télécharger le portfolio

Commentaires

Transcription

télécharger le portfolio
Joël Curtz
Travaux
2005-2013
Joël Curtz
né en 1985 à Paris
vit et travaille en « world citizen »
site web: www.joelcurtz.com
e=mail: [email protected]
EXPOSITIONS ET FESTIVALS (sélection)
2013: Lo Schermo dell’arte Film Festival (Florence, Italie)
2013: «Panorama 15, le Grand Tour», Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains (Tourcoing, France)
2013: Documentarist, Istanbul Documentary Days (Istanbul, Turquie)
2013: Aljazeera International Documentary Film Festival (Doha, Qatar)
2013: FIFA Festival International du Film sur l’Art (Montréal, Canada)
2013: Circulation(s), Festival de la jeune photographie européenne (Galerie côté Seine, Paris, France)
2012: Rencontres Henri Langlois, Festival International des écoles de cinema (Poitiers, France)
2012: IDFA, International Documentary Festival Amsterdam, (Amsterdam, Pays Bas)
2012: «Panorama 14, Elasticités», Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains (Tourcoing, France)
2012: «Fleurs de rocaille», GENEPI, exposition photographique itinérante dans plusieurs prisons de France
2011: Festival «Herbstklang - Fiveseasons», Performance „Mise en boite“ (Vienne, Autriche)
2011: «Junge Positionen – sag’s durch die Blume», Galerie Ulrike Hrobsky (Vienne, Autriche)
2011: «Summer Time Group Exhibition II” Galerie Gilla Lörcher Contemporary Art (Berlin, Allemagne)
2011: Festival „Cologne Off 2011, Arad Art Museum (Roumanie), Baltic Sea, (Szczecin, Pologne)
2011: Exposition personnelle “Petites mises en abime“, Galerie Gilla Lörcher (Berlin, Allemagne)
2011: Exposition personnelle „Reflexionen“, Showroom for young art / Galerie Ulrike Hrobsky (Vienne, Autriche)
2010: Festival „Vienna Salon”, Actions filmées „Metro Aktion Mahlzeit“, SOHO in Ottakring (Vienne, Autriche)
2009: Festival „Klang-Film-Video“, Performance „Mise en boite“, Hochschule für Musik (Berlin, Allemagne)
2009: Exposition personnelle “Intrusion”, Galerie Gilla Lörcher Contemporary Art (Berlin, Allemagne)
2009: „Intrusion“ (Vidéo) sélection DVD Project dans les festivals: „Loop Video Art 2009“ (Barcelone), „Noche Blancha“ (Burgos) et „Espacio Menos Uno“ (Madrid, Espagne)
2008: Festival „In-sonora”, Centro Hispano-Colombiano (Madrid, Espagne)
2008: «Three Days concept exhibition», CEAAC (Strasbourg, France)
2008: Performance pour l’exposition du photographe Patrick Bailly Maître Grand, CEAAC (Strasbourg, France)
2008: „Journées Internationales de la Francophonie“, Vidéo „Intrusion“ actions filmées, Bibliothèque de l’Al- liance française (Wrocław/Breslau, Pologne)
2006: Performance «Sphere experience», Galerie Stimultania (Strasbourg, France)
2004: Festival „Ici et demain“, Centre Paul Valeyre, Paris Jeune Talent (Paris, France)
FORMATION
2011-2013 Diplome du Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, France
2009-2011 Diplome/Magisterabschluß, Académie des Beaux-Arts de Vienne (prof. Harun Farocki)
2008-2009 année d’échange à l’UdK, Université der Künste, Berlin (classe Hito Steyerl)
2004-2007 DNAP - Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg
PRIX
2013
2012
2007
2006
ET LAUREATS
Lauréat Protopitch, Installation artistique « A Votre Image »
Prix des amis du Fresnoy pour le film « La Mariée ».
