Francis Dannemark

Commentaires

Transcription

Francis Dannemark
Dit werk werd gepubliceerd met de steun
van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest
ter gelegenheid van zijn twintigjarige bestaan.
Petite encyclopédie portative, l’ouvrage que vous
venez de prendre en main représente la manière
la plus inattendue et probablement la plus efficace
de comprendre ce que la Région de BruxellesCapitale a de si particulier, elle qui est aussi une
ville, dix-neuf communes (qui sont elles-mêmes
des villes), la capitale de l’État belge et la capitale
de l’Europe.
Pas de longs discours, pas d’analyses, mais de
brèves histoires, des anecdotes, des fragments,
des résumés, des exemples… Si les thèmes abordés
le sont parfois avec légèreté et toujours en peu
de mots, c’est peut-être parce que l’humour et
les paradoxes font partie de la culture bruxelloise,
fondée sur une règle qui ne date pas d’hier :
« À Bruxelles, personne n’a jamais raison tout seul. »
Les Miscellanées bruxelloises : un patchwork, une
mosaïque, plus de 400 articles pour s’instruire en
s’amusant.
Cet ouvrage est publié avec le soutien
de la Région de Bruxelles-Capitale
à l’occasion du vingtième anniversaire
de sa création.
Het Brussels Mengelwerk: een patchwork, een mozaïek, dat in ruim 400 stukjes het nuttige met het
aangename verbindt.
Geen lange betogen, geen analyses, maar korte
verhalen, anekdotes, fragmenten, samenvattingen, voorbeelden… De onderwerpen worden
soms lichtvoetig en altijd met een minimum aan
woorden behandeld. Humor en paradoxen zijn
immers ingebakken in de Brusselse cultuur. De
aloude stelregel luidt dan ook: “In Brussel heeft
niemand in zijn eentje ooit gelijk”.
Het werk dat u net ter hand hebt genomen, is niet
alleen een kleine draagbare encyclopedie. Het is
ook een heel onverwachte maar wellicht uiterst
doeltreffende manier om te doorgronden wat het
Brussels Hoofdstedelijk Gewest nu juist zo speciaal
maakt. Dat gewest is tegelijk ook een stad, negentien gemeenten (die zelf steden zijn), de hoofdstad
van de Belgische Staat en die van Europa.
La collection « Escales des lettres » est dirigée
par Francis Dannemark et Jean-Yves Reuzeau
avec l’aide d’Hélène Hiessler et Jean-François Caro.
COLOPHON
Elle est publiée en collaboration
avec l’association Escales des lettres (Bruxelles)
et bénéficie d’un soutien de la CFWB (Promotion des lettres).
Cet ouvrage a été produit et dirigé par Francis Dannemark
pour l’association Escales des lettres et les éditions Le Castor Astral.
Il a bénéficié des conseils de Roel Jacobs pour tous les aspects historiques.
Le catalogue : www.francisdannemark.be
Le blog : http://escalesdeslettres.hautetfort.com/
Le catalogue général : www.castorastral.com
Ces Miscellanées bruxelloises
ont été réalisées avec le soutien
de la Région de Bruxelles-Capitale
à l’occasion du vingtième anniversaire de sa création,
le 12 janvier 1989.
Elles sont dédiées à Charles Picqué, qui a toujours cru
plus que quiconque en l’avenir de ce territoire où,
selon Roel Jacobs, « personne n’a jamais raison tout seul ».
Il a été préparé, rédigé, discuté, amendé, relu, revu et corrigé par
Roel Jacobs, Jean-Baptiste Baronian, Frank De Crits,
Geert van Istendael, Daniel Fano, Francis Dannemark,
Hélène Hiessler, Jean-François Caro,Virginie Pourchet,
Marie Segura et Jacques De Decker,
avec les conseils attentifs et bienveillants
de Pierre Dejemeppe, Sophie Goeminne et Anne-Françoise Hustin.
Le graphisme a été réalisé par Delights.
Les photos ont été prises par Anthony Berthaud
(au travers des vitres de toute une série de bus et de trams de la STIB).
La traduction néerlandaise a été effectuée par Frans Denissen et parachevée
par Irene Smets, Dirk Vandemeulebroecke et Gisèle van Dongen.
La comptabilité a été prise en charge par Jacqueline Rombaux.
Le chien Nelson a monté la garde (affectueusement).
L’impression a été faite à Stavelot par l’imprimerie Chauveheid.
La diffusion et la distribution sont assurées par Volumen.
Grâces soient rendues à Gérard Berréby, directeur des éditions Allia,
qui a donné au genre oublié des miscellanées
une nouvelle vie dans le domaine français.
© Le Castor Astral, 2009
BP 11 – 33038 Bordeaux Cedex (F)
ISBN 978-2-85920-784-7
Merci à Vincent De Troy, Sabrina Bodarwé, Diane Vanthemsche,
Isabelle Lambert, Marie-Pierre Pochet et Paul Buekenhout,
ainsi qu’à Astrid Romain et Sabine Rousseau à l’IBSA.
« Comme toujours, le principal reste à dire ;
d’autres viendront sûrement, qui ne le diront pas non plus. »
Marcel HAVRENNE
« Mettez-moi un peu de tout. »
Jef BOSSEMAN
C’était au temps où…
« C’était au temps où Bruxelles rêvait. » Ainsi commence une des chansons
les plus célèbres de Jacques Brel. Elle s’intitule tout simplement « Bruxelles »
et elle date de 1962. Mais il existe une autre chanson qui porte le même titre
et qui est plus ancienne et beaucoup moins connue. Éditée en 1953, elle a
été composée à l’époque où Jacques Brel fréquentait l’institut Saint-Louis,
boulevard du Jardin Botanique, comme l’indique le second couplet :
« Il y a la jonction comme un canal
Qu’on avait creusé à l’envers
Fait divers peu banal
Il y a le Jardin Botanique
Qui fait la nique
Aux garçons de Saint-Louis
Qui attendent sous la pluie
Les filles dont ils ont rêvé
Devant le phare du Bon Marché
Qui ne cesse, qui ne cesse de tourner
De tourner, de tourner
Tournées généreuses de kriek-lambic
De verres de gueuze
Sortie d’alambics
De chez nous. »
Moyenne bruxelloise
Le Bruxellois moyen, homme ou femme,
mesure 1,69 m et pèse 68,8 kg.
