Lettre III, 1.indd - Institut d`études anciennes

Commentaires

Transcription

Lettre III, 1.indd - Institut d`études anciennes
La Lettre
de l’Institut
IEA
Automne 2008, vol. III, nº 1
Mot du Directeur
Le léger retard de parution de ce numéro est lié à du nouveau à La Lettre:
conformément à mon souhait initial d’en confier la destinée à une équipe
éditoriale, j’ai le plaisir d’annoncer que nous bénéficions maintenant des
services de Mme Marina Aussedat, étudiante au doctorat en études anciennes;
la formation au logiciel InDesign ainsi que la passation des dossiers ont allongé
de peu les délais de parution d’une Lettre toujours aussi riche qu’à l’habitude,
illustrant bien la diversité des recherches et des champs d’intérêt des membres
de l’Institut, tout comme leur grande implication dans le milieu. D’ici la prochaine
parution, fin avril, l’équipe s’adjoindra un autre collaborateur. La Lettre passe
ainsi avec succès l’épreuve du rodage et prend racine dans les traditions de
l’Institut! Plusieurs dossiers m’ont occupé cet automne. L’un de ceux-ci, dont
on parle depuis des années, se matérialise peu à peu. La dernière version des
plans du nouvel Institut est enfin approuvée en vue du déménagement: on
peut s’attendre à remplir des cartons à destination du pavillon De-Koninck d’ici
le mois de mai! Une assemblée spéciale permettra de faire le point en janvier. Pour le reste, je suis convaincu que les pages qui
suivent parlent d’elles-mêmes. Bonne lecture à toutes et à tous et passez d’agréables et reposantes Fêtes de fin d’année!
Patrick Baker
Nouvelles
Honneurs. Ella Hermon est
devenue membre de la société
royale du Canada en juillet.
Cette distinction souligne
l’excellence du travail d’Ella
Hermon qui compte parmi les
chercheurs les plus novateurs
de sa génération dans
les domaines de l’histoire
romaine et des études
pluridisciplinaires. En tant que
historienne, sa contribution
la plus marquante consiste
en sa volonté de mener des
recherches spécialisées en
histoire romaine pour les intégrer au discours global des
questions épistémologiques et des problématiques de la
société contemporaine. Sa capacité de susciter et obtenir
des résultats pluridisciplinaires
révélateurs sur l’histoire comparative
de l’environnement a inscrit l’histoire
romaine comme point de référence
des recherches dans ce domaine.
Le 15 juin, lors de la collation des
grades, le recteur M. Denis Brière
a remis un doctorat honoris causa
d’Université à Michel Casevitz,
professeur émérite de l’Université
de Paris X – Nanterre, collaborateur
depuis de nombreuses années
de l’Institut d’Études Anciennes
de l’Université Laval (lire l’article
complet à la page 2).
Subventions. Ella Hermon a obtenu une
subvention pour l’«étude comparative
des systèmes de gestion de l’eau dans
une perspective historique et systémique
(2007-2008) de 55000$. Elle a également
obtenu le soutien du Ministère des
relations internationales, pupitre d’Italie,
pour l’appui à l’organisation du colloque
«Pour une culture commune de l’eau de
la Méditerranée à l’Amérique du Nord»
qui se déroulait les 5-7 mai, à Cassino.
Brèves. Anne Pasquier a été nommée
professeur associée de la Faculté de
théologie du Collège dominicain à Ottawa.
Mélissa S.-Morin a été inscrite au tableau
d’honneur de la faculté des Études
supérieures, pour sa maîtrise en histoire, «Le
Rhin inférieur et l’espace frontalier rhénan au
Ier siècle de notre ère: entre représentation
d’une frontière romaine et situation
frontalière d’un environnement fluvial».
En Visite
Christine PEREZ, Maître de Conférence en Histoire des mondes anciens et
médiévaux à l’Université de Polynésie Française (Papeete), a visité l’Institut du
7 au 16 septembre. Outre une conférence dans le cycle des Midis de l’Institut
(L’insularité : approche comparative de deux mondes aux antipodes et pourtant
si semblables [Méditerranée ancienne/triangle polynésien avant la découverte
missionnaire]), elle a présenté une séance spéciale du Séminaire interdisciplinaire
intitulée «Comment la mythopoïétique légitime et justifie la colonisation des
îles et archipels du grand océan austral. L’épopée des Maui des Tonga».
