprimer une grande
partie des traitements administratifs « papier » dans les
procédures de verbalisation.
Depuis début janvier, une campagne d’information est
menée à travers des actions de sensibilisation sur le terrain
comme la pose d’un papillon vert d’avertissement sur le
pare-brise.
La Police Municipale verbalise
Pour un stationnement illicite, selon l’importance de
l’infraction, ce sera de 35€ à 135€. Un stationnement
dangereux ou sur le trottoir, c’est 135€. De quoi réfléchir
avant de se « mal » garer ! Et si certains endroits ne sont
pas clairement identifiés par un panneau, le Code de la
route s’applique toujours.
Des questions se posent
Faut-il instaurer des places de stationnement à durée limitée
avec une zone bleue pour fluidifier le stationnement ?
Quelle latitude pour le stationnement devant Le Rigau et le
Le PVE, mode d’emploi
• Le timbre amende disparaît, seul un avis pour information
est apposé sur le pare-brise du véhicule.
• Les contraventions (des 4 premières classes) sont ensuite
transmises automatiquement au Centre National de
Traitement situé à Rennes.
• Le contrevenant reçoit l’avis de contravention par courrier
postal dans un délai de 2 à 4 jours.
Point particulier : Si dans un délai de moins de deux
heures, un autre agent dresse une même contravention,
celle-ci sera automatiquement annulée. Passé un délai de
deux heures, elle se cumulera à la première.
La vidéo protection : Eté 2016
La mise en place de la vidéo-protection sur des points
stratégiques va permettre une surveillance des incivilités et
des actes de vandalisme sur la voie publique. Elle aidera la
gendarmerie dans ses missions de sécurité publique et
dans ses enquêtes.
Aujourd’hui, l’entreprise a été choisie. La phase de
préparation pour la pose des 32 caméras démarre mi-mars.
Le système d’exploitation est en cours de définition.
Objectif : être opérationnel cet été.
Vous vous absentez plusieurs jours ?
N’hésitez à le signaler à la Police Municipale en remplissant
le formulaire disponible sur le site internet de la Commune
(liaison et traitement sécurisé) ou à l’accueil de la Mairie.
Elle sera vigilante et intégrera votre domicile dans ses
rondes de surveillance.
Un seul numéro : 06 60 45 65 28
www.saintetiennedugres.com/police-municipale/
Les actualités du Village
L’Urbanisme : donner une identité provençale au Village
Des nouvelles des chantiers
Quartier des Mazets
Le 1er mars 2016, les travaux d’aménagement de la voie de
la Malautière, de la plateforme de la crèche, du jardin
d’enfants et de l’aire de jeux comprenant un mini stade et le
skate-park, vont démarrer. D’une durée de 3 mois environ,
ils se termineront dans le courant de l’été si les intempéries
ne viennent pas trop les perturber. Après l’appel d’offre,
c’est l’entreprise de TP Colas qui réalisera les travaux de
voirie et réseaux divers. Les entreprises Daudet et Plein
Bois réaliseront l’aire de jeux et le jardin d’enfants sous la
direction des BET Servicad et AC Paysage et le contrôle du
bureau SPS Monsieur Louchard. Céline Castells et Marianne
Lebre inaugureront les installations par « une course de
tyrolienne ».
Sente du Colonel Boyer
Le maître d’œuvre BET Bordg a lancé l’appel d’offre pour la
réalisation de la 1ère tranche : réseaux humides de la Sente
du Colonel Boyer. Démarrage des travaux en mai 2016, pour
être terminés avant l’été 2016.
Ombrières du Marché
L’installation de 22 000 m2 d’ombrières photovoltaïques sur
le Marché va démarrer. Les techniciens et ingénieurs de
Coruscant s’emploient actuellement à préparer ce gros
chantier : sondages, choix d’implantation des divers
équipements, calcul des structures… Le démarrage et la
durée pour l’acheminement et le montage des structures ne
sont pas encore fixés. A ce jour, ils sont programmés à
l’automne, en basse saison. Les agriculteurs pourront
livrer cet hiver à l’abri de la pluie. Une bien maigre
consolation face aux problèmes de leur profession.
« Nous allons consulter Coruscant pour organiser 3 ou 4
visites de chantiers dont une pour les élèves de l’école du
village et pour ceux qui seraient intéressés par la mise en
place de ces nouvelles technologies d’avenir ».
La Régie Départementale des Transports 13 (Conseil
Départemental) a choisi Saint-Étienne du Grès pour
remplacer et déplacer les arrêts de bus du village afin
d’améliorer le service et le confort des usagers, à l’exemple
de ceux déjà réalisés à proximité du stade Joseph Véran.
D’autres sites, intérieur et extérieur au village, seront
aménagés dans les prochains mois, en premier l’arrêt
«Pierre Emmanuel».
« La place centrale et la place Jean Galeron font l’objet d’une
épidémie de maux de tête mais les études sont en bonne voie
et nous en reparlerons dans le prochain numéro ». Edgard
Maréchal
Réunion publique d’information sur le
programme « Les Mazets, un quartier
toute génération »
Toute génération, car le programme s’articule autour de la
crèche, du jardin d’enfants, d’un terrain multisports et le
prolongement du chemin de la Malautière, à proximité de la
maison de retraite et de la salle Louis Lebre. Près de 125
riverains avaient été invités Vendredi 26 février pour être
informés et échanger avec le Maire et les élus en charge du
programme.
Plan masse du quartier, illustration mini stade et crèche
Avant chaque ouverture d’un chantier du programme
« Cœur de Village », ce type de réunion sera organisé au
profit des habitants du quartier.
• Sente colonel Boyer : mi-mars
• Place centrale : mi-avril
• Place Jean Galeron : mi-mai
9
10
10
Les actualités du Village
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
Quêtes sur la voie publique
T
oute l’année, plus de 30 organismes et associations font appel
à votre générosité sur la voie publique, que ce soit la Ligue
nationale contre le cancer, la Journée des lépreux, celle pour
les handicapés ou pour la maladie d’Alzheimer...
Donner est un beau geste mais la prudence s’impose. Un calendrier
national d’appel à la générosité publique pour l’année 2016 est
disponible sur internet.
N’hésitez pas à le consulter :
www.bouches-du-rhone.gouv.fr/Politiques-publiques/Solidaritehebergement-logement-et-populations-vulnerables/Calendrier-national-d-appel-a-la-generosite-publique
LES DÉCISIONS PHARES DU CONSEIL MUNICIPAL
Conseil municipal du 16 décembre 2015
D
ernier Conseil de l’année pour l’équipe municipale
et un nombre limité de délibérations à l’ordre du
jour.
La Vie associative
Le montant des subventions de fonctionnement attribuées
aux associations année 2016, voté par délibération en date
du 2 décembre 2015, a été modifié suite à la délocalisation
de l’Association Loisirs Culture Evasion et sur l’avenir du
Club taurin La Coleta.
La Vie culturelle et festive
Dans le cadre de la politique culturelle, une convention de
partenariat sera conclue avec le Conseil départemental des
Bouches du Rhône au titre du dispositif Saison 13 avec, pour
les communes de 2000 à 5000 habitants, une participation
financière à hauteur de 60%.
L’Education et la Jeunesse
Le Contrat Enfance Jeunesse 2015/2018 passé avec la
Caisse d’Allocations Familiales pour l’accompagnement de
la commune permettra la diminution du financement de la
commune pour le Centre de loisirs ou la future crèche.
Les compétences CCVBA
Le transfert de la compétence Assainissement à la CCVBA
englobe les moyens humains ainsi que les services
techniques et administratifs. Durée de la convention : 3 ans,
renouvelable.
Pour le Maire : « c’est un tout premier pan de l’activité
communale qui s’en va, d’autres suivront au fil des ans ».
La Vie économique
Location d’un local communal pour l’exploitation d’un
commerce à usage de débit de boissons sur le marché de
producteurs pour une durée de 4 ans à compter du 1er
janvier 2016 et un loyer annuel de 27 200 €.
« Le critère de choix s’est fait sur le prix et un projet
d’exploitation. Aucune résiliation ne sera possible pendant
l’année en cours. »
Retrouvez l’intégralité des Conseils Municipaux,
contre-rendu et enregistrement sur le site de la Mairie
www.saintetiennedugres.com/conseils-municipaux
11
Les actualités du Village 11
Conseil municipal du 4 février 2016
A
l’ordre du jour, Vie du Conseil municipal,
CCVBA, Finances et Administration
générale.
• Approbation de la Charte de l’élu local, une
charte visant à faciliter l’exercice par les élus
locaux de leur mandat
• Convention de mise à disposition de la police
mutualisée par la CCVBA, un poste à vocation
intercommunale. Un plus lors de nos fêtes votives
• Demande de subvention au Conseil
départemental pour les travaux de réhabilitation
du marché aux fruits et légumes au titre de l’aide
aux travaux de proximité. Début des travaux
septembre 2016 ; Convention de financement pour le diagnostic sur l’éclairage public qui rentre dans la politique de
développement durable menée par la commune
• Demande de subvention exceptionnelle pour la Fédération Française de Course Camarguaise, 1000€.
• Adoption de la Motion de soutien pour le Syndicat Intercommunal du Canal des Alpines Septentrionales (SICAS) afin de
mettre à plat toutes les difficultés que rencontre cette structure
• Classement des voies et réseaux du lotissement « Le Clos Miréio » dans le domaine public communal.
Prochain Conseil municipal : mercredi 16 mars à l’ordre du jour le PLU.
La Charte de l’élu local
L
’article 2 de la loi n°2015-366 du 31 mars 2015
concerne plus particulièrement la Charte de l’élu
local. Elle vise à faciliter l’exercice par les élus
locaux pendant leur mandat. Elle met en avant les
grands principes de probité, de désintéressement et
d’assiduité.
1. L’élu local exerce ses fonctions avec impartialité,
diligence, dignité, probité et intégrité.
2. Dans l’exercice de son mandat, l’élu local poursuit le seul
intérêt général, à l’exclusion de tout intérêt qui lui soit
personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre
intérêt particulier.
3. L’élu local veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement
tout conflit d’intérêts. Lorsque ses intérêts personnels sont
en cause dans les affaires soumises à l’organe délibérant
dont il est membre, l’élu local s’engage à les faire connaître
avant le débat et le vote.
4. L’élu local s’engage à ne pas utiliser les ressources et les
moyens mis à sa disposition pour l’exercice de son mandat
ou de ses fonctions à d’autres fins.
5. Dans l’exercice de ses fonctions, l’élu local s’abstient de
prendre des mesures lui accordant un avantage personnel
ou professionnel futur après la cessation de son mandat et
de ses fonctions.
6. L’élu local participe avec assiduité aux réunions de
l’organe délibérant et des instances au sein desquelles il a
été désigné.
7. Issu du suffrage universel, l’élu local est et reste
responsable de ses actes pour la durée de son mandat
devant l’ensemble des citoyens de la collectivité territoriale,
à qui il rend compte des actes et décisions pris dans le
cadre de ses fonctions. »
12
12
Les actualités du Village
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
VIE ÉCONOMIQUE
Les nouveaux commerces de 2015
C
ertains partent, d’autres arrivent: Saint-Étienne du Grès s’ouvre encore un peu plus aux nouveaux commerçants.
Même la buvette du Marché a changé de propriétaire. Petit clin d’œil aussi à nos voisins et amis de Mas Blanc
des Alpilles
Le Grès Vin
Xavier Bayeul, élargit sa gamme de produits : un rayon
réservé aux alcools, whisky, bourbon, cognac et autres
remontants.
A découvrir… avec modération… les rhums arrangés à
base d’ananas victoria, de mirabelles, concoctés de
manière artisanale. Une tradition aux Antilles et à La
Réunion, une préparation de rhum agricole où ont
macéré, dans le rhum blanc traditionnel, des épices,
des feuilles, des écorces, des friandises ou des fruits
frais à maturité.
