fiche pdf - Son`icone Danse

Commentaires

Transcription

fiche pdf - Son`icone Danse
STAGE
Présentation des différents
travaux de la formation d’été
Samedi 1er août 2009
à 17h
JOURNEE Porte ouverte
DANSE ORIENTALE
contemporaine
La Voilerie Danses
Rue des Calfats ZA du Rédo
56640 ARZON
CONTACT / Isabelle LEVEFRE
06 03 79 53 01
Merci de confirmer votre présence
http://www.soniconedanse.com
Saison 2009
Danseuse-Chorégragre - Professeur
D A N S E’
D anse Orientale
Assia Guemra
L’histoire de la danse est bien mystérieuse, elle ressemble à celle de l’humanité.
STAGIAIRES
Alizée Vallon - Virginie Bugiani
Julie Michard - Nathalie Swartz
Atika Taoualit - Patricia Bugeon
Kristina Pitsyna- Nabila El Khetabi
Elena Cherebedova
Crédits Photos
Jean-Claude Fernandes
Roger Fuschiardi
Djamila Cochran
______________________________
10ème Session
de Formation de Danse
Orientale Contemporaine
La danse est utilisée comme le Moyen d’Expression de la transcendance
de l’être : harmonie, rythme, volonté, mouvement, énergie, beauté…
Elle est la vie. Son esthétique linéaire ou angulaire peut être magique
ou religieuse, divertissante ou spectaculaire.
La « danse orientale » ou « danse des corps célestes », remonte à la nuit des
temps. D’où vient-elle ? De Canaan ? A moins que les mages de Mésopotamie ne la
détiennent des premiers habitants de la péninsule hindoustanique, considérée comme
l’un des berceaux de l’humanité. Il est bien difficile de dire quand et où est
apparue pour la première fois cette forme de danse.
Dans l’ancienne Egypte, civilisation de plus de 3000 ans, sa particularité
a été d’être présente dans l’évolution culturelle et religieuse, où elle avait
déjà) son importance. Pharaon dansait pour les divinités, tel Amon Ra, pour
assurer la marche divine du soleil, comme les prêtresses et les prêtres danseurs le faisaient
pour Hathor (déesse de la fertilité, de la musique, de la danse…) ou encore pour ISIS,
symbolisant la conscience cosmique de base. Elle était alors synonyme de vie, de mort
et de résurrection.
La danse orientale est adulée, aimée, reniée, voire interdite dans certains
pays. Elle soulève parfois le voile du tabou et du sacré. On danse par
inspiration ou par élévation (pour les Derviches, les chamans, les druides…)
L’élément mystique de la « danse » reste inscrit dans l’inconscient collectif.
Sa gestuelle rappelle celles des moudras indiens. Il n’existe pas de documents précis
(en dehors des stèles et des bas reliefs égyptiens) concernant les pas, la codification
ou la chorégraphie…
C ette Danse fascine et fascinera toujours, car elle
symbolise l’accomplissement de la femme, elle est appel
à l’ee nfantement perpétuel de la joie, surgissant alors, ventre
multiple, m illénaire saa ns masque, sans voile, célébrant
le miracle d e l’Amour… de la vie
A s sia Guemra
________________________________________
Cie Tellurgie : 06 63 68 16 53
[email protected]
http://www.assiaguemra.fr
Design : A. Guemra – Ne pas jeter sur la voie publique

Documents pareils

~ MASTERCLASS DE DANSE ORIENTALE Les 12 et 13 avril 2014

~ MASTERCLASS DE DANSE ORIENTALE Les 12 et 13 avril 2014 avec Guy Corneau, Georges Colleuil – mais aussi comme consultante pour l’UNESCO, elle est aussi membre du Conseil International de la Danse.

Plus en détail

Danse Orientale

Danse Orientale • Acquisition des bases techniques contemporaines • Variations des différents styles (sharqui, baladi, saïdi…)

Plus en détail

Assia Guemra Assia Guemra

Assia Guemra Assia Guemra © Photo : Répécaud - Design : [email protected] - Ne pas jeter sur la voie publique

Plus en détail