les contes détournés

Commentaires

Transcription

les contes détournés
A lire en page 3
So
m
m
ai
re
Sommaire
Edito
p2
p3
Voyage :
François à la découverte de l’Inde…….
p 4-5
Musique :
Musiques du monde …………..
p 6-7
Littérature :
les contes détournés………………..
p 8-9
Découverte :
Sorties pédagogiques……………..…
p 10-13
Nature :
Les animaux en voie de disparition…
p 14-15
Santé :
Bien se nourrir……………………….
p 16-17
Sport :
Planète rugby……………………… .
L’EPS en péril……………….………
p 18
p 19
Loisirs :
L’emprise des jeux …………………..
Jeux……………………………………
p 20-21
p 22-23
2
Ed
ito
Amis lecteurs ,
Le voici enfin ce premier numéro tant attendu d’Instit
Infos. Le premier d’une longue série ? Affaire à suivre…
Vous avez tous participé à son élaboration et nous vous
en remercions. Ce bébé, qui est le votre autant que le notre, est le fruit d’un long travail acharné réunissant les
cerveaux de cette belle promotion des PE1 2006-2007.
L’enfant a grandi, le voici maintenant adulte.
Sur la une de ce journal, une simple question : « La réforme idéale ? ». Une blague ? Un défi ? Un mystère ?
Une énigme ? Une question piège d’un inspecteur (ou
inspectrice) lors d’un certain entretien par une belle journée de juin ? A vous de juger, telle est la réponse. Souhaitons simplement ne jamais entendre cette question, ainsi
soit-il !
Pour le moment, prenez le temps de parcourir ces pages,
devrions-nous dire vos pages, et gardons notre joie de vivre et l’ambiance de la promo d’ici à juin 2008 ! Alea jacta est ! (le sort en est jeté !).
Déborah, Nathalie et Cédric
pour le CDR
3
Vo
ya
g
e
FRANÇOIS À LA
DÉCOUVERTE DE L’INDE
Carte d’identité
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Nom:Inde (Bharat en Hindi)
Localisation: sud du continent asiatique
Superficie: 3 287 590 km²
Nombre d’habitants: environ 1 020 000 000
Langue: l’Hindi est la langue la plus parlée
Capitale: New Delhi
Monnaie: la roupie
Régime politique: démocratie organisée en république
fédérale
Hymne: jana gana mana (seule la vérité
triomphe)
Emblème: le tigre
signature:
Namasté, je m’appelle François, j’ai dix ans et j’habite en France. Je passe
mes vacances en Inde avec mes parents et je vais vous faire découvrir ce
magnifique pays.
Le matin, je me promène au marché en Inde du nord. Les gens ne parlent pas
la même langue que chez nous, on m’a dit que dans cette région ils parlaient
l’Hindi mais il existe bien d’autres langues en Inde. Sur le marché, je
découvre les produits traditionnels tels que la soie, les tapis et les épices;
ainsi que la tenue locale des femmes: le sari.
Les bonnes odeurs du marché m’ouvrent l’appétit. Sur la
route du restaurant, à Agra, je découvre le Tag Mahal, c’est
très beau et très grand! Le Tag Mahal est un mausolée
construit en 1630 par un empereur Mongol pour sa femme
décédée. C’est l’une des sept merveilles du monde.
4
g
ya
Vo
e
Au restaurant, je ne sais pas quoi manger, il y a
plein de bonnes choses au menu. Le cuisinier me
conseille de choisir un plat typique: le poulet
tandoori. Tous les plats sont accompagnés de riz
et le pain s’appelle « le naan».
Avant de partir, je dois me laver les mains parce qu’ici on mange sans couvert. En
sortant du restaurant, je vois beaucoup de gens mendier: l’Inde est un pays très
pauvre.
Après le repas, je vais visiter un temple. Il y a de nombreuses statues
de divinité: l’hindouisme est la première religion du pays.
En sortant du temple, je rencontre une écolière. Elle s’appelle Rani, ce
qui signifie « reine ». Elle porte un uniforme comme tous les écoliers
du pays.
Rani me raconte ce qu’elle vient
d’apprendre sur Gandhi aujourd’hui:il est à
l’origine de l’indépendance de l’Inde en
1946, ancien Commonwealth; il prône la non violence
et reste le modèle de pacification aujourd’hui.
Le soir, l’hôtel organise un spectacle de danse
traditionnelle: le Bharata Natyam est la danse
classique indienne qui reprend des scènes du Veda,
le texte sacré hindou.
Quelle magnifique journée,
je n’oublierai jamais ce
pays!!! Jamais ce pays...
5
M
us
iq
ue
MUSIQUES DU MONDE
SAMBA DE BRAZIL
Source photo :
www.bresil-photo.com
Au début du XX ème siècle, est apparu à Rio de Janeiro, un genre musical et
une forme de danse populaire qui signifie «nombril contre nombril », « être animé,
excité » ou encore « danser avec joie » c’est bien sûr la samba. Le rythme était donné
essentiellement par les instruments de percussion, la guitare et la cavaquinho, importé
par des noirs africains issus de l’esclavage. La samba se pratique alors par un
mouvement des hanches, du bassin et des jambes : le haut du corps bouge très peu,
voire pas du tout.
