automobile

Commentaires

Transcription

automobile
И. Н. Авилкина, Н. В. Веденева,
О. А. Гололобова, И. В. Иванова
AUTOMOBILE
Учебное пособие
по французскому языку
для студентов факультета АТ,
обучающихся по специальности
«Автомобили и автомобильное хозяйство»
Федеральное агентство по образованию
ГОУ ВПО «Сибирская государственная автомобильно-дорожная академия (СибАДИ)»
И. Н. Авилкина, Н. В. Веденева,
О. А. Гололобова, И. В. Иванова
AUTOMOBILE
Учебное пособие
по французскому языку
для студентов факультета АТ,
обучающихся по специальности
«Автомобили и автомобильное хозяйство»
Допущено УМО вузов РФ по образованию
в области транспортных машин
и транспортно-технологических комплексов
в качестве учебного пособия для студентов
вузов, обучающихся по специальности
«Автомобили и автомобильное хозяйство»
направления подготовки «Эксплуатация
наземного транспорта и транспортного
оборудования»
Омск
СибАДИ
2009
1
УДК 811.133.1
ББК 81.471.1
А 20
Рецензенты:
канд. пед. наук, доц. кафедры немецкого языка
и межкультурной коммуникации ОмГПУ Е.А. Деревянченко;
канд. пед. наук, доц. кафедры французского языка ОмГПУ Ю.В. Мартынова
Работа одобрена редакционно-издательским советом академии в качестве
учебного пособия.
Авилкина И. Н., Веденева Н.В., Гололобова О.А., Иванова И.В.
А 20 Automobile: учебное пособие по французскому языку для студентов
факультета АТ, обучающихся по специальности «Автомобили и автомобильное
хозяйство» / И.Н. Авилкина и др. – Омск: СибАДИ, 2009.  112 с.
ISBN 9785932044506
Учебное пособие предназначено для практических занятий по французскому языку для студентов факультета «Автомобильный транспорт». Работа
состоит из серии текстов технического содержания на французском и русском
языках с соответствующими заданиями и упражнениями (чтение, лексические
упражнения, перевод, резюме, таблицы и т. п.).
Достаточное количество и разнообразие упражнений поможет студентам
освоить приемы извлечения нужной информации из оригинальных источников,
работать с профессиональной лексикой, ориентироваться в коммуникативной
ситуации.
ISBN 9785932044506
© ГОУ «СибАДИ», 2009
2
Предисловие
Данное учебное пособие подготовлено с учетом требований Государственного стандарта высшего профессионального образования.
Основной целью данного пособия является повышение уровня практического владения студентами французским языком, расширение студенческого кругозора и овладение обучающимися профессионально-понятийным материалом.
Настоящее пособие имеет целью научить студентов работать с профессиональной лексикой на иностранном языке, извлекать необходимую информацию по специальности из аутентичных текстов на французском языке, а также подготовить студентов к самостоятельному чтению оригинальной литературы по автомобильно-дорожной тематике, пониманию читаемого, не прибегая к его переводу.
Материал пособия охватывает содержательно-направленную лексику,
устойчивые выражения, а также грамматические явления, наиболее важные для правильного понимания и построения высказываний на французском языке. Представленные в пособии текстовые материалы информативно насыщены и охватывают широкую профессиональную тематику.
В пособии «Automobile» реализован инновационный подход (соединение речевых и тренировочных упражнений при обучении французскому
языку с текстовыми и иллюстративными материалами).
В каждой тематической части авторы сосредоточили внимание на тренировочных и речевых упражнениях, а также на устно-речевых учебных
задачах.
Представленные задания можно использовать для индивидуальной и
групповой работы, целиком и выборочно, в зависимости от уровня владения учащимися французским языком. В процессе практической работы
обучаемые овладевают рядом умений: трансформацией текстов, изменением их структуры и содержания (план, конспект, аннотация); реализацией
описания в разных речевых ситуациях, переходом от письменного текста к
устному.
Таким образом, использование учебного пособия «Automobile» способствует развитию у студентов учебно-познавательной, коммуникативной и
профессиональной компетентности.
Авторы
LES ROUTES DE ĽHISTOIRE
3
Texte 1
1. Прочитайте внимательно текст. Придумайте другие названия
к тексту, аргументируйте их.
ДВИЖЕНИЕ  ЭТО ЖИЗНЬ
Автомобиль (от греч. «аутос»  «сам» и лат. mobilis  «подвижный») 
это безрельсовая колёсная машина для перевозки людей, грузов и оборудования, снабжённая механическим двигателем. Именно «механическим», потому что лошади, ездовые собаки, ослики  мускульные двигатели. И неудивительно, что первые автомобили назывались просто безлошадными экипажами.
Человек, привыкнув за многие века к конному транспорту, перенёс
свою привязанность на автомобиль и порой относится к нему как к живому существу. Сегодня есть немало совершенных и очень нужных людям
машин, например ткацкий станок или печатная ротационная машина.
Но они не могут занять в жизни человека такого места, которое отдано
автомобилю. Почему? Из-за лёгкости передвижения людей и товаров широчайшего распространения на всех континентах автомобиль стал бытовой машиной. Обратимся к статистике. В 1997 г. по дорогам нашей планеты ездило 498,2 млн легковых автомобилей. Грузовиков же разных видов и автобусов  несколько меньше. А в общей сложности получается
около 700 млн всевозможных автомобилей!
Автомобили делают многие страны, а некоторые собирают их из импортных частей. Больше всего легковых автомобилей выпускает Япония
(по данным на 1997 г.  8,5 млн в год). За ней идут США, Германия,
Франция, Испания, Южная Корея, Канада, Бразилия, Италия, Великобритания и  на 11-м месте  Россия (985 тыс. в год). С автомобильной промышленностью тесно сотрудничают другие отрасли индустрии: шинная,
химическая, металлургическая, станкостроительная, электронная. На одного работающего в автомобильной промышленности приходится 57 человек, которые трудятся над изготовлением деталей и материалов для автомобилей. Поэтому очень часто именно по уровню развития автомобилестроения в той или иной стране экономисты судят, насколько сильна в
ней индустрия вообще.
Многие десятилетия каждая страна имела свои заводы, где производили автомобили определённых марок: «Рено» во Франции, «Фиат» в Италии, «Мерседес-Бенц» в Германии, «Ниссан» в Японии, «Форд» в США. Но
сегодня машины «Форд» выпускаются в Канаде, Англии, Бельгии, Австра4
лии, и все  разных конструкций. Или, например, модель «Микра». Она изготовляется только английским филиалом фирмы «Ниссан», который и
экспортирует её, в частности в Японию. Таким образом, с национальной
замкнутостью автомобильной промышленности покончено. Наступила
эра международного сотрудничества.
2. Дополните статью информацией об истории автомобиля в России и за рубежом. Запишите кратко в рабочую тетрадь.
Texte 2
1. Lisez bien et traduisez ce texte.
LA PREMIÈRE AUTOMOBILE
Le 23 octobre 1769, Cugnot fait fonctionner à Paris, sous les yeux de diverses personnalités son véhicule militaire actionné par le feu, le fardier, ainsi
nommé parce qu’il permet le transport de charges lourdes. Quelques semaines
plus tard son fardier 2 parcourt quatre kilomètres en une heure. Et le 22 avril
1770, c’est devant le roi Louis XV et sa cour, qu’il effectuera alors sa présentation. La machine de Cugnot n’était pas la première automobile conçue, mais ce
fut la première à rouler vraiment.
