Télécharger le bulletin complet

Commentaires

Transcription

Télécharger le bulletin complet
OCT 2015
N066
S’engager pour maîtriser
L
'automne est bien là et à l'heure où bon
nombre de troupeaux prennent le chemin du
retour, il est difficile d'envisager de parler
de « grand cru 2015 » pour notre monde de
l'élevage.
Cette période, qui se veut celle de nombreuses
manifestations, sur tout le territoire, où l'on savoure
la qualité du travail accompli, s'est transformée en
véritable casse-tête pour les organisateurs. Comme si
l'histoire se répétait encore une fois, les éleveurs
Aubrac ont dû redoubler de ténacité et d'efforts à
travers leurs équipes locales pour maintenir (dans la
mesure du possible) ces moments d'échanges et de
convivialité nécessaires à l'équilibre de chacun.
Ce nouveau bulletin Aubrac Infos reprend largement
ces initiatives collectives menées avec l'ensemble de
nos partenaires sur un territoire toujours plus élargi.
Les travaux de notre dernière Assemblée Générale à
Laissac, détaillés dans les pages suivantes, mettent
largement en avant la progression de notre race
notamment géographique ; bon nombre d'actions sont
déjà en cours et d'autres à venir pour continuer le
travail de maîtrise et de promotion de nos choix
d'orientation raciale.
Au moment où notre race s'apprête à passer le seuil
des 200 000 vaches sur le territoire national,
l'engagement de chacun est le seul garant pour aller
vers ce progrès qui doit être partagé de tous. Mettre
en commun nos idées et nos horizons, inventer de
nouvelles complémentarités, affirmer nos différences
mais toujours dans le respect des hommes, renforcer
cette façon d'être « Aubrac », autant d'évidences
reprises dans nos conseils d'administration.
Il est nécessaire de remercier ici tous ceux qui par
leur engagement au sein des différentes structures et
associations contribuent au dynamisme et à la
notoriété de l'Aubrac. Un merci particulier à Henry
Peyrac, et à toute sa famille, pour ces neuf années
consacrées à l'Union Aubrac.
Il nous appartient de poursuivre ce chemin certes
bien engagé mais en perpétuelle évolution. A n'en pas
douter, l'Union des hommes restera la force de notre
race.
Yves CHASSANY
Président de l'Union Aubrac
DANS CE
NUMÉRO…
ACTUALITÉS
P2/3 • AG Herd-Book
P4 • Vente GIE
Vie interne
P5 • Cournon
PARTENARIAT
P6 • Midatest
ACTUALITÉS
P7 • CA Aveyron
SÉLECTION
P7 • TP
CONCOURS
P8 • Lozère
P9 • Cantal
P10 • Jury
ÉTRANGER
P11 • Irlande
P12 • STRUCTURES
AUBRAC INFOS - OCTOBRE 2015 / N°66
P. 1
Actualités
AG HB
L’Assemblée Générale
de l’Union Aubrac à Laissac
“N
ous pouvons nous satisfaire d’avoir passé aujourd’hui la barre
des 190 000 vaches en France », c’est sur cette note positive
que le Président Henry PEYRAC a entamé l’Assemblée Générale
de l’Union Aubrac, qui a eu lieu le vendredi 8 Août à Laissac en Aveyron.
Quasiment un an après le National à Cournon, cela confirme que l’Aubrac présente
des atouts qui séduisent mais qu’il faut maintenir.
« La situation financière de la structure est saine », a reconnu le Directeur Jacques
RENOU, « elle dispose d’un socle de fonds propres intéressant pour mener à bien
différents projets. Au niveau de l’équipe raciale, de nombreuses réflexions sont en
cours, de nouveaux travaux pourront s’ouvrir mais un renouvellement du personnel
sera à prévoir avec plusieurs retraites dans les années à venir. De plus, avec la
raréfaction des fonds publics, il va falloir continuer à faire plus avec moins. »
Renouvellement des Administrateurs
Parmi les Administrateurs renouvelables, Philippe BOUBAL et Patrice SERRES ne
souhaitaient pas se représenter. Henry PEYRAC les a remerciés, aux noms des
éleveurs, du Conseil d’Administration et du personnel, pour leur assiduité, leur
participation et leur travail au sein du CA. Rudy BOISSIER, Julien CROZAT, Bernard
DE LAPANOUSE, Jean-Olivier LAURENS, Christian SOULENQ et Patrice THERON ont
été réélus. Patrice LAPORTE (Le Buisson, 48) et Pierre SOLINHAC (Gaillac d’Aveyron,
12) ont été élus.
Effectifs raciaux
Le nombre de vaches Aubrac de plus de 36 mois est de 190 548 à l’IPG en
Juin 2015. Ce qui représente une augmentation de 10 000 vaches par an depuis
2 ans ; preuve que l’Aubrac séduit en France. Et pas uniquement dans son
Berceau ! En effet, l’Allier, le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire, la Saône-et-Loire, l’Ain,
la Loire, le Lot et le Tarn – départements aujourd’hui où la race progresse le
plus – présentent à eux seuls près de 30 000 vaches Aubrac.
Mme F.Salesses, MM. J-C.Anglars, H.Peyrac, J.Renou, C.Salles,
Y.Chassany lors de l’AG de l’Union Aubrac.
de la Lozère. Ce qui est positif pour la notoriété raciale va aussi amener à terme
à des réflexions autour de la gestion du planning du personnel technique, et
encore plus étant donné que la race réfléchit à s’engager dans une démarche
de contrôle PSF (Post-Sevrage en Ferme).
Au niveau international, malgré les restrictions de certains pays à l’export, le
nombre de pedigrees export délivrés est à nouveau en augmentation en 2014.
Orientation raciale
« L’Aubrac séduit, mais certains signaux sont passés à l’orange », souligne Henry
PEYRAC. « Le poids et la facilité de naissance sont sûrement les critères sur
lesquels nous devons être le plus vigilent. Nous vous avons alerté sur cette
problématique depuis plusieurs années. Une grande majorité d’entre vous ont
compris l’intérêt et tout l’enjeu que représentent les facilités de naissance et sont
rigoureux sur l’enregistrement des données de naissance, je les en remercie.
