N°3 / Septembre 2012

Commentaires

Transcription

N°3 / Septembre 2012
Septembre 2012 - n° 3
www.ville-plouhinec29.fr
Notre dossier :
le budget
cahier central
Le repas des
Aînés
p. 7
Locquéran au
championnat
de France de
course
d’orientation
p. 14
Inauguration
du
Conservatoire
des Bouées
p. 17
P. 4-5 :
Agenda / Brèves
P. 6 :
Que se passe-t-il
dans les
associations ?
P. 7 :
Social
P. 8-13 : Dossier :
Le budget
P. 14-15 :
Jeunesse / Education
P. 16 :
Environnement
P. 17 :
Travaux
P. 18 :
Politique
P. 19 :
Etat civil
Bulletin municipal de Plouhinec
N°3 / Septembre 2012
Propriétaire : commune de Plouhinec Rue du Gal de Gaulle - 29780 PLOUHINEC
Directeur de publication : Jean-Claude HAMON
Conception : Isabelle LE FLOC'H
Imprimerie : Imprimerie du Commerce 20, rue Anne Robert Jacques Turgot - 29556 QUIMPER CEDEX 9
Dépôt légal n° 17 du 3ème trimestre 2012
I.S.S.N. : 1269-5734
Edité à 2500 exemplaires
10-31-1283
2
L
’essentiel de notre dossier concerne le budget. Vous
pouvez le constater : les travaux réalisés en 2011
et ceux programmés pour 2012 sont importants et
vont contribuer à améliorer notre quotidien et aussi à
consolider les ouvrages et bâtiments.
Jean-Claude HAMON,
Maire
Je le répète une nouvelle fois : notre situation financière est très
saine et enviable.
Notre action est tous azimuts et je me félicite que les efforts
consentis pour le groupe scolaire « Les Ajoncs » portent leurs
fruits, si je me fie aux nombreuses inscriptions, notamment en
maternelle.
Des aides aux familles pour le transport scolaire sont mises en
place pour palier la diminution de la contribution du Conseil
Général.
Je profite pour remercier les personnes qui participent
bénévolement à l’aide aux devoirs.
L’école doit être une priorité.
Les élus et le personnel communal de la mairie sont à l’écoute des
administrés et de leurs doléances. Satisfactions leur sont données
lorsque les demandes sont raisonnables et découlent du bon sens.
Une frange très infime d’administrés ne sera jamais satisfaite !
Nous continuerons à œuvrer pour la commune dans le seul souci
de l’intérêt général.
Gardez le moral. Ayez confiance.
Avec toute mon amitié,
J.C. HAMON
3
AGENDA - BREVES
4ème Forum des Associations
L
Martine LOSSY, Adjointe au Maire, et Isabelle LE FLOCH,
qui organisent le forum depuis 4 ans
e 8 septembre dernier a eu lieu, « Chez Jeanne », le
4ème forum des Associations. Fort de son succès, il
a rassemblé trente-huit structures de tous horizons.
Sportives, culturelles ou artistiques pour la plupart, elles ont
mobilisé de nombreux visiteurs, désireux de trouver une activité
pour l’année. L’évènement s’est déroulé comme l’an dernier
14H à 18H, ce qui a la préférence des participants, souvent pour
des questions de disponibilité.
Pour ceux qui n’ont pas trouvé leur bonheur, il faudra patienter
jusqu’à l’an prochain.
Voyage équestre vers St Jacques de Compostelle
Soit 2000 km depuis Plouhinec
pour relier 2 CAPS du BOUT du
MONDE.
Les chevaux de vent...
L
e 25 juillet dernier, jour de
la Saint Jacques, Charlotte
CULOT, Plouhinécoise d’adoption, accompagnée de Gérard BONO,
son coéquipier, ont quitté le quartier de
Saint Dreyer pour effectuer le mythique
pèlerinage vers Saint Jacques de Compostelle. Avec leurs trois chevaux, ils
sont partis en autonomie complète, afin
de relier un autre cap, celui de Cabo
Fisterra en Galice(Espagne). Là où,
comme chez nous, « finit la terre ».
Les rapports entre la côte Armoricaine
et cette partie nord-ouest de l’Espagne
remontent à l’époque du Bronze (-800
avant J.C.). Les celtes sont descendus
vers les Monts Cantabriques afin de chercher du cuivre,
utilisé pour leurs ustensiles et leurs armes d’apparat
(pour créer du bronze, il fallait du cuivre et de l’étain).
C’est ensuite au tour des habitants de Galice de remonter
jusque chez nous pour trouver du sel, indispensable à la
conservation de leurs aliments. De nombreux échanges
commerciaux débutent alors entre ces deux régions (pêche,
conserverie, lin pour la fabrication des voiles, etc…).
Leur petite équipe, baptisée pour l’occasion « termaji »
(bohémien en breton), traversera 8 départements avant
d’atteindre les portes des Pyrénées espagnoles. Une fois
la frontière traversée, elle rejoindra le chemin jacquaire «
el camino francès ». Elle arrivera en Galice au début de
l’automne, et retrouvera le climat breton qu’elle connait
bien. L’arrivée à Santiago, après plus de 1900 km, sera
4
un grand moment d’émotion pour ces cavaliers... Ils
pousseront ensuite leurs montures jusqu’à Cabo fisterra,
à Padron, là où, officiellement, se termine le pèlerinage,
en faisant le geste symbolique des pèlerins de brûler les
vêtements portés pendant toute la durée du « camino » afin
d’en endosser de nouveaux, signe d’« un homme nouveau
»...
Trois mois de voyage sont prévus. Nous retrouverons à la
fin de l’automne nos petits « termaji » avec, certainement,
la tête dans les étoiles (compostelle signifie champs des
étoiles). Ils auront ainsi relié deux caps du bout du monde.
Vous pouvez les suivre sur leur site :
www.termajichevauxdevent.com
BRÈVES
Désormais, il vous sera plus aisé de retrouver
une association ciblée. En effet, elles sont
dorénavant classées d’abord par thème
puis par ordre alphabétique, et chacune
d’entre elles possède sa propre fiche, ce
qui permettra à l’avenir une mise à jour
immédiate. Vous y trouverez, comme sur l’agenda annuel, le
thème de l’association (exemple : Aînés), sa dénomination,
le nom de son président ainsi que ses coordonnées postales
et téléphoniques.
Nouvel annuaire des associations
sur le site internet de la mairie
L
e référencement des associations présentes sur le site
internet de la mairie vient d’être modifié.
Auparavant, ce dernier ne permettait pas la recherche
d’une association en particulier et générait automatiquement
un fichier général, remis à jour annuellement.
Un peu d’histoire...
Les maires de la commune depuis la Révolution
- du 31 décembre 1792 à l’an VIII de la République :
M. Pierre CAVARLE
- de l’an VIII à l’an IX : M. Jean Corentin DONNARS
- de l’an IX à 1807 : M. Jérôme André LE BORGNE
- de 1807 à 1810 : M. Pascal LE BERRE (3 ans)
- de 1810 à 1818 : M. Jacques Marie Chrétien Paul de LA
PORTE VEZINS (8 ans)
- de 1818 à 1832 : M. Pascal LE BERRE (14 ans)
- de 1832 à 1840 : M. Jean Marie AUTRET (8 ans)
- de 1840 à 1870 : M. Henri COLIN (30 ans)
- de 1870 à 1874 : M. Guillaume Alexandre PIRIOU
(père) (4 ans)
- de 1874 à 1876 : M. Pierre SCHANG (2 ans)
- de 1876 à 1888 : M. Guillaume Alexandre PIRIOU (père)
(12 ans)
- de 1888 à 1904 : M. Guillaume PIRIOU (fils) (16 ans)
- de 1904 à 1919 : M. Henri de LECLUSE-TREVOEDAL
(15 ans)
- de 1919 à 1934 : M. Jean Christophe COSQUER (15 ans)
- de 1934 à 1945 : M. Yves GUILLOU (11 ans)
- de 1945 à 1959 : M. Pascal BUREL (14 ans)
- de 1959 à 1965 : M. Pierre QUERE (6 ans)
- de 1965 à 1995 : M. Henri COGAN (30 ans)