Il existe des recettes classiques, mais chacun prépare
son rhum selon sa culture, sa région, ses habitudes, la
saison ou son humeur… à goûter !
1 av. Notre-Dame du Château 13103 Saint-Étienne du Grès
Tél. 09 81 94 74 94
[email protected]
Au Grès des fleurs
Ludivine Laurent et Romain Vatteroni, ces jeunes
fleuristes originaires de la région parisienne ont repris
le flambeau de Valérie, aidés par Céline. En ce début
d’année, ils innovent avec des vases dans l’air du temps
et très originaux qui apportent une tendance plus
contemporaine et qui mettent en valeur les compositions
de Ludivine.
Au « Grès des fleurs », c’est une équipe jeune, motivée
et dynamique et une touche plus personnelle. Le
changement dans la continuité et toujours autant de
gentillesse. Une belle histoire qui continue à s’écrire,
mais autrement.
Fermé le lundi mais possibilité de commande et de
livraison en téléphonant
Du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 15h00 à 19h30
Samedi de 8h30 à 13h00 et de 15h00 à 19h30
Dimanche de 8h30 à 13h00
Tél. 04 90 49 03 62 ou 06 80 11 75 45
[email protected]
L’Entrepôt du Poissonnier
Annie et Olivier Maureau n’ont qu’un objectif dans leur
poissonnerie installée au bas de l’avenue des Arènes,
proposer des produits de qualité et de saison. Des
poissons du jour achetés à la criée du Grau du Roi, des
coquillages et des crustacés de toute fraîcheur, sa
propre production d’huîtres de Carteau à Port Saint
Louis du Rhône.
Ouvert : vendredi, samedi et dimanche de 8h00 à 13h00
1, avenue de la République
Tél. 06 11 15 14 52
[email protected]
13
Les actualités du Village 13
L’Ami Louis, toujours là.
Une enseigne qui dure, qui continue. La boutique, l’équipe de
boulangers et de pâtissiers, le nom aussi, mais les propriétaires
ont changé pour laisser la place à Rémy Petitimbert et Myriam
Ferris. L’établissement mise sur la tradition et sur les méthodes
artisanales avec de vrais pains, de vrais gâteaux. La qualité des
produits est au rendez-vous. Pour Myriam « un grand merci à
toute l’équipe qui est restée et qui nous a beaucoup aidée dans
la transmission »
A côté du pain et les gâteaux «fait maison», la recette de la
fougasse, spécialité de la maison est, elle aussi, toujours là.
Avenue de la République
Tél. 04 90 49 02 93
Ouvert du mardi au samedi de 6h00 à 13h00
et de 15h30 à 19h00
Le dimanche de 6h00 à 13h00
Un nouveau venu…Légumes du Grès
A la cave viticole située à côté du silo et du marché, Frédéric
Rousseau et Cyril Thomas proposent des fruits et légumes de
qualité aux particuliers et aux restaurateurs des environs. «
Légumes du Grès » fait appel pour son approvisionnement à
des producteurs locaux en direct, mais aussi, trois fois par
semaine, à des agriculteurs présents sur le Marché voisin.
Outre la vente en magasin, Frédéric et Cyril proposent la
livraison à domicile pour des commandes effectuées par
téléphone ou par internet. Vous pouvez aussi, si vous le
souhaitez commander des « Paniers de la semaine.
Tous les quinze jours, le samedi matin, Frédéric et Cyril
proposeront des animations de dégustation avec un prestataire
extérieur.
Du mardi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 15h30 à 19h30
Dimanche de 8h30 à 12h30
Fermé le lundi
Tél. 07 77 28 15 02
www.legumesdugres.com
A la buvette du Marché
Changement de concessionnaires
Le 31 décembre 2015, Patrick Pierrat a quitté la buvette du
marché. Il est remplacé depuis le 1er janvier par M. et Mme
Aimé Deslys, bien connus dans le village pour leurs pizzas et
aussi par leur présence sur le Marché avec leur camion. La
période hivernale étant peu propice aux affaires, ils en profitent
pour apporter des améliorations avant le grand rush printanier
et estival.
Place du Marché
Le lundi, mercredi et vendredi après-midi aux horaires du Marché
Et à Mas Blanc des Alpilles
Notre voisine accueille, elle aussi, de nouveaux commerces, preuve de la vitalité de notre territoire.
Une Ostéopathe
Ici Permis, l’Auto-Ecole
JMC Immobilier
Camille Dupont, jeune ostéopathe de
27 ans, diplômée de l’ISOGM de
Béziers, s’est installée en novembre
2015.
« Une auto-école proche de vous, près
de chez vous ». Aurore Coupée a ouvert
en octobre 2015.
Installé depuis juillet, Jean-Michel
Bonvalet n’est pas un néophyte en
matière d’immobilier puisqu’il dirige
depuis 2003 une agence immobilière sur
Port Saint Louis du Rhône et qu’il a
exercé la profession d’huissier de justice.
Place Pierre Limberton
Tél. 06 87 44 21 63
[email protected]
Place Pierre Limberton
Tél. 04 90 54 36 64 ou 06 16 94 21 31
[email protected]
www.icipermis.net
Jean-Michel Bonvalet
Route de Saint-Rémy RD 99
Tél. 04 90 54 33 03 ou 06 18 96 87 13
[email protected]
14
14
Les actualités du Village
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
ZOOM …
Olivades, un nouveau chapitre s’ouvre
C
’est par la Provence que sont arrivées les premières
toiles peintes importées par la compagnie des
Indes et c’est dans la deuxième moitié du XVIème
siècle, devant le succès de ces tissus imprimés
jusqu’alors inconnus des Européens, que va se développer
en Provence une fabrication locale.
Léonard Quinche, imprimeur sur tissu Genevois est à
l’origine de l’entreprise. En 1818, il s’associe avec deux
Tarasconnais et crée une fabrique d’indiennes à SaintÉtienne du Grès. En 2016, l’entreprise est toujours contrôlée
par la famille Boudin. Son objectif : perpétuer l’art ancestral
d’impression sur étoffes tout en le faisant évoluer et en
l’adaptant à la vie actuelle. Enracinée dans son territoire
d’origine, elle a su faire passer son activité de l’artisanat à
l’industrie, de l’industrie au négoce, du négoce au commerce
moderne.
Et aujourd’hui… « Les Olivades »
deviennent « Olivades »
Présente en France et à l’étranger, l’entreprise écrit
aujourd’hui une nouvelle page de son histoire. Une nouvelle
génération, un nouveau logo, une nouvelle collection pour
une évolution vers un style plus contemporain. L’objectif :
dépoussiérer un peu l’image de la célèbre fabrique
Grésouillaise qui avait besoin d’un renouveau artistique, un
nouveau challenge. « Il faut sauver l’entreprise familiale en
se tournant vers une Provence plus contemporaine », car
qui sait qu’Olivades est aujourd’hui la seule usine
d’impression sur tissu à perpétuer en Provence une tradition
née à Marseille en 1648 ?
Pour la première collection initiée par l’équipe, Antoine
Boudin, le designer de la famille, a donné carte blanche à la
créatrice Nathalie Du Pasquier pour le lancement de la
première collection d’imprimés contemporains. Des
imprimés qui réinterprètent d’une manière très personnelle
la tradition des indiennes sans y perdre pour autant son
âme. « Il fallait, à travers les dessins d’archive, livrer sa
propre interprétation sans trahir l’esprit originel. Cela
passe par une simplification du dessin et une utilisation
plus affirmée des couleurs ».
Une nouvelle génération de machines est arrivée, sur près
de 6000 m2 d’atelier, les anciennes tables longues de 70 m,
voisinent avec les nouvelles machines à cylindres et les
imprimantes numériques à jets d’encre beaucoup plus
rapides. Un passage de flambeau en douceur de Jean
François Boudin vers ses trois fils, Nicolas l’aîné 30 ans qui
s’occupe à Paris de la boutique Olivades, de l’aspect
clientèle à l’exportation et du suivi de la collection Marius
Boudin, Antoine 29 ans designer dans le Var, est en charge
de la direction artistique, il s’occupe de faire évoluer les
tissus et la décoration vers plus de modernisme, plus de
design. Son objectif est de ramener de nouveaux artistes
créatifs vers Olivades pour que les clients aient envie de
porter la marque. Et enfin Philippe, 23 ans le cadet de la
famille, basé au Grès s’occupe plus particulièrement de la
communication et du site internet. Les boutiques « showroom » doivent vivre avec internet.
Inscrire Olivades dans la modernité, cela correspond à l’état
d’esprit de la famille Boudin, vivant dans le présent et
tourné vers le futur. Car depuis leur création Olivades a su
évoluer avec son temps. Etre décalé, c’est dans les gênes
d’Olivades.
Olivades est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant
(EPV) depuis 2011 dans le département des Bouches du
Rhône. Un label qui récompense les entreprises françaises
aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.
15
Les actualités du Village 15
AGRICULTURE
La filière amande poursuit son renouveau
C
haque année l’amandier est le premier arbre à
fleurir. Emblématique de la Provence, il était
autrefois une référence mondiale, puis peu à peu
sa culture a été délaissée.
Développer la filière dans les Alpilles
Cette volonté de relance relève d’une démarche de la
Communauté de Communes Vallée des Baux-Alpilles CCVBA - et grâce à un mécénat de la Fondation Yves Rocher.
Cette filière s’inscrit dans une perspective tant
environnementale que paysagère. Elle répond à un axe de
développement économique local avec une production
locale et fondée sur l’identité d’un terroir.
L’idée de la CCVBA est que l’amande devienne un moteur
pour l’activité régionale avec près de 1000 hectares plantés
sur 5 ans dans les Alpilles. Mais pour mener ce projet à bien
il faut que les communes soient partie prenante en
favorisant, selon leur territoire, des objectifs différents, de
transmission, de production, d’impact paysager et
touristique, d’agrément ou d’accès à la terre pour de jeunes
agriculteurs.
Au service du développement durable, elle intègre l’action
économique, l’agriculture en impliquant le domaine culturel,
touristique et la promotion du territoire dans un souci de
protection de l’environnement. Un territoire en transition
engagé dans l’esprit de la COP 21, un projet inclus dès 2014
dans son Schéma de Développement Economique.
Et à Saint-Étienne du Grès ?
Béatrice Pelouzet
Déléguée à l’Agriculture
« Une volonté et un engagement actif pour
relancer la culture de l’amande sur notre
territoire ».
Entretien avec Matthieu Bameule
Ce projet est tout jeune, inscrit au développement de la
CCVBA, il est né en 2014 et se développe depuis janvier
2015. Son origine, une réflexion sur le développement
territorial à partir de l’opération Van Gogh pour un projet
plus large, transformer une œuvre culturelle en projet
économique et communautaire.
Le lien entre les communes de la CCVBA est de deux sortes :
la trace de l’homme dans le paysage, les essences sur
lesquelles Van Gogh a travaillé. Ce projet de territoire a abouti
à un cheminement dans les Alpilles sur les traces du peintre.
Mais aujourd’hui, où sont passés les amandiers ?
Il fut un temps où l’amande mondiale était d’origine provençale,
elle avait un véritable marché, une organisation sociale tout
autour d’elle mais dès les années 1930, malgré le bon terroir et
des variétés endémiques, sa culture a été délaissée car moins
rentable. Et pourtant son prix est très élevé car ses bienfaits au
niveau de la santé sont reconnus. On l’utilise aussi en
cosmétique, nutrition et dans la gastronomie. 80% de la
production vient de l’étranger, des Etats Unis, même l’Espagne
se met aujourd’hui sur ce marché avec des moyens énormes.