D’autres continuent à ne renseigner que des données incohérentes et erronées,
nous ne pourrons pas continuer à valider des enregistrements que l’on sait
inexacts. Nous nous interrogeons tous sur la pertinence de certains index, encore
faut-il qu’ils soient calculés sur des données justes qui, elles, sont entièrement de
notre ressort. D’autres critères comme la longévité (qui va de pair avec la qualité
des aplombs et la facilité de naissance), la fécondité, la capacité à valoriser et à
transformer en lait ou en viande les fourrages grossiers, la docilité sont aussi
essentiels dans la sélection de nos animaux. Nous allons et devons tout mettre
en œuvre, avec peut-être de nouveaux moyens, afin que nous puissions recueillir
d’avantage de données qui sont la base du travail d’amélioration génétique. Cela
nous permettra de toujours garder une longueur d’avance en matière de facilité
et simplicité d’élevage. »
Promotion raciale
Cette expansion de la race se retrouve aussi dans l’évolution géographique des
adhérents de l’Union Aubrac. Si le nombre d’élevages adhérents se maintient
dans le Berceau (Aveyron – Cantal – Lozère), le nombre d’adhérents HorsBerceau augmente fortement, ayant dépassé le Cantal en 2014 et se rapprochant
AUBRAC INFOS - OCTOBRE 2015 / N°66
Lors de son rapport moral, le Président est revenu sur le National 2014 : « Lors
du Concours Spécial à Cournon, nous avons, grâce à vous toutes et tous, fait une
nouvelle fois la démonstration que le poids et le gigantisme n’étaient plus des
critères qui faisaient le succès d’une race. Nous avions retenu comme thème
l’efficacité économique ; nous avons fait une fois de plus la démonstration qu’avec
P. 2
des animaux aux volumes modérés, économes et autonomes, nous pouvions
rivaliser avec les plus grands et apporter de l’économie sur des territoires souvent
très difficiles. Je tiens, au nom du Conseil d’Administration, à vous remercier tous
que vous soyez éleveur ou éleveuse, personnel racial, ou bien sûr jury, d’avoir
chacun à votre place remplis avec sérieux et professionnalisme votre rôle. Comme
en 2008, Cournon 2014 fût une grande réussite qui contribue largement au
développement de la race Aubrac. J’en profite pour remercier également tous nos
partenaires, sponsors et les collectivités qui nous ont soutenus. »
Le prochain National aura lieu à l’automne 2016 dans le Cantal.
Cette année, un interdépartemental rassemblera tous les éleveurs Hors-Berceau à
Varennes-sur-Allier les 17 et 18 octobre.
Mise en place d’un agrément Jury
Henry PEYRAC a introduit le sujet en rappelant que jusqu’à présent, la désignation
des juges pour les concours organisés par l’OS était toujours un véritable cassetête. Il n’y avait pas de méthode approuvée et rodée qui permettait d’appréhender
cette étape d’organisation du concours de façon sereine. Les Conseils
d’Administration du Herd-Book et de l’OS ont donc décidé de franchir un cap.
Un groupe de travail constitué d’éleveurs officiant régulièrement, en tant que juge,
sur les concours a été chargé de proposer un processus de formation des juges.
Grands principes :
• Maintien de la composition actuelle des jurys : 1 juge titulaire (responsable du
classement et de l’explication) et 1 adjoint (circulation et alignement des bêtes,
appui au jugement uniquement sur demande du titulaire).
• Afin de donner la chance au maximum d’éleveurs de pouvoir exercer le rôle
de juge il a été choisi de mettre en place 2 niveaux d’agrément. Tous les concours
n’ayant pas la même finalité ni les mêmes objectifs, il est également intéressant
de pouvoir s’appuyer sur 2 niveaux d’agrément afin de proposer aux juges
d’officier dans les concours qui correspondent le mieux à leurs aptitudes du
moment et où leur apport sera le plus bénéfique à la race.
o Les juges agréés niveau 1 seront sollicités pour juger : le Concours National,
au Sommet de l’Elevage, les Concours Interrégionaux Hors-Berceau, au SIA.
Pour obtenir cet agrément, les juges devront combiner à la fois une bonne
connaissance des animaux et une bonne aisance à l’oral pour expliquer leur
classement et l’orientation raciale.
o Les juges agréés niveau 2 seront sollicités pour juger les Concours
Départementaux et Cantonaux. Ils devront présenter une très bonne
connaissance des animaux. Lors des jugements sur ces concours, ils pourront
perfectionner leurs aptitudes à la prise de parole et ainsi prétendre à une
accession au niveau 1.
⇒ Mais dans les 2 cas, le juge doit être performant sur l’aptitude au
classement ! Pour être agréé, le candidat devra donc avoir un résultat positif
sur l’aptitude au classement.
⇒ Le niveau d’agrément n’est pas acquis à vie. En fonction des
performances des juges sur les différents concours, une accession au niveau
supérieur ou une rétrogradation est prévue.
• Les liens de parentés entre éleveurs ou d’origine des animaux ne seront plus
pris en compte pour l’attribution des sections.
• Ne mobiliser que 4 binômes (1 juge – 1 adjoint) pour les prochains Nationaux.
Objectifs :
• Gagner en cohérence d’orientation raciale
• Avoir une dizaine de juges agréés pour l’automne 2015
• Nouvelle session envisageable au printemps/été 2016 pour augmenter le vivier
de juges pouvant officier sur les différents concours.
Organisation de l’agrément :
• 2 jours de formation consécutifs alternant entrainement au classement et
formation à la communication orale
• 1 jour d’agrément en condition de concours, avec évaluation de l’aptitude au
classement et de l’aptitude à la prise de parole
La 1ère session de formation a eu lieu en septembre 2015 (voir article p.10). Pour
une première, il paraissait raisonnable de limiter le nombre de participants à une
dizaine (comprenant les membres du groupe de travail jury et d’autres personnes
ayant officié à Cournon 2014).
Les sessions suivantes seront ouvertes à TOUS les candidats qui se manifesteront.
