Rapport Annuel 2012PUBLIC chaire MD avec annexes final

Commentaires

Transcription

Rapport Annuel 2012PUBLIC chaire MD avec annexes final
 Rapport d'activité 2012
Chaire Management
& Diversité
SOMMAIRE
I.
RAPPELS SUR LE FONCTIONNEMENT DE LA CHAIRE
A. Comité de pilotage
3
B. Equipe de la chaire
4
II.
5
ACTIVITÉS DE LA CHAIRE
A. Axe Recherche
1. Travaux de chercheurs
2. Formation de doctorants
3. Cahiers de recherche de la chaire
4. Publication d'ouvrages
5. Publications scientifiques, articles et actes de colloques
B. Axe Formation continue et initiale
1. Formation continue
2. Formation initiale
C. Axe Valorisation
1. Le cycle de conférences Management & Diversité
2. Autres événements organisés par la chaire
3. Supports et actions de diffusion, valorisation, dissémination
4. Communications dans des colloques
5
5
5
6
6
6
7
7
Erreur ! Signet non défini.
8
8
8
8
8
III. BUDGET
10
IV. ANNEXES
11
2
I. RAPPELS SUR LE FONCTIONNEMENT DE LA CHAIRE
La chaire Management & Diversité, créée en janvier 2009 pour une durée initiale de trois ans, est un
programme de recherche, de valorisation et d’enseignement sur les problématiques du management
de la diversité. La chaire est pilotée par deux directeurs scientifiques, Mustafa Ozbilgin et JeanFrançois Chanlat.
La gouvernance est assurée par le comité de pilotage.
A. Comité de pilotage
Le comité de pilotage est chargé de la définition du programme d’activités de la chaire, il détermine la
composition de l’équipe de chercheurs, définit le budget et établit un rapport annuel de synthèse.
•
Pour l’Université Paris-Dauphine : Jean-François Chanlat (Université Paris-Dauphine),
Mustafa Ozbilgin (Brunel Business School, Londres), Stéphanie Dameron (Université ParisDauphine), Norbert Alter (Université Paris-Dauphine), Pierre Romelaer (Université ParisDauphine), Elyès Jouini (Université Paris-Dauphine),
•
Pour les entreprises partenaires : Patrick Bonnet et Olivier Hérout (GDF SUEZ), Christine
Bargain et Antoine Mauri (Groupe La Poste), Claude Fiot et Martine Lecesve (MACIF), Cécile
Guillois-Bouillet (SFR), Chenva Tieu et Ingrid Bianchi Lieutaud (Club XXIè siècle), MarieChristine Gabillaud-Wolf (AFMD).
•
Pour la Fondation Dauphine : Aline de Salinelles
3
B. Equipe de la chaire
En décembre 2012, l’équipe de la chaire se compose de :
Enseignants-chercheurs
•
Norbert Alter, Professeur
•
Fabien Blanchot, Maître de conférences
•
Jean-François Chanlat, Professeur
•
Stéphanie Dameron, Professeur
•
Renaud Dorandeu, Professeur
•
Mustafa Ozbilgin, Professeur
•
Héla Yousfi, Maître de Conférences
•
Jean-Pierre Segal, Professeur
Enseignants-chercheurs affiliés
•
Christoph Barmeyer, Université de Passau, Allemagne
•
Annie Cornet, Université de Liège, Belgique
•
Patrick Banon, spécialiste du fait religieux, essayiste
Doctorants
•
Maria Giuseppina Bruna
•
Mathieu Chauvet (a soutenu sa thèse en juin 2012)
•
Mélia Djabi
•
Mounir Farhat
•
Aurore Haas
•
Fabrice Periac
•
Sakura Shimada
Chargée de mission
•
Camille Sevray
4
II. ACTIVITES DE LA CHAIRE
A. Axe recherche
1) Travaux de chercheurs
Trois nouveaux travaux de recherche ont été confirmés en 2012 :
• Jean-François Chanlat et Mustafa Ozbilgin, « La fonction de manager de la diversité :
comparaisons internationales »
• Jean-François Chanlat et Patrick Banon, « Le pluralisme religieux et culturel dans les
organisations»
• Jean-François Chanlat, Patrick Banon, Grégor Bouville et Fabrice Périac, « PME et diversité
». Recherche financée par OPCALIA.