Cugnot était né en Lorrain en 1725; il avait suivi une école militaire et était
ingénieur; il avait ensuite travaillé en Allemagne et servi dans les armées française et autrichienne (ľUnion européenne avant la lettre!).
Pourquoi ce véhicule? Ľartillerie avait des charges très lourdes à transporter, aussi ľarmée recherchait tous les moyens possibles pour faciliter cette
tâche. Deux projets étaient concurrents, celui-là, nommé de Planta. C’est le projet de Cugnot, plus performant, qui est retenu, et qui sera construit aux frais du
roi.
5
La machine a un chassis en bois, sans aucune suspension, et est munie de
trois roues; c’est ľunique roue avant qui est motrice et mobile; un guidon permet
de la faire tourner par ľntermédiaire d’une crémaillère. Elle est très peu maniable; il lui est difficile d’éviter les obstacles, et quelques accidents se produiront rapidement.
Pour sa traction, la vapeur est admise dans un cylinder; grace à des galets
son mouvement alternative est transformé en mouvement circulaire (le système
qui sera adopté plus tard pour les locomotives à vapeur). La chaudière est en
cuivre et son rendement est très faible car la plus grande partie de ľénergie
fournie par le feu se disperse dans ľatmosphère. Ľautonomie du véhicule n’est
que d’environ douze minutes; il faut alors procéder au rechargement en eau de la
chaudière, ce que ne peut se faire qu’à ľarrêt et dans des conditions complexes;
ensuite il faudra attendre un quart d’heure pour que la pression de la vapeur redevienne suffisante.
Puis ce fut le fardier 3 en novembre 1770; deux cylindres et le feu sous la
Chaudière d’où un meilleur rendement; elle pouvait transporter quatre tonnes à
la vitesse constante de deux kilometers à ľheure. Ce véhicule fut construit en
série. Un nouveau modèle devait voir le jour en 1771… mais entre temps le
ministre de la Guerre Choiseul avait laissé sa place au marquis de Montaynard,
celui-ci décida de revenir aux anciens systèmes de transport: la machine de
Cugnot ne servit plus, et c’est miracle si certains exemplaires furent sauvé de la
destruction. Sous la Révolution, par deux fois on essaya de relancer la construction de la machine, mais en vain. Le general d’artillerie Bonaparte, arrivé au
pouvoir, tenta en 1800 de relancer la machine, mais Cugnot avait alors 75 ans et
était plus attiré par une retraite tranquille que par un travail d’ingénieur.
2. Lisez les mots suivants et apprenez - les par coeur:
tractionf – сила тяги
vapeurf – пар, испарение
maniable  удобный
chaudièref – котел
miraclem  чудо
tenter  испытывать
relancer – пустить в ход
vitessef  скорость
véhiculem  автомобиль
fardierm  грузовик
conçue (concevoir)  задумывать
performant  эффективный
fraism  расходы
suspensionf  подвеска
guidonm  руль
motricef  вагон
crémaillèref – зубчатая рейка
3. Trouvez dans le texte lu les verbes à ľimparfait et donnez leur
finitif.
6
in-
4. Relevez dans le texte les adjectifs qui caracterisent la première
automobile.
5. Donnez les equivalents des mots soulignés. Traduisez les phrases:
1. Le moteur assure le déplacement du véhicule automobile.
2. L'avancement du véhicule est possible grâce à la rotation des organes de
transmission.
3. La boîte de vitesses modifie la vitesse de rotation des roues.
4. En transmettant l'effort moteur aux roues, le différentiel leur permet
de tourner à des vitesses différentes.
5. L'embrayage placé entre le moteur et la boîte de vitesses transmet
à l'essieu moteur le mouvement circulaire de l'arbre moteur.
Texte 3
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
hippomobile – на конской тяге
charronm – каретник
charrettef – тележка
tombereaum – двухколесная тележка
menuiser – обрабатывать дерево
menuisierm – столяр
prospérer – процветать; развиваться
regainm d'activité – усиление деятельности
soucieux – встревоженный, озабоченный
inabordable – недоступный
moribond – умирающий
monocoque – безрамный
2. Lisez et traduisez le texte. Trouvez dans le texte les adjectifs qui
caractérisent la voiture.
LETOURNEUR ET MARCHAND
LE STYLE ET LA QUALITE
I
Créée au début du siècle, la maison Letourneur et Marchand s'est consacrée
à la carrosserie automobile jusqu'en 1973. Elle faisait partie de l'élite des
carrossiers français, à la fois pour la qualité de ses réalisations et pour le volume
de sa production.
7
La firme voit le jour en 1905 à la suite de la rencontre de deux compagnons
carrossiers, Jean-Marie Letourneur et Jean-Arthur Marchand; le premier est né
en 1866 au Creusot, le second en 1872 en Côte d'or. Letourneur apprend le
dessin et entre, vers 1900, chez Binder, l'une des plus importantes carrosseries
d'Europe, réputée pour la qualité (et le prix) des voitures hippomobiles qu'elle
construit pour les grands de ce monde. Marchand, plus prosaïquement, apprend
le métier de charron, c'est-à-dire de constructeur de voitures, charrettes, camions
et tombereaux à chevaux. En 1897, il entre chez Binder comme compagnon
menuisier et suit des cours de dessin à Paris pour perfectionner son art.
Doués, sérieux et travailleurs, les deux hommes s'apprécient et parviennent
au même constat: l'automobile, c'est l'avenir. Ils ont 30 ans passés, de
l'expérience et une même volonté de réussir. En 1905, ils fondent une société en
nom collectif (leurs capitaux sont maigres), Marchand et Letourneur, et
s'installent à Neuilly, boulevard Bineau sur l'île de la Jatte, dans les ateliers d'une
maison en faillite. L'ouest parisien est à l'époque le centre de gravité de
l'automobile mondiale. S'y regroupent constructeurs, carrossiers, accessoiristes
et... clients des beaux quartiers.
Au début, Marchand et Letourneur travaillent en sous-traitance pour
d'autres carrossiers ou des constructeurs, plutôt que pour des particuliers. Grâce
à leurs relations et à leurs compétences reconnues, les commandes affluent:
entre 1905 et 1914, pas moins de 1 200 véhicules sont facturés et les premiers
clients prestigieux apparaissent dès 1907. L'affaire prospère et, en 1915, les deux
associés peuvent se rendre propriétaires des locaux. Jean-Arthur Marchand, plus
jeune, est mobilisé dès décembre 1914. Il reviendra en 1919.
3. Intitulez les alinéas du texte.
II (la suite)
Entre-temps, la raison sociale a été modifiée en Letourneur et Marchand,
plus agréable à prononcer. Le développement de l'automobile apporte un regain
d'activité dans le domaine du luxe et de la création originale, car si les grands
constructeurs, comme Citroën ou Renault, intègrent leurs activités de
carrosserie, les hauts de gamme sont toujours habillés à l'unité, alors que le «
style » commence à prendre une importance d'autant plus considérable que
l'évolution est rapide et que les notions de confort, de prestige et
d'aérodynamique confèrent au carrossier au rôle déterminant. Plus l'automobile
devient "de série", plus les carrossiers comptent pour une certaine élite
soucieuse de paraître. Letourneur et Marchand va devenir un des grands noms
de cette activité, moins pour ses innovations marquantes dans le domaine du
style que pour l'élégance et la qualité des caisses réalisées sur les plus
prestigieux châssis: Hispano-Suiza, Voisin, Renault, Panhard, Delahaye, Talbot,
8
Hotchkiss, Duesenberg, Minerva, Rolls-Royce, etc. Signe de sa nouvelle
dimension, la maison Letourneur et Marchand ouvre un magasin d'exposition
aux Champs-Élysées, dans la galerie de l'hôtel Claridge, séjour parisien de l'élite
internationale.