Interventions
En fin d’AG, la parole fut donnée à Bernard DE LAPANOUSE, Rapporteur de la
Commission d’Orientation Raciale, qui reprit brièvement l’histoire de la race
Aubrac des années 70-80 où ses effectifs étaient au plus bas, au centenaire du
Herd Book à Laguiole en 1994 où l’hétérogénéité de la présentation avait imposé
aux instances raciales de travailler sur la conformation et l’homogénéité ; pour
finir sur les chalenges de demain avec une importance économique croissante,
que ce soit en terme de productivité numérique ou de qualité vendue. Il conclut
sur l’importance de plus en plus évidente du rôle des jurys et approuva fortement
la démarche d’agrément en cours.
Sur un tout autre sujet, Hervé CATAYS fut invité à présenter un bilan de l’activité
du GIE Race Aubrac (Aubrac Infos n°65), son AG se faisant le plus souvent à
effectif restreint. Il en profita pour annoncer la vente de la structure qui eut lieu
le 29 Août (article en p.4).
P. 3
Actualités
VENTE GIE
Vente de taurillons GIE Aubrac
’est désormais l’heure de faire le bilan : je pense pouvoir affirmer
que cette vente fut un réel succès. Et ceci grâce à vous ! Tout
d’abord, grâce aux éleveurs qui nous ont fait confiance en proposant
leurs animaux à la vente, mais aussi grâce aux différents acheteurs venus de
tous les horizons. Preuve a été faite qu’un élan collectif permet la promotion
de la race et de ses éleveurs.
C
Je tiens à remercier Daniel Miquel, tout le personnel du Gie Aubrac et de la
race Aubrac qui a permis la réussite de cette manifestation. N’oublions pas
le Syndicat cantonal de St Chély d’Aubrac qui, d’une main de maître, a su
organiser un repas convivial et de qualité.
De ce succès, tirons des enseignements. Faisons que la prochaine édition soit
encore plus réussie par une sélection préalable toujours plus rigoureuse. Je
vous donne rendez-vous l’année prochaine.
Hervé CATAYS
Président du Gie Race Aubrac
22 reproducteurs vendus sur 24 animaux proposés
Prix moyen de la vente : 4 581 €
6 reproducteurs vendus en dehors du berceau de race, dont 1 en
Belgique
16 reproducteurs vendus dans le berceau de race
La vente intervient à une période des plus propices et sa réussite reflète
une réelle demande des éleveurs pour cette catégorie de reproducteurs.
Actualités
STRUCTURES RACIALES
Vie interne des structures raciales
15/06
Réunion GIE
Rencontre de travail PASLa
18/06 Rencontre Aveyron Labo
Réunion CORAM et groupe ARSOE
23/06 Conseil Spécialisé Bovins – Paris
24/06 CA Races de France – Paris
25/06 Conférence téléphonique GEMIBA
26/06 AG constitutive CELIA – Laguiole
30/06 Conférence téléphonique SECI
01/07 Visio-conférence CA CORAM
06/07 Présentation programmes Massif Central – Rodez
Réunion SMQ – Paris
07/07 Réunion COREL et NEODEX
08/07 AG APRAMAC Aubière (63)
7-9/07 DEGERAM en Suisse
15/07 Réunion préparation Varennes
16/07 Rencontre EDE
17/07 CA Union Aubrac
07/08 AG Union Aubrac – Laissac (12)
8-10/08 Tullamore - Irlande
11/08 Rencontre groupe Altitude – Maurs (15)
26/08 Rencontre Conseil Départemental 15
AUBRAC INFOS - OCTOBRE 2015 / N°66
29/08
04/09
Vente du GIE
AG Syndicat Cantonal Ste Geneviève
COPIL Station – Paris
05/09 Journée Aubrac Allier
Fermes ouvertes – Pont de Montvert (48)
10-12/09 AG CORAM en Corse
12-13/09 Concours Départemental Lozérien
16-17/09 Journées Formation Jury – Lycée de Volzac (15)
18/09 AG Syndicat Cantonal St Chély
24/09 GEMIBA – Paris
27/09 Concours Départemental Cantalien
29/09 Réunion SECI à Limoges
Conseil Spécialisé Bovins – Paris
30/09 CA Races de France – Paris
02/10 CA Union Aubrac
Commission SSI – Paris
03/10 Concours Cantonal Aubrac Ste Geneviève
6-9/10 Sommet de l’Elevage – Cournon
Nous vous épargnons les rencontres et contacts téléphoniques FCO – Sommet
de l’Elevage depuis le 20/09…
P. 4
Actualités
COURNON
Un Sommet bien particulier…
ans son communiqué officiel, en date du 30 septembre (à une
semaine de l’événement), le Sommet annonçait que : « Les fortes
contraintes sanitaires qui s’imposent cette année tant à
l’organisation du Sommet qu’à de très nombreux éleveurs du Massif central,
nous amènent à renoncer aux concours et présentations en races bovines pour
cette édition 2015. En effet, le positionnement de COURNON en périmètre
interdit réduit de façon drastique la zone de recrutement, ce qui ne permet
pas d’avoir, en bovins, les concours et présentations qui font de Sommet de
l’Elevage un rendez-vous de prestige au plan national et international. »
D
Il a été demandé aux OS inscrites de maintenir leur présence sur leur stand
et d’accueillir les nombreux internationaux prévus. Choix a donc été fait par
l’UPRA Aubrac d’assurer la présence et la promotion de la race au Sommet
de l’Elevage avec stand, personnel et éleveurs exposants (que nous remercions),
de manière à pouvoir accueillir au mieux les potentiels contacts. Nous avons
également doublé le nombre de visites d’élevage pour les internationaux.
Des Aubrac visibles lors des visites
d’élevage
Chaque année, les visites d’élevage permettent aux visiteurs internationaux
de visualiser le mode d’élevage français. La présence de vaches Aubrac
dans les travées leur donne certes la possibilité d’apprécier les qualités de
la race, mais la visite d’exploitations leur permet de les resituer dans des
systèmes d’élevage souvent très différents des leurs. Les questions portent
alors tout autant sur la race en elle-même, que sur la culture de l’herbe,
l’utilisation des bâtiments, les filières de commercialisation… Il n’est alors
pas inintéressant d’échanger sur les modes de travail, souvent bien différents,
de ces éleveurs provenant de pays européens ou parfois plus lointains
(Espagne, Suisse, Irlande, Royaume-Uni, Belgique, …, Equateur, Turquie,
Australie,…).
