#279 à Grenoble et en Isère

Commentaires

Transcription

#279 à Grenoble et en Isère
L’ECONOMIE
#279
à Grenoble et en Isère
mai 2016
SMART ME UP BOUCLE UNE LEVÉE
DE 2 MILLIONS D’EUROS
Lettre d’information de l’Agence
de Développement Économique de l’Isère
Éditée par l’AEPI
AU SOMMAIRE
2
INDUSTRIE
Les liqueurs Chartreuse
démarrent les travaux
de leur nouveau site
2
SERVICES
La Banque Populaire
connecte la montagne
ILS INNOVENT
4
Diabeloop, pour faciliter
la vie des patients souffrant
de diabète de type 1
L’AEPI
EN ACTION
4
L’AEPI publie son
rapport d’activité 2015
LE
CHIFFRE
DU
MOIS
13
MILLIONS
C’EST, EN EUROS, LE MONTANT DE LA
DOTATION DE LANCEMENT ATTRIBUÉE
À LA COMMUNAUTÉ UNIVERSITÉ
GRENOBLE ALPES (UGA) dans le cadre des
initiatives d’excellence (IDEX). Ce financement initial permet à la communauté
de lancer les premiers appels à projets
formation, recherche et vie de campus
auprès de ses partenaires universitaires,
écoles et organismes de recherche.
Spécialiste de la reconnaissance faciale, la start-up meylanaise Smart Me Up a
réalisé un premier tour de table de deux millions d’euros auprès de la BPI, de business
angels - dont Xavier Niel (Iliad), Jacques-Antoine Granjon (Vente Privée) et JeanDavid Blanc (Allociné) - et d’investisseurs internationaux, notamment américains
et australiens. Une levée complémentaire d’un million d’euros est en cours.
Grâce à ces fonds, Smart Me Up va démarrer la commercialisation de sa technologie
de reconnaissance et d’analyse faciale, qui permet de déterminer le genre, l’âge,
les émotions ou encore l’état de fatigue d’une personne à partir d’un flux vidéo.
Déjà en contact avec Photomaton et la SNCF, la start-up a plusieurs marchés
porteurs en ligne de mire : la maison connectée, l’automobile, la sécurité et la
distribution. Elle vise un chiffre d’affaires de 3 M€ en 2017, et de 8 à 10 M€ en
2018. Smart Me UP prévoit d’ouvrir prochainement un bureau aux États-Unis et de
se lancer en Asie (Chine et Corée du Sud) en 2017-2018. Son effectif va doubler pour
atteindre 20 collaborateurs d’ici la fin de l’année.
CONTACT : Loïc Lecerf : 04 56 85 00 21 (Meylan), [email protected]
DÉVELOPPEMENT 38 :
UN NOUVEL OUTIL POUR DÉVELOPPER
L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE LOCATIF
La société d’économie mixte (SEM) Territoires 38 a signé début mai l’acte de
naissance de Développement 38, une société patrimoniale dédiée au développement
de l’immobilier d’entreprise locatif, créée en partenariat avec la Caisse des
Dépôts et Consignations, la Caisse d’Épargne Rhône Alpes et le Crédit Agricole
Sud Rhône Alpes.
Ce nouvel outil est doté de 3 millions de fonds propres, et pourra gérer près
de 15 millions d’euros d’investissements. Sa mission : œuvrer au développement
économique du territoire en favorisant la création de locaux pour les entreprises
en croissance, et soutenir le démarrage de zones d’activités – notamment à travers
la création d’hôtels d’entreprises. Trois projets liés aux technologies médicales
sont déjà à l’étude. Ils vont favoriser l’émergence d’un pôle « medtech » au sein de
la métropole grenobloise, autour du CHU de La Tronche et de Sassenage.
CONTACT : Florence Audouy, 04 76 70 97 59 (Grenoble), [email protected]
EUROFLOAT, C’EST REPARTI POUR
VINGT ANS !
La verrerie Eurofloat, détenue par l’entreprise euroise Riou Glass et le groupe
Saint-Gobain, a investi 26 millions d’euros dans le renouvellement de la ligne de
production de son usine de Salaise-sur-Sanne qui fabrique du verre pour le secteur
du bâtiment.
L’opération inclut notamment le remplacement du four, pièce maîtresse de l’usine.
