Conseil Général de La Réunion / Madagascar

Commentaires

Transcription

Conseil Général de La Réunion / Madagascar
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
Historique de la coopération
Sur le fondement de l’article 42 de la Loi d’orientation pour l’outre-mer (LOOM), le
Conseil Général (CG) de la Réunion a signé le 21 octobre 2008 un accord-cadre général
de coopération visant à renforcer l’ensemble des projets déjà initiés depuis plusieurs
années. Les secteurs d’intervention portent plus particulièrement sur :
 L’agriculture
 L’éducation
 Le développement durable
 La sécurité civile
 La culture
PARTENAIRES


































Conseil Régional de la Réunion
Mairie du Port
Mairie de l’Entre-Deux
Mairie de La Possession
Mairie de Saint-Denis
Service départemental d’incendie et de secours
Bibliothèque départemental de La Réunion
Ministère des Affaires étrangères et du D.I.
Agence nationale du Service civique
France Volontaires
Ministère malgache de l’Agriculture
Ministère malgache de l’Éducation nationale et lycées malgaches
Ministère malgache de la Culture et du Patrimoine
Institut français de Madagascar (IFM)
Région Vakinankaratra
Direction interrégionale de l’élevage (DIREL)
Direction régionale de la formation professionnelle
CCI Vakinankaratra
SARL OPAGRI
Fédération régionale des coopératives agri. (FRCA)
Centre de recherche FIFAMANOR
Lycée agricole de Mandotoet de Tombotsoa / Institut
privé supérieur des techniciens agricoles
Lycées réunionnais : Saint-Denis, La Possession,
Saint-Paul (agricole)
Centre pour l’expérimentation et la formation en
fruits et légumes (CEFFEL)
Assoc. pour le progrès des paysans FIFATA
Association de crédit agricole et rural (ICAR)
Association des professionnels des technologies de
l’information et de la communication
Centre international d’études pédagogiques
Commission de l’Océan indien (COI)
Association sports et loisirs de l’Océan Indien
Association Médecins de l’Océan Indien
ONG Transmad
ONG Gret
ONG Fert
Le Conseil Général intervient également dans l’ensemble de la Zone Océan Indien en
participant aux projets de la Commission de l’Océan Indien (COI).
Dans le cadre de sa nouvelle mandature (2011-14), le CG Réunion a confirmé son
ouverture vers l’extérieur comme un axe prioritaire de sa politique. L’objectif est de
renforcer et développer les actions de coopération avec les pays de la zone Océan
Indien dans les domaines de compétences du département français. Madagascar a été
retenu comme le pays prioritaire.
Une représentation a été ouverte à Tananarive en 2011.
Le Conseil Général poursuit son engagement à Madagascar avec un axe
transversal : la coopération comme vecteur de mobilité et d’insertion
professionnelle des jeunes, qui s’articule autour de plusieurs secteurs :
 Education et francophonie ;
CONCOURS FINANCIERS
 Culture et patrimoine ;
 Protection civile ;
2012
332 372 €
 Agriculture et développement rural ;
2013
294 500 €
2012-2013
626 872 €
 Développement local et participation
citoyenne.
CONTACTS
Bruno Lorion
Monique Couderc
Chargé de la coop. décentralisée
Basé à la Réunion
[email protected]
Représentante à Madagascar
Basée à Antananarivo
[email protected]
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
PROJETS REALISES 2006-2014
Axe transversal : Mobilité internationale et insertion professionnelle des jeunes
Le Conseil Général de la Réunion accorde une importante particulière à l’insertion et l’ouverture des jeunes réunionnais et (co-)finance des
programmes suivants plusieurs dispositifs : Volontariat de solidarité internationale (VSI), Volontariat du Service civique (VSC) et Contrat unique
d’insertion (CUI).