Il avait été prévu, cette année, pour la visite d’élevage Aubrac, de se rendre
chez Mme Nathalie GREGOIRE à Grandeyrolles (63), qui devait nous accueillir
le jeudi après-midi. Nous tenons à la remercier pour s’être rendue disponible,
quasiment à la dernière minute, pour nous recevoir deux fois (le mercredi
et le jeudi).
Une plus grande disponibilité pour
les échanges techniques
Le point noir de ce Sommet, fortement prévisible et malheureusement
réaliste, est que sans la présence de vaches dans les travées la fréquentation
a fortement diminué. Si on se focalise d’un point de vue purement
commercial, la baisse d’affluence a nécessairement eu une répercussion sur
le nombre de contacts potentiellement intéressants. Cependant en ayant plus
de temps à consacrer à chacun, on peut espérer une issue favorable à la
majorité d’entre eux.
De plus, les professionnels et personnels raciaux ont ainsi eu plus de temps
pour rencontrer les autres structures du monde de l’élevage allaitant
pendant ces trois jours. En espérant que ces échanges, formels ou plus
informels, sur les différents dossiers en cours, portent leurs fruits dans les
mois à venir.
Nous vous disons à l’année prochaine, avec espérons-le un retour à la
normale, pour un Sommet qui retrouve son Zénith !
Nathalie GREGOIRE
Thonne le Jeune, 63320 Grandeyrolles
Nouvelle adhérente Union Aubrac, adhérente VA0
SAU : 90 ha
Cheptel : 42 mères Aubrac aujourd’hui, projet à terme de 60 mères
2 périodes de vêlages : automne et printemps
Plein air intégral
Quelques veaux nés d’IA et quelques croisés
Vente de caissettes de viande depuis 2010
Participation aux concours départementaux et interdépartementaux
Encore une fois, un grand merci pour la qualité de votre accueil.
P. 5
Partenariat
M I D AT E S T
Gros plan sur la génétique maternelle
our créer et diffuser via l’insémination un taureau améliorateur, un
important travail de recrutement et d’évaluation est nécessaire.
Le recrutement est réalisé conjointement par l’OS Aubrac et
MIDATEST. Les veaux mâles nés des femelles les plus intéressantes par leurs
performances et leurs origines, sont repérés et recrutés pour être évalués
à la Station de la Borie. Ceux qui obtiendront les meilleurs résultats
intégreront le catalogue d’insémination tout comme INDIGO, JOKER et
JUBILATOIR, les 3 nouveaux taureaux Aubrac en cours de production.
En avant-première quelques informations sur leurs mères, des vaches très
performantes !
P
FLEURETTE, mère de JOKER
au GAEC RODIER SARTRE (48)
ARGENTE, mère de INDIGO
au GAEC LAPORTE (48)
Cette fille de TAUQUARD (origine PASTOUR) est une vache très complète tant
en Morphologie (note HB 81) qu’en Production (IVMAT : 115) et
Reproduction (IVV : 334 jours). Son fils JOKER apportera et fixera les Qualités
de Race.
ELEGANTE, mère de JUBILATOIR
à la SCEA MARTIN (12)
Affichant une production toujours au TOP, ARGENTE marque véritablement
son élevage. Elle est actuellement suitée de la pleine sœur de INDIGO qui
affiche, comme son frère, une excellente largeur de bassin et un bon
potentiel musculaire.
Côté reproduction, tout va bien : 8 vêlages pour 364 jours d’IVV.
ELEGANTE (note HB 81, ALait : 102 et IVMAT : 119) possède d’excellentes
Qualités Maternelles, spécifiques à la race Aubrac.
La preuve en image avec sa superbe génisse de l’année, la pleine sœur de
JUBILATOIR. Ce dernier, doté d’un très bon bassin et d’une culotte très
longue, possède toutes les qualités d’un taureau de type élevage, idéal
pour produire des femelles de renouvellement.
MIDATEST
www.midatest.fr
AUBRAC INFOS - OCTOBRE 2015 / N°66
P. 6
Actualités
CHAMBRE D’AGRICULTURE DE L’AVEYRON
Journées éleveurs bovins viande : du sol à la vache
Tous les ans le service Bovin Viande de la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron organise une journée technique
et conviviale ouverte à tous les éleveurs.
Cette année, nous avons choisi le thème DU SOL A LA VACHE, nous reprendrons
les axes principaux pour avoir des veaux en bonne santé, des vaches qui
reviennent en chaleurs et des fourrages (pâture, foin, enrubannage, ensilage) qui
répondent au mieux aux besoins de vos animaux !
Le rapport sol/troupeau est primordial, car le troupeau ne fonctionnera pas
bien si l’équilibre avec le sol n’est pas respecté. L’alimentation des
vaches couvre 80% des pathologies rencontrées en élevage.
Diarrhées, grippes, IVV élevés : des solutions existent
Nous vous proposons une journée par secteur géographique, animée par un ou
plusieurs techniciens bovin viande (lieux définitifs à préciser).
Nord – Aveyron
Rodez – Laissac
Ségala – Baraqueville
Villefranchois
Lévezou – Curan
Sud – Aveyron
Secteurs
CDANA
CDARN
CDAS
CDAV
CDAVAL
CDASA
05.65.51.10.50
05.65.67.88.70
05.65.71.37.00
05.65.45.13.17
05.65.70.68.91
05.65.98.16.00
Dates
01/12/2015
02/12/2015
03/12/2015
04/12/2015
07/12/2015
08/12/2015
Journée gratuite, ouverte à tous les éleveurs. Le matin en salle, casse-croûte
offert et l’après-midi visite d’exploitation support.
Inscription préférable par téléphone au numéro ci-dessus
ou auprès de votre technicien de secteur.
Le service Bovin Viande
de la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron
Sélection
TOUR DE POITRINE
La mesure du tour de poitrine qui ne tourne pas rond-O
A partir de l’analyse des déclarations de naissance et de certains échanges avec
des éleveurs il ressort que la déclaration des tours de poitrine nécessite quelques
précisions.
