Rapport de gestion - Sycomore Asset Management

Commentaires

Transcription

Rapport de gestion - Sycomore Asset Management
SYCOMORE EUROPEAN
RECOVERY
FCP de capitalisation et/ou distribution
Catégorie AMF : Actions des pays de la zone euro
RAPPORT DE GESTION AU 30.06.2016
Le présent rapport de gestion concerne la période du 31 décembre 2015 au 30 juin 2016
Objectif de gestion : L’objectif est de réaliser sur un horizon minimum de placement de cinq ans une performance supérieure à
l’indice de référence DJ Euro Stoxx 50 Total Return, tout en satisfaisant aux normes fixées pour les Plans d’Epargne en Actions.
Indicateur de référence : DJ Euro Stoxx 50 TR, dividendes réinvestis. Lancé le 26 février 1998, cet indice mesure l’évolution des
cinquante plus grandes valeurs de la zone euro. Il utilise comme référence la capitalisation boursière, le volume de transaction,
le secteur d’activité et le pays de rattachement de chaque valeur afin de refléter au mieux la structure économique de la zone
euro.
Profil de risque : Les risques inhérents au FCP sont :

Le risque actions, du fait de l’exposition de 75% à 150% de l’actif en actions. Le risque actions est le risque que la
valeur d’une action diminue, impactée par un mouvement de marché, une information propre à la société ou à son
secteur d’activité.

Le risque de surexposition, du fait de la possibilité d’exposer l’actif du FCP jusqu’à 150% sur les marchés d’actions par
l’emploi d’instruments dérivés. Le risque de surexposition est le risque que, en cas de baisse de certains marchés sur
lesquels l’actif aurait été surinvesti, la baisse de la valeur liquidative du FCP soit plus importante que la baisse de ces
marchés.

Le risque de change, certaines valeurs éligibles au PEA pouvant être cotées dans une devise autre que l’euro. A ce titre
l’attention des investisseurs est attirée sur le fait que le FCP est soumis à un risque de change dans une limite de 10%
de son actif au maximum ; Le risque de change est le risque que la valeur d’une devise d’investissement diminue par
rapport à la devise de référence du FCP, à savoir l’euro.

Le risque de taux et le risque de crédit, du fait de la possibilité pour le FCP de détenir des titres de créances et
instruments du marché monétaire, dans une limite de 25% de son actif maximum ; Le risque de taux est :

le risque que les taux baissent lorsque les placements sont réalisés à taux variable (baisse du rendement) ;

le risque que les taux augmentent lorsque les placements sont réalisés à taux fixe, la valeur d’un produit de
taux (fixe) étant une fonction inverse du niveau des taux d’intérêts.
Le risque de crédit est le risque que l’émetteur d’un titre de créance ne soit plus à même d’assurer le service de sa
dette, c'est-à-dire son remboursement.