Quand on parle de Samba, le Carnaval, qui a été amené par les Portugais au
XIXème siècle, nous vient tout de suite à l’esprit. La fête se déroule tous les ans,
pendant quatre jours, sept semaines avant Pâques, en plein été brésilien. C’est un
moment destiné à s’amuser, boire, danser où l’on oublie tous ses problèmes et l’ordre
social établi.
La première samba enregistrée fut « Pelo telefone » (Au téléphone), en 1916 par le
chanteur Donga. L’une des artistes qui a fait le plus la promotion de la
Samba hors de son pays ces dernières années c’est Daniela Mercury.
La cavaquinho
Discographie :
« Ecoute le Brésil : chants et comptines
pour enfants de 4 à 10 ans ». Editeurs :
Frémeaux et associés
6
Brazil- Samba, Editeurs : Wagram
Music
Bharati, « Il était une fois l’Inde »
Source photo : sambabresil.free.fr
INDE
ue
iq
us
M
MUSIQUES DU MONDE
En Inde la musique est liée à la religion et à la
mythologie. Elle trouve son origine dans les quatre
Vedas (textes sacrés de la religion védique). La
musique indienne est élaborée suivant deux
systèmes : la musique hindoustanique (au nord) et la
musique carnatique (au sud).
Source image : wikipédia
La musique classique de l’Inde repose en
grande partie sur l’improvisation à partir de râgas
(cadres mélodiques). La gamme indienne est
composée de sept notes au lieu de huit pour la
gamme occidentale. Les sept notes sont : sa, ri, ga,
ma, pa, dha et ni. La musique de l’Inde est modale,
c’est-à-dire qu’elle se joue principalement dans un
seul mode.
Les instruments de musique de l’Inde sont
classés en quatre catégories : les instruments à
cordes (le sitar, la vinâ,…), les instruments à vent (le
bansuri, le shenaï,…), les instruments à peau tendue
ou tambours ( la avanaddha…) et les percussions (les
tablas, le mridangam,…).
CENTRAFRIQUE
Les Pygmées Aka sont installés dans le sud-ouest de la
République centrafricaine. Estimés à environ 5 000 habitants, les Aka
résident par campement et vivent de la chasse et de la cueillette.
La tradition culturelle(musique et danse) est toujours associée
aux
événements de la communauté Aka. Elle fait partie intégrante
des rituels,
notamment les cérémonies accompagnant l’inauguration de nouveaux
campements, les grandes chasses, les rassemblements ou les funérailles. Cette tradition
culturelle permet l’expression spontanée et l’improvisation.
Les chants y sont généralement accompagnés de divers instruments à percussion et
à cordes, spécifiques à chaque circonstance. Ceux-ci constituent l’élément central de la
préservation des valeurs de la communauté. Selon le rituel, les danses sont exécutées soit
en solo, soit par des hommes, soit par des couples mixtes.
7
Li
tté
ra
tu
re
LES CONTES DÉTOURNÉS
L
a littérature de
jeunesse, une littérature à part
entière
La littérature adressée à l’enfance ne s’est jamais
située en dehors de la littérature que lisent les
adultes. Elle se porte seulement vers des lecteurs
qui n’ont pas les mêmes interrogations sur le sens
du monde que leurs parents.
Quelle place en maternelle ?
L’album a depuis longtemps sa place à l’école
maternelle. Pourtant, le mot « littérature » était
absent des programmes jusqu’en
2002. Selon ces derniers textes, il convient
d’aborder dès 3 ans les albums de littérature de
jeunesse afin d’installer une « première culture
littéraire ». L’enfant est mis en situation de
découvrir le plaisir du conte. C’est l’occasion
d’enrichir les échanges et le langage d’évocation,
d’ouvrir les jeunes esprits à la culture des contes et
des légendes, dont les significations sont
universelles...
L’intérêt?
Les œuvres permettent aux enfants d’interroger les
valeurs qui organisent la vie et lui donner une
signification. Elles permettent l’échange
d’impressions sur les émotions ressenties,
d’élaborer des jugements esthét iques,
philosophiques et
de remettre en
cause des préjugés.
transformations ,des évolutions de bouche à
oreille; on peut donc dire que tous sont déjà des
Définition : C’est un récit bref de faits imaginaires « variantes ».
. le conte moderne : il
qui plonge le lecteur dans un univers déroutant
bouscule
la
structure
traditionnelle ( « il était une
différent du monde réel. C’est un genre de type
narratif et objectif ayant une attention morale. Le fois ») .Désormais, dans la littérature de jeunesse,
conte a une visée optimiste ( tout finit bien). Dans de nombreux auteurs utilisent les contes
le conte tout est possible ( les personnages peuvent traditionnels afin d’en proposer une réécriture, une
être dotés de pouvoirs, triompher du mal…) et il adaptation . Il s’agit souvent d’un choix créateur .
