Notre dossier doc en version PDF

Commentaires

Transcription

Notre dossier doc en version PDF
S
OMMAIRE
HISTOIRE DE L'INDE
3
PREMIERS PAS EN INDE
7
LA SOCIETE INDIENNE
11
SE DEPLACER EN INDE
18
BESTIAIRE DE L'INDE
22
LA CUISINE INDIENNE
26
INDE : BERCEAU DES RELIGIONS
31
DU ZERO A L'INFINI
36
KAMA OU L'EROS INDIEN
40
LA LITTERATURE INDIENNE CONTEMPORAINE
AU FEMININ
43
LES CONTES DE L'INDE
48
PARTIR EN INDE GRACE A LA BANDE
DESSINEE
51
L'ART CONTEMPORAIN EN INDE
54
BOLLYWOOD
58
MUSIQUE INDIENNE
63
H
ISTOIRE DE L'INDE
Romain Bertrand(sectionanimation)
Le territoire de l'I nde est habité depuis la nuit des temps. En effet,
on retrouve les premières traces de vie humaine 3 000 ans av JC. La
vallée de l'I ndus étant extrêmement riche, elle permet
l'implantation de peuplades qui se sont sédentarisées grâce à
l'agriculture. Quelques temps plus tard, une succession d'arrivées de
nouveaux individus provenant de l'ouest permet un brassage
important des cultures.
En 563 av. JC, naît Siddharta Gautama, plus communément connu
sous le nom de Bouddha. I l est le fondateur du bouddhisme qui perdure j usqu'à nos j ours. Ce sage
bouleverse totalement la destinée de cette contrée et du monde.
En 326 av. JC, Alexandre le Grand envahit le Pendj ab (région située au nord ouest du pays). Cette
conquête est l'un des premiers contacts avec une civilisation occidentale. L'I nde est composée à cette
époque d'une multitude de petits royaumes continuellement en guerre. Aux Xème et XI ème siècles, une
multitude d'intrusions Turco-Afghanes au nord du pays entraîne la naissance du sultanat de Delhi qui
perdure j usqu'en 1 526.
Suit, l'empire Moghol dont le fondateur Bâbur originaire des grandes steppes d’ Asie remporte la bataille
de Pânimat.
Le 20 mai 1 498, Vasco de Gama arrive en I nde. Ce débarquement marque le début des comptoirs
européens. En effet, en 1 51 0, les portugais prennent Goa qui devient la capitale de leur empire des
I ndes.
Plus tard c'est Magellan, qui le 20 septembre 1 51 9 ouvre pour le compte de l'empereur Charles Quint, la
route des épices. Les français et les anglais arrivent en I nde au cours du XVI I I ème siècle pour y fonder
des comptoirs commerciaux. Ce sera Pondichéry pour la France et Madras, Bombay et Calcutta pour les
britanniques.
A partir de 1 765, ces derniers obtiennent le monopole du commerce avec l'invasion progressive du
Bengale. I ls accroissent ensuite leur influence j usqu'à contrôler, vers 1 850, la maj eure partie du
territoire de l'I nde actuelle, du Pakistan et du Bangladesh sous l'administration de la compagnie des
I ndes orientales. Des États musulmans demeurent en place mais sont réformés par les anglais qui
recréent alors dans leurs villes-comptoirs, les madrasas (écoles j uridico-religieuses musulmanes) qui
n'existaient plus depuis le XVème siècle, afin de former du personnel administratif et j udiciaire
appliquant le droit musulman en vigueur. Pour ce qui concerne le statut personnel, on applique aux
hindous le droit hindou.
Suite à une rébellion en 1 857, menée par des soldats indiens en I nde du
Nord, le Parlement britannique transfère le pouvoir politique de la
compagnie des I ndes orientales à la couronne. Dorénavant, le Royaume-Uni
administre directement la maj eure partie de l'I nde, tout en contrôlant le
reste par des traités signés avec les dirigeants locaux. Vers la fin du XI Xème
siècle, les premières mesures d'autonomie sont prises.
A partir de 1 920, Gandhi transforme l'I ndian National Congress en un
mouvement de masse combattant la domination britannique. Des divisions
interviennent durant la seconde guerre mondiale entre Gandhi et Subhash
Chandra Bose (partisan de la lutte armée contre les britanniques).
3
Ce dernier obtient le soutien des Nazis et du Japon. L'échec de l'opération U-Go, offensive menée en
I nde par les Japonais, sonne le glas du mouvement de révolte violente.
Après la guerre, le mouvement de Gandhi réussit à obtenir l'indépendance en utilisant comme armes la
non-violence et la désobéissance civile.
Le 1 5 août 1 947, l'empire britannique des I ndes est scindé entre
l'union indienne et le Pakistan. Cette partition, qui fait suite aux
tensions communautaires, entraîne le déplacement de 1 2 millions de
personnes et fait plusieurs centaines de milliers de morts. Les
massacres cessent en septembre, grâce aux efforts du Mahatma
Gandhi qui se lance dans une grève de la faim.
Le 26 j anvier 1 950, la constitution entre en vigueur et Raj endra
Prasad est élu premier président de la république de l'I nde. Les
premières élections de la nouvelle république ont lieu en 1 952.
Jawaharlal Nehru est reconduit au poste de premier ministre. I l est
réélu en 1 957 et 1 962. De nombreuses réformes sont mises en place : la création du code civil hindou
(qui reconnaît plus de droits aux femmes, la promotion de l'éducation primaire, la création des
I nstituts I ndiens de Technologie), des plans d'industrialisation, des grands travaux, un salaire minimum
et une importante réforme agraire. Une succession de guerres I ndo-Pakistanaises à propos de la région
du Cachemire entache j usqu'à nos j ours les relations entre ces deux pays.
Selection bibliographique
Les secrets de l'inde au temps du Taj Mahal
/ Jean Michel Billioud. - Bayard j eunesse, 201 0.
Résumé : Cette monographie
évoque l'Empire moghol des
XVIe et XVIIe siècles, et
révèle la richesse de cette
civilisation symbolisée par le
Taj Mahal, érigé sur l'ordre de
l'empereur Shah Jahan pour
sa bien-aimée décédée.
Notre avis : Cet ouvrage est très bien conçu pour les
enfants. Les dessins illustrant les articles sont joliment
exécutés. Une chronologie située au début du livre permet
de se situer dans le temps durant la période Moghol.
Plusieurs thématiques sont abordées concernant cette
période : les Moghols qui s'installent en Inde, leur mode de
vie,etc. . . Cet ouvrage consacre une grande partie à
l'histoire romanesque et tragique du monument.
Cote : J 954 BIL
4
Histoire de l'Inde / Michel Boivin. - Presses
universitaires de France, 201 1 .
Résumé : M. Boivin retrace l'histoire
de l'Inde, de la civilisation de l'Indus
à la protohistoire,
jusqu'aux
élections législatives de 2004, en
passant par l'empire gupta, l'empire
moghol, la colonisation anglaise,
l'indépendance en 1947, la partition,
etc. . .
Notre avis : Figurant parmi la collection "Que sais je ?",
cet ouvrage est un condensé de l'histoire de l'Inde. Michel
Boivin est chercheur au centre d'études de l'Inde et de
l'Asie du sud ainsi que chargé de cours à l'université. Cet
auteur est ainsi un éminent spécialiste de ce pays. Son
livre permet d'avoir, en peu de temps, une vision
d'ensemble. Il permet d'obtenir des informations
complètes résumées, choisies parmi une histoire très
riche mais qui reste parfois confuse pour les européens
non initiés que nous sommes.
Cote : 954 BOI
Pour aller plus loin
Section Adulte
L'Inde continent rebelle / Guy Deleury. - Seuil, 2000. Cote : 954 DEL
L'Inde un destin démocratique / Max Jean Zins. - Documentation française, 1 999. Cote : 954 ZIN
Goa 1 51 0-1 685, l'Inde portugaise apostolique et commerciale / Michel Chandeigne. - Autrement,
1 996. Cote : 954 GOA
Gandhi et la non-violence / Suzanne Lassier. - Seuil, 2000. Cote : 954. 03 GAN
Une histoire de l'Inde : les indiens face à leur passé / Eric Paul Meyer. - Albin Michel, 2007. Cote :
954 MEY
Autobiographie ou mes expériences de vérité / Gandhi. - Presses universitaires de France, 2003. Cote
: 954. 03 GAN
L'Inde / Michel Angot. - Presses universitaires de France, 201 2. Cote : 954 ANG
Section Jeunesse
L'Inde / Anita Ganeri. - Bayard, 1 997. Cote : J 954 GAN
Gandhi et son temps / Marylene Bellenger. - Mango j eunesse, 1 997. Cote : J 954 GAN
L'Inde du XVIIIème à nos jours / Philippe Godard. - Autrement j eunesse, 2003. Cote : J 954 GOD
Aujourd'hui en Inde : Nandita, Pondichéry / Patrice Favaro. - Gallimard j eunesse, 2006. Cote : J
91 5. 4 FAV
5
Webographie
http: //fr. wikipedia. org/wiki/Histoire_de_l%27Inde
Site généraliste pour connaître les bases. Plus orienté sur l'empire colonial britannique.
http: //www. linternaute. com/histoire/histoire-de-l-inde/inde. shtml
Site généraliste pour connaître les bases. Série de dates.
http: //www. cosmovisions. com/ChronoInde. htm
Site généraliste pour connaître les bases. Site très détaillé.
IndiraGandhi, Premièreministre(1966-77et1980-84)
Nehru,Premierministre(1947-64)
6
PREMIERS PAS EN INDE...
ElianeOzil(sectionadulte)
Proverbeindien
"Tout européen qui vient en Inde acquiert la patience s'il n'en a pas et la perd s'il en a"
L'I nde, ce vaste pays aux multiples facettes, intrigue, fascine,
émerveille.
C'est le deuxième pays le plus peuplé du monde (1 milliard d'habitants)
et le septième pays le plus grand du monde (3 287 263 km2). I l se situe
au sud de l'Asie et occupe la maj eure partie du sous-continent I ndien.
Le littoral indien s'étend sur plus de sept mille kilomètres.
C'est également un pays très divers sur le plan ethnique, linguistique et
religieux.
La première fois qu'on arrive en I nde, on est un peu déboussolé : la circulation est
surprenante (les vaches cotoîent les bus), la foule est étouffante, l'extrême
pauvreté et la saleté que l'on découvre dès qu'on sort de l'aéroport sont
destabilisantes. . . Après le choc de la première rencontre avec ce pays, on est vite
charmé par sa magie.
Je ne vais pas vous entraîner dans un voyage à travers toute l'I nde car ce pays est
trop vaste. Mais peut-être vous donner l'envie de découvrir une I nde différente où
la religion, la spiritualité, Gandhi, les traditions, le contraste entre la pauvreté et la richesse. . . sont
omniprésents dans la vie quotidienne.
Vous avez peut-être entendu parler du syndrome du voyageur ou syndrome indien. Ce mal mystérieux
frappe sans prévenir certains touristes ou expatriés occidentaux qui s'aventurent en I nde. Frappés par
l'angoisse et de fortes hallucinations, ils perdent alors totalement leurs repères. Y-a-t-il une
explication à ce mystérieux mal ?
Peu de temps après leur arrivée, certains manifestent des angoisses, une profonde tristesse ou pire, de
véritables délires psychotiques et des hallucinations. I l y en a qui ne s'en remettent j amais et errent
dans le pays sans plus savoir qui ils sont vraiment.
Les rapatriements restent encore auj ourd'hui nombreux et personne n'est à l'abri du choc de l'I nde. I l
est des voyages auxquels il vaut mieux se préparer !
Face à ce phénomène, l'I nde est le seul pays où le consulat de France s'est doté d'un service
psychiatrique pour faire face aux troubles manifestés par les ressortissants français.
Mais rassurez vous, beaucoup de touristes ne sont pas victimes de ce syndrome et ceux qui ont décidé
d'y habiter apprécient la vie quotidienne et sont parfaitement intégrés.
Dans les années 1 960-1 970, un séj our en I nde était vécu comme un expérience unique, des milliers de
personnes choisissaient cette destination.
Effectivement, on associe souvent l'I nde au mouvement hippie car nombreux d'entre eux s'y installèrent
dans les années 60. Y partir en voyage devient un parcours initiatique, une recherche du "moi". . .
Régis Airault, ancien médecin psychiatre du consulat de France à Bombay est l'auteur de l'ouvrage "les
Fous de l'I nde" paru il y a dix ans. I l s'est interrogé sur l'étrange fascination des Occidentaux pour
l'I nde, qui les mène parfois à la folie.
7
…"Entreprendre un voyage en I nde engage aussi une découverte de soi. Là réside sans doute ce que
beaucoup nomment la magie de l'I nde et que chacun découvrira et ressentira de façon très
personnelle". . .
…"Que l'on adore ou que l'on déteste, on ne revient j amais indemne d'un tel voyage. L'I nde happe et
laisse une empreinte, bonne ou mauvaise. Elle est comme un aimant qui repousse ou attire. Pour qui la
découvre, la réaction est sans détour. Soit on ne supporte pas et on n'a qu'une hâte : reprendre le
premier avion ; soit on tombe amoureux de l'I nde et on y revient toute sa vie". . . In. " Inde" : Ed. La
Découverte, 2008.
Le syndrome indien : mythe ou réalité ? A vous de j uger. . . Faites vos valises et direction l'I nde !
Selection bibliographique
L'inde de Naïta / Patrice Navaro. - Thierry
Magnier, 1 999.
Résumé : Naïta arrive en
vacances en Inde, chez son
père qui organise des treks et
s'occupe de réfugiés tibétains.
Elle
est
venue
panser
secrètement
une
blessure
encore à vif, dont elle porte
les marques sur ses poignets. . .
Notre avis : Naïta nous entraine dans un voyage
initiatique à travers l'Inde du nord dans la vallée indienne
où des Tibétains ont trouvé refuge. Au fil des pages ça
deviendra son havre de paix à elle aussi.
Au premier abord, ce pays lui fait peur : le bruit, la
pauvreté. . . Puis petit à petit elle va être envoutée par la
magie de l'Inde grâce à deux rencontres : un jeune
tibétain et un vieux moine.
Ce moine tibétain va lui apprendre la sagesse et lui
permettre d'avoir un autre regard sur elle-même. Son
jeune ami Norbu lui fera découvrir aussi cette culture. . .
La souffrance de la jeune fille est évoquée avec finesse
et délicatesse.
Patrice Favaro, arpente régulièrement les chemins de
l'Inde et nous sert ici une belle évocation de l'Inde
bouddhiste.
Cote : RAD FAVA I
8
Voyager en Inde avec. . . / raconté par et
directeur
Doubroff.
de
publication
Jean-Christophe
Résumé :
Invitation
littéraire à découvrir l'Inde
par les extraits d'oeuvres de
cinq écrivains : L'Inde sans
les Anglais de P. Loti, Le
vagabond de R. Tagore,
Pèlerinage aux sources de L.
del Vasto, Kali décapitée de
M. Yourcenar, et En topolino
sur la route d'Agra de N. Bouvier.
Nocturne indien / réalisé par et scénario de
Alain Corneau ; adapté de Antonio Tabucchi ;
scénario de Louis Gardel. - Studio Canal, 201 0.
1 DVD 2 couches sur une simple face (01 h 50
mn). Date de sortie : 1 988.
Résumé : Parti à la recherche d'un
ami disparu à Bombay, un homme se
perd dans la fascination et les
mystères de l'Inde.
Notre avis : 5 récits qui nous emportent en Inde, un pays
où il nous faut apprendre à penser autrement ; non pour
espérer comprendre mais simplement pour pouvoir
maintenir nos yeux grands ouverts "à tout".
Le texte est lu parJean-Christophe Doubroff, ancien guide
de voyage. Il a lancé avec les Editions du Livre une
collection de CD de littérature de voyage. Sa voix grave
et puissante apporte une force supplémentaire à ce
voyage en Inde.
Le livre audio, une autre façon d'aborder la lecture, à
essayer !
Cote : LA 91 0.4 VOYA
Notre avis : Un jeune homme français, Rossignol, arrive à
Bombay pour essayer de retrouver son ami disparu. Il va
parcourir le sud de l'Inde avec pour seul bagage, une
petite valise.
A chaque étape de ce voyage, il va rencontrer des
personnages très différents les uns des autres (une
prostituée, un médecin. . . ). Ils nous entraînent dans une
Inde envoûtante.
Ce voyage se transforme vite en une quête de soi ;
Rossignol est à la recherche de lui-même finalement.
Jean-Hugues Anglade à travers ce rôle, arrive à nous
transmettre tout le mystère qui se dégage de ce
personnage. Il est lui-même emporté par la magie de
cette Inde mystique.
Cote : DVD NOC
9
Pour aller plus loin
L'Inde / Texte d'Anil Abhimanyu Sharma ; ill. par Benoît Nacci. - Aubanel, 2008. Cote : 91 5. 4 NAC
La cité des Djinns / Texte de William Dalrymple. - Noir sur blanc, 2006. Cote : 91 0. 4 DAL C(1 )
Magic bus : sur la piste des hippies, d'Istanbul à Katmandou / Texte de Rory MacLean. - Hoëbeke,
2008. Cote : 91 0. 4 MAC
Le Bénarès-Kyôto / Texte d'Olivier Germain-Thomas. - Rocher, 2007. Cote : 91 0. 4 GER
Ti Puss / Texte de Ella Maillart. - Payot, 2002. Cote : 91 0. 4 MAI
Inde : histoire, société, culture / Texte de Pauline Garaude. - La Découverte, 2008. Cote : 91 5. 4 GAR
Inde / Traduit de l' anglais par Bruno Krebs et Sophie Paris et Pascaline Truc. - Gallimard, 2009. Cote :
91 5. 4 IND
Trip indien / Texte de Pascal Grellety Bosviel. - Elytis, 201 2. Cote : 91 0. 4 GRE
Inde-Belgique / réalisé par Antoine de Maximy. MK2, 2007. 1 DVD, 1 61 mn, Couleur. - (J'irai dormir
chez vous; 4) . Cote : 91 5. 4 JIR (4) (DVD doc. Adulte)
GEO / Les sagesses de l'I nde - Octobre 201 1 . (Revue-espace presse adultes).
