programme - Valence Romans Sud Rhône

Commentaires

Transcription

programme - Valence Romans Sud Rhône
P R O G R
A
M
M
E
édito
1915-2015 : CENTENAIRE DU GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS
Le Centre du Patrimoine Arménien, lieu de mémoire unique en Europe de par sa
thématique historique et mémorielle de la diaspora arménienne, se situe au cœur
des enjeux relatifs à cette année commémorative. Il a ainsi fait le choix de proposer
en plus de sa saison culturelle, un programme spécialement dédié à cette période
et aux manifestations de sa mémoire aujourd’hui.
Ce programme vise à appréhender les événements et les défis multiples qui se
situent au cœur de l’actualité : le négationnisme et les lois mémorielles, le sens
de la transmission, la réinvention d’une identité turque et arménienne après le
génocide, la réminiscence des événements historiques dans la Turquie du XXIe siècle…
avec un fil rouge, l’histoire des rescapés orphelins dont les Arméniens de la diaspora
sont pour beaucoup les descendants.
Ces questions seront ainsi explorées à travers les manifestations proposées de
décembre 2014 à décembre 2015, événements pour la plupart inédits témoignant
des derniers apports de la recherche et des débats.
Cette saison commémorative mobilisera également de nombreux partenaires au sein
de l’agglomération, en étant enrichie de ressources pédagogiques, d’expositions
itinérantes en vue de sensibiliser un vaste public, au-delà même de notre territoire.
Cette année contribuera certainement à délivrer un message universel qui se doit
d’être entendu par tous afin que le passé ne fasse plus obstacle à la construction d’un
avenir de paix et d’entente.
Nicolas DARAGON
Président de Valence Romans Sud Rhône-Alpes
Maire de Valence
Marlène MOURIER
Vice-présidente en charge de la culture
Maire de Bourg-lès-Valence
Annie KOULAKSEZIAN-ROMY
Conseillère communautaire déléguée au Centre du Patrimoine Arménien
Conseillère municipale de Valence déléguée au Patrimoine culturel
2
•
3
© Droits réservés
Du 6 mars au 24 mai 2015
EXPO
AVANT LA NUIT
Les Arméniens en Turquie à la veille du génocide
Avant la nuit propose une immersion dans un monde englouti, celui des
Arméniens, avant sa destruction et son effacement de Turquie. L’exposition donne à voir la présence arménienne sur ses terres ancestrales, des
quartiers et des sites aujourd’hui disparus, et la vie quotidienne de ses
habitants. À partir d’une importante collection de cartes postales éditées
au début du XXe siècle dans l’Empire ottoman, elle présente l’existence des
Arméniens ottomans, leurs églises, leurs écoles, leurs nombreuses manufactures, magasins, cafés, hôtels… En témoignant du dynamisme de ces
communautés, l’exposition montre le rôle joué par les Arméniens dans
la vie culturelle, économique et sociale des territoires où ils étaient établis,
et en creux, l’ampleur de la perte et du vide laissés par le génocide.
Exposition réalisée par le CPA en partenariat avec l’association Cartofila à l’occasion
de la commémoration du centenaire du génocide des Arméniens
6
•
7
© Pascaline Marre
Du 6 mars au 24 mai 2015
EXPO
FANTÔMES D’ANATOLIE
Photographies de Pascaline Marre
Fantômes d’Anatolie explore l’effacement de l’histoire et son indéfectible
volonté de se faire entendre et reconnaître.
L’histoire non reconnue, qu’elle soit d’un siècle, de mille ans, finit par se frayer
un chemin dans le présent, malgré les actes de destruction et les paroles
de déni. Elle se glisse dans les plis et les replis de l’Histoire et devient
contemporaine.
