ACCROÎTRE SES AMBITIONS DANS UN ENVIRONNEMENT

Commentaires

Transcription

ACCROÎTRE SES AMBITIONS DANS UN ENVIRONNEMENT
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
12
D’IETEREN
AUTO
ACCROÎTRE SES AMBITIONS
DANS UN ENVIRONNEMENT
DÉFAVORABLE
RÉSULTATS
En 2012, les ventes
ont diminué de 9,0%
et le résultat courant
avant impôts, part du
groupe, de
43,3%
.
voir page 15
1053-dieteren-ra2012.indd 12
29/03/13 13:38
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
13
SATISFACTION
Nos efforts en matière
de satisfaction portent
leurs fruits : les objectifs
de l’année 2012 ont été
dépassés !
voir page 18
SUIVI
Vers une structure
coordonnée et
transversale pour mieux
gérer les quelque
20.000
INFORMATION
Une politique de
transparence, des
clients parfaitement
informés dans les
D’Ieteren Car Centers.
voir page 22
contacts par an.
voir page 18
SERVICE
FORMATION
Grâce à une logistique
Un service de qualité
grâce à des formations
techniques et nontechniques optimales
des collaborateurs.
96%
affûtée,
des commandes de
pièces et accessoires
sont livrées durant la
nuit suivante.
voir page 19
voir page 20
1053-dieteren-ra2012.indd 13
29/03/13 13:38
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
14
NOTRE MÉTIER
Fort d’une relation de plus de 60 ans avec le groupe Volkswagen,
D’Ieteren Auto assure en Belgique l’importation, la logistique et la
distribution des véhicules des marques Volkswagen, Audi, Seat,
Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti et Porsche, ainsi que de leurs
pièces de rechange et accessoires. Il est le premier distributeur de
voitures en Belgique avec une part dans les immatriculations de
voitures neuves de plus de 22% et plus d’un million de véhicules
des marques distribuées en circulation. D’Ieteren Auto collabore
avec près de 300 concessionnaires indépendants et gère en propre
23 points de vente des marques Volkswagen, Audi, Seat, Škoda,
Bentley/Lamborghini et Porsche, situés principalement à Bruxelles
et en périphérie. Il est également actif dans la vente de véhicules
d’occasion via deux centres My Way situés en périphérie bruxelloise
et quelque 130 concessionnaires affiliés au réseau My Way Authorized Distributors. D’Ieteren Auto propose en outre des solutions de
financement automobile et de location à long terme via une filiale
commune entre D’Ieteren et Volkswagen Financial Services. Enfin,
il distribue les produits Yamaha en Belgique et au Grand-Duché de
Luxembourg via D’Ieteren Sport.
1053-dieteren-ra2012.indd 14
29/03/13 13:38
Part de marché
record de
22,12%
En 2012, les immatriculations de voitures neuves en Belgique ont atteint
486.737 unités, en baisse de 14,9% sur un an et de 11,1% par rapport à 2010,
précédente année du Salon de l’Auto et de la Moto. Cette baisse, conforme aux
attentes, reflète l’impact de la suppression au 31 décembre 2011 des incitants
à l’achat de véhicules à faibles émissions de CO2, qui a affecté le marché des
particuliers, et un contexte économique défavorable.
D’Ieteren
RÉSULTATS
2012
Rapport d’activité 2012
15
Dans cette situation difficile, la part de marché des marques distribuées par
D’Ieteren Auto a pourtant atteint un record historique de 22,12% en 2012,
contre 21,89% pour l’année précédente. Grâce à une réduction des délais de
livraison et une politique commerciale dynamique dans le marché professionnel, Audi a gagné 0,9 point de part de marché et confirme sa position de
Taux de
recommandation
des clients
supérieur à
94%
Plus de
120.000
véhicules neufs
livrés
1053-dieteren-ra2012.indd 15
29/03/13 13:38
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
16
Immatriculations de voitures neuves (en unités)
% évolution sur un an
Part de marché totale voitures neuves
Volkswagen
2012
2011
486.737
572.211
-14,9%
4,5%
22,12%
21,89%
10,70%
10,82%
Audi
6,44%
5,54%
Seat
1,23%
1,82%
Škoda
3,42%
3,43%
Bentley/Lamborghini
0,01%
0,01%
Porsche
Part de marché utilitaires légers
leader du segment premium.