On peut trouver dans les contes détournés :
présente une vision rassurante du monde.
°Les transpositions
C’est seulement depuis le XVII ème siècle, en
°Les parodies et détournements
France, que les contes sont destinés aux enfants.
°Les références, allusions et citations
Un genre particulier : . le conte populaire : il fait
partie de la culture patrimoniale et participe à la
littérature orale comme les chansons ,les
proverbes, les rondes ….Le conte populaire est un
type de récit en prose d’évènements fictifs
transmis oralement .
Au XVII ème siècle, les contes populaires français
ont été collectés et fixés à l’écrit par des auteurs
tels que Perrault, puis les frères Grimm .A
l’époque, les contes avaient déjà subi des
Conte et conte détourné
8
En primaire?
Elle permet de constituer une culture littéraire, un
réseau de références (faire de la culture scolaire
une culture partagée).
Chaque année, les enseignants ont à faire
découvrir à leurs élèves 10 ouvrages parmi
lesquels doivent figurer : 2 classiques de l’enfance
et 8 œuvres contemporaines de littérature de
jeunesse. Un ouvrage au moins sera choisi dans
chacune des 6 catégories : albums, bandes
dessinées, contes et fables, recueils de poésie,
romans et récits illustrés, pièces de théâtre.
La littérature sert de support à des activités de
productions de textes, notamment par le biais du
détournement ou du pastiche.
re
tu
ra
tté
Li
LES CONTES DÉTOURNÉS
Le petit Chaperon vert, Grégoire Solotareff et
Nadja
Le petit Chaperon vert est une fille très sympathique et courageuse. Elle n’a qu’une ennemie, cette
sale menteuse de petit chaperon rouge…
Les trois petits loups et le grand
méchant cochon, Eugène Trivizas et Helen Oxenbury
Il était une fois trois petits loups tout doux qui voulaient se construire une maison…Mais voici que
surgit le terrible grand méchant cochon…
Le loup sentimental, Geoffroy de Pennart
Lucas est un petit loup qui doit quitter sa famille
pour mener sa vie de loup adulte. Il va rencontrer
tour à tour: le petit Chaperon Rouge, les trois petits
cochons, le Petit Poucet….
Q
ue faire
avec les enfants
concernant les
contes détournés ?
Le détournement de conte peutêtre abordé dès la maternelle.
Plus tôt l’enfant apprend à
réécrire des contes en utilisant
différents procédés d’écriture tel
que
la
parodie,
la
transposition…plus tôt ce travail
aide l’enfant à entrer dans les
contes, à les comprendre et à
s’imprégner de la structure de
ces derniers.
Définition indispensable:
Parodie : La parodie est une
reprise ironique ou dérisoire
d’une œuvre, ou d’un genre, qui
en caricature les règles, les
personnages, les situations ou
les stéréotypes.
Détournement
:
Le
détournement ainsi que la
parodie utilise l’inversion, la
réduction ou l’amplification,
l’anachronisme, les jeux de
mots….Elle est proche du
burlesque.
Plusieurs types d’act ivités
reprenant le détournement
peuvent ainsi être proposés aux
enfants :
1. A l’aide d’un tableau de
comparaison, établir une
liste des différences
entre un conte original et
un conte détourné.
Exemple : comparer Le
Chapeau rond rouge et
Le Petit Chaperon
Rouge. Cela aidera les
enfants à comprendre à
quel moment on entre
dans un pastiche, les
élé me nt s
q u i
changent….
2. Utilisation de films
d’animat ion qui
s’appuient sur le procédé
du détournement : Shrek
reprend différents contes
et peut-être présenté aux
enfant s. Ensuit e,
discussion avec les
enfants autour du
p r o c é d é
d e
détournement.
3. Possibilité de montrer à
des enfants un spectacle
moderne présentant des
cont es détournés.
Exemple : Le petit
Chaperon rouge, texte et
mise en scène de Joël
Pommerat Avec Saadia
Bentaiëb, Ludovic
Molière, Florence
Perrin...
4. Demander à des enfants
de cycle 3, d’écrire euxmême un conte détourné
en fonction d’une
histoire connue de ceuxci. Exemple http://www.
a c - a m i e n s . f r /
etablissements/0021638v/
cm/lectureaucm/
contesdetournes.htm.
9
Lé
gi
sla
tio
n
LES SORTIES
Illustration des cours, rencontres avec la réalité, donner du sens aux apprentissages, quelles sont les principales sorties pédagogiques dans
le Pas de Calais.
possibles dans le Pas De Calais.