Début 2014, 29 volontaires réunionnais sont appuyés par le Conseil général dont :
 1 VSI placé auprès de la Fédération malgache de rugby, en cours de réaffectation ;
 15 CUI chargés d’animer en binôme, les clubs de français dans les huit principaux lycées publics malgaches, en collaboration avec le
Ministère malgache de l’Education nationale et l’Ambassade de France à Madagascar (cf. Rubrique Education & Francophonie) ;
 5 CUI directeurs ou directeurs-adjoints au sein du réseau des Alliance française (cf. Rubrique Education & Francophonie) ;
 6 VSC en appui à des associations malgaches : Compagnie Aléas de Possibles, ONG L’Homme et l’environnement, Ferronerie d’art de
Dieudonné et Violette, association Manda et association Orchidées blanches.
 1 CUI éducatrice spécialisée, intégrée au sein de l’ONG Aina d’aide et de protection de l’enfance ;
 1 CUI formateur en langue française au sein du Service militaire d’aide au développement. Un second formateur sera recruté courant
2014.
 1 VSI venait en appui aux opérateurs agricoles de la Région Bongolava.
Partenaires : SCAC/Ambassade de France à Madagascar, Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, Agence nationale
du Service civique, France Volontaires, structures accueillant des volontaires.
Contribution du CG Réunion : 8000 € /an / CUI ou VSC, soit environ 226 500 € pour l’année 2013.
Délégation du Lycée agricole
Saint-Paul en mission dans
le Région du Vakinankaratra
Boucheries réhabilitées
dans la commune
d’Antanifotsy
janvier 2014
décembre 2013
Arrivée des Volontaires du
Service civique en soutien à
des structures associatives
malgaches
Installation de la
Volontaire en charge de
la formation en français
au sein du SMAD
février 2014
avril 2014
2
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
PROJETS REALISES 2006-2014
1 - ÉDUCATION ET FRANCOPHONIE
Conseil Général de La Réunion - Ministère malgache de l’éducation nationale
2006
Le CG Réunion a signé une convention de partenariat avec le Ministère de l’Education nationale dans le cadre d’un projet de reconditionnement
d’ordinateurs, opéré par l’Association des professionnels des Technologies de l’information et de la communication - APTIC/Mada. Remis en état,
280 ordinateurs ont été affectés à des établissements secondaires de Madagascar.
2012-2014
Le CG contribue au projet de redynamisation de la langue française dans les lycées à Madagascar. Le programme vise à créer, en étroite
association avec les équipes de direction et pédagogique des établissements et avec le soutien de l’Ambassade de France à Madagascar, des clubs
de français dans les 8 principaux lycées de Madagascar. (à Antananarivo, Antsirabe, Tamatave, Mahajanga, Tuléar, Diégo-Suarez et Fianaranstoa),
Les clubs sont animés par des binômes de jeunes réunionnais diplômés en français langue étrangère (FLE) et/ou ayant une expérience dans le
domaine de l’enseignement/éducation. En tout, il est prévu de mettre en place 8 binômes qui bénéficient, pendant toute la durée de leur contrat,
d’une formation continue.
Contribution du CG Réunion : 8000 € /an / volontaire
Soutien du CG Réunion au Centre international d’études pédagogiques (CIEP) pour la formation des maîtres malgaches travaillant auprès des
enfants handicapés.
Contribution du CG Réunion : 10 372 € (cofinancement UE)
2014-2015
Le Conseil général de La Réunion soutient le projet « Exoprof » de formation de 210 heures en présentiel pour le renforcement linguistique et
pédagogique du et en français de tous les instituteurs, chefs ZAP et conseillers pédagogiques des écoles primaires publiques malgaches, initié
dans le cadre du partenariat entre l'Institut français de Madagascar et la Délégation de l'Union européenne en général, et de celui entre le FSP
MAPEF (Madagascar - Appui à l'enseignement du et en Français) et PASSOBA-Edu en particulier.
Appareillements
Le CG soutient les appareillements entre établissements secondaires publics d’enseignement général des deux territoires.