Porsche a gagné 0,06 point. Les
parts de marché de Volkswagen et
Škoda sont restées quasi stables
malgré la fin des primes fédérales,
qui a surtout affecté les marques généralistes. Volkswagen conserve sa
première place sur le marché belge.
La part de marché de Seat a particulièrement souffert de la disparition
des incitants CO2 et de l’absence de
nouveaux modèles.
0,33%
0,27%
12,54%
11,07%
Hausse de part de marché
et meilleur mix
Les ventes totales de D’Ieteren Auto
ont atteint 2.787,3 millions EUR, soit
une baisse de 9,0% sur un an en données comparables1 (-13,1% en données publiées). Cette baisse est le
reflet du recul du marché automobile
belge, compensé par une augmentation de la part de marché globale des
marques distribuées par D’Ieteren
Auto et un mix plus favorable.
Le nombre de véhicules neufs, utilitaires compris, livrés par D’Ieteren
Auto en 2012 a atteint 120.157 unités, en baisse de 11,8% sur un an.
Les ventes en valeur de véhicules
neufs ont baissé de 9,6% en données
comparables1 (-7,2% en données publiées), reflétant le recul des livraisons, partiellement compensé par
un mix plus favorable, la suppression
des incitants CO2 ayant affecté principalement le segment des petites
voitures.
Le résultat opérationnel a atteint
132,7 millions EUR, en hausse de
Le marché des véhicules utilitaires
légers a baissé de 11,3% à 55.135
immatriculations,
principalement
en raison des mauvaises conditions
économiques. La part de D’Ieteren
Auto dans ce marché a progressé à
12,54% en 2012, contre 11,07% en
2011. Cette prestation remarquable
s’explique notamment par un très
bon positionnement de la gamme et
une politique commerciale particulièrement dynamique.
1 Début 2012, D’Ieteren SA et Volkswagen Financial Services AG ont créé une filiale commune, Volkswagen D’Ieteren Finance SA (VDFin), à laquelle
D’Ieteren a apporté sa filiale D’Ieteren Lease. VDFin est consolidée en 2012 selon la méthode de mise en équivalence, alors que D’Ieteren Lease était
consolidée en 2011 selon la méthode d’intégration globale. Afin de rendre comparable la performance de 2012 par rapport à 2011, les comparatifs sont
d’abord exprimés comme si D’Ieteren Lease avait été consolidée en 2011 selon la méthode de mise en équivalence. Les chiffres entre parenthèses
reprennent ensuite les évolutions en données publiées. (Les retraitements comprennent l’élimination des résultats de D’Ieteren Lease, l’attribution à
l’entité mise en équivalence des résultats sur ventes de véhicules d’occasion résultant des sorties de flotte – en 2011 et en janvier-février 2012 – et la
reconnaissance des ventes de D’Ieteren Auto à D’Ieteren Lease).
1053-dieteren-ra2012.indd 16
29/03/13 13:39
Rapport d’activité 2012
17
D’Ieteren
37,5% sur un an en données comparables1 (+13,7% en données publiées). Le résultat opérationnel
courant, qui exclut les éléments inhabituels et réajustements de valeur,
a atteint 54,1 millions EUR, en baisse
de 44,4% en données comparables1
(-52,9% en données publiées). Cette
diminution est essentiellement due à
la baisse des ventes dans une activité dont les frais sont essentiellement
fixes et aux moyens commerciaux
additionnels consentis dans un marché en baisse.
Le résultat courant avant impôts,
part du groupe2, du segment Distribution automobile & Corporate s’est
établi à 52,5 millions EUR, en baisse
de 43,3% sur un an.