F
inalités et objectifs : « L’école est le lieu d’acquisi-
tion des savoirs ouvert sur le monde qui l’entoure. C’est
pourquoi les enseignants organisent des activités à l’extérieur de l’école. »
«Les sorties scolaires contribuent à donner du sens aux
apprentissages en favorisant le contact direct avec l’environnement
naturel ou culturel … sur les plans social, moteur, sensible, cogn
tif… le besoin de comprendre et de communiquer s’en trouve act
vé ». « Elles tendent à compenser certaines inégalités sociales et
culturelles ». « Les activités pratiquées à l’occasion d’une sortie
scolaire viennent nécessairement en appui des programmes. »
« Dans un projet, la sortie peut constituer une étape initiale, un
temps fort dans un domaine d’activités ,l’aboutissement d’une série
d’activités et d’apprentissages. »
« L’accent sera mis sur les aspects transversaux des apprentissages,
autonomie, esprit d’initiative, acquisition ou perfectionnement de
méthode de travail et de communication orale. »
CADRE LEGISLATIF :
Les autorisations de sorties scolaires sont délivrées après avoir vérifié que les conditions de sécurité sont respectées à savoir :
Taux d’encadrement :
Attention certaines activités sportives nécessitent un encadrement spécifique voire supplémentaire.( ski, tir à l’arc ,piscine )
Écoles maternelles ou classes élémentaire
avec section enfantine
École élémentaire
2 adultes au moins dont maître de classe au
delà de 16, 1 suppléant donc environ 1 pour
8
2 adultes au moins dont le maître quel que
soit l’effectif, > 30 un supplémentaire donc
environ 1 pour 15
Sortie occasionnelle sans nuitée
idem
idem
Sorties avec nuitée
idem
2 adultes au moins dont le maître quel que
soit l’effectif. au delà de 20, un adulte supplémentaire. pour 10
< 12 = le maitre + 1 intervenant qualifié ou
un autre.
> 12 =1 intervenant qualifié ou un
enseignant sup pour 6 enfants.
< 24 élèves = Maître + 1 intervenant qualifié ou un autre enseignant. > 24 élèves 1
intervenant qualifié ou un enseignant supérieur pour 12.
Sotie réguliere
A VERIFIER EGALEMENT
•
CONDITION DE TRANSPORT.
•
CONDITION D’ACCUEIL.
•
LA NATURE ET CONDITIONS SPECIFIQUES LIEES A DES ACTIVITES PRATIQUEES .
10
D
éc
ou
ve
SCOLAIRES
rte
BASES DE LOISIRS:
INFOS COMPLEMENTAIRES
3 catégories de soties :
1) sorties régulières :
Calais côte d’opale
Ardres
Marck : les hemmes de Marck
Boulonnais :
Equichen plage : parc des hures.
Le Portel plage : le parc de la falaise.
Haut Artois:
Le Parc des Cytises
BENIFONTAINE
Parc de Loisirs de la Gare d'eau
BETHUNE
Parc de la Lawe
BRUAY LA BUISSIERE
Le Parc Calonnix
CALONNE RICOUART
Parc de la Biette
DIVION
Parc Germinal
HERSIN COUPIGNY
Base de plein air de l’ex-fosse n°2 dite «
Dupont »
HERSIN COUPIGNY
Parc Départemental d'Olhain
HOUDAIN
Le Parc des Glissoires
LENS
Loisinord
NOEUX LES MINES
Le parc des faitelles
VENDIN LE VIEIL
Base de Loisirs « Le Grand Marais »
VERMELLES
Le Parc de la Loisne
VERQUIGNEUL
Le Parc de Nature et de Loisirs de Wingles
WINGLES
Artois
Parc des Glissoires
AVION
Domaine La Kilienne
WARLINCOURT LES PAS
A VISITER
Calais côte d’opale
FORT D'AMBLETEUSE
AMBLETEUSE
HISTORIQUE DE LA 2NDE GUERRE
MONDIALE
AMBLETEUSE
EUROLAC
ARDRES
MAISON DE LA FLORE
ARDRES
CANOTAGE ""LA FRÉGATE""
ARDRES
MUSÉE DU MUR DE L'ATLANTIQUE
AUDINGHEN
MUSÉE DES BEAUX ARTS ET DE LA
DENTELLE
CALAIS
MUSÉE DE LA SECONDE GUERRE
MONDIALE
CALAIS
PHARE DE CALAIS
CALAIS
MAISON DU TRANSMANCHE
ESCALLES
SAINT JOSEPH VILLAGE
GUINES
LA TOUR DE L'HORLOGE
GUINES
PASSION D'AVENTURE
GUINES
FORTERESSE DE MIMOYECQUES
LANDRETHUN LE NORD
LES JARDINS DU BANC VERT
LES ATTAQUES
MAISON DU MARBRE ET DE LA GÉOLOGIE
RINXENT
BAL PARC
TOURNEHEM SUR HEM
COLLINE AUX ANIMAUX
WIERRE EFFROY
MUSÉE DU MOULIN
WISSANT
Correspondant aux enseignements
réguliers inscrits à l’emploi du temps
nécessitant un déplacement hors de
l’école.
-Autorisées par le directeur de l’école .
