Rectification du Tafsîr (salafiste) des versets 32 et 33 de la Sourate

Commentaires

Transcription

Rectification du Tafsîr (salafiste) des versets 32 et 33 de la Sourate
Coran
Rectification du Tafsîr (salafiste) des
versets 32 et 33 de la Sourate Al Aḥzâb
Par Shaykh Islam Ibn Ahmad at Tilimsânî
Rectification du Tafsîr (Salafiste) des versets 32 et 33 de la Sourate Al Aḥzâb
Islam Ibn Ahmad
Allah dit1 :
‫اَي ِن اساء النَّ ِ ِ يب ل ا ْس ن َُّت ا ََك اح ٍد ِيم ان ال ِن ي اساء ا ِن ات َّ اق ْي ن َُّت فا اَل ا َْتضا ْع ان ِِبلْ اق ْو ِل فا اي ْط ام اع َّ ِاَّلي ِف‬
ِ
‫ او قا ْر ان ِف بن نيو ِت نك َّن او اَل ت ا َّاَب ْج ان ت ا ُّاَب اج الْ اجا ِه ِل َّي ِة ْ ُاْل اوَل‬- ‫قالْ ِب ِه ام ار ٌض اوقنلْ ان قا ْو اَل َّم ْع نروفاا‬
‫اَّلل ِل ني ْذ ِه اب ع ن ن‬
‫اَّلل او ار نس ا ن‬
‫انُك ي ِالر ْج اس‬
‫وَل ان َّ اما ني ِريدن َّ ن‬
‫الص اَل اة اوأ ِت اني َّالز اَك اة او َأ ِط ْع ان َّ ا‬
َّ ‫او َأ ِق ْم ان‬
ِ ْ ‫َ ا لْ ِ ا ن‬
ْ
‫أ ْهل ا ابيْت اوينطهي اِرُك تاطه اِريا‬
Traduction erronée
Ô femmes du Prophète! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne
soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade
[l'hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. ¤ Restez dans vos foyers; et ne
vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jâhiliyyah). Accomplissez le Salat,
acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de
toute souillure, ô gens de la maison [du Prophète], et vous purifier pleinement.2
Rectification de la Âyah 33
‫او قا ْر ان ِف ب ن نيو ِت نك َّن‬
Restez dans vos foyers...
Le même mot "Qarna" figure dans :
‫ون ِ َّ َِّلل اوقا اارا‬
‫َّما لا ن ُْك اَل تا ْر نج ا‬
Qu’avez-vous à ne pas vénérer Allah comme il se doit.3
‫قاالا ِت ا ْم ار َأ نت ِف ْر اع ْو ان قن َّر نت عا ْ ٍني ِ يّل او ا اَل‬
Et la femme de Pharaon dit: "(Cet enfant) réjouira mon œil et le tien!4
1
Coran (Al Aḥzâb 33/32 et 33)
Traduction apparaissant dans de nombreuses éditions du "Coran arabe/français".
3
Coran (Nûḥ 71/13)
4
Coran (Al Qaṣaṣ 28/9)
2
1
Rectification du Tafsîr (Salafiste) des versets 32 et 33 de la Sourate Al Aḥzâb
Islam Ibn Ahmad
Etymologie du mot "Qarna"
La quasi-majorité des Ruwwât (transmetteurs) ont prononcé le mot de la façon suivante :
"Qirna".
Deux transmetteurs, dont le niveau en langue arabe était jugé modeste par les savants, l’ont
prononcé de la sorte : "Qarna". Les savants du siècle dernier trouvèrent en cette divergence
une brèche afin d’y glisser leur idéologie en utilisant la traduction susmentionnée.
A mon avis, le mot "Qirna" s’apparente à cette série de synonymes : dignité, solennité,
révérence, atténuation, sérénité… Selon mon opinion, et celle de nombreux 'Ulamâ` (savants),
ce mot doit être traduit dans ce contexte par "respect", ce qui engendre la traduction
suivante :
"Donnez du respect à votre foyer.“
Arguments
Ces versets ne s’appliquent qu’aux femmes du Prophète
:
‫اَي ِن اساء النَّ ِ ِ يب‬
Ô femmes du prophète!5
Cette idée est d’autant plus accentuée avec la Âyah (verset) suivante de par l’utilisation de
l’appellation:
‫َأ ْه ال الْ ابيْ ِت‬
Ô gens de la maison [du Prophète]...6

Pour une personne maîtrisant correctement la langue arabe, insinuer que "Qarna" doit
être traduit par le mot "rester" est un grave péché, car cette hypothèse laisserait
entendre qu’il figurerait dans le Qur`ân un solécisme (faute de conjugaison), chose
évidemment impossible compte tenu du fait que la rectitude parfaite quant à la
structure grammaticale du Saint Coran relève du miracle divin. Dans la langue arabe,
le mot "Qarna" signifie, sans divergence entre les 'Ulamâ`, "joie des yeux". Ce sens est
confirmé par cette Âyah (verset) :
‫ون اربَّناا ه ْاب لاناا ِم ْن َأ ْز او ِاجناا او نذ ي ِر ََّي ِتناا قن َّر اة َأ ْع ن ٍني اوا ْج اعلْناا ِللْ نمتَّ ِق اني ا اما اما‬
‫او َّ ِاَّل اين ي ا نقولن ا‬
ِ
Et qui disent: "Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et
fais de nous un guide pour les pieux".7
5
Coran (Al Aḥzâb 33/32)
Coran (Al Aḥzâb 33/33)
7
Coran (Al Furqân 25/74)
6
2
Rectification du Tafsîr (Salafiste) des versets 32 et 33 de la Sourate Al Aḥzâb

Islam Ibn Ahmad
Cette interprétation du verset est contradictoire avec la tradition des femmes du
Prophète
et celles de ses Ṣaḥâbah. Malgré le fait que ces versets les concernaient
plus que quiconque, cela ne les empêchait pas d’être au premier rang des activités de
la communauté et ce, du vivant du Prophète
illustrant ceci sont très nombreux.
3
et après sa mort. Les exemples

De nombreux Ḥadîths accentuent l’importance de la participation de la femme aux
différents cercles d’activités et aucun ne promeut l’inaction de celles-ci. Ces Ḥadîths
se référent à différents domaines d’actions dont l’ignorance laisse à penser qu’elles
sont exclusivement réservées aux hommes : le travail effectué par la femme pour
faciliter l’accès à la science de son époux, la prise de parole afin de faire valoir son
opinion, la dépense sur l’époux et les enfants afin d’en tirer la récompense d’une
aumône, la participation aux expéditions, l’apprentissage, la visite des proches et des
malades…

Le Prophète
avait l’habitude de laisser sortir ses femmes à leur aise et a interdit
aux hommes de contraindre leur épouse à rester chez elles et ce, par le biais de
nombreux Ḥadîths.

Documents pareils