La Bruxelloise moyenne
Le Bruxellois moyen
est âgée de 39 ans
est âgé de 36 ans
et s’appelle
et s’appelle
Marie
Jean
ou Maria
ou Mohamed
ou Anne.
ou Michel.
9
Honneur aux dames 
Quand Bruxelles faisait dans la dentelle
Le rayonnement de l’empereur Charles Quint a largement occulté
l’importance cruciale qu’a eue son entourage lors de son règne.
À cette époque, ce sont les femmes qui assurent la continuité du pouvoir
à Bruxelles : avant l’avènement de Charles, Marguerite de Savoie, sa tante ;
pendant son règne, Marie de Hongrie, sa sœur ; et après son abdication,
Marguerite de Parme, sa fille illégitime. Philippe II, fils et successeur de
Charles Quint, ne procèdera pas autrement lorsqu’il confiera à sa demisœur Marguerite la direction politique de Bruxelles en 1558, lors d’une
des périodes les plus mouvementées de l’histoire de la région.
Vers 1750, la dentelle occupe 200 commerçants et 10 000 ouvrières
à Bruxelles. Le déclin de cette industrie commence vers 1850 et
s’accentue au début du XXe siècle. Le développement de la reproduction
mécanique et l’évolution de la mode en font aujourd’hui un phénomène
plus folklorique et touristique qu’industriel. Les dentellières de Bruxelles
avaient la réputation d’être les meilleures du pays. La dernière d’entre
elles à avoir travaillé au véritable point de Bruxelles, Renilde Rossels,
a habité Etterbeek jusqu’à sa mort en 1973.
Le marsupilami prend le tram
Trois jeunes auteurs de BD, Will, Morris et Franquin avaient pris le tram
qui menait de Bruxelles à Waterloo. L’extrême agitation du receveur
les amusait : il devait à chaque arrêt ouvrir et fermer les portes, délivrer
les billets, donner le signal du départ. Les trois amis l’imaginèrent doté
d’une longue queue qui l’aiderait dans sa tâche. Franquin concrétisa l’idée
quelques années plus tard, en 1952, en créant le marsupilami dans Spirou
et les héritiers. On peut supposer que ce n’est pas ce receveur de tram qui
a inspiré au même Franquin le génial Gaston Lagaffe.
Bruxelles internationale
À Bruxelles, on compte :
- 285 représentations permanentes ;
- 1400 organisations internationales non gouvernementales ;
- 4000 personnes travaillant pour l’OTAN ;
- environ 40 000 personnes employées par l’Union européenne ;
- entre 60 000 et 70 000 réunions internationales par an.
C’est aussi, avec Washington, la ville qui rassemble le plus de
correspondants de presse au monde et la troisième ville de réunions
internationales derrière Paris et Vienne.
10
Tu veux te battre ?
De son vrai nom Jean-Claude Van Varenberg, Jean-Claude Van Damme
est né le 18 octobre 1960 à Berchem-Sainte-Agathe. Après avoir étudié
la danse classique et la musique (il pratique alors le trombone), il se
consacre au karaté et au culturisme, croise Jackie Chan à Hong-Kong,
crée une salle de fitness à Bruxelles et, en 1982, s’installe aux ÉtatsUnis. Une demi-douzaine d’années plus tard, les films Bloodsport et
No Retreat, No Surrender le propulsent au panthéon des stars du film
musclé. Francis Dannemark le considère comme le philosophe bruxellois
le plus pertinent, à égalité avec Louis Scutenaire et Groucho Marx (qui
n’était pas Bruxellois mais aurait mérité de l’être).
La Grand-Place : un peu de tout
Suite au bombardement de 1695 et à l’incendie qui s’ensuit, le centre de
Bruxelles est ravagé. Le gouverneur Maximilien-Emmanuel II de Bavière
souhaite profiter de la reconstruction pour moderniser la Grand-Place mais
il se heurte au conservatisme des patriciens et des corporations d’artisans.
En définitive, aucune des deux tendances ne l’emporte et la Maison des
ducs de Brabant, dont la façade cache en réalité sept maisons différentes,
fait désormais face aux maisons des corporations, qui n’ont en commun
que leurs lourdes décorations. Ce manque d’homogénéité est précisément
ce qui fait l’originalité de la Grand-Place : elle synthétise parfaitement la
lutte entre l’architecture urbaine ancienne et moderne à la veille du xviiie
siècle. De ce point de vue, elle est unique en Europe.
11
Marius, Fanny, César et la famille Beulemans
La balle pelote à Bruxelles
« Vers 1925, parce que je me sentais exilé à Paris, je m’aperçus que
j’aimais Marseille et je voulus exprimer cette amitié en écrivant une
pièce marseillaise. Des amis et des aînés m’en dissuadèrent : ils me dirent
qu’un ouvrage aussi local, qui mettrait en scène des personnages affublés
d’un accent aussi particulier, ne serait certainement pas compris hors des
Bouches-du-Rhône, et qu’à Marseille même, il serait considéré comme
un travail d’amateur. Ces raisons me parurent fortes et je renonçai à mon
projet, mais en 1926, je vis jouer Le mariage de Mademoiselle Beulemans ; ce
chef-d’œuvre avait déjà 16 ans et son succès avait fait le tour du monde.