Le nouvel équipement, prévu pour durer vingt ans, va réduire de 25 % la consommation d’énergie et accroître la capacité de production de 10 %, pour atteindre
670 tonnes par jour.
Les actionnaires sécurisent ainsi l’approvisionnement de leurs sites basés en
France métropolitaine.
CONTACT : Emmanuel Abt : 04 74 29 30 75 (Salaise-sur-Sanne),
[email protected]
INDUSTRIE
LES LIQUEURS CHARTREUSE
DÉMARRENT LES TRAVAUX
DE LEUR NOUVEAU SITE
L
es travaux d’aménagement du nouveau site des liqueurs Chartreuse
ont démarré fin mars sur le site d’Aiguenoire, à Entre-deux-Guiers.
C’est là que la célèbre boisson verte sera distillée et mise en bouteille
à partir de fin 2018. Près de huit millions d’euros vont être investis dans la
construction des bâtiments et le transfert de la production.
En conformité avec la réglementation, le site de Voiron, qui abrite notamment la plus longue cave à liqueurs du monde, continuera d’assurer à
terme le vieillissement d’une partie des liqueurs distillées à Aiguenoire.
Les activités dédiées à l’accueil du public à Voiron pourraient également
être intensifiées : expositions, événements festifs, séminaires d’entreprise
ou encore accueil de groupes.
CONTACT : Philip Boyer : 04 76 05 81 77 (Voiron), [email protected]
LE LETI et ARAYMONDLIFE , fabricant
de dispositifs et de consommables pour
l’industrie du diagnostic in vitro, s’associent pour développer des dispositifs
médicaux innovants, en particulier dans
le domaine des supports d’analyses
micro fluidiques. Une initiative motivée
par le développement des analyses
réalisées « au chevet du patient », qui
réduisent considérablement le temps
d’attente des résultats et le coût de
l’analyse.
CONTACT : Stéphanie Pellet : 04 56 52 53 11 (Saint -Egrève), [email protected]
BIOSSUN , fabricant de pergolas
bioclimatiques investit 1,3 M€ pour
doubler la surface de son site de
Sassenage. Cette opération vise à
renforcer l’outil de production et à
regrouper l’ensemble des activités
(stockage, usinage, laquage, contrôle
et conditionnement). La société, qui
a conclu fin 2015 un partenariat avec
le groupe hôtelier Accord, connait
une forte croissance : elle a réalisé en
2015 un chiffre d’affaires de 11,9 M€
(+20 %) et prévoit encore cette année
une croissance de 15 %. L’exportation
représente désormais 30 % de ses
revenus.
CONTACT : Frédéric Foretti : 04 78 06 29 19 (Sassenage), [email protected]
D éb ut av r il, L A PL ATE-FORME
CHIMIQUE DU PONT-DE-CLAIX
a interrompu ses productions pour
deux mois dans le cadre du « Grand
arrêt 2016 ». Préparée depuis 18 mois,
l’opération va permettre d’inspecter
1 200 appareils et d’implanter une
nouvelle unité de production d’acide
chlo r hydr iq u e d e s y nt h è s e , q ui
démarrera fin mai. 27 M€ sont engagés
dans ce «Grand arrêt» répondant à une
priorité absolue : la sécurité du site.
CONTACT : P
atrick Pouchot : 04 76 69 51 61 (Le-Pont-de-Claix)
[email protected]
RECHERCHE
En combinant plusieurs techniques
synchrotrons (la micro-imagerie
par fluorescence-X, la diffraction
par rayons X et la spectroscopie) disponibles à
l’ ESRF, une équipe scientifique internationale a
prouvé la présence d’une encre métallique dans
deux fragments de papyrus d’Herculanum. Cette
découverte scientifique apporte un changement
de paradigme pour l’histoire de l’écriture
puisque l’on pensait que le métal n’était pas
présent dans l’encre utilisée dans les papyrus
gréco-romains, au moins pas avant les 4 e ou
5 e siècle après Jésus-Christ. Or les papyrus
d’Herculanum ont été carbonisés par l’éruption
du Vésuve en 79 après JC. Cette
révélation fait suite aux travaux
débutés début 2015, grâce à une
nouvelle technique non invasive d’imagerie
par rayons-X (tomographie en contraste de
phase 3D) développée à l’ESRF, qui avaient
dévoilé des lettres grecques et un alphabet quasi
complet dans des papyrus d’Herculanum. Depuis
cette découverte, les scientifiques ont continué
d’utiliser la lumière synchrotron de l’ESRF pour
percer les mystères de ces papyrus vieux de plus
de 2 000 ans, et ouvrent aujourd’hui de nouvelles
perspectives pour le déchiffrage des précieux
écrits d’Herculanum.