-demande à faire en début d’année ou
en début de cycle d’activités.
2) sorties occasionnelles:
Correspondant à des activités d’enseignement sous des formes différentes et dans des lieux offrant des re
sources naturelles et culturelles
même organisées sur plusieurs jou
nées consécutives sans hébergement.
Autorisées par le directeur d’école.
L’autorisation doit être donnée 3
jours avant sauf sortie de proximité
(pas de condition de délai).
3) Sorties avec nuitées :
Permet de dispenser les enseignements et de mettre en œuvres des activités dans d’autres lieux selon d’autres conditions de vie. Le projet de
sortie, s’inscrit obligatoirement dans
le cadre du projet d’école.
************
L sortie de proximité : une sortie est
dite de proximité lorsque sa durée
n’excède pas la demi-journée de
classe. C’est par exemple le cas pour
aller au gymnase , à la salle de sport,
à la bibliothèque municipale … Il
peut s’agir de sorties régulières ou
occasionnelles. Des dispositions pa
ticulières peuvent être adoptées pour
ce type de sortie. Il n’y a aucune
condition de délai pour déposer la
demande d’autorisation de sortie.Le
déplacement se fait à pied ou en car
mais uniquement s’il a été spécialement affrété pour la sotie
En école élémentaire l’enseignant
peut l’effectuer seul avec sa classe.
En maternelle, l’enseignant doit au
moins être accompagné d’un adulte.
11
Région Artois:
-LES
TRESORS SIMPLES :AGNY
-MAISON ROBESPIERRE :ARRAS
-MUSEE DES BEAUX ARTS :ARRAS
-LA CITADELLE :ARRAS
-MUSÉE MILITAIRE DE LA TARGETTE
NEUVILLE-SAINT-VAAST
-MUSÉE MILITAIRE DE LA TARGETTE
NEUVILLE-SAINT-VAAST
-LABYRINTHE GEANT
BEAURAINS
-MEMORIAL BRITANNIQUE :ARRAS
-CITE NATURE :ARRAS
Région de St Omer
BAILLIAGE
AIRE SUR LA LYS
-ARC INTERNATIONAL
ARQUES
-CHEMIN DE FER TOURISTIQUE DE LA VALLÉE DE
L'AA - ARQUES-LUMBRES
BAYENGHEM LÈS SENINGHEM
-CROISIERE - ISNOR location
CLAIRMARAIS
-LE BLOCKHAUS D'EPERLECQUES
EPERLECQUES
-DISTILLERIE - GENIEVRERIE PERSYN
HOULLE
-LA COUPOLE (Centre d’histoire et de Mémoire du NordPas-de-Calais)
SAINT OMER
-MUSEE HENRI DUPUIS
SAINT OMER
-SAINT OMER VILLE D’ART ET D’HISTOIRE
SAINT OMER
-CROISIERE - Marais Audomarois
TILQUES
-ABBAYE SAINT PAUL
WISQUES
-MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE
THEROUANNE
-MUSEE DE L'HÔTEL SANDELIN
SAINT OMER
-CATHEDRALE DE SAINT OMER
SAINT OMER
-JARDIN PUBLIC DE SAINT-OMER
SAINT OMER
-RANDO RAIL AU PAYS DE LUMBRES
NIELLES LES BLEQUIN
-MAISON DU PAPIER
ESQUERDES
-RESERVE NATURELLE DU ROMELAERE
CLAIRMARAIS
-ASCENSEUR A BATEAUX DES FONTINETTES
ARQUES
-COLLEGIALE SAINT PIERRE
AIRE SUR LA LYS
12
7 vallées
CENTRE HISTORIQUE MEDIEVAL
AZINCOURT
MUSÉE DE L'ABEILLE D'OPALE
BOUIN PLUMOISON
LABYRINTHE GEANT DES 7 VALLEES
BUIRE LE SEC
JARDIN DES LIANES
CHERIENNES
VESTIGES DU CHÂTEAU FEODAL DE FRESSIN
FRESSIN
MUSÉE ABBÉ DELÉTOILLE
FRUGES
MUSÉE MUNICIPAL
HESDIN
TIR A L'ARC DE NATURE
LE PARCQ
MAISON DU PERLE DE GROSEILLE
LOISON SUR CREQUOISE
MOULIN DE MAINTENAY
MAINTENAY
LES JARDINS D'EVEA
MARESQUEL ECQUEMICOURT
LES JARDINS DE LA LYS
VERCHIN
Boulonnais
CATHEDRALE NOTRE DAME de BOULOGNE
BOULOGNE SUR MER
CRYPTE ET TRESOR DE LA CATHEDRALE NOTRE DAME DE BOULOGNE
