Programme éducatif garderie la balancelle 2013 revisé

Commentaires

Transcription

Programme éducatif garderie la balancelle 2013 revisé
Programme éducatif
Garderie La Balancelle
Numéro de permis : 3000-1056
6400 Pierre de Coubertin, Montréal, H1N 1S4
À La Balancelle :
La Commission scolaire de Montréal compte sept garderies. La Balancelle est l’une
d’elle. Elle offre des services de garde éducatifs et pédagogiques aux enfants qui la
fréquentent. Son programme éducatif s’appuie sur les orientations et les applications
pratiques proposées par le ministère de la famille.
Les principes de base sont la sécurité, la santé, le bien-être des enfants et l’apprentissage
actif.
L’apprentissage actif permet à l’enfant de se construire une connaissance sur laquelle se
fonde la compréhension de son univers. Il cherche des réponses à ses interrogations sur
les gens, les objets, les évènements et les idées qui éveillent sa curiosité, son imagination
et sa créativité. Il s’engage alors dans des expériences (expériences clés) qui favorisent
son développement intellectuel, physique, social, affectif et langagier.
Les adultes s’efforcent d’offrir une présence rassurante lorsqu’ils communiquent et
jouent avec les enfants. Tout au long de la journée, guidés par une compréhension du
mode de pensée et de raisonnement des enfants, les adultes adoptent des stratégies
d’interaction positives telles que partager le pouvoir avec les enfants (au niveau des jeux),
se concentrer sur leur force, les stimuler, établir des relations positives avec eux, soutenir
leurs jeux et adopter une approche de résolution de problèmes lors de conflits.
L’éducatrice organise un environnement structuré alors que l’enfant choisit ses activités.
L’environnement physique doit permettre à l’enfant de faire des choix et de prendre des
décisions. L’espace de divise en différents coins d’activités afin de maintenir l’intérêt des
enfants : jeux de rôles, jeux de construction, bac à sable et plusieurs autres qui seront
présentés plus tard.
L’horaire d’une journée est établi en fonction de l’apprentissage actif et permet aux
enfants de se situer dans le temps. Les étapes de la journée sont planifiées en vu d’un
rendement optimum pour le développement de l’enfant.
Les fondements théoriques de l’intégration d’un enfant à la garderie :
Lorsqu’un enfant fait son entrée en garderie, c’est un nouveau défi pour l’enfant et pour
les parents. L’enfant doit apprendre à entrer en contact avec une nouvel adulte qui
s’occupera de lui et avec d’autres enfants qui ont sensiblement les mêmes besoins en
même temps que lui. Les parents quant à eux doivent apprendre à faire confiance au
personnel éducateur et accepter que leur enfant s’attache à cet adulte.
Pour que tout se passe bien, l’éducateur doit établir une relation sécurisante avec l’enfant
et gagner la confiance des parents. Ce nouveau lien ne se construit pas au détriment du
lien que l’enfant a avec ses parents. Il est plutôt complémentaire.
La relation quotidienne entre l’éducatrice et l’enfant, la stabilité des horaires et des
routines permet de développer les sentiments de sécurité, d’appartenance et d’affection
dont l’enfant a besoin pour apprendre à vivre avec l’absence de ses parents pendant la
journée.
Les cinq principes de bases
1. Chaque enfant est unique :
Les enfants acquièrent la plupart de leurs habiletés selon des séquences
préétablies; mais ils le font à leur rythme personnel. L’éducateur doit comprendre
la réalité de chaque enfant qui lui est confié et respecter ses différences et ses
particularités individuelles. Il ne cherche pas à vouloir faire faire la même chose à
tout le monde en même temps. Il doit plutôt respecter le rythme, les besoins et les
champs d’intérêt de chacun.
2. L’enfant est le premier agent de son développement :
L’enfant apprend par l’exploration, l’interaction, l’observation, l’imitation et
l’écoute : sa pensée se structure par ce qu’il voit entend et touche ou sent et à
partir des relations qu’il a avec les autres. C’est ce que l’on nomme
l’apprentissage actif (High Scope). Selon cette approche, l’apprentissage est avant
tout une expérience sociale entre enfants/adultes et enfants/enfants et suppose que
l’enfant apprend dans l’action. Elle comprend donc à la fois une activité physique
et une activité mentale.