CONTACT : Delphine Chenevier : 04 76 88 26 04 (Grenoble), [email protected]
L a 19
e
éd it ion du
FORUM 5I organisée le
ZA
PIN
38
2 ju i n 2016 au Cent re
de Cong rès du W TC
Grenoble, propose une nouvelle
thématique : l’EnerNet (Internet
de l’Energie). Ce champ, encore
peu exploré, recouvre de nombreux
domaines comme les Smart Grids et
les Smart City. Il sera mis en avant
lors de la table ronde « L’EnerNet :
un nouveau paradigme pour réussir
la transition énergétique ? ».
SCHNEIDER ELECTRIC (Grenoble)
devient actionnaire et partenaire
principal de KIC INNO ENERGY, la
société européenne fondée en 2010
par 200 acteurs de l’énergie (EDF,
Areva, CEA, Engie...) pour soutenir
l’innovation et l’entrepreneuriat
dans les énergies renouvelables. Le
siège de Kic InnoEnergy France se
trouve sur la Presqu’île scientifique
de Grenoble.
IMMUNID (Grenoble) collabore
avec le Memorial Sloan Kettering
Cancer Center (MSKCC), un centre
de recherche privé new-yorkais
s p é c i a l i s é d a n s l ’onc ol o g ie.
Objec t i f : va l ider son t est
ImmunTracker pour prévoir la
réponse aux immunothérapies des
patients souffrant de mélanome
métastatique.
La société RICHARD PONTVERT
(Tu l l i ns), q u i gère la marq ue
Paraboot, a posé la première pierre
de son nouveau site de Saint-Jeande-Moirans qui représente un
investissement de 9 M€.
Depuis le 1er décembre 2015, ERDF
ISÈRE a déployé 10 000 compteurs
Linky. D’ici peu, ce sont 1 500
compteurs qui seront renouvelés
chaque semaine.
SPIG R APH (Sa i nt- Q uent i nFal lavier) devient le principal
distributeur des scanners de bureau
IBML en Europe.
ILS(ELLES) BOUGENT
FRANÇOIS ALBRIEUX est nommé
directeur général de Digital Grenoble
Campus, l’École du Numérique
créée par Digital Grenoble. Chef
d’ent repr ise, président de la
CGPME Isère, il a dirigé au cours
de sa carrière plusieurs activités de
formation pour Vivendi et la société
d’enseignement privé Educinvest.
JEAN-CHRISTOPHE MARATRA est
le nouveau directeur général adjoint
à la Banque Populaire des Alpes où
il exerce également les fonctions de
directeur d’exploitation.
L A
F O N D A T I O N
PARTENARIALE GRENOBLE
INP inaugure Robo’ethics, une
AP
NG
8
PHARMANITY (Grenoble),
q u i r é f é r e n c e 22 0 0 0
officines et 115 000 produits
pharmaceutiques, et permet
de vérifier en temps réel leur prix
et leur disponibilité, figure dans la
sélection 2016 des « 100 start-up où
investir » du magazine Challenges.
GUIDETTI (Fontaine), spécialiste
des bâtons de marche, lance une
tente baptisée TipTop qui se monte
et se démonte en quelques secondes.
Son autre point fort : elle se glisse
dans un sac à dos.
V I VA S E R V I C E S ( V i e n n e),
spécialiste des services à domicile,
ouvrira sept nouvelles agences d’ici
fin juin, ce qui portera leur nombre
à 34 dans toute la France. Le réseau
vise 40 franchisés d’ici la fin de
l’année.
TRONICS (Crolles) a signé un
contrat d’industrialisation avec un
fournisseur de solutions portables
pour le diagnostic médical. Il devrait
permettre au fabricant de nano et
microsystèmes de réaliser l’année
prochaine un chiffre d’affaires
supplémentaire de de 2,5 M$ aux
États-Unis.
e2v (Saint-Egrève) a investi
14 M$ pour racheter la société
suédoise Signal Processing Devices,
s péc i a l i s t e de s t ec h nolog ie s
de t raitement du sig nal pou r
c onver t i s s eu r s a n a log iq ue snu mériq ues. Les technolog ies
de SP Devices ont notamment
des applications dans l’imagerie
médicale, les communications et les
systèmes d’acquisition de données
haute vitesse.