BOULOGNE SUR MER
MAISON DE LA BEURIERE
BOULOGNE SUR MER
NAUSICAÀ
BOULOGNE SUR MER
CHÂTEAU MUSÉE
BOULOGNE SUR MER
MUSÉE DU LIBERTADOR SAN MARTIN
BOULOGNE SUR MER
MAISON DE LA FAïENCE
DESVRES
PARC ET JARDINS DE CONTEVAL
LA CAPELLE LES BOULOGNE
LE FORT D'ALPRECH
LE PORTEL PLAGE
MAISON DU PATRIMOINE
LE PORTEL PLAGE
ARENA - Le monde des dunes
SAINT ETIENNE AU MONT
MUSÉE JEAN CHARLES CAZIN
SAMER
MAISON DE LA NATURE
SAMER
COLONNE DE LA GRANDE ARMÉE
WIMILLE
Ternois
Region Haut Artois :
-NOTRE DAME DE LORETTE
ABLAIN SAINT NAZAIRE
-MUSÉE DE LA MINE JACQUES DERAMAUX
AUCHEL
-COMEDIE DE BETHUNE :BETHUNE
-MUSÉE DE L'ÉCRITURE ET DU CALCUL
BRUAY LA BUISSIERE
-PARC CALONNIX :CALONNE RICOUART
-CHÂTEAU D’OLHAIN
FRESNICOURT LE DOLMEN
-MUSÉE D'HISTOIRE ET D'ARCHEOLOGIE
HARNES
-PASSION D'AVENTURE DANS LES ARBRES D'OLHAIN :HOUDAIN
-CHEVALEMENT LE VIEUX II
MARLES LES MINES
-MUSÉE DE LA MINE :NOEUX LES MINES
-LA PEYLOUSE :SAINT VENANT
-CENTRE EUROPEEN DE LA PAIX
SOUCHEZ
-MONUMENT COMMEMORATIF DU CANADA DE
VIMY :VIMY
-MANOIR DE LA BESVRE :WITTERNESSE
-PARC DE NATURE ET DE LOISIRS "Marcel Cabiddu":WINGLES
-LE PARC DES FAITELLES :VENDIN LE VIEIL
-MUSEE VIVANT 1914 - 1918 :SOUCHEZ
-CENTRE DE LA MINE ET DU CHEMIN DE FER
DENIS PAPIN :OIGNIES
-LOISINORD :NOEUX LES MINES
-MAISON DE LA CHAUSSURE
LILLERS CEDEX
-PARC DÉPARTEMENTAL DE NATURE ET DE LOISIRS D'OLHAIN :HOUDAIN
-MUSÉE DE L’ÉCOLE ET DE LA MINE
HARNES
-CHÂTEAU DE CREMINIL :ESTREE BLANCHE
-ÉCOMUSÉE DE LA MINE
BRUAY LA BUISSIERE
-BEFFROI :BETHUNE
-CH’TI PARC :AVION
-MAISON NATALE DE SAINT BENOIT JOSEPH LABRE:AMETTES
MUSÉE LOCAL DES ARTS ET TRADITIONS POPULAIRES
AUXY LE CHATEAU
JARDINS DE BARLY
BARLY
SCULPTURES ET JARDIN
BERGUENEUSE
DONJON DE BOURS
BOURS
JARDIN DE MARIE ANGE
CROISETTE
CIRCUIT DE CROIX
CROIX EN TERNOIS
FERME APICOLE
DIÉVAL
MOULIN MUSÉE WINTENBERGER
FREVENT
MUSÉE DUCATEL
FREVENT
FERME AUX OISEAUX
FREVENT
CHATEAU D'HUMEROEUILLE
HUMEROEUILLE
AU PAS DE CAL'ANES
LE PONCHEL
JARDIN DES COLLINES
OEUF EN TERNOIS
PEPINIERE - JARDIN ANTOINE BREUVART
RAMECOURT
PARC DU CHÂTEAU
SAINT POL SUR TERNOISE
MUSEE BRUNO DANVIN
SAINT POL SUR TERNOISE Cedex
JARDINS DE SERICOURT
SERICOURT
ABBAYE DE BELVAL
TROIVAUX
13
N
at
ur
e
- Les animaux en voie de
disparition -
I
l y a dans le monde près de deux millions d’espèces connues d’êtres vivants (360 000 plantes et micro- organismes, 990
000 invertébrés, 45 000 vertébrés). Si la chute continue au même rythme, un quart aura disparu d’ici 2025.
Cette baisse de la biodiversité est telle que les scientifiques parlent de la sixième grande crise d’extinction des espèces depuis
que la vie est apparue sur notre planète.
L
es mesures de protection..
Dans certains pays, des réserves naturelles ont été crées. Dans d'autres pays, on réintroduit des animaux dans leur milieu
naturel. Malheureusement cela a causé beaucoup de problèmes car il ne faut pas oublier que cela reste des animaux sauvages malgré
leur protection par les hommes. Il arrive souvent que ces animaux chassent et tuent des animaux domestiques comme les moutons,
les chèvres ou les vaches par instinct de survis et les bergers s'en plaignent.
