en attendant...les News - Compagnie en attendant

Commentaires

Transcription

en attendant...les News - Compagnie en attendant
en attendant... les News
Avril 2015
(Numéro 41)
> Écritures contemporaines
En 2011, lors d’une résidence dans un collège à Mulhouse,
je propose à la comédienne Aude de Rouffignac, ma fidèle
collaboratrice, d’explorer une sélection de textes dramatiques
contemporains pour la jeunesse. Elle apporte plusieurs textes
qui lui plaisent, parmi eux Du temps que les arbres parlaient
d’Yves Lebeau. C’est dans ce collège qu’ont résonné pour la
première fois les dialogues entre l’arbre et l’enfant.
Aujourd’hui, nous sommes aux deux tiers de nos répétitions.
Fin mars, nous avons ouvert les portes de notre chantier à la
Minoterie, une salle pleine à craquer, parents et enfants réunis
pour assister aux quatre premiers jours du texte, une émotion
palpable et un enthousiasme encourageant. Vous pouvez
découvrir quelques photographies de nos répétitions sur le
site de la compagnie, rubrique actualité.
Photo Vincent Arbelet
En tournée
Avril 15
Une mauvaise et une bonne nouvelle.
Je commence par laquelle ?
La mauvaise.
Les réductions budgétaires imposées par la ville
de Chaumont contraignent le Nouveau Relax à
supprimer les représentations de Alors ? prévues
en juin dans le cadre du festival L’enfance de l’art.
La bonne.
Grâce à la bienveillance de la compagnie L’oreille
interne, nous allons jouer Moi et ma bouche dans
le cadre du festival “Nous n’irons pas à Avignon“
du 1er au 5 juillet.
Alors, prenez date !
Dans l’agglomération dijonnaise, nous avons travaillé ce texte
avec plus d’une dizaine de classes qui attendent la création
avec une réelle impatience. Le 10 avril, Yves Lebeau a rencontré
quatre classes impliquées dans les valises de livres initiées
par la Minoterie et soutenu par l’Inspection Académique. La
compagnie participe activement à ce dispositif depuis deux
années et intervient cette saison dans une classe de CM2 et
une classe de 6ème.
La saison prochaine, grâce au soutien de la scène nationale
de Dieppe, nous prolongerons le compagnonnage avec
l’auteur Denis Lachaud. Nous serons en résidence pour une
commande d’écriture d’un spectacle qui sera créé lors de la
saison 2017/18. Le thème, les souvenirs des histoires qu’on
nous raconte quand nous sommes enfant, avec en arrière
plan l’histoire du joueur de flûte de Hamelin. En attendant
de retrouver Denis, je me rejouis de la reprise de Moi et ma
bouche début juillet dans le cadre du festival Nous n’irons
pas à Avignon. Le spectacle repartira en tournée la saison
prochaine notamment en Alsace.
A l’image de ce qui s’est passé à Mulhouse, nos projets en
milieu scolaire sont l’occasion d’ouvrir des chantiers, des
laboratoires, de mettre en chantier des textes. Cette saison,
c’est Sous l’armure de Catherine Anne que nous donnons
à entendre à Talant, avec l’option Théâtre des 6èmes et
dans le cadre du festival L’enfance de l’Art à Chaumont avec
deux classes de CM1/CM2. Une très belle langue exigeante
laissant beaucoup d’espace au jeu. Un texte qui rejoint les
recherches de la compagnie sur les rapports homme/femme,
la construction de l’individu et les stéréotypes.
A suivre…
Jean-Philippe Naas
Metteur en scène
compagnie en attendant... 16, rue Général Delaborde – 21000 Dijon
03 80 48 07 61 / [email protected] www.compagnie-en-attendant.fr

Documents pareils