A quand des routes bordées par des amandiers, marque de
fabrique des Alpilles ! Pour un tourisme hors saison comme
avec les fameux cerisiers au Japon. Mais pour que cela soit
viable, il faut que le discours soit en accord avec la réalité
économique et touristique du terrain. Comme le projet de «
A ce jour, trois propriétaires de la commune sont intéressés
par ce projet pour une superficie totale de 4 hectares. Que
ce soit avec une dimension de transmission du patrimoine,
économique ou d’agrément. Quant à la municipalité elle
s’engage à apporter son appui aux questions des
propriétaires, un geste fort qui permettra de créer les
conditions d’une réimplantation de l’amandier sur notre
territoire. Il s’agit que ce projet de relance de la culture de
l’amande soit bien intégré dans les plans des urbanistes.
casseries » car la CCVBA souhaite créer les conditions de
transformation des amandes et d’accompagnement technique,
de la plantation de l’amandier à la production d’amande.
Si vous êtes intéressés par le renouveau de la filière
amande, que vous soyez acteurs privés ou publics,
agriculteurs ou commerçants, un contact :
Matthieu Bameule,
chargé de mission développement local de la CCVBA
Tél. 04 90 54 54 20
[email protected]
Pour en savoir plus :
http://vallee-des-baux-alpilles.fr/projet-amandes/
Matthieu Bameule de la CCVBA et Claude Sanchez,
1er Adjoint, sur le terrain
16
16
Les actualités du Village
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
DERNIÈRES INFORMATIONS
C’est reparti pour Allo Nez Rouge
P
our la Féria de Pâques à Arles, le Service Allo Nez Rouge redémarre. Il se poursuivra
pour les différentes fêtes votives de la région.
Allo Nez Rouge ou comment assurer en toute sécurité le transport en taxi de nos jeunes, à
l’aller comme au retour vers les lieux festifs et cela moyennant une participation financière
modeste.
Une semaine avant la manifestation, il suffit de se rendre à l’accueil de la Mairie et acheter un ticket. Ce ticket servira de
justificatif au taxi qui se fera régler ensuite par la Mairie.
Il faut résider au Grès, être âgé de 18 à 30 ans et être muni de sa carte d’identité et de son ticket.
La prise en charge se fera au centre du village, place des Anciens Combattants pour un nombre maximum de 8 personnes
avec la possibilité d’organiser deux navettes par soir en fonction de la demande. Le départ est prévu entre 21h00 et 22h00,
selon les manifestations pour un retour prévu vers 02h00/03h00 avec un seul rendez-vous : le point de dépose.
Pour la Feria de Pâques, Allo Nez Rouge fonctionne vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 mars 2016
Les chats du chemin des Écureuils
Les faits
Le 19 novembre 2015, suite à des plaintes de voisinage, les
deux agents de la police municipale se sont rendus au mas
Gauthier, une propriété actuellement inhabitée appartenant
par donation testamentaire à la SPA Paris. Dans le cadre de
cette succession, Madame Marie Rose Aguilar est autorisée
sa vie durant à y héberger les chats dont elle a la charge.
Lors de cette visite, la Police Municipale a dénombré une
quarantaine de chats vivant sur la propriété, aux abords,
dans les dépendances du mas et dans des installations
sommaires (cages, cartons, matelas…).
Le 19 novembre 2015, la Direction départementale
interministérielle de la protection des populations, service
Santé et protection animale s’est rendue sur le terrain. Son
rapport précise que « les conditions d’hébergement des
chats, mesures d’hygiène insuffisantes, désinfection non
réalisée, leur divagation, la promiscuité et l’absence de suivi
sanitaire, tout cela constitue une menace pour la santé des
différents animaux ainsi que pour les animaux des
riverains».
De son côté, la SPA ne souhaite pas affecter la propriété à
son objet social mais respecter scrupuleusement les
volontés de leur bienfaiteur.
Des nouveaux arrêts de cars
L
e RDT 13, la Régie Départementale des Transports
des Bouches du Rhône continue l’implantation et la
rénovation des arrêts de cars sur la commune. C’est
une action du Département sur financement 100% CD
13 et effectués par le RDT 13.
Après le stade, ce seront ceux proches de la salle Pierre
Emmanuel et ceux des écoles. Ils contribueront à la sécurité
des enfants et à l’accessibilité des personnes à mobilité
réduite.
La réponse du ministère de la Justice
et des Libertés
« Etant dans le domaine privé, l’arrêté du 3 avril 2014 visé
dans le contrôle fixant les règles sanitaires et de protection
animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux
animaux de compagnie ne concernait que les professionnels.
Or Madame Aguilar ne fait aucun élevage d’animaux, les
chats sont tous parfaitement identifiés.
En revanche, étant donné le mauvais état des clôtures, il est
nécessaire que ce travail de réparation soit effectué par la
SPA le plus rapidement possible afin que cela ne gêne pas
les voisins. La SPA s’engage également à construire dans
une dépendance des abris afin que les conditions sanitaires
soient respectées. Madame Aguilar s’engageant quant à
elle à ne plus introduire de nouvel animal sur le lieu, les
chats présents devant s’éteindre naturellement.
Un dossier sensible et malgré les difficultés engendrées sur
la commune, il est nécessaire d’arriver à un accord qui
convienne à chacune des parties. »
La Municipalité a fixé la date limite de mise en conformité
au 1er avril 2016. Après constatation et si non respect des
obligations, un arrêté municipal sera pris afin de placer en
fourrière les animaux qui divagueraient sur le domaine
public.
17
Les actualités du Village 17
COMMUNICATION
Le Panneau électronique d’information (PEI)
L
’information des Grésouillais ne serait pas complète sans un
panneau électronique en cœur de village. C’est chose faite
depuis fin décembre avec un premier panneau installé face à
l’entrée des écoles. Peu à peu les informations arrivent. La
gestion des informations, recueil, hiérarchisation, mise en forme et
planning d’affichage est gérée par le service Communication et pour
les évènements publics des associations, par le service de la Vie
associative. L’information est affichée 7 jours avant l’événement.
Pour télécharger le formulaire de demande sur le site internet de la
Mairie, page « Vie Associative » :
www.saintetiennedugres.com
Pour tout renseignement : Romain BADII
Tél. 06 73 90 67 37 - [email protected]
Une étude de lectorat pour les 2 ans
du Journal des Grésouillais
A
ffûtez votre sens critique, le JdG n°9 de juin
prochain vous mettra à contribution pour
identifier les manques, rassembler vos avis ;
recueillir vos suggestions au travers d’un
questionnaire.
Résultats dans le JdG n°10 de la rentrée pour une
mise en œuvre dans le numéro de Noël.
Paroles d’opposants
D
epuis les dernières élections, la nouvelle majorité municipale nous permet de nous exprimer librement dans le Journal
des Grésouillais, sur la base d’un texte n’excédant pas 2400 signes.
Nous vous invitons à nous faire connaître vos impressions sur nos précédentes rubriques et nous soumettre vos
remarques, suggestions et informations que vous souhaiteriez voir développer dans les prochaines parutions.
Pour ce faire, nous mettons à votre disposition l’adresse mail spécifique suivante : [email protected]
Elisabeth RABOUIN, Sylvie RENZONI,
Jacques JODAR, Maurice NISSE
Code général des collectivités territoriales : « Dans les communes de 3500 habitants et plus, lorsque la commune diffuse sous quelque forme que ce soit, un
bulletin d’informations générales sur les réalisations et la gestion du Conseil municipal, un espace est réservé à l’expression des conseillers n’appartenant
pas à la majorité municipale. Les modalités d’application de cette disposition sont définies par le règlement intérieur ».
18
18
Les actualités du Village en photos
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
15
19 DÉCEMBRE 20
re
n de traite
Noël à la Maiso
20 DÉCEMBRE 2015
Le Petit Noël des Grésouillais
19 DÉCEMB
RE 2015
Inaugurati
on
Entrepôt d
u Poissonn
ier
23 JANVIER 2016
Making-of
cérémonie des voeu
ux
x
7 JANVIER 2016
s
Commémoration Attentats
16
23 JANVIER 20
le
il
m
En fa
7 JANVIER 2016
Les 100 ans de
in
Mme Pennequ
16
24 FÉVRIER 20
on
ti
Inaugura
Grès»
«Légumes du
25 FÉVRIER 2016
Visite délégation Européenne
Life des Alpilles
26 FÉVRIER 2016
Réunion publique
« Les Mazets »
19
Les actualités du Village en photos 19
20 DÉCEMB
RE 2015
Noël des P
ompiers
20 DÉCEMBRE 2015
Les 107 ans Mme LE BOZEC
27 JANVIER 2016
V site d’un chantier
Vi
photovoltaïque
6 JANVIER
2016
Pose des p
rotections
gaudre du
stade
21 FÉVRIER 2016
La médaille du Souv
enir Français
pour Jean MAIEU
p
20 FÉVRIER 2016
ique
Le facteur électr
6
R 2016
23 JANVIE
d’or
Marianne
la
e
d
e
ip
u
L’éq
3 FÉVRIER 2016
Marianne d’Or
3
Tournage France
23 JANVIER 2016
Marseillaise pour la
cérémonie des Voeux
Retrouvez toute l’actualité du
Village au jour le jour sur
notre page Facebook.
www.facebook.com/saintetiennedugres
20
L’éducation et la jeunesse
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
LA POLITIQUE SCOLAIRE
UNE ÉCOLE CONNECTÉE
Première étape : vous pouvez joindre l’école par courriel, une réponse vous sera donnée pendant les heures
ouvrables.
Ecole Maternelle : [email protected]
Ecole Elémentaire : [email protected]
P
Les Temps d’Activités Périscolaires
our l’année 2014-2015, la fréquentation moyenne a
été :
• En primaire de 136 inscrits sur 143 enfants scolarisés.
• En maternelle de 83 inscrits sur 88 enfants scolarisés.
• Soit 95% des petits Grésouillais qui fréquentent nos écoles.
Les activités proposées sont dirigées par les animateurs
expérimentés spécialement pris sous contrat dans les
différentes disciplines. Ils sont aidés par les ATSEM en
maternelle afin de conserver le lien avec les petits.
Selon un sondage effectué auprès des parents, les activités
sont perçues comme « variées et de grande qualité pour le
plus grand plaisir des enfants ». Ces TAP se déroulent le jeudi
après-midi pour les maternelles et pour les primaires.
Mis en place par le gouvernement, les municipalités en
assument l’organisation et le financement, sauf à vouloir «
faire payer les parents ». Pour 2015-2016, la Municipalité a
décidé de maintenir la gratuité pour les familles.
LES ACTIVITÉS JEUNESSE
L’An 2 du Centre de Loisirs
L
e Centre de Loisirs a rouvert du 8 au 12 février pour
les premières vacances scolaires de l’année. Autour
de Yann Vossier, le directeur, cinq animateurs ont
occupé la quarantaine d’enfants présents. Au
programme de la semaine, des jeux sportifs et collectifs, des
arts plastiques, des sorties, des chants… Des activités
ludiques comme la préparation de la pâte à crêpes pour les
plus grands, la séance de pâte…à modeler pour les plus
petits. Et pour finir la semaine, la grande sortie du vendredi
au Seaquarium du Grau du Roi.
Pour les vacances de Pâques, ouverture du Centre de
Loisirs du 4 au 8 avril.
Inscriptions : Mercredi 30 mars de 11h30 à 12h30 à la Salle
Louis Lebre. Tarif compris entre 9 et 11€ par jour selon le
quotient familial.
L’éducation et la jeunesse 21
L
A l’honneur : la cantine
a cantine, c’est un moment de détente pour les
enfants, un excellent moyen de s’initier à des goûts
et des saveurs multiples, à travers une cuisine faite
maison.