Le regard porté sur
l’avenir
Febiac prévoit un marché des voitures neuves stable à environ
485.000 immatriculations en 2013.
Dans cette hypothèse, D’Ieteren Auto
poursuit son objectif de progression
de part de marché. Cette année,
plusieurs modèles ont été et seront
encore lancés ou renouvelés : la Jetta hybride, la Beetle Cabriolet et la
e-up! chez Volkswagen, les A3 Sportback et Berline chez Audi, la Rapid
et les Octavia Berline et Combi chez
Škoda, la Leon et la Toledo chez Seat
et le Cayman chez Porsche.
2 A la suite de la constitution de Volkswagen
D’Ieteren Finance, dont les résultats sont mis
en équivalence, et afin de refléter au mieux
l’ensemble des activités du groupe, le résultat
courant avant impôts inclut dorénavant la part du
groupe dans le résultat courant des entités mises
en équivalence.
1053-dieteren-ra2012.indd 17
« Avec 22,12% de part de marché et un taux de recommandation des clients supérieur à 94%, les équipes de
D’Ieteren Auto ont démontré que volume et satisfaction
du client peuvent aller de pair. Dans ce marché 2012 qui
a souffert de la suppression des primes écologiques, de
la taxation accrue des véhicules de société et du mauvais
climat économique, nos marques ont su convaincre un
public toujours plus exigeant. L’étendue de notre gamme
de produits et la compétence de notre réseau de distribution ont également contribué largement à ce succès. Ces
atouts me donnent confiance dans la capacité de D’Ieteren Auto à renforcer sa position de leader du marché. »
Denis Gorteman, CEO de D’Ieteren Auto
29/03/13 13:39
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
18
TÉMOIGNAGES
commanderiez-vous ce concessionnaire
à vos connaissances ? ». Cela permet
d’aller plus loin que la simple satisfaction de la clientèle, D’Ieteren Auto
souhaitant que ses clients deviennent
ses ambassadeurs !
L’ÉVALUATION
Si la satisfaction du client dans les
concessions a toujours été un point
d’attention chez D’Ieteren Auto, un
nouvel indice pour la mesurer a vu
le jour début 2012 : le « Customer
Delight Index ». Cet indicateur représente le taux de réponses positives des
clients à une question très simple : « re-
%
Mesuré pour les activités « vente »
et « après-vente » de l’ensemble des
concessions Volkswagen, Audi, Seat et
Škoda, cet indice est en augmentation
95
constante depuis fin 2010, date jusqu’à
laquelle il a pu être calculé de manière
rétroactive. Fin 2012, il dépassait 94%
en vente et 89% en après-vente, des
chiffres supérieurs aux objectifs fixés
pour l’ensemble de l’année. Nul doute
que, vu les efforts fournis en matière
de satisfaction de la clientèle, la croissance de cet indice ne s’arrêtera pas en
si bon chemin…
LE SUIVI
CUSTOMER DELIGHT
INDEX en vente
90
CUSTOMER DELIGHT
INDEX en après-vente
1053-dieteren-ra2012.indd 18
Déc. 2012
Sept. 2012
Juin 2012
Mars 2012
Déc. 2011
Sept. 2011
Juin 2011
Mars 2011
Déc. 2010
85
Le concessionnaire doit rester l’interlocuteur privilégié des clients. Néanmoins, « chaque année, les différents
départements et services de D’Ieteren
Auto – en tant qu’importateur – sont
contactés pas moins de 20.000 fois par
ses clients. Trois quarts des contacts
avec les clients finaux concernent
l’après-vente, le solde concerne la vente
29/03/13 13:39
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
19
et la ‘pré-vente’ », souligne Eric Mullie,
Marketing & Customer Care Manager chez D’Ieteren Auto. « On nous
contacte via une multitude de canaux :
téléphone, courriel, courrier, médias
sociaux, internet,… ».