Selon leur champs d’intérêts, ils choisissent du matériel et décident de son
utilisation, ils l’explorent avec tous leurs sens, le transforment et le combinent à
leur manière et en même temps ils parlent entre eux de leurs expériences. Pendant
ce temps les éducateurs soutiennent les enfants, ils ne leur disent pas quoi faire ni
comment le faire mais les autorisent à prendre leur apprentissage en charge, les
observent et interagissent avec eux. Le rôle de l’éducateur est de mettre à la
disposition des enfants du matériel varié et stimulant et de leur fournir temps et
espace.
3. Le développement de l’enfant est un processus global et intégré :
Le développement de l’enfant comporte plusieurs dimensions : affective, sociale,
morale, cognitive et langagière. Ces dimensions s’influencent l’une et l’autre et
sont toutes inter reliées même si chacune d’elles n’évolue pas nécessairement au
même rythme. Le développement d’une fait appel aux autres et exerce un effet
d’entraînement sur l’ensemble du développement.
L’important pour le développement de l’enfant est de mettre l’accent sur le
processus plutôt que sur le produit et c’est aussi de permettre que l’enfant
développe ses capacités d’interagir de manière constructive et diversifiée avec son
environnement.
4. L’enfant apprend par le jeu :
Une des principales caractéristiques du jeu est le plaisir que l’enfant y éprouve. Le
jeu constitue pour lui le moyen par excellence d’explorer le monde, de le
comprendre, de l’imaginer, de le modifier ou de le maîtriser. Le jeu doit alors être
considéré comme l’outil principal par lequel l’enfant s’exprime, apprend et se
développe. Dans la vie de l’enfant, le jeu a plusieurs fonctions. Il lui permet de
faire des découvertes sensorielles et de parfaire ses habiletés motrices, et plus tard,
d’agir sur son environnement et aussi d’exprimer des nouveaux rôles sociaux. Le
jeu permet à l’enfant de faire des choix, de développer son autonomie, sa
créativité et son estime de soi.
5. La collaboration entre le personnel éducateur et les parents :
À l’entrée de l’enfant à la garderie les conversations avec les parents permettent
d’abord au personnel éducateur de connaître et de saisir la réalité familiale de
l’enfant ainsi que les particularités de ce dernier : goûts, champs d’intérêt,
habitudes. Elle permet d’avoir accès aux valeurs et coutumes de la famille ce qui
facilitera la compréhension du comportement de l’enfant à la garderie. Ces
discussions permettent aussi aux parents de mieux connaître les services qui lui
sont offerts et le programme éducatif du milieu.
Cette relation de collaboration entre le parent et les adultes de la garderie implique
que le parent se sent bienvenu lorsqu’il veut communiquer avec le personnel. Par
contre il devra aussi comprendre que tout moment n’est pas opportun. Le parent
demande à l’éducateur s’il est disponible et si ce n’est pas le bon moment, ils
conviendront ensemble d’un meilleur moment.
Les cinq sphères de développement de l’enfant :
1. La dimension affective :
La satisfaction des besoins affectifs de l’enfant est aussi vitale que ses besoins
physiques. Voilà donc pourquoi il est si important de créer une relation affective
stable et sécurisante avec l’enfant dès son entrée à la garderie. Ce n’est que
lorsque cette relation sera établie que l’enfant pourra se développer
harmonieusement.
Moyens ou activités :
- Répondre aux besoins affectifs de l’enfant
- Apprendre à l’enfant à nommer ses émotions
- Encourager l’enfant à exprimer ce qu’il ressent
- Prendre le temps d’être seul avec chaque enfant durant la journée
- Développer une relation de confiance et de complicité pour que l’enfant
établisse ses liens avec l’éducatrice
Ex : jeux de rôle, donner des responsabilités, encourager l’autonomie etc.
2. La dimension physique et motrice :
Les enfants d’âge préscolaire bougent avec de plus en plus d’habileté que ce soit
dans la motricité globale ou la motricité fine. Un environnement favorisant
l’apprentissage actif offre quotidiennement aux enfants des occasions de bouger,
courir, sauter, danser, lancer, couper, peinturer, dessiner, faire semblant, etc. C’est
la base de bonnes habitudes de vie et une excellente façon de s’exprimer.