Les professeurs permanents et chercheurs associés continuent de porter leurs projets de recherche
pour la chaire :
Enseignants-chercheurs de Dauphine
• Norbert Alter, « La force de la différence, itinéraires de patrons atypiques » (publié en 2012,
aux Presses Universitaires de France)
• Fabien Blanchot et Héla Yousfi, « Les pratiques réelles des entreprises en matière de
management interculturel »
• Renaud Dorandeu, « Observatoire de l’égalité des chances ».
2) Formation de doctorants
Formation de doctorants et création d’une équipe dédiée sur le management de la diversité à
Dauphine :
•
Mathieu Chauvet, « Contrôle de la diversité culturelle dans les équipes virtuelles » a soutenu
sa thèse en juin 2012
•
•
Maria Giuseppa Bruna, « L’impact de la diversification des équipes sur la performance »
Mélia Djabi, « La socialisation organisationnelle des initiés et des nouveaux entrants dans un
contexte de changement radical »
Aurore Haas, « Institutionnalisation du management de la diversité »
Fabrice Periac, «Diversité, Réseaux et Innovation: le cas de l’industrie du sport et des loisirs »
Sakura Shimada, « Le management des connaissances dans un contexte de diversité
générationnelle »
Mounir Farhat, « La place des seniors au sein du monde du travail contemporain »
•
•
•
•
5
3) Cahiers de recherche de la chaire
•
•
•
•
« La notion de génération en management : un état des lieux », par Mélia Djabi et Sakura
1
Shimada. 2012
« Le pluralisme religieux et culturel dans les organisations », par Jean-François Chanlat et
Patrick Banon. 2012
« (Re)définir la diversité : de la représentativité à la gestion de l’altérité », par Aurore Haas et
Sakura Shimada. Juillet 2010
« La diversité, un levier de performance... sous condition de management », par Maria
Giuseppina Bruna et Mathieu Chauvet. Juillet 2010
4) Publication d'ouvrages
•
Jean-François Chanlat, Gestao das empresas Uma perspectiva antropologica. Cengage
Learning. 2012 (réédition)
•
Norbert Alter, « La force de la différence, itinéraires de patrons atypiques », Presses
Universitaires de France, 2012
5) Publication scientifiques, articles et actes de colloques
•
Margie Bruna, « Faire du portage d’une politique diversité un processus créateur: une affaire
de réseaux et de collégialité ? », Consortium Doctoral, Actes du Colloque « Le management
de la diversité : parties prenantes internes / externes et rse », AGRH/AFMD/ANDRH/IAE de
Lyon du 2 février 2012.
•
Tatli, A.; Vassilopoulou, J. & Ozbilgin, M (2012) An unrequited affinity between talent
shortages and untapped female potential: The relevance of gender quotas for talent
management in high growth potential economies of the Asia Pacific region, International
Business Review.
•
Tatli, A. and Ozbilgin MF (2012) An emic approach to intersectional study of diversity at work:
A Bourdieuan framing, International Journal of Management Reviews.
•
Al Ariss, A.; Koall, I.; Özbilgin, M. and Suutari, V. (2012) "Careers of skilled migrants: towards
a theoretical and methodological expansion", Journal of Management Development, 31(2): 91101.
•
Tsouroufli, M and Ozbilgin, MF (2012) Gender and discourses of independent learning in
medical education, Global Education Review, 1 (1): 37-47.
1
Annexe 1
6
B. Axe formation initiale et Continue
1) Formation continue : le certificat management et diversité
La troisième promotion du certificat Management et Diversité a fait sa rentrée en avril 2012. Elle était
composée de :
•
Béatrice COLLET, Déléguée au Développement régional – Ressources Humaines
(Groupe La Poste)
•
Margaux CORNETTE, Chargée de Recrutement (France 24)
•
Samira DJOUADI, Déléguée générale (Fondation TF1)
•
Maïté GALZAGORI, Responsable Ressources humaines du maintien dans l’emploi au
sein de la Mission Handicap
•
Nicolas JANDA, Consultant formateur (TH CONSEIL - Conseil en ressources humaines)
•
Zahra MABROUK, Responsable d’un service à la Direction régionale de la jeunesse, des
sports et de la cohésion sociale d’IDF
•
Zined MIZDID, Responsable Diversité (AREVA)
•
Bernard NAVAS, Chargé de Mission Handicap (GDF SUEZ SA)
•
Muriel SAINT SAUVEUR, Directrice de la Diversité (MAZARS Audit et conseil)
Les soutenances des mémoires des étudiants, ouvertes au public, ont eu lieu le jeudi 21 février
2013.