Le lycée de Saint-Denis est jumelé avec le lycée d’Andohalo à Antananarivo, qui bénéficie d’un club de français.
Le lycée de La Possession pourrait devenir partenaire du lycée Resampa d’Antirabe.
Autres actions
Le CG Réunion a soutenu les échanges d’étudiants entre les deux îles il y a plusieurs années.
Le prix Célimène, décerné à des artistes femmes de La Réunion, a été remis en 2012 par une artiste malgache, invitée d’honneur de la cérémonie.
Le concours annuel d’orthographe à Madagascar est également soutenu par le CG Réunion depuis plus de dix ans. Le finaliste malgache est
invité à participer à la grande finale à La Réunion
.
3
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
PROJETS REALISES 2006-2014
2 - PROTECTION CIVILE
Dans le cadre du programme de coopération de protection civile zone océan Indien, quatre conventions ont été signées, depuis 2003, avec trois
grandes agglomérations de Madagascar afin de doter des casernes de sapeurs pompiers en véhicules et matériel, et de former les personnels
appropriés.
2009-2012
Deux conventions tripartites (Commune de Saint-Denis/Commune urbaine de Diégo-Suarez/Conseil général de La Réunion et Commune du
Port/Commune urbaine de Tamatave/Conseil général de La Réunion) ont permis la constitution de corps de sapeurs pompiers dans les deux
villes malgaches, respectivement sur les périodes 2009-11 et 2009-12. Le CG Réunion a contribué, via le Service départemental d’incendie et de
secours (SDIS), à la formation des futurs cadres sapeurs-pompiers et à à l’équipement en matériel de secours.
Le partenariat avec la ville du Port s’est articulé comme suit :
 Structuration, formation et équipement des sapeurs-pompiers de Tamatave par le SDIS Réunion ;
 Réhabilitation de la caserne de Tamatave par un chantier réunissant des jeunes de la ville du Port (jeunes en réinsertion) et de Tamatave
(lycée technique) , piloté par la Ville du Port.
Dans le cadre de la convention tripartite, le CG Réunion a contribué à hauteur de 60 000 € sur un total de 180 000 € (2010-2012).
Un partenariat entre le CG Réunion, la Commune de l’Entre-Deux et la Commune de Foulpointe a permis en 2012 la construction d’une caserne,
l’équipement et la formation de sapeurs-pompiers à Foulpointe, par les deux villes partenaires.
Projets 2014
Le SDIS Réunion pourrait cosigner une convention de partenariat aux côtés des communes d’Ambohimanga Rova et de Bras-Panon, pour la
construction d’une caserne, l’équipement en matériel léger et la formation de sapeurs-pompiers.
Une action pourrait être programmée dans la commune urbaine d’Antsirabe.
3 - CULTURE & PATRIMOINE
Conseil Général de La Réunion - Ministère malgache de la Culture, du Patrimoine et de l’Artisanat
2009
Le CG Réunion a soutenu le projet Kozman Ti Dalon d’échange culturel à Diego-Suarez et Nosy-Be.
2012
La Direction de la Culture du CG Réunion a été amenée à soutenir diverses actions à l'initiative de la collectivité (accueil des lauréats du prix de la
francophonie) ou d'associations locales. Un volet Coopération régionale est également intégré dans les conventions de partenariat conclus par la
collectivité avec les théâtres et troupes réunionnaises.
Des liens se développent avec les structures compétentes malgaches pour la mise en oeuvre du projet d'Iconothèque de l'Océan Indien.
Projet 2014
Outre les diverses initiatives destinées à encourager les jeunes talents, le CG Réunion porte un projet, aux côtés du Ministère malgache de la
culture et du patrimoine, de restauration et la réhabilitation d’une ancienne bâtisse malgache, qui a autrefois abrité les Beaux-Arts et l’École
normale pour femmes. Un chantier d’insertion mixte franco-malgache pourrait être chargé des travaux..