Du 6 au 14 octobre dernier Bernard Barc, de Lyon, a séjourné à l’Institut, dont
il est un membre associé,. Le séjour de notre collègue parmi nous a été très
fructueux puisqu’il a animé une séance du séminaire de théologie et de sciences
des religions consacré aux canons scripturaires et une autre du Séminaire
interdisciplinaire qu’il a consacrée à l’exégèse juive ancienne du texte biblique.
Il a également fait deux conférences dans le cadre des Midis de l’Institut et des
Midis du GRECAT, portant respectivement sur les rapports entre l’archéologie et
le texte biblique et sur sa lecture du texte biblique. Enfin, il a animé une séance
du séminaire permanent sur les textes de Nag Hammadi consacrée à l’Évangile
de Judas. Notre collègue a également mis à profit son passage à l’Institut pour
mettre avec Wolf-Peter Funk la touche finale à la publication du volume consacré
à la recension brève du Livre des secrets de Jean (NH III,1 et BG 3) qui sera
bientôt mis sous presse dans la collection Bibliothèque copte de Nag Hammadi.
Honneurs
Le 15 juin, le recteur
M. Denis Brière a remis un doctorat honoris causa d’Université à Michel Casevitz,
professeur émérite de l’U. de Paris X - Nanterre, sommité mondiale de philologie et de linguistique grecques.
M. Casevitz a su lier avec brio ses rôles de professeur, de chercheur et d’ambassadeur de la culture classique.
Son rayonnement international lui a permis d’enseigner en tant que professeur invité au sein de plusieurs universités à travers
le monde comme Moscou, Torun, Varsovie, Lausanne, Montréal, Ottawa, Rhodes Island et l’Université Laval. Dans le souci de
développement des études anciennes, Michel Casevitz a occupé de hautes fonctions telles que président de l’Association des
professeurs en langues anciennes de l’enseignement supérieur ou encore président de l’Association des études grecques.
Dans son discours élogieux, Thomas Schmidt évoquait la brillante carrière de cet éminent helléniste ainsi que ses prestigieuses
publications. On compte en effet à son actif plus d’une vingtaine d’ouvrages et 110 articles, parmi lesquels on peut citer son étude sur
Le vocabulaire de la colonisation en grec ancien, ouvrage de référence pour les études grecques. À cela il faut ajouter son importante
collaboration au projet d’édition de la Bible des Septante, mais aussi sa place de Directeur de la Revue de philologie, d’histoire et
de littératures anciennes et de deux importantes collections
aux Editions Les Belles Lettres (Paris). En outre, Thomas
Schmidt a souligné les liens étroits de Michel Casevitz avec
l’Université Laval depuis un quart de siècle: «Professeur invité
à huit reprises depuis 1981, il a enseigné près d’une vingtaine
de cours de tous niveaux et il n’a cessé de faire bénéficier
les étudiants et les collègues d’études anciennes de ses
immenses compétences. Dans le souci d’atteindre le plus
grand nombre d’étudiants, Michel Casevitz a toujours veillé
à varier les sujets de ses cours pour intéresser à la fois les
littéraires, les historiens, les philosophes et les théologiens, à
l’image de la pluridisciplinarité qui caractérise les programmes
d’études anciennes à l’Université Laval. Michel Casevitz
s’est d’ailleurs toujours montré soucieux de la qualité et de
la cohérence de nos cours et cette sollicitude s’est traduite
par son implication directe dans l’évaluation et la révision des
programmes d’études anciennes de l’Université Laval, qui ont
conduit, en 1999, à la création de l’Institut d’études anciennes
(…) Ainsi est-ce animés de sentiments de gratitude et de
Denis Brière (recteur), Alban Baudou (directeur du Département des litprofond respect que l’Institut d’études anciennes et les trois
tératures), Paul-Hubert-Poirier, Léopold Migeotte (emeritus), Michel Cafacultés qui le chapeautent se sont unis pour lui témoigner
sevitz, Thomas Schmidt, Pascale Fleury, Thierry Belleguic (doyen de
la Faculté des lettres), Agathe Roman, Patrick Baker (directeur de
leur reconnaissance par l’octroi de ce doctorat d’honneur. »
l’Institut d’études anciennes), André Daviault et Gilles Maloney (retraités).