2) Formation initiale
Le Prix du meilleur mémoire de M1 et le Prix de thèse national
La chaire a reçu trop peu de candidatures en lien direct avec les problématiques de la chaire pour
attribuer les Prix en 2012.
Cours en lien avec les problématiques de la chaire
Des enseignants-chercheurs et des représentants d'entreprises partenaires de la chaire sont
intervenus au cours de différentes conférences et au sein de plusieurs programmes de formation
initiale et continue, telles que le Master Management, Travail & Développement Social, le MBA RH, le
Master RH, l'Executive MBA et le Master Politique Générale des Organisations.
7
C. Axe valorisation
1) Le cycle de conférences Management & Diversité
Organisé dans le cadre du certificat, le cycle présentait en 2012 à Dauphine cinq conférences sur le
thème « Management & Diversité : comparaisons internationales ».
•
•
•
•
•
Vendredi 15 juin : « Management & Inclusion : the Case of USA », Quinetta Robertson,
Professeur, Villanova University, Philadelphie
Jeudi 5 juillet : « Management & Diversity in Scandinavian Countries » Catherine Seierstad,
Lecturer, Brunel University, Londres
Jeudi 13 septembre : « Management and Diversity in Germany » Joana Vassilopoulou,
Lecturer, Brunel University, Londres *
Jeudi 11 octobre : « Management & Diversity in UK » Geraldine Healy, Professeur, Queen
Mary University of London, Londres *
Jeudi 8 novembre : « Management & Diversité au Québec et au Canada », Allain Joly,
Professeur HEC Montréal, Canada *
*Les vidéos sont disponibles sur le site de la chaire http://chairediversite.fondation.dauphine.fr/
2) Autres événements organisés par la chaire
•
Une présentation du livre de Norbert Alter, « La force de la différence, itinéraires de patrons
atypiques », ouverte au public a eu lieu lundi 19 novembre 2012 à 18h
3) Supports et actions de diffusion, valorisation, dissémination
•
La lettre de la chaire Management & Diversité (diffusée à plus de 1000 chercheurs,
opérationnels, étudiants et institutionnels intéressés par les problématiques de la diversité).
- Janvier 2012 - n°12 (Interview de Patrick Banon)
2
- Octobre 2012 - n°13 (interview de Dr Joanna Vassilopoulou)
•
Le site internet de la chaire http://chairediversite.fondation.dauphine.fr/
4) Communications dans des colloques
•
« Le management de la diversité : parties prenantes internes / externes et RSE » organisé par
l’AGRH. Groupe de Recherche Thématique “Diversité et égalité professionnelle” en
partenariat avec l’AFMD et l’ANDRH, à l’IAE de Lyon le 2 février 2012. Jean-François
Chanlat, ainsi que Patrick Banon, chercheur affilié à la Chaire, ont présenté une
communication intitulée « Le fait religieux dans les organisations contemporaines : principaux
constats et proposition d’un modèle d’analyse et d’action pour le contexte français », dans le
cadre de l’atelier «La diversité: enjeux et questionnements pour la société et les sciences
sociales » animé par Isabelle Barth (IAE Lyon). Margie Bruna y a également présenté « Faire
du portage d’une politique diversité un processus créateur : une affaire de réseaux et de
collégialité ? »,
2
Annexes 2 et 3
8
Jean-François Chanlat et Patrick Banon sont intervenus sur le pluralisme religieux dans les
organisations le 25 juillet à Toulouse lors dela conférence internationale Equality, Diversité &
Inclusion, à Toulouse Business School, organisée par Alain Klarsfeld et Mustafa Ozbilgin.
•
Mélia Djabi et Sakura Shimada, deux doctorantes de la chaire, ont présenté «La notion de
génération en management : un état des lieux» au congrès de l’AGRH de Nancy en
septembre 2012
•
Jean-François Chanlat et Mustafa Ozbilgin ont organisé une session sur le thème
«Interculturalité, diversité et management», lors du colloque international Pouvoir local,
territoires et développement social qui s'est tenu du 12 au 14 décembre 2012 à l’Université
Fédérale de Bahia, Salvador, Brésil.