L’idée est de transformer le bâtiment en résidence d’artistes pour femmes, pour faciliter les échanges entre les artistes et artisans d’art
réunionnaises et malgaches (vannerie, ferblanterie, peinture sur soie …) ainsi que les échanges économiques et de savoir-faire.
Par ailleurs, quatre agents de la Bibliothèque nationale vont bénéficier d’une formation à la Bibliothèque départementale de La Réunion
4
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
PROJETS REALISES 2006-2014
4 - AGRICULTURE & DEVELOPPEMENT RURAL
Conseil Général de La Réunion - Ministère malgache de l’agriculture (de l’élevage et de la pêche) et du développement rural
En octobre 2008, un accord cadre de coopération agricole avec le Ministère de l’Agriculture malgache a été contractualisé avec pour objectif de
favoriser la coopération agricole dans les domaines prioritaires identifiés conjointement..
Des actions concrètes comme le soutien aux projets de structurations agricoles (production - exportation - commercialisation) des filières
oignons, maïs et lait impliquant des groupements de producteurs réunionnais et malgaches s’inscrivent dans ces accords.
Les projets ont permis aux producteurs réunionnais de valoriser leur ingénierie dans le domaine agricole mais également de profiter de la
maîtrise du coût d’approvisionnement des produits travaillés sur le sol malgache.
Total volet agriculture 2008-2009 : 135 395 €
Action
Coût / Mode de financement
Échéancier / Freins éventuels
2009 : Echange de matériels agricoles : le CG a cédé 2
bulls à la SOPAGRI en échange de 2 tracteurs au profit
des communes de Diégo-Suarez et d’Antanifotsy (suite
24000 € non liquidé
aux missions du CG sur ces 2 communes).
La SOPAGRI s’est engagée à former les paysans
malgaches à l’utilisation des tracteurs.
2008-2009
 Structuration de la filière laitière par la FRCA
 Appui technique à la production de lait
 Appui à l'organisation optimale de 8 centres de
collecte de lait
Coût total : 142173 €
Dotation CG 974 accordée en
2008 : 22962 €
Les événements à Madagascar ont figé la poursuite
du projet (de nombreux actionnaires étaient des
proches du Prédisent Ravalomanana)
2008 :
 Soutien à la production de maïs par la Coopérative
des Avirons.
Contribution CG 974 : 37 723 €
 Financement plantation de maïs pour l’alimentation et
l’élevage (1600 tonnes réalisées en 2008)
Terminé en 2008, le projet se poursuit depuis sans
intervention de fonds publics.
2006-2008 :
 Soutien à la production d'oignons par la FRCA
 Appui technique à la plantation d'oignon
 3 années d'intervention : cumul de 685 tonnes
récoltées sur l'ensemble des 3 sites de production
Terminé en 2008. Vivéa continue de produire sans
fonds publics.
Contribution CG 974 de 2006 à
2008 : 74 710 €
2011 – 2014
Soutien de projets de structuration de filières agricoles et d’appui au développement des agricultures familiales. Ces projets visent à
améliorer les rendements afin de lutter contre la pauvreté et garantir la sécurité alimentaire des communautés ciblées.
A ce titre, un volontaire réunionnais est venu en appui à une exploitation agricole à Babetville, dans la Sakay en 2013.
Un micro-projet d’appui au développement de l’agriculture dans la Région de Sofia, porté par l’association Aida, a été soutenu par le
CG Réunion en 2012. Contribution du CG Réunion sur fonds propres: 4 500 €
5
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
PROJETS REALISES 2006-2014
Projet de coopération Conseil Général de La Réunion - Région du Vakinankaratra
La Région Vakinankaratra est l’une des plus fertiles et économiquement des plus dynamiques de Madagascar. Elle est soutenue par la Norvège
depuis 40 ans, le Conseil Régional d’Auvergne depuis 2005 à travers la coopération décentralisée, et la ville de la Possession (La Réunion) via son
appui à la ville d’Antanifotsy. Dans un souci de cohérence et d’efficacité, le Conseil Général de la Réunion souhaite donc concentrer ses efforts
dans la Région Vakinankaratra et répondre à l’une des priorités de la Région en choisissant de soutenir le développement agricole et rural.