Webographie
http://dp.mariottini.free.fr/carnets/inde/mythes-mysteres-indes.htm
A la découverte le l'I nde mythique et des ses mystères.
http: //www. uniterre. com/r_destinations/inde/caroute. htm
Quelques carnets de voyage très complets pour vous aider à préparer votre voyage.
http: //www. inde-en-ligne. com/
Portail francophone de l'I nde, présente des informations sur le pays, classées par thème.
10
LA SOCIETE INDIENNE
Marie-FrançoiseFeuilet(sectionmultimedia)
Pour beaucoup, qui dit I nde, dit "caste". En effet,
ce système particulier au sous-continent, remonte
à la plus haute antiquité, et continue touj ours de
structurer la société et la politique indiennes. De
nos j ours, le regroupement par caste se retrouve
même sur les réseaux sociaux !
Lescastes
Les anciens textes hindouistes distinguent 4
varnas (classes), représentations symboliques des
parties du corps de Brahma, le dieu-créateur :
brâhmanes, kshatriya, vaishya, sudra. Les horsclasses sont les dalits (intouchables). Les castes se
traduisent en des milliers de j atî (catégories
socio-professionnelles) hiérarchisés, regroupant
originellement les personnes faisant le même
métier.
L'appartenance à une caste est héréditaire. Mais attention : appartenir à une haute caste ne garantit
pas la richesse et l'on peut être riche et d'une basse caste. En tout cas, elle détermine
traditionellement celui ou celle que vous allez épouser. I l faut dire que la pratique traditionnelle du
mariage arrangé concerne encore 3/ 4 des indiens.
Dès le début du 20ème siècle, les britanniques commencent à recenser les castes et prendre des
mesures en faveur des intouchables. A l'indépendance de 1 947, les citoyens sont déclarés égaux en
droit, la discrimination est interdite, mais dans les faits, les castes ne disparaissent pas. Elles sont en
effet un marqueur fort de l'identité indienne. Nerhu va poursuivre la politique de quotas initiée par les
britaniques en faveur des dalits (1 5% de la population) : postes réservés dans la fonction publique,
l'université. . . Actuellement, environ 1 0% des hauts fonctionnaires indiens sont des 'intouchables'. Depuis
2007, le Bahuj an Samaj Party (parti dalit) dirige l'Uttar Pradesh, Etat le plus peuplé de l'I nde. Dans les
années 90, les basses castes paysannes (50% de la société) obtiennent qu'on leur applique la
discrimination positive et s'imposent dans la vie publique. En 201 1 , le gouvernement s'est lancé dans un
grand recensement de la population : l'idée de demander aux citoyens, à quelle caste ils appartenaient
a suscité le débat mais a finalement été retenue. . .
11
La place des femmes
En ce début d'année 201 3, si vous cherchez à
vous informer sur la société indienne, vous
avez de grandes chances de tomber sur des
articles traitant de la violence faite aux
femmes. . .
En effet, le viol collectif d'une étudiante en
médecine de 23 ans, dans un bus de New Delhi
en décembre dernier, a soulevé une immense
émotion, a créé un véritable électrochoc dans
le pays. Cet evènement a surtout mis en
lumière la difficile place des femmes dans la
plus grande démocratie du monde (1 milliard
21 0 habitants).
En cause : un sexisme généralisé et des pratiques traditionnelles et religieuses qui sont loin de leur
être favorables. Dans l'hindousime, seul le fils peut accomplir les rites funéraires permettant la
libération de l'âme de son père. Les filles ne transmettent pas l'héritage. A leur mariage (seul avenir
qui leur est naturellement dévolu), il faut fournir une importante dot. Cette pratique est illégale
depuis 1 961 mais perdure et continue de provoquer parfois la ruine des familles. Elle peut même
s'apparenter à un véritable 'racket', avec violences à la clef (en 201 0, plus de 8000 femmes en sont
mortes). Et puis, dans certains mariages arrangés, voire forcés, le quotidien peut se révéler terrible,
sous le j oug de la belle-famille. . .
Pour les raisons citées plus haut, l'infanticide et même le foeticide des filles "non désirées" (rendu
possible par la généalisation de l'échographie) se ressentent de façon inquiétante dans le profil
démographique du pays. L'I nde compte auj ourd'hui 91 4 filles pour 1 000 garçons. Conséquence
immédiate : nombreux sont ceux (surtout les plus pauvres) qui ne trouveront j amais d'épouse. . .
Pourtant, l'I nde a été l'un des premiers pays au monde dirigé par une femme (I ndira Gandhi en 1 966).
La loi autorise le divorce depuis 1 955. En 1 992 et 2007, des quotas ont été instaurés pour les élections
locales et nationales. Les femmes sont bien présentes dans tous les domaines de l'économie ou de la
culture. Auj ourd'hui, les mesures de protection et la mobilisation d'associations se multiplient, et
surtout, les nouvelles générations réclament un vrai changement. . .
Le boom économique
Commes d'autres pays émergents d'Asie, l'I nde a connu un
grand développement ces dernières décennies et
"L'Eléphant indien n'a plus rien à envier au dragon
chinois"* !
En 1 991 , plusieurs réformes marquent la libéralisation
économique du pays et l'abandon du modèle de Nerhu
(planification, important secteur public, encadrement
strict du secteur privé, protectionisme, rej et des
multinationales). S'ensuit une "ruée vers la modernité".
Les investissements étrangers affluent, la société de consommation s'affirme.
12
L'I nde connaît un véritable "boom" économique entre 2003 et 2008. On assiste à une modernisation des
usines, un vrai succès du secteur automobile ou médical, la création de nombreuses entreprises. Les
services (les célèbres call center. . . ) et les technologies de l'information (le brain power indien) tirent
la croissance vers le haut.
La construction urbaine explose. Une ville est emblématique de cette nouvelle réussite économique :
Bangalore, centre universitaire et scientifique, la « Silicon Valley » indienne. Depuis 3 ans, le pays est
touché par la crise mondiale mais sa croissance reste encore élevée : proche de 7% par an tout de
même !
Cependant, l'extrême pauvreté concerne encore près de 30% des indiens. Les inégalités entre états
restent importantes et 60% de la population est rurale. Des investissements manquent, notamment en
matière de transport, et d'énergie ; le cancer de la corruption peine à s'estomper et la contrainte
environnementale pèse de plus en plus lourd (on constate par exemple des pénuries d'eau croissantes).
Enfin, le retard agricole se montre inquiétant au vue de l'accroissement de la population indienne. . .
Sources textes : webographie et sélection bibliographique cités plus bas + article wikipedia "Inde" + article :
http:/ / www. diploweb. com/ Inde-economie-et-societe. html + Arte Reportage : "Viol en Inde : des femmes en
colère" (26 janvier 2013) / image : wikimedia commons
Selection bibliographique
La Lutte des castes / réalisé par Florence
Martin-Kessler, 2008.
Résumé : Au début des
années 1990, au nom de
l'égalité, l'Inde met en
place une politique de
discrimination positive en
faveur des membres de 3
743 castes "impures", soit
500 millions de citoyens.
La démocratie peut-elle
s'appuyer sur le système
des castes ?
Notre avis : Le système des castes est-il soluble dans la
démocratie ? Cette enquête plutôt approfondie, menée
tambour battant, regorge d'informations. Elle met en
lumière les contradictions et paradoxes de la politique de
discrimination positive indienne. Grille de lecture pour
mieux comprendre les tensions qui agitent le pays, ce film
peut d'abord susciter l'étonnement devant un système si
différent du nôtre. Mais il invite bien vite à la réflexion sur
le sens de la démocratie, les choix de société, la portée et
les conséquences de l'action politique : des questions,
somme toute, universelles. . .
Cote : 954 LUT
13
Le Tigre blanc / Aravind Adiga. - Buchet Chastel,
2008.
Résumé : A travers des
lettres
adressées
au
Premier ministre chinois en
visite en Inde, Balram
Halwai
raconte
son
histoire, celle d'un laissépour-compte du miracle
économique indien. Enfant
intelligent
mais
d'une
extraction si misérable qu'il
ne peut terminer ses
études
secondaires,
il
devient le chauffeur d'un
Notre avis : Premier livre du romancier et journaliste
Aravind Adiga, récompensé par le Man Booker Prize en
2008, ce roman 'coup de poing' se dévore chapitres après
chapitres, lettres après lettres, nuits après nuits. Oubliez
tous vos clichés sur la société indienne : Balram, cynique
et pince-sans-rire remet les pendules à l'heure ! Ce roman
très "noir" qui sait ménager un vrai suspens, dresse le
portrait cru et lucide des "Ténèbres", l'Inde des laisséspour-compte du boom économique, celle des enfants de la
pauvreté, de la corruption et du mépris "de caste". Balram
va forcer son destin pour se libérer de sa condition servile,
s'échapper de la "cage à poule" et devenir à Bangalore un
véritable modèle d'"entrepreneur", tel que vanté par l'Inde
moderne. Et oui : réussite et liberté passent par
l'intelligence, le sens de la débrouille et. . . le meurtre !
Mais quel plaisir de lecture. . .
Cote : R ADIG T
nouveau riche de Delhi.
Les Mariés de l'Inde / réalisé par Neeta JainDuhaut, 2003.
Résumé : En Inde, le
mariage arrangé reste la
façon la plus courante de
fonder une famille. Faut-il
se marier avec celui qu'on
aime ou aimer celui qu'on
épouse ? A travers le destin
de
Romira
et
les
témoignages d'Anjali, Chitra
et Neelam, la réalisatrice
donne la parole aux femmes
de son pays.
Notre avis : Mariage arrangé ne rime pas forcément avec
'mariage forcé'. Et après tout, est-on plus ou moins
heureux avec un quasi-inconnu choisi par vos parents ou
en laissant faire le hasard et autres 'meetic' ? Ce film
interroge, de l'intérieur et d'un point de vue indien, cette
coutume séculaire à laquelle se plient bon gré mal gré les
nouvelles générations, ce qui peut nous surprendre. . . Il
n'élude pas la tristesse et la douleur que certains mariages
arrangés 'ratés' provoquent, mais, sensible et intelligent, il
offre une belle reflexion sur l'amour et la vie à deux.
Cote : 306.81 MAR
14
Pour aller plus loin
Adulte – Documents
Inde : 365 us et coutumes / écrit par I sabelle de Peufeilhoux et Shivaj i Rao Holkar. - Chêne, 201 1 .
Cote : 306. 095 4 PEU
India now : nouvelles visions photographiques de l'Inde contemporaine / dirigé par Alain Willaume. Textuel, 2007. Cote : 779. 454 IND
L'Inde : émergence d'une grande puissance / Christophe Jaffrelot- 20mn, livre audio. De Vive Voix,
2009. Cote : LA 954 JAF
Géopolitique de l'Inde : le rêve brisé de l'unité / écrit par Olivier Guillard. - PUF, 201 2. Cote :
320. 954 GUI
Caste criminelle / réalisé par Yolande Zauberman. - 1 DVD, 66mn, 1 989. 0F2B Editions, 2005. Cote :
954 CAS
Camera kids = Born into brothels / réalisé par Ross Kauffman et Zana Briski. - 1 DVD, 84mn, 2004.
MK2, 2006 . Cote : 954 CAM
La malédiction de naître fille / réalisé par Manon Loizeau et Alexis Marant. - 53mn, 2006 / inclus
dans le DVD "Grands reporters ". Montparnasse, 201 0. Cote : 070. 43 GRA(8)
Mains d'oeuvre / réalisé par Vincent Detours et Dominique Henry. - 1 DVD, 52mn, 2007. DVDoc, 2008.
Cote : 954 MAI
L'Inde fantôme : réflexions sur un voyage ; Calcutta / réalisés par Louis Malle. - 3 DVD, 4h52mn, 1 968
et 1 969. Arte Vidéo, 2005. Cote : 954. 04 IND
India : terre mère / réalisation et scénario de Roberto Rossellini. - 1 DVD, 1 h30mn, 1 959. Films Sans
Frontières, 201 1 . Cote : 954. 04 IND
Adulte – Fictions
Les Ombres de Kittur / écrit par Aravind Adiga. - Buchet Chastel, 201 1 . Cote : R ADIG O
Histoire de mes assassins / écrit par Tarun J. Tej pal. - Buchet Chastel, 2009. Cote : R TEJP H
Semences magiques / écrit par Vidiadhar Suraj prasad Naipaul. - Plon, 2005. Cote : R NAIP S
Une Nuit @thecallcenter / écrit par Chetan Bhagat. - Stock, 2007. Cote : R BHAG N
Le Bureau de mariage de M. Ali / écrit par Farahad Zama. - France-Loisirs, 201 0. Cote : R ZAMA B
Les Fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire / écrit par Vikas
Swarup. - Libra diffusio, 2008. Cote : LVR SWAR F
Water / réalisation et scénario de Deepa Mehta. - 1 DVD, 1 h57mn, 2005. Films Sans Frontières, 2008.
Cote : DVD WAT
Salaam Bombay ! / réalisé par Mira Nair. - 1 DVD, 1 h55, 1 988. Montparnasse, 2004 . Cote : DVD SAL
15
Pour les enfants
A toi l'Inde ! / écrit par Mily Cabrol, illustrations de Camille Ladousse et Julien Castanié. - Milan
j eunesse, 201 2. A partir de 7 ans. Cote : J 91 5. 4 CAB
Amrita et la fin de la mousson / écrit par Caroline Laffon, illustrations de Gwen Le Gac et Sylvain Van
Eeckhout. - Actes Sud j unior, 2009. A partir de 8 ans. Cote : J 91 5. 4 LAF
Les petits matins du monde : L'Inde / réalisé par Charles-Antoine de Rouvre. - 1 DVD, 1 3mn, 2008. A
partir de 8 ans. Gedeon programmes, 2008. Cote : J 91 5. 4 PET
Nedungolam : un village au Kerala / textes et photographies de Patrice Olivier. - Terra incognita, 201 2,
71 p + 1 DVDROM. A partir de 8 ans. Cote : J 91 5. 4 OLI
Webographie
http: //www. courrierinternational. com/dossier/201 3/01 /1 4/des-indiennes-outragees-mais-bientotliberees
Courrier I nternational - "Des indiennes outragées mais bientôt libérées ?" (1 4 j anvier 201 3).
Un dossier complet élaboré par Courrier I nternational sur la situation des femmes en I nde.
http: //www. angrybrides. in/
Angry Brides
Pour le fun ! Une parodie d'"Angry bird" intitulée « Angry Brides» (j eunes mariée en colère), qui se
moque du système de la dot. Vif succès en I nde l'année dernière. . .
http: //www. laviedesidees. fr/Castes-intouchabilite-et-reussite. html
La vie des idées - "La caste dans l’ I nde contemporaine" par Jules Naudet (5 novembre 201 0).
Un dossier pour mieux cerner l'importance sociologique du système des castes dans l'I nde
contemporaine.
http: //timesofindia. indiatimes. com/
The Times of I ndia
Pour les anglophones. Fondé en 1 938 à Bombay, un quotidien qui reste un j ournal de référence. . .
Mais à voir aussi, l'hebdomadaire I ndia Today : www. india-today. com
et le webzine Tehelka : http: / / www. tehelka. com/
http: //www. lemonde. fr/inde/
Le Monde – I nde
La 'compil' des articles et port-folio que le célèbre quotidien a consacré à l'I nde.
http: //inde. aujourdhuilemonde. com/
Auj ourd'hui l'I nde
Pas des articles tous les j ours mais des dossiers et analyses sur l'économie, la société, la culture, la
politique.
16
A DECOUVRIR PENDANT LA SEMAINE INVITATION A :
Exposition “L’ Inde… entre deux temps”
Photographies de Dhruv Dhawan, Neil Chowdhury, Binu Bhaskar.
Proposée par Dominique Charlet, ancien directeur de l’ agence Sygma Presse et fondateur de l’ agence
Taiga I mages, cette exposition collective réunit 3 photographes indiens dont le travail est reconnu
internationalement. Neil Chowdhury traite l’ identité indienne dans sa multiplicité et sa singularité.
Dhruv Dhawan se veut capteur de l’ ”état de sommeil”. Binu Bhaskar accompagne le mouvement
perpétuel de l’ homme vivant dans les grands centres urbains.
Chateau d'Aubenas - Du 1 9 février au 1 6 mars 201 3 / Horaires : lundi au vendredi 1 4h-1 8h /
samedi 1 0h-1 3h et 1 4h-1 8h / dimanche 24 février 1 5h-1 8h
Conférence : "Quête effrénée pour l’ eau souterraine et désintérêt pour l’ irrigation traditionnelle :
quel lien social ?"
Par Olivia Aubriot, CNRS (Centre d’ Etudes Himalayennes)
L’ I nde est le pays à la plus grande superficie irriguée (un tiers des terres cultivées). Plus de la moitié
est irriguée à l’ aide de l’ eau souterraine, par des millions de pompes individuelles. Dans l’ Etat du
Tamil Nadu, cette quête de l’ eau s’ observe parallèlement à une désuétude des systèmes d’ irrigation
collectifs, les étangs-réservoirs, dont l’ eau est pourtant gratuite.
Une conférence programmée dans le cadre des nombreux rendez-vous 201 3 qui célèbreront les 1 50 ans
de l’ arrivée de l’ eau à Aubenas.
Château d'Aubenas / Mercredi 20 février, 1 8h
17
S
E DEPLACER EN INDE...
HélèneMalaterre(sectionjeunesse)
L'I nde, un pays 5 fois plus grand que la France métropolitaine.