Ce soir-là, j’ai compris qu’une œuvre locale, mais profondément sincère et
authentique, pouvait parfois prendre place dans le patrimoine littéraire d’un
pays et plaire dans le monde entier. J’ai donc essayé de faire pour Marseille
ce que Fonson et Wicheler avaient fait pour Bruxelles. »
Marcel Pagnol (1960)
Ce sont les journaux du xvie siècle qui font état pour la première fois des
développements du jeu de paume à Bruxelles. Ils mentionnent notamment
des édits qui interdisent d’y jouer sur le parvis des églises à cause de la
proximité des cimetières. En 1588, le prince de Parme crée un jeu de paume
en plein air, près du palais, sur un terrain de la prévôté de Coudenberg. Au
XVIIIe siècle, les grandes rencontres de jeu de balle au tamis prennent place
au Sablon mais, au grand dam des habitants et des commerçants, elles sont
rapidement interdites à cause de nombreux accidents sur la voie publique.
C’est finalement la Vossenplein qui, en 1858, accueille les rencontres, prenant
dès lors en français le nom de « place du Jeu de Balle ». Le nom néerlandais
évoque quant à lui le passé industriel de la place, située à l’emplacement
de l’usine du Renard (Vos en néerlandais), qui avait produit, un an après sa
création, une locomotive plus rapide que celles de Stephenson, mais avait
dû fermer ses portes à cause de la concurrence de Cockerill et Warocqué.
De la cour
Les amours contrariées de Charlotte Brontë
« Une chose très remarquable à Bruxelles, c’est que toutes les boutiques
portent cette inscription : un tel, bottier de la cour ; un tel, grainetier de la
cour ; un tel, marchand d’allumettes de la cour, et sans cesse, et à propos de
métiers qui ne semblent pas le moins du monde avoir affaire à la cour. »
Théophile Gautier, Un tour en Belgique (1845)
En 1842, Charlotte Brontë arrive à Bruxelles pour enseigner l’anglais dans
le pensionnat de monsieur Héger. Elle tombe éperdument amoureuse
de lui – un amour impossible, l’homme étant déjà marié. Cet épisode
particulièrement douloureux de sa vie se retrouvera dans deux de ses
romans, The Professor et Villette. Elle parle ainsi de ses élèves : « Ils étaient
ennuyeux, mais ils étaient aussi particulièrement têtus, lourds comme le
plomb et, tout comme le plomb, très difficiles à émouvoir. »
Grands magasins
Prestigieux ancêtres des supermarchés, les grands magasins naissent
pendant la seconde moitié du XIXe siècle. La clientèle bourgeoise raffole
de l’offre luxueuse qu’ils proposent. On s’y restaure, on s’y montre...
Modeste boutique en 1845, le Bon Marché de la rue Neuve s’agrandit
progressivement pour devenir en 1860 le premier grand magasin bruxellois.
Suivront la chaîne de magasins Delhaize en 1871, les Grands Magasins de
la Bourse en 1872 et, dans la rue Neuve, l’Innovation en 1897. Quant au
Grand Bazar (qui deviendra les Galeries Anspach), il ouvre ses portes sur
le boulevard Anspach en 1898. Pour le premier supermarché, rendez-vous
place Flagey en 1957.
12
Ballotins
C’est un Suisse, un certain Charles Neuhaus, chocolatier installé depuis
1857 dans les Galeries Saint-Hubert, qui inventa la fameuse « praline ».
C’est lui aussi qui, en 1883, créa la marque Côte d’Or, d’après le nom du
lieu où était récoltée une partie des fèves de cacao – l’actuel Ghana. En
1898, l’usine est cédée à M. et Mme Léopold Bieswal, qui l’achètent pour
leur fils Joseph. 1899 marqua le début d’une fructueuse collaboration entre
la Cie Joseph Bieswal et la S.A. Lambert Michiels.
13
Pain à la grecque
Le marin et le bourgmestre
Au xive siècle, une communauté de Frères du Tiers-Ordre s’établit au
Fossé-aux-loups (à l’est de la Senne), qu’on appelait aussi de Gracht, ou
de Grecht (le Fossé). La légende raconte qu’un de ces Frères aurait un jour
fait cuire des baguettes de pain dans lesquelles il avait ajouté du gros sucre.
Cette baguette au sucre se retrouva dès lors au menu des jours gras du
couvent. En réalité, c’est probablement un boulanger du coin qui a inventé
une seconde cuisson au sucre. Son pain a pris le nom de bruut van de Gracht
(pain du Fossé), déformé plus tard en « pain à la grecque ». Ironie de la
chose : des néerlandophones parlent parfois de Grieks brood.
Le marin polonais Joseph Conrad n’est pas seulement l’auteur de chefsd’œuvre inoubliables de la littérature anglaise. Il montre également
un intérêt plus que marqué pour une éblouissante beauté bruxelloise,
Marguerite Gachet. Beaucoup plus âgée que lui, elle est mariée à un
membre de la noblesse polonaise. Après le décès de ce dernier, Conrad
entame avec elle une correspondance intime qui durera trente ans. Par
ailleurs, l’écrivain a un rival : Charles Buls, bourgmestre de Bruxelles,
est amoureux de Marguerite depuis de nombreuses années – mais la belle
ne répondra jamais à l’amour de ce dernier.