•
Jean-François Chanlat est intervenu à la Faculté d'administration de l'Université Fédérale de
Rio Grande do Sul, Porto Alegre, les 17 et 18 décembre sur les thèmes : "Culture Nationale et
Gestion" et "management et diversité".
•
Mélia Djabi a présenté «La socialisation organisationnelle en contexte de changement :
proposition d’un cadre conceptuel» lors des Ateliers de thésée du 17 janvier 2013.
9
IV. ANNEXES
1.
Cahier de recherche « La notion de génération en management : un état des lieux », par
Mélia Djabi et Sakura Shimada. 2012
2 et 3. Newsletter Janvier 2012 - n°12 (Interview de Patrick Banon)
Newsletter Octobre 2012 - n°13 (interview de Dr Joanna Vassilopoulou)
11
Lettre de la chaire
Management & Diversité
Juillet - octobre 2012
N°13
ACTUALITÉS DU TRIMESTRE
AUTRES ACTUALITÉS
Sortie du nouveau livre de Norbert Alter
• Jean-François Chanlat et Patrick Banon sont intervenus sur
le pluralisme religieux dans les organisations le 25 juillet
à Toulouse lors de l’EDI, la 5e conférence sur Egalité,
Diversité, Inclusion à Toulouse Business School, organisée
par Alain Klarsfeld et Mustafa Ozbilgin.
• Jean-François Chanlat, Mustafa Ozbilgin et Ahu Atli
(Université de Londres) coordonneront du 26 au 29
juin 2013 un ensemble de sessions autour du thème
«Transculturality, diversity and the future of management»,
à l’université de Galatasaray, Istanbul.
«La force de la différence. Itinéraires de patrons atypiques»,
le dernier livre de Norbert Alter, Professeur de sociologie et
chercheur affilié à la chaire Management & Diversité, est sorti
le 5 octobre aux Presses Universitaires de France.
Enfants d’immigrés, handicapés, homosexuels, autodidactes, femmes... Des patrons et des dirigeants atypiques
sont parvenus à corriger ou à inverser leur destin, en faisant
de leur différence une ressource. Mais ils ne deviennent pas
«normaux» pour autant. Ils dirigent tout en demeurant lucides
et distanciés par rapport aux conventions.
Leur extraordinaire réussite repose en effet sur une identité
articulant le passé et le présent, l’exclusion et l’intégration.
Elle les conduit à écouter, à regarder et à analyser leur
environnement, leur identité et leur rapport aux autres, bien
plus que les « normaux ». Elle facilite la prise de risques
entrepreneuriaux et la création de réseaux, de connivences
et de solidarités. Elle repose sur une intelligence sociale rare,
subtile, hors normes.
Ce livre décrit ainsi le processus qui permet de maîtriser un
stigmate sans jamais l’oublier. Plus largement, il explique
que la position d’étranger, au sens général de ce terme,
traduit l’expérience sociale de tous ceux qui appartiennent à
plusieurs mondes, qui se trouvent simultanément condamnés
à l’engagement et au détachement. Il propose une sociologie
de « l’entre deux ».
Une présentation du livre ouverte au public aura lieu le lundi
19 novembre 2012 à 18h à l’Université Paris-Dauphine.
Pour vous inscrire, envoyez un mail à [email protected]
• Jean-François Chanlat et Mustafa Ozbilgin organiseront
une session sur le thème «Interculturalité, diversité et
management», lors du colloque international Pouvoir
local, territoires et développement social qui se tiendra du
12 au 14 décembre 2012 à l’Université Fédérale de Bahia,
Salvador, Brésil.
• Patrick Banon, écrivain, essayiste et chercheur associé à la
chaire Management & Diversité vient de publier quatre
ouvrages chez Actes Sud, consacrés à la diversité des
cultures, des traditions et des religions, en particulier le
décryptage des stéréotypes et d’abord ceux entre masculin
et féminin.
• Retrouvez toutes les actualités de la chaire sur
http://chairediversité.fondation.dauphine.fr.
CYCLE DE CONFERENCES
Management et diversité :
comparaisons internationales
De 18h à 19h30 à l’Université Paris-Dauphine
Jeudi 11 octobre : « Management & Diversity in UK »
Geraldine Healy, Professeur, Queen Mary University of
London, Londres
Jeudi 8 novembre : «Management & Diversité au Québec
et au Canada», Allain Joly, Professeur HEC Montréal,
Canada
Ce cycle de conférences est organisé en partenariat avec
l’AFMD.