La Région Vakinankaratra porte deux grands projets en matière de développement :
1) la construction d’un marché de gros en fruits et légumes, doté de lieux de stockage et de chambre froide, qui permette la rencontre entre
l’offre (les producteurs) et la demande ;
2) l’appui aux petits producteurs, pour renforcer les capacités productives et commerciales et améliorer les conditions de vie. 20 communes,
dont Antanifotsy, sur les 86 communes que compte la Région ont été ciblées par l’équipe régionale.
Le Conseil général de La Réunion entend s’intégrer dans les orientations fixées par la Région Vakinankaratra. Une première mission d’expertise,
menée par l’ONG Transmad début 2014, devait permettre de lancer un premier projet, notamment dans la commune d’Antanifotsy.
Appareillements entre établissement agricoles
Grâce au soutien du lycée agricole de Saint-Paul, le lycée agricole et Institut supérieur privé des techniciens agricoles de Tombotsoa (Antsirabe)
vient d’intégrer le Réseau des établissements agricoles de l’Océan Indien (REAP-OI) début 2014. Le récent appareillement entre les deux
établissements vise à faciliter les échanges pédagogiques et de jeunes ainsi que les missions d’expertises et de formation.
5 - DÉVELOPPEMENT LOCAL
2006-2007
La Présidente du Conseil Général, Mme Nassimah Dindar, a signé, le 17 février 2006, deux conventions avec les communes de Mahajamba et
d’Antonibe situées au nord-ouest de la Grande Ile. Les actions ont concerné l’amélioration de l’alimentation en eau, l’assainissement ainsi que
l’extension d’une école et d’un dispensaire pendant deux chantiers d’insertion (8 personnes en contrat unique d’insertion).
2011-2014
Soutien à la réalisation de deux chantiers d'insertion afin de construire ou réhabiliter des équipements collectifs :
 Chantier d’insertion mené par l’ONG Transmad pour la construction de deux boucheries au profit de la ville d’Antanifotsy (ville jumelée avec la
ville de La Possession) dans la Région Vakinankaratra.
Contribution du CG Réunion : 65 900 € (subvention de fonctionnement de 30 000 € + prise en charge en partie des salaires à hauteur de
19 500€ prise en charge des billets d'avion à hauteur de 5 400€ + prise en charge de la formation théorique à hauteur de 11 000€).
 En partenariat avec l’ONG Gret et le programme Nutrizaza, le CG Réunion prend en charge la construction d’un restaurant pour bébés
Zazakely, la formation du personnel et une campagne de sensibilisation à destination des jeunes parents à Antanifotsy.
Contribution du CG Réunion : 10 000 €
 Chantier d’insertion mené par l’Association Sport et loisirs Océan Indien pour la réhabilitation de la mairie de Joffreville.
Contribution du CG Réunion : environ 80 000 € (subvention de fonctionnement, prise en charge des billets d’avion, des indemnités et de la
formation continue des jeunes).
6
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
PROJETS REALISES 2006-2014
Commission de l’Océan Indien (COI)
Dans le cadre de ses activités avec la COI, le CG Réunion participe à plusieurs projets concernant l’ensemble des pays de la Zone :
 Observatoire des Droits de l'Enfant de la Région de l'Océan Indien (ODEROI) :
 Étude sur la pauvreté et les disparités touchant les enfants de l’Océan Indien :
20 000 € par an jusqu’en 2010 / action poursuivie
 Étude sur les flux migratoires dans l’Océan Indien (action poursuivie)
 Mobilisation de la diaspora en France :
 Rencontre avec les associations des îles de l’Océan indien en France
 Création du réseau des Amis des enfants de l’Océan indien
 Identification de personnalités de référence des îles pour promouvoir la cause des enfants.