Histoire d’un ménage à trois
L’amman
Les hameaux d’Auderghem et Boitsfort naissent respectivement au xi et
xiie siècle sur le territoire de Watermael. Trop modestes, les deux villages
ne peuvent devenir indépendants. Auderghem s’illustre grâce au couvent
de Val-Duchesse et au prieuré de Rouge-Cloître. La richesse de Boitsfort
provient de la proximité de la forêt. Les trois entités cohabitent jusqu’en
1795, lorsque la Révolution réorganise les pouvoirs locaux. Watermael
et Boitsfort deviennent deux communes distinctes avant de fusionner
à nouveau seize ans plus tard. Puis c’est au tour d’Auderghem de prendre
de l’ampleur, grâce à l’industrie et à la présence de grandes familles.
La commune devient indépendante en 1862.
e
Au XII siècle, l’amman éclipse progressivement le châtelain, représentant
local du duc, qui prélevait un impôt sur le brassage de la bière, l’abattage du
bétail et la cuisson du pain. Son titre est un dérivé de « ambtman » (terme
que l’on retrouve dans le mot ambtenaar, qui signifie fonctionnaire), et on
parle de l’ammanie de Bruxelles. L’amman veille aux intérêts ducaux dans
les domaines tant juridique que politique, militaire, administratif et financier.
C’est donc lui qui assure l’ordre public et préside les bancs des échevins.
e
Quelques sigles en RBC
Émile Vandervelde, le « patron » du socialisme belge
L’Ixellois Vandervelde (1866-1938), fils de bourgeois aisés, forge ses premières
armes politiques dans les Jeunes Gardes libérales. Lors de ses études à l’ULB
et sous l’influence de professeurs progressistes, il évolue vers le militantisme
socialiste. Il contribue largement à la Déclaration de Quaregnon, qui sera
longtemps la doctrine officielle du socialisme belge. À partir de 1894,
Vandervelde devient l’une des figures de proue du Parti Ouvrier. Lorsque la
Deuxième Internationale ouvre un bureau permanent à Bruxelles en 1900,
il en assume la présidence. Vandervelde lutte essentiellement pour
l’introduction du suffrage universel. Dans la plus pure tradition belge, il
a toujours navigué entre points de vue tranchés et compromis extrêmes.
14
ADT : Agence de développement territorial
AIS : Agences immobilières sociales
BITC : Brussels International Tourism and Congress
PDI : Plan de développement international
PPAS : Plan particulier d’affectation du sol
PRAS : Plan régional d’affectation du sol
PRD : Plan régional de développement
RBC : Région de Bruxelles-Capitale
SASLS : Service d’accompagnement social des locataires sociaux
SDRB : Société de développement pour la Région de Bruxelles-Capitale
SLRB : Société du logement de la Région de Bruxelles-Capitale
SRIB : Société régionale d’investissement de Bruxelles
STIB : Société des transports intercommunaux de Bruxelles
15
L’harmonica du baron
Le jazzman Thielemans, surnommé Toots en référence aux musiciens Toots
Mondello et Toots Camarata – son prénom, Jean, n’étant pas jugé assez
« swing » – est devenu la référence incontestable de l’harmonica. Accro
au jazz depuis l’Occupation, il quitte Bruxelles pour les États-Unis en
1952 et décroche ses premiers engagements en tant que guitariste-siffleur
et soliste à l’harmonica. De la rue Haute, où il brillait en interprétant
« L’Internationale » à l’accordéon dans le café de ses parents, il se retrouve
aux côtés des plus grands : Charlie Parker, Ella Fitzgerald, Bill Evans,
Paul Simon, Oscar Peterson, Frank Sinatra, Ray Charles… Composé en
1962, son morceau « Bluesette » deviendra un standard et lui vaudra une
renommée internationale. Et, le jazz ouvrant toutes les portes à Bruxelles,
le roi Albert II lui confèrera plus tard le titre de baron.
Le sorcier du ballon rond
Né à Forest en 1921, Raymond Goethals, dit « le Sorcier », « le Magicien »
ou encore « Raymond la Science », célèbre pour son franc-parler, est
l’entraîneur belge le plus titré. Entraîneur des Diables rouges de 1966
à 1976, il s’occupe ensuite du club d’Anderlecht qui remporte sous sa
direction la Coupe des vainqueurs de coupe en 1978. Après avoir entraîné
notamment Bordeaux, Saõ Paulo FC et le Standard de Liège, Goethals
rejoint l’équipe de Marseille qui, avec lui, sera championne d’Europe en
1993. En 1991, il obtient le « Banc d’Or », qui récompense le meilleur
entraîneur européen. Devenu le Columbo du foot, il reste pourtant un
ket de Bruxelles jusqu’à son décès, en 2004.
de Bruxelles. Attaqué par les hommes de ce dernier, il se retrouve le pied
coupé et la langue raccourcie. C’est à la Maison de l’Étoile qu’il succombera
à ses blessures.