Une population qui dépasse le milliard d'habitants soit 20 fois plus qu'en France !
. . . "Sur toutes les routes indiennes, en ville comme à la campagne, règne une seule loi : celle du plus
fort. Le camion et le bus priment sur les voitures, qui en imposent à leur tour aux rickshaws, vélos,
charrettes (…) et gare aux infortunés piétons". . . In " Le goût des villes de l'Inde". Ed. : Mercure de
France, 2005
Le réseau routier de l'I nde compte plus de 3 millions de km. I l serait le deuxième au monde mais 55 %
des routes ne disposent pas de revêtement.
Au visionnage des reportages ou des vidéos sur le net, on est tout de suite frappé par ce fourmillement
de véhicules allant du vélo au camion, chacun cherchant à se faufiler, à dépasser l'autre.
A quatre sur un scooter ou accroché à un bus, voyons comment il est possible de se déplacer au milieu
d'une circulation très animée et des plus anarchiques.
Le déplacement à vélo est très répandu et
surtout le moins onéreux.
Le rickshaw, véhicule tricycle tiré par un homme à vélo, symbolise l'I nde. La version motorisée est
l'autorickshaw. C'est un moyen très utilisé car il est peu cher. I l sert au quotidien au ramassage
scolaire.
Pour le touriste, il faudra discuter le prix de la course car même si le véhicule est doté d'un compteur
son chauffeur le met rarement en marche.
Le prix d'une automobile et le manque de route goudronnée font que peu de voitures circulent en
dehors des villes. Là même où, au contraire, comme dans la ville de Mumbaï, le nombre de véhicules
ne cesse de croître. Le constructeur Tata Motors dont les camions sillonnent le pays, a créé en 2008 la
Tata Nano une citadine qui devait s'adresser au plus grand nombre et devait être vendue, au départ,
pour la somme de 1 00 000 roupies (1 500€). Le bilan est pour l'heure un flop commercial.
"Pour l'heure, la Nano semble toutefois avoir raté sa cible. Trop chère pour le bas de la classe
moyenne et trop dépouillée pour les consommateurs plus aisés. " In "Le fiasco de la Nano, voiture la
moins chère du monde" / Cyrille Pluyette, lefigaro. fr, 2010.
L'Ambassador, voiture modèle des années 50, reste touj ours populaire comme voiture officielle,
voiture de maître. Noire et rayée de bandes j aunes elle permet d'identifier les taxis.
Les bus de ville assurent au quotidien des liaisons courtes depuis la banlieue tandis que les autocars
permettent de relier la plupart des grandes destinations ainsi que des villages très isolés.
18
Pour les grands déplacements, le moyen de transport privilégié est le train. L'I nde dispose du deuxième
réseau ferré au monde. Les chemins de fer indiens sont une entreprise très importante : 1 540 000
employés, 1 3 millions de voyageurs chaque j our, plus de 60 000 kilomètres de voies.
"Autrefois on y voyageait par tous les antiques moyens de transport, à pied, à cheval, en charrette, à
brouette, en palanquin, à dos d'homme, en coach, etc. Maintenant des steamboats parcourent à grande
vitesse l'I ndus, le Gange et un chemin de fer, qui traverse l'I nde dans toute sa largeur en se ramifiant
sur son parcours met Bombay à trois j ours seulement de Calcutta. "
In "Le tour du monde en 80 jours" / Jules Verne, 1872.
La construction des voies a commencé sous la présence des colons britanniques. Le Great Peninsula
I ndian Railway, le train de Philéas Fogg et Passsepartout, a été inauguré en 1 870 ; il reliait Mumbaï
(Bombay) à Calcutta. Auj ourd'hui il faut plus ou moins 35 h pour parcourir les 1 970 km séparant les
deux villes.
Les trains de banlieue sont bondés au point que le traj et se passe très souvent debout et à la porte.
Certains wagons réservés aux femmes sont strictement interdits aux hommes. I l existe j usqu'à 8 classes
différentes, de la première classe avec air conditionné, à la classe générale la moins chère, à moins
que le voyage se déroule sans billet et sur le toit. . .
Le train permet de relier les nombreux villages entre eux.
Certains trains sont mythiques, à l'instar du Toy train de Darj eeling (1 881 ) qui a un tracé parmi les plus
spectaculaires du monde, à travers les paysages de l'Himalaya.
Même si les camions transportent essentiellement de la marchandise, ils sont
très nombreux sur les routes et les voies carrossables. I ls parcourent des
voies extrêmes telles les pistes périlleuses qui mènent au Ladakh à la pointe
nord de l'I nde. Ces camions, qui font la fierté de leurs chauffeurs, sont
identifiables à leur décoration. La carrosserie, peinte de motifs, s'orne de
rubans et guirlandes vifs et colorés à l'image de leur pays.
19
Selection bibliographique
De père en fille / Mitali Perkins. - Castor Poche
Flammarion, 2008.
Résumé : Dans son petit village du
Bangladesh, Naïma aimerait aider
son père, conducteur de rickshaw
qui travaille d'arrache-pied pour
rembourser sa bicyclette. Comme
les femmes n'ont pas le droit de
travailler, elle décide de se
déguiser en garçon pour remplacer
son père.
A bord du Darjeeling limited / Wes Anderson,
2007. Twentieth Century Fox, 2008.
1 DVD, 1 07mn, Couleur.
Résumé : Trois frères qui ne se
sont pas vus depuis la mort de
leur père, décident de faire
ensemble un grand voyage en
train à travers l'Inde afin de
renouer les liens fraternels.
Mais très vite, la "quête
spirituelle" de ces trois paumés
au charme fou va dérailler : ils
vont se retrouver seuls, perdus
au milieu du désert avec onze valises, une imprimante,
une machine à plastifier et beaucoup de comptes à régler
avec la vie. . .
Notre avis : Dans ce court roman, l'auteur d'origine
bangladaise nous révèle la condition des filles et femmes
de ce pays et, à travers la jeune Naima, de leur désir
d'émancipation. Le lecteur découvrira la pénibilité du
travail de rickshaw-wallah, le talent des décorateurs de
rickshaws et de l'intérêt à ce que ces véhicules soient
beaux et propres. "De père en fille", une histoire d'amour,
une histoire ethnographique.
Cote JR PERK
Notre avis : Wes Anderson est un cinéaste américain dont
les réalisations sont plus proches de la patte britannique
que de Hollywood ! Dans "A bord du Darjeeling Limited",
on partage le temps d'un voyage plus initiatique que
spirituel, les retrouvailles de cette fratrie qui s'aime, se
déteste, se blâme et se rapproche. De situations cocasses
en passages tragi-comiques, bienvenue dans l'univers
loufoque, poétique et tendrement réaliste d'Anderson.
On aime ou. . . pas.
Cote DVD ABO
20
Pour aller plus loin
Des trains pas comme les autres présenté par Philippe Gougle. - France 5.
L'émission "des trains pas comme les autres" nous fait voyager à travers le monde à bord des trains et
visiter un pays différent à chaque épisode en empruntant ses voies ferrées. Dans ce dvd, une invitation
spirituelle dans l'I nde du nord et une découverte des métiers de l'I nde du sud. Cote : 91 0. 4 TRA
L'âge d'or du voyage en train / Patrick Poivre d'Arvor. - Chêne, 201 0.
A lire, Le Toy Train de Darj eeling de 1 881 p. 25 ; Le Palace on Wheels de 1 981 p. 281 . Cote : 385 POI
Bangladesh rickshaw : à la rencontre du Bangladesh et de ses conducteurs de rickshaws* / JeanLouis Massard. - Les 2 encres, 201 2.
Inde, l'ombre des gares* / Bernard Lachaud : éd. F. Delory, 2002.
Le long du gange* / I lij a Troj anow : Buchet Chastel, 201 1 .
Transportés… : d'une culture à l'autre* / Clair Michalon : Sépia, 2009.
Webographie
http: //indedunord. free. fr/pages/transports/pages/les%20transports%20en%20Inde. htm
Site personnel d'un globe-trotter qui parcourt régulièrement l'I nde du Nord.
http: //www. carnet-rickshaw. com
Blog de Jean-Louis Massard auteur du livre Bangladesh Rickshaw. Pour découvrir le quotidien des
chauffeurs de rickshaws : les rickshaw-wallahs.
http: //www. france5. fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/theme/urbanisation/un-rickshaw-dans-laville/
Un rickshaw dans la ville. Documentaire multimédia réalisé par Jonas Parienté et Savitri Medathul.
Une collection de 24 documentaires multimédia coproduite par France Télévisions et Narrative.
http: //fr. wikipedia. org/wiki/Transport_ferroviaire_en_Inde
Page Wikipédia sur l'histoire des trains en I nde.
http: //www. ina. fr/video/VDD090421 1 3/inde-bombay-trafic-et-circulation-dans-la-ville. fr. html
http: //www. ina. fr/video/VDD09042070/inde-bombay-le-chemin-de-fer-suburbain. fr. html
Rushes du film "Home" : survol du réseau des transports publics des Chemins de fer suburbain de
Bombay, trafic et circulation dans la ville.
http: //www. ina. fr/sciences-et-techniques/medecine-sante/video/CPC95006393/inde-le-train-de-lavie. fr. html
Reportage en I nde sur un train, le lifeline express, affrêté par un colonel en retraite, transformé en
hôpital, qui sillonne la campagne au devant des malades qui ne peuvent j oindre la ville.
21
B
ESTIAIRE DE L'INDE
Elyette Gelly (sectionadulte)
L'I nde possède l'un des milieux naturels les plus riches au monde. Grâce à son étendue de
3 287 263 km² et sa géographie variée constituée de plaines, de déserts, de collines, de plateaux
enneigés et de j ungles, les animaux sont nombreux à y vivre.
Le gouvernement indien est très attentif et protecteur vis à vis de sa faune et a créé de nombreuses
réserves. Hélas la déforestation et l'augmentation de la population mettent en danger nombre de ces
espèces.
Certaines d'entreelles sont endémiques comme le Tigre du Bengale et l’ Éléphant d'Asie ou liées à la
religion comme la Vache Sacrée.
Merci à Monsieur Rudyard Kipling dont l'incontournable "Livre de la
j ungle" a fait connaître à travers le monde, les différents animaux
spécifiques de la j ungle indienne. Voici donc quelques informations
sur les héros du roman.
Bagheera est une panthère noire qui vit dans les forêts sombres
d'Asie. Comme dans le livre, celle-ci n'a peur de rien et n'est pas
difficile à nourrir puisque sa puissance lui permet d'emporter ses
proies, même de grandes tailles, dans les arbres afin de manger tranquillement.
Hathi est un vénérable éléphant d'Asie qui se distingue de ses cousins
d’ Afrique notamment grâce à la petitesse de ses oreilles. Bien que pouvant
vivre j usqu'à l'âge de 80 ans, la population d'éléphants sauvages a beaucoup
diminué à cause de la déforestation et du braconnage et ils sont en voie de
disparition. Malgré tout, l'I nde abrite près de 60% de la population totale des
éléphants au monde. Domestiqué à l'origine pour en faire un allié de poids
dans les batailles, il est auj ourd'hui essentiellement utilisé par les Cornacs pour le débardage. Ce
pachyderme a aussi une place prépondérante dans la religion hindoue puisque le Dieu Ganesh est
représenté avec une tête d'éléphant.
Shere Khan est un tigre du Bengale que l'on ne trouve que dans
les forêts humides. Bien que l'I nde abrite plus de la moitié des
tigres de la planète, sa réputation de "mangeur d'hommes" et
l'urbanisation contribuent à sa disparition et en fait une espèce
menacée. Malgré les efforts fournis par les autorités, sa
population est très fragile notamment pour le Tigre Blanc du
Bengale encore plus en danger que son cousin.
C'est de l'ours à miel ou ours paresseux que vient Baloo. I l vit dans les régions forestières du souscontinent indien. Sa particularité est de ne pas hiberner et son régime alimentaire comporte surtout
des insectes et du miel. Autrefois, il était l’ "ours j ongleur" des cirques. On estime la population
d'ursidés de 7 000 à 1 0 000 individus mais ce chiffre est en déclin constant de par la déforestation qui
continue de réduire son habitat, ce qui lui vaut d’ être classé comme "espèce vulnérable".
22
Rama le loup fait partie d'une sous espèce du loup gris qui vit aussi en Turquie et en Arabie Saoudite. I l
est peu probable qu'une rencontre entre Bagheera et Rama fut possible puisque l'habitat de ce petit
loup se situe dans des zones herbeuses ou semi-arides et non pas dans les forêts.
Quelques 408 espèces de reptiles vivent en I nde. Parmi elles, Kaa le python, l'un des plus grands
serpents et le cobra, l'un des plus dangereux au monde. La pratique rituelle du charmeur de serpent
est une tradition dont la technique se transmet de père en fils.
L'I nde est le pays où le culte des singes est très répandu ; c'est un animal sacré. Hélas l'invasion des
villes par les Culs-rouges très agressifs afin de trouver de l'eau et de la nourriture, pose désormais un
gros problème aux autorités qui ont dû se résoudre à pourchasser ces hordes qui effraient la
population.
La Vache Sacrée dont le nom indien est Gao Mata est vue
comme une mère. Elle tient une place incontournable dans la
religion hindoue puisque les textes sacrés racontent qu'elle a
été créée par Brahmâ, divinité à l’ origine du monde. Elle est
aussi sacrée que lui et a la même valeur spirituelle.
Autre animal endémique de l'I nde, la race équine appelée
Marwari dont la spécificité est d'avoir des oreilles en forme de
croissant de lune. Les chevaux à la robe blanche sont
considérés comme un cadeau des Dieux apportant chance et
félicité.
L’ I nde est donc aussi bien connue pour sa protection que pour ses massacres animaliers. Malgré tous les
efforts effectués par le gouvernement, il y a de plus en plus de conflits entre les villageois et les
animaux, ce qui ne laisse que peu d'espoir pour sauver certaines de ces espèces menacées.
Selection bibliographique
Le livre de la jungle / écrit par Rudyard Kipling
et illustré par Philippe Magnon. 2009.
Gallimard,
Résumé : Le livre de la Jungle nous
narre l'histoire d'un petit garçon
orphelin nommé Mowgli perdu dans la
jungle indienne. Mowgli pourra-t-il
échapper à tous les dangers, aux
singes ennemis et au tigre Shere Khan
et de Kaa le python, sans l'amour de
Mère Louve, sans les ruses de la
panthère Bagheera, sans la force et l'amitié de l'ours Baloo
? Il fera son éducation grâce aux différents animaux de la
jungle qu'il rencontrera jusqu'à son retour parmi les
hommes.
Notre avis : Le livre de la Jungle est un recueil de
nouvelles de Rudyard Kipling qui a vécu pendant quelques
années en Inde où il a puisé son inspiration. C'est l'ouvrage
(paru en 1 894), le plus célèbre de l'auteur. Chacune de ces
nouvelles nous raconte une histoire se passant dans la
jungle indienne où se côtoient animaux et humains. La
plupart de ces contes nous parle de la vie de Mowgli, le
petit d'homme recueilli par les animaux de la forêt, où il
va apprendre la vie, les lois de la jungle mais aussi celles
des hommes. L'écriture magnifique et l'histoire
s'entrelacent pour nous emmener dans une aventure
extraordinaire, où nous suivons l'enfant faire des
rencontres bonnes ou mauvaises et ainsi apprendre la vie.
Cote : JR KIP
23
Notre avis : Bien qu'il s'agisse d'un livre pour enfant, la
Bestiaire indien / dirigé par Kanchane Arni et
magnificence de cet ouvrage est incroyable. Chaque
tradition artistique a sa propre façon d'imaginer et de
représenter les animaux. Ce bestiaire révèle la
personnalité des artistes qui ont créé ces véritables
œuvres d'art, ainsi que la richesse et la variété des formes
de création en Inde. A la fin du livre, un petit résumé de
chaque dessin nous en apprend plus sur l'artiste et sa
région, et le symbolisme de chaque animal. La sérigraphie
fait de cet ouvrage un imagier hors du commun et un vrai
livre d'art.
Dans ce bestiaire impressionnant, chaque animal, ou
plutôt la représentation que l’homme en fait dans la vie
quotidienne ou dans la mythologie hindoue, est dessiné
selon plusieurs styles. Tigres, lions, serpents. . . affichent
ainsi plusieurs visages. Les sérigraphies sont reproduites
sur des papiers de couleurs harmonieuses, avec des encres
colorées, argentées, noires ou blanches. En fin d’ouvrage,
des informations sur le style et l’artiste de chaque œuvre
viennent compléter le plaisir visuel.
Gita Wolf. - Actes Sud Junior 2007.
Résumé :
La civilisation
indienne possède une riche
tradition artistique en ce qui
concerne la représentation
des animaux,
éléphants,
tigres,
serpents.
Ce
bestiaire,
imprimé
en
sérigraphie, offre un éventail des artistes et des styles
issus de toutes les régions de l'Inde.
Cote: A BES
Hanuman / réalisation de Frédéric Fougea ;
scénario de Michel Fessler. Gaumont. Date du
film: 1 998. DVD, 90mn, en couleur.
Résumé : Au royaume des
singes, la princesse Jilah et Hanù
naissent le même jour. Mais
Hanù ne peut pas aimer la
princesse. Il s'enfuit et fait la
connaissance
d'un
jeune
archéologue Tom qui revient voir
le temple où vivent les singes
pour retrouver son amour
d’enfance. Hanù et lui vont
devenir amis pour reconquérir leurs amours et contrer des
trafiquants d’œuvres volées dans le temple.
.
Notre avis : Les aventures de ce petit macaque en Inde
est aussi agréable à regarder pour les petits que pour les
grands enfants. Première fiction d'un documentariste
animalier, ce film est un petit bijou de tendresse et de
péripéties.
Sur fond de légende (Hanùman le Dieu singe), ce film
donne un aperçu de la vie des singes au cœur de la cité de
Vijayanagar. Les paysages sont magnifiquement filmés et
les singes malicieux créent l’âme de cette intrigue.