 Élargissement et Pérennisation du Programme régional de protection des végétaux (EPRPV) :
76 000 € en 2010, 20 000 € en 2011-12
 Réseau des Femmes en Politiques de l’Océan indien (FPOI), dont la présidente est Mme Nassimah Dindar, Présidente du CG Réunion :
50 000 € en 2010 / 60 000 € en 2011-12.
AUTRES ACTIONS
2012-2013
 Soutien aux missions médico-humanitaires réalisées par l’association locale Médecins de l'Océan Indien
 à Antsohihy à hauteur de 30 000 € en 2012
 À Manjakandriana, Antanifotsy et Maravoay à hauteur de 38 000 € en 2013.
 Attribution d'aides d'urgence et à la reconstruction après le passage du cyclone Giovanna dans la région de Brickaville en lien avec une
association réunionnaise : 42 000 € en 2013.
 Contribution financière aux missions d’expertise des praticiens du Centre hospitalier départemental de Saint-Denis depuis 1999.
7
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Action extérieure des collectivités territoriales - Conseils généraux
Dernière mise à jour : Avril 2014
Conseil Général de La Réunion / Madagascar
FINANCEMENT DES PROJETS 2006-2013
Actions
Avant 2008
Depuis 2009
Projet « oignon »
74 710 €
Projet « lait »
22 962 €
Projet « maïs »
37 723 €
Projet « ordinateur »
2010
280 ordinateurs cédés
3 camions citerne, 1 ambulance et 1 véhicule léger +
formation
Projet SDIS
Cession d’un tracteur
9500 €
Soutien aux associations
60 000 €
2 chantiers d’insertion à Diego (hors salaires)
Agriculture (contre partie nationale des fonds
européens)
Projet COI ODEROI
40 000 €
20 000 €
20 000 €
Projet COI EPRPV
76 000 €
Projet COI Plateforme Femmes politiques de l’OI
50 000 €
Projet COI Plateforme lutte contre les violences faites
aux femmes
En 2012 : 332 372 €





Volontariat : 108 000 €
Solidarité internationale et santé : 72 000 €
Développement agricole : 4 500 € (+ 50 000 € en attente)
Développement local et chantier d’insertion : 137 500 €
Education et francophonie : 10 372 €
En 2013 : 294 500 €
 Affectation d’une éducatrice spécialisée au sein de l’association AINA d’aide à l’enfance : 8000 €
 Soutien à des missions humanitaires et médicales d’opérateurs réunionnais : 38 000 €
 Affectation de 6 volontaires du Service civique au sein d’associations malgaches : 38 000 €
 Affectation de 5 directeurs et directeurs adjoints d’Alliances françaises : 40 000 €
 Affectation d’animateurs en langue française : 120 000 €
 Affectation d’un formateur au sein du SMAD : 16 000 €
 Affectation d’un volontaire en soutien aux opérateurs du secteur agricole : 4500 €
 Projet dans le domaine de la sécurité civile : 30 000 €
Financements extérieurs :
Les projets du CG Réunion s’intégrant dans le cadre de la Commission de l’Océan indien (COI) sont cofinancés par la COI.
Le CG Réunion mobilise des fonds européens à travers le Programme Opérationnel de Coopération Territoriale du Fonds européen de
développement régional (FEDER /POCT) pour le cofinancement des projets, et notamment pour l’envoi de volontaires. Le Ministère français
des Affaires étrangères et du Développement international et l’Agence nationale du service civique soutiennent financièrement l’envoi des
volontaires.
8
Assistance technique française - Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation

Documents pareils

REGION RÉUNION / Développement économique de Madagascar

REGION RÉUNION / Développement économique de Madagascar Appui à la création d’un Service Militaire d’Action au Développement (SMAD), inspiré du service militaire adapté français, et dont la Région est le principal financeur (68 %)

Plus en détail