Moyens ou activités : motricité globale
- Prendre conscience de l’espace qui l’entoure et des capacités motrices de son
corps.
- Jeux de ballon, gymnastique, jeux d’équilibre, jeux extérieur, parcours.
Moyens ou activités : motricité fine
- Favoriser la créativité chez l’enfant lui donner un meilleur contrôle œil-maindoigt.
- Bricolage, casse-tête, enfilage, assemblage etc.
3. La dimension sociale et morale :
La garderie offre à tous les enfants l’occasion d’apprendre à entrer en contact avec
les autres, à exprimer ses émotions, à se mettre à la place des autres et à résoudre
des problèmes. Acquérir les habiletés sociales et prendre conscience petit à petit
du bien et du mal et de l’empathie lui permettent de se développer un réseau
social stimulant et gratifiant.
Moyens ou activités :
- Vivre en harmonie avec les autres et son environnement, travailler en
collaboration dans une atmosphère démocratique, établir des liens
significatifs, respect des règles.
- Amener l’enfant à participer à des jeux coopératifs (non compétitif)
- Proposer des bricolages collectifs
- Valoriser le travail d’équipe
- Animer des causeries
- Soutenir les enfants afin qu’ils parviennent ensemble à trouver une solution à
leur conflit
- Apprendre à partager
4. La dimension cognitive :
Un milieu de vie stimulant permet à l’enfant de développer ses sens, d’acquérir
des connaissances et des notions nouvelles ainsi que de pouvoir comprendre de
plus en plus le monde qui l’entoure. Le personnel soutien les enfants sur ces plans
en favorisant la réflexion, le raisonnement et la créativité.
Moyens ou activités :
- Favoriser l’attention et la concentration chez l’enfant (jeux de table, raconter
écouter une histoire, activités de lecture et écriture.
- Affiner la perception auditif, reconnaître des sons familiers, développer le son
musical et la capacité d’expression artistique (chansons, musique, danse,
instruments de musique.
- Stimuler la curiosité de l’enfant par des activités d’observation,
d’expérimentation, les sens et l’environnement. (jeux d’eau et sable,
exploration des 5 sens, jeux de manipulation.
- Apprendre des concepts de classification, de nombre, de temps, d’espace,
raisonnement logique, construction de la pensée, émettre des hypothèses, les
vérifier, compréhension de la relation entres les objets et l’environnement. (les
contraires, petit, grand, vider, remplir, compter, observer un calendrier, jeux
de classification.
5. La dimension langagière :
Le développement du langage est renforcé par la vie en groupe. Le personnel
éducateur contribue au développement des enfants sur ce plan en parlant avec eux,
en l’aidant à exprimer leurs émotions et leurs sentiments, à améliorer leur
prononciation et leur vocabulaire.
Moyens ou activités :
- Transmettre à l’enfant le goût de communiquer, causerie, discussion de groupe
- Chansons, comptines
- Apprendre à l’enfant l’expression juste du vocabulaire et de la prononciation.
Raconter, inventer une histoire
- Jeux d’imitation
- Jeux identifier ce qui nous entoure
- Rimes
- Jeux de rôle
Saines habitudes de vie à la Garderie
Bien se nourrir
L’alimentation de l’enfant a une influence sur sa croissance et son développement global.
Elle a un impact sur la santé physique de l’enfant. Elle offre aussi de nombreuses
occasions d’apprentissages, dont l’apprentissage des 5 sens.
Habitudes reliés au repas :
- Tableau des responsabilités (passer les ustensiles, verre de lait)
- Faire participer l’enfant (déchirer la salade)
- Activité culinaire
- Activité sur le thème de l’alimentation.
Bouger jouer dehors
L’enfant a besoin de jouer dehors, de bouger en plein air, de découvrir le monde autour
de lui, d’exécuter des activités à grand déploiement.
-
-
L’aménagement de la cour permet à l’enfant de s’exercer à grimper, glisser se
cacher, sauter, lancer, courir, jouer aux ballons, jeux d’eau et jouer dans le
sable.