Une fois de plus, Michel Casevitz nous fera l’honneur de sa
présence puisqu’il séjournera à l’Institut, tout l’hiver, à titre de
professeur invité. Il dispensera à cette occasion plusieurs cours de grec ancien et de littérature grecque.
2 La Lettre III, 1
Un visiteur spécial
Est-il besoin de présenter la bourse du Fonds Georges-et-Théodora-Trakas dont plusieurs étudiants
de l’Institut ont bénéficié depuis un peu plus de dix ans? Le 13 août dernier, l’Institut a reçu la visite très
spéciale de Monsieur Georges Trakas, petit-fils des personnalités éponymes du fonds et auteur de la
généreuse donation à la Faculté des lettres, en 1996.
En effet, le Fonds Georges-et-Théodora-Trakas a été créé cette année-là par la succession de Georges
et Théodora Trakas à la mémoire de ceux-ci. D’origine grecque, monsieur et madame Trakas tenaient
le restaurant Old Homestead, sur la Place d’armes, face au Château Frontenac, coin rue du Trésor,
au moment où l’Université
Laval logeait encore dans le
Quartier Latin.
Ouvert
dès
1929,
ce
restaurant attira rapidement
plusieurs professeurs qui se
lièrent d’amitié avec le couple
également très impliqué au
sein de la communauté de
Québec.
M. Georges Trakas
Pour mémoire, le regretté
Maurice Lebel, ancien doyen de la faculté des Lettres
(décédé le 24 avril 2006), était un intime de la famille Trakas
et un ami de Georges, petit-fils. Celui-ci, dans la région
de Québec pour une partie de l’été, a souhaité rencontrer
quelques-uns des étudiants qui bénéficièrent d’une bourse.
François Lortie, Dave Bussières, M. Georges Trakas,
Maude Lajeunesse, Matthieu Boutet-Lanouette.
Colloques
Ella Hermon a organisé une table ronde sur les
«Changements climatiques dans une perspective historique
et systémique des interactions société-environnement
dans l’empire romain», à Laval, du 18 au 20 novembre.
Elle a aussi organisé une journée d’étude portant sur «Les
changements climatiques dans une perspective historique
et systématique des interactions société-environnement
naturel de la Méditerranée en Amérique du Nord», le 3 avril.
Anne Pasquier a organisé et présidé un comité scientifique
lors du 4e Congrès du RRENAB (Réseau de Recherche en
Analyse narrative de la Bible ou des textes inspirés par la
Bible) qui s’est déroulé à Québec, au mois de Juin. Elle est en
charge de l’édition des Actes de ce congrès avec André Wénin,
ils seront publiés par les Editions Peeters, Louvain, en 2010.
La rencontre, des plus conviviales, fut l’occasion pour ceuxci de se remémorer d’excellents souvenirs athéniens. On
profita également de l’occasion pour échanger sur l’avenir du
Fonds et les perspectives d’ouverture et de développement
des bourses. Tout comme leur séjour en Grèce, la rencontre
avec l’évergète restera gravée dans les mémoires de ces
fiers représentants des études supérieures à l’Institut.
Post-Doctorants et stagiaires
Cette session, Ella Hermon supervise deux post-doctorants:
Marie-Pierre Zannier travaille sur «Les modalités de
représentation des fundi romains chez les agronomes romains:
aspects environnementaux, socio-économiques et symboliques
(IIe s. a.C. – Ier s. p.C.); Sorin Nemetiu travaille sur «Les villes
et villages au bord de l’eau dans la Dacie romaine».
Agathe Roman débutera son post-doctorat en janvier 2009,
sous la direction de Paul-Hubert Poirier. Son projet s’intitule:
«Étude sur la réfutation du manichéisme au Moyen-Orient au
IVe s.: le cas de Sérapion de Thmuis».
Mariangela Palazzo et Tommaso Pintauro, étudiants de
l’Université de Naples, Frederico II sont venus cet été entre le
30 juillet et le 20 Août 2008 pour des stages doctoraux en droit
romain auprès de Ella Hermon.