Quelques festivals de cinéma
- CinéChine : festival du film chinois (janvier)
- Festival du film gay et lesbien de Bruxelles (janvier)
- ANIMA : festival du dessin animé et du film d’animation (janvier-février)
- Festival Offscreen : films insolites et hors du commun (février-mars)
- BIFF : Brussels International Festival of Fantastic Film (avril)
- Festival du court métrage (avril-mai)
- Festival Pink Screen (mai)
- Festival Écran Total (juin-septembre)
- Festival du film européen de Bruxelles (juillet-août)
- PleinOPENair (août-septembre)
- Biennale du film italien (septembre)
- Festival des Libertés (octobre-novembre)
- Festival international du film archéologique de Bruxelles (novembre)
- Festival international du film indépendant (novembre)
- Festival du cinéma méditerranéen (novembre-décembre)
Antoine Wiertz, peintre king size
L’homme à la manche
Une légende datant de l’entre-deux-guerres veut que quiconque frottera
le bras de la statue de ‘t Serclaes reviendra à Bruxelles ou verra l’un de
ses vœux exaucés. Ironiquement, c’est davantage cette légende qui vaut
à ‘t Serclaes sa réputation internationale plutôt que son statut de héros
libérateur de la ville en 1356. À l’époque, il est échevin et chasse les troupes
d’occupation flamande après avoir escaladé subrepticement les remparts du
fond de son jardin.Trente-deux ans plus tard, il prend la tête des opposants
à Sweder d’Abcoude, seigneur de Gaasbeek qui a des visées sur les environs
16
Considéré comme « le nouveau Rubens », Antoine Wiertz est le grand
favori des hommes politiques belges au milieu du XIXe siècle. Il tente
d’abord sa chance à Paris, où il se heurte à un accueil assez froid qui lui
inspire un texte intitulé « Bruxelles capitale, Paris province ». Cela n’entame
en rien sa foi en son talent ni son goût pour la démesure. Il propose alors
à l’État de lui léguer son œuvre en échange d’un atelier qui puisse contenir
ses toiles colossales, ce qu’il obtient sous l’impulsion du ministre Rogier.
Après la mort du peintre, son atelier de la rue Vautier est transformé en
musée, ce qu’il est toujours aujourd’hui.
17
L’inlassable Creuz
La marque d’Edgar
Flamboyant décorateur, il était aussi peintre, caricaturiste au Pourquoi Pas ?
et affichiste. Écrivain de talent, comme le révélèrent ses mémoires,
il développa une passion toute particulière au cours des vingt dernières
années de sa vie : créer à Bruxelles un lieu entièrement dédié au théâtre et
à sa mémoire. Il en dénicha le site : la Maison de la Bellone, avec sa superbe
façade dissimulée dans une arrière-cour de la rue de Flandre. Il harcela
les officiels, les politiques, les décideurs de tous acabits, y laissa une partie
de sa santé… et obtint gain de cause. Si la Maison du Spectacle existe
aujourd’hui, c’est à l’inlassable Serge Creuz qu’on le doit.
Lors de ses repérages à Londres, l’auteur de la série Blake et Mortimer
n’avait pas photographié Limehouse Docks, décor d’un des moments forts
de son thriller mythique, La Marque jaune. En 1954, au moment de sa
réalisation, Edgar P. Jacobs prit pour modèle de remplacement… le port
fluvial de Bruxelles. Cet album à l’atmosphère digne de Conan Doyle
est en fait très bruxellois : jusqu’à l’inspecteur Kendall qui est le portrait
craché du père de Jacobs, sergent de ville au cœur de la capitale !
Hugo Claus se marie
Louise et les bourgeois
En 1852, Jourdan et de Joncker obtiennent le feu vert pour la création
d’une large avenue reliant le goulet Louise à la forêt de Soignes. Mais le
conseil communal d’Ixelles, où siègent les brasseurs de la place Sainte-Croix
(l’actuelle place Flagey), décide de faire obstruction. Ces derniers craignent
en effet que la bourgeoisie préfère emprunter la nouvelle avenue plutôt
que de passer par le centre du village, où sont établies leurs terrasses. Dans
un premier temps, le projet échoue, mais Bruxelles reprend le flambeau et,
en 1864, « annexe » la bande de territoire qui deviendra l’avenue Louise
et qui coupe désormais la commune d’Ixelles en deux.
Le premier costume de Manneken-Pis
Au XVIIe siècle, les serments, milices urbaines devenues des sociétés de tir
réservées à l’élite, organisaient de grandes festivités appelées « tir du papegay »
ou « tir du perroquet ». Le gagnant était nommé Roy du Serment. Quasi
tous les souverains et gouverneurs ayant résidé à Bruxelles ont participé à
un tir… qu’ils ont gagné. Le 1er mai 1698, lors du serment des arquebusiers,
le gouverneur Maximilien de Bavière vise juste. Pour fêter sa victoire,
il offre de nouveaux costumes (bleu de Bavière, bien sûr) à tous les membres
du serment ainsi qu’à leur patron, saint Christophe, et à… Manneken-Pis.
C’est le premier costume connu du petit bonhomme et la genèse d’une
grande tradition folklorique.
18
Elly Overzier, f ille d’un armateur hollandais, vit à Ostende. Cette
époustouflante beauté asymétrique est actrice de cinéma et, en 1955,
elle épouse Hugo Claus. Le jeune couple célèbre ses noces dans un café
bruxellois bien connu, La Fleur en Papier Doré. L’aubergiste de l’époque
est le légendaire Gérard van Bruaene. Elly la spirituelle coupe court aux
louanges surréalistes à propos de son mari avec ces mots : « Assez de
méchancetés ! »
Pas si flamands que ça, les Primitifs
Au xve siècle, le peintre Roger de la Pasture, originaire de Tournai,
s’installe à Bruxelles et décide tout naturellement de traduire son
nom dans la langue locale en Rogier van der Weyden. Son élève et
collaborateur Hans Memling, originaire de la région de Mainz, le
quitte pour s’installer à Bruges où ses portraits sont commandés par
une clientèle de banquiers italiens.
Si les peintres de cette période sont souvent nommés les Primitifs
flamands, on sait moins qu’ils doivent cette appellation aux Italiens, qui
désignaient ainsi tout habitant des Pays-Bas méridionaux. La prudence
s’impose donc à celui qui voudrait les récupérer aujourd’hui à des fins
politiques. Un Wallon qui forme à Bruxelles un Allemand qui peindra à
Bruges des portraits d’Italiens, n’est-ce pas là un espace culturel européen
avant l’heure ?