Inscriptions sur http://www.fondation.dauphine.fr.
TROIS QUESTIONS À...
contradictoire car le genre fait partie de la diversité. Il
n’y a pas de raison de le souligner ainsi. Aussi, la notion
et le terme d’égalité raciale n’existent pas en Allemagne.
Il est très compliqué d’évoquer un sujet que l’on ne peut
pas nommer. Car, en allemand, il n’existe aucun mot,
aucun terme pour cela!
Dr Joanna Vassilopoulou,
Brunel Business School, Londres
Pourquoi et comment
traitez-vous du
management de
la diversité en
Allemagne ?
Pendant mes études
en Allemagne, j’ai
eu l’opportunité de
travailler sur un projet
de recherche financé
par le gouvernement
pour évaluer l’état
du management de
la
diversité
dans
l’une des régions de
l’État Fédéral. Je me suis donc penchée sur le sujet.
J’ai également effectué mon mémoire sur l’intégration
des minorités ethniques en Allemagne. Mon périmètre
de recherche concerne le racisme, les discriminations
et la question de l’égalité raciale. Je suis convaincue
que, dans le contexte allemand actuel, il est très
important de s’intéresser aux questions ethniques. Il y a
certainement un lien avec ma propre histoire, car je suis
née en Allemagne mais mes parents sont originaires de
Grèce. Cependant, mes travaux portent sur le cas turc.
Trop souvent, les recherches sur le management de la
diversité sont dominées par des Allemands pure souche.
Je pense qu’il est très important d’avoir aussi le point de
vue de la minorité. Pour conduire mes travaux, j’ai utilisé
différentes méthodes. Sur les 30 personnes interrogées
(parties prenantes de la question du management de
la diversité), 15 étaient originaires d’Allemagne et 15
appartenaient à une minorité ethnique d’Allemagne
(turque, grecque ou espagnole). Les points de vue sont
vraiment très différents ! Je pense que c’était une bonne
idée de changer cette perspective, jusqu’alors dominée
par la classe majoritaire allemande. Ainsi, j’ai réussi à
obtenir un regard croisé, et pas uniquement la vision de
la majorité sur les minorités.
Quelles difficultés sont posées par le management de la
diversité en Allemagne aujourd’hui ?
Le sujet existe en RH et dans le management des
entreprises depuis la fin des années 90. En Allemagne,
il n’existe pas de cadre légal historique concernant le
management de la diversité ou la discrimination comme
aux États-Unis ou au Royaume-Uni où les notions
d’inclusion et d’égalité des chances ont précédé le
concept et le langage du management de la diversité.
La question du genre domine les débats suite aux
importants mouvements féministes. Vous pouvez
par exemple trouver des programmes d’entreprise
intitulés «Managing Gender and Diversity», ce qui est
Je me suis rendu compte durant mes recherches que le
thème de la discrimination raciale, du racisme, est tabou
en Allemagne. Cela m’a posé beaucoup de difficultés
lors de la conduite de mes entretiens, notamment en
entreprise, où il y avait une grande résistance à aborder
ces sujets, avec une sorte d’agressivité. Bien sûr,
lorsqu’on les interroge sur la raison d’un tel tabou, les
personnes évoquent l’histoire du pays. C’est le problème
majeur en Allemagne aujourd’hui. Le passé et la façon
de le traiter sont totalement ignorés. Le fait d’aborder ces
sujets renvoie les individus à leur mémoire collective,
qu’ils rejettent. Il devient urgent pour l’Allemagne de
connecter son passé avec le management de la diversité.
En Allemagne, le management des diversités ethniques
comprend la notion d’intégration comme «assimilation».
La question est de savoir ce que les minorités ethniques
peuvent apporter pour s’intégrer plutôt que de
comprendre ce que peut offrir la majorité.
Quels sont les enjeux pour l’avenir ?
Les rapports annuels du gouvernement n’ont intégré que
très récemment une section Discrimination. Un léger
changement est opéré, mais ce n’est pas suffisant.