Les programmes
Le programme de baccalauréat en études anciennes compte désormais 59 étudiants (31 femmes et 28 hommes), dont 14
nouveaux à l’automne. Les microprogrammes et certificats regroupent 13 étudiants. Le public étudiant est donc stable, ce
qui est encourageant dans le contexte actuel. Les chiffres à la maîtrise sont réjouissant également, d’autant plus que nous
accueillons 7 nouveaux étudiants. Cet automne les 7 étudiants au doctorat ont été rejoints par deux nouveaux doctorants.
En ce qui concerne les modifications aux programmes, la direction et les comités de programmes sont en train de préparer
une réfection des cours de langues anciennes (latin et grec) et une création de profils à la maîtrise et au doctorat. Les cours
avancés de latin et de grec seront désormais des cours de 3 crédits, mais seront obligatoires pour certains profils à la maîtrise
et au doctorat Ces modifications ont pour objectif d’assurer une formation continue dans les langues classiques aux trois cycles
et de mettre en valeur la diversité de la formation offerte. Les nouveaux cursus devraient être en vigueur à l’automne 2009.
La Lettre III, 1 3
Allés et venues
Plusieurs membres de l’Institut ont fait des séjours de recherche ou participé à des rencontres scientifiques au Canada
et à l’étranger au cours du dernier semestre.
Marie-Josée Lanthier
Marie-Josée Lanthier a pris part aux fouilles de l’Agora d’Athènes qui se déroulèrent
du 10 juin au 1er août. L’équipe de l’American School of Classical Studies in Athens,
dirigée par le professeur John Mck. Camp II, était composée de 62 personnes, dont
une cinquantaine d’étudiants, les autres étant des professeurs, des conservateurs,
des architectes, etc. Le travail sur le terrain touchait trois aires distinctes, deux au
nord de la rue Adrianou et une à l’intérieur des limites actuelles du site, au sud de
la Tholos. Marie-Josée a eu l’occasion de se familiariser avec ces trois aires et les
contextes bien différents qu’elles présentaient. Ainsi, elle a fouillé des niveaux situés
sous des murs byzantins et dans lesquels on trouve les restes d’un édifice que l’on
suppose être la Stoa peinte (stoa poikilia); ailleurs, elle a été en contact avec du
matériel plus récent puisqu’il s’agissait d’explorer des niveaux rendus disponibles
par la démolition de deux immeubles modernes; finalement, dans la vieille partie de
l’Agora, la fouille avait pour but d’étudier un groupe de bâtiments de l’époque classique
afin de déterminer s’ils avaient appartenu au domaine privé, commercial ou public.
Ce fut une expérience enrichissante grâce à la diversité des contextes touchés, mais
aussi grâce à l’opportunité de côtoyer les spécialistes présents au sein de l’équipe et
particulièrement le professeur Camp. Marie-Josée a bénéficié du soutien de la Faculté
des Lettres, de l’Institut d’études anciennes et de l’AELIÉS. Nul doute que cet été de
formation intensive constitue un point marquant de son cheminement universitaire.
Louis Painchaud a mis à profit son séjour en Europe en mai et juin dernier pour collationner quelques fragments
du codex Tchacos à la Fondation Bodmer, à Coligny près de Genève; il a également participé à un séminaire
intensif de deux jours sur l’Évangile de Judas organisé par Fernando Bermejo Rubio à l’Université de Barcelone.
Ella Hermon a eu l’honneur d’être professeur invité au Département de Droit Romain à l’Académie des Sciences de
Moscou (Russie) en juin.
Patrick Baker a assisté à la journée colloque organisée au Collège de France et à l’Académie des inscriptions et belles
lettres, le 7 novembre, à Paris, pour souligner le dixième anniversaire de la création du Fonds Louis Robert de l’AIBL.