- de 1995 à aujourd’hui : M. Jean-Claude HAMON (17 ans
cette année)
5
VIE ASSOCIATIVE
ECOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE
Depuis sa création en 1979, l’école de
musique s’est déplacée de Pont-Croix
à Audierne sous l’appellation « Ecole
de musique du Goyen ». Installée à
Plouhinec depuis 2002, l’école de
musique intercommunale du Cap Sizun
accueillait plus de 60 élèves au cours
de l’année 2011/2012, répartis dans
les classes de guitare, piano, violon,
batterie, accordéon diatonique, chorale
adultes, chorale enfants, éveil musical
et formation musicale.
Une nouvelle équipe dirigeante
associée à un groupe de professeurs
renforcé a permis d’initier de nouvelles
pratiques qui seront développées au
cours de l’année 2012/2013. Ainsi,
des cours collectifs, en alternative aux
cours individuels, seront proposés pour
la plupart des instruments, habituant
les élèves à jouer à plusieurs. Les
classes seront plus fréquemment
décloisonnées pour favoriser le « jouer
ensemble ». Les 3 auditions de l’année
écoulée ont démontré l’attrait des ces
pratiques et leur effet stimulant sur les
élèves.
6
L’arrivée d’une
nouvelle directrice, « dumiste »
(Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant)
au 1er septembre,
marque la reprise
de
l’enseignement
musical
dans les écoles
primaires du Cap
Sizun, permettant à la majorité des
enfants de découvrir l’univers musical. De plus, au panel des instruments
proposés à l’apprentissage s’ajouteront
le saxophone et la flûte traversière, ouvrant la classe d’instruments à vent qui
manquait à l’école.
Bien qu’accueillant en majorité de
jeunes musiciens, l’école est aussi
ouverte aux adultes souhaitant s’initier
à la pratique d’un instrument, se
perfectionner, ou simplement chanter
au sein d’un groupe.
Ainsi l’école de musique aborde-t-elle
cette rentrée avec optimisme, cadrée par
un nouveau conventionnement entre le
Conseil Général, la Communauté de
Communes du Cap Sizun, et la ville
de Plouhinec qui lui prête ses locaux
depuis 10 ans.
Les
inscriptions
pour
l’année
2012/2013 se sont faites le samedi 8
septembre au forum des Associations
de Plouhinec, salle « Chez Jeanne », en
présence des professeurs, le mercredi
12 septembre à l’école de musique,
1er étage salle « Chez Jeanne », et le
samedi 15 septembre au forum des
Associations d’Audierne.
TENNIS CLUB DU CAP SIZUN
AS3P : PLOUHINEC
AUTREFOIS... TOME 2
Le Tennis Club du Cap Sizun, qui compte une
cinquantaine de licenciés, entend bien tirer partie de la
nouvelle salle intercommunale installée à Plouhinec pour
dynamiser l’activité qui a longtemps souffert du manque
d’infrastructure. Le club a la chance de pouvoir compter
sur Kevin ROZEC, un éducateur dont la compétence et la
gentillesse font l’unanimité.
Le club propose des cours qui s’adressent à des pratiquants
de tous niveaux, du débutant à la compétition.
La saison dernière, le club avait engagé 2 équipes en
compétition. L’une « jeune garçon » a évolué au plus haut
niveau départemental et a permis aux joueurs de disputer
des matchs intéressants. L’équipe « senior homme »,
quant à elle, accède à l’échelon supérieur, ce qui n’était
pas arrivé depuis quelques années.
On espère que cette remontée sera le départ d’une nouvelle
dynamique
qui permettra
peut-être
d’engager une
équipe « jeune
féminine » en
plus.
Le club attend
donc tous les
amateurs !
Le second tome de
« Plouhinec autrefois » paraîtra minovembre, c’està-dire trois ans
très exactement
après la sortie du
premier, comme
s’y était engagé
à l’époque JeanJacques
Doaré,
son auteur, président de l’AS3P. L’ouvrage, toujours édité par cette association, nous invitera à poursuivre notre voyage dans le passé de
la commune. Avec la même présentation, la même richesse
documentaire, de nouvelles « tranches de vie » seront ainsi
proposées au lecteur : les écoles, les églises, les chapelles, les
infrastructures portuaires de Poulgoazec, les conserveries, les
chantiers de construction navale, la pêche, bateaux et équipages, les commerces, l’artisanat, les sports et distractions,
l’art et le tourisme, le monde rural, les corps de garde, le train
« patates », l’urbanisation et le développement de la commune, les bâtiments administratifs, Lescongar, la première
guerre mondiale, les premiers hommes et ceux d’après…De
belles émotions en perspective !
(Textes fournis par les associations concernées)
SOCIAL
REPAS DES AÎNÉS 2012
MOBIL’EMPLOI
Depuis mai 2009, le CIAS du Cap Sizun
propose un service de location de scooters.
C
ette année, une voiture est également
disponible à la location.
Ceci se fait en lien avec l'association
MOBIL' EMPLOI, dont l'objectif est d'aider à la
mobilité en vue d'une insertion professionnelle.
Concrètement, ce service est destiné aux
demandeurs d'emploi (bénéficiaires des minima
sociaux, demandeurs d'emploi de longue durée,
personnes en formation ou stage, travailleurs
handicapés, salariés des structures d'insertion)
démunis de moyen de transport pour se rendre
à un entretien d'embauche, un emploi, une
formation ou un stage.
L'accès au service se fait exclusivement
par l'intermédiaire de « référents sociaux »
(conseiller Mission locale ou Pôle emploi,
assistantes sociales du CDAS).
La location du véhicule ne peut excéder deux
mois et coûte 3 euros pour le scooter et 7 euros
pour la voiture, et ce par jour travaillé.
Renseignements auprès du CIAS du Cap Sizun au
02 98 74 98 98 ou auprès de votre référent social.
17, rue Lamartine 29770 AUDIERNE
Tél : 02 98 74 98 98
www.mobilemploi29.org
Le repas des Aînés, proposé aux personnes de 75 ans et plus
et offert par le CCAS de la commune, s’est déroulé dans
une excellente ambiance le 24 juin dernier « Chez Jeanne »,
réunissant 124 convives.
LE CLIC : quelques infos
Le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) de Douarnenez Cap-Sizun, destiné aux personnes âgées de
plus de 60 ans, est financé par le Conseil Général
et géré par le Centre hospitalier de Douarnenez.
Le CLIC a pour vocation de coordonner et de fédérer les dispositifs gérontologiques mis en place
par l’ensemble des partenaires sur le Territoire.
Il met en œuvre des actions collectives avec les
partenaires (aide aux aidants, groupes de travail,
forums, réunions/débats, etc.).
Les missions du CLIC sont :
Accueillir, écouter et informer sur les aides à domicile, sur les structures d’accueil et sur les aides financières.
Soutenir et aider les personnes dans les démarches administratives,
évaluer les besoins de la personne à domicile.
Organiser le soutien à domicile de la personne âgée en partenariat avec
les différents services d’aide à domicile et les professionnels de santé.
Participer à l'animation et à la coordination de la filière gérontologique
sur le territoire.
Partenariat CLIC Cap Sizun – Douarnenez et CIAS du Cap Sizun
Convention de partenariat signée entre les deux structures depuis 2007.