Eric Mullie
1053-dieteren-ra2012.indd 19
Cette masse de contacts nécessite une
structure adaptée qui prenne en charge
le suivi des demandes d’informations,
questions, suggestions et autres réclamations. « Une telle structure existe
déjà pour l’après-vente mais les contacts
qui concernent la ‘pré-vente’ et la vente
arrivent de toutes parts sans qu’il y ait
encore de processus adapté pour les
traiter. Nous avons donc décidé de créer
une structure coordonnée et transversale qui gèrera l’ensemble des contacts ».
Ce projet, lancé en septembre 2012,
devrait livrer ses premiers résultats en
2013 et améliorer la relation avec le
client. « L’objectif final est évidemment
d’améliorer le niveau de satisfaction
de la clientèle, et donc sa fidélité. En
répondant rapidement et qualitativement à sa demande, quelle qu’en soit
la nature, nous voulons lui prouver que
nous sommes fiables. »
LA FORMATION
Un service de qualité passe forcément
par une formation optimale. Dans
ce domaine, D’Ieteren Auto fournit
de nombreux efforts, tant dans les
formations techniques que commerciales. Ces dernières sont devenues
particulièrement importantes, selon
Philippe Verniers, Customer & Sales
Academy Manager. « Les formations
non-techniques sont proposées depuis
très longtemps par D’Ieteren Auto à
toutes les personnes en contact avec le
client, qu’il s’agisse d’un vendeur ou,
plus récemment, d’un responsable de
livraison ou d’un réceptionnaire. Il
s’agit de formations qui permettent de
mieux communiquer avec le client et
mieux comprendre ses besoins, mais
également de formations liées aux nouveaux produits ». Ces formations sont
29/03/13 13:39
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
20
particulièrement intenses pour les
nouveaux collaborateurs des concessionnaires. « Un nouveau vendeur, par
exemple, doit suivre jusqu’à une quinzaine de jours de formation la première
année et devra passer ensuite des examens théorique et pratique, qu’il doit
réussir pour recevoir sa certification.
Après avoir obtenu cette dernière, il devra suivre un cycle de formation continue afin d’entretenir et de développer
encore ses compétences ». Au total, près
de 600 formations non-techniques
ont été organisées en 2012, pour des
groupes d’une dizaine de personnes
en moyenne par formation.
Si ces formations sont essentielles
pour assurer au client un service
impeccable, le processus serait évidemment incomplet si les compétences n’étaient pas contrôlées sur le
1053-dieteren-ra2012.indd 20
terrain… « Nous faisons appel à des
‘clients mystère’ qui évaluent l’accueil et
les connaissances des vendeurs dans le
réseau. Les responsables des concessions
reçoivent ensuite un rapport sur leurs
collaborateurs et peuvent décider, sur la
base des résultats, de les (ré)inscrire à
certaines formations. »
Philippe Verniers
LE SERVICE
A chaque fois qu’un conducteur fait
entretenir ou réparer son véhicule chez
un concessionnaire, une logistique
impressionnante se met en route pour
s’assurer que les pièces nécessaires
soient disponibles et que les imprévus
soient le plus souvent résolus dans la
journée. Personne n’est mieux placé
que Ronald van Genechten, directeur
Parts, Accessories & Logistics, pour le
savoir. C’est lui qui est responsable du
stockage et de la livraison des pièces
et accessoires chez D’Ieteren Auto. Et
son entrepôt, il le connaît par cœur :
« Nous y recensons près de 95.000
pièces et accessoires, auxquels 4.000
à 5.000 références viennent s’ajouter
chaque année. L’entrepôt de pourtant
34.000 m² était devenu trop étroit et il
29/03/13 13:39
C’est en 1948 que Pierre D’Ieteren
signe le premier contrat d’importation avec le groupe Volkswagen pour
la marque du même nom. Depuis
lors, le partenariat entre D’Ieteren
Auto et Volkswagen n’a cessé de se
renforcer avec l’importation en Bel-
gique de toutes les nouvelles marques
du groupe : Audi en 1974, Seat en
1984, Škoda en 1992, Bentley en
2000, Lamborghini en 2001 et Bugatti en 2006. Quant à Porsche, importé
par D’Ieteren Auto depuis 1950, il fait
partie du groupe Volkswagen depuis
2012. Au total, ce sont donc les huit
marques automobiles du groupe allemand qui sont importées en Belgique
par D’Ieteren Auto. Huit marques de
qualité, mondialement reconnues et
représentant l’ensemble de la gamme
automobile.