Ce sont surtout neuf employés au plus près des enfants et
très impliqués dans la vie de l’école, qui proposent fruits et
légumes du Marché des producteurs, viande et charcuterie de
la boucherie Maury, pain des deux boulangers du village. Et
les plats sont préparés « maison ». Romain Badii et Cécilia
Mazaudier, prévoient les menus quinze jours à l’avance dans
un souci de maintenir équilibre diététique et plaisir des
papilles enfantines.
« Par habitude, on connaît les goûts des enfants et donc on
achète les produits en fonction, ce qui permet d’éviter en
grande partie le gaspillage alimentaire, même si tous les jours
on ne propose pas de poulet-frites, plat qui évidemment
recueille tous les suffrages par rapport à un plat à base de…
salsifis ».
Les petits de maternelle, environ 60 soit 2/3 de l’effectif total,
mangent au premier service entre 11h30 et 12h15. Ils sont
installés par tables de 12. Le temps est compté pour arriver
à faire manger tout le monde dans un laps de temps
relativement court. Les ATSEM remplissent avec sourire et
autorité ce rôle à la cantine.
Sans leur aide technique et logistique, les activités scolaires
ne pourraient pas fonctionner. Le travail ne manque entre
11h20, moment où ils sortent de classe direction les toilettes
et le lavage de mains, l’installation à table, le retour aux
toilettes, l’habillage et c’est parti pour un moment de jeu
dans la cour.
Les plus grands du primaire, une centaine, se répartissent
ensuite en deux services, un à 12h15, un autre à 13h00.
Tous les menus sont consultables sur le site internet
de la Mairie, page «Infos Pratiques» rubrique «Ecoles»
www.saintetiennedugres.com
L’équipe dans ses nouvelles tenues.
En cuisine : Cécilia MAZAUDIER aidée d’Annie BOX
Au service en maternelle : Corinne LUCCHESI,
Patricia ROUS, Christine LECUYER, Isabelle ROGNE
et une jeune apprentie Laury
Et en primaire : Sandra GARCIA, Sidney BADII
22
La vie culturelle, associative et sportive
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
TOURISME ET CULTURE
Rencontre avec…Amanda Lear
A
lors qu’elle revient au théâtre dans une nouvelle
pièce « La Candidate », Amanda Lear a bien
voulu, avec beaucoup de gentillesse et de naturel,
nous parler de ses activités trépidantes à Paris et
de son havre de paix « son paradis » comme elle le dit si
bien, de Saint-Étienne du Grès. « Je viens dans les Alpilles
depuis 1980, à une époque où elles n’étaient pas encore ce
qu’elles sont devenues par la suite, j’ai acheté un mas à
Saint-Rémy puis ici, à Saint-Étienne du Grès. Mes amis me
disaient, mais qu’est-ce que tu vas faire dans ce trou perdu
et je leur répondais, j’y suis chez moi et je ne souhaite pas
en partir. Dans le village je ne suis pas un people de plus, je
suis Amanda une habitante comme les autres, enfin presque.
On respecte ma vie privée et pour cela j’en suis
reconnaissante. Les paparazzi ne viennent pas jusque-là ».
La télévision, la radio, la presse… en ce moment elle est sur
tous les médias pour faire la promotion de la pièce qu’elle
joue jusqu’au 12 juin au théâtre de la Michodière, « La
Candidate » où elle tient le rôle d’une ministre de la
Jeunesse et des Sports qui se présente aux Elections. « Le
théâtre fait partie de ma vie au même titre que la chanson,
le cinéma ou la peinture ». Elle n’en oublie pas pour autant
de revenir en Provence le temps d’un week-end pour se
ressourcer, retrouver un peu de la tranquillité dont elle a
besoin.
Cinq ans après « Panique au Ministère », un premier
vaudeville à succès, elle remonte sur les planches pour
quelques mois avant d’entamer une tournée en province,
dont le théâtre d’Avignon, après des vacances bien méritées.
« La Candidate », est une pièce pleine d’humour, légèrement
satirique dans la lignée de la précédente. « Mais là, j’ai
Deux Mireieto Grésouillaises
Lou et Mathilde-Xisca portent le costume provençal
depuis qu’elles sont toutes petites. Aujourd’hui, elles ont
8 ans, elles sont dans la même classe de CE2 à l’école du
village. Jusqu’à 7 ans, elles ont revêtu le costume de
«ninèio», de fillette. Une jupe en cotonnade, une chemise,
un caraco lacé et le bonnet porté avec les cheveux longs.
Le 14 décembre 2014, elles ont décidé de marquer leur
attachement au costume provençal en participant à la
cérémonie des « Mireieto », symbolisé par le passage du
bonnet à la cravate.
Reçues en entretien individuel au Siège du Comité des
fêtes d’Arles, les pichoti mirèio participent à des ateliers
de préparation ludiques et culturels sur l’ ataie baneto e
fichu (costume et coiffe), histoire et chansons provençales,
décidé de me présenter à l’Election Présidentielle et comme
je n’ai aucune idée de ce qu’est la vie politique, je n’ai ni
programme, ni grandes idées, ni soutien. Je suis un peu
fofolle, déjantée, mais très rigolote, un peu sexy et je fais
beaucoup de promesses, comme tous les hommes politiques.
Une femme haute en couleurs qui va semer la panique dans
le milieu conventionnel de la politique ».
Une pièce taillée sur mesure, un rôle fait pour elle, un
personnage dans lequel elle se fond sans aucune difficulté.
Amanda, une grande comédienne du théâtre de boulevard.
La vie d’artiste, c’est aussi la sortie d’un nouvel album le 13
mai, des reprises et des nouvelles chansons dont elle a écrit
les textes et dont un des clips a été tourné à Avignon au
Rouge Gorge. La chanteuse aux 25 millions de disques
déborde toujours de projets. « En juin, je tourne aussi un
film à Rome ».
« On peut dire que je mène ainsi une double vie, la semaine
au théâtre à Paris, la vie trépidante d’une artiste et le weekend chez moi à Saint-Étienne du Grès où je mène une vie
simple, saine et sans contraintes. Car au fond de moi, j’ai
besoin de venir au village pour m’y retrouver.»
treize desserts, santons... Pour honorer Frédéric Mistral,
la promotion 2014 était parrainée par le Félibrige.
C’est donc au son des galoubets et tambourins et
accompagnées de leur parrain et marraines qu’elles ont
été appelées et présentées par Angélique Marcais, reine
du Félibrige et Mandy Graillon, 22ème reine d’Arles. Après
avoir abandonné leur bonnet en le faisant tourner une
dernière fois au-dessus d’elle, elles ont débuté le passo
carriero, le défilé, dans les rues d’Arles, suivi de l’hommage
à Frédéric Mistral, du passage du cartabèu, le registre des
mireieto conservé au Museon Arlaten, de la farandole, et
de l’accueil au pied de la Vénus d’Arles. Cette journée où
elles ont quitté la petite enfance et sont entrées dans une
nouvelle génération, s’est terminée par un spectacle à
l’Eglise Saint Trophime.
Nos mireieto portent une jupe en cotonnade, un tablier,
une eso noire, un fichu et la cravate (les cheveux formant
deux bandeaux), et prennent part aux grandes fêtes
d’Arles, notamment à la Pegoulado et à l’Hommage à la
Reine.
Il leur faudra maintenant attendre encore quelques
années pour la prochaine étape : la prise du ruban et du
costume de vierginenco, à l’âge de 15 ans à l’occasion de
la Festo Vierginenco aux Saintes Maries de la mer. Pour
un nouveau moment très émouvant dans la vie d’une
Arlésienne et pour perpétuer ainsi la tradition instaurée
par Frédéric Mistral.
La vie culturelle, associative et sportive 23
FÊTES ET TRADITIONS
Hommage à Denis Sanchez
U
n an déjà, le 11 janvier que Denis Sanchez, ce passionné de taureaux
nous a quitté. Il est mort de sa passion, pour sa passion, « lui qui
était si proche de ces animaux », mortellement blessé par un
taureau qu’il avait tenté de domestiquer.
Estelle, son épouse aidée par ses proches, son beau-frère Christophe Sanchez
dit Tito et son ami Gabriel Pinto ont décidé de lui rendre hommage en organisant
aux arènes de Saint-Étienne du Grès une journée de fêtes.
Pour Estelle « même si j’appréhendais cette journée, j’ai été très émue de
partager ce moment avec ma fille Ana et tous les amis de Denis ».
Et des taureaux, il y en avait pour tous, à travers toutes les formes de spectacle
tauromachique, course camarguaise, acrobatie taurine et tauromachie
espagnole, les recortadores portugais, espagnols et français avec Tito, la
participation de la manade Coulet, et deux taureaux de la manade Ribaud, une
tienta avec un novillo et deux vaches de la ganaderia Laugier, de nombreux
raseteurs rassemblés par Alexandre Gleize et le matador Fabio Castaneda.
Sans oublier la ganaderia Fano Juliette Trouillard chez qui Denis avait travaillé
pendant cinq ans.
Les Arlésiennes, Camille Thiers, Sarah Varacallo et même la Reine d’Arles
Mandy Graillon venue incognito avaient tenu à être présentes.
«Denis était très attaché à nos traditions, passionné de tauromachie espagnole
et je pense que vos acclamations même avec les gants sont montées jusqu’à lui.
Je vous remercie tous, vous qui avez bravé le froid pour lui rendre hommage, la
Municipalité et Monsieur le Maire Jean Mangion. Ce fut une journée pleine
d’émotion, de frisson, d’amitié et d’aficion. En résumé, tout ce qu’aimait Denis.»
« La Grande Table »
En 2015, le succès était au rendez-vous, un véritable
engouement populaire.
En 2016, pour fêter l’anniversaire de la Commune
«80+1», nous renouvellerons ce grand moment de
convivialité par un déjeuner champêtre sorti du sac.
Une restauration sur place sera également prévue.
Ce sera le dimanche 8 mai à partir de midi en Cœur
de Village. A suivre !
Fiesta Campera
En ouverture de la Temporada 2016, les arènes de
Saint-Étienne du Grès ont accueilli une Tienta et une
Fiesta campera organisées de mains de maître par
la Peña El Galo. Avec un cartel international composé
de Mehdi Savalli, du mexicain «El Chihuahua»,
d’André Lagravère «El Galo» et des élèves de l’école
taurine d’Arles Dylan Raimbaud et Vincent Perez.
24
La vie culturelle, associative et sportive
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
VIE ASSOCIATIVE
Les subventions 2016 aux Associations
L
e montant des subventions de fonctionnement attribuées
aux associations conventionnées a été voté à l’unanimité
par le Conseil municipal du 2 décembre 2015. Il a été
modifié par les Conseils du 16 décembre 2015 et du 4 février
2016 suite à la délocalisation de l’Association Loisirs Culture Evasion
à Mas Blanc des Alpilles, du changement de nom du Comité des
Fêtes et dans l’attente d’une stabilisation du Club taurin La Coleta.
Budget 2016 : 82 380 €
pour un budget 2015 de 87 480 €
« Nous avons apprécié le sens
des responsabilités du mouvement
associatif Grésouillais qui a
permis de contenir l’augmentation
globale des subventions en
ces temps de diminution des
dotations de l’Etat aux
communes. ».