L'assistante sociale du CLIC, Marie PRENVEILLE, tient une permanence au CIAS du Cap Sizun
17, rue Lamartine à Audierne
tous les jeudis de 14h00 à 16h30.
Prise de rendez vous pour cette permanence au CLIC de Douarnenez
au 02 98 11 17 35.
7
NOTRE DOSSIER :
LE BUDGET COMMUNAL…
Le budget est un élément prépondérant de la vie d’une commune.
Vous trouverez ici des analyses et des états des lieux du budget
communal pour l’année en cours.
RETROSPECTIVE
DES TROIS DERNIERES ANNEES
L
es recettes de fonctionnement continuent à bien
progresser (+6,13%) entre 2008 et 2010. Cela
est surtout le fait de la fiscalité (augmentation
constante des bases, ces dernières années), mais
également grâce aux dotations de l’Etat qui sont restées
soutenues.
Les dépenses de fonctionnement ont progressé moins vite
que les recettes (+2,65%). Les charges de personnel ont été
contenues ces dernières années, et se situent en-dessous
des moyennes nationales. Les charges financières, si elles
restent supérieures aux moyennes, ont diminué ces dernières
années. La part des subventions payée est minime par rapport
aux moyennes de la strate.
Ce double phénomène, croissance forte des recettes et
dépenses maîtrisées, dégage régulièrement un autofinancement croissant, réinvesti en dépenses d’équipement.
Les ressources d’investissement proviennent donc largement
de l’autofinancement, très peu des subventions, et pour le
reste, de l’emprunt. La commune, en moyenne sur trois ans,
a emprunté moins qu’au niveau national.
Les dépenses d’équipement ces dernières années ont
représenté en moyenne 307 € par habitant pour la commune
contre 304 € pour les moyennes de la strate.
Le remboursement du capital de l’emprunt, s’il est resté
élevé, a bien diminué en 2010.
Le potentiel fiscal par habitant reste faible par rapport
aux moyennes nationales (ce potentiel fiscal tient
compte également des anciennes valeurs de la TP [Taxe
Professionnelle] qui était incluse dans les recettes
intercommunales).
En matière de recettes fiscales ce sont surtout les bases de
taxe d’habitation et de foncier bâti qui ont le plus progressé :
8
+ 10,77% en 3 ans pour la TH et de + 8,19% pour le foncier
bâti sur les 3 ans également. Ceci est le fait des nouvelles
habitations fiscalisées.
Nos taux d’imposition restent cependant plus forts que les
moyennes de la strate.
Il résulte de ce double effet, bases élevées et taux élevés, que
nos produits sont supérieurs aux moyennes nationales.
Les excédents de fonctionnement dégagés chaque année
progressent et laissent une bonne capacité d’autofinancement
même après le remboursement du capital des emprunts.
L’endettement reste très fort, alors que l’annuité de la dette
a rejoint la moyenne de la strate en 2010. Cependant cet
endettement est à relativiser, car ramené à l’autofinancement
brut, on s’aperçoit que la commune peut rembourser sa dette
en 3,51 années (en 2010), contre 4,69 pour la moyenne de
la strate.
Ainsi, malgré un encours de la dette élevé et des taux
d’imposition encore supérieurs aux moyennes nationales,
la commune dispose d’un gros atout : sa capacité à
s’autofinancer, qui non seulement lui permet de continuer
à bien investir mais lui assure également une très bonne
capacité à se désendetter.
Le Conservatoire des Bouées à Poulgoazec
…
...POUR L’ANNÉE 2012
RATIOS DEFINITIFS 2011
- Dépenses réelles de fonctionnement / habitant : 659,22 €
- Produit des impositions dir. / habitant :
493,14 €
- Recettes réelles de fonct. / Habitant :
1 003,13 €
- Dépenses d’équipement brut/ habitant :
481,04 €
- Encours de la dette / habitant au 31/12/2011 : 1 031,33 €
- D.G.F / habitant :
287,37 €
L’étage, “Chez Jeanne”
Moyennes nationales 2009
contre
795 €
contre
380 €
contre
984 €
contre
335 €
contre
837 €
contre
195 €
Monument aux Morts
PRÉSENTATION FONCTIONNELLE
Sur les réalisations 2011 :
30,32% aux aménagements urbains et à
l’environnement
Rues
A. d’Argenlieu
et du Château
d’Eau
25,12% des dépenses n’étaient pas affectées
(remboursements d’emprunts, amortissement,
et autres écritures d’ordre)
20,30% ont été consacrées aux services
généraux de la commune
9,01% à l’enseignement
5,27% à la culture
3,82% aux sports et à la jeunesse
3,47% à la famille
1,31% à l’action économique
0,70 à la sécurité
0,01% au logement
Signalétique
9
NOTRE DOSSIER : Le budget commu
RÉALISATIONS 2011
Les dépenses d’équipement les plus importantes sont les suivantes :
Les frais d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme :
11 346,34 €
Des frais d’étude pour l’élaboration d’un parc de loisirs :
13 096,20 €
L’achat de terrains divers :
(rue de Lan-Ilis, rue de la République, Pors-Poulhan)
90 556,81 €
L’achat de matériel divers :
(podium, pompe d’arrosage, matériel de sonorisation, …)
80 598,16 €
Acquisition de matériel roulant
(bus, véhicule mairie, caisson pour camion) :
187 830,89 €
Club house :
66 047,36 €
Travaux à la salle polyvalente (toiture, chaudière) :
95 200,87 €
Travaux au Groupe Scolaire Les Ajoncs :
(préau, chaudière, fenêtres cantine, …)
110 483,96 €
Centre d’interprétation de Ménez Drégan 2ème tranche :
247 368,74 €
Voiries et trottoirs (voies diverses, rue de la République,
rue N. Le Hénaff, travaux en régie) :
781 984,14 €
Réseaux divers (éclairage public, eaux pluviales, incendie,
enfouissements de réseaux, y compris travaux en régie) : 210 822,92 €
Estacade 1ère tranche :
Salle communale (aménagement de l’étage) :
L
ors du débat d’orientations budgétaires ont été
définies les grandes lignes ci-dessous concernant
les dépenses d’équipement.
128 697,24 €
22 687,16 €
LES PROJETS D’ÉQUIPEMENT
PRÉVUS AU BUDGET 2012
1°) TRAVAUX EN COURS OU ACHEVÉS, à savoir :
- Achèvement des travaux à la salle communale « Chez Jeanne » à l’étage afin de rendre les locaux au plus vite aux
associations
- Assurer les finitions et prévoir un SAS à l’entrée de l’ascenseur (achevé).
- Club house sportif (achevé).
- Nouvelles toilettes près de l’église St Julien (achevé).
- Centre d’interprétation de Ménez Drégan et ouverture si possible avant l’été (achevé).
- Travaux de la restauration de la nécropole du Souc’h à finir également (achevé).
- Finitions sur la nouvelle voie Noël LE HENAFF avec installation des éclairages des bouées.
- Travaux de voirie rues du Château d’Eau et Amiral d’Argenlieu (achevé).
- Déplacement du monument aux morts (achevé).
- Travaux d’eaux pluviales entre la mairie et la poste (achevé).
- Achat d’un micro tracteur (effectué).
10
munal pour l’année 2012
2°) DE NOUVEAUX PROGRAMMES SONT PREVUS :
- Acquisition de matériel et mobilier dans le cadre de l’enveloppe
annuelle de 125 000 € en moyenne.
- Prévoir une première tranche de travaux de rénovation de la salle
de sports – partie haltérophilie (en cours d’achèvement).
- Travailler sur le cahier des charges pour la réalisation d’ici deux
ans des nouveaux ateliers des services techniques. Une première
enveloppe sera programmée cette année. Une recherche de
