Pour en savoir plus sur les fonds

Commentaires

Transcription

Pour en savoir plus sur les fonds
Pour en savoir plus sur les fonds dont sont issues les photographies
présentées dans cette exposition.
1 à 3 - 86 Fi Conseil général de l’Ardèche, service Communication
Versement du service de la communication du Conseil général en 2007,
composé de 800 diapositives couleur 35 mm et de 2175 tirages couleur. Les
thèmes sont aussi variés que les cérémonies publiques, les visites officielles,
les manifestations sportives, le tourisme, l’économie, le patrimoine ou encore
des portraits.
4 à 7 - 97 Fi
Collection de l’Agence de Développement
Touristique (ADT) de l’Ardèche, 1989-2004
Fonds entré par don d’environ 10300 diapositives rangées soit par auteur
(Rissoan, Vantigehem, Fougeirol, Brunton, Millot …) soit par thème (accueil,
patrimoine, sports, tourisme, …).
8 et 9 - 94 Fi Collection des Compagnons du Gerboul
Fonds acheté par le Conseil général en 1994 et confié aux Archives
départementales en 2011, composé d’environ 7300 diapositives,
photographies (couleur et noir et blanc) et négatifs qui donne à voir les
savoirs et les savoir-faire de l’Ardèche rurale.
10 - 79 Fi Fonds Dürrenmatt
Acquisition par le Conseil général de l’Ardèche en 2007.
Ensemble de 7000 cartes postales constitué par M. Guy Dürrenmatt
concernant tout le département, particulièrement riche sur le thème des
foires, des marchés et des chemins de fer.
Guy Dürrenmatt était originaire de Lamastre et c’est dans la vieille maison
familiale des Crouzet qu’il a découvert les premiers albums de cartes
postales. Il a tout d’abord recherché les cartes de Lamastre puis a étendu sa
prospection à toute l’Ardèche. Auteur de nombreuses publications sur
l’Ardèche, le Rhône, les trains à vapeur, les autorails… il a beaucoup puisé
dans les richesses de sa collection pour illustrer ses ouvrages.
L’ensemble des cartes postales anciennes est numérisé et accessible sur le
site archives.ardeche.fr
11 -
90 Fi Fonds Marius Mathon, photographe professionnel et
portraitiste à Bourg-Saint-Andéol (1939-1947) et de son successeur
Perreault (1948-1960)
Fonds entré par dépôt en 2013 composé de 5524 films souples et plaques de
verre qui présentent pour l’essentiel des portraits et les activités industrielles
et artisanales de Bourg-Saint-Andéol.
12 - 32 Fi Agence de Privas du Dauphine Libéré
Fonds de l’agence de Privas déposé en 1981, composé de négatifs,
initialement conditionnés dans des enveloppes avec indication de l’année et
du mois et de tirages, sans indication de sujet ni de date. Environ 20000
documents qui couvrent la période 1968-1979/1980.
13 et 20 - 74 Fi Fonds André Griffon
Ensemble photographique de 2696 vues sur films souples 24x36 et 60x60
mm (1950-1990) entré par don en 2004.
Instituteur puis professeur de mathématiques à Aubenas, André Griffon
(1923-1999) a débuté dans le journalisme au Dauphiné Libéré vers 1950. Il
devient correspondant du Monde en 1980 pour l’ensemble du département. Il
a publié à compte d’auteur trois recueils de nouvelles, Ardèche douce-amère
en 1975, L’herbe de soleil en 1978 et Le Pays violet en 1985. Il est
remarqué et sollicité par la télévision, écrit des scénarios et réalise des
émissions, notamment sur Gustave Thibon et sur Pierre Rabhi. Homme de
l’écrit et de la parole, André Griffon était aussi un homme de l’image qui s’est
intéressé très tôt au film amateur et à la photographie. Les documents
photographiques conservés aux Archives de l’Ardèche sont des négatifs de
presse.
14 à 17 - 105 Fi Fonds Antonin Lie, photographe professionnel à
La Louvesc
Fonds entré par don en 2013 composé d’environ 2000 plaques de verre
(années 30-50) réalisées par le même photographe Lie, originaire de la Loire,
durant son activité professionnelle à La Louvesc. Les sujets traitent
principalement de :
- La Louvesc : pèlerinage, sorties de messe dominicales, portraits des
pèlerins, vues des locaux, le lac.
- Satillieu : visite de Mgr Durieu.
- La colonie d’Oran : le père Bonnard, jésuite, curé de La Louvesc, marchant
au côté de Vincent d’Indy (qui y organisait des soirées musicales) (1929).
- La batteuse à vapeur : outil de perfectionnement agricole en rapport avec
le syndicat agricole fondé par le même père Bonnard.
- Les religieuses du Cénacle, celles de Satillieu.
- …
18 - 84 Fi Fonds Pouget
Joseph Pouget, Ardéchois de Paris, originaire de Largentière et de SainteEulalie était le fondateur de l’Association Liger. En 2007, le Conseil général a
acquis avec l’aide de l’Etat sa remarquable collection de cartes postales
exclusivement consacrées à l’Ardèche. Ce sont 38000 pièces, de 1900 à
