Sous le couvert des tunnels

Commentaires

Transcription

Sous le couvert des tunnels
Sous le couvert des
tunnels
Caroline Forest - Industries Harnois Inc.
Louis Charbonneau – Plastitech
Liette Lambert - MAPAQ
Questions les plus fréquentes
des producteurs
y Durabilité : rapport qualité / prix
y Efficacité dans le temps
y Luminosité : diffusion? Quantité et qualité de
lumière?
y Température sous l’abri
y Peut-on se fier aux fiches techniques?
y Et les films de couleur?
1
Quelques définitions
Pourcentage de transmission de lumière :
% de la lumière qui traverse effectivement le
plastique
€ PAR = photosynthèse = verdure
€
Définitions (suite)
Thermicité :
Exprime le pourcentage d’IR longs (chaleur)
qui restent prisonniers de la serre
€ Plus c’est petit, moins c’est chaud
€
2
Définitions (suite)
Diffusion :
% de la lumière transmise qui est
effectivement diffusée
€ Plus c’est élevé, plus la lumière est diffusée
€
Choisir le bon film de recouvrement
1
1.
En fonction du type de culture :
a) Cultures à climat frais : laitues, épinards, fraises,
les crucifères
b) Cultures à climat tempéré : framboisier, toutes les
solanacées (tomates, piments, aubergines)
c) Cultures à climat chaud : toutes les cucurbitacées
(melons, concombres, zucchinis, etc)
3
Choisir le bon film de recouvrement
2.
Selon la culture, déterminer les facteurs à
influencer :
a) La température :
○ Plus chaud au printemps pour des primeurs?
○ Plus frais en été pour permettre plus de rotations?
○ Plus chaud en automne, pour étirer la saison?
b) L
La lumière
l iè :
○ Favoriser la pénétration de la lumière pour
atteindre le bas des plants en hauteur (tomates ou
framboises)?
L’heure du compromis
Aucun polyéthylène ne pourra créer les
conditions parfaites en tout temps
temps.
€ Identifier le facteur qui aura le plus
d’influence sur la productivité/rentabilité
€ Choisir le film de recouvrement qui permet
de contrôler ce facteur critique
€ Adapter ses méthodes de culture pour
contourner les inconvénients
€
4
Influencer la température
Les films IR ou
thermiques
€ Pendant le jour, le sol
et les plantes
absorbent les IR courts
et les relâchent sous
forme d’IR longs
(chaleur)
€ Les films IR retiennent
une grande partie de
ces IR longs
Les films IR
Avantages
€ Retiennent la
chaleur donc utiles
pour démarrer plus
tôt ou allonger la
saison
€ Accentue l’effet de
serre (plus chaud,
plus humide)
€ Transmission de
lumière = film clair
Inconvénients
€ Peu d’effets
d effets
diffusants
€ Si gros écarts de T =
condensation à
l’intérieur
5
D’autres solutions réchauffantes
Fermer les tunnels pour maximiser la
rétention de chaleur
€ Installer des paillis thermiques pour
augmenter l’absorption de la chaleur
pendant le jour
€ Utiliser petits tunnels ou bâches pour
augmenter l’effet thermique
€ Malgré la recherche de chaleur, ne pas
négliger la ventilation pour bien moduler le
climat
€
35
30
Température Max :
32ºC
en haut
8º C
Effets de la culture en tunnels
degré Celcius
6 pieds du sol
FRAMBOISIER 2008
25
20
canopie
sol
À l’extérieur
15
23 juin
10
30
25
Température Max:
26 ºC
6º C
Gain de Temperature à 12h00
degré Celcius
20
15
à l’extérieur du tunnel
10
20 août
5
1 2 :0 0 :0 0 A M
14
6 : 0 0 :0 0 A M
1 2 :0 0 :0 0 P M
et à l’intérieur de la VÉGÉTATION
6 :0 0 :0 0 P M
1 2 :0 0 :0 0 A
Température
p
Max:Max: 12
Température
12.6
6ºC
C
13 ºC
H eure
2º C
degré Celcius
12
Extérieur
6 pieds (côté)
Haut
Canopée
Dans le sol
10
1 octobre
8
0:00
6:00
12:00
18:00
Source:
Guy-Anne Landry
Yves Desjardins*
André Gosselin
Damien De Halleux
0:00
Heure
6
Influencer la température
Les films refroidissants
€ Empêchent une grande partie des IR courts
d’entrer
€ Les plantes et le sol accumulent moins de
IR courts et relâchent donc moins de IR
longs
Les films refroidissants
Avantages
€ Diminuent la chaleur
pendant les périodes
les plus chaudes de la
saison
€ Diffusent efficacement
la lumière
€ Diminuent besoins en
irrigation
€ Plantes moins
stressées donc moins