Des centaines de personnes sont chargées de surveiller et de soigner les animaux. Ils sont également là pour éviter les massacre par les braconniers. Le plus important pour les protéger c'est d'éviter le braconnage en refusant d'acheter tous produits dérivés
de ces animaux. Nous devons les respecter et ne pas les maltraiter. Et surtout, il ne faut pas détruire ou polluer leur milieu naturel et
la planète en générale car n'oublions pas que ce sont les enfants d'aujourd'hui qui font la planète de de-
main!!!
Causes naturelles
•
•
•
Sécheresse
Incendies
Manque de nourriture
Causes humaines
•
•
•
•
•
•
•
14
Saccage des forêts et des mers
Destruction de la forêt équatoriale
Chasse, pêche
Urbanisation et développement économique
Laboratoires pour les recherches scientifique
Agriculture intensive
Changement climatique
L’éléphan t
d’Afrique
L’ours brun
des
Les femelles et les
éléphanteaux vivent dans la
savane en groupes familiaux
dirigés par une matriarche qui
décide des déplacements
continuels car leurs besoins
en nourriture sont très importants, jusqu’à 200 kg de
végétaux par jour et boivent énormément d’eau. Les mâles
vivent en solitaire et ne rejoignent les femelles que pendant
la période d’accouplement. Une femelle met bas d’un petit
tous les 4 ans, après une gestation de 18 à 22 mois.
Les défenses pèsent chacune entre 20 et 40 kg chez
un mâle et mesurent environ 1,5 mètre. La taille d’un mâle
adulte est de 7, 5 m de long pour 6 tonnes.
Avant l’arrivée des européens, on comptait 4
millions d’éléphants. Aujourd’hui, il en reste moins de 600
000. De 1 900 à 1945, 50 000 éléphants ont été abattus
chaque année. Cette extermination a débouché sur la
convention de Washington qui regroupe 105 pays et a
rendu illégale l’importation d’ivoire. Ce n’est qu’en 1990
que l’éléphant a été enfin considéré comme une espèce
menacée d’extinction immédiate.
Mais le trafic d’ivoire n’a pas cessé. D’une part, les
pays exportateurs d’ivoire n’ont pas signé la convention et
d’autre part les moyens pour protéger les éléphants sont
dérisoires et n’empêchent nullement les braconniers de
continuer le massacre.
Pyrénées
Aujourd'hui, on dénombre 5 ou 6 ours à l'ouest de la
chaîne sur le versant français et 3 que l'on a réintroduit
dans les Pyrénées centrales.
Les mâles adultes pèsent de 120 à 200 kg et les femelles de 80 à 120 kg.
De décembre à mars-avril, l'ours hiberne dans sa tanière. A partir de la 5ème année, la femelle met au
monde 1 ou 2 petits de 300 g tous les 3-4 ans jusqu'au
terme de sa vie soit 25 ans environ.
L'ours est un omnivore. Son régime est essentiellement végétarien: glands, tubercules, myrtilles, framboises et herbes tendres..
L'ours brun a disparu des Pyrénées Centrales dans les
années 1980 et il a été réintroduit en 1996 et plus récemment en 2006. Sa disparition est liée à l’homme
(piège, capture, poisons, fusil)
Source : ecbaill.free.fr
La baleine bleue
La baleine bleue ou rorqual
bleu est le plus grand
animal vivant sur la planète.
Elle mesure de 21 à 30 m
de long et pèse 30 tonnes.
Elle est identifiable à son souffle de 9 mètres de haut et à
sa petite nageoire très reculée.
La baleine bleue se nourrit d’environ 3 à 4 tonnes de krill
(petites crevettes).
Elle peut nager jusqu’à 30 km/h et se déplace
généralement seule.
Elle atteint sa majorité sexuelle entre 5 et 7 ans. La
femelle donne naissance à un jeune environ tous les 3 ans
dans les eaux tropicales après une gestation de 11 à 12
mois. Lors du sevrage, vers 7 mois, le petit a absorbé 190
tonnes de lait.
Cette espèce est menacée depuis 1966 et on estime sa
population à 5000 individus alors que dans une seule
saison de chasse dans les années 1930, près de 30 000
rorquals bleus furent tués dans l'Antarctique.
Il fréquente les eaux du monde entier mais préfère les
eaux froides, surtout durant la saison de nutrition. On le
retrouve rarement dans les eaux vraiment chaudes, sauf
en période de reproduction
Source : www.ac-nancy-metz.fr
Le tigre du Bengale
•
•
•
Longueur : 2.7 mètres à 3.1 mètres de la tête au bout
de la queue.
Poids : 180 à 250 kg pour les mâles.
Longévité : 15 ans.
Le tigre du Bengale vit dans le
sud de l’Asie, en Inde et en Indochine. Pendant très longtemps
chassé, capturé, empoisonné, il a
pratiquement disparu partout en
dehors des réserves naturelles et des parcs nationaux. En
effet, au début du XXe siècle, les tigres du Bengale étaient
présents au nombre de 40 000 ou 50 000 individus alors
qu’aujourd’hui nous n’en comptons plus qu’environ 5 000.