Depuis 3 campagnes, les éleveurs ont la possibilité de mesurer et de déclarer
des tours de poitrine en cm lorsqu’ils sont dans l’impossibilité de peser le veau
(pas de bascule fonctionnelle au moment du vêlage, naissance au pré…). Ceci
fait suite au programme MENCONAI pour lequel les éleveurs Aubrac s’étaient
fortement mobilisés et qui avait permis de mettre en avant que le tour de
poitrine est un bon prédicteur des facilités de naissance.
Actuellement, les déclarations des tours de poitrine sont converties en un
Poids de Naissance Calculé (PNc) pour l’évaluation génétique de la
facilité de naissance. Cependant il est important de noter que cette conversion
n’est pas linéaire et dépend de plusieurs facteurs : la race de l’animal, le sexe,
le rang de vêlage de la mère, la période de vêlage,… Il est donc très
important que vous déclariez le tour de poitrine en cm que vous
mesurez et non de faire une conversion automatique.
Il n’y a et n’aura aucun jugement de valeur sur le type de données déclarées. Bien
au contraire, il vaut mieux un tour de poitrine réel qu’un poids naissance erroné.
Pour mesurer un tour de poitrine plusieurs outils existent, le plus efficace reste
un mètre ruban classique car il ne comporte que des cm et le « 0 » est au
début du ruban.
Par contre, l’outil « rondo », qui est fréquemment utilisé comporte plusieurs
sources d’erreur :
1. L’échelle graduée ne commence pas au début du ruban, donc au moment
de la mesure il faut faire attention de bien lire la mesure à la jointure avec
le « 0 » et non la boucle du rondo.
Position du 0 sur le rondo
2. Au verso de l’échelle graduée en cm, il existe une correspondance avec un
poids en kg. MAIS cette conversion ne correspond pas à l’équation mise en
place pour la race Aubrac. Il ne faut donc pas en tenir compte au moment
des déclarations de naissance sous peine de biaiser l’évaluation génétique des
facilités de naissance.
Les facilités de naissance des Aubrac constituent un atout très important mais
la maîtrise de celles-ci restent un enjeu majeur pour l’avenir, comme rappelé
lors de la dernière AG de l’Union Aubrac. Il incombe donc à vous tous éleveurs
d’apporter une grande attention à la mesure réalisée (pesée réelle – tour de
poitrine – estimation du PN) et de déclarer au plus juste vos pratiques.
P. 7
Concours
LOZERE
40 élevages Aubrac Lozériens sous la grande halle
L
es 12 et 13 septembre 2015 étaient le week-end à ne pas rater
pour les éleveurs Aubrac lozériens. En effet pour ce Concours
Départemental près de 300 animaux, issus de 40 élevages du
département, ont concouru sous la grande halle à Aumont Aubrac.
C’est avec un grand professionnalisme que les éleveurs ont présenté leurs
animaux, face au jury qui n’est pas resté indifférent devant la qualité des
sujets. La correspondance aux qualités de race, la préparation ainsi que la
présentation, ont été les points clefs pour le classement des sections le
samedi matin. L’après-midi a été consacrée au jugement des six prix de
famille, des huit prix de groupe et des onze prix d’ensemble. Après une
journée bien occupée, les éleveurs ont pu se retrouver autour d’un apéritif
offert par MELILA, avant-goût d’une soirée festive…
Le dimanche n’a pas été non plus de tout repos, après un petit déjeuner
offert par PHILICOT, la matinée a commencé par une présentation d’animaux
d’IA, animée par Christophe CLAMENS de Coopelso/Midatest et William PIGNOL
de Lozère Insémination. S’en sont suivis les Prix de Championnats jeune et
adulte. Ils reviennent respectivement pour les femelles à Idylle du GAEC
BATIFOL et Elégante de l’EARL LAURENS DU PIC DE MUS ; pour les mâles
à Igloo de l’EARL LAURENS DU PIC DE MUS et Guiral du GAEC BATIFOL.
Une dernière tâche attendait les juges et les éleveurs, et pas la moindre :
le Chalenge Départemental. Il s’agit de présenter 5 animaux issus de 5
élevages se situant sur une même zone du département (zone technicien
Chambre d’Agriculture). Le lot du Nord-Ouest suivi par Claire FORESTIER
monte en haut du podium, talonné par le lot de l’Ouest suivi par Olivier
LAPORTE, le lot regroupant l’Est suivi par Christophe CHAZE et celui du
Centre suivi par David DOMENICHINI clôture le podium. Ce chalenge convivial,
mis en place cette année pour la première fois, a été très apprécié des
éleveurs et du public. Il semble avoir pleinement sa place dans ce concours,
et devrait être reconduit lors des prochaines éditions.
Le dimanche après-midi, avant le traditionnel défilé des animaux primés
commenté par le Directeur de l’OS Aubrac Monsieur RENOU, la Chambre
d’Agriculture a voulu mettre en avant les éleveurs primés au «Sabot de bronze» :
1er GRAS CLAUDINE, 2e BAFFIE DIDIER, 3e EARL LAURENS DU PIC DE MUS.
Félicitation à tous les éleveurs pour leur implication et leur
professionnalisme. Merci à Adrien CHAMPAGNE et Philipe LABARBARIE
techniciens de l’OS Aubrac, ainsi qu’à Claire FORESTIER, Olivier LAPORTE, et
Christophe CHAZE de la Chambre d’Agriculture de la Lozère ; ainsi qu’aux
nombreux bénévoles, partenaires et sponsors qui ont permis de faire de ce
week-end une véritable réussite !
A bientôt lors de nouvelles manifestations !