Répartition des subventions allouées aux associations
conventionnées par la Municipalité
(Délibération du Conseil Municipal du 4 février 2016)
ASSOCIATION
ADMR
Céline Castells,
Adjointe, vice Présidente de la
commission finances et vie associative
Subvention 2016
450,00 €
Amicale des Agents Communaux
Retraités
2 900,00 €
Amicale des Anciens Pompiers
1 400,00 €
Amicale des Employés Communaux
4 700,00 €
Amicale des Parents d'Elèves
1 500,00 €
ASSOCIATION
Amicale des Sapeurs Pompiers
2 000,00 €
Cavalpilles
1 000,00 €
CCAS
3 000,00 €
Cercle d'Escrime du Pays d'Arles
1 000,00 €
Association Ananda de Yoga
Association Artistique
500,00 €
1 500,00 €
Subvention 2016
Club Taurin La Coleta
délocalisation
Association AGREABLE
900,00 €
Association Corps a Son
1 000,00 €
Cook Designers
1 500,00 €
Association des Amis
du Chemin Romain
pas de
demande
Ecole Maternelle (3 classes)
1 800,00 €
Ecole Primaire (6 classes)
3 800,00 €
Association des Anciens
Combattants du Canton de Tarascon
80,00 €
Ecole Subvention Exceptionnelle
(accordée 7/10/2015)
5 000,00 €
Association des Anciens
Combattants UNC-AFN
500,00 €
Enjoy All Events
1 500,00 €
ème
Entraide Solidarité 13 (Club 3
Association des Cousettes du Grès
pas de demande
Association des Donneurs de Sang
500,00 €
Association des Jeunes
5 000,00 €
Association des Vétérans
Grésouillais
800,00 €
Association d'Olive et de Coude Moulin de la Croix
500,00 €
Association Grésouillaise Culture
Fêtes et Traditions
4 000,00 €
Association la Foulée Grésouillaise
1 800,00 €
Association Le Grès en bandoulière
1 500,00 €
Association Le Sourire de Capucine
pas de demande
Association Les Amis de Kimponzi
pas de demande
Association Loisirs Culture Evasion
délocalisation
Association Multy Gym
1 600,00 €
Association Pass Détente
1 000,00 €
Association Pranada yoga
pas de demande
Basket Club
pas de demande
age)
1 000,00 €
Football Club
11 000,00 €
IMAG'in Le Grès
1 500,00 €
Jeunesse Sportive
1 650,00 €
Judo Club
Pena El Galo
Pena Taurine de Saint-Étienne
du Grès
Société de Chasse
Société Nationale d'Entraide de la
Médaille Militaire
Société Saint-Eloi
Solidarité Paysanne Provence-Alpes
Telethon 2016
pas de demande
1 000,00 €
200,00 €
2 500,00 €
100,00 €
3 500,00 €
pas de demande
500,00 €
Tennis Club
4 700,00 €
Traditional Chinese Arts Academy Kung-Fu
1 000,00 €
Volley Club Beaucaire Tarascon
Le Grès
1 000,00 €
La vie culturelle, associative et sportive 25
Communiquer pour mieux
animer la vie de Saint-Étienne du Grès
L
a Mairie ouvre aux associations du Village ses
moyens d’information : le Journal des
Grésouillais ou JdG, le site avec l’espace
dédié à la vie associative, la page Facebook,
le panneau électronique d’information, les panneaux
de libre affichage « Vie Associative ».
Mais le Service Communication ne peut pas inventer
ce dont il n’a pas connaissance !
N’oubliez pas de communiquer les éléments (texte,
illustrations, photos) dans les délais : Facebook, c’est
H+24 et le JdG boucle 3 semaines avant parution.
Pour toute précision :
Claudine LABE
Service Communication
Tél. 04 90 49 46 04
[email protected]
Prêt de matériel et mise à disposition de salles
P
our toute demande de prêt de matériel ou de salles,
faîtes en la demande 1 mois avant l’évènement. Le
formulaire de demande de matériel ou la convention de
location de salle vous préciseront les conditions de mise à
disposition des équipements (horaires et lieux d’enlèvement,
remise et retour des clés…).
Vous trouverez tous ces documents sur le site internet de la
Mairie, page «Vie Associative»
Votre interlocuteur : Romain BADII
06 73 90 67 37
[email protected]
Vide-greniers à Saint-Étienne du Grès
L
a place du marché est un lieu idéal pour
organiser des vide-greniers.
Pour
les
associations
du
Village
conventionnées, l’emplacement leur est
proposé sous forme d’avantage en nature dans la
limite de trois par an et par association. Pour un
tiers organisateur et les associations non
conventionnées, cet espace public est loué selon les
conditions et le tarif en vigueur.
Après accord du Maire, un arrêté est pris qui rappelle
les obligations légales de l’organisateur et les règles
spécifiques de l’utilisation du marché (horaires
d’ouverture et de fermeture, règles de circulation, de
parking, de nettoyage et d’affichage, …).
Les demandes sont traitées par
Hélène NICOLAS
Secrétariat de la Direction Générale
des Services
Tél. 04 90 49 16 47
[email protected]
26
La vie culturelle, associative et sportive
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
L’hiver chez les artistes peintres.
L
a période hivernale est propice à la peinture en atelier. Mais en dehors des séances hebdomadaires, les artistes
se lancent dans des “Ateliers divers et variés”. Une fois par mois, les adhérents habiles de leurs mains se
retrouvent pour de petits ateliers pratiques et sympa.
Après les déco faites avec des bouchons, des petits personnages en porcelaine froide, voici l’atelier Dream Catchers ou
Attrapeurs de rêves.
Il y a des bons et des mauvais rêves.
Tissé comme une toile d’araignée, selon la légende amérindienne, le Dream Catcher, a pour fonction de filtrer tous les
rêves. Les bons rêves se dirigent vers les plumes et ressortent pour rester dans la chambre. Les mauvais rêves sont
emprisonnés dans la toile jusqu’au lever du soleil. Aux premiers rayons de lumière, les mauvais rêves seront brulés.
Nous avons essayé sous la direction d’Emma, plus pour la déco que pour la légende et voilà le résultat :
Prochain atelier ponctuel : décorations de Pâques, un bon moment en perspective.
En avril, la désormais traditionnelle Exposition de printemps “COULEURS” ouvrira ses portes les 23 et 24 de 10 h à 19 h.
Venez nombreux.
Horaire des ateliers permanents:
Peinture sur porcelaine :
jeudi de 14h30 à 17h00
Aquarelle :
vendredi de 9h00 à 12h00
Peinture à l’huile :
lundi de 14h00 à 17h00 à Mas Blanc des Alpilles
vendredi de 14h00 à 17h00 (salle des ateliers)
Renseignements : 06 69 77 14 60
L
Le Grès en Bandoulière
e QR Code fait désormais partie de notre quotidien, on peut le
retrouver dans différents lieux et sur de multiples supports (carte
de visite, plaquette, affiche publicitaire, bouteille, titre de
transport…). Beaucoup savent comment utiliser ce fabuleux outil
qu’est le QR Code.
« Comme nous l’avons proposé, à l’occasion de votre prochain évènement,
l’Association peut mettre un QR code sur vos affiches et Flyers. Un smartphone
suffira pour renvoyer vos visiteurs vers tous les renseignements que vous
voudrez bien leur donner sur une page Facebook ou sur votre site ».
Les moments de partage continuent dans la convivialité et la bonne humeur.
« Nos adhérents découvrent les possibilités que leur offrent, ordinateurs,
tablettes, smartphones et sont ravis. Pas d’individualisme
e
et de performance personnelle, nous partageons toutes less
connaissances acquises ».
Contacts :
06 95 88 39 90 / 06 07 08 36 65 / 06 67 18 61 81
La vie culturelle, associative et sportive 27
IMAG’in Le Grès sur le net !!!
L
’Association c’est aussi un site internet, riche des photos
des membres, et une page Facebook qui vit au rythme des
ateliers et reportages.
http://imagin.legres.free.fr
Découvrez nos services, nos productions et bien plus encore sur ce
site internet simple dans sa navigation.
Vous pourrez revoir les dernières expositions, ainsi qu’une large
sélection d’images que les photographes ont capturées dans nos
paysages de Provence. Parfois en Noir et Blanc, parfois en couleur,
c’est le choix de l’artiste. Nous attendons votre visite.
www.facebook.com/pages/IMAG-in-Le-Gres/
Sur cette page, vous trouverez toute notre actualité, nos ateliers,
nos sorties, notre apprentissage…
Vous êtes déjà plus de 650 à nous aimer, continuez !
L’activité de l’Association
des Parents d’Elèves
Le loto du 16 janvier a connu un immense succès, il a rassemblé beaucoup de monde, chacun
a joué le jeu, parents, commerçants. A la rentrée des vacances de printemps, l’APE organise sa
traditionnelle vente de fleurs cultivées par les élèves du collège de Saint-Rémy de Provence.
En attendant l’Assemblée générale de l’association. A noter la belle réussite de l’opération «
Petits déjeuners » livrés à domicile par les enfants des écoles du village. Aidés bien entendu
par leurs parents.
Cook Designers toujours en ébullition !
En complément des “ateliers culinaires” enfants, le samedi matin, et des “ateliers au Grès des
Saisons” pour les adultes, l’association «Cook-Designers» propose maintenant des ateliers à
thème. Lors des vacances scolaires, les enfants cèderont leur place aux adultes pour des
ateliers «macarons», «décorations de desserts sur assiette», «travail du chocolat» et bien
d’autres à suivre sur notre site. A noter également que les cook-designers organisent un
“repas gastronomique” le samedi 21 mai afin de faire découvrir l’expérience du “design
culinaire” ! Ça bouillonne chez les cooks !!!
Toutes les informations sur le site
http://cook-designers.e-monsite.com rubrique “nos ateliers”.
L’Association Culture
Fêtes Traditions
Le Comité des fêtes n’est plus, Vive l’Association Grésouillaise Culture Fêtes et
Traditions ! Elle remplace désormais le Comité des fêtes mais poursuit la même
activité: Mis à part le nom rien ne change et l’Association Grésouillaise continue à
organiser des fêtes et autres manifestations pour animer le village, comme la Fête
de la Musique, les moules-frites du 14 juillet, la course camarguaise de la Saint Eloi,
le Téléthon, les différentes manifestations taurines.
Tél. 04 90 49 00 77 - [email protected]
28
La vie culturelle, associative et sportive
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
L’art ‘monie en scène, une nouvelle association
C
réée en septembre 2015, elle veut faire partager sa
passion de la scène à travers les chants et la danse
mais aussi de venir en aide à des associations
caritatives comme celle du Sourire de Capucine.
Thomas, Carine et Céline ainsi que tous les membres de
l’association ont la passion de la scène. Ce ne sont pas des
professionnels, chacun a un métier. Après la période de
création de l’association, ils recherchent aujourd’hui de
nouveaux membres, passionnés eux aussi et plein de
rigueur. Un ou deux chanteurs (ses), et trois ou quatre
danseurs (ses) pour « créer des spectacles dans l’esprit des
Enfoirés… sans être prétentieux »
Pour l’instant, les répétitions ont lieu le mercredi soir de
20h00 à 23h00 à la salle Louis Lebre. Leur répertoire :
français ou anglais, la musique populaire de Brel à Bruel,
du rap français au rap américain, mais aussi tous les
univers musicaux.
Selon l’avancement des répétitions, l’association espère
offrir une démonstration à l’occasion du Téléthon et
éventuellement sortir un spectacle pour mi 2017.
Président : Thomas JOURDAN
[email protected] - Tél. 06 10 78 59 21
Un local des chasseurs aux normes
Un vrai jour d’hiver ce 14 janvier pour inaugurer la salle de dépeçage et le local rénové, mis à disposition de nos fines
gâchettes Grésouillaises par la Mairie. C’est en présence de Marie Pierre Callet, Vice-présidente du Conseil
Départemental que Jean Mangion, entouré de membres du Conseil municipal, a remis les clés à Eric Carrara,
président de la société de chasse. Les sangliers et autres faisans n’ont qu’à bien se tenir !
SPORTS
Qi Gong et Kung Fu
P
ratiqué en Chine depuis des millénaires, le Qi
Gong, au même titre que l’acupuncture, est une
branche de la médecine chinoise.
C’est un «travail sur l’énergie» avec des exercices
corporels lents, respiratoires et méditatifs inspirés des arts
martiaux, de la médecine chinoise et de la philosophie
taoïste.