Entre la grande série et la réalisation unique se précise un marchéde semisérie, qui regroupe les acheteurs de ce que l'on appellerait les modèles moyens
supérieurs, des châssis de qualité, de prix relativement élevé, que le coût d'une
carrosserie à l'unité rendrait inabordables. Letourneur et Marchand investit pour
produire en semi-série des carrosseries simplifiées, quoique élégantes et
exclusives et, à partir de 1924, leur principal client sera Delage, installé à
Courbevoie, donc très près de l'île de la Jatte. Ces voitures, proposées au
catalogue du constructeur, ne sont pas signées Letourneur et Marchand, mais
Autobineau, branche de l'affaire chargée de la production en petite série. Ce seul
secteur emploiera jusqu'à 300 salariés.
Vers 1930, Marcel Letourneur, fils de l'un des fondateurs, rejoint la firme
comme dessinateur. C'est l'apogée du classicisme, entre 1930 et 1933, avant la
dictature de "l'aérodynamisme", et Letourneur et Marchand va souvent
triompher avec la prestigieuse Delage D8, encore plus séduisante en version
D8S. La chute de la production Delage, à partir de 1934, contraint Autobineau à
travailler sur d'autres châssis, voire même à aborder les véhicules commerciaux,
mais le groupe Delahaye-Delage est toujours un client privilégié. C'est
précisément à l'entreprise Letourneur et Marchand que sont confiés la plupart
des coaches D8.120 produits entre 1936 et 1939 et habillés de la superbe caisse
Aérosport.
Après les problèmes des années d'occupation (pénuries, réquisitions du
personnel), la firme reprend ses activités d'avant-guerre, mais le marché est
visiblement moribond. La carrosserie de luxe ne peut qu'exporter et la
concurrence est féroce. Après 1952, la disparition des châssis classiques
condamne définitivement cette activité. La modification des monocoques pose
de gros problèmes de poids et de coût. Pour le même prix, les modèles étrangers
sont plus prestigieux. Après une tentative de produire des cabriolets Renault
Frégate, pourtant homologués par le constructeur, Letourneur et Marchand se
consacre à la fabrication de cabines de camions jusqu'en 1973.
4. Posez des questions d’après le texte et répondez les. Travaillez en
paires.
5. Faites les phrases avec les mots suivants :
voir le jour, fonder une société en nom collectif, clients prestigieux, un
menuisier, un regain d'activité, innovations marquantes, un rôle déterminant.
6. Finissez les phrases suivantes :
9
1. Créée au début du siècle, la maison Letourneur et Marchand s'est
consacrée ... . 2. Marchand, plus prosaïquement, apprend le métier de charron,
c'est-à-dire de constructeur ... . 3. En 1897, il entre chez Binder comme
compagnon menuisier et suit des cours de dessin à Paris pour ... . 4. L'affaire
prospère et, en 1915, les deux associés peuvent se rendre ... . 5. Plus
l'automobile devient "de série", plus les carrossiers comptent pour ... . 6. Après
les problèmes des années d'occupation (pénuries, réquisitions du personnel), la
firme reprend ses activités d'avant-guerre, mais le marché est ... . 7. Après une
tentative de produire des cabriolets Renault Frégate, pourtant homologués par le
constructeur, Letourneur et Marchand se consacre à ... .
7. Rendez le contenu du texte.
Texte 4
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
volumem de production – объем производства
vocationf – призвание (назначение)
performancef – успех, достижение
desideratam – пожелания
cyclecarm – мотоцикл с коляской
minoritéf – меньшинство
freinm – тормоз
2. Observez les textes. À quelle période appartiennent – ils?
3. Composez le plan du texte.
FICHE TECHNIQUE:
Marque: Wanderer.
Type: 3/15.
Moteur: 4 cylindres en ligne.
Cylindrée: 1 280 cm3.
Alésage x course: 64 x 100 mm.
Puissance: 15 ch à 1800 tr/mn.
Alimentation: carburateur.
Distribution: soupapes en tête.
Allumage: magnéto.
Transmission: boîte à 3 rapports.
Pneumatiques: 710 x 90.
10
Empattement : 240 cm.
Voie: 108 cm.
Longueur: 300 cm.
Largeur: 125 cm.
Poids: 700 kg.
Vitesse maximale: 75 km/h.
WANDERER 3/15 PUPPCHEN
LA POUPEE DE CHEMNITZ
I
Venue tard à l'automobile, la firme Wanderer débute par un modèle à
succès, efficace et sans prétention, la «Poupée». À mi-chemin du cyclecar et de
la voiture, c'est, en 1914, une des premières tentatives, réussie, d'automobile
populaire.
La marque Wanderer, qui rejoint en 1932 le groupe Auto Union et dont le
volume de production est le deuxième après DKW, est issue d'une fabrique de
bicyclettes située en Saxe, à Schönau, au voisinage de Chemnitz. Fondée en
1885, elle produit des cycles de qualité et, comme beaucoup d'autres firmes de
ce secteur industriel, vient à la production de motocyclettes vers 1902, quand
apparaissent de petits moteurs fiables à régime rapide.
La première automobile est proposée en 1911 sous la forme d'une voiturette
à vocation utilitaire, à deux places curieusement disposées en tandem, comme
sur le cyclecar Bedelia de 1910 et la première Quadrilette Peugeot de 1919.
Pourtant, elle est conçue comme une véritable voiture: son moteur est un 4
cylindres en ligne de 1140 cm3 à soupapes d'admission en tête et échappement
latéral donnant 12 ch à 1 800 tr/mn. La boîte de vitesses à 3 rapports est montée
en bloc avec le moteur (formule très moderne à l'époque). Cette mécanique
permet à cette voiture de 700 kg d'atteindre 70 km/h, performance remarquable
en son temps pour une voiture aussi petite. Surnommée affectueusement
Puppchen («petite poupée») par ses utilisateurs satisfaits, elle rencontre sur un
marché allemand alors économiquement fort un succès tel que l'usine ne peut
pas répondre à la demande.
II (la suite)
Cédant aux desiderata des clients, la marque modifie son modèle en 1914,
plaçant les deux occupants côte à côte, ou presque, sur un nouveau châssis élargi
et doté d'un moteur plus puissant, totalement culbuté cette fois et porté à 15 ch
au frein. Les qualités de la voiture, appelée alors 3/15 PS, ainsi que son surnom
sont conservés. Des versions à trois, puis à quatre places apparaissent après 1916
sur un châssis allongé. La Puppchen, construite jusqu'en 1918, laisse le souvenir
11
d'une excellente petite voiture populaire, aussi économique qu'un cyclecar,
comme la Quadrilette de Peugeot ou la 5 CV Citroën en France. Au lendemain
de la guerre, Wanderer entretient le concept en proposant un nouveau modèle, la
W 8, de 1 300 cm3 et 20 ch, qui offre quatre places. Plus étoffée, la W 6, de
1550 cm3 et 24 ch, reste aussi dans la catégorie des voitures populaires, bien que
ce qualificatif soit très relatif. En effet, dans le contexte économique désastreux
de l'Allemagne du début des années vingt, une voiture même populaire n'est
accessible qu'à une minorité de gens, aux revenus supérieurs à la moyenne. Ces
deux modèles sont fabriqués jusqu'en 1924, époque où le rétablissement de la
monnaie allemande marque le début de la reprise économique, après une période
d'inflation délirante déclenchée en réplique à l'occupation de la Ruhr par la
France.