Extrait de Palmarès
Prix de Championnat
MEILLEURE FEMELLE ADULTE
ELEGANTE – EARL LAURENS DU PIC DE MUS, naisseur : EARL JEAN FRANCOIS REY
MEILLEUR TAUREAU ADULTE
GUIRAL – GAEC BATIFOL, naisseur : GAEC RIEUTORD FRERES
MEILLEURE FEMELLE ESPOIR
IDYLLE – GAEC BATIFOL
MEILLEUR TAUREAU ESPOIR
IGLOO – EARL LAURENS DU PIC DE MUS
Prix Spéciaux
PRIX D’ENSEMBLE + 80 VACHES
1 - EARL LAURENS DU PIC DE MUS
2 - GAEC CAYREL DE RESSOUCHES
3 - GAEC SOLIGNAC DE BOUJOUX
PRIX D’ENSEMBLE – 80 VACHES
1 - GAEC BENOIT
2 - GAEC BATIFOL
3 - EARL DES SALELLES
PRIX DE GROUPE
1 - GAEC CAYREL DE RESSOUCHES
2 - GAEC BATIFOL
3 - GAEC RODIER SARTRE
PRIX DE FAMILLE FEMELLE
1 - GAEC BATIFOL
2 - GAEC BEAUREGARD
3 - GAEC CAYREL DE RESSOUCHES
PRIX DE FAMILLE MÂLE
1- GAEC BATIFOL
2- GAEC LAPORTE
3- GAEC DE LA BUGE
David DOMENICHINI
Technicien Chambre d’Agriculture
Animateur syndicat de races
Les Champions
AUBRAC INFOS - OCTOBRE 2015 / N°66
Les vainqueurs du Chalenge Départemental : le lot du Nord-Ouest
P. 8
Concours
CANTAL
Le Concours Départemental Aubrac
Cantalien résiste encore et toujours !
2
015 sera une année que l’élevage n’est pas prêt d’oublier dans le
Cantal. La crise économique, la sècheresse, les rats taupiers et pour
arranger le tout, la crise sanitaire de la FCO, tous les voyants sont
au rouge à l’heure actuelle. Malgré cela, l’Aubrac résiste un peu comme le
village gaulois d’Astérix et Obélix contre les romains, et résiste plutôt bien.
Le Conseil d’Administration, présidé par Jean-Marie VIDALENC, a décidé,
malgré la conjoncture, par respect pour les anciens et par devoir pour les
générations futures, de maintenir le Concours Départemental sur le site de
Ladignac à CHAUDES-AIGUES.
Le dimanche 27 septembre, le Concours Départemental à CHAUDES AIGUES
a réussi à se tenir avec la présence d’environ 400 animaux présentés par
47 exposants ou plutôt résistants. Par une belle journée ensoleillée, le
public, venu en nombre, a pu admirer la belle aux yeux noirs et le travail
accompli par ces éleveurs passionnés.
Le Concours Départemental de la race Aubrac a également suscité l’intérêt
de nombreux élus et responsables politiques qui se sont pressés toute la
journée sur le foirail, à la rencontre des éleveurs afin de les féliciter et les
assurer de leur soutien. L’organisation du National Aubrac dans le Cantal
en 2016 semble sur les bons rails, des réunions prévues prochainement
devraient le confirmer.
Le Concours Départemental 2015 aura été le dernier pour Bernard LAFON,
Responsable de BOVINS CROISSANCE 15 car il fera valoir ses droits à la
retraite en fin d’année. L’Union Aubrac et le Syndicat Aubrac des Eleveurs
Cantaliens ont tenu à lui rendre hommage avant la proclamation du palmarès.
Le Conseil d’Administration tient à remercier le Conseil Départemental, la
municipalité de CHAUDES AIGUES, la communauté de communes Caldaguès–
Aubrac, les équipes techniques de l’Union Aubrac et de la Chambre
d’Agriculture, ainsi que tous les partenaires, bénévoles et sponsors pour leur
participation à la réussite de ce Concours Départemental.
Bernard BOYER
Animateur du Syndicat des Eleveurs Aubrac Cantaliens
Extrait de Palmarès
MISS CHAUDES AIGUES
FIERE – GAEC DE FARREYROLLES
CHAMPIONNAT MÂLE
Rappel : BAYON – GAEC DES CHAZETTES - naisseur EARL NIEL
Champion : BERGER – GAEC DE LADIGNAC - naisseur GAEC DE SALGUES
CHAMPIONNAT FEMELLE
Rappel : ALPINE – GAEC ELEVAGE VIDALENC - naisseur GAEC DE BELINAY
Championne : DOROTHEE – GAEC DE BELINAY
CHAMPIONNAT FEMELLE JEUNE
Rappel : FREZADE – GAEC ELEVAGE VIDALENC
Championne : GIRONDE – GAEC DE LACOMBE
CHALLENGE ESPOIR MÂLE
F VALSE – GAEC GUIBAL FRERES
CHALLENGE ESPOIR FEMELLE
Rappel : F FUMADE – GAEC MALBO
Championne : F VOLONTEE – RAYNAL STEPHANE
PRIX D’ENSEMBLE SENIOR (10 ANX)
1- BARRIOL BERTRAND
2- GAEC ELEVAGE VIDALENC
3- GAEC GUIBAL FRERES
PRIX D’ENSEMBLE JUNIOR (6 ANX) + DE 70 VACHES
1- GAEC DE LADIGNAC
2- RAYNAL STEPHANE
3- GAEC DE LA BARRE DE FER
PRIX D’ENSEMBLE JUNIOR (6 ANX) - DE 70 VACHES
1- GAEC RAYNAL P ET F
2- GAEC CUSSAC FOUILLET
3- GAEC POUDEVIGNE PERRIER
PRIX DE FAMILLE FEMELLE
1- RAYNAL STEPHANE
2- GAEC MODENEL DE BUZERT
PRIX DE FAMILLE MÂLE
1- GAEC ELEVAGE VIDALENC
2- RAYNAL CHRISTOPHE
3- AMPOULIER CEDRIC
P. 9
Concours
JURY
Une première session de formation
pour juges en Aubrac
C
omme annoncé lors de l’Assemblée Générale
de l’Union Aubrac, la première session de
formation de juges en Aubrac (première
étape vers un agrément jury) a eu lieu les 16 et 17
septembre derniers.
Cette formation s’est déroulée dans l’enceinte du Lycée
Agricole de St Flour. Elle a débuté, le mercredi matin,
par une présentation des objectifs de ces deux
journées et un rappel des orientations raciales par
Bernard DE LAPANOUSE, Rapporteur de la Commission
d’Orientation Raciale. Puis l’après-midi fut dédiée à
une formation à la prise de parole en public. Cette
partie fut animée par Renaud CHAMPMARTIN, qui
comme à son habitude a fait travailler les participants
dans la convivialité et la bonne humeur.