Accessible à tous, chaque personne s’adapte aux exercices
en respectant sa souplesse et ses limites. Pratiqué de
manière régulière, les bienfaits sont nombreux: diminution
du stress, bien-être, renforcement du système immunitaire,
développement de la force musculaire, amélioration de la
flexibilité des articulations, retardement du vieillissement,
augmentation de la vitalité.
Les cours de Kung Fu accueillent de nouveaux participants
tout au long de l’année. Actuellement, les élèves se préparent
activement au passage des ceintures en juin, un moment
important, aboutissement du travail de toute une année.
Tous les vendredis de 19h00 à 20h00.
Pour plus d’informations, Christophe Valdois, 06 12 24 54
74 ou Audrey Allemand 06 64 88 43 47.
La vie culturelle, associative et sportive 29
Dernières nouvelles du Tennis club
L
e bureau a souhaité cette année renforcer l’esprit d’équipe
au sein du club en lançant la réalisation de tee-shirts
frappés d’un nouveau logo, pour les enfants de l’école et
pour les adultes. C’est un bon outil pour valoriser l’image
du club et créer une identité commune pour tous ceux qui portent
haut ses couleurs sur les courts de la région.
Une réalisation rendue possible grâce au soutien des sponsors, la
boulangerie Marie Blachère (représentée par Pascale Cavenati) et la
Maison d’Art Sassetti des deux frères Ugo et Romain (également fils
de la trésorière du club), sans oublier l’engagement financier du
Tennis Club.
Un goûter de Noël bien mérité
Près de 40 enfants de l’école de tennis se sont retrouvés le mercredi
16 décembre pour une après-midi multi-activités. Au programme,
du tennis bien sûr mais aussi des courses de relais, des jeux
collectifs dans une ambiance très détendue et un goûter de noël bien
mérité.
Un loto gagnant
Le 10 janvier s’est déroulé le loto du Tennis club. Soirée couronnée
de succès. Nous souhaitons remercier les participants et
particulièrement les commerçants et artisans pour leur précieux
soutien à l’organisation de ce loto désormais traditionnel.
Sortie à Monte Carlo
Le Tennis club organise le mercredi 13 avril prochain, une sortie au
Masters de Monte Carlo. Les participants bénéficieront d’un plateau
exceptionnel avec la présence des plus grands joueurs Djokovic,
Federer, Nadal, Wawrinka, Tsonga… à portée d’appareil photo ou de
stylo pour les autographes.
Inscriptions et renseignements complémentaires dès maintenant et ce jusqu’au 20 mars au : 09 61 57 20 28 ou
directement au club.
Tournoi Jeunes
Le Tennis club organise le tournoi jeunes du 26 mars au 9 avril dans les catégories 11-12 ans, 13-14ans, 15-16 ans et 17-18
ans garçons et filles.
Inscriptions au club ou au 09 61 57 20 28
Trophée de la famille
Fort de la réussite incontestable de l’édition 2015, le Tennis-club s’est à nouveau porté candidat à l’organisation du Trophée
de la famille. Vous êtes frère et sœur, mari et femme, parent et enfant et vous êtes licenciés alors venez découvrir ce format
de jeu en double convivial du 9 au 29 mai sur nos courts.
Inscriptions auprès de Florent Maury au 06 22 02 93 70
L
Au Football club
e club reprend ses quartiers d’été avec un programme
de printemps bien rempli. Dimanche 20 mars, le videgrenier place du marché de 6h00 à 18h00. Puis le moment
des tournois arrive avec celui des débutants le samedi 30
avril au stade municipal de 9h30 à 16h30. A suivre le dimanche
1er mai le tournoi des commerçants au stade Joseph Véran de
8h00 à 20h00.
Retour vers les plus jeunes avec le tournoi des poussins le
dimanche 22 mai de 9h30 à 16h30.
Quant au baptême du stade municipal, qui s’appellera Stade
Vossier-Tardieu, ce sera pour le samedi 28 mai.
En attendant ressortez les crampons et les shorts.
Contact : [email protected] - Tél. 06 78 88 46 90
30
30
Le Grès au jour le jour
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
INFORMATIONS PRATIQUES MAIRIE
Tri des ordures ménagères et propreté
T
rois agents municipaux sont attachés au
service de la propreté dans le village, un
chauffeur et deux ripeurs éboueurs. Et les
services techniques disposent de deux bennes,
une pour le marché et une pour les ordures ménagères.
Collecte des ordures ménagères
Mardi et vendredi pour le centre du village
Lundi et jeudi pour les écarts
Pour les restes de repas, pensez au compostage
Damian GONZALEZ
Patrick MARTINEZ
Cyril ROULLET
Collecte des encombrants
Tous les 1er et 3ème mercredis du mois de 13h30 à 17h00
Tri sélectif
Ramassage des sacs jaunes : mercredi matin pour le centre du village
et mercredi après-midi pour les écarts
Leur contenu : bouteilles et flacons en plastique, cartons et briques
alimentaires, emballages métalliques recyclables, papiers, journaux,
revues et magazines.
Pour des raisons de propreté et de santé, il est préférable de les sortir
au dernier moment.
Verre et papier
Dans les points de dépose volontaire (containers verts) pour les
bouteilles et les bocaux en verre sans leur bouchon, capsule ou
couvercle, pour les papiers, journaux, magazines…
Pour tout renseignement :
www.sudrhoneenvironnement.org
« Pour ne plus voir ça… »
Déchetterie
Sont acceptés : déchets verts, encombrants, cartons, bois, gravats, huiles végétales et moteur, capsules à café et
cartouches d’encre…
Jours et heures d’ouverture
Lundi :
de 8h00 à11h45
La déchetterie de Saint-étienne du Grès, gérée
Mardi :
de 8h00 à11h45
par la CCVBA, est ouverte du lundi au samedi.
Mercredi :
de 8h00 à11h45
Celle de Maussane les Alpilles, préconisée par
Jeudi :
de 8h00 à11h45
Sud Rhône Environnement complète le
Vendredi :
de 8h00 à11h45 et de 13h30 à16h15
dispositif.
Samedi :
de 8h00 à11h45 et de 13h30 à16h15
Un objectif : alléger ses poubelles
C
omment arriver à mettre en place une démarche communale « Zéro déchet, zéro gaspillage ». Comment
transformer profondément notre manière de consommer et de produire des déchets ? Faire le pari d’alléger nos
poubelles.
Un projet ambitieux qui implique l’adhésion de tous, par des gestes simples de chacun d’entre nous, particuliers,
commerçants et entreprises, associations et collectivités afin de s’engager dans une démarche dite des « 4 R » : Réparer,
Réemployer, Réduire, Recycler.
C’est le début de l’économie circulaire, un schéma économique qui permet de créer des emplois locaux avec le recyclage
et la gestion des déchets, de susciter l’amélioration de l’offre des acteurs économiques, de changer la demande et le
comportement des consommateurs ».
De telles actions passent nécessairement par des actions en collaboration avec tous les partenaires locaux, les
intercommunalités, les écoles, sur les marchés et dans toutes les activités professionnelles, associatives ou familiales.
• Informer et sensibiliser les citoyens sur la nécessité de diminuer le gaspillage et réduire le volume des déchets auprès
des animateurs du périscolaire, des Services de la propreté, du service Communication et de celui des Festivités
• S’organiser entre acteurs pour mieux trier, réemployer localement et valoriser ce qui est à ce jour dans les poubelles et
qui peut être considéré comme une nouvelle ressource.
31
Le Grès au jour le jour 31
La télévision sera numérique ou ne sera pas !
L
e 5 avril 2016 la TNT passe à la haute définition. Le paysage
audiovisuel va connaître un nouveau bouleversement avec
la modification de la norme de compression du signal
audiovisuel de la Télévision Numérique Terrestre - TNT.
Cette évolution permettra de diffuser l’ensemble des 25 chaînes
nationales gratuites de la TNT en Haute Définition-HD sur tout le
territoire pour une meilleure qualité d’image et de son. Cette
opération importante sera réalisée en une seule nuit : celle du 4 au
5 avril.
Cette évolution va également libérer la bande de fréquences
700MHz pour répondre aux besoins du haut débit mobile (4G).
Pour être prêt le 5 avril :
Le passage au tout TNT aura un impact direct sur les téléspectateurs qui reçoivent la télévision par l’antenne râteau car seuls
ceux disposant d’un équipement compatible avec la HD pourront continuer à recevoir la télévision après le 5 avril.
• Il est donc recommandé dès à présent de tester la compatibilité de vos téléviseurs : allez sur la chaine 7, si le logo «HD»
s’affiche en haut de votre écran, aucun problème votre installation est compatible.
• Si le téléviseur n’est pas compatible, acquérir un équipement TNT HD.
• Le jour J effectuer une recherche et mémorisation des chaînes.
Pour en savoir plus :
Connectez-vous sur le site www.recevoirlatnt.fr
ou appelez le Centre d’appel 0970 818 818
Airelle Emploi, une aide pour les Services à la personne
U
ne association qui s’occupe de services à la personne ? Une
association intermédiaire entre le social et l’économique ? Une
association qui fonctionne avec des salariés comme une agence
d’intérim ? Une association qui travaille avec les particuliers, les
entreprises, les associations et les collectivités ?
C’est Airelle Emploi.
Elle emploie une quinzaine de permanents et fait travailler à l’année environ
600 personnes.
• Au siège à Uzès.
• A l’agence de Beaucaire.
• A la permanence de Tarascon le jeudi matin au CCAS.
Besoin d’une femme de ménage, d’un jardinier ou d’une aide au bricolage sans se soucier des démarches administratives,
l’Association Airelle s’occupe de tout. Pour des besoins ponctuels ou réguliers et toujours un temps de réaction très rapide
(dans les 24h). Ce sont des services de proximité, un moyen simple et souple, rapide et efficace de trouver une solution. Un
moyen enfin d’obtenir une réduction d’impôt de 50%.
• Ménage, repassage : 18Ð56 de l’heure soit 9,28€ après déduction fiscale.
• Jardinage, bricolage, entretien ou peinture : 19,09€ de l’heure soit 9,54€ après déduction fiscale.
Autres services
• Accompagnement à l’école ou garde d’enfants (de plus de 3 ans), soutien scolaire.
• Assistance Informatique et secrétariat.
• Aide au déménagement, peinture.
Pour connaître toutes les prestations et tous les services, autour de la directrice Magali Seidenbinder, Martine Tacconi à
Beaucaire et Audrey Josuan vous accueillent dans leur bureau le lundi, mardi, jeudi et vendredi matin ou se déplacent à
votre domicile pour répondre à vos demandes.
Airelle ou des opportunités d’emploi
Faire appel à elle, c’est « être solidaire pour l’emploi » car pour accomplir les prestations proposées, elle est appelée à
recruter pour ses différentes activités.
Vous êtes intéressé ?
Contactez Audrey Josuan au 04 66 59 38 49 ou 06 58 99 88 38
www.airelle-interim.com
[email protected]
32
32
Le Grès au jour le jour
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
Comment éviter les risques d’intoxication
au monoxyde de carbone ?
L
e monoxyde de carbone est un gaz toxique, inodore, invisible et non irritant.
Chaque année on dénombre dans la région des centaines de personnes
intoxiquées, des accidents dus en général à des dysfonctionnements
d’appareils domestiques.
L’Agence Régionale de Santé publie une brochure indiquant les précautions à
prendre, les bons réflexes et quelques conseils pratiques pour vivre en sécurité chez
soi. Elle est disponible à l’accueil de la Mairie.
Vous soupçonnez une fuite de monoxyde de carbone, premiers conseils :
• Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres.
• Arrêter si possible vos appareils à combustion.
• Évacuer les locaux et vider les lieux de leurs occupants.
• Appeler les secours (112), les pompiers(18) ou le SAMU (15).