Comment, d’un côté, vit-on avec la disparition de son peuple et de sa culture
à la suite d’un drame non reconnu ? Comment, de l’autre, vit-on avec cette
histoire niée, mais que l’on sait ancrée dans son passé ? C’est avec ces questions que Pascaline Marre approche la situation complexe et universelle
du génocide des Arméniens. Elle a sillonné la Turquie jusqu’aux confins de
l’Iran et de l’Arménie, photographiant ces lieux arméniens où il ne reste
que quelques vestiges : maisons, écoles, églises, monastères. En résultent
des images volontairement évocatrices, révélant la violence de l’absence et
du déni.
Première présentation de cette exposition créée à l’occasion de la commémoration
du centenaire du génocide des Arméniens
8
•
9
© Grégoire Tafankejian
Du 8 au 20 septembre 2015
EXPO
NOUS SOMMES L’AVENIR
Les orphelins du génocide des Arméniens
Consacrée au sauvetage des orphelins par des organisations arméniennes et
internationales, ainsi qu’aux orphelinats établis en France pour les accueillir,
cette exposition exceptionnelle mêle de façon inédite photographies
d’archives, documents familiaux et travaux réalisés par de jeunes orphelines
entre 1918 et 1923.
Organisée en six séquences thématiques, elle permet de retracer brièvement
le contexte dans lequel s’est déroulé le génocide et plus longuement le sort
des enfants rescapés, les enjeux liés à leur sauvetage, à leur éducation et leur
établissement en France.
Plus qu’une simple exposition, Nous sommes l’avenir se veut un hommage
des descendants à ces femmes et ces hommes privés d’enfance, à leur courage et à la mémoire qu’ils leur ont transmise.
Exposition itinérante réalisée par la Maison de la Culture Arménienne
de Grenoble et du Dauphiné
10
•
11
© Gordon Muehle, Bombero international
PROJEC TION
DÉCEMBRE 2014
The Cut
Fiction de Fatih Akin, Allemagne, 2015, 2 h 18, VOST
Anatolie, 1915. Dans le tumulte de la Première Guerre mondiale, alors
que l’armée turque s’attaque aux Arméniens, le jeune forgeron Nazareth
Manoogian est séparé de sa femme et de ses deux filles. Des années plus tard,
rescapé du génocide, Nazareth apprend que ses filles sont toujours en vie.
Porté par l’espoir de les retrouver, il se lance dans une quête éperdue, ponctuée de rencontres avec des anges et des démons, du désert de Mésopotamie
aux prairies sauvages du Dakota...
teur
enay, produc
éphane Parth
St
de
ce
en
és
En pr
à 20 h
cembre 2014
à Valence
Vendredi 5 dé
evard d’Alsace
ul
bo
9
,
re
vi
Na
Le
les abonnés
a
ur
m
po
né
it
Ci
Lieu :
a / Tarif rédu
ém
cin
du
el
tu
% Tarif habi
CPA
et les Amis du
mbre
rtir du 26 nove
Prévente à pa
Film proposé en avant-première, en partenariat avec le cinéma Le Navire
14
•
15
© Théâtre des Collines
CONFÉRENCE-PERFORMANCE
JANVIER
Catastrophe dans la catastrophe
Par la Cie Théâtre des Collines
L’action se passe en France, le jour de la commémoration du centenaire du
génocide des Arméniens. Trois historiens donnent une conférence publique
mais, rien ne se passe comme prévu. Quelque chose ne tourne pas rond. Une
idée invraisemblable se prépare à surgir. Un des conférenciers s’avère être un
négationniste. Le débat qui devait servir à présenter leurs travaux tourne à
un règlement de compte sans pitié. Devant l’impasse de toute discussion et
l’échec d’une réconciliation, les protagonistes basculent bientôt…
Catastrophe dans la catastrophe est une pièce sur le thème du génocide et du
négationnisme. Elle s’appuie sur des documents authentiques et fait appel à
deux types de sources : les arguments, démonstrations et récits d’historiens,
soit tout ce qui constitue la fabrique de l’histoire ; les documents, textes ou
images, qui sont manipulés et convoqués par les acteurs du drame.