Lauréat photographie Mission Jeunes Artistes, Forum de l’Image (France)
Lauréat Boss dans ta ville et Envie d’Agir pour la performance «Sphere experience»
TEXTES/PRESSE/MEDIAS (sélection)
- Reportage Grand Lille TV - 14.06.2013
Panorama: La technologie au service de l’Art au Fresnoy
- France Culture - 14.03.2013
La Vignette d’Aude Lavigne - Joël Curtz
- Corriere della sera - 08.03.2013
Pippa Bacca, 8 marzo, un saluto
- UnDo.net - 08.03.2013
Joël Curtz, artista e filmaker francese, racconta in un film l’ultima azione artistica di Pippa Bacca
- Exibart - 05.03.2013
Pippa Bacca e le «spose in viaggio»
- Sensoprojekt - 24.01.2013
Interview de Joël Curtz, réalisateur du film « La Mariée »
- Turbulences video 76 - Juillet/July 2012
Texte de Jean-Paul Fargier
- Hilker Berlin -14.03.2011
Joël Curtz: Petites mises en abîme | Der Dreischnitt des Ansehens
- Magazine Prospect > 0,9 m2 - Joël Curtz, Intrusion, 2010
3
Photographies
argentiques
In t r u s i o n
J’ai passé plusieurs semaines à aborder des conducteurs à Strasbourg. Dans les rues ou les parkings, lorsqu’ils
se garaient ou repartaient. Je leur demandais leur accord pour les prendre en photographie à l’intérieur de leur
propre véhicule. Certains ont par chance accepté. Je choisissais toujours des vitres plutôt rectangulaires pour
avoir l’effet d’un cadre photographique. Parfois je leur demandais de se déplacer à l’arrière de leur voiture
pour obtenir ce cadre.
Ce qui me plaisait, c’était de perturber un espace privé où habituellement on se sent protégé.
J’aime aussi le fait que la photographie soit un prétexte à une rencontre.
Intrusion (photographies:40x50cm), 2005-2008
Photographies
argentiques
Intrusion (photographies:40x50cm), 2005-2008
Photographies
argentiques
Ces photographies ont été prises à l’Océanium de Lisbonne. Nous n’y voyons pourtant aucun animal, uniquement les
visiteurs venus les contempler.
Les quatre tirages petit format sont tirés sur un papier analogue transparent puis suspendus au plafond. Le
visiteur se retrouve ainsi d’un côté comme de l’autre face aux mêmes spectateurs de dos.
A voir (photographies: 41x59cm), 2011
Photographies
argentiques/Installation
A voir (photographies transparentes 13,2x18;2cm), 2011
Photographies/Installation
Quatre autoportraits de l’avatar de l’artiste riant sérigraphiés sur miroir, placés derrière la vitrine d’espaces
d’expositions.
Le Moqueur (CEAAC, Strasbourg) 2008
Photographies/Installation
Installation dans le noir d’un autoportrait sérigraphié sur miroir devant lequel le spectateur peut s’asseoir à
la lumière d’une bougie. Les deux visages se superposent alors.
Le faible et le vaniteux (CEAAC, Strasbourg) et daguerréotype, 2008
Photographies
digitales
Dans Alerte en corps, les modèles ont été insérés dans une boîte de dimension standard 120x160cm de façon à ce
que les rebords de la boîte se confondent avec le cadre des photographies.
Alerte en corps, 2006
Photographies
digitales
Prises de vues réalisées à partir de la reconstitution en maquette d’une cellule de prison photographiée par Adam
Broomberg et Olivier Chanarin (Timmy, Peter and Frederick, Polsmoor Prison 2002). Les trois prisonniers présents
originalement dans cette photographie ont été retirés tandis que la silhouette de l’avatar de l’artiste y a été
insérée à leur place. Dans la dernière photographie, cette silhouette est dédoublée, l’une est à l’intérieur de
la cellule et l’autre au-dessus à l’extérieur, tel un surveillant ou la projection imaginaire d’un autre soi.
Insertion, 2006-2007
Photographies
digitales
Ces photographies représentent une scénographie imaginaire du Prince Contraint, un texte d’Henri Michaux écrit
sous la forme d’une pièce de théâtre mais dont il refusait toute mise en scène.
L’espace s’articule autour du Prince, entouré par ses hommes de main et par des spectateurs fantômes. La lumière
fait évoluer le lieu vers un espace de plus en plus immatériel.
Le Prince Contraint, 2006
Photographies
digitales
Le nœud héréditaire est une photographie réalisée à partir d’une maquette. Dans cette petite
boîte assimilable à un espace mental, des avatars de l’artiste déambulent au milieu de parois
transparentes sur lesquelles des graphismes mathématiques sont inscrits. Ces graphismes ont été
sérigraphiés sur des plaques de plexiglas. Ils ont été réalisés par mon père en 1991 et représentent les projections de lignes intégrales sur un plan d’un système différentiel à 3 dimensions. Le personnage tourne en rond dans cet étrange labyrinthe qui semble contenir une sortie.
Le noeud héréditaire, 2006
Actions
filmées
Ces actions filmées ont été réalisées avec l’artiste Younes Baba-Ali dans les rues de Paris en février 2008. Le
but du jeu consistait à s’introduire dans la voiture d’inconnus alors que celles-ci étaient arrêtées à un feu
rouge.