Prendre une marche dans le quartier
Aller au parc.
Les coins de jeux :
1. Coin livres :
Livres d’images, livres d’histoires, revues, bandes dessinées, bref tout ce qui peut
permettre aux enfants de se fabriquer des images du monde réel, de laisser aller leur
imaginaire et leur rêve et quelques notions d’écriture (lettres en plastique, petit tableau…)
Ce coin se veut calme et douillet et peut permettre aux enfants de se retirer pour se
reposer ou pour observer ses pairs.
2. Coin maisonnette (ou jeux de rôles):
Poupées, toutous, service de table, matériel de déguisement, appareils ménager. Ce coin
permet à l’enfant de faire semblant, d’imiter, de se déguiser. Ils communiquent beaucoup
entre eux, échangent, pratiquent l’interaction et leur langage.
3. Coin autos/blocs/garage :
Lieu plus actif et plus bruyant permet aux enfants de construire avec différents blocs,
permet aussi de joindre blocs, voitures et camions afin de faire des jeux plus élaborés. Il y
a aussi un établi et des outils pour faire de la construction. Les enfants aiment aussi
s’inventer des personnages et les faire évoluer dans ces jeux.
4. Coin bricolage :
Coller, découper, peindre, dessiner, faire de la pâte à modeler, l’enfant peut s’exprimer
par tous ces médiums. Il peut expérimenter plusieurs matériaux et parfaire sa dextérité
manuelle.
5. Coin jeux de table :
Jeux de société, casse-tête, jeux d’association… C’est l’ouverture à son développement
cognitif, la structure de sa pensée, la compréhension du monde, les stratégies pour
résoudre des problèmes qui se développent ici.
6. Bac à sable et bac à eau :
L’enfant adore jouer dans le sable et dans l’eau. Évidemment en été il n’y a aucun
problème. Pour compenser, en période d’hiver, la garderie utilise le bac à sable et les jeux
d’eau. Les enfants aiment jouer avec ces matériaux qu’ils peuvent faire couler entre leurs
doigts et vider et remplir des contenants pour comprendre de nouvelles notions.
Les étapes d’une journée :
Pour l’enfant, apprendre à connaître les étapes d’une journée est très sécurisant. Il en
arrive à anticiper le moment suivant et alors à acquérir de plus en plus les notions de
temps et d’espace. C’est pour cette raison que l’horaire de la garderie doit être la même à
tous les jours (à moins d’activités spéciales). Cet horaire doit être fait en fonction des
besoins des enfants alternant jeux actif, jeux de concentration, jeux calme, jeux
extérieurs, etc.
7h à 8h45
8h45 à 9h
9h
accueil des enfants et des parents
hygiène (toilette, lavage des mains)
rassemblement et collation
9h30 à 11h15 certains groupes à l’extérieur et d’autres en périodes d’ateliers
( planifier, jouer, ramasser, exprimer) ensuite on inverse les groupes.
11h15
hygiène avant le dîner
11h30
dîner (découvertes de saines habitudes alimentaires)
12h00 à 13h période de jeux libres et de préparation à la sieste.
Rassemblement du groupe pour la période de lecture.
13h00 à 15h00 sieste (voir le document «la sieste à la garderie» pour plus de détails)
15h
collation, hygiène
15h30
groupe d’appartenance (apprentissage de nouvelles notions)
16h00
jeux libres et départ des enfants
18h00
fermeture de la garderie
Relation avec les parents :
Nous avons vu plus haut l’importance de la communication parents/éducateurs lors de
l’intégration d’un enfant à la garderie. Pour que le développement des enfants se fasse
harmonieusement tout au long de leur vie à la garderie il y a les conversations informelles
en début et fin de journée, l’implication des parents à certaines activités (sorties, ménage
de la cour, désinfection des jouets) ou au comité de parents, la collaboration pour
l’élaboration conjointe d’un plan d’intervention pour un enfant ayant des besoins
particuliers, etc. Tous ces moyens sont essentiels afin que les parents et les personnes qui
prennent soin de l’enfant pendant la journée puissent toujours être au même niveau de
connaissance de l’enfant. Quoi de mieux pour l’évolution de nos tous petits!
Bienvenu chez nous!!!

Documents pareils