Jeudi 22 Janvier 2015 à 20 h
Lieu : Théâtre de la Ville, Place de la Liberté à Valence
% Tarifs : 8/12 €
Prévente au CPA à partir du 7 janvier
Première représentation en France, avec le soutien de la Ville de Valence
et la participation de l’association Les Amis du CPA
16
•
17
© CPA-Valence Romans Sud Rhône-Alpes. Fonds Bassmadjian
PUBLIC ATION
FÉVRIER
Le pays d’Ararat le sait
Lettre de Barsegh Chahbaz suivi de La prison d’Ayache
Textes traduits de l’arménien et présentés par Léon Ketcheyan
Éditions CPA-Valence Romans Sud Rhône-Alpes, 2015
Journaliste, essayiste et homme de loi, Barsegh Chahbaz est un des
intellectuels raflés à Istanbul le 24 avril 1915, date retenue comme celle du
déclenchement du génocide. En 2013, le CPA a reçu en donation le courrier
original qu’il adressa à son épouse et à sa sœur sur le chemin de la déportation, un document exceptionnel proposé ici, accompagné d’archives et
de photographies familiales.
À Ayache, dans la prison devenue « le cimetière des intellectuels arméniens »,
le destin fait se croiser Barsegh Chahbaz et Avédis Nakashian, médecin, un
des rares prisonniers ayant survécu, et dont le récit fut publié à Alep en
1930. Traduit pour la première fois en français, La prison d’Ayache éclaire
les conditions de leur détention, l’angoisse qui les étreint mais également
l’incompréhension et l’indignation face au traitement qui leur est réservé.
2015 à 15 h
Dimanche 22 février
ge par Léon Ketcheyan
vra
Présentation de l’ou
libre
oine Arménien % Entrée
Lieu : Centre du Patrim
18
•
19
© Stéphane Torossian
Expositions du 6 mars au 24 mai 2015
Avant la nuit
Les Arméniens en Turquie à la veille du génocide – Voir page 6
Fantômes d’Anatolie
Photographies de Pascaline Marre – Voir page 8
MARS
CAFÉ-LEC TURE
L’exil en littérature
Comment l’expérience de l’exil, par ce qu’elle comporte de surprises, de
traumatismes, d’exclusions, donne-t-elle lieu à l’émergence d’une parole
littéraire ?
Rencontre proposée par la Médiathèque publique et
universitaire, dans le cadre du programme organisé
de mars à mai 2015 à l’occasion du centenaire
du génocide des Arméniens. En partenariat avec le CPA
5 à 15 h
Mercredi 11 mars 201
lique et universitaire,
pub
que
thè
dia
Mé
Lieu :
e
à Valence % Entrée libr
nel
gue
Hu
place Charles
RENCONTRE-DÉDICACE
Varto
Bande dessinée de Gorun Aprikian, Jean-Blaise Djian et Stéphane Torossian
Éditions Steinkis, 2015 – Avec Gorun Aprikian, scénariste, Stéphane Torossian, dessinateur,
et Laurent Mélikian, journaliste et éditeur
La Première Guerre mondiale fait rage ; un adolescent turc, Hassan, se voit
confier par son père une périlleuse mission : convoyer en lieu sûr, deux
enfants arméniens, Maryam et Varto. Très attaché à sa sœur, Varto fait
promettre à cette dernière de ne jamais l’abandonner…
à 18 h 30
Lundi 23 mars 2015
publique
ion
tat
sen
pré
re
miè
Pre
e
e Arménien % Entrée libr
oin
rim
Pat
du
Lieu : Centre
20
•
21
© Bibliothèque Nubar de l’UGAB
AVRIL
Portes ouvertes
24 avril 1915 - 24 avril 2015
p Visites guidées de l’exposition permanente
proposées à 15 h et 16 h 30
30 à 18 h 30
Vendredi 24 avril 2015 de 14 h
nien % Entrée libre
Lieu : Centre du Patrimoine Armé
PROJEC TION
Orphelins du génocide
Documentaire de Bared Maronian, 2010, 1 h 31, VOST
Inédit en France, le film Orphelins du génocide entremêle des images d’archives,