Nouveaux étudiants
À la maîtrise en études anciennes, l’Institut accueille Martin Voyer, «La réécriture de l’Histoire dans le Discours d’Aelius Aristide»
(dir. Th. Schmidt); Ross Long, «Les citations classiques dans les Lettres de Grégoire de Nazianze» (dir. Th. Scmidt); Vincent
Pelletier «Influence des rites et symboles philosophiques sur le milieu chrétien des premiers siècles de notre ère: de la théurgie
chez les gnostiques?» (dir. A. Pasquier, co-dir. J.-M. Narbonne); Kiriakos Katakos, philosophie aristotélicienne, sujet à déterminer
(dir. J.-M. Narbonne); Daniel Drouin-Rousseau, «Plotin, Traité 7, traduction et commentaire» (dir. J.-M. Narbonne); Mélissa
Lemieux, «L’influence réciproque entre la femme grecque et la femme romaine dans l’Egypte gréco-romaine» (dir. P. Baker);
Louis-Etienne Forcier «Les philoi des rois séleucides dans l’Asie Mineure hellénistique» (dir. P. Baker); Arianne Lefebvre
«Le dialogue des entités avec Dieu dans le système hiérarchique du Pseudo-Denys l’Aréopagite» (dir. P.-H. Poirier); Stacey-Lee
McKenzie «Fides et Perfidia: l’expression de la traîtrise de l’Antiquité au Moyen-Age» (dir. A. Baudou).
À la maîtrise en histoire: Timeri Martin, «La perception de la Méditerranée en Italie jusqu’aux guerres puniques» (dir. Ella Hermon);
Dave Chabot, «La colonisation romaine d’Ostie à l’époque de la République: environnement à risque et enjeux sociétaux et
environnementaux» (dir. E. Hermon).
Au doctorat en histoire, Mélissa S-Morin, «Le Rhin et le district militaire de Germanie inférieure entre 13 avant notre ère et 84 de
notre ère: les interactions entre un fleuve et le milieu humain» (dir. Ella Hermon) .
Au doctorat en études anciennes, Olivier Ducharme «le problème de l’altérité» (dir. J.-M. Narbonne); Marina Aussedat, «Le
nome Hermopolite: place centrale dans l’organisation socio-économique et militaire de l’Égypte à l’époque gréco-romaine à
travers l’iconographie, la papyrologie et l’épigraphie grecques» (dir. P. Baker); Maryse Sylvain, «Les femmes chrétiennes» (dir. A.
Pasquier).
Eric Lapointe, diplômé à la maîtrise en février 2007 et dont le mémoire s’intitulait «Plotin et le problème de la méthode. Traduction et
commentaire du Traité 20 (I,3). Au sujet de la dialectique», est présentement au doctorat et ses recherches portent sur «La dialectique
chez Plotin» (dir. J-M. Narbonne).
4 La Lettre III, 1
Etudiants Boursiers
Marie-Hélène Mainguy et Gaëlle Rioual ont toutes deux obtenu la Bourse de doctorat du Programme de bourses d’études
supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier (CRSH) d’une valeur de 35 000 $ par année pendant trois ans. Une
bourse d’études d’été offerte par l’Istituto europeo per la diffusione della lingua e cultura italiane de Florence et octroyée
par l’École des langues de l’Université Laval (ÉLUL) a permis à Lydia Pelletier-Michaud d’effectuer un séjour d’immersion
de quatre semaines à Florence, en juillet dernier. Moa Dristsas-Bizier, diplômée de la maîtrise en sciences des religions,
a obtenu la Bourse du Séminaire de Québec 2007-2008 d’un montant de 1000 $ pour son mémoire intitulé «La situation
de communication de L’Exégèse de l’âme (NH II, 6). Une analyse rhétorique». Elle s’est également vue attribuer une
bourse de la Fondation Marc Bourgie. Marie Chantal a obtenu une bourse de la Fondation Maurice-Pollack pour son
projet doctoral portant sur «La réception de la figure du patriarche Juda dans l’Antiquité Tardive». Mélissa S.-Morin a reçu
la Bourse de doctorat du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier (CRSH)
pour son travail sur «Le Rhin et le district militaire de Germanie inférieure entre 13 avant notre ère et 84 de notre ère: les
interactions entre un fleuve et le milieu humain». Elle a également reçu, en septembre, la bourse Michelle-de-la-Pradelle
remise au meilleur article publié dans les Actes du Colloque d’Artefact (à paraître en février 2009), sur «L’implantation
romaine dans le delta rhénan au Ier siècle de notre ère: transformation du paysage deltaïque». François Lortie, récemment
diplômé à la maîtrise pour un mémoire intitulé «Métaphysique d’Aristote (livre Alpha, chapitres 1 et 2). Introduction,
traduction annotée et étude», a obtenu une bourse de doctorat du CRSH. Svetlana Aleckjsandrovskaya, étudiante en
post-doctorat sous la supervision d’Ella Hermon, a obtenu une bourse de voyage de 2000 $ de la part de la faculté des
Lettres pour effectuer un court séjour à l’Institut. La Chaire de recherche du Canada en interactions société-environnement
naturel dans l’Empire romain a offert a accordé des bourses de maîtrise à Dave Chabot et Timeri Martin, ainsi qu’une
bourse doctorale à Marie-Michelle Pagé et deux bourses post-doctorales à Sorin Nemeti et Marie-Pierre Zannier .