Il existe également de nombreux préjugés raciaux
concernant la population turque, le plus grand groupe
minoritaire en Allemagne. En effet, ils sont perçus dans le
pays comme inaptes à s’intégrer. Il est raciste de dresser
de telles généralités sur une population au motif de
son origine ethnique. La vision adoptée sur l’intégation
de cette population est biaisée. En effet, les Turcs sont
souvent considérés – notamment dans les médias –
comme sous-compétents, et nécessitant de l’aide plutôt
que l’égalité de statut. J’ai ainsi inventé l’expression
«integracism» par laquelle les deux notions de racisme
et d’intégration se rejoignent. Il y a encore trop de
stéréotypes et une perception négative entretenue à tous
les niveaux : académique, scolaire, professionnel...
Extrait de l’interview du 13 septembre 2012. La version
intégrale en anglais est disponible sur le site de la chaire
http://chairediversite.fondation.dauphine.fr
Direction scientifique :
Jean-François Chanlat & Mustafa Ozbilgin
Chargée de Mission :
Camille Sevray
Chaire Management & Diversité :
Fondation Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75775 PARIS Cedex 16
[email protected]
Lettre de la chaire
Management & Diversité
N°14
Octobre 2012 - Janvier 2013
ACTUALITÉS DU TRIMESTRE
AUTRES ACTUALITÉS
Lancement du cycle de conférences 2013
• Le 21 février prochain auront lieu les soutenances de
mémoire des participants du certificat de la chaire
Management et diversité, de 14h30 à 17h30 à l’Université
Paris-Dauphine. Pour voir le programme et vous inscrire,
cliquez ici ou envoyez un mail à [email protected]
• Jean-François Chanlat et Mustafa Ozbilgin ont organisé
une session sur le thème « Interculturalité, diversité et
management », lors du colloque international Pouvoir
local, territoires et développement social qui s’est tenu du
12 au 14 décembre 2012 à l’Université Fédérale de Bahia,
Salvador, Brésil.
Dans le cadre du certificat Management et diversité 2013
(voir encadré), la chaire relance un cycle de conférences qui
se déroulera de février à juin à l’Université Paris-Dauphine.
PROGRAMME
Jeudi 21 février à 18h30 : « La diversité dans les DOM
TOM : le cas de la Nouvelle Calédonie », Jean-Pierre Segal,
chercheur CNRS, Université Paris-Dauphine
Jeudi 21 mars à 18h : Conférence et lancement du livre « Gérer
des équipes internationales », Sylvie Chevrier, Université de
Marne-la-Vallée
Jeudi 18 avril à 18h : ‘Reconciling leadership diversity and
leadership for diversity in British higher education’, Mustafa
Ozbilgin, Brunel Business School, Londres
Jeudi 23 mai à 18h : ‘The next generation of diversity theory
and research’, Quinetta Robertson, Villa Nova University,
Philadelphia
Jeudi 6 juin à 18h : « Genre et diversité : la question du
leadership au féminin », Jacqueline Laufer, Professeur émérite,
HEC Paris
Renseignements
dauphine.fr
et
inscriptions
sur
www.fondation.
Les conférences 2012 sont en ligne (cliquez sur la
conférence qui vous intéresse) :
Management et Diversité au Canada et au Québec
Management & Diversity in Germany
Management & Diversity in UK
• Mélia Djabi et Sakura Shimada, deux doctorantes de
la chaire, ont présenté « La notion de génération en
management : un état des lieux » au XXIIIe congrès de
l’AGRH, de Nancy.
• Mélia Djabi a présenté « La socialisation organisationnelle
en contexte de changement : proposition d’un cadre
conceptuel » lors des Ateliers de thésée du 17 janvier 2013.
• Maria Giuseppina Bruna, doctorante associée à la Chaire
et chargée d’enseignement en sciences de gestion et
sociologie à Dauphine, a donné en novembre dernier un
cours à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) intitulé :
« Management de la diversité et responsabilité sociale des
organisations », dans le cadre du CISAP 2012 « Gestion
des ressources humaines et management dans la fonction
publique ». Elle est également intervenue le 25 janvier
2013, devant un parterre de DRH et de responsables
diversité, dans le Petit-déjeuner de l’Observatoire Social
International sur le thème Diversité et bien-être au travail
dans les locaux de Malakoff-Médéric.
• Retrouvez toutes les actualités de la chaire sur
http://chairediversité.fondation.dauphine.fr.
Certificat Management & Diversité
2013
Les inscriptions pour le certificat Management & Diversité
de la chaire dauphinoise sont ouvertes !