D’Ieteren
UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ
Rapport d’activité 2012
21
Etre le partenaire du groupe Volkswagen, un des meilleurs constructeurs automobiles au monde, est
pour D’Ieteren Auto un grand privilège. En 2012, la qualité des produits
de ce partenaire de choix a d’ailleurs
encore été récompensée, puisque le
groupe Volkswagen a livré pas moins
de 9,6 millions de véhicules dans le
monde, un chiffre en augmentation
de 12,2% sur un an. Cela lui permet
de se classer dans le top 3 mondial
et de conserver la tête du marché
européen avec une part de marché de
24,8% (23,2% en 2011).
fallait l’agrandir. » Ce qui a été réalisé
fin 2012 : « Désormais, il a une capacité
de 45.000 m² et a été réorganisé pour
une plus grande efficacité. L’objectif de
cette extension est d’abord d’augmenter
le nombre de références en stock et donc
de raccourcir encore les délais de livraison aux concessionnaires. Nous avons
également investi dans un système de
contrôle par scanning qui permet de
gagner du temps, de la réception de la
pièce à son envoi aux concessionnaires,
et de réduire les erreurs de sélection de
pièce. Enfin, nous voulons augmenter
le nombre de concessionnaires qui sont
livrés une deuxième fois dans la journée. »
1053-dieteren-ra2012.indd 21
Les concessionnaires ont de quoi être
ravis de ce service unique : « Actuellement, lorsqu’ils passent une commande, ils sont livrés durant la nuit
suivante si la pièce est de stock. C’est
le cas pour 96% des commandes. Dans
le cas contraire, ils seront livrés la plupart du temps dans les 24h suivant la
commande, ce qui constitue une performance en soi. De plus, environ un
tiers des concessionnaires sont livrés
une deuxième fois dans la journée pour
les commandes passées avant 10h. Ces
concessionnaires peuvent en outre servir de relais pour d’autres concessionnaires ». Voilà qui permet de pallier
aux imprévus.
Ronald van Genechten
29/03/13 13:39
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
22
L’INFORMATION
Déposer sa voiture pour un entretien
ou une réparation n’est pas toujours
une expérience agréable. C’est un
service payant, parfois imprévu et
dont on ne comprend pas toujours la
nécessité. « C’est pour cette raison que
nous avons changé notre façon de voir le
client et mis en place depuis début 2012
un nouveau processus qui lui permet de
mieux comprendre pourquoi il est là »,
explique Marcel Nevens, responsable
du département mécanique des
D’Ieteren Car Centers.
« Lorsque le client est accueilli pour
déposer sa voiture, nous lui expliquons
les travaux qui seront effectués sur son
véhicule et pourquoi. Nous lui présentons
aussi nos solutions de mobilité. Durant
la journée, nous tenons le client informé
si des travaux supplémentaires doivent
être effectués sur son véhicule et lui
1053-dieteren-ra2012.indd 22
demandons son accord. Enfin, lorsque
le client vient rechercher son véhicule,
nous lui détaillons sa facture afin qu’il
la comprenne bien. Nous en profitons
aussi pour lui demander s’il est satisfait
du service, afin de récolter une réaction
en temps réel ».
Bien entendu, D’Ieteren Auto s’assure
également que les travaux mécaniques soient effectués selon les règles.