Publications
Patrick Baker, avec Gaétan Thériault, «Prospection épigraphique», in J. des Courtils, La campagne 2007 à Xanthos, Anatolia Antiqua,
16, 2008, 375-378.
Pascale Fleury, «L’éroticos: un dialogue amoureux entre Platon et les Sophistes», REG 108, 2007, 776-787; «Utilisation de l’étiologie
chez Fronton: une origine naturelle de la parole», Etiologie dans la pensée antique, Actes du colloque de Strasbourg 2006.
Ella Hermon, «De la Méditerranée à l’Amérique du Nord: vers une culture commune de la gestion de l’eau», dans E. Hermon, L’Eau
comme patrimoine. De la méditerranée à l’Amérique du Nord, PUL, 2008, coll. «Patrimoine en mouvement», 619-628; «La valeur
patrimoniale de l’eau et de sa gestion: bilan et perspectives des travaux de la Chaire», 10 sq. et «Variations et changements climatiques
dans les interactions société-environnement naturel dans l’Empire romain», 8 sq. Histoire comparée de l’environnement (revue en ligne
de la Chaire de recherche du Canada en interactions société-environnement dans l’Empire)
Leopold Migeotte, «La comptabilité publique dans les cités grecques. L’exemple de Délos», dans K. Verboven, K. Vamdhorpe et V.
Chankowski (éd.), Pistoi dia tèn techmèn. Bankers, Loans and Archivs in the Ancient World. Studies in honor of Raymond Bogaert,
Leuven, Peeters, 2008, 59-76 (Studia Hellenistica 44).
Mélissa S.-Morin, «Les stratégies de passage du Rhin entre le Ier et le IVe siècle de notre ère: démarche exploratoire pour une
reconstitution des évolutions climatiques dans la région rhénane», Histoire comparée de l’environnement (Revue en ligne de la chaire
de recherche du Canada en interactions société-environnement naturel dans l’Empire romain).
Jean-Marc Narbonne, «The Weakness of the Soul in its Relation to Evil. A Doctrinal evolution in Plotinus?», Dionysius, 2008-12-02.
Louis Painchaud, «Polemical Aspects of the Gospel of Judas», in The Gospel of Judas in Context. Proceedings of the First International
Conference on the Gospel of Judas, Paris, Sorbonne, Oct. 27th-28th 2006, M. Scopello (éd.), Leiden, Brill, 2008, 171-186.
Anne Pasquier, «Compte rendu du livre de S.F. Jonhson, The Life and Miracles of Thecla: a Literary Study Center for Hellenic
Studies», Harvard University Press, Cambride (Mass.)/ London, England, 2006, Phoenix, University of Toronto Press.
Paul-Hubert Poirier, «La collection Alphonse Dain», dans S. Delorme, Dialogue avec l’Histoire. Les collections de la Bibliothèque de
l’Université Laval, Québec, la Bibliothèque de l’Université Laval/Les presses de l’Université Laval, 2008, 41-45; (en collaboration avec
J.-M. Lavoie et Th. Schmidt), «Les Homélies sur l’évangile de Luc de Titus de Bostra», dans L. DiTommosa, L. Turcescu, The Reception
and Interpretation of the Bible in Late Antiquity. Proceedings of the Montreal Colloquium in Honour of Charles Kannengiesser, 11-13
October 2006 (The Bible in Ancient Christianity, 6), Leiden, Brill, 2008, 253-285.
Agathe Roman, «Recherche des causes et rhétorique chez Thucydide» dans L’étiologie dans la pensée antique, édité par M.