subventions sera à étudier.
- Prévoir l’éclairage de l’estacade (en cours).
- Réaliser les travaux de consolidation de la digue ouest de Pors
Poulhan. Ce programme devrait être financé pour moitié avec
Plozévet et le Conseil Général.
- Prévoir une enveloppe annuelle de travaux de voirie pour
600 000 €.
- Plus divers travaux à voir : école, mise en sécurité du moulin de
Tréouzien, travaux d’éclairage public, poste d’incendie, trottoirs,
installation de parafoudres, plus une enveloppe de 40 000 € pour
les extensions de réseaux pour les futurs permis de construire.
- A cela, on rajoutera une enveloppe de travaux en régie
prévisionnelle de 90 000 €.
L’ensemble des travaux d’équipement prévus devraient avoisiner
les 2,8 millions d’euros.
3°) AUTRES CHARGES A PREVOIR :
- Le capital du remboursement des emprunts devrait diminuer par
rapport à 2011.
- On prévoira également les écritures nécessaires pour faire les
opérations sur les emprunts à option de tirage avec ligne de
trésorerie, ce à hauteur de 600 000 €.
La nécropole du Souc’h
ET CONCERNANT LES
D’INVESTISSEMENT :
RECETTES
- Des financements sont attendus pour la
réfection de la digue : participation de
Plozévet et des plaisanciers, subvention du
Conseil Général, le tout pour 213 000 €.
- Les autres subventions attendues concernent
les reports de subventions pour Ménez Drégan
et la nécropole, plus un report pour l’étude du
parc et une subvention pour la voirie.
- La TLE (Taxe Locale d’Equipement) sera
estimée en baisse du fait de la diminution
prévisionnelle des permis de construire.
- La FCTVA (Fond de Compensation de la
Taxe sur la Valeur Ajoutée) devra être de
149 637,45 €.
- L’autofinancement (hors TLE et FCTVA)
devrait couvrir 61,50% du budget
investissement (hors opérations sur emprunts
avec ligne de trésorerie).
- Deux emprunts prévus en 2011 n’ont été
réalisés qu’en février 2012 pour un total de
800 000 €.
- Un prêt de 350 000 € assurerait l’équilibre
budgétaire. Celui-ci ne sera nécessaire que si
tout le programme d’investissement 2012 est
réalisé.
Le club house, près de la salle omnisports
11
NOTRE DOSSIER : Le budget commu
PROGRAMMES A INSCRIRE
AU BUDGET 2012
Ces hypothèses nous conduisent à inscrire au budget 2012 les programmes
suivants :
Dernières dépenses liées au Plan Local d’Urbanisme
Solde frais d’étude parc
Achats de logiciels
Achats de terrains
Matériel roulant
Matériel et mobilier divers
Achèvement de la salle « Chez Jeanne »
1ère tranche de travaux à la salle polyvalente
WC à St Julien
Achèvement du centre d’interprétation
1ère tranche de travaux du centre technique
Autres travaux sur bâtiments
Achèvement de la restauration de la nécropole
Éclairage public
Enfouissement des réseaux
Voiries diverses et trottoirs
Finition de la 1ère tranche de l’estacade
Réseau incendie
Digue ouest de Pors Poulhan
Monuments aux morts
Réseaux d’eaux pluviales
Travaux dans les cimetières
Travaux en régie
2 500,00 €
2 152,80 €
3 000,00 €
13 000,00 €
107 000,00 €
110 166,15 €
80 000,00 €
150 000,00 €
95 000,00 €
186 000,00 €
300 000,00 €
91 000,00 €
8 886,00 €
115 000,00 €
67 000,00 €
860 000,00 €
50 000,00 €
15 000,00 €
400 000,00 €
28 893,00 €
120 000,00 €
2 000,00 €
90 000,00 €
Autres dépenses d’investissement :
Remboursement du capital d’emprunts prévu pour
Écriture pour les opérations de transfert de trésorerie
Enveloppe pour dépenses imprévues à hauteur de
Déficit reporté de 2011 pour
265 000,00 €
600 000,00 €
15 295,55 €
1 178 254,85 €
TAUX D’IMPOSITION 2012
Taxe d’habitation
:
16,96%
Taxe foncier bâti
:
21,48%
Taxe Foncier Non Bâti :
54,87%
SUBVENTIONS ATTENDUES
Nécropole du Souc’h :
Conseil Général
Voirie :
Conseil Général
12 357,00 €
Centre d’interprétation :
D.D.R.
D.R.A.C.
Conseil Général
Conseil Régional
19 488,36 €
12 188,00 €
32 248,00 €
20 374,62 €
Parc (étude) :
Conseil Régional
Le centre d’interprétation de Menez Dregan
12
6 227,00 €
6 000,00 €
Digue :
Conseil Général
96 000,00 €
Commune de PLOZEVET 114 000,00 €
Plaisanciers
10 000,00 €
--------------------------TOTAL
328 862,98 €
munal pour l’année 2012
SUBVENTIONS ACCORDÉES
EN 2012
- Coop scol du GS Les Ajoncs (activités) :
3 740,00 €
- AEP ND de Lorette (activités) :
210,00 €
- AEP ND de Lorette (voyage) :
775,00 €
- Coop scol P. Le Lec Audierne (2 élèves en CLIS) :
44,00 €
- Coop scol. Collège Bois de Locquéran (UNSS) :
440,00 €
- Coop scol. Collège Bois de Locquéran (Salon) :
40,00 €
- AEPEC Collège St Joseph Audierne (voyages) :
1 116,00 €
- Collège Roscudon Pont-Croix (voyages) :
155,00 €
- Association sportive collège Saint Jo/Roscudon :
1 122,00 €
- Collège de l’Aulne :
31,00 €
- Maison familiale de Poullan (6 élèves) :
186,00 €
- MFR de Guilliers (1 élève) :
31,00 €
- Chambre des Métiers et de l’Artisanat 29 (10 élèves) : 310,00 €
- Chambre des Métiers et de l’Artisanat 56 (1 élève) :
31,00 €
- Chambre des Métiers et de l’Artisanat 35 (1 élève) :
31,00 €
- Bâtiment CFA Quimper (3 élèves) :
93,00 €
- IFAC CCI Brest (2 élèves) :
62,00 €
- IME Dirinon :
31,00 €
- IME La clarté Douarnenez :
31,00 €
- Tennis Club du Cap Sizun :
550,00 €
- ASP Football :
5 600,00 €
- Hand Ball Club du Cap Sizun :
1 452,00 €
- Association sport et détente :
300,00 €
- PAT’CLUB :
682,00 €
- Cap Sizun cyclisme :
1 500,00 €
- Kei Shin Judo Club Beuzec Cap Sizun
528,00 €
- PLOZEVET Judo :
66,00 €
- Ecole de danse intercommunale :
150,00 €
- Rédérien du Cap Sizun :
200,00 €
- Mondial pupilles :
88,00 €
- Archers du Castel :
88,00 €
- Centre nautique Plouhinec Cap Sizun Pte Raz :
1 000,00 €
- Secours catholique
200,00 €
- Secours Populaire
200,00 €
- COS Mairie de Plouhinec
1 500,00 €
- Croix d’Or :
50,00 €
- Bibliothèque sonore de Quimper :
100,00 €
- Cap Solidarité :
1 300,00 €
- EHPAD Ty am Amzer vad :
200,00 €
- Ar Ch’ab e tansal
400,00 €
- Ecole de musique du Cap Sizun :
7 347,62 €
- Atelier Tradition décor :
100,00 €
- Cap Accueil art à la Pointe :
2 500,00 €
- Plaisirs créatifs :
100,00 €
- Groupe des Bruyères :
374,00 €
- Ensemble vocal Krinitsa :
- Ar redadeg A DI DA DI :
- Eaux et rivières de Bretagne :
- Association des Maires du Finistère :
- Société de Chasse de Ménez Rheun :
- S.N.S.M :
- R.A.S.E.D. :
Montant total :
Office municipal du tourisme de PLOUHINEC :
C.C.A.S de PLOUHINEC :
200,00 €
200,00 €
100,00 €
1 341,81 €
200,00 €
500,00 €
334,00 €
38 930,43 €
40 000 €
18 200 €
13
JEUNESSE / EDUCATION
Championnat de France
de course d’orientation pour
le collège de Locquéran
L
es 30, 31 mai et 1er juin derniers, deux équipes du
collège de Locquéran, une équipe garçons et une
équipe filles, sont allées à BUGEAT, en Corrèze,
défendre les couleurs du Cap Sizun aux championnats de
France de course d’orientation.
Après une 4ème place aux championnats d’Académie
2011 et le départ des « cadres », le collège de Locquéran
ne s’imaginait pas être en situation de se qualifier
aux championnats de France 2012. L’objectif était de