Emotion, suspense, amitié, aventure, innocence… Tous les
ingrédients sont réunis pour la joie de tous.
Cote : DVDJ HAN
24
Pour aller plus loin
Bestiaire indien / photographie de Georges Dussaud, écrit par Danielle Robert-Guédon. - Ville de
Rennes. 1 999. Cote : 779 DUS
Eléphant d'Asie : Un géant menacé / photographies de Palani Mohan. - Pacific. 2007. Cote : 599. 67
MOH
Tigres : Leur vie secrète / écrit par Valmik Thapar ; photographie de Fateh Singh Rathore. - Solar,
1 990. Cote : 599. 756 THA
Le tigre du Bengale / écrit par Satyaj it Ray. - Kailash. 2001 . Cote : R RAY T
Les vaches sacrées : Maharadjah Burger / réalisé par Thomas Balmès. - Quark production, Canal Plus,
TBC. DVD documentaire. Date de sortie : 1 997. Cote : 954. 052 MAH
Animaux en péril / Vie sauvage. - Larousse. 1 991 . Cote : 591 . 68 ANI
Bestiaire du Gange : poèmes classiques tamouls / illustré par Rambharos Jha. - Actes Sud Junior. 201 1 .
Cote : A JHA (Section jeunesse)
Webographie
http: //revedelinde. net/faune_sacree_inde. htm
Magnifique site, qui présente les animaux et leur symbolisme dans le sacré et le religieux hindou, ainsi
que les légendes se rapportant à chaque animal.
http: //www. faunaventure. org/pays/inde. html
Site pratique destiné aux personnes qui souhaitent se rendre sur place. Vous y trouverez la liste des
animaux visibles en I nde, les différents parcs et réserves et de nombreux guides de voyages.
http: //www. photo-libre. fr/animaux_photo. htm
Site pour les amoureux des animaux ou de la nature qui peuvent regarder et télécharger gratuitement
des photographies.
25
L
A CUISINE INDIENNE
DidierLecerf(sectionanimation)
I l faut remonter à un très ancien traité sur la santé, "l'Ayurveda", pour comprendre à quel point la
cuisine et les ingrédients qu’ elle utilise sont importants dans la recherche du bien-être et d’ un certain
art de vivre. Cette philosophie associe clairement nécessité alimentaire et bienfaits des aliments.
D’ ailleurs, parmi les caractéristiques de cette cuisine, diversité, variété, utilisation de produits frais,
équilibre nutritionnel, recours aux plantes et herbes, ainsi qu’ à leurs produits dérivés, sont autant de
révélateurs de ce besoin de manger bien, bon, et sain.
Un autre indicateur est la pratique extrêmement répandue du végétarisme, notamment pour raison
religieuse (hindouisme : 80% de la population).
Même les couleurs des mets peuvent être considérées comme
facteur de bien-être.
Ainsi, les plats seront-ils nombreux et variés à chaque repas,
harmonieux en aspect et en goût, doux ou relevés.
Cette cuisine est d'une très grande diversité selon les régions,
les religions, les pratiques alimentaires (végétarisme ou
régime carné), mais aussi les influences coloniales.
Curryvégétarien
L’ I nde est par excellence LE pays des épices, avec plus
de 80% de la production mondiale. Pas étonnant que
chaque plat soit un voyage parmi les goûts et les
fumets les plus intenses. Le curcuma, le safran, la
cardamome, le gingembre frais ou en poudre et bien
d’ autres, sont autant de composantes qui, mélangées
de manière précise, formeront des Masala -mélanges
d'épices- très différents les uns des autres ; ces
derniers imprégneront ensuite les aliments au cours de
la préparation des fameux curry, anglicisme de kari qui signifie "sauce", "accompagnement pour le riz".
D’ autres ingrédients entrent dans la composition des plats : les noix de caj ou, la noix de coco, le lait
de coco, les pistaches, l'ail, l'oignon, les amandes, la grenade en graines séchées, la menthe, l'eau de
rose, le sésame en graines, les lentilles. . .
La cuisine non végétarienne comprend surtout du poulet, du mouton et du poisson. En raison des
interdits religieux, le bœuf et le porc sont peu cuisinés.
Quelques plats parmi les plus connus :
Entrées : Samoussa, généralement comme coupe-faim ou lors d'un
apéritif ; Pakoras ou beignets de légumes ; Raïta, fait à base de
yaourt avec concombre ou tomates ; Dal, farine, galette ou purée
de légumineuse écossée.
26
Viandes et Poissons : Agneau ou poulet korma ; Porc vindaloo, une recette de Goa très pimentée ;
Poulet tandoori ; Punj abi lamb curry ; Poulet tikka masala ; Curry de poisson.
Légumes, légumineuses, riz et pains frits complètent ces “sauces”. I l y a une très grande variété de
pains, de galettes et de riz selon les régions ou les communautés en I nde.
Le choix des desserts est très large et change également en fonction de la région.
Généralement, les I ndiens ne boivent que de l'eau pendant les
repas et les boissons sont prises lors d'un apéritif ou comme
"coupe-soif". Parmi les boissons les plus connues on trouve : le
Lassi, boisson à base de yaourt (nature, épicée, sucrée ou
salée), le Nimbu pani (eau et j us de citron), le Chai (thé au lait
sucré et parfois avec des épices gingembre, cardamome ou
cannelle, . . . ), le café au lait sucré, et, moins connue, l’ Asha,
liqueur du Raj asthan et la bière (Chang). En ellet la plupart des
indiens ne consomment pas d'alcool.
Petit bonus pour se faire la main :
Curry de poulet à la coriandre et au lait de coco
Moudre, ou mieux, piler ce mélange dans un mortier :
2 c. à soupe de graines de coriandre, 1 / 2 c. à café de graines de moutarde, 1 2 graines de poivre noir,
1 / 4 c. à café de curcuma, un bâton de cannelle de 1 cm environ, 6 clous de girofle, 6 graines de
cardamome verte.
Faire une purée avec un gros oignon, rouge de préférence, 6 gousses d'ail et un morceau de gingembre
de 4 cm environ épluché et grossièrement découpé en morceaux.
Dans un fait-tout, chauffer 3 c. à soupe d'huile de tournesol à feu moyen, puis y aj outer la purée
d'oignons et ½ c. à café de sel, et laisser revenir 1 5 minutes, en remuant souvent. Aj outer de l'eau de
temps en temps si l'oignon commence à attacher.
Aj outer 1 2 feuilles de curry fraîches émiettées, faire revenir 1 minute, puis raj outer le mélange
d'épices avec ½ c à café de sel, bien mélanger pour que l'oignon s'imprègne des épices (2 mn) aj outer
quelques gouttes d'eau si l'oignon attache.
Aj outer 4 blancs de poulet découpés en morceaux, bien les enrober d'oignons/ épices, et mélanger
j usqu'à ce qu'ils changent de couleur (4-5 mn). Aj outer 200 ml de lait de coco et 1 25 ml d'eau. Porter à
ébullition.
Diminuer un peu le feu et laisser mij oter 40 minutes à moitié couvert, en mélangeant régulièrement
(bien gratter le fond de la poêle à chaque fois).
Aj outer 3 c. à soupe de feuilles de coriandre ciselées, laisser cuire à découvert 5 mn.
Servir chaud, parsemé de coriandre fraîche ciselée, et accompagné de riz blanc.
27
Selection bibliographique
Fred Chesneau, le Globe Cooker : L’ explorateur
des cuisines du monde – Inde / Frédéric Réau. Gedeon programmes, 2008.
Résumé : Fred Chesneau, "globecooker" culinaire, nous emmène en
Inde, du nord au sud, à la
découverte de l'une des cuisines les
plus parfumées et les plus subtiles
du monde. Street food, coulisses
d'un mariage hindou, repas des
habitants du désert du Rajasthan,
un road movie gastronomique et
épicé. . .
Saveurs
des
Marabout, 2001 .
Indes
/
Monisha
Bharadwaj . -
Résumé : Cet ouvrage est
conçu comme un catalogue
illustré d'épices, d'herbes
aromatiques, de fruits, de
noix et de condiments. A
chacun d'entre eux sont
associées plusieurs recettes.
Il permet de tout savoir sur
la préparation des curries,
du
garam
masala,
l'utilisation
de
la
cardamome, de l'anis étoilé ou de la badiane.
Notre avis : Comme dans chaque épisode de cette série
documentaire à travers le monde, le "Globe Cooker" nous
emmène à la rencontre de ceux qui, loin des sentiers
battus pour certains, nous livrent en images leurs
recettes, transmises d'une génération à l'autre et nous
dévoilent les secrets de la tradition culinaire locale, dans
toute son authenticité. On salive à l'évocation des plaisirs
gustatifs suscités par des images colorées, les visages
enjoués de personnalités fort attachantes et les odeurs
décrites dans les dialogues des protagonistes.
Une excellente série pour les amoureux de cuisines du
monde et de voyages. Cependant, je reste sur ma faim
(. . . ) tant 52 mn sont un temps trop court pour un tel
sujet. . .
Cote : 641 .595 4 EXP (DVD doc.)
Notre avis : Un livre très complet qui permet de
comprendre les fondements de la cuisine indienne, ses
pratiques sociales, de découvrir les ingrédients, les
ustensiles indispensables, les savoir-faire. . . De quoi
devenir le fin cuisinier des saveurs indiennes le plus prisé
de ses amis !
Cote : 641 .595 4 BHA
28
Pour aller plus loin
Cuisine indienne / Evelyne Marty-Marinone. - Edisud, 2006. Cote : 641 . 595 4 MAR
Les Meilleurs currys indiens / Camellia Panj abi. - Albin Michel, 2003. Cote : 641 . 595 4 PAN
Saveurs indiennes / Solar, 2007. - Cote : 641 . 595 4 SAV
Trésors d’ épices : les épices et condiments de chez nous et d’ ailleurs. . . / I sabelle Bruet. - Savoirs de
terroirs, 2007. Cote 641 . 638 3 BRU
Curry / Sylvie Girard-Lagorce. - Solar, 2008. Cote : 641 . 638 3 GIR
Le Livre des épices / Alain Stella. - Flammarion, 1 998. Cote : 641 . 638 3 STE
Mangue amère / Bulbul Sharma. - Picquier, 201 0. Cote : R SHAR M
La Maîtresse des épices / Chitra Banerj ee Divakaruni. - A vue d'oeil, 2006. Cote : LVR DIVA M
Webographie
http: //www. pankaj-blog. com/
Découvrir des recettes indiennes végétariennes en vidéo.
http: //www. delices-du-monde. fr/cuisine-indienne. html
Des grands classiques de la tradition culinaire indienne.
http: //www. cuisineaz. com/dossiers/cuisine/recette-indienne-epicee-448. aspx
Du hot ! Rien que du hot… La cuisine indienne c’ est avant tout un véritable j ardin d’ épices !
http: //www. pondichery. com/french/cuisine_indienne/cuisine_indienne. htm
Lexique de la cuisine indienne, principales plantes aromatiques ou épices, usage des épices,
pour tout savoir de la cuisine indienne dans le détail.
http: //www. marmiton. org/magazine/tendances-gourmandes_epices-indiennes-et-condimentsindiens_1 . aspx
Epices indiennes et condiments indiens.
29
A DECOUVRIR PENDANT LA SEMAINE INVITATION A :
Ateliers cuisine et dégustation
Avec le Réseau d'échanges et savoirs.
Jeudi 21 février de 9h à 1 2h et de 1 4h à 1 7h
Un espace convivial totalement décoré
Coeur de la manifestation, le Centre Le Bournot propose deux salles scénographiées par la plasticienne
Marlène Trouillas.
L'occasion de prendre un verre et de faire des découvertes culinaires bien au chaud, au sein des
rêveries indiennes de l'artiste, hautes en couleurs et en contrastes.
Restauration
Elle sera assurée par le restaurant indien "Shalimar" de Valence.
Du mardi au Samedi / 1 1 h-jusqu'à la fermeture des lieux et Dimanche / 1 4h-22h
Au menu des resteurants du centre-ville
Des plats indiens seront également au menu de deux restaurants de la ville
Le Palace-35, boulevard Gambetta et L'Entracte-2, boulevard Gambetta
30
L'INDE : BERCEAU DE RELIGIONS
FlorenceLoïzzo(secrétariat)
La diversité et la tolérance religieuses sont des traits significatifs de la culture indienne, reconnues par
la loi du pays. L'immense maj orité des indiens se reconnaît dans une religion.
L'I nde est le foyer de quatre des principales religions du monde : l'hindouisme (avec 827 millions de
fidèles soit 80, 5 % de la population), le sikhisme (1 9 millions soit 1 , 9 %), le bouddhisme (7, 9 millions
soit 0, 8 %) et le j aïnisme (4, 2 millions soit 0, 4 %).
L’ hindouisme est la troisième religion la plus répandue dans le
Ganesh
monde. Sa particularité est de n'avoir ni fondateur, ni Eglise, ni
prophètes, ni dogmes. L'hindouisme se présente en fait comme un
ensemble de concepts philosophiques issus d'une tradition
remontant à la protohistoire indienne. Les textes sacrés, ou
Védas, sont considérés comme faisant partie des textes religieux
les plus anciens du monde. I ls sont non personnels, sans
commencement ni fin, ce qui signifie que les vérités décrites dans
les Védas sont éternelles et qu’ elles ne sont pas des créations de
l’ esprit humain. La philosophie hindoue est centrée d'abord sur
celle de la doctrine de l'avatar (incarnation, partielle ou totale
d'un dieu en être humain). Les deux avatars principaux de Vishnou
qui apparaissent dans les épopées sont Râma, le héros du
Râmâyana, et Krishna, le protagoniste maj eur du Mahâbhârata.
Le bouddhisme est la quatrième religion mondiale. I l fut
Bouddha
fondé en I nde au Vème siècle avant J. - C. par Siddharta
Gautama, et pendant de nombreux siècles (j usqu'au
VI I e siècle après J. -C. ) sera vulgarisé et transmis dans
toutes les régions de l'I nde. Les textes déclarent que
"tous les bouddhas naissent en I nde, prêchent en I nde et
y atteignent le Nirvâna". Le Bouddha est considéré
comme le neuvième avatar de Vishnou. Le bouddhisme
présente un ensemble ramifié de pratiques méditatives
et éthiques, de théories psychologiques, philosophiques,
cosmogoniques et cosmologiques, dont le but est la
bodhi, c'est-à-dire l'éveil. L'homme éveillé atteindra le
nirvana (l'illumination) et échappera complètement à la
souffrance lors de sa mort.
31
Le sikhisme est une religion monothéiste fondée dans le nord de l'I nde au
LeKhanda
estle symbole dusikhisme
XVème siècle par le gurû Nanak. L'enseignement sikh est né dans le
contexte des rencontres entre l'islam et sa mystique soufie, et une partie
de la spiritualité hindoue. Le livre saint des Sikhs est compilé et édité en
1 604. Ce sont les premières écritures saintes dans le monde à avoir été
compilées par les fondateurs d'une foi au cours de leur vie. Les sikhs ne
reconnaissent pas le système des castes. I ls ne croient pas en l'adoration
des idoles, dans les rituels ou les superstitions. Cette religion correspond
à une manière d'être, de rendre service à l'humanité et d'engendrer
tolérance et fraternité vis-à-vis de tous. Elle refuse le pessimisme et le
fatalisme, et préconise l'optimisme. Les sikhs sont très représentés dans
la société indienne, et ce dans tous les domaines (armée, agriculture,
sports, industrie, éducation, médecine, ingénierie. . . ).
Le jaïnisme est une religion qui insiste en premier lieu sur le respect des
Unest
a
t
u
edeTi
r
t
h
ankara,
"faiseurdegué"
principes de non violence, de tolérance et de respect de toute vie. Elle
ouvre la voie de la réconciliation des points de vue opposés et de leur
harmonisation, en prenant en compte la relativité des différents aspects de
la réalité. Cela fait du j aïnisme une forme d'agnosticisme. C'est une des plus
anciennes religions au monde, qui vient de la plus haute antiquité ou de la
préhistoire (3000-3500 avant J. C. ), et qui devient une religion d'importance
au cours du VI ème siécle avant J. C. , sous l'influence de Mahavira. C'est la
rigueur avec laquelle les adeptes suivent les préceptes du j aïnisme et
l'éthique ascète qui en découle, qui leur ont donné une sur-représentation
dans les milieux culturels, politiques et des affaires au sein de la
communauté indienne.
La croyance en la réincarnation et le végétarisme sont communs et fondamentaux à ces quatre
religions. On estime que 85 % de la population indienne suit un régime végétarien (ni viandes, ni
poissons ni œufs). L'hindou croit en une vie après la mort et avant la naissance, le corps n'étant qu'une
enveloppe matérielle temporaire. L'homme devient ce qu'il accomplit : les bonnes actions d'une
existence antérieure ( l'accumulation de karma) améliorent les conditions de vie de l'existence à venir,
tandis que de mauvaises actions les aggravent.
32
Selection bibliographique
Les sikhs / écrit par Denis Matringe. Michel, 2008, 376 p.
Albin
Résumé : Synthèse exhaustive
sur le sikhisme, sa place dans
l'histoire indienne et le rôle
qu'il est appelé à jouer dans
l'avenir du sous-continent.
Sont retracés son histoire
depuis sa fondation au XVIe
siècle,
sa diaspora,
ses
croyances, son lien avec la
région du Panjab à l'identité
régionale forte.
Revue Religions & Histoire n° 21 / Juillet-Août
2008. (dossier sur le j aïnisme)
Résumé : Si le jaïnisme
est l'une des trois grandes
religions de l'Inde, aux
côtés du bouddhisme et
de l'hindouisme, il est
pourtant moins connu que
ces dernières. Cela tient
sans doute aux points
communs qu'il partage
avec
le
bouddhisme
ancien : même région
d'origine, l'est de l'Inde ;
mêmes milieux, les familles princières ; même époque,
vers le VIe-Ve siècle avant notre ère ; mêmes
préoccupations, une religion et une philosophie qui ont
pour origine des maîtres humains, et qui visent à libérer
l'être humain du cycle infini des réincarnations.