En 1926, la nouvelle W 6 de 1 550 cm3 reçoit des freins sur les quatre
roues. La firme construit de nouvelles usines près de Chemnitz afin de répondre
à la demande croissante et propose le modèle W 10, une 4 cylindres à arbre à
cames en tête, avec boîte en bloc, suivie de la W 10/2, une 2 litres de 40 ch.
Cette montée en puissance, qu'on retrouve chez d'autres constructeurs
européens, accompagne la nette reprise économique qui marque ces années,
reprise cassée par la crise de 1929. C'est d'ailleurs 12 en Allemagne que la crise
a les conséquences les plus graves. La production automobile passera de 108000
unités en 1928 à 62 000 en 1931. Wanderer aborde précisément la grosse voiture
au cours de l'année 1929, avec la W 11 à 6 cylindres de 2,6 litres, modèle
construit aussi en Suisse, sous licence, par Martini. L'insuccès de la Martini
Wanderer, tant sur le marché intérieur qu'à l'exportation, en raison d'un prix non
concurrentiel, précipite la liquidation de la marque suisse.
De son côté, Wanderer revient à une cylindrée plus modeste avec la W
10/3, dont les carrosseries sont fournies par Daimler-Benz et Reutter de
Stuttgart. Après l'entrée dans le groupe Auto Union, Wanderer propose des
modèles très modernisés à châssis caissonné, roues arrière indépendantes; boîtes
à 4 vitesses et équipés de moteurs confectionnés par Porsche. Les ultimes 4 et 6
cylindres latérales de 1937, fiables et confortables, connaissent le succès
jusqu'en 1939. La production automobile ne reprendra finalement pas après la
guerre.
4. Posez des questions d’après le texte et répondez les. Travaillez en
paires.
5. Complétez les phrases avec les mots du texte :
1. Venue tard à l'automobile, la firme Wanderer .......... par un modèle à
succès, efficace et sans prétention, la « Poupée ».
12
2. La marque Wanderer, qui rejoint en 1932 le groupe Auto Union et dont
le volume de production est le deuxième après DKW, est .......... d'une fabrique
de bicyclettes située en Saxe, à Schônau, au voisinage de Chemnitz.
3. Cédant aux ........... des clients, la marque modifie son modèle en 1914.
4. Les qualités de la ........., appelée alors 3/15 PS, ainsi que son ........... sont
conservés.
5. En effet, dans le contexte économique ............... de l'Allemagne du début
des années vingt, une voiture même populaire n'est accessible qu'à une
..............., aux revenus supérieurs à la moyenne.
6. Après l'entrée dans le groupe Auto Union, Wanderer propose des ..........
très modernisés à châssis caisson né, roues arrière indépendantes; boîtes à 4
vitesses et équipés de moteurs confectionnés par Porsche.
7. La production automobile ne ........... finalement pas après la guerre.
6. Faites les phrases avec les mots suivants :
volumem de production, une vocation utilitaire, une minorité de gens, la
production automobile, modifier, avoir les conséquences.
7. Rendez le contenu du texte.
Texte 5
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
contrer – противостоять
robustessef – крепость
armisticem – перемирие
rusticitéf – непритязательность
2. Lisez et traduisez le texte. Trouvez dans ce texte les expressions qui
caractérise «Renault».
1920–1930
1924
RENAULT NN
SOLIDEMENT VÔTRE
I
Constructeur généraliste depuis 1905, Luis Renault se retrouve, en 1919,
sans modèle populaire de moins de 10 CV. Et quand Citroën abandonne le
modèle unique et lance sa 5 HP au Salon de 1921, Renault se voit forcé de
trouver une parade.
13
Jusqu'en 1921, Renault peut contrer la Citroën la HP (en réalité une 8 CV
fiscaux) avec ses GS et IG, d'une cylindrée nettement supérieure (2,2 litres) qui
en fait de vraies la CV. Ces voitures bénéficient de la réputation de robustesse et
de fiabilité des Renault, face à une Citroën encore inconnue et lancée à grand
renfort de publicité.
Au lendemain de l'armistice, en 1919, la production «tourisme» de Renault
n'atteint que 6 300 véhicules et 15 000 en 1922, alors que Citroën monte en
flèche après 1921. Face à un modèle unique très bien positionné et à des
méthodes de construction à la chaîne, Louis Renault va devoir s'adapter sous
peine d'être irrémédiablement dépassé. Au Salon de Paris 1921, nouveau coup
dur pour Billancourt: la nouvelle 5 CV Citroën démontre que Javel abandonne le
modèle unique et vise une clientèle plus populaire qui ne peut se satisfaire de la
rusticité du cyclecar. Pour Louis Renault, pionnier de l'industrie, l'automobile ne
peut intéresser que les classes aisées ou les utilisateurs professionnels. Luimême n'est touché que par les machines de luxe et de forte cylindrée, où ses
talents de mécanicien peuvent pleinement s'exprimer. Construire des véhicules
économiques, au moindre coût, et les vendre en masse ne le motive pas. De
même, le montage à la chaîne ne se met en place que très lentement à
Billancourt. Ce « retard à l'allumage » de Louis Renault, qui doit se rappeler les
précédents conflits nés du chronométrage, apparaît aussi dans ses publicités: en
1922, il propose encore des 10 HP «série» sans éclairage, ni démarrage.
Pourtant, il doit réagir, car les Citroën révèlent qu'un marché plus large existe.
II (la suite)
3. Donnez votre opinion sur ce texte. Faites des comparaisons avec le
précédent.
La réplique à la 5 HP est présentée au Service des Mines le 7 juillet 1922. Il
est évident que la nouvelle 6 CV Renault n'a pas été conçue, étudiée et
construite en neuf mois, mais la présentation de la «petite Citron» a sans doute
accéléré le processus. Cette nouvelle petite KJ conserve le style des Renault de
1914, avec leur capot alligator de section étroite caractéristique et leur direction
à droite, au début. Calquée sur la 10 HP GS, elle évolue vite, devenant KJ1 dès
le Salon 1922, avec la direction à gauche en série et, surtout, le nouveau capot
élargi, sans brisure, avec la ligne supérieure et les flancs de caisse, un style plus
lisse emprunté aux 12 et 18 CV dites «sport ». La KJI a déjà la silhouette de la
future NN. En 1924, elle devient le type MT en recevant des freins avant que
Renault n'est pas le dernier à adopter, car ses modèles haut de gamme en
bénéficient déjà. Ce type MT, présenté aux Mines en février 1924, fait ainsi la
transition entre les types KJ/KJ1 et la NN, future icône de la France profonde.
