Télécharger autant PDF

Commentaires

Transcription

Télécharger autant PDF
10 décembre 2014
Créée par Markus Selinger
Test : 9 solutions de protection pour les réseaux
d'entreprise avec Windows 8.1
Les entreprises n'ont pas le choix : elles doivent utiliser une bonne solution antivirus pour protéger leur réseau des
programmes malveillants et des attaquants issus d'Internet. AV-TEST a comparé 8 célèbres solutions de sécurité avec
la suite de protection client-serveur fournie par Microsoft.
Une solution de protection est indispensable à tout réseau d'entreprise puisqu'en général il faut aussi protéger les données des
clients en plus de ses propres données. Le laboratoire d'AV-TEST a donc contrôlé 8 solutions de protection actuelles pour les
réseaux d'entreprise en ce qui concerne la protection, la performance (influence sur le système)et l'utilisation. La version 64 bits
de Windows 8.1 a servi de plateforme d'essai.
À titre uniquement comparatif, le module Endpoint Protection 2012 de la suite Microsoft System Center 2012 a également été
testé comme protection de base ce qui en fait la 9e solution. Cette solution est seulement incluse avec la suite de gestion de
Microsoft, elle ne peut pas être achetée séparément.
9 solutions sur le banc d'essai
Toutes les solutions ont été soumises aux mêmes essais, une fois en septembre et une autre en octobre : elles ont donc dû
démontrer dans quelle mesure elles identifient les programmes malveillants, ralentissent les ordinateurs clients dans l'entreprise
et déclenchent de faux positifs. Chaque catégorie pouvait rapporter jusqu'à 6 points, soit un maximum de 18 points au total.
Aucun produit n'a obtenu la meilleure note possible. Mais avec 17/18 chacune, les solutions de Bitdefender et Trend Micro sont
proches de la perfection. Symantec a obtenu la note de 16,5/18, les autres produits suivent avec 15 à 16/18. Incluse dans le
test, la protection de base de Microsoft n'a pu atteindre que 10,5/18.
3 suites avec une défense irréprochable
Chaque produit s'est soumis aux deux parties du test d'identification de programmes malveillants. Les suites ont tout d'abord dû
identifier plus de 160 nouveaux programmes malveillants lors du test en conditions réelles (Real-World Testing). Ces derniers
logiciels malveillants ont été collectés sur des sites Internet et des pièces jointes à des e-mails durant les 4 semaines précédant
le test. Lors de la deuxième étape, la tâche des suites de protection consistait à reconnaître et à neutraliser le kit de référence
d'AV-TEST, lequel compte env. 18 000 virus et autres.
Les produits de Bitdefender, F-Secure et Symantec ont respectivement atteint un taux d'identification de 100 % lors des deux
étapes du test, soit une performance irréprochable. Les solutions de G Data, Kaspersky Lab et Trend Micro ont certes reconnu
100 % des programmes malveillants du kit de référence d'AV-TEST mais seulement 9 9% d'entre eux lors du test en conditions
réelles. Les suites de McAfee et Sophos ont également eu quelques problèmes minimes dans le cadre du test en conditions
réelles.
À titre comparatif, la solution de Microsoft n'a pu identifier que 71 % des logiciels malveillants lors de ce test essentiel en
conditions réelles. Cela signifie que 3 attaquants sur 10 ne sont pas neutralisés. Avec 80 %, le taux de reconnaissance pour le
kit de référence est certes un peu meilleur, mais il n'est pas bon pour autant.
Ralentissement perceptible du client
Les testeurs ont vérifié dans quelle mesure une solution de protection installée ralentit un client lors de son utilisation
quotidienne. Comme base de comparaison, la durée nécessaire pour charger des sites Internet, télécharger des logiciels,
installer des applications et copier des données sur un ordinateur de référence a été mesurée. La même opération a été répétée
avec chaque logiciel protecteur respectivement installé puis les durées ont été comparées.
La bonne reconnaissance de certains candidats du test résulte aussi en un certain ralentissement du système. Parmi le groupe