Notre avis : On ne connaît presque rien des sikhs, si ce
n'est leur port traditionnel du turban ! Cet ouvrage est
l'occasion de découvrir à la fois l'aspect religieux de leurs
traditions, mais aussi les hommes, leur histoire, leurs
rapports avec le gouvernement central et leur influence
dans la société indienne. Denis Matringe est le spécialiste
en France de la population et de la culture du Panjab. Il a
vécu dans cette région, en connaît les langues et les
coutumes. Aussi, il signe un livre à la fois très complet et
riche de ses propres expériences.
Cote : 294.6 MAT
Notre avis : Dossier complet sur le jaïnisme, ce numéro
met en lumière une religion peu ou mal connue, mais
dont la présence économique et intellectuelle est très
forte en Inde, alors qu'elle ne représente que 0,4 % de la
population.
Les jaïns sont une composante fondamentale du passé, du
présent, et du futur de ce pays. Ils méritent de susciter
intérêt et respect.
33
Sita chante le blues / réalisé par et scénario de
Nina Paley. - Potemkine, 2009, 1 DVD
Résumé : Sita, déesse indienne,
bien que fidèle et dévouée à
son mari, le roi Rama, est
répudiée sèchement par celuici. De nos jours, Nina, une
jeune
femme
amoureuse,
reçoit de son fiancé, parti
travailler en Inde, un message
laconique : il la quitte.
Notre avis : Ce film, par un original jeu de mises en
abyme, est une version moderne et pleine de drôlerie du
Ramayana.
Les dessins très colorés, le scénario inventif et la bande
son vous transporteront dans un univers décalé, amusant
et poétique.
Cote : DVD SIT ANI
Webographie
http: //visionsdinde. free. fr/
Site participatif ayant pour obj ectif de mettre en relation tous les passionnés de l'I nde en partageant
leurs expériences et connaissances.
Http: //fr. wikipedia. org/wiki/Hindouisme
http: //fr. wikipedia. org/wiki/Sikhisme
http: //fr. wikipedia. org/wiki/Jaïnisme
http: //fr. wikipedia. org/wiki/Bouddhisme
34
Pour aller plus loin
Adulte
Histoire des religions / Patrick Rivière. - Traj ectoire, 2007. Cote : 200. 9 RIV
Les spiritualités indiennes / Odon Vallet. - Gallimard, 1 999. Cote : 200. 9 VAL
Les philosophies de l'Inde / Jean Filliozat. - PUF, 201 2. Cote : 1 81 . 4 FIL
Dieux et déesses de l'Inde / Stéphane Guillerme. - Almora, 2006. Cote : 200. 954 GUI
Comprendre l'hindouisme / Alexandre Astier. - Eyrolles, 2006. Cote : 294. 5 AST
L'Ashram de Pondichéry / Maurice Magre. - Dire, 2000. Cote : 1 81 MAG
Sâdhanâ / Rabindranâth Tagore. - Albin Michel, 1 971 . Cote : 1 81 . 4 TAG
Shiva / Marie-Luce Barazer-Billoret et Bruno Dagens. - Gallimard, 2004. Cote : 294. 5 BAR
Le Mahâbhârata / traduit par Serge Demetrian. - Albin Michel, 2005. Cote : 294. 59 MAH
Le Mahabharata / réalisé par Peter Brook (2005) . - Cote : THE BROO M
La vie de Bouddha / réalisé par Martin Meissonnier (2004). Cote : 294. 3 BOU
Le Bouddha / Véronique Crombé. - Desclée de Brouwer, 2000. Cote : 294. 3 CRO
Revue Religions & Histoire n° 48 / j anvier-février 201 3 (dossier sur le bouddhisme)
Dhammapada / sous la resp. de Dong Le. Seuil, 2002. Cote : 294. 3 DHA
Le guide du yoga / de Aurobindo. - Albin Michel, 2007. Cote : 294. 52 AUR
Jeunesse
L'histoire des religions vol. 2 . AK Vidéo (2006). Cote : J 200 HIS (2)
1 7 contes du bouddhisme / Thalie de Molènes. Flammarion, 2000. Cote : C MOLE
Jours de noces / de Anita Ganeri. Gamma j eunesse, 1 999. Cote : J 204. 4 GAN
Jours de deuil / de Anita Ganeri. Gamma j eunesse, 1 999. Cote : J 204. 4 GAN
Venir au monde / de Anita Ganeri. Gamma j eunesse, 1 999. Cote : J 204. 4 GAN
35
D
U ZERO A L'INFINI
Cédric Limousin (sectionmultimedia)
Si les premières traces de notations mathématiques
actuellement connues remontent à 1 500 avant JC, certains
éléments liés à la civilisation de la vallée de l'I ndus vers 3000
av. JC semblent pouvoir être reliés à une forme de
numération (notamment des poids et mesures de céréales).
C'est dire si l'histoire des mathématiques ne date pas d'hier
dans cette partie du monde.
Lezéroàl'école
Rappelons pour mémoire qu'à la même époque le peuplement
de l'Europe n'est pas encore total et que la civilisation
minoéenne commence à peine à se développer en Crète !
L'essor de l'arithmétique a cependant réellement lieu en I nde vers la moitié du second millénaire av. JC
avec la rédaction de parties du Véda (ensemble de textes "révélés" précurseurs du boudhisme de
Siddartha), ils donneront plus tard naissance aux Sulvasutras ("manuels de la corde") donnant des
directives pour construire des autels sacrificiels vers - 800.
I l est intéressant de noter que ces textes contiennent des "triplets pythagoriciens" (tels que [3, 4, 5] ou
[5, 1 2, 1 3] : 5² = 3² + 4² et 1 3² = 5² + 1 2² ) quelques centaines d'années avant leur rédaction par le
célèbre mathématicien grec. La finalité de ces triplets était de pouvoir réaliser facilement des angles
droits.
Une des autres utilisations des mathématiques védiques était la constitution de calendriers
astronomiques, l'étude de l'Univers étant (entre autre) à l'origine de la fascination des philosophes et
religieux indiens pour les grands nombres. Alliées aux réflexions j aïns, ces études permettront
l'émergence du calcul moderne tel que nous le connaissons auj ourd'hui.
Car c'est un souverain du I I I ème siècle av. JC (Ashoka; -304, - 232) qui nous laisse les premières traces
d'un système de numération décimale sur les piliers de pierre. Ce système permettra aux j aïns de
pouvoir enfin écrire le nombre qui selon eux rythme l'Univers, la période de ce rythme étant de 2588
ans ; soit 1 01 3 065324 433836 1 71 51 1 81 8326 096474 890383 898005 91 8563 696288 002277 756507
034036 354527 92961 5 978746 851 51 2 277392 0621 60 9621 06 733983 1 91 1 80 520452 956027 069051
297354 41 5786 421 338 721 071 661 056 (ouf ! ). On peine à imaginer ce que pourrait donner ce nombre si
il devait être noté à l'aide d'un système additif comme celui des chiffres romains !
C'est à la même époque qu'est rédigé le Bakhshali qui introduit pour la première fois le zéro (ou bindu
noté par un point), les racines carrées ou encore le signe " – " initialement prévu pour exprimer les
dettes, et qu'est finalisé le système de numération que nous connaissons auj ourd'hui. Et oui, nos
fameux "chiffres arabes" sont en fait indiens !
36
De 600 à 1 200, la période dite "classique" voit foisonner les ouvrages "références" et ce dans un style
qui l'est pour nous bien moins puisque chaque concept algébrique est exprimé par son pendant
poétique.
Difficilement traduisibles pour cette raison, l'Aryabhatya (pour ne citer que le plus connu) et ses
équivalents serviront j usqu'au XI Vème siècle avec l'essor des mathématiciens du Kerala dont l'école a la
particularité de touj ours traiter géométriquement les problèmes algébriques. Si vous vous rappelez de
vos cours de troisième, cela consiste à résoudre (entre autre) une équation dans un repère orthonormé
(cf Karanamrta de Citrabahnu).
Notons que ces algébristes distingués découvriront également le calcul sériel des sinus et cosinus
quelques trois siècles avant Newton et le lien entre le zéro et l'infini (vous vous êtes déj à demandé
pourquoi votre calculatrice refuse de diviser par zéro ? ).
Ce rapide exposé ne serait pas complet sans évoquer le cas d'un
mathématicien de génie : Srinivasa Ramanuj an (1 887 – 1 920) : après avoir
raté son examen d'entrée à l'Université pour cause d'inintérêt profond pour
tout autre domaine que l'algèbre, il se procure A synopsis of elementary
Results in Pure & Applied Mathematics (G. S. Carr), ensemble d'enoncés non
démontrés. Srinivasa va passer des années à démontrer 61 65 théorèmes sans
aucune aide extérieure (! ) ce qui lui vaudra d'être admis à la prestigieuse
université de Cambridge qui lui décernera le titre de Fellowship of the Royal
Society, plus haute distinction possible.
SrinivasaRamanujan
De nos j ours, si les mathématiques indiennes sont moins connues, l'informatique a pris le relais. De
fait, les gouvernements indiens se sont rapidement rendus compte des nombreux avantages de ce
domaine : investissement initial faible, possibilité de gains rapides en terme de retour sur
investissement (et de notoriété sur la scène internationale) et attractivité accrue du pays.
Si les "call-centers" français sont principalement situés au Maghreb, on vous laisse deviner où sont
situés ceux des pays anglo-saxons. . .
Evolutiondela notationdeschiffres
37
Selection bibliographique
A propos de rien / Robert Kaplan. - Dunod : Quai
des sciences, 2004.
Résumé : L'histoire du "zéro"
remonte
aux
Sumériens,
même si sa découverte est
attribuée aux Indiens aux
environs de 600 av. J. -C. Le
zéro est parvenu en Europe de
l'Ouest au Moyen Âge, grâce
aux commerçants arabes. Il
est devenu un élément
important
dans
le
développement
de
la
numération et de l'analyse
Notre avis : Professeur à Harvard et passionné de
mathématiques, R. Kaplan nous propose un historique de
ce "non-chiffre" qu'est le zéro.
Très didactique, il lie histoire, philosophie et même poésie
afin de nous montrer comment l'évolution de la pensée
permet (ou non. . . ) à une civilisation d'aborder des
concepts qui lui était auparavant étrangers.
Commerce, mysticisme ou sciences dures, autant de
domaines qui seraient bien différents sans ce petit "rien"
qui fait toute la différence.
Un essai accessible à tous sans avoir besoin. . . de sortir
d'Harvard !
Cote : 51 0.9 KAP
mathématique.
Zéro, la biographie d'une idée dangereuse /
Charles Seife. - LC Lattès, 2000.
Résumé : Un essai sur le zéro,
chiffre énigmatique,
tantôt
rejeté tantôt idôlatré par des
civilisations depuis l'Antiquité.
Un voyage dans le temps et
l'histoire des mathématiques
Notre avis : Grand ordonnateur parmi les mathématiques
modernes, le zéro est riche d'une histoire aussi complexe
que ses possiblités sont infinies. Charles Seife nous
détaille ici les deux : anecdotes militaires et
scientifiques, concepts philosophiques et petite et grande
histoire, rien ne manque au tableau.
Un ouvrage qui réussira même à vous faire rire tout en
vous faisant voyager des bords de l'Euphrate au confins
des trous noirs. . .
Cote : 51 0.91 SEI
38
Pour aller plus loin
Une brève histoire des maths / David Berlinski. - Saint-Simon, 2004. Cote : 51 0 BER
L'empire des nombres / Philippe Truffaut. - Arte Vidéo, 2008, 53mn. Cote : 51 3 GUE
L'empire des nombres / Denis Guedj . - Gallimard Jeunesse, 1 996. Cote : 51 3 GUE
Histoire Universelle des chiffres / Georges I frah. - Robert Laffont, 1 994. Cote : 51 3 IFR
Histoire des nombres / collectif. - Taillandier, 2007. Cote : 51 2. 7 HIS
L'Histoire des sciences pour les nuls / Vincent Jullien. - First Edition, 2009. Cote : 509 JUL
Webographie
http: //tinyurl. com/axsnne9 et http: //tinyurl. com/a2uvtne
Les origines indiennes du zéro.
http: //tinyurl. com/aws5atp
Bel article très fouillé sur les mathématicien j aïns (en anglais).
http: //tinyurl. com/a3bx964
Pour en savoir plus sur la diffusion de l'informatique dans la région du Kérala.
http: //tinyurl. com/b9rnj7b
Un dossier très complet sur l'histoire des maths en I nde.
http: //tinyurl. com/b2kpua9
Pour tout savoir sur la vie de Srinivasa Ramanuj an.
http: //tinyurl. com/a867uyd
"Du zéro à l'ordinateur : Une brève histoire du calcul" par Christian Piguet & Heinz Hügli.
39
K
AMA OU L'EROS INDIEN
GeoffroyDadier(sectionadulte)
En I nde, trois valeurs régissent la vie quotidienne des hommes et des
femmes : Dharma, les Devoirs ; Artha, les Possessions et Kâma,
l'Amour.
Chaque valeur a fait l'obj et d'un traité et l'enseignement de l'Amour se
trouve dans les Kâma-sûtra ( "Les figures de l'amour") ouvrage rédigé
au Vème et VI ème siècle par Vâtsyâyana.
Tout comme Eros chez les Grecs, Kâma est représenté avec un arc et
des flèches. I l symbolise lui aussi le désir et plus particulièrement le
désir amoureux.
Décrit comme le plus beau des dieux, il porte un arc fait de canne à
sucre dont la corde est une chaîne d'abeilles ; ses flèches sont faites
des cinq fleurs qui inspirent l’ amour et représentent les cinq sens : le
j asmin, le champaka, le shirisha, le lotus bleu et la fleur de manguier.
I l possède deux ou huit bras et il est entouré d'oiseaux, de j eunes nymphes (appelées Apsara ou
nymphes célestes) et de musiciens. Avec un perroquet pour monture, il est l'évocation du printemps,
c'est-à-dire la saison des amours. Jeté à la mer étant enfant, par un démon j aloux, il fut avalé par un
monstre marin (makara). C'est pour cela qu'il porte un makara comme emblème sur sa bannière rouge.
Considéré comme la première manifestation de l'être dans le Rig Veda (collection d'hymnes sacrés de
l'I nde antique remontant entre 1 500 et 900 av. J. C. ), il est né de lui-même et est qualifié de ananyaj a,
c'est-à-dire "né de nul autre".
On le considère aussi comme le fils de Lakshmi (déesse de l’ Opulence) et de Vishnou (Celui qui
maintient le Monde) alors que dans d'autres textes on précise qu’ il est le fils de Dharma (la Loi
Cosmique) et de Shraddha (la Foi).
Dans les Purânas (recueil mythologique et religieux composé entre 400 et 1 000 ap. J. C. ), il est devenu
le dieu de l'amour sensuel : le Manmatha (le "tourmenteur " des âmes).
I l a pour épouses Pritî et Ratî, déesses du Désir, de la Luxure et de la Volupté.
D'après la légende, il aurait été brûlé par le troisième oeil de Shiva pour le
punir de l’ avoir sorti de sa méditation et serait devenu "sans corps"
(Ananga). Son épouse Ratî aurait alors imploré Shiva de lui en donner un
autre.
I l continue a être célébré pendant la fête du printemps (Holi) période
favorable aux mariages et est vénéré par les yogis qui voit en lui une
libération du désir. I l symbolise le moteur qui pousse les hommes à la
perpétuation de leur espèce et son histoire en fait une divinité très proche
des hommes.
40
Selection bibliographique
Les kâma-Sûtra, figures de l'Amour / par
Vâtsyâyana ; photographie de Roland Michaud. Zulma, 2001 .
Résumé : Cet ouvrage est un
classique
du
savoir-vivre
amoureux. Il est accompagné de
photos de miniatures érotiques
indiennes du XVIIe et du XVIIIe
siècle
et
le
texte
est
directement traduit du sanskrit.
Le souci des plaisirs : construction d'une
érotique solaire / écrit par Michel Onfray. Flammarion. 2008.
Résumé : Vingt siècles de
christianisme ont fabriqué
un corps déplorable et une
sexualité catastrophique. À
partir de la fable d'un Fils
de Dieu incarné en Fils de
l'Homme, un mythe nommé
Jésus a servi de premier
modèle à l'imitation : un
corps qui ne boit pas, ne
mange pas, ne rit pas, n'a
pas de sexualité - autrement
Notre avis : Considérer les Kâma-sûtra comme simple
objet d'excitation érotique est une erreur. La lecture de
l'ouvrage montre qu' il y est question d'éducation sexuelle
entre hommes et femmes mais aussi des moeurs de
l'époque et du savoir-vivre en matière de goût et de
relations humaines.
L'aventure amoureuse est ainsi expliquée à ceux qui
voudraient la vivre et pour mieux l'appréhender, l'auteur
nous donne toutes les clés en sa possession pour nous
aider à atteindre notre but : le plaisir.
Cote : 1 81 .4 VAT
Notre avis : Un ouvrage passionnant et richement
illustré, dans lequel Michel Onfray explore ce qu'il
appelle l'érotique chrétienne "nocturne" et qu'il compare
à une érotique indienne dite "solaire". Il y est question du
corps christianisé et refoulé d'un côté et de son opposé
c'est-à-dire sa libération et sa jouissance de l'autre.
Une vingtaine de pages est aussi consacrées aux temples
de Khajurâho et à l'analyse des fameuses scènes
érotiques sculptées. Un régal !
Cote : 1 71 .4 ONF
dit, un anticorps. . .