Les MINALOGIC Bu siness
Meetings organisés le 14 avril
dernier ont rassemblé plus de
150 personnes, permettant à 64
« offreurs de technologies » de
rencontrer 55 donneurs d’ordres.
FORMATION
chaire d’excellence industrielle consacrée
à la robotique de service aux personnes. Elle
encadrera la recherche technologique par
CONTACT : Murielle Brachotte : 04 76 57 49 50 (Grenoble), [email protected]
Deux cents étudiants de l’UGA et de GRENOBLE
INP sont attendus au deuxième challenge PersyCup,
le concours inter-universitaire de robotique, organisé
le 19 mai sur le campus de Saint-Martin-d’Hères par
le laboratoire d’excellence PERSYVAL et l’UGA .
L’occasion pour les industriels et le grand public de
découvrir le savoir-faire grenoblois en matière de
robotique, et pour les étudiants de valoriser leur
travail et leurs compétences auprès d’employeurs
potentiels. Plus d’informations sur persycup.imag.fr/.
CONTACT : Damien Pellier : 04 76 51 46 25 (Grenoble), [email protected]
SERVICES
MOUNTAIN PLANET : FRÉQUENTATION
EN HAUSSE DE 35 %
L
a 22e édition de Mountain Planet, organisée du 13 au 15 avril à Grenoble, a
accueilli 19 000 visiteurs en provenance de 60 pays, soit une hausse de 35 % de
la fréquentation. Neuf cents exposants de 32 pays étaient présents à ce grand
rendez-vous mondial dédié à l’aménagement de la montagne.
Ce succès récompense les efforts déployés par les organisateurs pour promouvoir
l’événement à l’international, mais aussi le choix de proposer aux visiteurs des
parcours thématiques adaptés à leurs attentes, un guide des innovations exposées
sur le salon, et une « agora » encourageant le partage d’expérience.
Le stand commun « Grenoble Alpes Isère », co-piloté par l’AEPI et la CCI de Grenoble,
a permis à 16 entreprises du département de promouvoir leurs services ou produits.
CONTACT : Alexandra Felli : 04 76 39 66 00 (Grenoble), [email protected]
LA BANQUE POPULAIRE DES ALPES
s’associe à la start-up parisienne PayinTech
pour lancer un bracelet connecté permettant
de payer les services et les commerces dans
les stations de ski (bars, boîtes de nuit,
restaurants, supermarchés, hébergement,
etc.) Le principe : l’utilisateur crédite un
compte et utilise ensuite son bracelet, équipé
d’une puce sans contact, pour régler tous
ses achats.
Le dispositif facilite la vie des touristes
et permet aux gestionnaires de station
de mieux connaître leurs habitudes de
consommation.
CONTACT : Patrick Bouvier : 04 38 88 48 75 (Corenc), [email protected]
ASSYSTEM a signé un partenariat avec le
centre de recherche biomédicale Clinatec
pour mener un projet d’interface cerveaumachine destiné à améliorer la qualité de
vie des tétraplégiques. Il permettra aux
patients d’interagir avec leur environnement
en pilotant un exosquelette par leurs activités
cérébrales.
CONTACT : Roger Grassano : 04 38 12 18 00 (Gières), [email protected]
CAPGEMINI , qui emploie aujourd’hui en
L AU R E N T P O N T H I E U , e s t
nom mé d i rec teu r généra l de
Digital Grenoble. Ingénieur de
formation, il a effectué sa carrière
dans l’industrie, où il a occupé
des fonctions en R&D, puis en
ingénierie de projets, et en direction
générale. Il a dirigé Rolls-Royce à
Meylan entre 2005 et 2009, avant
de prendre en charge les relations
grands comptes Europe pour les
business units nucléaires de RollsRoyce, en France, au Royaume Uni
et aux Etats-Unis.
des méthodes scientifiques plaçant
l’homme au cœur d’une industrie
émergente. Cette chaire s’appuiera
sur les plateformes d’expérimentation telles
que le living lab Domus et le fablab MSTIC.