confirmer, pour la plupart, les débuts prometteurs d’une
1ère année d’initiation, et, pour les grands de 4ème et de
3ème, d’accrocher un podium à SCAER au championnat
d’Académie. C’était sans compter sur la relève !
La difficulté des parcours proposés, quelques erreurs
de leurs adversaires et la bonne tenue de leurs équipes
ont retourné le scénario. Il fallait s’en convaincre car
les équipes du collège n’avaient qu’un petit mois pour
préparer les garçons et les filles pour l’épreuve nationale
sur le Plateau des Mille Vaches à BUGEAT, en Corrèze.
Dans cette configuration, les ambitions du collège se
résumaient à justifier leur sélection parmi les 33 équipes
garçons et les 27 équipes filles.
Thibault LE PEN, Baptiste NOZET, Yann MOULLEC
emmenés par Mathieu CLAQUIN, de l’équipe garçons,
ont réalisé un relai sans faute sur la 1ère journée avec des
passages appuyés de Baptiste et Mathieu, respectivement
65ème et même 54ème temps sur 132 athlètes, avant
de perdre de trop précieuses minutes sur l’épreuve de
répartition, par manque d’expérience, le 2ème jour.
L
Au final, une place de 22ème par équipe ! Il est à noter que
les garçons, comme les filles, étaient en concurrence avec
quelques athlètes qualifiés pour les prochains championnats
d’Europe Jeunes !
Avec trois athlètes de classe de 5ème et même une de 6ème,
l’équipe filles est rentrée, quant à elle, prudemment dans
la compétition. Après la 1ère journée, engagée au mieux
par le 24ème chrono de Léna GUIHENEUF, pour terminer
par une place de 20ème au classement provisoire, toute
l’équipe a revu sereinement ses objectifs à la hausse. Flora
DESANOGUEIRA, Franseza BOUER, Laury CLAQUIN
et Léna GUIHENEUF ont confirmé sur l’épreuve de
répartition du lendemain que leur présence en Corrèze était
bien méritée, avec une prometteuse 17ème place.
Une organisation UNSS parfaite, un soleil généreux, une
belle région, des animations réussies, bref, un très beau
moment et déjà une base idéale pour réfléchir à la saison
prochaine !
es vacances d’été sont déjà loin, et la rentrée scolaire
s’est annoncée il y a quelques semaines. L’an dernier,
l’aide aux devoirs assurée par Rina, Anne-Marie,
Danielle et Marie-Pierre, quatre bénévoles, a permis à une
quinzaine d’enfants de faire leurs devoirs après la classe.
L’aide aux devoirs a eu lieu chaque lundi, pendant environ
une heure, dans les locaux de l’école des Ajoncs, de la fin
septembre à la fin du mois de mai.
Il ne s’agit pas là d’un réel soutien scolaire. L’idée est plutôt
de faire faire leurs devoirs aux enfants qui sont regroupés par
niveau, avant qu’ils ne regagnent leur domicile. L’avantage
de ce système est que, comme il n’y a pas d’enjeu, l’enfant
n’est pas stressé et aborde la question des devoirs de
manière plus détendue. De plus, l’entraide étant de mise
au sein du groupe, les compétences de chacun sont mises
à contribution là où il y en a besoin, afin d’aider l’enfant à
mieux comprendre.
L’aide aux devoirs, qui a été mise en place il y a cinq ans
maintenant, souhaiterait l’arrivée de deux ou trois personnes supplémentaires pour l’année scolaire à venir, afin de pouvoir
rajouter un second créneau le jeudi. Les séances d’aide aux devoirs commenceront le lundi 1er octobre.
Inscriptions et renseignements auprès de Mme Sandrine CARIOU, Directrice du Groupe Scolaire Les Ajoncs au
02.98.70.73.31 ou par mail à [email protected]
14
L’aide aux devoirs, un réel
atout pour les enfants
JEUNESSE / EDUCATION
Pour la rentrée 2012-2013,
un projet de classe bilingue breton
D
ans l'Académie de Rennes, la possibilité est offerte
aux parents de choisir, pour leur(s) enfant(s) une
scolarité bilingue au sein de l'école publique.
Les classes bilingues français/breton sont des classes de
l'école publique dans lesquelles l'enseignement est assuré
en priorité horaire en français et en breton.
Les principes de fonctionnement :
La classe est prise en charge par un enseignant bilingue de
l'éducation nationale.
L'enseignement y est dispensé de manière à assurer une
parité d'exposition et d'utilisation des deux langues.
La continuité de l'enseignement bilingue est assurée tout
au long de la scolarité primaire, puis dans le secondaire
dans le cadre d'une carte académique des pôles.
La langue bretonne n'est pas traitée comme une matière
à part ; elle est à la fois objet et langue d'enseignement
pour les différents domaines disciplinaires tels que ceux
des mathématiques, de l'histoire ou de l'EPS, ce qui permet
à l'enfant de devenir véritablement bilingue.
L'enseignement respecte les programmes officiels de
l'école primaire et est organisé dans le cadre du projet
d'école.
Ces classes sont ouvertes à tous
les élèves de la commune et des
communes voisines où ce type
d'enseignement n'est pas proposé à
l'école publique.
De nombreux élèves viennent de familles qui ne pratiquent
pas la langue bretonne, et qui sont parfois originaires
d'autres régions ou même d'autres pays. Une connaissance
du breton n'est donc pas nécessaire pour les parents mais
les élèves doivent intégrer la filière avant le CP.
Si vous souhaitez que votre enfant bénéficie d'une scolarité
bilingue à partir de la rentrée de septembre 2013 à l'école
publique de Plouhinec, prenez contact avec la mairie de
Plouhinec rapidement et retourner le coupon-réponse qui
vous sera remis avant le 19 décembre 2012.
Les classes bilingues mettent en œuvre un bilinguisme
précoce, favorisé par la pratique quotidienne des deux
langues comme outils de la communication et des
apprentissages, à la différence du dispositif d'initiation au
breton prévu pour une durée d'une heure hebdomadaire.
Chèques
sport
20122013,
pour
bouger
sans se
ruiner !
La Région Bretagne lance cette
année encore le dispositif Chèque
sport pour inciter les jeunes bretons
âgés de 15 à 19 ans à fréquenter
davantage les terrains et les salles
de sport.
Pour bénéficier d’une réduction de
15 €, suivez le guide !
D
epuis 2006, la Région
Bretagne s’est engagée dans
une politique active en faveur
de l’accès au sport pour tous, et notamment
auprès des jeunes, dans une région d’une grande
vitalité sportive. Pour y parvenir et alléger le
budget des familles, elle offre depuis la rentrée
2008/2009 un Chèque sport correspondant à
un montant de 15 €, initialement destiné aux
sportifs âgés de 16 à 18 ans. Fort de ce succès,
le dispositif a été étendu aux jeunes de 19 ans en
2011. Ainsi, lors de la saison 2011/2012, plus
de 25 000 jeunes ont bénéficié du Chèque sport
et ont ainsi réduit de 15 € le coût de l’adhésion
dans leur club.
Cette année, depuis, le 1er juin, les jeunes nés en 1994,
1995, 1996, 1997 peuvent à nouveau retirer leur chèque sur
bretagne.fr/jeunes et le faire valoir auprès des 2 500 clubs
partenaires. Cette aide individuelle unique est valable pour
toute adhésion annuelle à un ou plusieurs clubs sportifs
bretons, hors association interne à un établissement scolaire