41
Pour aller plus loin
L'ascète du désir / écrit par Sudhir Kakar et traduit de l'anglais par Bernard Turle. - Seuil, 2001 . Cote :
R KAKA A
Le sexe ni la mort : trois essais sur l'amour et la sexualité / écrit par André Comte-Sponville. - Albin
Michel, 201 2. Cote : 1 28. 46 COM
Webographie
http: //www. couleur-indienne. net/L-amour-et-la-passion-dans-l-art-et-la-litterature-indienne-ou-lInde-du-Tendre_a28. html
"Couleur indienne" est un site très bien documenté sur l'I nde. Cette page est consacrée à l'amour et la
passion dans l'art et la littérature indienne.
http: //www. couleur-indienne. net/Amour-et-erotisme-dans-la-tradition-hindoue_a78. html
Touj ours "Couleur indienne", cette fois sur la thématique de l'amour et de l'érotisme dans la tradition
hindoue. I nstructif.
Wikipédia :
Kâma : http: //fr. wikipedia. org/wiki/K%C3%A2ma
Kâma-sûtra : http: //fr. wikipedia. org/wiki/K%C3%A2mas%C3%BBtra
Temples de Khaj urâho : http: //fr. wikipedia. org/wiki/Khajur%C3%A2ho
http: //whc. unesco. org/fr/list/240/
42
L
A LITTERATURE INDIENNE
CONTEMPORAINE AU FEMININ
AudreyBouvier(sectionadulte)
AbhaDawesar
Anita Desai
KiranDesai
BulbulSharma
L'inde est un pays immense, flamboyant et débordant de vivacité, mais il est aussi pétri de
contradictions. Alors qu'il se prépare à devenir la troisième puissance mondiale d'ici 2050, il compte
paradoxalement plus de trois millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Et il en est de
même pour sa littérature qui serait, dit-on, l'une des plus anciennes qui soient. Alors que quelques 1 6
000 maisons d'édition parsèment auj ourd'hui le pays, qui occupe le troisième rang mondial en matière
de publications en langue anglaise (derrière les Etats-Unis et la Grande-Bretagne), l'I nde compte
pourtant plus de cinq cent millions d'analphabètes. . .
Mais c'est précisément sur ce paradoxe propre à l'I nde, pays partagé entre le poids de son histoire et de
ses traditions et un présent en pleine mutation, que s'ancre la littérature indienne moderne. Ainsi, dans
le sillage de Salman Rushdie qui a ouvert la littérature indienne sur le monde grâce à ses Enfants de
minuit (Booker Prize 1 981 ), la nouvelle génération d'écrivains s'attache à éclairer les mille contrastes
de l'I nde.
Or, les nouveaux talents de la littérature indienne contemporaine se révèlent être souvent féminins.
C'est l'une des caractéristiques fortes de notre époque où les conditions de la femme indienne
s'améliorent grandement, même s'il reste encore beaucoup à faire. Cette littérature au féminin se
caractérise par des audaces thématiques et stylistiques ainsi que par un souci de redéfinir l’ idée
d’ indianité en situant le plus souvent ses récits ailleurs qu’ en I nde.
Anita Desai, Radhika Jha, Kiran Desai, Bulbul Sharma, Anuradha Roy, Chitra Banerj ee Divakaruni,
Bharati Mukherj ee, Shashi Deshpande, Abha Dawesar. . . sont ainsi devenues les nouvelles voix de la
littérature indienne et lui apportent un souffle vivifiant.
C.B.Divakaruni ShashiDeshpande RadhikaJha
AnuradhaRoy
B.Mukherjee
43
Selection bibliographique
L'odeur / Radhika Jha. - Arles : P. Picquier, 2005.
Résumé : Quand son père est
tué dans une émeute au
Kenya, Lîla quitte les grands
espaces africains pour un
appartement
exigu
en
banlieue parisienne, chez son
oncle et sa tante, d'origine
indienne comme elle. C'est
ainsi qu'elle découvre Paris
et que sa vie prend un
nouveau cours, riche en
rencontres
déroutantes - avec pour seul repère la singularité de son
odorat qui fera merveille dans l'art culinaire et qui, peu à
peu, colorera les moindres moments et émotions de son
existence. Elle suivra avec son nez un univers d'arômes,
d'épices et de sensualité jusque dans les péripéties de sa
vie amoureuse. Et ce don qui est aussi une malédiction
deviendra la clé d'une nouvelle découverte de soi et du
monde.
Mangue amère / Bulbul Sharma. Picquier, 201 0.
Arles : P.
Résumé : Des instantanés au coeur
d'une famille indienne, de la
difficile cohabitation des épouses
avec les belles-mères, des mères
avec les fils, à travers des
anecdotes douloureuses, drôles et
macabres.
Notre avis : Née à Delhi en 1 970, Radhika Jha perd sa
mère à trois ans, grandit à Bombay puis atterrit dans un
pensionnat himalayen avant d'obtenir une bourse pour
aller poursuivre ses études aux Etats-Unis. Ensuite elle
découvre la France et la Suisse, avant de rentrer en Inde.
Aujourd’hui, Radhika Jha vit à Delhi.
L'Odeur est son premier roman, il a reçu le prix de la
Fondation Guerlain en 2002. "Au début, j'avais l'intention
d'écrire quelque chose de court sur une idée qui m'était
venue à Paris, l'histoire d'une femme obsédée par son
odeur et par ses racines. Finalement, j'ai pris tant de
plaisir à l'écrire qu'elle s'est passablement amplifiée",
livre-t-elle lors d’une interview.
Empli de couleurs et d’odeurs, ce roman à la sensualité
envoûtante et saturé de volupté est un bel hommage à
l’art culinaire et à l’Inde, terre natale de l’auteure, pays
des senteurs et des saveurs s'il en est. Une lecture où
tous les sens sont à l'honneur, à savourer avec bonheur.
Cote : R JHA O
Notre avis : Mangue amère est un savoureux festin de
contes racontés à tour de rôle par huit femmes
rassemblées pour préparer un repas en l'honneur d'un
défunt. Tout au long de la journée, tandis que leurs mains
découpent, nettoient, préparent les légumes et
décortiquent le riz, ces cuisinières se racontent des
histoires qui plongent le lecteur au coeur de la vie
quotidienne des femmes indiennes. Bulbul Sharma montre
avec talent la difficulté de ces dernières pour trouver une
place dans un pays en pleine mutation. Cependant,
tiraillées entre le respect des traditions et de légitimes
désirs d'émancipation, ses héroïnes ont surtout du
caractère et n'hésitent pas à faire entendre leur voix ! Un
roman très attachant, triste, doux, amer, furieux, tout en
émotions. . . à l'image de la cuisine indienne. Un vrai régal.
Cote : R SHAR M
44
Sensorium / Abha Dawesar. d'Ormesson, 201 2.
Paris : Héloïse
Résumé : Vivant aux EtatsUnis, Durga, jeune artiste
indienne, est en voyage sur sa
terre natale alors que sa vie
part à la dérive. Son cousin la
conduit chez un voyant. La
jeune plasticienne est alors
troublée par les prédictions
formulées. Lui faut-il expier
le lourd péché qu'elle aurait
commis lors de sa vie
antérieure ? Son esprit cartésien se rebelle, mais son
coeur balance entre les croyances hindoues et la raison
occidentale.
Notre avis : Sensorium est le cinquième roman d'une
jeune romancière indienne talentueuse qui appartient à
la nouvelle génération d'écrivains anglophones issus de
l'Inde. Il s'agit d'un roman amplement autobiographique.
L'ouvrage raconte les tribulations d’une artiste vivant à
New York et tiraillée entre son héritage indien et la
modernité occidentale qui a forgé sa sensibilité. "L’un des
problèmes qui se posent lorsque l’on appartient à trop
d’endroits à la fois est l’impossibilité de se défaire d’une
culture, d’un pays et de tout un mode de vie en raison
des influences contraires d’une autre culture", explique
la narratrice en parlant du dilemme auquel est
confrontée Durga, son personnage principal. Roman
ambitieux, foisonnant et complexe, où l'auteure conte
avec talent sa quête d'identité, tiraillée entre Orient et
Occident.
Cote : R DAWE S
Pour aller plus loin
Le jeûne et le festin / Anita Desai. - Mercure de France, 2001 . Cote : R DESA J
Un village près de la mer / Anita Desai. - Gallimard, 1 982. Cote : RAD DESA V
La perte en héritage / Kiran Desai. Ed. des 2 terres, 2007. Cote : R DESA P
Question de temps / Shashi Deshpande. - Picquier, 2007. Cote : R DESH Q
Ma soeur, mon amour / C. B. Divakaruni. - 1 0/ 1 8, 2005. Cote : R DIVA M
La maîtresse des épices / C. B. Divakaruni. - A vue d'oeil, 2006. Cote : LVR DIVA M
L'éléphant et la Marut i / Radhika Jha. - Picquier, 2007. Cote : R JHA E
Des lanternes à leurs cornes attachées / R. Jha. - Picquier, 201 1 . Cote : R JHA L
Jasmine / Bharati Mukherj ee. - Gallimard, 1 995. Cote : R MUKH J
Un atlas de l'impossible / Anuradha Roy. - Actes Sud, 201 1 . Cote : R ROY A
45
Webographie
http: //www. indeenlivres. com/
Le portail de l'I nde en livres.
http: //fr. wikipedia. org/wiki/Litt%C3%A9rature_indienne
La littérature indienne selon Wikipédia.
http: //www. mollat. com/dossier/en_vitrine_visages_de_la_litterature_indienne_d_aujourd_hui8335. html
Article de la librairie Mollat : Visages de la littérature indienne d'auj ourd'hui.
http://www.lemonde.fr/livres/article/2007/03/22/litterature-indienne-sur-la-toile_88631 7_3260.html
Article du Monde : La littérature indienne sur la Toile.
http: //www. lexpress. fr/culture/livre/la-nouvelle-litterature-indienne_1 202837. html
Article de L'Express : La nouvelle littérature indienne.
http: //www. bief. org/Publication-2848-Article/La-litterature-indienne-dans-l-edition-francaisepanorama. html
Article du BI EF (Bureau I nternational de l'Edition Française) : La littérature indienne dans l'édition
française.
http: //www3. u-cergy. fr/sari/spip. php?article4
Article du SARI (Société d'Activités et de Recherches sur les mondes I ndiens) : La littérature écrite par
des femmes.
LeTajMahal
46
Zoom sur. . . les langues de l'Inde
La littérature indienne est d’ une richesse remarquable. Mais elle est plus célèbre que connue.
Pourtant, elle s'impose depuis trois décennies comme le nouveau laboratoire de l'imaginaire universel.
Rien d'étonnant à cela quand on se souvient que l'I nde embrasse un territoire immense qui compte
plusieurs centaines de langues, dont 22 sont officiellement reconnues (parmi elles le bengali, l’ ourdou,
le népalais, le penj abi, le tamoul, le sanskrit , …) et 2 sont les langues officielles (le hindi et l’ anglais).
Cela fait de l’ I nde l’ un des pays les plus divers au monde sur le plan linguistique.
http: //www. indianthali. fr
47
L
ES CONTES DE L'INDE
EvelyneGuignabert(sectionjeunesse)
Le Panchatantra est composé de cinq (pancha) livres (tantra).
C'est le plus ancien recueil de contes qui nous soit parvenu. I l
aurait été écrit au Vème ou au VI ème siècle par un brahmame
nommé Vishnushaman à la demande d'un raj a comme guide de
gouvernement à destination des princes. Sous forme de fables et
de contes, ce recueil nous raconte l'histoire de deux chacals
Karataka et Damanaka. L'influence du Panchatantra se retrouvera
dans le Kalila Wa Dimna arabo-persan et dans les Fables de La
Fontaine.
Le plus grand recueil de contes indiens date du XI ème siècle.
Rédigé en sanskrit par le brahmane Kashmirien Somadéva à
l'attention du roi Ananta (1 029-1 064). C'est une oeuvre
considérable. Somédava l'appela l 'Océan (sagara) réunissant ses
rivières (sarit) que sont les contes traditionnels (katha) ;
autrement dit, le kathasaritsagara ou l'Océan des rivières des
contes. Cette oeuvre comprend trois cent cinquante histoires
regroupées en dix-huit livres. Traditionnellement, dans le conte
indien, les histoires sont reliées les unes aux autres et enchâssées dans un récit qui sert de cadre. Le
Kathasaritsagara est l'un des chefs-d'oeuvre de la littérature sanskrite classique.
Selection bibliographique
Le singe et le crocodile / écrit par et illustré par
Paul Galdone. - Circonflexe, 2007.
Résumé : Un crocodile est bien
Notre avis : Un conte plein de sagesse qui illustre
parfaitement l'expression "malin comme un singe".
Les illustrations de Paul Galdone vives et colorées
apportent une touche de gaïté.
Cote : C GALD
décidé à dévorer un jeune singe
agile qui vit dans un manguier.
Mais le singe ne se laisse pas
facilement attraper. . .
48
Le grand courage de Petit Babaji / Bannerman
Helen, Marcellino Fred. - Bayard, 1 998.
Notre avis : Un très beau conte indien pour les plus petits
subtilement illustré par Fred Marcellino, illustrateur et
graphiste américain.
Cote : C BANN
Résumé : Le petit Babaji,
vêtu de ses plus beaux habits
va se promener dans la
jungle.
En chemin,
il
rencontre quatre tigres tous
très forts. Le petit Babaji
n'est pas de taille à lutter. . .
Mais la force ne suffit pas
toujours. Après maintes
péripéties, le petit Babaji , trouvera le moyen de se tirer
de ce mauvais pas.
Mourgui, la petite poule rousse / NoêllesChembayil. - Actes Sud j unior, 201 1 .
Résumé : Mourgui, la petite
poule rousse est une petite
poule dodue qui mène une vie
paisible dans les bois. Elle
passe de bons moments avec sa
meilleure amie, Mayour, la
paonne. Mais le renard guette. . .
Notre avis : Une très belle adaptation du conte
traditionnel "la petite poule rousse". Les illustrations sont
de l'art tribal Warli, d'origine indienne.
Cote : C DEFF
Webographie
http: //www. couleur-indienne. net/Les-tetes-interverties-Un-conte-de-l-Inde_a1 77. html
Couleur I ndienne, une passerelle entre l'I nde et la France.
http: //guytetreault. com/gtfr/index. php?option=com_content&task=view&id=37&Itemid=1
Guy Tétreault nous propose un voyage dans l'imaginaire des contes de l'I nde ancienne.
http: //www. biography. com/people/rudyard-kipling-9365581
Un site sur Rudyard Kipling.
49
Pour aller plus loin
La naissance de ganesh / Marie Sellier ; ill. Catherine Louis. - Picquier Jeunesse, 2007. Cote : C SEL L
Contes du Bengale: Le prince aux rubis et autres contes / Lal Behary Day, collecteur ; ill. Hélène
Muller. - Ecole des Loisrs, 2008. Cote : C CONT
Contes du vampire / Catherine Zarcate ; ill. Rémi Saillard. - Syros Jeunesse, 2005. Cote : C ZARC
Contes de la sagesse indienne: Histoire de Demneh et Kelileh / écrit par Marc Séassau ; ill. Frédéric
Sochard. - Castor poche-Flammarion, 201 0. Cote : C SEAS
Il était une fois une souris. . . / Marcia Brown ; ill. Marcia Brown. - Genévrier, 201 2. Cote : C BROW
Le tapis en peau de tigre / Gérald Rose ; ill. Gérald Rose. - Albin Michel-Jeunesse, 201 1 . Cote : C ROSE
Sous le grand banian / Jean-Claude Mourlevat ; ill. Nathalie Novi. - Rue du monde, 2005. Cote : C
MOUR
Raja: le plus grand magicien du monde / Carl Norac ; ill. Aurélia Fronty. - Didier Jeunesse, 2009. Cote :
C NORA
La faim du lion / Gita Wolf ; ill Roy I ndrapamit Roy. - Seuil Jeunesse, 2003. Cote : C WOLF
A DECOUVRIR PENDANT LA SEMAINE INVITATION A :
Scolaires
2 spectacles de Nathalie Le Boucher sont proposés grâce su soutien financier de la Communauté des
Communes du Pays d'Aubenas-Vals.
Théâtre de Vals-Les-Bains / Les inscriptions sont déjà closes.
Lectures et contes
Entrez dans un monde coloré, rempli de bêtes aux formes fantastiques et de récits palpitans.
Médiathèque Jean Ferrat / Mercredi 1 3 février 1 0h30. Samedi 1 6 février 1 5h30.
"Les enfants content l'Inde"
La CLI S de Beausoleil a suivi un atelier "enfants conteurs" avec la conteurse Chloé Gabrielli. I ls
donneront une représentation de contes venus de l'I nde.
Médiathèque Jean Ferrat / Mardi 1 9 février 1 5h.
Conte musical
Conte musical par la Compagnie des Bulles et Des Grains.
Histoires d'éléphants, de princesses, de dieux et de tigres. . .
Centre Social A. C. A. L. J/Seibel / Jeudi 21 février à 21 h. Tarif : au chapeau.
50
PARTIR EN INDE GRACE A
LA BANDE DESSINEE
ArianeSallé(sectionjeunesse)
Etant donné que la bande dessinée est un genre plutôt
porté vers le récit d'aventures, que ses personnages
manifestent souvent des envies de voyager dans des
contrées lointaines, réelles ou imaginaires, il nous a
semblé intéressant de voir de plus près comment, un
pays tel que l'I nde, y a été traité. Alors quels titres
pouvons-nous retenir et quel regard porte-t-on sur ce
pays dans la bande dessinée ?
Lavie deBouddha
I l ne fait aucun doute que, pour les auteurs de bandes dessinées, l'I nde, de par ses traditions, ses
croyances, la beauté de son imagerie, constitue une mine d'inspiration. Ainsi dans les différentes séries
de bandes dessinées sont évoqués tour à tour des suj ets comme : la période de l'impérialisme et de la
colonisation anglaise, la répartition de la société en castes, une I nde à deux vitesses (faste des
maharadj ahs/ pauvreté extrême dans la rue), les croyances (bouddhisme, sikhisme. . . ) mais aussi
l'exotisme et la sensualité, la magnificence des palais et des paysages.