France plus de 23 000 collaborateurs, prévoit
de recruter 2 800 collaborateurs d’ici la fin de
l’année, dont 90% en CDI. Objectif : pourvoir
à la demande des entreprises publiques
et privées souhaitant être accompagnées
dans la transformation de leur système
d’information. Par ailleurs, Capgemini a
prolongé d’un an son contrat avec le ministère
de la Défense du Royaume-Uni concernant
un service d’infogérance sécurisé qui permet
à ce dernier de réaliser des transactions
sécurisées avec plus de 2 000 fournisseurs.
Ce nouveau contrat de 9,17 millions de livres
sterling (environ 11,7 millions d’euros) s’inscrit
dans la continuité de la relation établie en
2000 entre Capgemini et le département de
la Défense anglais.
CONTACT : Delphine de Saint-Exupery : 04 76 39 98 64 (Montbonnot-Saint-Martin)
[email protected]
LXREPAIR, leader des tests rapides de
mesure de la réparation de l’ADN et Bertin
Pharma, fournisseur de services et de produits
pour la R&D pharmaceutique, s’associent pour
lancer le premier test de mesure d’activités
enzymatiques de réparation de l’ADN. Les
deux entreprises souhaitent stimuler la
recherche et l’innovation dans les domaines
du vieillissement, du stress oxydant, de
l’inflammation et du cancer.
CONTACT : Sylvie Sauvaigo : 04 38 78 37 52 (Grenoble), [email protected]
38 IN LOVE
ILS(ELLES) CHOISISSENT
GRENOBLE-ISÈRE
L’ASSOCIATION 60 000 REBONDS , qui
aide les entrepreneurs à rebondir après une
faillite, vient d’ouvrir une antenne à Grenoble.
Créée en 2012 par Philippe Rambaud, elle
fournit gratuitement à ses adhérents du
coaching et un parrainage pour les aider à
repartir sur un nouveau projet.
CONTACT : Youri Motte : 06 28 37 42 35, [email protected]
PEDUZZI ISOLATIONS a choisi Janneyrias
pour transférer ses activités et son
siège social basés auparavant en région
lyonnaise. Spécialisée dans l’injection de
mousse polyuréthane permettant d’isoler
les équipements industriels chimiques et
pétrochimiques, la société a construit, dans
la commune du Nord-Isère, un bâtiment de
1 000 m² comprenant 800 m² d’atelier et 200
m² de bureaux.
CONTACT : Ulderico Pezzella : 06 85 53 03 11, [email protected]
L’AEPI
EN
ACTION
AEPI : PUBLICATION DU RAPPORT
D’ACTIVITÉ 2015
Dans son rapport d’activité 2015, l’AEPI revient sur une année de
réalisations. L’agence a accompagné, avec le soutien actif de ses partenaires,
33 entreprises : 17 projets d’implantation (315 nouveaux emplois à
3 ans) et 14 projets de développement (maintien de 340 emplois). Parallèlement,
l’agence a mis en œuvre la politique volontariste du Département de
l’Isère, qui a affecté 16 M d’euros au renforcement de l’attractivité du
territoire. Avec une ingénierie renforcée dans les domaines de l’innovation
et de l’accompagnement des territoires, l’AEPI s’est impliquée dans le
développement des filières traditionnelles. L’agence a notamment contribué à
maintenir le site du façonnier canadien Pathéon sur la commune de Bourgoin
Jallieu. Le rapport d’activité est téléchargeable sur www.grenoble-isere.com
AEPI : PRÉSENTATION D’ [email protected]
AU SALON IOT ASIA
L’AEPI a présenté la plateforme [email protected] au salon IoT Asia, qui s’est tenu
les 30 et 31 mars à Singapour. Ce démonstrateur, piloté par le Département de
l’Isère, regroupe un bouquet de services facilitant le maintien à domicile des
personnes en perte d’autonomie. L’AEPI était accompagnée, sur cette mission,
par le CEA Tech et deux start-up iséroises : Aryballe Technologies et ISKN.
Contact : Véronique Péquignat, [email protected]
PODIUMS
WE ARE THE CHAMPIONS…
JEAN-PIERRE DEMAILLY, mathématicien et
KEOLABS a reçu l’un des prix de l’innovation
professeur à l’Université Grenoble Alpes, a reçu
le prix Stefan Bergman 2015 pour ses travaux
sur la géométrie analytique complexe.