19
Bruxelles internationale ............................................ 10
Bruxelles multiculturelle............................................ 75
Bruxelles sur la toile................................................... 98
Bruxelles ville verte..................................................128
Bruxelles S, L et XL................................................... 22
Bruxelles, Luxembourg, Strasbourg............................112
Bruxellois de l’année (Les)......................................... 42
Bruxellois du siècle passé (Les)................................... 95
Buenaventura............................................................. 71
C’est du propre !........................................................ 84
C’était au temps où….................................................. 9
Canards....................................................................128
Capitale de L’Europe (La).......................................... 81
Capitale de la Flandre................................................ 53
Caricoles................................................................... 34
Cette chose grisâtre................................................... 77
Chagrin d’amour au cimetière................................... 82
Chambres à part........................................................130
Charles de France.....................................................105
Charles, Karel et Charel............................................. 68
Chaste Rose de Jéricho.............................................112
Cher commerce........................................................110
Chicons..................................................................... 21
Chicorées de Bruxelles farcies.................................... 60
Choesels au madère..................................................106
Chouchou des Saint-Gillois (Le)................................ 59
Cimetière d’Uccle (Le).............................................117
Cimetière de Schaerbeek (Le)...................................119
Cinq Bruxelles........................................................... 45
Cinq vies en cinquante ans......................................... 33
Clefs surréalistes......................................................... 80
Codes postaux particuliers........................................113
Cœur de lumière (Le)...............................................136
Comment se doter d’une histoire............................... 20
Commerces et horeca................................................ 72
Compromis à la bruxelloise (1).................................101
Compromis à la bruxelloise (2).................................101
Concours Reine Elisabeth (Le).................................. 44
Conscience et le musée Wiertz................................... 52
Contradiction est humaine (La).................................102
Couleurs politiques...................................................112
Dame blanche de Jean Ray (La)................................. 59
De l’Agglomération à la Région................................ 37
De l’Allée Verte à l’avenue Louise..............................122
De l’art et du cochon................................................136
De la cour................................................................. 12
De la rue Ste-Anne à la rue du Cocu......................... 80
De porte à porte.......................................................130
De royales galeries.....................................................108
Début et fin des grands travaux.................................. 52
Dégoûtant ?..............................................................101
Déménagements d’Adémar (Les)................................ 70
Densité de population...............................................121
Dentelle qui a du chien (La)....................................... 42
Der des der (La)......................................................... 76
Dernier garde-barrière (Le)........................................ 24
Dernière Senne (La)................................................... 63
Des lutins bleus.......................................................... 30
Des oiseaux très pieux................................................ 47
Des prénoms qui ont compté..................................... 53
Des transports sur les rails........................................... 70
Désert blanc............................................................... 32
Désindustrialisation.................................................... 57
Dessous de Bruxelles (Les)......................................... 48
Deutsche Literarische « Kriegskolonie »..................... 97
Dieu (1902-1969)...................................................... 67
Dieux des uns (Les)...................................................118
Dikkenek au XVe siècle............................................109
Dimensions de l’Atomium........................................133
Distances à vol d’oiseau.............................................140
Diversité biologique................................................... 25
Dos Passos................................................................. 84
Du gibet à l’église...................................................... 77
Eau courante............................................................. 89
Éblouissement...........................................................127
Table
des matières
Colophon.................................................................... 5
20e convoi (Le).........................................................121
3650 tonnes par an....................................................122
55, rue du Lombard................................................... 61
75 000 âmes et plus.................................................... 64
À bas le fromage !...................................................... 27
À cheval !.................................................................. 35
À la mémoire du Mont des Arts................................110
Abbaye de Forest (L’)................................................. 93
Abbey Road à Ixelles................................................. 62
Adresse criminelle...................................................... 93
Air pur (1)................................................................. 20
Air pur (2)................................................................. 21
Albrecht Dürer.........................................................105
Alice de Schaerbeek..................................................132
Ambiance sonore......................................................128
Amitié de W.F. Hermans (L’).....................................126
Amman (L’)............................................................... 15
Amours contrariées de Charlotte Brontë.................... 13
Ancienne Belgique (L’) ............................................. 90
Anne Teresa............................................................... 68
Anspach vs Bochart................................................... 70
Anti-modèles de Pierre Bruegel (Les)........................116
Antoine Wiertz, peintre king size............................... 17
Apocalypse à Bruxelles (L’)........................................116
Apprendre le néerlandais à l’école.............................114
Artistes souterrains..................................................... 83
Asile préféré (L’)........................................................ 40
Asperges, endives, raisins............................................120
Au Compas............................................................... 44
Au-delà des apparences.............................................. 20
Audience royale......................................................... 90
Autant savoir.............................................................. 38
Avant la basilique......................................................102
Avenir de l’Europe (L’)..............................................139
Bacchus chez les saints............................................... 88
Balle pelote................................................................ 13
Ballotins.................................................................... 13
Banquet des Misérables (Le)....................................... 25
Bataillon des bronzes (Le) ........................................120
Béjart au café............................................................129
Belgacom.................................................................. 66
Belgique dans une gare (La)......................................118
Beliris........................................................................ 23
Besme et le pentagone............................................... 38
Bien lever la tête........................................................ 53
Bijou d’Hugo (Le)..................................................... 88
Bloodsport................................................................. 58
Bob Fish...................................................................104
Bon voisinage...........................................................137
Bons mots de Raymond (Les).................................... 78
Bornéo...................................................................... 67
Bouge ton corps........................................................ 56
Boulevard ou avenue ?..............................................108
Brains & Birds........................................................... 61
Broek-zele................................................................. 90
Brüsel........................................................................ 97