La NN, ou plutôt les NN (NNI pour 1928 et NN2 pour 1929) sont des
évolutions de la MT de 1924 dictées par le bon sens. Sur un châssis plus long de
14
20 cm, acceptant quatre places et quatre portes, Renault crée enfin une véritable
6 CV utilitaire et familiale abordable, ce que la 5 CV de Citroën ne sera jamais,
même avec ses trois places et un allongement moins radical. La mécanique reste
celle de la KJ de 1922. Le moteur est une version réduite du 10 HP de la GS,
mais avec une innovation importante: la culasse est détachable pour en faciliter
l'entretien et la réparation. Ses 950 cm3 donnent environ 15 ch réels, bien
insuffisants pour donner aux 6 CV de vraies performances, d'autant plus que la
boîte n'offre que 3 rapports et qu'une voiture carrossée atteint facilement 1
tonne. Ses qualités sont ailleurs: dans une fiabilitéet une robustesse quasi
légendaires. L'on verra d'ailleurs couramment des NN dans les campagnes
françaises jusque dans les années cinquante. L'allongement du châssis de la MT
pour donner la NN permet d'augmenter encore l'offre des carrosseries d'usine. Si
la torpédo est majoritairement choisie jusqu'en 1927, pour son prix inférieur, la
conduite intérieure, qui la supplante peu à peu, révèle que la clientèle privilégie
désormais le confort. La NN devient NNI au Salon 1927, avec de nouvelles
carrosseries plus vastes.
4. À ľaide ces mots imaginez une courte scène avec votre voisin(e).
FICHE TECHNIQUE :
Marque: Renault.
Type: NN.
Moteur: 4 cylindres en ligne.
Cylindrée: 950 cm3.
Alésage x course: 58 x 90 mm.
Puissance:15 ch à 2 000 tr/mn.
Alimentation: 1 carburateur Renault.
Distribution: soupapes latérales.
Allumage: magnéto.
Transmission: boîte à 3 rapports.
Pneumatiques: 715 x 115.
Empattement: 265 cm.
Voie: 115 cm.
Longueur: 355 cm.
Largeur: 145 cm environ.
Poids: 1 050 kg.
Vitesse maximale: 70 km/h.
5. Proposez un compte rendu de 10 phrases environ.
15
Texte 6
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
dépressionf – депрессия
perturber – нарушать
s'immiscer – вмешиваться
astucef – хитрость
2. Faites un résumé du texte en 8-10 phrases.
1930–1940
1932
CHRYSLER IMPERIAL
AU CATALOGUE DE L'OPULENCE
Alors que la grande dépression perturbe gravement l'avenir industriel des
entreprises automobiles des États-Unis, la Chrysler Corporation maintient coûte
que coûte au catalogue son vaisseau amiral, baptisé Imperial, dont voici
l'histoire...
Selon les souhaits du créateur de la marque, Walter P. Chrysler, un an
seulement après sa naissance (en 1925), la firme se dote d'une automobile de
haut de gamme, alors connue sous le patronyme Imperial 80. Ce dernier chiffre
signifie que la machine est capable d'atteindre une vitesse de 80 miles à l'heure.
Cette nouveauté est destinée à être signée des meilleurs faiseurs de
carrosseries du moment et permet à Chrysler de s'immiscer de belle manière sur
le marché difficile des machines de luxe. En juillet 1928, la fondation du studio
Art and Colour, placé sous l'autorité de Herbert V. Henderson, un architecte
décorateur de formation, se charge des futurs problèmes esthétiques. Signalons
tout de même que, contrairement aux studios de la General Motors, le Art and
Colour demeure sous l'entière et implacable responsabilité du bureau d'études
techniques. Ce dernier dépend des trois ingénieurs très proches de W. P.
Chrysler : Fred Zeder, Owen Skelton et Carl Breer. Dès 1931, les Chrysler et
Chrysler Imperial adoptent une magnifique calandre en forme de V et de
longues ailes avant gracieusement étirées un dessin de Herb Weissinger qui sera
copié par nombre de constructeurs comme Renault en France pour sa gamme
haute 8 cylindres Nervasport, Nervastella, Reinasport ou Reinastella.
Face aux conditions économiques difficiles, le châssis des Chrysler
Imperial (type CH) est raccourci de 25,4 cm et les prix baissent de 29 %. En
1932, ce nouveau positionnement commercial place la voiture à quelque 550 $
de moins qu'une La Salle et seulement 140 $ de plus que la plus chère des
16
Buick. Compte tenu de son luxueux statut, l'Imperial CH devient alors une
véritable affaire!
L'empattement des très élitistes Imperial Custom Eight (type CL) est figé à
368 cm, la garde-au-sol abaissée à 18 cm. Le rééquilibrage du centre de gravité
et la direction du type Gemmer rendent dorénavant nécessaires quatre tours de
volant au lieu de trois afin de tourner complètement les roues avant. Toutes ces
modifications autorisent une meilleure stabilité à grande vitesse et une plus
grande manœuvrabilité générale. La gamme Imperial se dote du dispositif dit
«Floating Power» (Moteur Flottant), révélé sur la Plymouth PA en 1931, une
astuce qui consiste à monter le 8 cylindres sur des blocs de caoutchouc placés
sur le châssis afin d'éliminer les vibrations parasites. Un système à dépression
qui permet au conducteur de passer les rapports de la boîte de vitesses sans
utiliser la pédale d'embrayage semble séduisant, mais s'avère finalement assez
peu fiable. En revanche, l'assistance au freinage, elle aussi fonctionnant à
dépression, se révèle fort efficace compte tenu des performances élevées de
l'auto.
En 1933, une nouvelle approche est tentée afin d'élargir le cercle de la
clientèle. En effet, l'Imperial de la saison n'est autre qu'une ancienne Chrysler
Eight Serie CP. Désormais, la voiture se positionne dans la classe tarifaire de la
Buick SerÎe 60. L'empattement est ramené à 321 cm et la mécanique, d'une
cylindrée de 4904 cm3, délivre 108 ch. L'offre Custom Imperial reste inchangée,
mais seulement 151 bons de commande sont signés, ce qui met un terme au
programme des luxueuses Chrysler de la grande époque des années trente, des
automobiles hautement choyées de nos jours. Le modèle haut de gamme de la
révolutionnaire Chrysler Airflow, dévoilée au mois de janvier 1934, est de
nouveau représenté par la série Custom Imperial. Bâtie sur un châssis de 371 cm
d'empattement, animée du classique 8 cylindres maison, dont la puissance est
portée à 150 ch, la voiture accuse le poids respectable de 2 679 kg. Il s'agit là de
la plus imposante Chrysler jamais assemblée. Mais après la construction, entre
1934 et 1936, de 109 exemplaires, le programme de la Chrysler Airflow Custom
Imperial est abandonné.
FICHE TECHNIQUE :
Marque: Chrysler.
Type: Custom Imperial.
Moteur: 8 cylindres en ligne.
Cylindrée: 6313 cm3.
Alésage x course: 88,9 x 12,7 mm.
Puissance: 135 ch à 3 200 tr/mn.
Alimentation: 1 carburateur Stromberg.
Distribution: arbre à cames en tête.
Transmission: soupapes latérales.
17
Pneumatiques: 7,50 x 17.
Empattement: 371 cm.
Voie avant: 150 cm.
Voie arrière: 155 cm.
Longueur: 519 cm.
Largeur: 188 cm.
Hauteur: 171 cm.
Poids: 2327 kg.
Vitesse maximale: 155 km/h (environ).
3. Posez des questions aux mots soulignés :
1. Cette nouveauté est destinée à être signée des meilleurs faiseurs de
carrosseries du moment et permet à Chrysler de s'immiscer de belle manière sur
le marché difficile des machines de luxe. 2. Ce dernier chiffre signifie que la
machine est capable d'atteindre une vitesse de 80 miles à l'heure. 3. Face aux
conditions économiques difficiles, le châssis des Chrysler Imperial (type CH) est
raccourci de 25,4 cm et les prix baissent de 29 %. 4. Le rééquilibrage du centre
de gravité et la direction du type Gemmer rendent dorénavant nécessaires quatre
tours de volant au lieu de trois afin de tourner complètement les roues avant.