1950, qui concernent 330 communes du département.
19 - 83 Fi Fonds Abrial
Fonds entré par don en 2006 composé de 16 plaques de verre.
21 à 23 - 103 Fi Fonds Michel Carlat
Fonds entré par don en 2013 et composé de 24000 photographies (négatifs
noir et blanc, diapositives, tirages couleur et noir et blanc) prises entre 1949
et 2003.
Michel Carlat (1938-2006) était un spécialiste de l'histoire et de l'architecture
rurale du Vivarais. Il a tenu pendant deux ans la chaire d'Emmanuel LeroyLadurie au Collège de France. Collaborateur actif de la Revue du Vivarais, il
était également photographe comme en témoignage son fonds
photographique. Il a notamment publié avec André Broutechoux Ardéchois
cœur fidèle aux éditions La Fontaine de Siloé, une chronique photographique
des années 50.
24 à 26 - 89 Fi Fonds Darbousset
600 plaques de verre de 1906 à 1930, conservées à la mairie de Cellier-duLuc et prêtées aux Archives en 2010 pour reproduction (tirages sur papier
argentique).
Louis Darbousset est né à Saint-Etienne-de-Lugdarès en 1868 dans une
famille de douze enfants dont il est l’aîné. Il est élève au collège de Langogne
puis poursuit ses études au Grand Séminaire de Viviers. Il est ordonné prêtre
en 1893, devient vicaire à Meyras puis est nommé curé à Borne. En 1907 il
quitte avec quelque regret la paisible petite paroisse de Borne pour celle de
Cellier-du-Luc. Il y reconstruit l’école privée et occupe 30 ans durant la
fonction de secrétaire de mairie. Il s’éteint en 1952 à Aubenas, la même
semaine que son frère, le chanoine Henri Darbousset, curé de Berrias.
Il a laissé dans sa paroisse une empreinte encore vivace aujourd’hui et le
souvenir d’une forte personnalité. Il a photographié les familles, les prêtres et
les religieuses, les paysages, quelques monuments, les écoles, les groupes
d’enfants et a laissé une série d’autoportraits (M. le Curé rêvant, M. le Curé
menuisier, M. le Curé à l’étude, M. le Curé à l’ombre, M. le Curé à l’atelier, M.
le Curé et ses pupilles, M. le Curé cavalier …)
27 - 87 Fi Collection du Pré-inventaire
Albums de négatifs et de tirages contact remis par l'abbé Charay dans les
années 80 aux Archives départementales. Ces photographies ont été
réalisées dans le cadre du pré-inventaire, portant sur l'ensemble du
patrimoine mobilier et immobilier. Le pré-inventaire avait pour but de
préparer l'Inventaire des richesses artistiques de la France, canton par
canton, lancé par André Malraux. C’est une mission qui est aujourd'hui
réalisée par la Région Rhône-Alpes.
En Ardèche seul le canton de Viviers a fait l'objet d'un inventaire
topographique détaillé, celui de Saint-Agrève a été traité plus sommairement
avec celui du Chambon-sur-Lignon.
28 - 100 Fi Photographies du Service régional de l’Archéologie,
Centre de documentation archéologique d’Alba-la-Romaine
Versement du Service Régional de l’Archéologie en 2013.
Les photographies du Centre de documentation archéologique d’Alba-laRomaine sont une partie du fonds d’archives versé par le Service régional de
l’Archéologie et qui regroupe les dossiers des activités scientifiques constitués
dans le cadre des fouilles réalisées sur le territoire départemental, des
travaux de recherche accomplis et des actions de valorisation menées, pour
la période 1945-2012.
29 - 92 Fi Fonds de Bournet
Fonds entré par dépôt en 2010 composé de 164 plaques de verre
représentant des paysages de l’Ardèche, le château de Bournet et le village
de Grospierres, la Chartreuse de Bonnefoy… (fin XIX° - début XX° s.).
La famille de Bournet est une ancienne famille du Vivarais qui prouve sa
filiation depuis le XV° siècle. Cette ancienne maison compta parmi ses
membres Arsène de Bournet (qui fut maire de Grospierres) qui pratiqua la
photographie en amateur (il avait son laboratoire au château de famille à
Grospierres).
30 - 88 Fi Fonds Charles Champ
Les ayants-droits du photographe amateur Charles Champ ont confié aux
Archives départementales de l’Ardèche 116 plaques de verre 13x18 (années
1900-1930) pour reproduction.
Originaire d’Intres, Charles Champ, à la fois mécanicien, horloger, réparateur
de cycles (comme en témoignent les papiers à entête de son commerce
introis), découvre la photographie à la fin du XIX° siècle. Il sillonne les
hameaux alentours (jusqu’à Saint-Agrève) avec sa « chambre pliante » fixée
sur le porte-bagages de son vélo.
De 1900 à 1940, Charles Champ a photographié les gens de son pays, ceux
des Boutières et du Plateau, entre Ardèche et Haute-Loire, restituant ainsi
une image de cette époque (familles nombreuses, traditions, évènements…).