« Chaque mécanicien est suivi afin que
ses réparations soient réalisées conformément aux normes. Nous vérifions,
entre autres, qu’il place correctement
des protections sur le véhicule ».
dans notre propre réseau sont souvent aussi introduits dans le réseau de
concessionnaires indépendants. Il y a
un échange d’idées nécessaire et utile
dans l’ensemble du réseau car nous
poursuivons tous le même objectif : voir
le client sourire lorsqu’il passe la porte
d’une concession, qu’il y entre ou qu’il
en sorte ».
Ces règles s’appliquent dans les D’Ieteren Car Centers de la région Bruxelloise, mais les 300 concessionnaires
indépendants appliquent-ils aussi ces
mêmes processus ?
« Les D’Ieteren Car Centers servent
d’exemple et les processus mis en place
Marcel Nevens
29/03/13 13:39
IFRS
2012
2011
2010
Véhicules neufs livrés (en unités)
120.157
136.199
Ventes externes
2.787,3
3.208,3
Résultat opérationnel courant1,2
54,1
114,9
92,6
65,8
88,5
98,7
81,9
56,1
64,1
Marge opérationnelle courante
1,9%
3,6%
3,4%
2,7%
3,3%
3,7%
3,3%
2,5%
3,1%
avant impôts1,2
52,5
92,7
64,9
42,9
60,6
74,7
59,5
36,1
48,7
après impôts1,2
48,5
98,0
62,0
41,9
59,3
65,2
57,0
35,2
39,3
1.587
1.685
1.584
1.565
1.650
1.601
1.571
1.505
1.493
(en millions de EUR)
2009
2008
2007
2006
2005
2004
117.951
99.241
119.967
120.774
112.944
103.239
99.587
2.732,9
2.453,8
2.679,4
2.642,4
2.491,4
2.227,2
2.088,6
D’Ieteren
CHIFFRES CLÉS
D’IETEREN AUTO
Rapport d’activité 2012
23
Résultat courant, part du groupe
Personnel moyen
(équivalents temps plein moyens)
En IFRS : hors éléments inhabituels et réajustements de valeur.
Le secteur de la distribution automobile inclut tous les coûts relatifs aux activités Corporate, y compris (concernant le résultat courant)
les coûts financiers résultant de l’investissement dans le secteur du vitrage de véhicules.
2012
2011
2010
0
2009
0
2008
5
2007
100
Part de marché (%)
10
200
2006
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
40
15
300
2005
60
20
400
2004
80
25
500
2003
100
600
2002
120
Résultat opérationnel courant
IMMATRICULATIONS DE
VOITURES NEUVES EN BELGIQUE
ET PART DE MARCHÉ DE
D’IETEREN AUTO
3.500
3.000
2.500
2.000
1.500
1.000
500
0
2004
Ventes externes
ÉVOLUTION DES VENTES ET
DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL
COURANT DE D’IETEREN AUTO
DEPUIS 2004 (EN MILLIONS DE EUR)
Immatriculations (en milliers)
1
2
RÉPARTITION DES VENTES PAR ACTIVITÉ
2%
Évolution des ventes par activité
(en millions de EUR)
1%
6%
2%
1%
•
•
•
•
•
•
•
2012
2011
2.457,7
2.649,8
-7,2%
-9,6%
23,2
115,3
-79,9%
35,0%
Pièces de rechange et accessoires
173,8
178,0
-2,4%
-2,4%
D’Ieteren Car Centers (après-vente)
63,8
57,4
11,1%
4,4%
D’Ieteren Sport
28,1
32,3
-13,0%
-13,0%
Véhicules neufs
Véhicules d'occasion
D’Ieteren Lease
Autres
D’IETEREN AUTO
88%
1053-dieteren-ra2012.indd 23
1
Var.
Var. à périmètre
comparable1
-
146,6
-
-
40,7
28,9
40,7%
40,7%
2.787,3
3.208,3
-13,1%
-9,0%
Excluant l’impact de l’apport de D’Ieteren Lease à Volkswagen D’Ieteren Finance.