Les actions se passaient silencieusement. Sur une centaine de conducteurs, seuls deux ont accepté que je rentre
dans leur voiture.
>LIRE LA VIDEO
Intrusion (actions), 2008
Court-métrage
de
fiction
Le film Eindringling (Intrusion) est un court-métrage de fiction réalisé à Berlin, directement inspiré des actions
filmées « Intrusion », mais explorant cette fois-ci le point de vue inverse, c’est-à-dire celui du conducteur.
Synopsis: Un jeune employé sort de son bureau et prend la voiture pour rentrer chez lui. Lors d’une brève pause
sur le trajet, un étrange inconnu s’invite sans crier garde dans son véhicule…
>LIRE LA VIDEO
Intrusion (Eindringling), 7’50 min, avec Arne Fiedler et Eric Tosatti
co-réalisation Wolfgang Schick, caméra Gillian Holt, son Adam Weisser, Berlin 2009
Actions
filmées
Dans les wagons du métro de Vienne à une
heure matinale, nous avons organisé un
petit déjeuner et invité les passagers à
participer.
Metro-Aktion-Mahlzeit
projet réalisé avec une équipe de 8 performeurs, Vienne 2010
Performance-installation
Sphère expérience est une performance répartie sur deux
espaces. Dans le premier espace, une grande sphère entrouverte dans lequel un performeur est enfermé pendant
plus de trois heures, avec le son de sa propre respiration et des bribes de phrases qu’il a lui-même écrites,
évoquant sa relation avec les autres.
Il n’entre pas en communication avec le spectateur.
Sphère expérience, avec Italo Panfichi (Stimultania et Bains Municipaux, Strasbourg) 2006
Performance-installation
Dans le deuxième espace de Sphere experience se trouvent trois autres structures
sphériques différentes habitées par trois performeuses. Chacune accueille le spectateur à sa manière. Ce dernier a la possibilité d’entrer dans la sphère des performeuses et d’établir un en contact avec elles, que ce soit par le dialogue, le
mouvement ou simplement par un moment silencieux.
Sphère expérience, avec Caherine Martinis, Eugenia Bompadre et Evelyne Neff (Stimultania, Strasbourg) 2006
Vidéo
loop
Cette vidéo a été filmée lors d’un spectacle de rue sur la place du Stephan Dome à Vienne. Nous y voyons des
spectateurs regarder en direction de la caméra, prendre des photos, rire ou applaudir. Mais le spectacle n’est
ici pas donné à voir, cela créer l’illusion que c’est nous que ces spectateurs regardent.
Spiegel im Spiegel, vidéà 8min, loop 16s, musique Arvo Pärt, 2011
Video/performance
Mise en boîte -eine Psychosatire- est une performance
dans lequel un morceau de musique joué en live par un
orchestre interagit avec une projection vidéo et sonore
ainsi qu’un spectateur de la salle.
Des spectateurs se complaisent à contempler leur alter
ego enfermé dans la télévision, alors que celui-ci se
débat tant bien que mal pour en sortir. Agit soudain un
spectateur réel de la salle, qui vient perturber leur
plaisir…
Il existe également une version vidéo du projet.
>LIRE LA VIDEO = VERSION PERFORMANCE
>LIRE LA VIDEO = VERSION VIDEO
Mise en boîte, (Hochschule für Musik et Universität der Künste de Berlin), juillet 2009
Video/performance
Mise en boîte, (Hochschule für Musik et Universität der Künste de Berlin), juillet 2009
Performance/Installation
Skype performance est un work in progress utilisant la technologie de skype
pour intégrer l’image du spectateur sur un écran de l’espace d’exposition.
Grâce à une capture d’écran puis un partage de celui-ci via skype,
les images captées par la webcam sont retransmises - avec un léger intervalle de temps - sur un moniteur installé dans l’exposition.
Les visiteurs peuvent alors se voir eux-mêmes regarder l’écran et voir
ce qui se passait dans l’exposition quelques minutes auparavant.
Skype performance, Galerie Gilla Loercher Berlin et Showroom Galerie Ulrike Hrobsky Vienne, work in progress 2011
Documentaire
Résumé:
Les deux artistes, Pippa Bacca et Silvia Moro, quittent
Milan en robe de mariée. Avec une seule préoccupation:
l’ouverture aux autres.
Au cours de ce voyage performance en autostop, les deux
femmes décident de se séparer et Pippa trouve la mort
en Turquie. Le film part à la recherche de son souvenir.