Le risque en capital, du fait de la possibilité que la performance du FCP ne soit pas conforme aux objectifs de gestion,
aux objectifs des investisseurs (ces derniers dépendant de la composition de leurs portefeuilles), ou que le capital
investi ne soit pas intégralement restitué, ou encore que cette performance soit diminuée d’un impact négatif de
l’inflation.
Le présent rapport de gestion n’a pas été visé par le Commissaire aux comptes de l’OPCVM.
CHANGEMENTS INTERVENUS AU COURS DE LA PERIODE
Le 5 Février 2016, les modifications suivantes ont été apportées au prospectus :
- les performances et frais sur encours ont été mis à jour ;
- la commission de surperformance est passée de 25% TTC à 20% TTC au-delà de l’indice DJ Euro Stoxx 50 TR.
Le 1er Avril 2016, et suite à une restructuration au sein du groupe, BNP Paribas Securities Services a remplacé BNP Paribas Fund
Services en qualité de délégataire de gestion comptable du fonds.
Le 24 Juin 2016, l’horaire de centralisation des ordres de souscription et rachat est passé de 11 à 12 heures.
POLITIQUE D’INVESTISSEMENT
Janvier 2016
Après une excellente année sur la sélection de nos investissements en 2015, l'année 2016 est pour le moment moins porteuse.
Notre sélection de valeurs bancaires sous-performe assez nettement, notamment Natixis et Crédit Agricole compte tenu de leur
exposition au secteur pétrolier. Si ces expositions brutes varient entre 50% et 100% de leurs fonds propres tangibles, seule une
partie faible de ces prêts semblent être directement liée à la baisse des prix du baril. Nous pensons que les publications à venir
rassureront les investisseurs. Antofagasta recule de 25%, ce spécialiste de l'extraction du cuivre reste sous pression dans le
sillage de la baisse des prix du cuivre. Nous restons confiants sur le titre et les fondamentaux du cuivre. Le recul d’Europcar
(-18%) est selon nous exagéré, les investisseurs sous-estiment le potentiel d'amélioration des marges et le business model, moins
risqué que ses concurrents.
Février 2016
Le fonds enregistre une performance globalement en ligne avec le repli des indices européens. Néanmoins les performances au
sein du portefeuille ont été très contrastées. Wienerberger, Darty, Renault ou encore Antofagasta affichent des variations
comprises entre +10% à +20% suite à des publications rassurantes pour les 3 premiers titres. Antofagasta corrige les excès de
baisse de ce début d'année suite à une hausse de +7.0% des prix du cuivre depuis la mi-janvier. Le titre regagne près de+40%
depuis la mi-janvier. En revanche, Zodiac recule de -20% suite à la baisse de ses attentes de profitabilité et en raison de la
poursuite de ses problèmes d'exécution. Faurecia reste sous pression malgré une publication 2015 supérieure aux attentes et des
perspectives encourageantes. Dürr recule également de -15% après de bons chiffres 2015 mais des objectifs prudents pour 2016.
Mars 2016
La performance en mars à plus de 70% par notre sélection de valeurs à l'image de Indra Sistemas qui progresse de plus de +20%
suite à de bons résultats et des perspectives encourageantes. Dürr (cabines de peinture pour automobile et outillage de coupe
de bois) a rebondi de plus de +20% et corrigé son excès de faiblesse provoqué par l'annonce de perspectives prudentes pour
2016. Après avoir annoncé fin février un nouvel avertissement sur sa profitabilité pour l'année, Zodiac a progressé de plus de
+25%. L'aspect spéculatif du titre a été ravivé par des déclarations du management de Safran qui semble mettre au de sa
stratégie la croissance externe. Alstom affiche également une progression à deux chiffres, la valorisation de l'activité transport
apparaît très faible, nous attendons plus de précisions sur les perspectives lors de la réunion investisseurs qui aura lieu en toute
fin de mois.
Avril 2016
Les indices européens rebondissent en avril suite à une poursuite des prix des matières premières (pétrole +11%, minerai de fer
+17%), à des données macroéconomiques en zone euro encourageantes et à une saison de résultats plutôt positives. Notre
sélection de valeurs a été performante à l'image de BPER qui affiche la plus forte performance du fonds (plus de +25%). La
création du fonds Atlante (fonds pouvant acheter des prêts non performants et participer aux augmentations de capital des
banques italiennes) a permis de détendre la prime du risque associée au secteur. Zodiac, enregistre une performance proche de
+20% sur le mois, les résultats du premier semestre étaient mitigés mais le management a confirmé que le second semestre
serait de bien meilleur facture et que les prises de commandes étaient en croissance.
Mai 2016