fragiles aux maladies
et ravageurs
Inconvénients
€ Moins de % de
transmission de
lumière (PAR) vs film
de recouvrement clair
7
D’autres solutions refroidissantes
€
Ventilation :
essentielle pour
évacuer la chaleur
Grâce à une ventilation bien g
gérée, la
différence de T intérieure/extérieure a
été de 2-3 degrés (étude réalisée par
le MAPAQ et Agriculture Canada)
Créer de l’ombre
€
€
L’ajout d’ombrière
n’est
n
est pas une
solution pratique
Certains
commencent à
parler d’application
de peinture blanche
(whitewashing)
8
Quelques produits ombrageants
TransPAR – produit français (vendu chez Groupe Horticole Ledoux)
Est perméable au PAR (Rayonnement Actif sur la Photosynthèse). En ne
réfléchissant que les infrarouges courts, il réduit la température des abris de
culture sans pénaliser la croissance des végétaux héliophiles
ReduHeat – produit hollandais (vendu chez Plant Prod Québec)
RéduHeat a été conçu pour les cultures qui nécessitent une couche écran
moyenne à légère contre le rayonnement thermique et pour lesquelles on
souhaite une lumière de croissance maximale. ReduHeat
se distingue
di ti
d
du R
ReduSol
d S l ett d
des autres
t
é
écrans ttraditionnels
diti
l
en créant un équilibre différent entre la transmission de
lumière et la réflexion de la chaleur. La lumière PAR
pénètre plus tandis que le rayonnement infrarouge est
davantage réfléchi.
D’autres méthodes
€
€
Utiliser des
asperseurs
(intérieurs ou
extérieurs) pour
refroidir les cultures
par évaporation
Installer du
polyéthylène de sol
noir/blanc (paillis),
qui garde les racines
au frais
9
Influencer la lumière
Les films diffusants
€ Utiles p
pour les
cultures en hauteur
€ Augmentent l’activité
photosynthétique des
feuilles du milieu et du
bas
€ Augmentent la
productivité
(fruits/plant)
€ Utiles pour les années
plus nuageuses
Évolution du Rendement – Framboisier
Système en V ( Densité de 15-25-30 tiges/ mètre de rang)
Système conventionnel C
3500,00
3000,00
rendement (g/m linéaire)
2500,00
V, sans bâche, 30 tiges
2000,00
V, sans bâche, 25 tiges
V, sans bâche, 15 tiges
C, sans bâche, 30 tiges
C, sans bâche, 25 tiges
1500,00
500,00
0,00
11-juil
C, sans bâche, 15 tiges
culture en
“V”
V
1000,00
21-juil
31-juil
10-août
20-août
30-août
Source:
Guy-Anne Landry
Yves Desjardins*
André Gosselin
Damien De Halleux
9-sept
19-sept
29-sept
9-oct
19-oct
date de récolte
10
Les films diffusants
Avantages
€ Maximisent la lumière
disponible pour toutes
les feuilles
€ Ne créent pas
d’ombre directe sur
les feuilles du bas
€ Diminuent les risques
de brûlures sur les
feuilles fragile
€ Peu de chances de se
tromper!
Inconvénients
€ Légère perte de
luminosité vs clair
D’autres solutions réfléchissantes
€
€
Installer des couvresols blancs pour
réfléchir la lumière
vers le haut
À utiliser comme
complément au
paillage et non
comme solution
indépendante
11
Durée de vie des films
Choisir la bonne épaisseur (7, 6 ou 4 mil)
€ Durée peut être très variable:
€
y Peu de dégradation due aux rayons UV
y Plus de dégradation liée à une usure mécanique
y Influencée par la pose et l’entretien
y Peut être supérieure à la durée « prévue » pour
le film (ex.:
(ex : 6 mil = 4 ans)
€
Perte d’efficacité de transmission de lumière
et des propriétés (diffusantes,
refroidissantes, élasticité, etc)
Pour prolonger la vie des films
€
Minimiser les effets du vent :
y Importance
I
t
de
d bien
bi iinstaller
t ll lles fil
films ((corde
d ou
sangles)
y Brise-vents
€
Réparer rapidement les trous ou déchirures
(ruban gommé, couture, pince alligator)
12
Conclusion
Il n’y a pas une seule solution
€ Il faut choisir en fonction des objectifs visés
et de la culture
€ Il y aura toujours un compromis à faire
€ Faites appel aux connaissances de vos
représentants. Posez des questions!
€
À nos collaborateurs :
Gilles Turcotte, Agrisys
Yves Desjardins, Université Laval
13
Conférence de
C li F
Caroline
Forest, LLouis
i Ch
Charbonneau
b
et
Liette Lambert
Période de questions
q
14