(UNSS ou UGSEL). Pour en bénéficier, rien de plus simple
: il suffit de se rendre sur le site de la Région Bretagne
dédié aux jeunes, de remplir un formulaire d’inscription,
d’imprimer son chèque et de le présenter à son club au
moment de son inscription.
Toutes les infos sur www.bretagne.fr/jeunes
15
ENVIRONNEMENT
Des conseils pour votre jardin
Vous avez des tailles de haie, des
tontes de pelouse, des feuilles
mortes ?
Ne les jetez pas, elles seront utiles
pour vos massifs, vos arbres et votre
potager.
L
e paillage est la technique la
plus simple, rapide et efficace
pour réutiliser une grande
partie des déchets verts du jardin. Les
débris de végétaux sont étalés sur la
terre, d'une manière esthétique et
efficace, et se décomposent en surface
pour former de l'humus. En plus du
compostage, le paillage est un geste
qui garantira la bonne santé de votre
jardin et vous évitera des trajets en
déchetterie. Un jardin toujours couvert
d'un paillis est plus productif et plus
facile à entretenir. 30 minutes passées
à pailler, c'est 5 heures de moins à
désherber, sarcler, biner, arroser.
Les multiples avantages du paillage :
- Protège la terre de la battance
(croûte) provoquée par les fortes
pluies ou l'arrosage
- Maintient le sol poreux, évite son
dessèchement (le paillage vaut 3
arrosage)
- Évite la pousse des plantes
indésirables (c'est la meilleur
alternative au désherbage chimique)
- Protège du gel en hiver et de la
sécheresse en été
- Abrite et protège les animaux
auxiliaires (hérisson, carabe, perceoreille, syrphe, coccinelle, crapaud,
staphylin...)...
Quels déchets végétaux utiliser ?
Tous les déchets verts sauf les
plantes trop malades qui doivent être
compostées.
Tontes de pelouse : durée de vie courte,
conviennent aux cultures courtes
(légumes, fleurs annuelles). Paillage en
couche mince (< 2cm) juste
après la tonte ou en couche
épaisse pour les cultures
longues, après séchage de la
pelouse.
Feuilles mortes, branches
broyées (dont celle des
thuyas et des cyprés) :
paillage épais (<10 cm) des
plantes pérennes (fraises,
framboisiers,
arbustes,
rosiers, arbres...)
Pour en savoir plus sur le jardinage
au naturel, consultez la rubrique
« Environnement – Gestion des
déchets » sur www.cap-sizun.fr, vous
y trouverez des guides complets à
télécharger ainsi que les textes de lois
concernés.
Vous pouvez aussi profiter des
formations compostage tous les
premiers mercredis du mois à la
communauté de communes du CapSizun, rue Renoir à Audierne.
Contact : Jeanne TOURNEREAU
- Animatrice tri et prévention des
déchets – Communauté de communes
du Cap-Sizun - 02-98-70-16-00 [email protected]
Source : Guide pratique
« Mon Jardin Malin »,
consultable sur
www.cap-sizun.fr
Deux exemples
de paillage
16
TRAVAUX
Ce qui a changé dans votre environnement quotidien
INAUGURATION DU CONSERVATOIRE DES BOUEES
Coût : 57 000 €
Le Conservatoire des Bouées a été inauguré le 30 juin
dernier, après plusieurs mois de travaux. Dix bouées et un
feu ont été installés le long de la nouvelle desserte portuaire
de Poulgoazec qui porte le nom de Noël LE HENAFF, à
l’initiative de ce projet. Ce conservatoire a pour objectif la
découverte de la richesse patrimoniale du balisage des côtes,
et s’adresse à tous les publics. L’accès est libre.
En régie
INSTALLATION D’UN ASCENSEUR À LA MAISON
COMMUNALE « CHEZ JEANNE »
MAISON COMMUNALE « CHEZ JEANNE »
Le bâtiment, jusqu’alors d’une couleur jaune pâle,
a bénéficié d’un nettoyage en profondeur et d’une
remise en peinture. Afin d’accéder aux sections les
plus hautes du bâtiment, les services techniques
ont du jouer les équilibristes au bout d’une nacelle
qui a été louée le temps des travaux. La maison
communale arbore désormais une belle teinte blanc
crème.
Conformément à la loi sur l’accès des locaux publics
aux personnes à mobilité réduite, le bâtiment communal
« Chez Jeanne » a été équipé d’un ascenseur. Une rampe
d’accès a été ajoutée à l’extérieur afin d’en faciliter
l’entrée, elle-même couverte par un sas.
Coût sas : 8 000 €
WC À POULGOAZEC
De nouveaux sanitaires ont été installés près du
parking de la chapelle St Julien, dans le quartier
de Poulgoazec.
SALLE OMNISPORTS
Coût : 85 000 €
En régie
Les locaux actuels de l’association
sportive d’haltérophilie (CHM
Plouhinec Pte du Raz) situés dans
la salle omnisports ont bénéficié
pendant l’été d’une bonne
rénovation. Au programme, une
chape toute neuve avec reprise,
la création d’une haltérodalle (dalle
spécifique poids), une ouverture percée
pour un accès direct à la réserve. La pose d’un
revêtement sportif et la réfection des peintures suivront.
17
POLITIQUE
La voix de l’opposition
Pour une politique volontariste du logement
La crise, la pression foncière, contribuent à rendre difficile l’accès au logement, en particulier pour les plus démunis.
Cette situation justifie la mise en place de politiques volontaristes, visant à:
Favoriser l’implantation des ménages jeunes et/ou modestes sur la commune
Développer le logement locatif social
Améliorer la performance énergétique des logements, lutter contre la précarité énergétique
Faciliter l’accession à la propriété
Améliorer, réhabiliter le parc de logements anciens.
Favoriser le maintien des commerces et services de proximité.
Favoriser le maintien à domicile les habitants âgés.
Rechercher de nouvelles formes urbaines moins consommatrices d’espace.
Réduire le parc de logements vacants (près de 1000 logements aujourd’hui dans le Cap).
Trois des Communautés de Communes de l’Ouest Cornouaille viennent de décider de lancer ensemble des Programmes
Locaux de l’Habitat.
Il n’y a pas de politique du Logement sans implication forte de la Commune, qui participera aux réflexions préparatoires,
et pourra faciliter les choses par des actions sur la voirie, le foncier, les garanties financières, l’attribution des logements
sociaux…
La démarche PLH intègre les préoccupations sociales des élus d’opposition. Elle permettra d’utiliser au mieux toutes
les réflexions déjà développées dans le cadre du SCoT, en évitant d’engager de nouvelles études. Le travail en commun
avec les trois communautés et les communes concernées assurera aussi une cohérence entre les différents documents
de programmation (SCoT, PLHs, PLUs), dans lesquels on se perd parfois un peu.
Nous ferons tout notre possible, sans esprit de chapelle, pour la soutenir.
Chronique de la majorité
On n’est pas à une contradiction ou à une incohérence près avec les deux oppositions. Affirmer qu’on est pour une
politique volontariste du logement et ne pas voter le Plan Local d’Urbanisme (PLU), il faut le faire, il faut le dire !
La majorité, dans la réalité du quotidien, préfère le travail au service des Plouhinécois. La société COLAS a repris
ses travaux. Beaucoup a été fait pour les routes, les trottoirs et les eaux pluviales. Beaucoup reste encore à faire. Les
