l`arche de la nature - Accueil de l`Arc-en-ciel

Commentaires

Transcription

l`arche de la nature - Accueil de l`Arc-en-ciel
 L'ARCHE DE LA NATURE : 4 AVRIL 2012 A ujourd’hui, nous allons rendre visite à nos am is les anim aux de
la ferm e de la prairie.
V edi et Solfège, deux m agnifiques chevaux, nous attendent pour
nous em m ener voir nos am is les bêtes. Eh oui, à la télé, y’avait la
petite m aison dans la prairie, ben nous ! C’est que pour de vrai.
L’hippom obile nous dépose près de la porcherie où Gw en nous
attend.
A llez, petite visite aux porcelets ; m ais qu’est ce qu’ils ont grandi
et, m êm e que leur m ère (D am e la truie), n’habite plus avec eux (A
chacun son indépendance, m ajorité 2 m ois pour les porcelets).
Gw en
attrape
l’un
d’entre
eux,
super !
il
pousse
toujours
d’effrayants cris ((souvenez-vous de la com paraison avec celui des
enfants !!!). Eh, m ais c’est que sa voix a m ûri (norm al, c’est le
printem ps) ; elle est plus grave m ais, c’est pas grave. A llez p’tit,
vas rejoindre ta fratrie.
U n dernier coucou et direction la bergerie ; c’est la m aison de qui
déjà ?
A h oui !, des m outons, des béliers, des chèvres, des brebis et et…
des chevreaux, bien sûr.
Inutile de se frotter les oreilles pour être sûrs d’entendre !!! Pas un
bruit, m ystère ! La m aison est déserte. Gw en, que s’est-il passé ?
Est-ce le m échant loup ? M ais non, m ais non, regardez là-bas dans
l’enclos, la fam ille est au com plet.
Ils sont trop m ignons les chevreaux, eux aussi, ont grandi. M êm e
qu’on a le droit de leur donner des granulés pour les nourrir (N oé
et Eden ne se font pas prier !) et qu’est ce qu’ils les aim ent, les
granulés, nos petits m outons !!!, ça leur donne des forces et, m êm e
que
certains,
se
voient
pousser
des
ailes
et
se
retrouvent
« perchés » sur le dos de Gw en.
Ce n’est pourtant pas un rocher m êm e s’il est fort com m e un roc, le
Gw en !!!
A llez, assez joué, on descend m aintenant. Oh, m ais qui est ce
voisin si bruyant, oh pardon, cette voisine ? Bonjour D am e Truie,
alors, on laisse ses petits et on prend l’air ? On fait la fière dans
L'ARCHE DE LA NATURE : 4 AVRIL 2012 son enclos, c’est vrai qu’il est super top : baignoire écolo avec bains
de boue à gogo ! Gw en nous explique, car nous ne com prenons pas
très bien « le langage truie ». A lors voilà,
la boue protège la peau de notre hôte, contre les coups de soleil et
m êm e qu’elle tue les poux. Les enfants, si ça vous arrive, n’allez
pas vous rouler dans la boue ; pour les hum ains, y’a des solutions
plus hygiéniques…
M êm e
si
c’est
un
filon
à
exploiter
pour
le
respect
de
l’environnem ent : « boue m ade in nature », qui protège la peau des
rayons X et qui tue les poux (avec ses petites porosités, elle
enferm e les parasites jusqu’à étouffem ent !).
C’est cruel m ais, y’a pas de petites économ ies pour son bien être !!!
Continuons la visite, réserve de nourriture dans la terre, spécialité
« vers de terre nature » à volonté ; restons raisonnables, ce n’est
que pour la fam ille cochon.
Faut juste retenir que le cochon m ange tout et, que tout se m ange
dans le cochon ; la boucle est bouclée !
« A u revoir m adam e et m erci pour vos conseils ».
Puis, Gw en nous conduit pour une petite visite à la fam ille lapin.
Cam ille et M organe sont enchantées, elles aim eraient en avoir un
dans leur m aison.
A u fait, com m ent s’appelle leur m aison ? C’est, c’est… les clapiers.
« Bienvenus aux clapiers », là, y’en a eu des naissances, qu’ils sont
m ignons les lapereaux ! M êm e qu’ils sont trop doux doux. N orm al,
ce sont de petits lapins angoras. H olà, pas de fausses idées, les
pulls c’est surtout avec la laine des m outons.
M êm e que Gw en, il nous explique com m ent on obtient les pelotes de
laines pour faire des pulls (la m étéo nous confirm e leur utilité).
A lors, tout d’abord, il faut tondre le m outon « le pauvre ».
Ensuite, il faut laver la laine, propreté oblige !
Puis, on teint la laine avec plein de couleurs ; m agique !
Pour finir, on file la laine pour la m ettre en pelote (non pas
com m e les nerfs), et de fil en aiguilles, Eureka ! V oilà des pulls et
des pulls…
L'ARCHE DE LA NATURE : 4 AVRIL 2012 Pour finir la visite en douceur, nous allons voir les poussins. On
ferm e la porte pour ne pas qu’ils aient froid, ils sont si petits et si
fragiles.
M êm e qu’ils sont sous une lam pe qui les réchauffe ; non, non, ils ne
font pas d’U V , leur plum age est bien jaune.
M ais, c’est quoi tous ces œ ufs dans les tiroirs ; pas de supercheries
m êm e si c’est bientôt pâques !!! Gw en nous explique que c’est une
couveuse qui rem place la m am an et qui va perm ettre aux poussins
de naître m êm e s’il n’y a pas de poules. On arrête pas le progrès.
Les enfants n’en croient pas leurs oreilles, ça se voit dans leurs
regards très interrogateurs.
Ou là là, il est déjà l’heure de repartir, quel dom m age, le soleil
vient de faire son apparition !!!
On rejoint l’hippom obile et en avant, V edi et Solfège, on rentre.
On prend le goûter sur le chem in du retour, arrivée au parking, on
se dit « au revoir et à bientôt ».
Signé alias Em m a W ood

Documents pareils