Chassignet, Brepols, 2008, 3-15.
Thomas Schmidt, «Les Homélies sur l’Evangile de Luc de Titus de Bostra», avec P.-H. Poirier et J.-M. Lavoie, dans L. DiTommaso – L.
Turcescu (éds.), The Reception and Interpretation of the Bible in Late Antiquity, E.J. Brill, Leiden, 2008, 253-285.
La Lettre III, 1 5
Conférences «grand public»
Louis Painchaud a participé à plusieurs conférences «grand public»: «Les nouveaux évangiles: vérité ou fiction?», à Carleton, le
13 août; au CEGEP de Sainte-Foy, à l’Agora des Sciences humaines le 1er octobre, il a traité des «Mythes chrétiens dans la culture
occidentale contemporaine; et enfin, le 20 novembre, «Les manuscrits du désert d’Égypte», au Centre d’initiation à la recherche et au
développement durable, Centre d’études collégiales Baie-des-Chaleurs.
Ella Hermon a, pour sa part, présenté une conférence à l’Académie des Sciences de Moscou, le 4 juin, sur le thème: «Cultura giuridica
romana per la gestione delle acque».
Communications
Le semestre qui s’achève a été, comme toujours, riche en communications scientifiques présentées par des membres de l’Institut dans
les domaines de la littérature, de la philosophie, de l’histoire et des sciences religieuses.
Patrick Baker a participé à un colloque d’histoire hellénistique sur le thème Belonging and Isolation in the Hellenistic World organisé
à l’Université de Waterloo, du 20 au 24 août, et y a présenté une communication intitulée «Mère patrie et patrie d’adoption à l’époque
hellénistique: le cas des mercenaires crétois de Milet».
Pascale Fleury a présenté, lors du colloque Action politique et écriture de l’histoire, organisé à Besançon par Marie-Rose Guelfucci
(Université de Franche-Comté), une communication portant sur «L’orateur et le proconsul: Fronton, conseiller du prince». Les actes
de ce colloque seront publiés dans les Cahiers des Etudes Anciennes (CEA 46 et 47). Au congrès annuel de la Société canadienne
des études classiques, qui se tenait cette année à l’Université de Montréal, du 12 au 14 mai, elle a présenté la communication: «La
définition de la rhétorique chez Marius Victorinus: quelle place pour la discipline dans le néo-platonisme?».
Trois étudiantes de l’Institut ont également présenté des communications à l’occasion de ce grand rendez-vous annuel des classicistes
canadiens: Marie-Hélène Mainguy, «Le purisme linguistique comme reflet de l’hellénisme chez Athénée»; Lydia Pelletier-Michaud,
«Couleurs, lumières et contrastes chez les lyriques grecs et les élégiaques latins»; et Maude Lajeunesse, «Le contrôle des couleurs
dans la législation funéraire grecque.
Avec le soutien financier de l’Institut, François Lortie a participé au congrès annuel de la société internationale d’études néoplatoniciennes
(The Sixth Annual Conference of the International Society for Neoplatonic Studies) qui a eu lieu du 19 au 22 juin, à la Nouvelle-Orléans,
en Louisiane. Il a présenté une communication intitulée «On the Various Meanings of Epibolê in the Philosophy of Plotinus».
Lors du Congrès des sociétés savantes, qui eut lieu à Vancouver en mai, Jean-Marc Narbonne a traité le sujet de la mystique
plotinienne. Puis, en juin, il a participé à l’International Society of Neoplatonic Studies à la Nouvelle Orléans, où il a présenté une
communication sur «L’union au principe: préparation abstraite et concrète». Puis, il a présenté un séminaire sur «Le Beau de Platon
à l’art contemporain» à l’École internationale d’été de Percé, en août. Il a également animé deux conférences: en septembre à Sao
Paulo, sur le thème du «genre littéraire des Écrits de Plotin», lors du colloque Méthode et exégèse dans l’Antiquité; lors de la Seconde
rencontre sur l’Antiquité, à Buenos Aires en octobre, sur «Une nouvelle forme de causalité : la contemplation chez Plotin».
Léopold Migeotte a participé, du 20 au 23 août, au colloque sur le thème Belonging and Isolation in the Hellenistic World, qui avait
lieu à l’Université de Waterloo en Ontario. Il y a présenté une communication s’intitulant «La fortune d’Apollon à Délos et son rôle dans
le crédit à la période hellénistique».