Lorsque l'on recherche des bandes dessinées qui abordent un pays particulier, on tombe sur deux types
de scénarios : soit l'entièreté de la série se déroule dans le pays ; soit il s'agit d'une série dans laquelle
les héros vont d'aventures en aventures et, dans ce cas là, seuls quelques titres de la série se déroulent
dans le pays. Dans ce deuxième cas de figure, le plus souvent, le pays concerné n'est qu'un prétexte
(décor, arrière-plan) pour donner lieu à de nouvelles aventures. A la lecture de plusieurs albums autour
de l'I nde, ceux dont le récit se déroule entièrement dans ce pays offrent un plus grand intérêt sur le
plan de l'Histoire, des coutumes et des croyances. Sans parler d'une immersion totale, l'I nde pour le
coup ne passe pas au second plan mais est un élément du scénario à part entière. Ce sentiment
d'authenticité atteint son sommet lorsque l'on lit une bande dessinée écrite par un auteur d'origine
indienne, et on ne saurait trop vous recommander de lire celles de Sarnath Banerj ee.
A tous ceux qui aiment la lecture de bandes dessinées mais aussi à tous ceux qui ont envie d'emprunter
un autre chemin pour découvrir certains aspects de l'I nde, nous proposons trois coups de coeur et une
petite liste complémentaire.
51
Selection bibliographique
Chaabi, la révolte (BD en 3 tomes) / Texte
Avis : Chaabi présente un personnage fascinant
Résumé : Cette série BD s'ouvre
avec la mort du héros, Chaabi,
dans une province reculée du
nord de l'Inde. C'est grâce au
travail d'investigation d'une
journaliste de Calcutta, Mayome
Banerjee, que petit à petit, le
lecteur suit le parcours de ce
jeune enfant qui, à la tête d'une
bande d'insurgés, mena une lutte
acharnée contre le gouvernement en place et son
oppression.
Cote : BDA CHA
Richard Marazano ; ill. de Xavier Delaporte. Futuropolis, 201 1 .
Calcutta / texte et ill. de Sarnath Banerj ee. Denoël - 2007.
Résumé : Suite au décès de son
grand-père, un jeune indien
installé à Londres, retourne en
Inde pour y récupérer un livre
détenu autrefois par celui-ci. Cet
ouvrage vieux de 200 ans,
constitue une somme d'histoires
qui relatent des trafics financiers
et des affaires de moeurs ayant
eu cours à Calcutta sous l'Empire.
qui, malgré sa j eunesse, met en avant des
qualités admirables et nécessaires dans la lutte
pour une cause : courage, détermination, don de
soi. C'est l'histoire d'un combat mené j usqu'au
bout, avec toute l'implication et l'abnégation que
cela exige ; un combat situé au coeur de l'I nde
mais qui fait référence à bien d'autres luttes qui
peuvent être menées de par le monde. Le va-etvient du récit entre présent et passé permet
également de découvrir la mise en place de cette
révolte selon différents points de vues et de
prendre conscience de tous les acteurs impliqués.
Une BD qui se détourne du côté "exotique" du
pays pour s’ intéresser à l'I nde des opprimés.
Avis : Calcutta présente une mise en abîme puisqu'en
lisant ce récit, on se trouve à avoir entre les mains une
partie de ce fameux ouvrage et à le lire. Voici le premier
coup de maître de l'auteur. D’autre part, cette bande
dessinée emboîte les récits comme des poupées russes,
une histoire en amène une autre, nous emmenant parfois
très loin du récit initial. Au fil de ces histoires, différentes
époques se succèdent et des personnages réels et
imaginaires se croisent. On peut être déboussolé à la
lecture de cette fresque, être comme perdu dans le temps
et dans la narration, mais c'est sans doute l'effet voulu par
l'auteur. Calcutta nous offre également un regard
pertinent sur la période de l'Empire, sur une ville entre les
mains des Anglais et des Indiens, sur un certain nombre de
traditions et de coutumes. Un récit déroutant et
envoûtant, accompagné d'un beau graphisme en noir et
blanc.
Cote : BDA BANE
52
Indian dreams – 1 er cycle (Tome 1 à 4 ) / Texte
et ill. de Jean-François Charles. 201 0.
Casterman,
Résumé : Emy va, contre son
gré, être obligée de se
replonger dans un lointain
passé qu'elle souhaitait avoir
oublié. Un beau jour, elle se
retrouve avec le journal
intime écrit par sa mère,
Amélia, un journal qui
retrace les années qu'a
vécues cette dernière en
Inde avec Emy pour y
retrouver son mari, Thomas. Emy ne sait pas encore que
la découverte de ce journal va être le point de départ
d'une série d'aventures à travers l'Inde et le moyen de
lever le voile sur un certain nombre de mystères.
Avis : Même si ce récit nous promène entre différentes
époques (impérialisme, seconde guerre mondiale, années
60), entre différents lieux (différentes régions de l'Inde,
Angleterre), le coeur de son intrigue se situe en Inde.
L'Inde est ici présentée comme un pays rempli de
mystères, de luttes de pouvoir, de mysticisme, et où les
personnages donnent libre cours à leur sensualité. India
dreams retrace également des histoires de métissage
entre Indiens et Anglais, et ses héros, de générations en
générations, sont en quête de leurs origines. Une grande
saga familiale rythmée de nombreux rebondissements.
Cote : BDA INDI
Pour aller plus loin
Corridor / Texte et ill. de Sanarth Banerj ee. - Vertige Graphic, 2006. Cote : BDA BANE
La vie de Bouddha (BD en 8 tomes) / Texte et ill. de Osamu Tezuka. - Tonkam, 2004 à 2006. Cote :
BDA VIED
Le vampire de Bénarès (BD en 3 tomes) / Texte et ill. de Georges Bess. - Glénat, 201 1 à 201 2. Cote :
BDA VAMP
Kari / Texte et ill. Amruta Patil. - Au diable Vauvert, 2008. Cote : BDA PATI
Maharadja / scénario de et dessiné par Joann Sfar. - Delcourt, 2007. Cote : BDA SFAR M
Webographie
www. fantastikindia. fr › Dossiers › Tendances
Un site dans lequel on trouve tout un article sur les différentes bandes dessinées (anciennes et plus
récentes) dont l'action se situe en I nde.
53
L
'ART CONTEMPORAIN EN INDE
VéroniqueD'Abrigeon(sectionjeunesse)
L'I nde actuelle se révèle être un formidable vivier de création. Cette nouvelle puissance économique de
plus d'un milliard d'habitants se découvre une âme artistique auprès des autres nations. Des expositions
de par le monde mettent à l'honneur des artistes indiens qui sont plus connus à l'étranger que dans leur
propre pays. L'avancée se traduit à petit pas par la construction du plus grand musée d'Art d'Asie à
Kolkata (KMOMA) qui coûtera la bagatelle de 64 millions d'Euros et sera terminé en 201 5, et par des
expositions dans des galeries privées comme "la Coromandel Art Gallery" et la " Made in Gallery" à
Pondichery nouveau lieu de l'art contemporain en I nde.
Le contexte politique montre que même si l'I nde est un régime moins autoritaire que la Chine, la
censure et la répression existent. Ceci dit, l'Art contemporain considéré comme trop élitiste, ne perçoit
que très peu, voire aucun soutien gouvernemental. I l bénéficie de la générosité des mécènes. Selon la
critique d'Art Geeta Kapur, les artistes doivent "tenir bon face aux idéologies oppressives tout en
maintenant le respect des castes". On note une volonté de leur part de se réunir en un collectif pour
lutter contre la censure. L'abandon du modèle colonial et le rej et progressif de l'Art moderne
occidental, le recours aux nouvelles technologies, l'inspiration autobiographique, l'écologie. . . sont les
fondamentaux de leur création.
"L'I ndia Highway", sorte d'itinérance artistique, où est regroupé une trentaine d'artistes indiens, a
parcouru le monde durant cinq ans dans le but d'exposer plus de cent œuvres. Même si elle a fait
découvrir de nombreux artistes, cette manifestation artistique a fait naître le sentiment que ce sont
touj ours les mêmes artistes qui sont mis en avant.
Au musée d'Art Contemporain de Lyon, plusieurs artistes faisant partie de "l'I ndia Highway" ont exposé
durant six mois en 201 1 . I ls ont également été accueillis à Paris au Centre Pompidou, au Grand Palais, et
pour la première fois l'I nde participe à la biennale d'Art Contemporain de Venise en y installant son
propre pavillon.
Voici donc une photo représentant une des œuvres de l'artiste indien Gigi Scaria avec son ascenseur
magique.
On ne s'attendait pas à une telle sobriété de la part des artistes indiens, c'est une découverte
inattendue et pleine de surprises. . .
54
Pour conclure, j e vous présente un petit panel des artistes indiens contemporains les plus célèbres
comme :
RINA BANERJEE , artiste plasticienne, née en 1 963 à Calcutta, qui s'est installée à
New-York où elle travaille. De nombreuses expositions sont à son actif comme en
201 1 au Musée Guimet à Paris, en 201 0 à la galerie Nathalie Obadia à New-York,
au San Jose Museum of Art en Californie, à la Devi Foundation à Delhi, en 2008 à
l'espace Claude Berri à Paris, en 2007 pour l'expo I fear, I believe à la Gallery
Espace à New Delhi, en 2006 pour le Berlin Art Forum à la Galerie Volker Diehl à
Berlin. . .
SUBODH GUPTA est né à Khagaul au Bihar dans une famille
très pauvre, vit et travaille à Delhi. Très attaché à la
culture indienne, il représente les thèmes favoris indiens
comme la vache, les ustensiles de cuisine, le scooter du
livreur de lait, la bouse de vache. . . A travers ses œuvres, il
tente de répondre à plusieurs questions sur l'identité, la
politique, la nation. . . I l a exposé à New York en septembre
2001 , au j ardin d'acclimatation à Paris en 2007, au Centre
Pompidou en 201 1 pour l'exposition Paris-Delhi-Bombay. . . I l
est considéré comme un des artistes indiens les mieux payés
au monde, ses œuvres se négociant à plus d'un million de dollars.
RAVINDER REDDY est né en 1 956 dans l'Andhra Pratesh en I nde. I l
travaille essentiellement sur des thèmes iconographiques ; ses statues
sont monumentales. I l a publié deux livres : "l'I nde - Andhra Pradesh" en
2002 et "Hyderabad Portrait d'une ville" en 2006 couvrant l'histoire, la
culture et les monuments de Hyderabad. I l a obtenu deux prix :
« I ncredible I ndia Award" et le"Prix du tourisme national" en 2004.
ANISH KAPOOR est né à Bombay en I nde en 1 954, il est plasticien, ses
œuvres font partie des collections des plus grands musées du monde. I l a
eu différents prix comme à la Biennale de Venise en 1 990 où il
représentait la Grande-Bretagne, le prix Turner Prize, le prix Praemiun
imperiale en 201 1 . I l a été également l'artiste d'expositions individuelles
maj eures de la Tate et Hayward Gallery de Londres, de la Kunsthalle Basel
en Suisse, du Musée de la Reine Sofia de Madrid. . .
55
Selection bibliographique
Art Contemporain indien : contemporain, un
mot, plusieurs cultures / Hervé Perdriolle. - 5
continents, 201 2.
Résumé : Ce livre présente
une
sélection
d'œuvres
indiennes par le critique
d'Art Hervé Perdriolle. Au
cours de ses voyages en
Inde, dans plusieurs régions,
il a photographié des
artistes mettant en scène
leurs
créations
contemporaines compilées
d'Art Populaire. . .
Bestiaire du Gange : Poèmes classiques /
Rambharos Jha. - Actes Sud j unior 201 1 .
Résumé : Magnifique
bestiaire
poétique
animalier
représenté
par des sérigraphies de
Rambharos Jha.
Notre avis : Un livre inattendu sur l'art contemporain
indien. Nous sommes plongés dans deux univers : l'art
contemporain tribal et l'art populaire.
Des photographies magnifiques illustrent à bon escient
les propos de l'auteur Hervé Perdriolle, critique d'Art,
photographe, graphiste et directeur artistique.
Ses voyages en Inde lui ont permis de découvrir l'art
indien dans toute sa splendeur. Vous apprendrez que
chaque artiste est influencé par une tribu de sa région,
que la majorité des peintres indiens ne font pas la course
au succès médiatique mais plutôt à la défense des
valeurs et des traditions, que les œuvres représentent
plus des témoignages de minorités culturelles qu'une
valeur marchande. . .
Je vous incite donc à découvrir ce livre qui dès la
couverture vous persuadera d'entamer un beau voyage à
travers l'art indien. . .
Notre avis : Sur des poèmes du IIème siècle, l'illustrateur
indien Jha Rambharos a fait un travail traditionnel
remarquable en utilisant des sérigraphies inondées de
couleurs. Après avoir appris à dessiner avec les
techniques ancestrales de la région du Mithila, il a puisé
dans cette richesse artistique toute son inspiration en y
adaptant ses propres réalisations. D'une finesse
incontournable, les sérigraphies sont incroyablement
mises en valeur sur du papier à grain de qualité. On
retrouve dans sa démarche artistique une influence
mythologique comme très souvent chez les artistes
indiens. Il a créé des animaux aquatiques vivant dans le
fleuve sacré " le Gange" qui le fascinait lorsqu'il était
enfant.
Même si cet album se trouve en section jeunesse, je
conseille aux adultes de l'emprunter. Vous ne serez pas
déçus car vous serez conquis par ce travail artistique qui
vous plongera dans un voyage imaginaire au fin fond du
Gange.
Cote : A JHA
56
Pour aller plus loin
Art en Inde / écrit par Calambur Sivaramamurti, sous la resp. de Amina Okada et Thierry Zéphir. Citadelles et Mazenod, 1 999. Cote : 709 ART REF
L'Art de l'Islam en Orient / Stierlin Henri, Stierlin Anne. - Grund 2002. Cote : 704. 039 27 ST I
L'Art indien / Roy C. Craven. - Thame et Hudson, 2005. Cote : 709. 54 CRA
Anish Kapoor / écrit par David Anfam et Johanna Burton. - Phaïdon, 201 0. Cote : 730. 92 KAP
Retour aux éléments / Viswanadhan. - Meroé films, 2009. Cote : 91 5. 4 RET
Guidée par mon pinceau / Gita Wolf. - Syros j eunesse, 201 2. Cote : AD ART (section jeunesse)
A DECOUVRIR PENDANT LA SEMAINE INVITATION A :
Exposition : Viswanadhan
L’ un des artistes plasticiens maj eurs de l’ art contemporain indien.
Les œuvres de Viswanadhan sont exposées dans le monde entier de Bombay à la Marlborough Gallery de
New York, en passant par Tokyo et le Centre Georges Pompidou. Elles réunissent la culture
traditionnelle indienne (art tantrique, Veda) et l’ abstraction occidentale. Réalisée à plat sur une table,
chaque œuvre s’ inscrit dans un carré, qui rappelle celui du mandala (espace).
Château d'Aubenas, du 1 9 février au 1 6 mars 201 3.
Lundi au vendredi 1 4h-1 8h / Samedi 1 0h-1 3h et 1 4h-1 8h. Dimanche 24/02 1 5h-1 8h. Entrée libre
57
B
OLLYWOOD : UN CINEMA
AU SUCCES INTERNATIONAL
Marie-LaureAlliot-Lugaz(directrice)
Le bollywood est un cinéma qui nous vient d’ I nde et qui s’ est largement exporté sur tous les
continents. Son nom dérive de la contraction de Bombay (ville de l’ industrie cinématographique
indienne) et d’ Hollywood.
C’ est un cinéma populaire, très
codifié. La musique y tient une
place prépondérante, et mélange
influences indiennes et influences
occidentales. Elle est en lien direct
avec le scénario à l’ instar des
comédies musicales.
Les scènes de danse, traditionnelles
au départ, se sont largement
ouvertes aux danses modernes
occidentales (notamment le disco)
et sont composées par des troupes
de
danseurs
aux
vêtements
multicolores.
Les scénarios et la durée des films (habituellement au moins 3h), sont aussi les marques de fabrique
de ce cinéma populaire. Les scripts mélangent allègrement les genres : de l’ histoire d’ amour
sirupeuse à souhait, au policier, en passant par l’ histoire ou le sport… I l en ressort un sentiment de
kitsch absolu, qui ravît les fans et ulcère les détracteurs.
Cependant, le bollywood n’ est pas aussi futile qu’ il pourrait le laisser croire de prime abord. Les
films sont l’ occasion d’ aborder, sous l’ angle du divertissement, des suj ets sérieux comme le mariage
arrangé, la corruption, la pauvreté, la fracture entre ville et campagne…
On voit d’ ailleurs apparaître, ces dernières années, un bollywood aux scénarios plus décalés, qui
intéresse un public nombreux, avide de renouveau.
58
Ce cinéma doit également son succès à la popularité de ses acteurs : la présence de stars, souvent
issues de famille d’ acteurs, est l’ ingrédient nécessaire au succès international. A titre d’ exemple, si
vous aimez le genre, vous n’ avez pas pu échapper aux regards enj ôleurs de Shahrurkh Khan et Kaj ol,
deux légendes vivantes, quasiment déifiées dans leur pays.
L’ un des acteurs les plus connus du cinéma bollywoodien (Devdas, Veer-Zaara, Om shanti om…).
Aishwarya Rai (Devdas, Jodhaa Akbar, Shakti, Coup de foudre à Bollywood…).
Pour le grand public, le bollywood reste cette production de films longs, colorés, chantants et
dansants, qui fond en bouche comme un bonbon très sucré. On adore ou on déteste. A vous de vous
faire votre idée en empruntant les nombreux DVD du genre à la Médiathèque.