Brussel deze Week...................................................... 73
Brussels Rock City.................................................... 85
Bruxelles alternative..................................................138
Bruxelles au cinéma................................................... 86
Bruxelles dans la main...............................................116
Bruxelles entre Anvers et Charleroi...........................115
Bruxelles hospitalière ...............................................100
142
Échec et mat.............................................................125
Échevins...................................................................127
Église russe d’Uccle (L’)............................................. 94
Egmont selon Anspach............................................... 30
Egmont selon Buls..................................................... 31
Egmont selon de Brouckère....................................... 30
Elvis Pompilio........................................................... 77
Emboîtages ministériels.............................................. 28
Émile Vandervelde...................................................... 14
Empreinte écologique................................................ 86
En flânant le long du canal......................................... 68
En voiture !..............................................................128
Enfants du Bon Dieu (Les) ......................................124
Envahisseurs............................................................... 26
Errements de la gare du Nord...................................113
Espace pour vivre...................................................... 44
Espèce d’architecte !.................................................. 37
Et la lumière fut......................................................... 49
Étouffoir...................................................................132
Ettekeis & Co............................................................ 65
Europe à Bruxelles (L’)..............................................131
Expo 58 en chiffres (L’).............................................. 87
Façade païenne.......................................................... 62
Far West à Bruxelles................................................... 28
Fashion...................................................................... 21
Faux Soir (Le)...........................................................107
Festival Europalia....................................................... 55
Fièvre du samedi soir (La).......................................... 84
Figure de pierre........................................................115
Filles de joie.............................................................. 31
Fils du commissaire (Le) ........................................... 80
Fin des lampions (La)................................................. 67
Flore de cimetière.....................................................105
Flots de modestie....................................................... 29
Fontaines : où se trouve… ?....................................... 46
Franchise de Bruxelles (La)........................................ 92
Frontières intérieures................................................138
Gaufres de Bruxelles.................................................. 94
Gottfried Benn et Edith Cavell.................................. 34
Gourmandise populaire.............................................. 28
Grand-Place : un peu de tout..................................... 11
Grand-Place.............................................................104
Grands magasins........................................................ 12
Grève des béguines (La)............................................109
Guinguettes pas chères............................................... 35
Harmonica du baron (L’)........................................... 16
Haut et le bas de la ville (Le)...................................... 56
Héroïne anglaise........................................................ 97
Heure du bain (L’)....................................................138
Histoire d’un ménage à trois...................................... 14
Histoire sans fin de Tour et Taxis................................ 32
Hit-parade................................................................102
HLM........................................................................122
Homme à la manche (L’)........................................... 16
Homme qui pédalait plus vite (L’).............................127
Honneur aux dames ................................................. 10
Hôtel communal de St-Gilles (L’)............................... 29
Hôtel des trésors (L’).................................................. 48
Hôtel Métropole (L’)................................................. 74
Hugo Claus se marie................................................. 19
Il est libre, Max.........................................................130
Ils l’ont dit................................................................137
Inlassable Creuz (L’)................................................... 18
Institutions européennes ........................................... 38
James Dean du Tartan (Le)........................................107
Jan Fabre et les scarabées............................................ 69
Jardin malade............................................................. 41
Jazz à L’Archiduc....................................................... 54
Jeune Belgique.......................................................... 30
Johnny Bruxelles........................................................ 52
Jonction Nord-Midi (La)........................................... 74
Jos de Haes et le bruxellois......................................... 26
Joueur de jazz (Le)..................................................... 79
Keetje........................................................................ 56
Kermesse................................................................... 69
Ketje et Zinneke........................................................ 49
Kiekefretters.............................................................108
Kipkap....................................................................... 82
Lambert Balderik......................................................127
Lambic : la « traçabilité »............................................ 43
Lambic, gueuze et kriek............................................. 33
Larmes introuvables................................................... 48
Légende de l’église St-Pierre (La)..............................137
Légendes et antisémitisme.......................................... 99
Lent canal de Charleroi (Le)....................................... 99
Léon Tolstoï............................................................... 66
Lignages (Les)............................................................ 98
Limitation de vitesse.................................................132
Littérature équitable................................................... 40
Livre d’or.................................................................. 54
Logo des tapissiers (Le).............................................. 35
Loi de la boue (La).................................................... 62
Louise et les bourgeois............................................... 18
Louise, Louise et Stéphanie........................................ 47
Machine à langue....................................................... 24
Madame Abts............................................................. 42
Magazines bruxellois.................................................. 58
Maison espagnole (La)..............................................112
Maisons communales de la Malibran (Les).................. 92
Maisons d’Horta (Les)................................................ 54
Manifestement voisins . ............................................109
Marcher au charbon................................................... 89
Marchés hebdomadaires (Les)....................................134
Marin et le bourgmestre (Le)..................................... 15
Marius, Fanny, César et Beulemans............................. 12
Marolles et Chapelle.................................................. 60
Marque d’Edgar (La) . ............................................... 19
Marsupilami (Le)...................................................... 10
Martyrs...................................................................... 78
Matonge-sur-Senne................................................... 42
Mauvaises manières...................................................109
Menaçantes voies ferrées............................................ 45
Météo....................................................................... 98
Meyboom (Le) ......................................................... 79
Midis de la poésie...................................................... 95
Ministres-Présidents (Les)........................................... 34
Mobilier Universel....................................................119
Monde idéal (Le)....................................................... 22
Mort de Puccini (La)................................................. 63
Moyenne bruxelloise.................................................... 9
Munitions des Bruxellois (Les)..................................107
Musée du Cinéma..................................................... 69
Musées à foison......................................................... 75
Musique russe............................................................ 73