Après un net rebond de la performance relative du fonds depuis la mi-février, le mois de mai n'a pas été favorable à notre
thématique. Notre exposition au secteur bancaire a été pénalisante sur le mois, nous avons profité du recul des titres comme
Natixis, Banca Popolare di Milano et Intesa Sanpaolo pour renforcer notre exposition au secteur. Les révisions des attentes des
profits pour 2016 semblent avoir été réalisées. Les perspectives de profitabilité ont ainsi été abaissées mais les valorisations
restent attractives. Le baril de pétrole, en fort recul en début d'année, s'échange aujourd'hui au-dessus de 50$ et ne devrait plus
peser sur la prime de risque du secteur. On attend, de plus, un assouplissement des mesures proposées par le comité de Bâle
d'ici la fin de l'année. Le secteur pourrait ainsi effacer rapidement une partie de sa sous-performance annuelle.
Juin 2016
Le référendum anglais a provoqué une vague de vente massive sur les financières et l'ensemble des valeurs cycliques pénalisant
la performance du fonds. Cette forte baisse des valeurs bancaires, induit implicitement une baisse moyenne de leurs profits de 40%. Certes, la visibilité reste faible sur les perspectives économiques et politiques de la zone euro mais les investisseurs
semblent dès à présent intégrer une vision très noire de la situation. Nous avons donc conservé nos positions en valeurs
bancaires et renforcé certaines d'entre elles dans la baisse comme Unicredito, Crédit Agricole ou KBC. Du côté des valeurs
cyliques et industrielles, nous avons profité de certains replis pour renforcer Thyssen Krupp, Zumtobel, Saint-Gobain ou encore
Airbus. Quelques ventes ont été réalisées sur des titres qui avaient peu baissé à l'image de Van Lanschot ou Philips Lighting.
Sur le semestre, Sycomore European Recovery enregistre les performances suivantes :
Catégorie de parts
Performance sur l’exercice
Performance de l’indice Euro Stoxx 50 TR
A
I
R
X
ID
-17.7%
-17.5%
-18.0%
-17.5%
-16.4%
-10.2%
-10.2%
-10.2%
-10.2%
-10.2%
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
ETAT DU PATRIMOINE ET DU PORTEFEUILLE TITRES
NOM
QUANTITE
Actions
BAYER
13 000.00
1 170 000.00
3.08
TELECOM ITALIA ORD.
812 500.00
597 187.50
1.57
TECHNICOLOR RGPT
143 700.00
806 013.30
2.12
11 000.00
614 295.17
1.62
ARCELORMITTAL
150 000.00
613 650.00
1.61
PIAGGIO AND CO.
810 000.00
1 278 180.00
3.36
ZUMTOBEL
88 000.00
958 320.00
2.52
ALSTOM REGROUPT
56 932.00
1 188 455.50
3.13
282 000.00
1 439 610.00
3.79
20 430.00
1 093 413.60
2.88
5 500.00
702 900.00
1.85
117 500.00
1 078 532.50
2.84
10 150.00
638 435.00
1.68
CREDIT AGRICOLE SA
229 178.00
1 732 585.68
4.56
INDRA SISTEMAS S.A
97 000.00
920 918.00
2.42
AIRBUS GROUP
29 320.00
1 516 723.60
3.99
EULER HERMES
16 300.00
1 226 738.00
3.23
THYSSENKRUPP
33 200.00
597 932.00
1.57
SANOFI
12 000.00
899 040.00
2.37
343 500.00
1 125 993.00
2.96
1 370 000.00
504 571.00
1.33
530 000.00
902 060.00
2.37
8 000.00
547 520.00
1.44
BNP PARIBAS
13 200.00
524 766.00
1.38
ZODIAC AEROSPACE
24 500.00
517 195.00
1.36
SAINT-GOBAIN
20 000.00
687 100.00
1.81
1 206.00
1 083 048.30
2.85
PEUGEOT
88 200.00
953 883.00
2.51
MICHELIN
10 930.00
931 345.30
2.45
FAURECIA
45 688.00
1 312 844.68
3.45
218 000.00
743 162.00
1.96
37 500.00
667 687.50
1.76
BOLLORE
199 462.00
608 359.10
1.60
GEMALTO
7 000.00
383 530.00
1.01
320 000.00
630 400.00
1.66
56 000.00
557 760.00
1.47
100 000.00
209 000.00
0.55
6 340.00
275 377.90
0.72
138 833.00
1 077 344.08
2.83
DANIELI C.OFFICINE EPAR.NCV
77 000.00
961 730.00
2.53
KBC GROUPE
14 000.00
614 880.00
1.62
1 416 103.10
3.73
SHIRE P.L.C
NOKIA
DAIMLER
ALLIANZ SE-REG
ING GROEP
FONCIERE FINANCIERE PARTICIP.
BANCA POPOLARE EMILIA ROMAGNA
BANCA POPOLARE DI MILANO ORD.
INTESA SANPAOLO
RENAULT
DASSAULT AVIATION
NATIXIS
AXA
UNICREDIT SPA
CHARGEURS
SEQUANA - REGR
KION GROUP AG
EUROPCAR GROUPE SA
CFD
ETF
Obligations
OPCVM
Options
Futures
Disponibilités
Actif net
VALEUR TOTALE ACTIF NET (%)
34 892 486.71
91.80
SYCOMORE ECO SOLUTIONS PART X
7 900.00
753 178.10
1.98
SYCOMORE RENDEMENT DURABLE X
7 500.00
662 925.00
1.74
74 000.00
1 626 257.94
38 008 847.75
0.19
4.28
100.00
EVOLUTION DE L’ACTIF NET
Au 31 décembre 2015
Au 30 juin 2016
A
I
R
X
ID
A
I
R
X
ID
Nombre
de parts
2 935.00
76 853.00
19 438.00
46 265.00
10.00
2 798.00
67 956.00
11 915.00
46 965.00
10.00
Valeur
de la
part
329.67€
345.08€
312.75€
383.50€
344.75€
271.17€
284.55€
256.61€
316.24€
288.10€
Actif net
total
51 313 771.78€
38 008 847.75€
MOUVEMENTS INTERVENUS AU COURS DE LA PERIODE
DIVIDENDES PERCUS ET A PERCEVOIR PAR LE FCP SUR LA PERIODE
964 935.04€
*
*
*
SYCOMORE ASSET MANAGEMENT S.A.
14, avenue Hoche
75008 Paris
Tél. : 01.44.40.16.00
Fax : 01.44.40.16.01

Documents pareils