59
Selection bibliographique
L’ assoiffé / Guru Dutt, in : Coffret Guru Dutt,
une légende de Bollywood / réalisé par Guru
Dutt. - Carlotta films, 201 2.
Résumé : Les manuscrits d'un
poète malheureux en amour et
en famille sont récupérés par
une prostituée qui les édite à ses
frais. De magnifiques poèmes
chantés en ourdou dans ce film
d'un romantisme désespéré.
Swades : Nous le peule / réalisé par et scénario
de Ashutosh Gowariker. - Bodega, 2004.
Résumé : Un scientifique
de la Nasa part retrouver
le village et la nounou de
son enfance. En musique
et en émotion, une
radiographie du monde
rural avec toute la
richesse
du
cinéma
indien. . .
Notre avis : Sorti en 1 957 en Inde, mais dans les années 80
en France, "L’assoiffé", 9ème film de Guru Dutt, a été
encensé par les critiques. Si le film appartient bien au
genre bollywood par son côté commercial, populaire et
musical, ne vous attendez pas à des scènes hautes en
couleurs. "L’assoiffé" est en noir et blanc, très mélo, mais
possède un lyrisme incroyable. Bien que très formel, ce
film a des qualités indéniables : fluidité des plans, qualité
de la photographie, de la musique… C’est noir, triste mais
très beau. Une bonne occasion de découvrir ce qu’était le
bollywood dans les années 50.
Cote : DVD DUT
Notre avis : Voici un bollywood à part. Bien sûr vous y
retrouverez l'acteur star, Shahrurkh Khan, des danses et
des musiques colorées, une histoire d'amour, bref tous les
ingrédients habituels, mais l'intérêt de ce film réside
surtout dans son approche "sociale". On y découvre ainsi la
société indienne avec les différences de castes, la
pauvreté, l'écart entre ville et campagne. . . Un bon
moment de détente, qui fait réfléchir.
Cote : DVD SWA
60
Jodhaa Akbar / réalisé par et scénario de
Ashutosh Gowariker. - Bodega, 2009.
Résumé : Au 16e siècle, l'héritier
des empereurs moghols épouse
une princesse rajpoute afin
d'unifier le Rajasthan mais cette
dernière refuse d'être la victime
d'une alliance politique.
Notre avis : Superproduction avec batailles et nombre
impressionnant de figurants, ce très bon bollywood
enchante par les paysages magnifiques du Rajasthan, une
qualité de l'image impressionnante, les couleurs et la
prestation des deux principaux acteurs. Une véritable
épopée qui nous entraîne à travers l'histoire de l'Inde du
1 6e siècle et au cœur d'une belle histoire d'amour sur fond
de tolérance.
Pour aller plus loin
La musique :
Bollywood-Hollywood : Bande originale du film de Deepa Mehta / Sandeep Chowta. - Times
Music, 2002. Cote : 6. 21 BOLL
Bollywood diva : Action, suspense and romance / Asha Bhosle. - World Music Network, 2003. Cote :
6. 2 BHOS 5
Bride and prejudice : bande originale du filmde Gurinder Chadha = Coup de foudre à Bollywood /
Anu Malik et Craig Pruess. - Casablanca , 2004. Cote : 6. 1 COUP 1
Indomania / compilé par Béatrice Ardisson. - Naïve, 2004. Cote : 9. 382 INDO
Pascal of Bollywood / Pascal of Bollywood. - Naïve, 2004. Cote : 9. 38 PASC 2
Les livres :
Bollywood : dans les coulisses des Film Cities / écrit par Pierre Polomé. - Ed. du Rouergue, 2005.
Cote : 791 . 430 954 POL
Il était une fois Bollywood / écrit par Jonathan Torgovnik. Phaidon, 2004. - Cote : 791 . 430 954 TOR
61
Les films :
Coffret Guru Dutt, une légende de Bollywood / réalisé par Guru Dutt. - Carlotta films, 201 2. 2 DVD,
04 h 58 mn. Cote : DVD DUT
Coup de foudre à Bollywood / réalisé par Gurinder Chadha. - Pathé Vidéo, 2005. 1 1 2 mn. Cote : DVD
COU
Devdas / réalisé par et scénario de Sanj ay Leela Bhansali. - Diaphana vidéo, 2003. 2 DVD, 1 75 mn.
Cote : DVD DEV
Dhoom / réalisé par Sanj ay Gadhvi. - Bodega Films, 2004. 1 DVD, 1 25mn. Cote : DVD DHO
Dulha mil gaya / réalisé par et scénario de Mudassar Aziz. - Aventi, 201 2. 1 DVD, 02 h 32 mn. Cote :
DVD DUL
Hum Tum / scénario de Kunal Kohli. - Bodega Films, 2004. 1 DVD, 1 37 mn. Cote : DVD HUM
Kuch kuch hota hai / réalisé par et scénario de et adapté de Karan Johar. - Bodega Films. 2 DVD, 1 77
mn. Cote : DVD KUC
Le mariage des moussons / réalisé par Mira Nair. - TF1 vidéo, 2002. 1 DVD, 1 1 4 mn. Cote : DVD MAR
Mother India / réalisé par Mehboob Khan. - Carlotta films, 2004. 2 DVD, 1 72 mn. Cote : DVD MOT
New-York Masala / réalisé par Nikhil Advani. - Bodega Films, 2004. 2 DVD, 1 84 mn. Cote : DVD NEW
Om shanti om / réalisé par et scénario de et adapté de Farah Khan. - France Télévisions
distribution, 2008. 1 DVD , 1 60 mn. Cote : DVD OMS
Saawariya / réalisé par Sanj ay Leela Bhansali. - Sony Pictures, 201 0. 1 DVD, 02 h 1 6 mn. Cote : DVD
SAA
Sholay / réalisé par Ramesh Sippy. - Carlotta films, 1 975. 2 DVD, 200 mn. Cote : DVD SHO
Veer-Zaara / réalisé par et scénario de Aditya Chopra. - Bodega Films, 2004. 2 DVD, 1 85 mn. Cote :
DVD VEE
A DECOUVRIR PENDANT LA SEMAINE INVITATION A :
Conférence : “Les cinémas de l’ Inde” par Nadine Tarbouriech
Avec plus de 1 200 films chaque année, l’ I nde est le deuxième grand producteur de films au monde
après les Etats-Unis. Mais, y-a-t-il en I nde un cinéma autre que le fameux Bollywood ? Pour prendre la
mesure de l’ extraordinaire diversité de cette production, iI serait plus approprié de parler “des
cinémas de l’ I nde”.
Chef monteuse et réalisatrice, enseignante, Nadine Tarbouriech a notamment créé l’ importante
rétrospective sur le cinéma populaire indien “Vous avez dit Bollywood ?! ” au Centre Georges Pompidou,
à Paris en 2004.
Mardi 1 9 février, 1 8h. Au Cinéma Le Navire
Projection : Gangs of Wasseypur (201 2) / Réalisé, écrit et produit par Anurag Kashyap
Une fresque de 5h20 qui a créé l’ évènement à Cannes et qui sera proj etée en 2 temps. Le film dépeint
l’ affrontement de deux clans de gangsters sur trois générations. La conférencière Nadine Tarbouriech
(cf. conférences) interviendra en ouverture de la proj ection.
Jeudi 21 février, 1 7h30. Au Cinéma Le Navire / 1 ère partie - Entracte avec encas
21 h : 2 nde partie
62
M
USIQUE INDIENNE
AnneLeynaud(sectionarts)
HariprasadChaurasia.
"Toute la beauté de la musique indienne se trouve entre les notes"
Sarasvat
tientunevîi, ndéessedusavoi
a(luth). r etplusparticulièrementdela musique
Dans le domaine musical, l’ I nde est l’ un des pays les plus riches et les plus dynamiques du monde.
Elle possède une industrie florissante de musiques de film dont 1 3000 titres chantés par la seule Asha
Bhosle (la voix cachée des bollywoods) ! ! ! Son patrimoine de musique folklorique comprend une
multitude de religions et de “peuples”, des gitans du Raj asthan (les Langas et les Manganiars) au Nord,
à la musique kéralaise tout au sud, exposée à l‘ océan indien et à l‘ Arabie lointaine.
Et bien sûr, c'est aussi une scène florissante pour les musiques actuelles, ouverte aux influences
extérieures depuis longtemps. Ravi Shankar et George Harisson (Beatles) ont ouvert la voie et beaucoup
de groupes de fusion sont nés dans les années 70, quand l'I nde était la destination de rêve, le nirvana
!!!
C’ est également l’ unique pays à posséder deux grandes traditions musicales : la musique classique de
l’ I nde du Nord, hindustanie (commune au Pakistan, à l’ est de l’ Afghanistan, au Népal et au Bengladesh)
suite à l’ invasion musulmane au 1 2ème siècle, et celle du sud où va perdurer le style carnatique
(ancestral).
Toutes les deux reposent sur les notions de raga et de tala.
Le raga c’ est l’ âme, l’ univers mélodique, et le tala, son enveloppe charnelle sa façon de bouger, le
rythme. I l existe des centaines de raga, avec un calendrier, une couleur, une émotion propre à chacun.
Quant au rythme, c’ est l'un des plus compliqué au monde, basé sur des cycles et des structures
mathématiques complexes.
63
I l nécessite en cela, un très long travail de mémorisation.
Que se soit au nord ou au sud, la musique indienne n’ est pas orchestrale mais essentiellement soliste
(1 soliste musicien ou chanteur avec un percussionniste et 1 ou 2 accompagnateurs dont celui qui tient
le rôle du bourdon).
Ce rôle de bourdon est le plus souvent tenu par la tanpura de la famille des luths. Cet instrument
incontournable va immerger le soliste dans un nuage de notes créant le fond sonore indispensable à
ses arabesques et envolées lyriques. Contrairement à la musique occidentale, elle s’ articule plus
autour des notes que de la mélodie. Les notes svara dérivent du sankrit : sva (soi-même) et ra
(lumière) : qui brille de soi-même. Les ouvrages anciens confèrent à la note un sens spirituel en tant
que son, vibration. La musique en utilise 7 que l’ on nomme par leur première syllabe ou leur première
lettre : Sa, Ré, Ga, Ma, Pa, Dha, Ni.
La musique indienne repose aussi beaucoup sur les micros intervalles et oscillations, sur
l’ ornementation et c’ est pour cela qu’ elle échappe à l’ écriture. Comment transcrire les mille façons
d’ approcher une note, de passer de l’ une à l’ autre ?
C’ est pourquoi cet apprentissage s’ appuie sur un enseignement de tradition orale. C’ est la relation
très forte (fruit d’ un travail d’ imprégnation, de répétition et d‘ improvisation, 7 à 8 heures par j our
pendant 7 ans voire plus) entre le maître et ses disciples (guru/ shishya) qui a permis à cette musique
savante de perdurer et de s’ enrichir depuis 5000 ans…
Selection bibliographique
Night prayer / Gundecha Brothers ; Umakant
Gundecha ; Ramakant Gundechant. 201 2.
Felmay,
Notre avis : Les voix entremêlées de ces deux frères vous
invitent à un voyage méditatif et harmonieux. C'est à
écouter au calme chez soi, pour ressentir au plus profond
de soi les vibrations positives de cet art musical
millénaire. Bien mieux que toutes les musiques new-age
réunies. Magnifique !
64
La Danse du vent : Dance of the wind / réalisé
par Raj an Khosa ; avec Kaushalya Gidwani,
Bhaveen Gossain et Kapila Vatsyayan ; scénario
de Robin Mukherj ee ; musique de Shabda
Mugdal. - Date de sortie : 1 997.
Résumé : Pallavi, chanteuse
de musique hindoue à New
Delhi, arrive à concilier les
vieilles traditions indiennes
avec un mode de vie
moderne. Elle est belle,
aimée, et sa carrière
s'annonce bien. Mais voilà
qu'au décès de sa mère, qui
était aussi son maître de
chant (son guru) elle perd sa
voix, puis toute son assurance. La rencontre d'une fillette
à la voix magique devient son seul espoir pour retrouver
le chemin, la voie de son art. . .
Sitar beat, vol. 2 : indian style heavy funk /
Kalyanj i Anandj i ; Asha Bhosle ; R. D Burman ;
Laxmikant Pyarelal ; Usha Khanna ; Aj it Singh. Guerilla Reissues, 2007.
Notre avis : Pourquoi choisir un film de fiction pour la
musique ? Car il est magnifique et qu'il éclaire de façon
lumineuse cet art musical si loin du nôtre. Il dévoile le
mode d'apprentissage entre le guru et son disciple, la
dimension spirituelle du chant et cette quête commune à
tous les artistes : trouver son style. Un très bel hommage
à la musique classique indienne et à l'art en général. Un
premier film émouvant et profond.
Cote: DVD DAN.
Notre avis : Tout un programme : 1 6 morceaux
psychédéliques, puisés notamment dans les musiques de
films qui mélangent rock, funk et musique indienne ! Asha
Bhosle, la voix incontournable des bollywoods est bien sûr
présente. Toutes les années 70-80 dans leurs exubérances
sonores ; vous allez pouvoir piocher quelques perles pour
épater vos amis lors de vos soirées. . .
Cote : 9.38 2 SITA.
65
Pour aller plus loin
Anthologie de la musique classique de l'Inde : hommage à Alain Daniélou / Ravi Shankar ; Raghunath
Prasanna ; Chaturial ; Ali Abkar ; Bala Sarasvati. - Auvidis, 1 997.
Résumé : Une très bonne introduction à la musique indienne qui fait le tour des différents instruments et des principaux
ragas. Trois disques avec une petite présentation synthétique pour chaque morceau.
Cote : 9.38 1 ANTH
Hariprasad Chaurasia et l'art de l'improvisation / Hariprasad Chaurasia , flûte ; écrit par et dirigé par
Henri Tournier. - Accords Croisés, 201 0.
Résumé : Ce flûtiste d'exception partage son temps entre les concerts et l'enseignement notamment en tant que
directeur artistique au Conservatoire de Rotterdam. Ce livre-disque est magnifiquement bien écrit et les peintures de
Sujata Baja accompagnent à merveille la musique.
Cote: 9.38 CHAU 1
La Musique selon Deben Bhattacharya / réalisé par Stéphane Jourdain et Deben Bhattacharya,
collecteur. - Paris : La Huit, 201 1 . Date de sortie : 2001 .
Résumé : Deben Bhattacharya est un spécialiste de la collecte de musique traditionnelle d'Asie, d'Europe et d'Afrique du
Nord. Retour sur ce musicologue d'exception.
Raga un film de Deben Bhattacharya, présenté par Yéhudin Ménuhin. 27 minutes pour tout comprendre !
Cote : 789.38 MUS
Ravi Shankar in portrait / Ravi Shankar. Opus Arte : BBC, 2002.
Résumé : La vie du célèbre musicien et un retour sur soixante-dix ans de métissage musical, entre l'Inde et les Etats-Unis
plus un concert live.
Cote : 9.38 SHAN 1
Webographie
fr. wikipedia. org/wiki/Musique_indienne
Musique indienne - Wikipédia.
http: //www. mondomix. com/fr/news/indian-music-conference-la-scene-musicale-indienne-ne-seresume-pas-a-bollywood
Music Conference : "La scène musicale indienne ne se résume pas à Bollywood ! "
Submitted by Mondomix on mer, 1 1 / 24/ 201 0 - 23: 00
Dans ce magazine sur papier à la Médiathèque et en ligne depuis chez vous, vous pouvez faire des
recherches thématiques ou sur un artiste.
http: //letraitdunionfrancophone. com/profiles/blog/list?user=2guvlv4i1 h6vz
Un blog autour des différentes danses indiennes, assez intéressant.
66
A DECOUVRIR PENDANT LA SEMAINE INVITATION A :
Concert Ajit Singh
Centre Lebournot / Vendredi 22 fevrier à 20h45
Raghunath Manet "Tanjore"
Centre Lebournot / Dimanche 24 février à 1 7h
Plateau musical entre soul pop rock et électro world
Slow Joe, Mad Sheer Khan, DJ click
Centre Lebournot / Samedi 23 février à 20h45
Vous pouvez écouter ces artistes et emprunter leurs disques ou spectacle (dvd) à la Médiathèque.
Siestes musicales
Avec Reno Daniaud.
Médiathèque Jean Ferrat / Samedi 23 février à 1 4h
Centre Le Bournot/Mercredi 20 février à 1 4h30
Musique classique de l'Inde
Avec le duo Moods.
Centre Lebournot / Jeudi 21 février à 21 h
Chorale du Collège de Jastres
La musique de l'I nde vue par des collégiens.
Centre Lebournot / Mardi 1 9 février à 1 4h-durée 1 5mn
67
LA MAGIE DE L'INDE
EXPOSITION 15 AU 27 FEVRIER
Passionnée de voyage, l’ illustratrice Aurélia Fronty nous emmène avec cette exposition aux confins de
l’ I nde.
Les images raffinées de ses livres Raj a, le plus grand magicien du monde et Les comptines de Rose et
de Safran, (tous deux parus aux éditions Didier Jeunesse) nous plongent dans un monde
enchanteresque, habité par les nombreuses divinités indiennes, peuplé d’ animaux fantastiques et
vénérés et où règnent sultans et maradj ahs.
Ses illustrations aux couleurs chatoyantes, réalisées aux pastels et à l’ acrylique, nous invitent à la
rêverie et nous ensorcellent. Pleines de charme et de mystère, elles restituent aussi à merveille
l’ atmosphère chaleureuse du pays : un vrai dépaysement en images !
En plus de découvrir ses incroyables originaux, vous pourrez rencontrer Aurélia dans son atelier (DVD)
et voyager dans l’ I nde d’ hier et d’ auj ourd’ hui grâce au parcours ludique.
Une exposition de la Galerie Jeanne Robillard.
Entrée libre aux heures d'ouverture de la Médiathèque