(catégorie hardware) décernés au salon
Embedded World.
ANAÏS ORSI a été distinguée par la Fondation
« Pépite à l’export » par BFM Business. La
société réalise 75 % de son CA à l’étranger.
L’Oréal-Unesco pour ses travaux de recherche,
visant à améliorer les prédictions climatiques,
réalisés en collaboration avec le Laboratoire de
Glaciologie de Grenoble.
JULIE SEIGLE-VATTE , qui gère deux
magasins Joué-Club, STÉPHANE ROSSI de
l’Herboristerie du Temps des Fées et RAPHAËL
ROUX SIBILON du Caveau stéphanois, ont
SERGE FERRARI s’est vu remettre le prix
BGENE a reçu le prix Paul-Louis Merlin lors
des Oscars de l’Entrepreneurait 2016 décernés
par la CCI de Grenoble. Ont également été
récompensés : PHARMMANITY (talent
de l’économie), GL TECHNIC, URBAN
CONDUITE, REZO GS et WAGA-ENERGY
(catégorie Argent).
reçu un Mercure d’Or décerné par CCI France.
TECHNO
ILS(ELLES) INNOVENT
DIABELOOP, POUR FACILITER
LA VIE DES PATIENTS SOUFFRANT
DE DIABÈTE DE TYPE 1
Quatre patients atteints de diabète
de Type 1 testent, au CHU de Grenoble,
le « pancréas articifiel » développé
par Diabeloop, en partenariat avec le
Leti et le CERITD (Centre d’Etudes et
de Recherches pour l’Intensification
du Traitement du Diabète).
Ce nouveau dispositif est composé
d’un capteur de glycémie en continu,
d’une pompe à insuline, et d’un
smartphone doté d’un algorithme
personnalisé pour déterminer les
besoins en insuline. Il permet de
réguler le glucose sanguin à la place
du pancréas défaillant et d’assurer
conseil et suivi du patient à distance.
Diabeloop vise à améliorer le
traitement, al léger le fardeau
quotidien de la maladie, prévenir les
complications (cécité, amputations,
insuffisances rénales aiguës) et éviter
1 000 décès par an.
RETROUVEZ LES ÉVÉNEMENTS
ÉCONOMIQUES DE L’ISÈRE
DANS LA RUBRIQUE AGENDA
DU SITE GRENOBLE-ISERE.COM
À SUIVRE
LE DÉPARTEMENT INVESTIT
POUR L’INNOVATION OUVERTE
Le Département financera à hauteur
de 4 M€ la création du futur Open
Innovation Center (OIC) basé sur la
Presqu’île scientifique de Grenoble.
L’OIC comprendra :
- des espaces de créat iv ité
t ransversale : concept ion,
fabrication, expérimentation avec des
démonstrateurs, des prototypes ;
- des espaces de réflexion où industriels
et chercheurs réfléchiront sur les
usages et produits de l’avenir ;
- d e s e s p a c e s d ’ h é b e r g e m e n t
temporaire, le temps des projets ;
- une vitrine du campus de la recherche
et de l’innovation ;
- une fenêtre sur le CEA pour le
public local : montrer comment
s’opère la recherche technologique
et donner accès au réseau et à la
dynamique CEA Tech.
MINALOGIC voit 5 nouveaux projets
labellisés sélectionnés dans le cadre du
21e appel à projets du FUI-Régions. Leur
budget R&D cumulé s’élève à 17,9 M€.
Ces projets recevront des subventions
de la part de l’État et des collectivités
locales à hauteur de 8,4 M€.
L’ECONOMIE À GRENOBLE ET EN ISÈRE est une lettre d’information éditée par l’AEPI, 1 place Firmin-Gautier, 38027 Grenoble Cedex 1.
Directeur de la publication : Eric Rumeau. Rédacteur en chef : Joëlle Seux. Coordination : Laurent Barbotin. Rédactrice : Françoise Laurent.
ISSN : 1968-6056. Imprimé en France. Dépôt légal à parution. 04 76 70 97 18 | Fax : 04 76 70 97 19 | www.grenoble-isere.com
Merci d’adresser vos informations avant le 20 mai 2016 à : [email protected]