Ce tigre est donc maintenant strictement protégé pour éviter toute menace d’extinction.
Ce seigneur de la jungle, rapide, puissant et rusé peut terrasser un buffle d’un seul coup de patte et l’étouffer en
moins de 10 minutes. Celui-ci, s’attaque à des proies très
variées comme des cerfs, des sambas (sorte de cerfs), des
antilopes…A l’occasion, il ne dédaigne pas le bétail et il lui
arrive quelque fois de s’en prendre à l’homme…
Les tigres du Bengale se reproduisent habituellement au
printemps. C’est environ 15 semaines après l’accouplement
que la femelle met au monde 2 à 4 petits (parfois plus),
aveugles pendant les 10 premiers jours de leur vie.
Source : perso.orange.fr
15
Sa
nt
é
Q
Bien se nourrir
Les Allemands et les Autrichiens aiment intégrer de savoureuses charcuteries.
UIZZ
1- Parmi ces quatre aliments, lequel
est d’origine européenne ?
a Le blé
b La tomate
c La pomme de terre
d Le cacao
2- Qu’est-ce qu’un nutritionniste ?
a Une personne qui mange
beaucoup
b Une personne qui trie ses
aliments
c Un médecin spécialiste
de l’alimentation
d Une personne qui n’aime
pas manger
3- Parmi ces quatre aliments, lequel
fait partie des « produits laitiers » ?
a Les œufs
b Le riz
c Le poisson
d Les yaourts
4- Parmi ces quatre menus, lequel te
paraît équilibré ?
a Œuf dur + omelette + flan
b Pizza + spaghettis + gâteau de semoule
c Soupe de légumes + épinards au gratin + compote
de pruneaux
d Tomate à la vinaigrette +
poisson + yaourt aux
fruits + pain
5- Quelles sont les trois règles d’or
d’une bonne alimentation ?
a Mange des gâteaux, évite
le petit-déj’, ne bois que
des sodas.
b Evite le dessert ,prends
ton goûter juste avant le
dîner ,bois peu.
c Mange beaucoup de
viande, évite les légumes,
remplace l’eau par du
lait.
d Mange de tout, évite le
grignotage, bois suffisamment.
Plus classique, les Français avalent
quelques tartines beurrées nappées de
confiture, une gorgée de thé ou de café
Le café est très fort en Italie. Les pâtisseries, les petits pains ronds et les brioches
sont l’apanage des déjeuners italiens
En Angleterre, enfin, l’English Breakfast,
mondialement réputé pour ses œufs
bacon.
L L
générale
’anorex
m
ie
ucshefegm
minces. qeuni ttole
énméreaslem est u’anneorm
Il ja
exaie
s
’
m
quein e s
a
la
g
a
it
isd’uasnser
sd’ualimpeon
sfe mtrmoeus deiest uqnuei mtoala
ezfusmdine tnle
idtes.r dL
ucdhiee
v
a
eqnuti e m
c
n
s
e
e
’
s
nanoourm
sa.limIle
lequb
seais
ritauleremae
trouavsseen
s’radgaitns nja
bnst obrbasése aunttidtées pedredre n nte
zt
d
le
’
Cess gfream
le
ubnut rdeef
ess,soennt
douurpritouidr
ism
upserddre
s
e
s
.
L
a
e
b
de’eaunoau eess ebtoiv
leesntsuécn paanrotircmualile
s
s
oqrubaé
ermle
enst gbrasis
fin
roersm
rritdu’réeli
. éCmees
sseess, ent nestitéssodnet
m u’eerllle
aneorrtaein
C
le
pasrtisuc
xiq
es peountd ntfedm’emaues afbin
esuespseor qin
suoffnrneenst
em
boulimie
noaunrgréit.u oivde’néli
t méninoerrm curlieesr.
égaanle
r
.
émpeenut
eC ’ein
ormexeniqt ud
lles onpte le
ees bosuoliu qeurta
rm
m
soannngeés.
ffie
re.nt ég
alement
de
adie
t une autre mal
a boulimie es encore, les filles
à
alimentation. L
e
qui concerne l’
it d’une envi
s’
uchées. Il ag plus souvent
to
us
pl
le
sont
ents le
anger des alim
vies
irrésistible de m es
faim. Ces en
ns
sa
qu
ri
lo
ne peut
r ca
sucrés et hype de crises que la personne
issements
rs
souvent de vom ids.
apparaissent lo
us
pl
le
s
ie
iv
nt su
de prendre du po
contrôler et so
rsonne par peur
pe
la
r
pa
s
ué
provoq
1a/2c/3d/4d/5d
Réponses:
16
L
L
a collation doit permettre de
faire goûter de nouvelles saveurs en
proposant des fruits, des compotes,
des fromages…pour éduquer le goût
et amener les élèves à savourer du
salé ou du moins sucré. La collation
ne doit pas être un moment ritualisé
qui perd tout objectif éducatif mais
elle doit entrer dans un véritable projet construit et réfléchi.