5. En 1933, une nouvelle approche est tentée afin d'élargir le cercle de la
clientèle. 6. Mais après la construction, entre 1934 et 1936, de 109 exemplaires,
le programme de la Chrysler Airflow Custom Imperial est abandonné.
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
dépressionf, perturber, se doter, se charger, adopter, empattementm,
s'immiscer, astucef.
5. Complétez les phrases avec les mots du texte :
1. Alors que la grande ... perturbe gravement l'avenir industriel des
entreprises automobiles des États-Unis, ... maintient coûte que coûte au
catalogue son vaisseau amiral, baptisé Imperial, dont voici l'histoire.
2. Selon les souhaits du créateur de la marque, ..., un an seulement après sa
naissance (en 1925), la firme ... d'une automobile de haut de gamme, alors
connue sous le patronyme Imperial 80.
3. Ce dernier chiffre signifie que ... une vitesse de 80 miles à l'heure.
4. Ce dernier dépend des trois ingénieurs très proches de W. P. Chrysler:... .
5. Face .., le châssis des Chrysler Imperial (type CH) est raccourci de 25,4
cm et les prix baissent de 29 %.
18
6. Le rééquilibrage du ... et la direction du type Gemmer rendent
dorénavant nécessaires quatre tours de volant ... de trois afin de tourner
complètement les roues avant.
7. Un système à ... qui permet au conducteur de passer les rapports de la
boîte de ... sans utiliser la pédale d'... semble séduisant, mais s'avère finalement
assez peu fiable.
6. Intitulez les alinéas du texte.
7. Rendez le contenu du texte.
Texte 7
1. Lisez les mots suivants et apprenez - les par coeur :
roadsterm – кабриолет
déclencher – начинать, развязывать
chômagem – безработица
pouvoirm d'achat – покупательская способность
drastique – резкий
mutationf – изменение, сдвиг
épargner – беречь, щадить
dévoiler – разоблачать
cantilever – свободнонесущий
2. Intitulez les alinéas du textes.
1936
GEORGES IRAT MDS
PEUT MIEUX FAIRE!
I
Élégant, bien conçu, sportif, mais ô combien perfectible, le roadster
Georges Irat à traction avant méritait une carrière plus brillante. Et d'abord un
moteur, une boîte et des transmissions modernes, un châssis rigide et quelques
accessoires de qualité. Marque réputée depuis le Salon 1921, où elle lance sous
le slogan « la Voiture de l'Élite» une brillante et moderne « 2 litres », Georges
Irat prolonge l'existence de ce modèle performant jusqu'en 1929 et tente de le
remplacer par de luxueuses 6 cylindres de 3 litres, puis par des modèles équipés
de moteurs américains. La crise économique née aux États Unis fin 1929
déclenche aussi en Europe chômage et misère, baisse dramatique du pouvoir
d'achat et réduction drastique de l'offre et de la production. En même temps se
19
confirme une mutation technique visant à réduire les coûts de production et
d'utilisation. Ne survivront que les constructeurs capables de produire et de
vendre des automobiles bon marché, fiables, faciles à conduire et à réparer, et
quelques marques spécialisées adeptes de techniques modernes. La crise
financière n'épargne pas les petites marques de luxe ou sportives, ni Georges
Irat, qui se maintient pourtant sur le marché en produisant quelques voitures à
moteur américain. La firme parvient même à racheter les établissements
Godefroy et Lévêque, constructeurs des célèbres mais dépassés moteurs Ruby,
qui ont équipé des cyclecars et de petites voitures de sport au long des années
vingt. Au Salon de Paris 1934, Georges Irat n'expose pas, mais la firme prépare
un modèle révolutionnaire qu'elle dévoilera au mois d'octobre 1935.
II
Difficile de trouver plus différents que les Georges Irat 2 litres «
classiques» et le petit roadster à traction avant et à quatre roues indépendantes
proposé par la marque en 1936. Sur un cadre de châssis trapézoïdal pas très
rigide a été greffé un ensemble moteur-embrayage-boîte-pont avant qui place le
moteur (chaud) et le carburateur arrière contre le réservoir en charge. La
suspension arrière à demi-essieux oscillants est assurée par des ressorts
cantilever quartelliptiques, la suspension avant par des colonnettes en bronze
télescopiques, avec ressorts hélicoïdaux remplacés en 1938 par des anneaux de
caoutchouc. La direction est à crémaillère. Les transmissions aux roues avant
comportent des joints Tracta côté roue (bon choix) et des fIectors (moins bon)
côté pont. Dotée d'une caisse de roadster très basse, avec une seule portière côté
droit (c'est moins cher et plus rigide), et fabriquée en tôle d'acier soudée sur une
carcasse en tube, la Georges Irat souffre d'une incompatibilité d'humeur entre
châssis et carrosserie, la flexibilité du premier s'opposant à l'intégrité de la
seconde. C'est d'autant plus regrettable que son dessin est équilibré, élégant et
fonctionnel.
III
Le vieillissant moteur Ruby à culbuteurs, de 950 ou 1100 cm3 selon qu'il
équipe la 5 CV MM ou la 6 CV MDS, permet quand même d'atteindre 110
km/h. Mais le point fort de la Georges Irat se situe dans son comportement
routier, que l'on pourrait qualifier de moderne grâce à la traction avant, aux
voies larges et aux quatre roues indépendantes, une à chaque coin. Équilibrée,
basse, précise en direction, légère, la Georges Irat «décoiffe» sur les petites
routes, malgré une suspension très ferme qui talonne vite et 25 un châssis trop
flexible, dont elle n'a d'ailleurs pas le monopole à l'époque. Pour pallier sa sousmotorisation, un compresseur est proposé, mais il reste sur le papier et c'est
heureux pour le vilebrequin à deux paliers du moteur Ruby. En 1937, le moteur
de 5 CV disparaît et le 1 100 cm3 Ruby 61 x 92 mm remplace le «course longue»
antérieur 60 x 97 mm. Sans être plus puissant, il peut monter plus vite en
20
régime, surtout dans sa version à deux carburateurs. La tenue de route du petit
roadster semblant autoriser des vitesses supérieures, la voiture reçoit une boîte à
4 rapports en 1937, puis, courant 1938, des suspensions avant à anneaux de
caoutchouc système Neimann. Au Salon de 1938 est proposé un cabriolet à
groupe motopropulseur de Il CV Citroën TAY. À la même époque, une nouvelle
calandre dite «boule» modernise la façade, tandis que les ailes avant s'allongent.
En 1939, certaines voitures reçoivent la version «Perfo» du 2 litres Citroën.
Avec 56 ch à 3800 tr/mn, la Georges Irat OLC dépasse alors 130 km/ho.
FICHE TECHNIQUE:
Marque: Georges
Type: MDS.
Moteur: 4 cylindres en ligne.
Cylindrée: 1 097 cm3.
Alésage x course: 60 x 97 mm.
Puissance: 33 ch à 3 300 tr/mn.
Alimentation: 1 ou 2 carburateurs.
Distribution: soupapes en tête.
Allumage: batterie et allumeur
Transmission: boîte à 3 rapports.
Pneumatiques: 130 x 40.
Empattement: 250 cm.
Voie: 130 cm.
Longueur: 440 cm.
Largeur: 156 cm.
Poids: 700 kg (environ).
Vitesse maximale: 115 km/h (environ).
3. Posez des questions d’après le texte et répondez les. Travaillez en
paires.
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
épargner, parvenir, regrettable, une mutation technique, une réduction
drastique, un pouvoir d'achat, lancer sous le slogan.