Le jeudi a été consacré à des exercices pratiques sur
les Aubrac de l’exploitation du lycée (pointages,
description morphologique des animaux…) dans le
nouveau bâtiment.
Un grand merci au Lycée Agricole de St Flour pour
son accueil chaleureux pendant ces 2 jours. On
reviendrait bien à l’école dans ces conditions !
Les participants à la session de formation au Lycée Agricole de St Flour
Mise en pratique sur les Aubrac de l’exploitation du Lycée
AUBRAC INFOS - OCTOBRE 2015 / N°66
P. 10
Etranger
IRLANDE
A la rencontre de l’Aubrac sur les terres Irlandaises
Cette nouvelle visite en Irlande répondait à une demande des éleveurs Irlandais (réunis au sein de l’Irish
Aubrac Cattle Breed Society) à l’occasion du grand Show de Tullamore, durant lequel se tiennent les concours
raciaux (71 000 visiteurs en une journée !).
D
ans le cadre de la future mise en place de
nouvelles structures de sélection (BSue)
potentiellement multipliables pour une même
race, il parait d’autant plus important d’avoir des
échanges avec les éleveurs Aubrac d’autres pays avec pour
toile de fond un souci de convergence et de cohérence
pour notre race.
Nous voilà donc arrivés sur ces terres d’Irlande.
De l’herbe, de l’herbe, de l’herbe ! On définit souvent
l’Aubrac en ces termes, mais en ce mois de Juillet, tandis
que les éleveurs français attendaient la pluie bienfaitrice,
leurs collègues irlandais n’ont eu que quatre jours sans
être arrosés !
Accueillis chaleureusement et sans perdre de temps, nous
avons commencé des visites d’élevages.
Première surprise, ce sont des vaches sans cornes qui
nous attendent. Rien de génétique encore, elles sont
écornées pour des raisons de conduite d’élevage…
La seconde surprise est de constater que beaucoup
d’éleveurs font vêler à deux ans afin d’éviter trop d’état
nuisible à la fécondité.
Et enfin, on voit beaucoup d’animaux croisés dans les élevages. C’est un
sport national, favorisé par une grande diversité de races en cheptels de
souche et une approche de l’élevage sensiblement différente de la nôtre.
Tournée vers de hauts rendements bouchers tout en cherchant une facilité
d’élevage, cette recherche de la perle rare autorise tous les croisements
jusqu’aux plus improbables (Vosgienne x Blanc Bleu Belge). Les bovins
croisés sont d’ailleurs en concours.
Les surprises passées, nous avons apprécié toutes les qualités de l’élevage
Aubrac Irlandais. En ferme ou au concours, on a vu des animaux très
tendus (une caractéristique des bovins de ce pays) avec de beaux profils
très équilibrés. De la viande, bien sûr, mais bien placée et sans excès (et
la note d’état est toujours élevée).
Nos amis irlandais poursuivent, en conscience, le travail de sélection des
caractères patiemment travaillés dans le Berceau de la race au fil des
décennies et qui font aujourd’hui son succès : une vache d’herbage (ce n’est
pas une évidence), robuste, résistante et néanmoins frugale, et qui exprime
bien des qualités de facilité de vêlage, de fécondité, d’allaitement,
d’adaptation et de longévité. Ils en ont d’autant plus de mérite que dans
un pays où la ressource en herbe est foisonnante, la tentation est grande
d’aller vers toujours plus de développement musculaire.
Pour eux, réalistes et pragmatiques, le choix de la race Aubrac passe par
la recherche d’animaux dociles, économiques mais performants. Connaisseurs,
ils ont dès le départ investi dans une génétique de haut niveau et
poursuivent en obtenant un cheptel homogène, de qualité et correspondant
aux orientations raciales.
La pérennité de ces résultats passera, tout comme chez nous, par un
dialogue riche et sincère entre les éleveurs de leur association.
Nous espérons bien sûr que les échanges que nous avons eu, fructueux pour
nous, l’aient été aussi pour eux et nous remercions l’Irish Aubrac Cattle Breed
Society et l’ensemble des éleveurs Aubrac irlandais pour leur accueil ; et tout
particulièrement Ernest Mackey, Kim et Mireille McCall, Alfie Hanbidge, Francis
Butler et Francis Donohoe pour leur disponibilité et leur générosité !
Robert REGNE
Eleveur Aubrac
We hope you found fruitful all our exchanges. We really appreciated
them and we thank the Irish Aubrac Cattle Breed Society and all
the Irish Aubrac breeders for their welcome. And specially thank you
to Ernest Mackey, Kim and Mireille McCall, Alfie Hanbidge, Francis
Butler and Francis Donohoe for your availability and your generosity!
Toutes nos félicitations à Glencara Isla, Championne du Concours
de Tullamore 2015, de l’élevage de Kelly Stephenson !
P. 11
Le Mot d’Henry Peyrac
Composition du Bureau de
l’Union Aubrac
Henry PEYRAC
Président de l’UPRA Aubrac
Membres du Bureau du Herd-Book élus lors du
CA du 02/10/2015 :
Président : Yves CHASSANY – St Rémy de
Chaudes-Aigues (15)
Secrétaire Général : André VEYRAC –
Sénergues (12)
Vice-Président Général : Mathieu CAUSSE –
Bozouls (12)
Vice-Président Région Auvergne : Michel BOS –
Raulhac (15)
Vice-Président Région Midi-Pyrénées : Maxime
DELRIEU – Cantoin (12)
Vice-Président Région Languedoc-Roussillon :
Jean-Louis Régné – Rabouillet (66)
Trésorier : Bernard DE LAPANOUSE – Salles
la Source (12)
Trésorier-Adjoint : Henry PEYRAC – Cruéjouls
(12)
Secrétaire : Gérard BRUNEL – Langogne (48)
Secrétaire-Adjoint : Arnaud GIBELIN – Les
Laubies (48)
Membres : Julien CROZAT –Le Malzieu Forain (48)
et Patrice THERON – St Chély d’Aubrac (12)
A VOS AGENDAS…
19-20 novembre
Station : double pesée début contrôle
17 décembre
Station : pesée de contrôle
27 février – 6 mars
Salon de l’Agriculture
● BIC-Graphic - RODEZ - Tél. 05 65 76 04 40.