« La Mariée, de Joël Curtz, part à la rencontre de tout ce qu’il reste d’une artiste morte, tuée en cours d’accomplissement d’un voyage-oeuvre. Pippa Bacca, italienne, a été assassinée par un camionneur turc qui l’avait
prise en stop alors qu’elle était en route, habillée en mariée, pour porter en Israël un message de paix. Belle
utopie, folie douce, atterissage cruel. Curtz retrouve la mère, les soeurs, la partenaire de voyage, les lieux
traversés, les images prises par Pippa pendant son voyage et aussi, hasard sidérant, les images tournées par le
tueur avec la caméra volée à sa victime: une scène de mariage!
Où le réel de l’assassin rejoint la fiction de sa victime en une renversante superposition: la mariée turque
danse avec son mari, comme si elle continuait la mission de l’utopiste italienne. Interviews, images d’archives,
lieux revisités: tout s’enchaîne, se superpose avec un tact magnifique. Du vrai grand cinéma.» J-P. Fargier
La Mariée, production Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, docu 40’ min, 2012
image: Raphaël Daniel, montage: Laureline Delom, images d’archive: Pippa Bacca
Documentaire
« S’emparant de cette performance, tragiquement interrompue près d’Istanbul par le viol et le meurtre de Pippa
Bacca, Joël Curtz sonde la beauté d’un art utopique qui touche à la vie, mais aussi les limites d’une ouverture
à autrui inconditionnelle et insensée. (...)
Une robe de mariée ou quelque chose de blanc pour cacher ma vocation au triomphe et aux pleurs, fredonnait la
chanson choisie par Pippa pour lancer le départ de sa performance. Triomphe ou pleurs : son projet, entre angélisme et inconscience, foi religieuse et réalisation de soi humaniste, ne cesse de nous échapper dans l’œuvre
de Joël Curtz. » Lorraine Creusot
La Mariée, production Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, docu 40’ min, 2012
image: Raphaël Daniel, montage: Laureline Delom, images d’archive: Pippa Bacca
Installation
vidéo
et
interactive
“A votre image” est une installation interactive qui
nous plonge dans un petit monde : un appartement miniature ou un personnage en hologramme regarde les nouvelles à la télévision.
Peu après les bulletins, la présentatrice annonce que
dorénavant le journal TV va enregistrer le téléspectateur afin de partager son image avec les autres
télespectateurs. Le personnage voit soudain apparaître
son visage à l’écran suivi par notre propre visage qui
apparaît également à l’écran.
>LIRE LA VIDEO = DEMO DE L’INSTALLATION
« Regarder, c’est l’amour. Etre regardé, c’est le dégoût. On fait des grimaces en essayant de supporter
la blessure du regard ; mais ce n’est pas donné à
n’importe qui de ne faire que regarder. Celui qui est
regardé regarde à son tour. La fois d’après, celui qui
était en train de regarder finit par tourner du côté de
celui qui est regardé » Kobo Abé, L’homme-boîte
A votre image, production Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, installation, 2013
présentatrice TV: Claire Pain, programmeur: Etienne Landon, image: Sylvain Briend, son: Yannick Delmaire
Installation
vidéo
et
interactive
Lorsque le spectateur s’assied sur le fauteuil qui se
trouve devant la maquette, sa présence déclenche un capteur et démarre ainsi une séquence. Dans cette maquette,
l’avatar de l’artiste, assis sur un fauteuil, est face
à une télévision.
Le programme qui passe à la TV est un journal d’actualités présenté par une véritable journaliste. Sécurité et
surveillance sont des thèmes fortement récurrents dans
ce JT. Soudain, la présentatrice annonce une réforme: la
télévision peut dorénavant capter l’image des spectateurs afin de pouvoir la partager à tous. Le personnage
virtuel dans la maquette retrouve soudain son visage
dans le petit écran. En zappant, il tombe sur sa propre
image. Celle image là devient le «nouveau programme».
Le personnage ne parvenant pas à «se défaire» de l’image du spectateur, finit par se lever de son fauteuil puis
s’approche en direction de la fenêtre par laquelle le spectateur observe la scène. Il regarde ce dernier puis
déclenche une douche lumineuse sur lui dans l’espace d’exposition avant de descendre les volets de son appartement.
Avec la lumière plein pot et les volets descendus, la vitre devient un miroir. Le spectateur se retrouve alors
seul face à son image. Il devient aussi un objet de spectacle pour les autres spectateurs.
Intrusion (Eindringling), 7’50 min, avec Arne Fiedler et Eric Tosatti
co-réalisation Wolfgang Schick, caméra Gillian Holt, son Adam Weisser, Berlin 2009
©
Joël
Curtz
-
2013