associations vont pouvoir disposer de locaux à l’étage de la salle communale desservi par un ascenseur. Les travaux de
renforcement de la digue ouest de Pors Poulhan, avec le concours financier à parité avec Plozévet, devraient débuter
avant la fin de l’année. Vous avez remarqué que le fleurissement se poursuit. La CCI a programmé la construction d’une
cale de carénage près de la criée. A Poulgoazec, l’estacade est un lieu de promenade très prisé et le conservatoire des
bouées est plébiscité. Le centre d’interprétation du patrimoine archéologique est ouvert depuis le 1er juillet. Il a été
inauguré le 31 août dernier par M. le Préfet. Plouhinec possède le gisement archéologique le plus riche du Finistère.
Nous avons souhaité promouvoir le développement et le rayonnement de Plouhinec autour de trois sites archéologiques.
Nous avons un site majeur pour l’étude des premiers peuplements de l’ouest de l’Europe. C’est une formidable vitrine
pour Plouhinec.
Vous avez pu lire des grandes lignes du budget 2012. Plouhinec ne fait pas du surplace. Plouhinec avance. Et les
impôts à Plouhinec ne sont plus les plus élevés du Cap Sizun !
Comptez sur notre détermination.
Amitiés.
18
ÉTAT CIVIL
Naissances :
Manon LE GALL - 33 rue Amiral Ronarc’h . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Jules KERGONNA - Kerruc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Alycia JOLIVET - 7 rue des Aubépines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Jessy SERGENT BONNARD - 4 résidence Mgr Justiniany . . . . . . . . . . . . . . . .
Ethan HINGANT – 19 rue Stang Yen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Elyna GARGADENNEC – 42 rue du Hameau de Trébeuzec . . . . . . . . . . . . . . .
Lylwenn KERLOC’H - 3 rue de Kermézeven . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Corentin DONNART - 5 rue Théodore Botrel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
26/03/2012
15/05/2012
24/05/2012
24/05/2012
12/07/2012
19/07/2012
02/08/2012
23/08/2012
Mariages :
Gérard KEROUREDAN et Gaëlle LECAREUX - 25 rue de Lézarouan . . . . . . .
William FOUASSON et Christelle BALOUIN - 25 rue Ronsard. . . . . . . . . . . . .
Samuel LE DU et Sabrina CAILLAUD - 8 rue Résidence du Rouédou . . . . . . .
Damien BONENFANT et Sandrine HELIAS - 15 impasse de Feuteunigou . . . .
François BERTHEMET et Karine DESCUBES - 15 rue des Mouettes . . . . . . . .
Arnaud FLEURY et Frédérique GARCONNET - 10 chemin des Tourterelles . .
Philippe THOMAS et Sylvie LAGAUTHEYRIE - 29 rue des Fusiliers Marins .
Gilles COLIN et Anne-Lise TREGUIER - 10 rue Guynemer . . . . . . . . . . . . . . .
Frédéric CARRER et Hanna OLSSON - 5 rue de la Marine . . . . . . . . . . . . . . . .
Paul ROPITAUX et Mireille TOUCHARD - 5 rue Jacques Normant . . . . . . . . .
Philippe CAROFF et Mireille LOUVET-DELANGE - rue de Mesperleuc . . . . .
Marcel PIVETEAU et Annie MOALIC - Kélarec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nicolas KERDREUX et Virginie MOULLEC - 36 rue de Mesperleuc . . . . . . . .
24/03/2012
21/04/2012
05/05/2012
19/05/2012
09/06/2012
16/06/2012
16/06/2012
16/06/2012
23/06/2012
07/07/2012
14/07/2012
11/08/2012
25/08/2012
Décès :
Jeanice MEIL - 11 rue des Hortensias . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Agnès ROGEL veuve GALL - 12 rue Jean Guillou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Yves SERGENT - 14 rue des Aubépines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Joseph LUCAS - Le Bourg - CONFORT MEILARS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Philippe LE LAY – 21 rue Danielou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Paulette GUENNOU veuve DAOULAS - 15 rue Dixmude . . . . . . . . . . . . . . . . .
Anna BRETON veuve GADONNA - 12 rue Jean Guillou . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Henri GOURRET - 1 rue du Vieux Puits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Jacques ANSQUER - rue Jacques Le Berre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Jean François GUILLOU - Chemin des Tourterelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Marie Thérèse LARNICOL veuve URVOIS - 15 rue de Brémoder . . . . . . . . . . .
Victor HELIAS - 17 rue du Général Leclerc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Marie Jeanne LE CLECH veuve POQUET - 12 rue Jean Guillou . . . . . . . . . . . .
Jean KERNOA - 9 rue Danielou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
André LEPRÊTRE - 6 rue du Matelot Pochic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Albert FLOCH - 16 rue de Ty Pic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Jacques LE MOIGNE - 12 rue Jean Guillou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Henri BUREL - 10 rue de Lambabu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Janine MOURRAIN veuve LE BORGNE - 19 rue de Kermeurlanec . . . . . . . . .
Hélène PICHAVANT veuve LE MEIL - 12 rue Jean Guillou . . . . . . . . . . . . . . .
Marie QUILLIVIC veuve DANZE - 7 rue des Camélias - ESQUIBIEN . . . . . . .
Anne SAOUZANET veuve ANSQUER - Keradennec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Marie Marguerite MOURRAIN veuve KEROUREDAN - 7 rue Jean Guillou . .
Francis MOALIC - 26 rue Saint Exupéry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Anne-Marie BOURDON veuve MENGUY - 5 rue Louis Pasteur - DOUARNENEZ .
Bernadette BRéVAL veuve ISAAC - 44 rue de Menglenot . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pierre LE GUIGO - 22 bis rue de la République . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lucie LE BRUN - 12 rue Jean Guillou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Marcelline STEPHAN épouse LARNICOL – Kérédan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
François LE BORGNE - 31 rue des Fusiliers Marins. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Guillaume DAUBERTE - 5 résidence Monseigneur Justiniany . . . . . . . . . . . . . .
Denise MAGADUR veuve SCOARNEC - 12 rue Jean Guillou. . . . . . . . . . . . . .
Paulette COSQUER veuve BERGERON - 4 rue de l’Etang . . . . . . . . . . . . . . . .
Marcel CLOAREC - Rue Toul Ar Zoner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Hervé KERIVEL - 12 rue Jean Guillou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Andrée FROMENTIN veuve DUBOC - 12 rue des Géraniums . . . . . . . . . . . . . .
24/03/2012
03/04/2012
10/04/2012
12/04/2012
13/04/2012
23/04/2012
27/04/2012
27/04/2012
28/04/2012
02/05/2012
04/05/2012
06/05/2012
11/05/2012
14/05/2012
25/05/2012
28/05/2012
31/05/2012
05/06/2012
06/06/2012
10/06/2012
22/06/2012
23/06/2012
26/06/2012
27/06/2012
30/06/2012
03/07/2012
06/07/2012
07/07/2012
23/07/2012
04/08/2012
05/08/2012
07/08/2012
07/08/2012
07/08/2012
19/08/2012
28/08/2012
19
Crédit photos pour cette édition :
Mairie de Plouhinec, F. LE DIVENAH, C. CULOT,
Tennis Club du Cap, AS3P, école de musique, CLIC
Tous droits réservés
C’est un coin de verdure... à Plouhinec !