5. Finissez les phrases suivantes :
1. Élégant, bien conçu, sportif, mais ô combien perfectible, le roadster
Georges Irat à traction avant méritait … .
2. La crise économique née aux États Unis fin 1929 déclenche aussi en
Europe chômage et misère, baisse dramatique du pouvoir d'achat et … .
21
3. En même temps se confirme une mutation technique visant à réduire … .
4. Au Salon de Paris 1934, Georges Irat n'expose pas, mais la firme prépare
un modèle révolutionnaire qu'elle … .
5. Difficile de trouver plus différents que les Georges Irat 2 litres
«classiques» et le petit roadster à traction avant et à … .
6. Mais le point fort de la Georges Irat se situe dans son comportement
routier, que l'on pourrait qualifier de moderne grâce à la traction avant, … .
7. Pour pallier sa sous-motorisation, un compresseur est proposé, mais il
reste sur le papier et c'est heureux pour … .
6. Complétez les phrases avec les mots du texte :
1. Élégant, bien conçu, … , mais ô combien perfectible, … Georges Irat à
traction avant méritait … plus brillante. 2. La crise … née aux États Unis fin
1929 déclenche aussi en Europe … et …, baisse dramatique du pouvoir d'achat
et réduction drastique de l'offre et de la production. 3. En même temps se
confirme … visant à réduire les coûts de … et d'utilisation. 4. Au Salon de Paris
1934, Georges Irat n'… pas, mais la firme prépare … révolutionnaire qu'elle
dévoilera au mois d'octobre 1935. 5. Difficile de trouver plus … que les Georges
Irat 2 litres « classiques» et le petit … à traction avant et à quatre roues
indépendantes proposé par la marque en 1936. 6. Mais le point fort de la
Georges Irat se situe dans son …, que l'on pourrait … de moderne grâce à la
traction avant, aux voies larges et aux quatre roues indépendantes, une à chaque
coin.
7. Rendez le contenu du texte.
Texte 8
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
décéder – скончаться
atoutm – козырь
séduire – уступать
d'emblée – сразу, с первого раза
couverclem – крышка
arborer – поднимать
biellef – рычаг
déperditionf – потеря
avide – жадный, алчный
22
2. Trouvez dans le texte les expressions qui caractérisent ľautomobile
«Ardea».
1939
LANCIA ARDEA
AU CŒUR DE LA LIGNEE
Il est dommage que la petite Ardéa se soit dévoilée à la veille du Second
Conflit mondial, car elle présentait un certain nombre de solutions mécaniques
intéressantes. La production sera vite interrompue pour ne reprendre qu'en 1945.
Mais quelle reprise !
Durant le début du XXe siècle, quelques véhicules novateurs imaginés par
le fondateur Vincenzo Lancia ont marqué l'histoire de la marque Lancia ainsi
que celle de la construction automobile en général. Pour mémoire, citons ces
deux chefs-d'œuvre que sont la Lambda de 1922 (carrosserie à structure
portante, suspension avant à roues indépendantes...) et l'Aprilia de 1937
(carrosserie aérodynamique, moteur en V serré, bloc moteur en aluminium et
chemises en fonte reportées, suspension arrière à roues indépendantes...). Deux
autos qui ont connu un grand succès.
Mais Vincenzo Landa n'a pas pu suivre la belle carrière de l'Aprilia. Il
décède en février 1937, avant même que le premier exemplaire ne sorte de
l'usine. Le programme de développement n'en continue pas moins et il s'agit
maintenant de créer un petit modèle qui doit, malgré ses dimensions réduites,
embarquer de nombreux d'atouts mécaniques, tradition de la marque oblige.
Lorsqu'elle fait son apparition en 1939, l'Ardéa séduit d'emblée. Elle est certes
compacte, équipée d'un moteur de petite cylindrée, mais sa mécanique est
brillante et nerveuse et elle n'est pas gourmande en carburant. Lorsque l'Aprilia
s'était dévoilée, le public avait été sceptique devant cette ligne aérodynamique,
jugée révolutionnaire, mais finalement s'était laissé conquérir. En reprenant les
grandes caractéristiques de celles de son aînée, la silhouette de l'Ardéa «choque»
donc moins. Elle conserve la même forme arrière, mais légèrement adoucie,
moins serrée, tandis que le capot est plus court. Il s'agit d'une berline à quatre
portes et quatre places, qui reprend bien sûr une carrosserie à structure portante.
La roue de secours est contenue dans un compartiment spécialement aménagé et
se fermant grâce à un couvercle. Le coffre à bagages n'est accessible que de
l'arrière de l'habitacle, une fois la banquette repliée.
3. Posez des questions d’après le texte. Travaillez par paire en utilisant
« Fiche technique ».
(la suite)
Sous le capot se niche un petit moteur à 4 cylindres en V étroit et désaxé,
avec un arbre à quatre manivelles, et dont la cylindrée est de 903 cm3. Il
23
développe une puissance de 29 ch à 4 600 tr/mn et emmène la voiture à 108
km/h. Celle-ci reprend un certain nombre de caractéristiques de l'Aprilia. La
suspension avant, légèrement redessinée, est à roues indépendantes à «lunettes»
verticales renfermant les ressorts hélicoïdaux et les amortisseurs hydrauliques
concentriques. La suspension arrière est du type à pont monobloc avec lames
longitudinales. La distribution à arbre en tête arbore de simples culbuteurs courts
et inclinés qui sont facilement démontables et font l'objet d'un système breveté.
Autres particularités techniques: la chaîne de commande de la distribution à
double rangée de rouleaux et munie de tendeur automatique, des bielles en
duralumin, l'arbre de transmission équipé aux deux extrémités de joints articulés
et élastiques à emboîtement cylindrique dans des bagues en caoutchouc. Grâce à
sa légèreté, à son aérodynamisme ainsi qu'à un excellent rendement
thermodynamique (chambres à explosion hémisphériques avec soupapes
inclinées, volume réduit avec des déperditions thermiques moindres), l'Ardéa
revendique une consommation faible de 7 litres aux 100 km.
Ce n'est en fait qu'après la Seconde Guerre mondiale que les Italiens,
avides de se motoriser, vont vraiment faire connaissance avec l'Ardéa. La
deuxième série propose quelques modifications par rapport à la première
mouture. Ainsi, le coffre à bagages reçoit désormais la roue de secours. Après la
révolutionnaire série trois, la quatrième et dernière production en 1949 adopte
une culasse en aluminium, un nouveau carburateur qui, ajouté à l'augmentation
du rapport de compression (6,7: 1 contre 6 : 1), offre désormais une puissance de
30 ch à 4 600 tr/mn. Esthétiquement, des changements interviennent également:
l'arrière est redessiné, avec une lunette unique au lieu d'être séparée en deux
parties, et un nouveau capot de coffre à bagages. La série des Ardéa se
singularise notamment grâce à un fourgon baptisé 800, qui vient compléter la
gamme après la guerre. Suit une camionnette. Ces deux véhicules utilitaires
permettent d'embarquer 800 kg de marchandises derrière deux passagers. Ils
sont produits à environ 8 700 exemplaires. Enfin, pour compléter ce chapitre,
sachez que le moteur de l'Ardéa est également utilisé en 1949 pour un modèle de
taxi type Rome, présentant un châssis spécial allongé.
FICHE TECHNIQUE:
Marque: Lancia.
Type: Adréa.
Moteur: 4 cylindres en V.
Cylindrée: 903 cm3.