de tête, le produit de Bitdefender fait preuve d'une faible influence sur le système malgré un taux d'identification maximal. FSecure et Symantec ont recours à un peu plus de ressources pour atteindre leurs bons résultats lors des scans. Les notes
attribuées au haut du classement vont de 4,5 à 5,5/6.
Les suites de Kaspersky et McAfee sont responsables du plus fort ralentissement. Des points leur ont donc été déduits et les
solutions n'ont ainsi atteint que 3,5 ou 4/6.
Peu de faux positifs au quotidien
Si les suites de protection déclenchent de nombreux faux positifs sur les clients, alors l'administrateur d'une entreprise ne
s'occupe plus que de cela. De plus, les alertes erronées inquiètent inutilement les utilisateurs.
AV-TEST a justement vérifié cette prédisposition aux faux positifs dans la catégorie Utilisation. Chaque solution a pour cela dû
consulter 500 sites Internet inoffensifs, scanner près de 350 000 programmes sans codes dangereux et accompagner environ 40
installations d'applications normales. L'idéal serait qu'une suite de protection n'émette aucun message durant toutes ces tâches
de test.
Seule la solution de Symantec a réussi ce sans-faute. Pour être juste, il faut dire que Kaspersky Lab, McAfee, Microsoft, Sophos
et Trend Micro n'ont respectivement fait qu'une seule erreur de reconnaissance pour 350 000 programmes correctement
identifiés comme étant inoffensifs. Le groupe susmentionné a donc également mérité la note maximale de 6/6 dans cette
catégorie.
Les autres produits ont obtenu de moins bons résultats lors de cette partie du test. Ils ont mal identifié 4 à 16 programmes et ils
ont bloqué ou déconseillé 3 à 6 installations sur 40. Les résultats obtenus restaient cependant bons. Les testeurs ont donc aussi
attribué des notes allant de 4,5 à 5,5/6 aux produits de Bitdefender, F-Secure et G Data.
Bonne protection pour les réseaux d'entreprise
Avec 17/18 chacune, les solutions de protection de Bitdefender et Trend Micro occupent la tête du classement final. Les produits
de Symantec, G Data et Kaspersky Lab suivent de près avec seulement un point ou un demi-point de moins.
Si l'on ne s'intéresse qu'à la catégorie essentielle de la Protection, alors 6 des 9 candidats peuvent être recommandés puisqu'ils
ont obtenu la note maximale de 6/6.
Le module System Center Endpoint Protection de Microsoft testé à titre comparatif ne constitue pas une alternative
recommandable. Avec 71 ou 80 %, son taux de reconnaissance des programmes malveillants est trop faible. Les premiers rangs
atteignent ici 99 à 100 %.
Rapports de tests de Septembre/Octobre 2014, solutions d’entreprise pour Windows 8
Vous trouverez tous les résultats ici 
Bitdefender
F-Secure
Endpoint Security 5.3
Client Security 11.60
G Data
Kaspersky Lab
Antivirus Business 13.0
Endpoint Security 10.2
Intel Security
Microsoft
VirusScan Enterprise with EPO 8.8
System Center Endpoint Protection 4.3
Sophos
Symantec
Endpoint Security and Control 10.3
Endpoint Protection 12.1
Trend Micro
Office Scan 11.0

Une bonne protection pour les réseaux d'entreprise : AV-TEST a testé 9 solutions de protection pour les entreprises.

9 solutions de protection professionnelles : Bitdefender et Trend Micro ont obtenu un très bon résultat avec une note respective de 17/18, soit presque un sansfaute (AV-TEST, version novembre 2014).

Protection pour les réseaux d'entreprise : pas moins de 6 des 9 solutions testées ont reconnu entre 99 et 100% des attaquants lors du test (AV-TEST, version
novembre 2014).

Bitdefender Endpoint Security : une bonne protection qui ne ralentit pas le système, voilà ce qui a différencié la solution professionnelle lors du test (AV-TEST,
version novembre 2014).

Trend Micro Office Scan : la solution pour les réseaux d'entreprise a fait preuve d'une performance irréprochable en matière de reconnaissance et d'une grande
fiabilité concernant les alarmes erronées (AV-TEST, version novembre 2014).
Copyright © 2016 by AV-TEST GmbH, Klewitzstr. 7, 39112 Magdeburg, Germany
Phone +49 (0) 391 60754-60, Fax +49 (0) 391 60754-69, www.av-test.org

Documents pareils