Flin Flon et Cormorant

Commentaires

Transcription

Flin Flon et Cormorant
Flin Flon
et Cormorant
La lutte au tabagisme : les jeunes s’entraident
«Au lieu de pousser les fumeurs dans un coin, essayons plutôt
de leur faire comprendre leur dépendance.»
Les groupes communautaires et les groupes d’entraide fonctionnent.
C’est la leçon tirée par Deanna Johnson en tant que coordonnatrice
régionale de réduction du tabagisme et facilitatrice de santé
communautaire dans la région de Flin Flon. Johnson croit fortement
que les jeunes sont capables de rejoindre leurs pairs, ainsi, elle a
augmenté le nombre d’équipes de lutte contre le tabagisme (Tobacco
Tackle Teams) à partir de la 4e année jusqu’à l’école secondaire
dans plusieurs collectivités. Chaque équipe est unique et entretient
différentes idées sur les effets néfastes du tabac. «Il faut vraiment faire
confiance au groupe et entendre ce qui fonctionne chez eux», dit-elle.
«Laissons-les faire. Il faut que ce soit le projet des jeunes.»
Une des équipes de Flin Flon a organisé une pièce de théâtre
intitulée How to Say No. Les élèves de la 5e année ont écrit le scénario et
se sont produits devant les élèves des 4e et 6e années. Ils ont également
préparé des signets portant des conseils sur comment dire non et les
ont distribué auprès de leurs pairs. Quant aux élèves du secondaire
de Flin Flon, après avoir organisé un concours pour révéler combien
38
d’argent ils dépensent sur le tabac et quelle quantité ils chiquent, ils
étaient étonnés devant le nombre élevé de chiqueurs parmi eux.
Les jeunes de Cranberry Portage ont produit des affiches colorées
portant des photos d’eux-mêmes et leurs opinions sur le tabac. «Les
jeunes étaient tellement fiers des affiches», affirme Johnson. Des
copies imprimées vont être affichées dans chaque école de la division
scolaire Frontier. En raison du projet, les élèves ont fini par écrire un
roman illustré.
«Le financement de l’IPMC nous permet d’initier de meilleurs
projets», observe Johnson. C’était bel et bien le cas à Cormorant où
les élèves ont soumis des affiches sur la fumée secondaire dans le cadre
d’un concours. Résistant l’impulsion de corriger la grammaire, Johnson
et sa cofacilitatrice ont permis que les rubriques viennent directement
des élèves. À l’aide des fonds de l’IPMC, les affiches gagnantes ont été
imprimées sur papier spécial et distribuées aux écoles de Frontier.
Les élèves de Cormorant ont également ajouté du plaisir à la
sensibilisation contre le tabac en organisant des jeux de carnaval
originaux pour toutes les classes. Les élèves se déplaçaient d’une
station à l’autre, répondant à des questions sur le tabac avant de faire
un lancer parfait au jeu Dunk the Junk, frapper des quilles au Cigarette
Bowling ou envoyer des sacs de sable dans des trous nommés pour
divers produits chimiques – pour nommer quelques jeux organisés.
Les élèves de 4e année à Le Pas ont préparé un livret multimédia
contenant leurs idées et leurs expériences par rapport au tabac.
Ce n’est pas toujours une partie de plaisir que d’apprendre les
dangers du tabagisme. Le grand-père d’une des enseignantes est décédé
à la suite d’une maladie reliée au tabagisme et par conséquent, son
père a arrêté de fumer. Inspirés par l’expérience de leur enseignante,
les élèves ont produit des annonces publicitaires à langage direct.
«Au lieu de pousser les fumeurs dans un coin», propose Johnson,
«essayons plutôt de leur faire comprendre leur dépendance». Donner
aux jeunes l’information et les outils pour dire non et leur permettre
de s’influencer positivement l’un l’autre produit d’excellents résultats
dans la région de Frontier.
39
Info-santé
Le tabagisme chez les adolescents au Canada :
•Les Canadiens de moins de 19 ans fument chaque année
environ 1,7 milliard de cigarettes.
•Les ados entre 15 et 19 ans qui fument consomment en
moyenne 12,3 cigarettes par jour, une réduction par rapport
aux 13 cigarettes par jour en 1999.
•Plus de 90 % des adolescents qui fument seulement 3 à 4
cigarettes par jour pourraient être pris dans une dépendance
de tabagisme à vie qui dure typiquement 35 à 40 ans.
•À la longue, le tabac tue la moitié des personnes qui en
deviennent dépendants, et cette année, le tabac va causer la
mort d’environ 2 000 Manitobains.
http://www.heartandstroke.mb.ca/site/c.lgLSIVOyGpF/b.3661109/
http://www.gov.mb.ca/healthyliving/smoking.fr.html
Deanna Johnson
Flin Flon, Cranberry Portage, Le Pas, Cormorant
204-687-1369
[email protected]
40