• Attendre le passage d’un professionnel qualifié avant de revenir.
ATTENTION Chenilles processionnaires !
L
a douceur de l’hiver bouleverse les cycles naturels.
La chenille processionnaire n’a pas attendu le
mois de mars pour sortir à la queue leu leu et
mettre en danger chiens, chats et surtout enfants
si curieux de nature.
Avant de devenir papillon et boucler le cycle de la vie, elles
représentent un problème de santé. Ingérés, au contact
des muqueuses, d’une éraflure ou d’une plaie, les poils
urticants de ces petites bestioles peuvent être invalidants
et allergisants pour les hommes. Mais, ils sont mortels
pour les chiens, les chats ou tout autre animal domestique
qui les auraient avalés. Utiles pour l’équilibre de la nature,
les chenilles sont un danger pour les hommes et les
animaux.
Après les insecticides, désormais interdits, les pièges à phéromones,
un programme de développement en partenariat avec l’INRA
d’Avignon, les nichoirs à mésanges, existe-t-il un autre moyen pour
lutter contre l’invasion de ces bestioles ?
Aujourd’hui, un traitement phytosanitaire biologique (Bacillus
thuringiensis) contre la chenille processionnaire du pin semble être
la méthode la plus efficace. C’est la plus utilisée en France.
Pour tout renseignement :
www.ars.paca.sante.fr/Chenilles-processionnaires
FDGDON 13
Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les
Organismes Nuisibles
[email protected] - Tél. 04 90 47 38 43
Yves DURAND,
Adjoint délégué au Marché, à la Forêt,
à la Chasse et à la Pêche
« Soyez vigilants pour vos enfants,
surtout les petits. Et si vous vous
promenez avec un chien, tenez-le en
laisse et ne le laissez pas sortir des
chemins. Attention aux yeux ».
La Mutualité Sociale Agricole (MSA)
La MSA est le seul régime de Sécurité Sociale qui bénéficie d’un réseau d’élus
bénévoles représentant ses adhérents, exploitants, employeurs et salariés
agricoles ainsi que leurs ayants droit qu’ils soient actifs ou inactifs.
Les délégués cantonaux pour Saint-Étienne du Grès :
• Jean Luc Tronc co-président non salarié de Châteaurenard 04 32 62 14 99
• Patrick Niemaz co-président salarié d’Eygalières 04 32 60 13 68
33
Le Grès au jour le jour 33
COMMERCE ET ARTISANAT
Des liens étroits avec la CCI du Pays d’Arles
V
endredi 26 février, réunion de travail à la Chambre de
Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles. Jean
MANGION et Francis GUILLOT, président de la CCI ont
ouvert deux dossiers pour le développement économique
du Village :
• Comment assurer la pérennité des
commerces et en favoriser l’installation
de nouveaux dans le cadre de la restructuration urbaine du Cœur de Village,
• Quelle synergie développer pour le marché de producteurs dans la perspective de la création d’un
grand Marché d’Intérêt National -MIN- à Châteaurenard.
Dans un premier temps, la CCI d’Arles apportera son expertise dans les études préliminaires (zone
de chalandise, cahier des charges…)
Financement de vos projets avec le FISAC
L
e FISAC, Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce propose des aides directes de l’Etat à
l’investissement. Une aide qui permet aux artisans et commerçants de financer une partie de leurs projets pour
les accompagner dans leur développement. Rénovation, modernisation, achat d’équipement professionnel…
Un conseiller de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles répond à vos questions.
Contact : 04 90 99 08 55
Pour plus d’infos :
www.arles.cci.fr/developpement-de-votre-entreprise-commerce-les-aides-pour-le-commerce-fisac.php
ou auprès de Nathalie Gibelin, Conseillère municipale déléguée au Commerce et à l’Artisanat
Le Tribunal de commerce à votre écoute
Nathalie GIBELIN
Conseillère municipale
déléguée au Commerce
et à l’Artisanat
« C’est une instance qui est là
pour vous conseiller et vous
aider... avant que n’arrive
l’irrémédiable. ».
G
érer c’est prévoir, prévoir c’est anticiper, anticiper c’est réussir
pour mieux rebondir. Si vous avez des difficultés, n’attendez pas,
des solutions légales existent. Vous pouvez vous adresser en toute
confidentialité à un service public de proximité : le Tribunal de
commerce.
Son greffier évaluera l’état de santé de votre entreprise afin de prendre les
bonnes décisions car il existe différentes procédures adaptées à votre
situation. N’hésitez plus.
Contact : 04 90 91 42 00
Le e-commerce, c’est déjà demain
C
omment appréhender la publicité sur Internet, trouver des
pistes pour une meilleure utilisation ? Autant de questions
que peuvent de poser les entreprises. Comment « booster
» son chiffre d’affaires en utilisant la publicité sur Internet.
A l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays
d’Arles, une réunion publique à destination des entreprises,
commerçants et artisans a été organisé lundi 25 janvier Grande
salle de la Mairie.
Patrice Brie, conseiller numérique et innovation a présenté une
application « Google Adwords » qui apporte aux professionnels des
réponses pertinentes à leurs demandes.
Contact : CCI Pays d’Arles
[email protected] - Tél. 04 90 99 08 48
34
Le Grès au jour le jour
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
EAUX ET CANAUX, À SAVOIR
Carte des canaux sur la commune de Saint-Étienne du Grès
Canaux entretenus par l’ASCO
des Vidanges
Canaux de l’ASF Vigueirat
Canal des Alpines
Le Canal des Alpines, canal d’arrosage
L
e Syndicat Intercommunal du Canal des
Alpines Septentrionales (SICAS) est un
établissement public qui regroupe vingt
communes du département des Bouches du
Rhône dont Saint-Étienne du Grès. Son but est
d’assurer la distribution d’eau d’irrigation qui lui a
été confiée par voie de concession.
Le territoire du Comtat et du Nord des Alpilles
comprend de nombreux canaux principaux et de
branches secondaires et tertiaires (filioles). Le SICAS
assure la gestion et l’entretien du canal principal dit
canal des Alpines. A l’inverse, les autres canaux sont
gérés par des Associations Syndicales de Propriétaires
(ASP), des associations d’entretien ou encore par
aucune structure et dans ce dernier cas, la gestion
dépend bien souvent de la bonne entente entre les
propriétaires riverains et usagers des canaux.
Il irrigue directement ou indirectement la partie Nord du département des Bouches-du-Rhône comprise entre la chaîne
des Alpilles, la Durance et le Rhône.
Le canal des Alpines d’une longueur totale de 120 km, est composé de 2 branches principales indépendantes. L’eau qu’il
transporte provient de la Durance. De la même manière qu’une rivière draine un bassin versant, les canaux de drainage
agricoles assurent, cette même fonction. Mais à la différence des rivières, certains canaux sont souvent uniquement dus à
l’intervention de l’homme dans le but de drainer efficacement des terres.
Le Grès au jour le jour 35
L
Le Canal du Vigueirat, canal d’évacuation des eaux
e bassin versant nord du Vigueirat est inséré entre la Montagnette au nord-ouest et la chaine des Alpilles au sudest. Les axes d’écoulement qui constituent le réseau hydrographique de ce territoire se dirigent vers le sud.
A partir de Saint Gabriel, ce réseau hydraulique devient le Vigueirat, un canal d’assainissement agricole. Le contrat
de canal du Comtat à la Mer est une démarche territoriale, contractuelle et concertée. Il s’intéresse aux canaux
d’irrigation du nord des Alpilles et du Comtat ainsi qu’aux canaux de drainage agricoles, gaudres et milieux aquatiques du
territoire du bassin versant du Vigueirat - Marais des Baux - Crau et ce jusqu’à la mer Méditerranée.
Unique en son genre, ce contrat de canal vise à mettre en place une gestion globale et partagée de la ressource en eau,
des ouvrages et des usages à l’échelle de son territoire de compétence, tout en tenant compte des enjeux environnementaux
(milieu naturel, paysage, cadre de vie, loisirs). Ainsi, il associe l’ensemble des acteurs (collectivités, institutionnels,
usagers) qui interviennent dans le domaine de l’eau.
Syndicat intercommunal
Place Pierre Limberton - 13103 Mas Blanc des Alpilles
Tél. 07 63 05 13 13 - [email protected]
L’ASCO des Vidanges, une très vieille histoire
L
a plaine située entre la Montagnette et les Alpilles a été dans le passé occupée par le Rhône puis par la Durance.
Cette eau s’ajoutait à celles des écoulements de pluie ou de crues, il était donc impératif de débarrasser ces
terrains des risques hydrauliques et de l’humidité en créant un système de canaux cohérents et efficaces.
Un brin d’histoire
En 1642 un ingénieur des eaux hollandais est envoyé par Louis XIII pour drainer et assainir les vastes étendues
marécageuses entre Saint Rémy et Tarascon. Il dresse alors les plans de l’actuel Canal du Vigueirat. Achevé en 1679, il
avait pour fonction principale de récupérer les écoulements de tous les ruisseaux, roubines, vallats et gaudres avec
obligation de le surveiller et de l’entretenir régulièrement. Un décret impérial de Napoléon en 1857 signe la naissance de
l’association des Vidanges du Vigueirat autour des communes de Tarascon, Saint Rémy, Maillane, Graveson, Eyragues,
Châteaurenard et Mas Blanc des Alpilles. Un arrêté du 1873 en modifie les statuts et intègre Saint-Étienne du Grès,
Rognonas et Barbentane.
L’Association Syndicale Constituée d’Office (ASCO) des Vidanges est une association particulière du Vigueirat, créée en 1962
par arrêté préfectoral. Son rôle est de gérer l’entretien des roubines, affluents du Vigueirat.
L’association est administrée par un syndicat de cinq membres.
Les propriétaires des terrains intéressés par l’écoulement des eaux, ou vidanges, sont associés pour réaliser les travaux
d’entretien et de curage à leurs frais.
Pour plus de renseignements :
ASCO des vidanges
Place de la Mairie 1 - 3103 Saint-Étienne du Grès
Tél. 04 90 49 49 06 du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00
[email protected]
Assemblée Générale de l’ASCO des Vidanges
L’élection des syndics de l’ASCO des Vidanges aura lieu lors de l’Assemblée Extraordinaire des propriétaires le
samedi 23 avril 2016 à partir de 11h30 Grande salle de la Mairie. Pour se présenter : retirer un imprimé de
candidature auprès du bureau de l’ASCO jusqu’au 24 mars 2016 et déposer cet imprimé jusqu’au 5 avril 2016.
36
36
Le Grès au jour le jour
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
TOURISME, COMMERCE, ARTISANAT
La Carte du LIFE
P
iloté par le Parc naturel régional des Alpilles, le programme « Life des Alpilles » vise à restaurer
et à entretenir les habitats de 13 espèces d’oiseaux, par une gestion conciliant les activités
humaines et la préservation des milieux. Une quarantaine d’actions sont et seront menées
jusqu’en 2018.
Le budget de 1,8 milion d’euros (75% Communauté Européenne, 12,5% CD13 et 12,5% Région PACA) bénéficie au territoire
des Alpilles.
Un outil cartographique à destination du grand public est disponible en ligne. Cet atlas géographique permet d’identifier
les zones à enjeux majeurs et de prendre des mesures de gestion territoriale. Découvrez sur le site internet du Life,
www.life-alpilles.com, la carte interactive et l’application pour smartphone.
Protection des lignes électriques : une action LIFE des Alpilles
M
ardi 16 février une opération a été menée au
mas de Gourgonnier entre Maussane et Mouriès
en partenariat entre ERDF, la Ligue de Protection
des Oiseaux-LPO- et le PNRA. Elle a permis
d’équiper les lignes électriques de protection « avifaune »
afin que les oiseaux puissent s’y poser sans danger. Ce
programme concerne des oiseaux emblématiques et
fragiles des Alpilles comme l’aigle de Bonelli, le vautour
percnoptère, le Grand-duc, les circaètes. Pour Jean Mangion
« préserver la biodiversité, c’est préserver notre planète,
notre santé, l’avenir de nos enfants et donc quelque part de
l’avenir de l’humanité. Il n’y a donc pas de petit geste mais
des gestes qui sauvent ».