des photographies et des entretiens pour retracer le sort des enfants survivants
et demeurés seuls après les massacres. Bared Maronian a sillonné les ÉtatsUnis, parcouru le Moyen-Orient et l’Arménie, sur les lieux où les enfants étaient
regroupés. Par son travail, il montre comment les organisations du Proche-Orient
ont travaillé avec les sociétés de bienfaisance occidentales pour collecter des
fonds et mettre les enfants à l’abri. Sujet largement oublié au fil du temps…
Date à préciser
Lieu : Cinéma Le Navire, 9 boulevard d’Alsace à Valence % Tarif : 5 €
Projection organisée pour la première fois en France en partenariat avec l’association
Les Amis du CPA et le cinéma Le Navire, en présence du réalisateur
22
•
23
© CPA-Valence Romans Sud Rhône-Alpes
PARCOURS DE VILLE
MAI
Haïnots ou la Petite Arménie
Une découverte du quartier où se sont installés dans les années 1920 les
Arméniens rescapés du génocide. La visite s’articule notamment autour
du monument au génocide réalisé par Toros, sculpteur romanais d’origine
arménienne, l’intérieur de l’église Saint-Grégoire-l’Illuminateur (sous
réserve), la rue Bouffier, la place Manouchian...
De retour au CPA, dégustation de douceurs arméniennes proposée par
l’association Les Amis du CPA.
2015 à 14 h 30
Samedi 9 mai
s,
aison des Tête
Départ de la M
% Tarif : 4 €
e
nc
le
Va
à
e
57 Grand Ru
En partenariat avec le Service Ville d’Art et d’Histoire et l’association Les Amis du CPA
24
ƌ
25
© Photographie Leslie A. Davis
JUIN
RENCONTRES
Images de fictions / Images
d’archives : représenter la guerre
et le génocide
À travers la projection d’archives filmiques parfois inédites, de photographies,
d’extraits de fictions, de documents d’archives ou de propagande, cette journée interrogera la capacité des images à transmettre l’histoire et la mémoire.
Si les images sont censées faciliter le processus de la mémoire, comment
comprendre celles qui n’ont pas circulé de manière à construire et soutenir
la mémoire ?
Avec les interventions de :
Marie-Aude Baronian, philosophe, maître de conférences aux Facultés
des Sciences humaines, Université d’Amsterdam
Dzovinar Kévonian, historienne, maître de conférences à l’IRICE, Université Paris I
Claire Mouradian, historienne, directrice de recherche au CNRS, CERCEC-EHESS
Samedi 6 juin 2015
à partir de 10 h
Lieu : Cinéma Le Navire,
9 boulevard d’Alsace à
Val
ence % Entrée libre
26
•
27
© Grégoire Tafankejian
SEPTEMBRE
Exposition du 8 au 20 septembre 2015
Nous sommes l’avenir
Les orphelins du génocide des Arméniens
– Voir page 10
28
•
29
Je sais que
la vérité apporte
l’infortune ; je ne
suis pourtant pas
prêt à y renoncer.
K’iu Yuan, poète chinois, IIIe siècle av. J.-C.
CONFÉRENCE
OCTOBRE
La mémoire est-elle soluble
dans le droit ?
Par Sévane Garibian, docteure en Droit
Chargée d’enseignement à l’Université de Neuchâtel
Contrairement à ce que l’on a pu lire, le débat français sur les lois dites mémorielles n’est pas clos. Pour preuve, le nombre de commentaires suscités par
le dernier épisode d’un feuilleton qui divise l’opinion depuis une décennie :
la censure, par le Conseil constitutionnel, de la loi Boyer de 2011 visant à
réprimer la contestation de l’existence des génocides reconnus par la loi, dans
une décision très attendue du 28 février 2012, laquelle, au risque de décevoir,
brouille les termes du débat.