Toutes les informations (planning, plaquette et dossier de
candidature) sont disponibles à l’adresse suivante :
http://www.management-diversite.dauphine.fr/
QUATRE QUESTIONS À...
Norbert Alter,
Sociologue, auteur du livre « La force de la différence. Itinéraires de
patrons atypiques »
- ils prennent plus de risques que les autres car ces
actions représentent le moyen d’échapper au péril que
leur « propose » la stigmatisation ; en entreprenant ils
s’entreprennent ainsi tout autant ;
- ils disposent de grandes capacités d’empathie car c’est
en apprenant à se mettre à la place des « normaux »
qu’ils sont parvenus à inverser leur propre destin ; et ils
savent être généreux car ils ont découvert que le don
permet de créer des liens et de faire du « commerce ».
Quels enseignements
management ?
Comment est née l’idée de votre livre « La force de la
différence. Itinéraires de patrons atypiques » ?
Cette enquête représentait une opportunité, celle de
trouver en quelque sorte un groupe témoin par rapport
à mes travaux antérieurs portant sur l’innovation et
les innovateurs : je constatais que ces derniers étaient
toujours des « étrangers », c’est-à-dire des personnes
ayant un certain déficit de socialisation. Celui-ci leur
permettait de voir et de faire les choses autrement que
de la façon dont les normes sociales l’imposent.
En choisissant des personnes « différentes » (minorités
ethniques,
handicapés,
homosexuels,
femmes,
autodidactes) et en position de dirigeant ou de chef
d’entreprise, je me donnais les moyens de comprendre
une double énigme : à quelles conditions la différence
représente un atout? Comment peut-on inverser son
destin?
Quels sont les éléments clés que vous avez découverts ?
Principalement, les patrons atypiques sont à la fois
plus impliqués et plus distanciés dans leur rapport à
l’entreprise que les patrons qui ont eu des trajectoires
der vie plus linéaires. Ils sont plus impliqués parce qu’ils
doivent constamment la preuve de leur compétence,
pour échapper aux stéréotypes qui les cataloguent
comme « inadaptés ». Ils sont plus distanciés parce que
leur expérience sociale les amène à considérer avec
plus de prudence et d’humour la légitimité et l’efficacité
des conventions sociales. Cette tension s’observe sur
plusieurs plans:
- devenus patrons, ils ne souffrent plus de la
stigmatisation, mais ça n’est pas pour autant qu’elles
oublient le stigmate, la cicatrice de la blessure qui leur
a été faite ;
- leur regard sur l’entreprise est fondamentalement celui
de l’étranger, (celui qui vient d’ailleurs) : ils observent
ses conventions, qu’elles concernent les méthodes
de gestion ou les relations, avec curiosité, humour et
lucidité ;
peut-on
en
tirer
pour
le
Se trouver à la marge d’un système représente un double
avantage : on voit mieux l’environnement, et voit mieux
le système. Cette position explique en grande partie le
succès des patrons atypqiues.
Il serait bon que le management retienne cette leçon
de modestie et d’humanité. Cela consisterait à tirer
parti de la différence, de l’esprit critique, de la défiance
par rapport à certaines conventions. Cela suppose
d’abandonner l’idée de vouloir à tout prix intégrer
le mieux possible et le plus grand nombre possible à
l’esprit de l’entreprise.
Ceci vaut également pour le recrutement des dirigeants
et des patrons : recruter les profils parfaits, sans
«problèmes» ayant le mieux réussi du point de vue
des conventions, consiste à recruter des gens « sans
histoire ». A coup sûr, ça n’est pas une bonne idée
si l’on souhaite recruter des gens capables de penser
autrement, de sentir les opportunités et de se démarquer
de la concurrence.
Cela signifie enfin que « manager la diversité » représente
le socle du travail du management, sauf à croire que le
management « consiste à gérer la norme ».
Quel sont vos projets (dans le cadre de la chaire) ?
L’idée est d’organiser une grande conférence au cours
de laquelle des patrons « différents » discuteraient avec
des patrons « normaux » de la force de la différence.
Je sais bien qu’au bout du compte, chacun est différent.
Ce qui compte est de tirer parti de cette différence plutôt
que de la cacher sous les normes.
Direction scientifique :
Jean-François Chanlat & Mustafa Ozbilgin
Chargée de Mission :
Camille Sevray
Chaire Management & Diversité :
Fondation Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75775 PARIS Cedex 16
[email protected]