C
’est en 2006 que votre Conseil d’Administration m’a confié la Présidence de l'Union Aubrac.
Epaulé de Michel Bos à la Vice-présidence et largement conseillé et secondé par toute l’équipe
Aubrac, j'ai pu pleinement exercer mon rôle et tenter de donner une dynamique volontariste
à la race Aubrac. J'ai essayé de suivre la voie qui avait été tracée par mes prédécesseurs auxquels je
tiens à rendre hommage pour le travail qu'ils avaient effectué pour notre race et notre territoire.
Durant cette petite décennie le monde de l’élevage a connu bien des bouleversements : bien sûr des
moments difficiles mais aussi de grands moments de fierté. La reconnaissance de la race Aubrac avec
sa désormais stature nationale et son taux de progression en constante évolution positive fait désormais
de nous éleveurs et éleveuses d'Aubrac des hommes et des femmes fiers de notre race, de nos pays
et surtout de notre façon d'élever tant et si longtemps décriée dans un environnement où seul le
produit brut comptait sans se soucier des coûts de production.
Je voudrais vous rappeler ici brièvement quelques actions majeures que nous avons conduites et qui,
je le pense, sont largement bénéfiques pour notre race. Les formations au dressage nous ont appris
à mettre en avant nos si beaux animaux dans le calme et la sérénité lors de nos nombreuses
manifestations. La création du GIE Aubrac a permis à tous les éleveurs Aubrac de pouvoir bénéficier
s'ils le souhaitent d'un organisme de conseil et de commercialisation racial. Deux Concours Nationaux
organisés à Cournon en 2008 et 2014 ont contribué à la reconnaissance nationale et internationale
de la race Aubrac. Les orientations raciales courageuses avec la limitation des poids et des volumes
lors des Concours Nationaux contribueront au maintien de notre race dans les races rustiques
autonomes et surtout économes. L’évolution de notre Livre Généalogique nous permet désormais de
voir arriver sereinement des évolutions phénotypiques ou génomiques sachant que nous avons les
moyens de préserver nos classes historiques. Les nombreuses journées promotionnelles raciales aux quatre
coins de l’hexagone nous ont sans aucun doute permis de faire connaître et reconnaître notre race
et ainsi d'appuyer son développement. Notre engagement dans le CORAM nous permet de mener de
nombreuses actions raciales et d’en trouver les financements. Notre participation active au groupe de
travail afin d’élaborer une méthode de mesure du poids naissance beaucoup plus simple et facile pour
vous éleveurs (tour de poitrine) doit permettre d’améliorer nos qualités de reproduction. Notre
engagement dans le futur Parc Naturel Régional Aubrac permettra à notre race d'imaginer et de réaliser
de nouveaux projets et d'ainsi conforter et développer sa place de leader économique sur le territoire
Aubrac.
Voilà quelques-unes des actions clefs que nous avons pu, durant ces quelques années, conduire ensemble.
Je vous ferai grâce du combat quotidien pour défendre notre vision de l’élevage dans un milieu où
beaucoup pensent encore que quelques races à viande ou laitières suffiraient et refusent de travailler
sur l’adéquation et l’adaptation de l'animal à son milieu naturel qui nous est si cher.
Il reste évidemment de nombreux sujets à traiter ou d'actions à mener. Je sais que le nouveau Président,
Yves Chassany, et son Conseil d'Administration, entourés de nos techniciens raciaux mettront toute leur
énergie et leur vitalité à relever les nombreux défis qui nous attendent.
Je resterai actif quelques temps au sein de l'UPRA si le Conseil d’Administration m'en donne le
mandat, afin que la Race Aubrac connaisse une transition dans la sérénité et surtout dans l'efficacité.
Vous m’avez, durant toutes ces années, fait confiance et j’espère que j'ai été à la hauteur de vos attentes.
Sachez que j'y ai mis toute mon énergie et que j'ai beaucoup œuvré pour préserver cet esprit de
famille et de convivialité. J'ai pris beaucoup de plaisir à assumer les responsabilités que vous m’aviez
confiées et j'ai toujours dit avec beaucoup de fierté, quand on me le demandait, que j’étais le
Président des éleveurs Aubrac, cette race de résistants.
Comme nous l'avons toujours fait et en souvenir de ceux qui ont créé l'Union Aubrac, ne nous laissons
jamais abuser par des faits ou des gens qui ne souhaitent que créer la discorde et la division. Notre
UNION, notre Volonté et notre Convivialité sont nos forces, alors de grâce préservons les.
Bulletin de liaison et d’information de
OS RACE AUBRAC
2, rue Pasteur - 12000 RODEZ
Tél. 05 65 73 15 62
Fax. 05 65 73 15 61
E-mail : [email protected]
e internet
Sit
rac.com
www.race-aub
Directeur de la Publication : Henry Peyrac
Dépôt légal : A parution - N° ISSN 1778-1590
Comité de rédaction et de lecture : OS RACE AUBRAC
et tous les membres de l’UNION AUBRAC
Crédits Photos : Union/UPRA Aubrac, Quiplusest, GIE Race Aubrac,
Midatest, Pot’Poète, F. Raynal, Ruth Mathews.
AUBRAC INFOS - OCTOBRE 2015 / N°66
P. 12

Documents pareils

Communiqué de Presse - Union et UPRA Aubrac

Communiqué de Presse - Union et UPRA Aubrac consacrées à l’Union Aubrac, Yves Chassany a également remercié tous ceux qui par leur engagement au sein des différentes structures et associations contribuent au dynamisme et à la notoriété de la...

Plus en détail

L`élevage des génisses Verglas confirme et signe

L`élevage des génisses Verglas confirme et signe Les bovins élevés en pâturage sont infestés par les strongles. Les prairies pâturées tout au long de la saison d’herbe sont porteuses de larves infestantes sur l’herbe et d’œufs dans les bouses. Pe...

Plus en détail