Documents pareils

MAIR043 plouhinec infos No4 02

MAIR043 plouhinec infos No4 02 en Difficulté (RASED), celui qui abrite la classe de CP et de la garderie, le bâtiment dit du cycle 2- celui des CE1 et CE2 et de la bibliothèque du

Plus en détail

DANS CE NUMÉRO L`ÉDITO

DANS CE NUMÉRO L`ÉDITO Cette année, l’établissement s’est fixé deux objectifs pédagogiques principaux : l’ouverture internationale et la création de mini entreprises à l’intérieur même du lycée. Ainsi, d’une part, dès le...

Plus en détail

Décembre 2005

Décembre 2005 La commune de Plouhinec compte 1100 personnes de plus de 70 ans, seules 204 personnes ont fait le déplacement. Jean-Claude Hamon a choisi de souhaiter les anniversaires du jour en remettant une ros...

Plus en détail

Route de l`Amitié, le carnaval des Dunkerquois.

Route de l`Amitié, le carnaval des Dunkerquois. Depuis jeudi, le « Biche » est à quai à Audierne ; il participe pour la première fois à la Route de l’Amitié. Ce bateau de 1934, rénové en 2012, est le dernier thonier à voiles de l’île de Groix. I...

Plus en détail

Pointe du Raz destination Cap-Sizun

Pointe du Raz destination Cap-Sizun ouvert tous les jours de 15h30 à 19h. • Plouhinec Centre d’interprétation de Ménez-Drégan Tél. 02 98 70 74 55 Juillet et août : ouvert tous les jours Visites guidées pour groupes, scolaires et indi...

Plus en détail