37
Le Grès au jour le jour 37
Apprendre en s’amusant, tel est le credo
du Parc naturel régional des Alpilles
L
’eau est une ressource précieuse et il est
important de prendre conscience, dès le plus
jeune âge, de la nécessité de la préserver. Ces
sessions de sensibilisation, d’une durée d’environ
1 heure par classe, sont assurées par des intervenants
de trois associations d’éducation à l’environnement,
partenaires du Parc : Chemin Faisan, Arts de Vivre et
Lili Nature.
Chaque élève reçoit son Passeport eau dans les Alpilles,
support pédagogique et ludique qui explique d’où vient
l’eau des Alpilles, présente ses différentes utilisations et
donne quelques éco-gestes simples à faire à la maison.
Ce projet original s’inscrit en complément des ateliers
thématiques développés à l’année par le Parc des Alpilles
avec les équipes pédagogiques. Son format court permet
de multiplier les interventions et de toucher davantage
d’enfants, et par là même les familles.
Cette expérience a rencontré un vif succès puisque 123
classes ont participé à l’opération.
Cette campagne est intégralement prise en charge par le
PNR Alpilles, avec le soutien du Conseil régional
Provence-Alpes-Côte d’Azur, la collaboration de
l’Éducation Nationale et des structures pédagogiques
partenaires du PNR Alpilles.
Contacts :
Romain Blanc chargé de mission
Connaissance et Vie du territoire
[email protected]
Laurent Filipozzi chargé de mission Gestion des
ressources Eau Air Energie Déchetd
[email protected]
Le Parc et l’eau avec « Aqui, l’Aigo es d’or »
F
in 2015, une nouvelle campagne d’éducation à
l’environnement sur le thème « l’eau des Alpilles » a
été lancée par le Parc naturel régional des Alpilles
dans toutes les écoles du territoire.
Intitulée « Aqui, l’Aigo es d’or » (ici, l’eau est d’or), cette
opération a pour objectif de sensibiliser les enfants et leurs
familles à la connaissance de la culture de l’eau dans les
Alpilles et de transmettre les gestes utiles dans la vie de tous
les jours pour économiser cette ressource naturelle précieuse.
Cette initiative est également l’opportunité de présenter aux
élèves l’opération de distribution des kits mousseurs hydroéconomes dans le PNRA afin qu’ils puissent en parler à leurs
parents de retour à la maison.
Ces économiseurs d’eau permettent de réduire jusqu’à 40%
la consommation d’eau de vos robinets. Ils sont distribués
gratuitement à l’accueil des mairies des communes du Parc.
38
Le Carnet du Grès
Mars• 2016• Le Journal des Grésouillais N° 8
Le Carnet rose
ALBERO Èloan
CHASSEFIÈRE Thaïs
Manon
GRÜNGOLD
TROILLET Rose
!
Nous vous rappelons que si vous souhaitez nous faire part
d’une naissance, d’un mariage ou d’un décès, le Journal
des Grésouillais est désormais trimestriel. N’hésitez pas
à communiquer vos informations à l’État Civil, le plus tôt
possible. Sans oublier de remplir, pour une annonce de
naissance, l’autorisation de publication de la photo de
votre enfant (si vous le souhaitez).
Retrouvez
toutes les infos du village
HEDON Manon
Matthis
PERRIER Matthis
VERAN GARCIA Joey
Joey
Félicitations aux
heureux parents
et bienvenue à nos
petits Grésouillais.
Rose
Les Médaillés du
travail à l’honneur
Médaille d’or :
Monsieur Denis ARNOUX
Pour accéder aux sites de la Mairie flashez les QR CODE
créés par l’association « Le Grès en Bandoulière »
Le Carnet gris
BARTHELEMY Simon
BELLAGAMBA Erina
CECCHI Alda
CHABRIER Jeanne
EYNAUD Pierre
GIRARD Jacques
JUIN Jean
MARTINEZ Pierre
MARTIN Henri
QUENIN Jacqueline
RABOUIN Alice
RESCINITI DE SAYS Nino
TOTY Alice
Avec nos regrets et nos sentiments
les plus attristés.
Sur le site Internet : www.saintetiennedugres.com
Suivez l’actu sur la page Facebook : www.facebook.com/saintetiennedugres
et sur le blog note de maire : www.blognotedumaire.com
Abonnez-vous à l’info lettre mensuelle : [email protected]
Le Carrnett bla
anc
CHAMBROUK Atmane
et THOMASO Caroline
Avec tous nos vœux de bonheur
aux novis.
39
Le Carnet du Grès 39
Une pervenche d’argent pour Maurice Nougier
Beaucoup d’émotion, samedi 27 février en fin d’après-midi à la salle Pierre Emmanuel. Après une répétition exceptionnelle
du groupe musical Le Condor, Maurice Nougier a été honoré d’une « Pervenche d’argent ». Une belle surprise pour lui
puisque la cérémonie avait été tenue secrète par son entourage, son épouse Sylvette et les musiciens du groupe.
Figure bien connue du village, Maurice Nougier a été durant de longues années
Président du club taurin La Coleta, un mainteneur des traditions au sein du
Felibrige pour qui la culture provençale n’est pas un vain mot et aujourd’hui
musicien au sein du Condor.
La « Pervenche d’argent » n’est pas une distinction ni une récompense. C’est un
insigne que l’on porte au revers d’une veste ou du fichu d’arlésienne. C’est
l’honneur fait aux mainteneurs des traditions provençales.
Numéros utiles
LES SERVICES INTERNES
Mairie
Bibliothèque
Police municipale
Services techniques
04 90 49 16 46
04 90 49 14 62
06 60 45 65 28
04 90 49 16 88
Ecole Primaire
Ecole Maternelle
04 90 49 19 63
04 90 49 15 31
LES URGENCES
Samu
Gendarmerie
Pompiers
Pompiers Le Grès
Centre anti poison Marseille
Urgence Sécurité Gaz -GRDF
Raccordement gaz et conseil-GRDF
Electricité-ERDF
15
04 90 92 00 47
18
04 90 49 16 59
04 91 75 25 25
0 800 47 33 33
09 69 36 35 34
09 72 67 50 44
MÉDECINS GÉNÉRALISTES
Docteur Pierre de Mortillet
Docteur Fulco Favre
04 90 49 18 51
04 90 49 07 05
ASSOCIATION LOCALE DES CONSOMMATEURS ARLES
Le jeudi
04 90 49 96 46
Les autres jours
04 90 91 42 35
TAXIS
Laurent
06 83 17 58 24
[email protected]
www.taxislaurent.fr
Rémy
06 10 89 28 02
[email protected]
HORAIRES D’OUVERTURE DE LA MAIRIE
Du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
HORAIRES DE LA BIBLIOTHÈQUE
Lundi
de 13h30 à 17h00
Mardi
de 08h30 à 12h00
Mercredi
de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
Jeudi
fermeture
Vendredi
de 08h30 à 12h00
HORAIRES DE LA DÉCHETTERIE
Lundi
de 8h00 à11h45
Mardi
de 8h00 à11h45
Mercredi
de 8h00 à11h45
Jeudi
de 8h00 à11h45
Vendredi
de 8h00 à11h45 et de 13h30 à16h15
Samedi
de 8h00 à11h45 et de 13h30 à16h15
PHARMACIE
Dominique Schickele
04 90 49 14 48
INFIRMIÈRES
Christelle Reynaud,
Nathalie Barthelme, Sophie Dragole
06 33 54 49 68
Martine Leuck, Isabelle Teixeira,
Béatrice Labeaume
04 90 49 00 30
RAMASSAGE DES ENCOMBRANTS
Tous les 1er et 3ème mercredis du mois de 13h30 à 17h00
Mireille Nougier, Christine Roch,
Christine Moreno
06 85 38 05 32
CABINET DE KINÉSITHÉRAPIE
P. Barret, E. Herment Sabatier,
F. Lacombe Terrin et G. Terrin
LE MARCHÉ
04 90 49 19 58
Ouverture aux particuliers le lundi, mercredi, vendredi
Horaires d’hiver : 16h50
Horaires d’été : 18h00 (à partir du 2 mai 2016)
04 90 49 01 44
PODOLOGUE
Anaïs Barret
04 90 49 01 44
MUTUELLES
MGA - Avignon
MSA - Provence
04 90 89 12 19
04 94 60 38 38
LA POSTE
Du mardi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00
Le samedi de 9h00 à 12h00
À MAS BLANC DES ALPILLES
Osthéopathe, C. Dupont
Médecin, R. Pacheco
Dentiste, G. Maudoigt
Sage-femme, J. Barronnier
06 87 44 21 63
04 90 98 79 75
04 90 99 99 09
06 33 49 65 04
40
Célébration du Centenaire de la
naissance de Pierre Emmanuel
Le 100ème anniversaire de la naissance de Pierre Emmanuel sera l’occasion pour le Village d’évoquer
cette figure majeure du XXème siècle. Le poëte s’était installé les 20 dernières années de sa vie à
Saint-Étienne du Grès, qui a baptisée la salle des fête de son nom.
Pierre Emmanuel, de son vrai nom Noël Mathieu, est né
en 1916 dans les Pyrénées-Atlantiques et mort à Paris
en1984.
Tandis que ses parents émigrent aux États-Unis, il est
élevé par un oncle paternel. Après des études de lettres
à l’Université de Lyon, il entame une carrière d’enseignant.
Venu à la poésie par la lecture de La Jeune Parque de
Valéry, il se familiarise avec les romantiques allemands
et les auteurs anglais. C’est Pierre Jean Jouve, qu’il
rencontre en 1937, qui le guide dans ses débuts poétiques
avec Elégies (1940) et surtout Le Tombeau d’Orphée
(1941) grâce à qui, il acquiert une véritable reconnaissance.
Réfugié dans la Drôme pendant l’Occupation, il participe
à la Résistance tout en poursuivant ses activités
d’enseignant.
Après-guerre, il séjourna de longues périodes dans sa
propriété sur le chemin romain à Saint-Étienne du Grès
où il aimait à écrire.
En marge de ses activités de poète, Pierre Emmanuel est
également journaliste. Il collabore à Témoignage
Chrétien, Réforme, Esprit. Chef des services anglais puis
américains de la Radiodiffusion-télévision française de
1945 à 1959, il est aussi très engagé dans la vie culturelle
de son temps : président de l’Association internationale
pour la liberté de la culture, président du PEN club
français de 1973 à 1976, président de la commission des
affaires culturelles pour le VIème Plan, président de
l’Institut national de l’audiovisuel de 1975 à 1979,
administrateur du Festival d’automne…
Pierre Emmanuel est élu à l’Académie française, le 25
avril 1968, au fauteuil du Maréchal Juin. Après l’élection
de Félicien Marceau, dont il dénonçait l’attitude
collaborationniste, il se déclara démissionnaire de
l’Académie en 1975. Toutefois, ses pairs ne prennent pas
acte de cette décision et attendent sa disparition pour
procéder à son remplacement.
L’œuvre poétique de Pierre Emmanuel reste l’une des
plus importantes du XXème siècle, elle est à l’image du
personnage: indépendante.
SALLE PIERRE EMMANUEL JEUDI 28 AVRIL 2016 DE 18H30 À 20H30
Au programme : projection de films et d’une interview, conférence sur la vie et l’œuvre de ce grand poète,
lecture de ses poèmes par les enfants du Village, pour découvrir cette œuvre hors du commun.