Paul-Hubert Poirier a participé au 65e congrès de L’ACÉBAC, qui portait sur les «Apocryphes juifs et chrétiens» et se déroulait du 25
au 28 mai au Manoir d’Youville, Île Saint-Bernard, Châteauguay, Québec. Le sujet de sa communication était «Vers une redéfinition du
champ apocryphe. Aperçus de la recherche récente consacrée aux apocryphes chrétiens.»
Louis Painchaud a présenté une communication sur «La structure littéraire de l’Evangile de Judas» lors du 9e Congrès de l’Association
Internationale des Etudes Coptes qui a eu lieu au Caire, le 16 septembre. Puis, il a présenté une communication sur «Le codex Tchacos
et les codices de Nag Hammadi», lors du Colloque Les textes de Nag Hammadi: Histoire des religions et approches contemporaines à
l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, à Paris, les 11 et 12 décembre.
Agathe Roman est intervenue lors díun séminaire dans le cadre du projet idia kai demosia à líUniversité de Franche-Comté (Besançon),
son intervention portait sur «le public et le privé chez Thucydide».
Thomas Schmidt a participé au 77e Congrès des Sciences Humaines (à la société canadienne des études patristiques), qui s’est
tenu à l’Université de Colombie-Britannique (Vancouver) du 31 mai au 2 juin. Il a participé au 8e Congrès de l’International Plutarch
Society, à l’Université de Coimbra au Portugal, du 23 au 27 septembre, et a offert une contribution pour le colloque international «Action
politique et histoire: le narrateur homme d’action», qui se tenait à l’Université de Besançon, du 16 au 18 octobre, en présentant une
communication portant sur «Plutarque, les Préceptes politiques et le récit des Guerres Médiques».
6 La Lettre III, 1
Miscellanea Mediatica
Dans le cadre du Festival de la Bible qui s’est déroulé à Québec du 29 au 31 août, Anne Pasquier a présenté un atelier sur le thème
«Sommes nous toujours influencés par la vision de l’homme et de la femme des Pères de l’Eglise», et a présenté une conférence
plénière sur «La représentation de la différence entre hommes et femmes dans le christianisme ancien». Elle a également participé, à
titre d’historienne, au tournage du film L’Apocalypse:
les origines du christianisme, une coproduction
Archipel/Arte, Europe, dont la sortie est prévue pour
décembre 2008.
Dans son numéro du 4 novembre, le journal Impact
Campus publiait un article d’une étudiante au
baccalauréat en études anciennes, Cassandre
Bérubé, portant sur les travaux épigraphiques
dirigés par Patrick Baker sur les sites de Xanthos
et du Létôon (Turquie). L’article offre un résumé
succinct des résultats de ce projet de recherche
commencé en 2000 et auquel est associé Gaétan
Thériault (professeur au département d’histoire de
l’Université du Québec à Montréal). Il mentionne
également l’utilisation de l’imagerie 3D à des fins de
recherche historique, puisque Mathieu Rocheleau,
également interviewé et depuis longtemps associé
au projet, commence un doctorat en cotutelle
Laval-Bordeaux 3 dans ce domaine, en janvier
Institut
d’études anciennes
(Bureau du directeur)
418 656-2417
télécopieur 418 656-2363
[email protected]
www.iea.ulaval.ca
ur
Po
Direction des programmes
418 656-2131, poste 2192
télécopieur 418 656-5218
[email protected]
..
en
.
t
u
sav
it
t
s
oir p
lus sur l’In
La Lettre III, 1 7
Textes et réalisation graphique Patrick Baker ; Marina Aussedat
(on peut lire l’article en ligne à l’adresse: http://www.impactcampus.qc.ca/article.jsp?issue=2008-11-04&article=Decouvrir-2000-ans-d_histoire)

Documents pareils

de l`Institut - Institut d`études anciennes

de l`Institut - Institut d`études anciennes de présenter leurs travaux à un plus large public. En particulier, le tapage médiatique entourant la publication de l’Évangile de Judas en avril 2006 et l’annonce en mars 2007 de la découverte d’un...

Plus en détail