29/03/13 13:39
NOUVEAUX
MODÈLES
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
24
VOLKSWAGEN
JETTA HYBRID
La Jetta Hybrid est animée à la fois par un
moteur à essence de haute technologie et
par un moteur électrique à zéro émission.
Bien que ce tandem hybride autorise des
performances impressionnantes, la nouvelle
Jetta Hybrid affiche une consommation
remarquable d’à peine 4,1 l/100 km, à quoi
correspondent des émissions de CO2
de 95 g/km. Cette berline sportive consomme
20% de moins qu’une voiture de même
puissance dotée d’un moteur traditionnel.
AUDI
RS 7 SPORTBACK
L’Audi RS 7 Sportback est l’un des quatre
modèles RS qu’Audi lancera sur le marché
en 2013. Ce grand coupé cinq portes, qui
symbolise la dynamique sous sa plus belle
forme, est animé par un moteur 4,0 TFSI
d’une puissance de 560 ch et fait appel au
principe de la désactivation de cylindres.
L’accélération de 0 à 100 km/h est possible en
3,9 s seulement. Malgré ces performances,
l’Audi RS 7 Sportback ne consomme en
moyenne que 9,8 l/100 km.
1053-dieteren-ra2012.indd 24
29/03/13 13:39
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
25
ŠKODA
OCTAVIA
La Škoda Octavia de la troisième
génération est une voiture on ne peut
plus « Simply Clever ». Elle le doit non
seulement à son statut d’élégante berline
dotée d’un grand hayon, mais aussi à un
espace disponible supérieur à la moyenne
et à de nombreuses caractéristiques
astucieuses.
SEAT
LEON
La nouvelle Seat Leon est une voiture à la
personnalité forte et attachante, à la fois
belle et fonctionnelle. Elle est dotée d’un
véritable arsenal de technologies haut
de gamme via notamment ses systèmes
d’assistance et d’infodivertissement. Chacune
des motorisations figure parmi les meilleures
dans sa catégorie en termes d’efficacité
énergétique et d’émissions de CO2.
1053-dieteren-ra2012.indd 25
29/03/13 13:39
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
26
BENTLEY
CONTINENTAL GT SPEED
Le nom révèle beaucoup. Et si vous jetez un
premier coup d’œil sur le coupé deux portes
le plus rapide et le plus performant jamais
construit par Bentley, vous comprendrez
que la description est parfaite. Et pourtant,
ce coupé sport exceptionnel, le plus récent
de l’écurie Continental, reste un exemple de
raffinement, propre à Bentley.
LAMBORGHINI
AVENTADOR
LP 700-4 ROADSTER
L’Aventador Roadster est une voiture sans
pareille dans le monde, caractérisée par une
sportivité extrême doublée du plaisir porté à
son paroxysme. La conception du véhicule est
une synthèse parfaite de design raffiné et de
performances époustouflantes, conférant une
dimension unique aux déplacements.
1053-dieteren-ra2012.indd 26
29/03/13 13:39
D’Ieteren
Rapport d’activité 2012
27
PORSCHE
911 CARRERA 4
La nouvelle Porsche 911 Carrera 4 allie
les performances à l’excellente efficacité
énergétique de la dernière génération des
911 Carrera mettant en avant les avantages
de la transmission intégrale intelligente
PTM (« Porsche Traction Management »).
Les nouveaux modèles 911 Carrera 4 offrent
une motricité et une dynamique « puissance
quatre ».
YAMAHA
FJR1300A
Cette moto « grand touring » offre
aux conducteurs exigeants des lignes
plus attractives, un meilleur contrôle
du moteur et du châssis et des
fonctionnalités plus innovantes qui
décupleront les sensations de conduite.
Dotée de carénages repensés à l’allure
moderne et agressive et d’un moteur
bénéficiant de la dernière technologie
Yamaha en matière de systèmes
électroniques, la nouvelle FJR allie
sportivité, qualité et performances.
1053-dieteren-ra2012.indd 27
29/03/13 13:39