N’importe quoi........................................................115
Naïfs mais pas trop....................................................126
Naissance des cités-jardins.......................................... 71
Navetteurs et emploi.................................................111
Ne pas dire « Bruqcelles ».........................................124
Ne pas toucher aux pigeons....................................... 83
Nerval et les petits pains............................................. 56
Œufs frais.................................................................. 32
Ommegang et Zinnekeparade.................................... 29
Ordres folkloriques et historiques..............................131
Ordres gastronomiques.............................................. 63
Origines des bourgmestres........................................100
OTAN en emporte le vent........................................ 41
Où bière et art font bon ménage...............................129
Oui mais non............................................................ 76
Pachéco (Le).............................................................. 50
Paepe du socialisme (Le)............................................ 99
Pain à la grecque........................................................ 14
Palais de Poelaert (Le)................................................ 65
Palmarès du football................................................... 39
Pas à pas.................................................................... 26
Pas si flamands que ça, les Primitifs............................. 19
Paul Van Himst.......................................................... 92
Père de Manneken-Pis (Le)........................................ 48
Petit traité de philosophie.......................................... 86
Petite monnaie........................................................... 50
143
Petits magasins & grandes surfaces.............................. 91
Phénakistiscope (Le).................................................104
Pignon sur rue..........................................................125
Plus bruxellois que ça................................................103
Plus vaste chantier (Le).............................................. 82
Plus vieilles pierres (Les)...........................................124
Poète de 1ère division.................................................. 47
Pomologie et J.-B.Van Mons.....................................125
Ponts & chaussées.....................................................133
Porte de Hal (La)....................................................... 65
Premier costume de Manneken-Pis (Le)..................... 18
Prénoms des petits Bruxellois....................................126
Préserver l’eau........................................................... 94
Prima donna et le poète (La).....................................133
Prince de Ligne (Le).................................................. 81
Prix Nobel bruxellois...............................................114
Promenades poétiques...............................................106
Quand Bruxelles faisait dans la dentelle...................... 11
Quasi parité............................................................... 95
Quatre gares du Midi (Les)........................................ 79
Quelques festivals de cinéma...................................... 17
Quételet et l’observatoire..........................................103
Qui est Boule, qui est Bill ?........................................ 49
Quizz des communes (Le).........................................123
R de Bruxelles (L’)..................................................... 85
Raison du plus fou (La)............................................. 23
RDV à la sortie de l’opéra.......................................... 27
Résistance prend le tram (La)..................................... 58
Réunion à haute tension...........................................116
Réveille-matin..........................................................139
Revenu moyen.........................................................119
Rolls-Royce du XVIIIe (La).....................................129
Ruelles ténébreuses...................................................130
Sablon et chocolat....................................................102
Scout un jour...........................................................133
Sherlock Holmes....................................................... 70
Siffler en travaillant.................................................... 71
Sigles en RBC........................................................... 15
Signaux et disques...................................................... 25
Six Jours de Bruxelles (Les)........................................ 74
Société des Agathopèdes (La)....................................114
Société Générale........................................................ 73
Soins poétiques.......................................................... 58
Solvay........................................................................ 26
Sonate bruxelloise de Mozart (La).............................. 83
Sorcier du ballon rond (Le)........................................ 16
Sous de la Région (Les)............................................. 96
Stars des lettres........................................................... 55
Statue de Godefroid (La)............................................ 72
Statues de la liberté (Les)............................................ 64
Sur les ponts.............................................................102
Symboles................................................................... 21
Syndrome du balcon (Le)........................................... 66
Tableaux de l’archiduc (Les)......................................114
Tango rock...............................................................111
Tapage diurne...........................................................124
Taupe dingue (La)...................................................... 60
Taverne du Passage (La)............................................. 38
Teirlinck.................................................................... 87
Théâtre royal de la Monnaie (Le)............................... 57
Timbres de Moens (Les)............................................ 66
Tintin et le brusseleir................................................. 36
Toujours plus jeune................................................... 31
Tout est normal......................................................... 64
Trams et Bruxelles (Les)............................................. 39
Transports en chiffres (Les)......................................... 76
Travailler fatigue........................................................ 43
Tremblements de terre............................................... 43
Trois frères................................................................. 82
Trop is te veel............................................................ 91
Tu veux te battre ?..................................................... 11
Turc d’Archimède (Le)............................................... 45
Types ankylosés.......................................................... 89
Un chat bruxellois..................................................... 22
Un docteur dans les parages ? . .................................. 92
Un petit Caruso........................................................117
Un pickpocket à La Monnaie..................................... 40
Un scout à Sainte-Alène............................................ 27
Un sculpteur à la Bourse...........................................132
Un Spaak au théâtre................................................... 93
Un typhon avenue Louise.......................................... 88
Une devise pour la RBC..........................................139
Une éditrice wallonne..............................................131
Une église polyvalente..............................................110
Une glace Byron........................................................ 24
Une montagne de papier........................................... 85
Une souris dans un bois ...........................................136
Une ville sans rivière.................................................118
Utopie urbaine.........................................................120
Veaux, vaches, cochons..............................................122
Verrines au bloempanch............................................. 41
Victoire en volant (La)............................................... 98
Vrai brol (Le)............................................................. 50
W.H. Auden............................................................... 90
Wallons à Bruxelles.................................................... 96
Wat es da, signore ?...................................................123
Welcome to Brussels.................................................. 78
Y a plus de saisons....................................................111
Zone excentrique...................................................... 88
Sources et références.................................................141
Précautions...............................................................141
Mot de la fin (Le).....................................................141
On trouvera la version néerlandaise
de chacun de ces articles à la même page
de Brussels mengelwerk.
Cet ouvrage
a été achevé d’imprimer le 6 décembre 2008
par l’imprimerie Chauveheid à Stavelot (Belgique)
pour le compte du Castor Astral, éditeur (France).
N° d’éd. : 784
Dépôt légal : janvier 2009
159