par Heiko Bleher - Aquapress

Commentaires

Transcription

par Heiko Bleher - Aquapress
05/2006
Détail
Feuille de commande
Blehers Discus
par Heiko Bleher
Aquapress
Editeur et Distributeur:
Via G. Falcone, 11 - I-27010 Miradolo Terme (PAVIA) Italie - Tel. (+39) 0382 754707 - Fax (+39) 0382 754129
e-mail: [email protected]
web site: www.aquapress-bleher.it – www.aquageo.com
r Commande
Date....................
r Blehers Discus Monographie par Heiko Bleher
Volume 1
Volume 2
Prix
Euro 89,00
Euro 89,00
Quantité
...............
...............
Euro ....................
Euro ....................
Sub-total
Euro ....................
Emballage et frais de port: Europe Euro 13,00 / extra Europe Euro 16,50
Euro ....................
Total
Euro ..................
Nom:
Adresse:
Ville:
Pays:
Code Postal:
Tel.:
Fax:
e-mail:
Payement par:
r Chèque bancarie (Ajouter Euro 20,45 pour couvrir les frais bancaire en cas de chèque étranger, le payement par
carte de crédit ne comprend pas ces frais supplémentaires)
r Banque: Banca Popolare di Milano - Ag. 188 - I-26866 Sant’Angelo Lod. (LODI) Italy
IBAN IT48 Q 05584 33760 000000000850
Veuillez débiter ma carte bancaire
r VISA
r MASTERCARD
BIC BPMIITM118
r EUROCARD
cccc cccc cccc cccc
Date d’exp. c c
cc
Carte nr.
Signature du titulaire de la carte:
Date:
Signature:
Le Bleher des Discus – La Monographie
Une étude inégalée et exhaustive du genre Symphysodon
Quant à savoir si c’est l’empereur Napoléon ou le prince de Metternich qui est responsable de la première découverte du Discus, au lecteur d’en décider, mais le reste de cet ouvrage de plus de 1.200 pages – en deux tomes –
évite toute ambiguïté.
Tome 1 – avec près de 5.000 photos, peintures, dessins et environ 50 cartes:
Dans les premiers chapitres, Heiko Bleher vous guide au long des siécles, à travers plus de 150 ans de découvertes finement détaillées. Il ressuscite tous les scientifiques qui ont travaillé sur le genre – avec, en partie, des ouvrages et des photos inédits – et, au terme de près d’un demi-siècle de discussion au sujet de la systématique, fournit une synthèse nouvelle et facile à comprendre de la taxinomie.
La distribution du genre et des espèces individuelles figure, pratiquement jusqu’au moindre igarapé ou lago, sur
8 cartes en double page. Pour la première fois, avec des détails précis sur la couleur des eaux relevés sur le terrain.
Dans le quatrième chapitre, Bleher fait l’inventaire de toutes les formes sauvages connues à ce jour (certaines
encore inédites) et de leurs variétés chromatiques, en mots et en photos – résultat de ses expéditions au nombre
de plus de 300. Les données concernant les localisations ont été soigneusement contrôlées sur le terrain, au long
des années, jusqu’en 2005.
Dans le chapitre 5, il entraîne le lecteur dans l’histoire de l’Amazonie – jusqu’à l’époque de sa découverte – et
aborde en détails l’histoire primitve des régions et des multiples tribus indiennes (notamment, ses expériences personnelles au contact des aborigènes). En outre, les habitats naturels des Discus sont décrits et illustrés, y compis
le paramètres des eaux (relevés de jour comme de nuit) de 75 localisations différentes; pratiquement chaque cours
d’eau d’Amazonie est cité en long et en large, avec des détails sur la (ou les) forme(s) qui y séjourne(nt); les
endroits encore inexplorés sont aussi mentionnés. Il détaille également – sur plus de 80 pages – le régime des
Discus dans la nature, les communautés dont ils font partie et leurs ennemis, ainsi que les diverses méthodes de
capture imaginées depuis les origines jusqu’à nos jours
Tome 2 – avec à nouveau prés de 5.000 photos, peintures et dessins:
Le chapitre 6 présente les tout premiers éleveurs, leur travail et leurs expériences; l’oeuvre de Schmidt-Focke (en
partie inédite à ce jour) et – en détails – les éleveurs des 50 dernières annés dans le mond, y compris leurs secrets
(d’élevage). Et les éleveurs récents les plus réputés de 4 continents: l’Amérique, l’Asie, l’Australie et l’Europe –
avec la mention de pays surprenants comme l’Ouzbékistan, l’Ukraine, les Philipppines, le Brésil, etc.
Dans le chapitre 7, il s’attarde sur les variétés élevées en captivité, dans quatre continents, et sur les dernières formes de couleur à la mode – toujours sur les quatre continents.
Le chapitre 8 rappelle les origines de la classification des Discus à des fins aquariophiles et les formes initiales de
jugement lors de championnats internationaux. Ces derniers sont évoqués en détails et illustrés – des championnats de tous les pays où on les a organisés, jusqu’aux plus récents comme en Republique Tchèque – avec des informations sur les différentes méthodes de jugement au niveau mondial. En conclusion, Bleher insiste sur la nécessité d’un jugement global et trace les perspectives pour y parvenir. Des suggestions pour une maintenance optimale en aquarium – en harmonie avec la nature et le biotope, en matière de dècoration, filtration, chauffage, éclairage, quarantaine, de Discus sauvages comparés aux variétés d’élevage, de maladies et de conseils pratiques, etc.,
etc. remplissent le chapitre 9, le tout basé sur près de 50 ans d’expérience de l’auteur.
Le chapitre 10 lui permet d’aborder la destruction du bassin de l’Amazone: des données récentes sur la vie sauvage – concernant toute l’aire de distribution – sont synthétisées. L’auteur analyse la situation actuelle du Discus
dans la nature et en dessine les perspectives d’avenir. Il analyse l’avenir du Discus en aquarium et évalue les
chances de survie en aquarium – quelle qu’en soit la forme.
Et finalement, les associations du Discus, Internet et les produits autour du Discus sont présentés sans rescrictions.
Le Bleher des Discus est bien plus qu’un libre consacré au seul Discus – c’est un livre pour tous les publics!
Qu’il s’agisse d’amoureux de la nature; de ceux qui se passionnent pour l’histoire vraie – et complètement actualisée de l’Amazonie; de scientifiques; de limnologistes; d’ichtyologistes et de taxinomistes; d’enseignants et de
professeurs de biologie et de zoologie; de photographes de la nature ou, simplement, d’amateurs de poissons –
parce que ce n’est pas seulement un livre sur le variétés de Discus mais sur une légion d’espèces nouvelles et
jamais documentées...