Date à préciser
libre
oine Arménien % Entrée
Lieu : Centre du Patrim
30
•
31
© Bibliothèque Nubar de l’UGAB
CONFÉRENCE
NOVEMBRE
Une identité réinventée :
les Arméniens après le génocide
Par Vahé Tachjian
Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la disparition de l’Empire
ottoman engendre dans les nouveaux États, et au sein des groupes qui le
composaient, un sursaut nationaliste et une tendance à l’homogénéisation
culturelle. Ainsi, au Proche-Orient, les élites arméniennes vont dessiner le
processus de reconstruction de la nation arménienne et réinventer, pour les
survivants, une identité nationale « arménisée » en se détachant de l’héritage
ottoman.
Vahé Tachjian est actuellement le directeur du projet www.houshamadyan.org.
Diplômé de l’EHESS, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les Arméniens dans l’Empire
ottoman et la question des réfugiés dans le Moyen-Orient.
Jeudi 5 novembre 201
5 à 18 h
Lieu : Médiathèque La
Passerelle
19 avenue de Lyon à Bou
rg-lès-Valence % Entrée
libre
32
•
33
© CPA-Valence Romans Sud Rhône-Alpes. Fonds Bassmadjian
CONFÉRENCE
DÉCEMBRE
Panorama
Par Claire Mouradian
L’année 2015 aura été l’occasion de faire progresser la connaissance des
événements par le questionnement des archives disponibles et la valorisation de sources jusqu’alors inexploitées.
Pour ce dernier rendez-vous, Claire Mouradian, historienne, directrice de
recherche au CNRS, proposera un retour sur un an de publications dans le
cadre du centenaire : revues scientifiques ou tout public, actes de colloques,
beaux-livres, mémoires, traductions, etc.
Possibilité de se procurer les ouvrages sur place le soir même
5 à 18 h 30
er
Mardi 1 décembre 201
e
e Arménien % Entrée libr
oin
Lieu : Centre du Patrim
34
•
35
action
éducative
STAGE PROFESSIONNEL
Mémoires arméniennes / Visions turques
La concurrence des mémoires
CPA / Rectorat de l’Académie de Grenoble / Collège Paul Valéry
Avec les interventions de Vincent Duclert et Hélène Strapélias
Public sur inscription uniquement : enseignants, documentalistes, médiateurs culturels
Déjà étudié par le passé, et largement présenté tout au long de cette année
2015, le fait génocidaire sera en toile de fond pour permettre d’aborder de
nouvelles questions. Comment la politique des mémoires arméniennes s’estelle construite ? Et comment arrive-t-elle dans les champs public, législatif,
médiatique et scolaire ? Comment la mémoire du génocide s’est-elle perpétuée
dans la république de Turquie, dès 1923 ? Et comment, cent ans plus tard,
continue-t-elle à être alimentée, en Turquie et en terre d’immigration ? Quelle
place dans la classe et dans les programmes scolaires, pour cette histoire
incontestable, mais parfois contestée ?
Jeudi 22 janvier 2015 de 9 h à 17 h
Lieu : Centre du Patrimoine Arménien % Entrée libre
36
•
37
MALLET TE PÉDAGOGIQUE
Le génocide des Arméniens
Ressources et séquences pour la classe
Empruntable au Canopé de la Drôme (Valence), de l’Ardèche (Privas), de l’Isère
(Grenoble) ainsi qu’auprès de la MCA de Grenoble, cette mallette a pour objectif
de compléter les connaissances des enseignants sur le génocide des Arméniens
et de leur proposer des outils pour enrichir leurs cours.
Elle contient des ressources et des repères historiques tels qu’une chronologie, une bibliographie, une filmographie, des reproductions d’archives et
des cartes. Elle propose des séquences thématiques pour la classe et des idées
d’ateliers à mener dans l’établissement ou sur place au CPA.
Disponible à partir de décembre 2014. Existe en version dématérialisée
Mallette conçue en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Grenoble
VISITES E T ATELIERS
Autour du parcours permanent ou des expositions temporaires, des visites et
des ateliers inédits à destination des élèves de collège et de lycée :
Les génocides : histoire, concept et usages • atelier-réflexion
Le génocide des Arméniens • atelier
Les Arméniens, avant • atelier
La Turquie, aujourd’hui • atelier
Visites guidées des expositions Avant la nuit et Fantômes d’Anatolie
Le quartier arménien de Valence • parcours guidé dans la ville
PARCOURS HISTOIRE / THÉÂTRE
En partenariat avec La Comédie de Valence
UNE VISITE
Le CPA propose de travailler sur le génocide des Arméniens, de l’inscrire
dans le processus génocidaire et d’en faire émerger les spécificités.
UN SPECTACLE
Une abeille d’Arménie De Maïanne Barthès et Lancelot Hamelin
Du 2 au 6 mars 2015 à 18 h au Théâtre de la Ville à Valence
Du 11 mars au 9 avril 2015 en itinérance en Drôme et Ardèche
38
•
39
expositions
itinérantes
Surtout n’en oubliez aucun !
Regards dessinés sur les génocides
Entièrement remaniée en 2014 pour pouvoir circuler plus largement, cette
exposition s’attache à la manière originale dont la bande dessinée s’est
emparée des cinq génocides reconnus au XXe siècle.
Au cœur de l’exposition, des planches du Cahiers à fleurs, de Medz Yeghern,
d’Anahide, de Missak ou de l’Île aux Chiens abordent plus particulièrement le
déroulement du génocide des Arméniens.
Commissaires invités : Laurent Galandon, auteur, et Laurent Mélikian, journaliste
L’exposition sera présentée à Livry-Gargan du 5 au 30 mai 2015
Informations pratiques
Linéaire : 40 / 60 mètres
Tarif location dégressif (nous consulter)
Assurance, transport et installation à la charge de l’emprunteur
42
•
43
Se reconstruire en exil
L’arrivée des réfugiés arméniens en France
Créée en partenariat avec la Bibliothèque Nubar et le musée de l’histoire de
l’immigration, cette exposition retrace les premiers pas des réfugiés arméniens en France, à travers leur arrivée dans les années 1920, l’intégration
par le travail, l’engagement aux côtés de l’armée française et la survie en exil
de l’identité arménienne. Des histoires de vie où le drame côtoie l’espoir et
l’extraordinaire.
L’exposition sera présentée à la médiathèque Simone de Beauvoir
de Romans du 15 avril au 9 mai 2015 en partenariat avec l’Amicale
des Arméniens de Romans
Informations pratiques
Linéaire : 15/20 mètres
Prêt gratuit
Assurance, transport et installation à la charge de l’emprunteur
Retrouvez tout le programme de la Mission 2015 Drôme-Ardèche
sur Facebook : https://www.facebook.com/mission2015dromeardeche
Centre du Patrimoine Arménien
14 rue Louis Gallet - 26000 Valence
téléphone : 04 75 80 13 00
télécopie : 04 75 80 13 01
[email protected]
www.patrimoinearmenien.org
OUVERTURE
Du mardi au dimanche
Du 1er octobre au 31 mars de 14 h à 17 h 30
Du 1er avril au 30 septembre de 14 h 30 à 18 h 30
Ce programme est soutenu par la DRAC
et la Région Rhône-Alpes dans le cadre
de l’Appel à projet Mémoires du XXe siècle.
Le CPA est un établissement de Valence Romans Sud Rhône-Alpes,
Département de la Culture et du Patrimoine.
graphisme olivier umecker
Fermé les jours fériés et du 24 décembre 2014
au 6 janvier 2015 inclus