Alésage x course: 65 x 68 mm.
Puissance: 29 ch à 4600 tr/mn.
Alimentation: carburateur monocorps Zenith 30 VILM.
Distribution: arbre à cames en tête.
Transmission: boîte à 4 rapports.
24
Pneumatiques: 145 x 400.
Empattement: 241 cm.
Voie avant: 116,2 cm.
Voie arrière: 118 cm.
Longueur: 365,5 cm.
Largeur: 138 cm.
Poids: 780 kg (environ).
Vitesse maximale: 108 km/h (environ).
4. Posez des questions aux mots soulignés :
1. Il est dommage que la petite Ardéa se soit dévoilée à la veille du Second
Conflit mondial, car elle présentait un certain nombre de solutions mécaniques
intéressantes. 2. Durant le début du XXe siècle, quelques véhicules novateurs
imaginés par le fondateur Vincenzo Lancia ont marqué l'histoire de la marque
Lancia ainsi que celle de la construction automobile en général. 3. Deux autos
qui ont connu un grand succès. 4. Mais Vincenzo Landa n'a pas pu suivre la
belle carrière de l'Aprilia. 5. Il décède en février 1937, avant même que le
premier exemplaire ne sorte de l'usine. 6. Lorsqu'elle fait son apparition en 1939,
l'Ardéa séduit d'emblée. 7. Elle est certes compacte, équipée d'un moteur de
petite cylindrée, mais sa mécanique est brillante et nerveuse et elle n'est pas
gourmande en carburant. 8. Elle conserve la même forme arrière, mais
légèrement adoucie, moins serrée, tandis que le capot est plus court. 9. La
suspension arrière est du type à pont monobloc avec lames longitudinales. 10.
La deuxième série propose quelques modifications par rapport à la première
mouture.
5. Faites les phrases avec les mots suivants :
solutions mécaniques, interrompre, reprendre, exemplaire(m), développement(m), obliger, conquérir, compartiment(m), se nicher, embarquer, augmentation(f).
6. Groupez les mots selon les parties du discours:
sachez, compléter, marchandises, se singularise, faire, propose, se niche,
conserve, conquérir, brillante, compacte, créer, suivre, citons, construction,
histoire, solution, petite, bielles.
7. Complétez les phrases avec les mots du texte :
1. Il est dommage que la petite Ardéa … à la veille du Second Conflit
mondial, car elle présentait un certain nombre de ... intéressantes. 2. Durant le
25
... du XXe siècle, quelques véhicules novateurs ... par le fondateur Vincenzo
Lancia ont marqué l'histoire de la marque Lancia ainsi que celle de la
construction ... en général. 3. Deux autos qui ... un grand succès. 4. Mais
Vincenzo Landa n'a pas pu suivre ... de l'Aprilia. 5. Il ... en février 1937, avant
même que le premier exemplaire ne sorte de l'usine. 6. Lorsqu'elle fait son ... en
1939, l'Ardéa séduit d'emblée. 7. Elle est certes compacte, équipée d'un moteur
de petite cylindrée, mais sa mécanique est ... et ... et elle n'est pas gourmande en
carburant. 8. Elle conserve la même ... arrière, mais légèrement ..., moins serrée,
tandis que le capot est plus court. 9. La suspension arrière est du type à pont
monobloc avec ... . 10. La deuxième série propose quelques modifications ... à la
première mouture.
8. Intitulez les alinéas du texte.
9. Rendez le contenu du texte.
Texte 9
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
intégration(f) – интегрирование, включение
en dépit de – не смотря на, вопреки
fondre – рушиться; таять
liquiditéf – ликвидность
acquérir – приобретать, покупать
une brochette de – горсточка
ostensiblement – явно, открыто, подчеркнуто
pharesm encastrés – фары, вставленные в пазы
2. Lisez le texte suivant et cherchez dans le dictionnaire le sens des
mots qui vous seraient évantuellement inconnus.
1940–1950
1946
RILEY RMA
POUR CONNAISSEURS UNIQUEMENT
Au moment même où le Japon connaît les horreues du feu nucléaire, les
constructeurs anglais préparent la sortie des premières voitures de tourisme
construites depuis le début de la Seconde Guerre mondiale. Realey se distingue
avec sa nouvelle 1500.
26
Malgré son intégration au groupe Nufield en septembre 1938, la vieille
firme Riley, fondée 40 ans plus tôt, est toujours dirigée par Victor Riley, fils du
fondateur. William Morris – qui a déjà racheté Wolseley et MG – n’a pas
l’habitude de mêler business et sentiment, mais il connaît les capacités créatives
des frère Riley, ingénieurs brillants et souvent en avance.
En dépit de leurs qualités mécaniques – ou peut-être à cause d’elle, les
Riley des années trente sont chères et la firme, qui propose une gamme très
compliquée, voit fondre ses liquidités. En 1932, un administrateur judiciaire est
nommé et William Morris se porte acquéreur. Dans le lot des actifs, il trouve
quelques belles pièces de mécanique, dont un moteur 1500 cm3 lancé en 1934,
extrapolation du 1100 PR à culasse hémisphérique et 2 arbres à cames latéraux
créé en 1925 par Percy Riley et titulaire d’une brochette de succès en
compétition. Susceptible de donner 60 ch avec deux carburateurs, ce moteur est
tout à fait dans le coup en 1945, d’autant plus que le châssis destiné à le recevoir
a été dûment allégé et modernisé. En 1944, William Morris, qui entend
conserver la clientèle de Riley en livrant des produits portant ostensiblement
l’empreinte de la firme, donne volontiers son feu vert à une nouvelle berline
sport étudiée pendant la guerre, alors que les autres productions du groupe sont
des reprises de type prévus pour 1940.
La clientèle de Riley a toujours fait preuve d’un net penchant pour la
conduite sportive en recherchant la vitesse dans la sécurité grâce à ds moteurs
brillants, des transmissions très bien étagées et des châssis au comportement
dynamique sain. La nouvelle RMA 1946, proposée sous une seule forme de
carrosserie, une berline noire, reste dans la tradition avec son slogan « une
voiture légère pour conducteur averti » ses ligne élégantes datent de 1939, avec
des ailes séparées et des projecteurs surbaissés entre les ailes et le capot. Pas
question encore d’ailes en ponton ni de phares encastrés. D’ailleurs, la clientèle
de Riley n’y souscrirait pas. Quant aux marchés étrangers, visés nommément
avec pour la première fois une direction à gauhe en option er à crémaillère (autre
progrès), ils apprécieront le charme discret d’une berline britanique
traditionnelle. Le cadre du châssis est très rigide, avec des longerons caissonnés
très hauts six traverses. La suspention avant à roues indépendantes et doubles
triangles est à barres de torsion, l’essieu arrière étant rigide. Les freins sontune
spécificité britannique : des Girling hydromécaniques, hydraoliques à l’avant, à
triangles à l’arrière. Rolls-Royce fait de même.
3. Posez des questions d’après le texte .
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
feum nucléaire, se distinguer, intégrationf, les capacitésf créatives, clientèlef,
sécuritéf, en dépit de, une brochette de, ostensiblement.
27
5. Groupez les mots selon les parties du discours:
connaît, nucléaire, constructeurs, début, se distingue, habitude, sentiment,
créatives, brillants, qualités, propose, judiciaire, trouve, compétition, recevoir,
conserver, fait, comportement, tradition, apprécieront, est, hydrauliques.
6. Finissez les phrases suivantes :
1. Au moment même où le Japon connaît les horreues du feu nucléaire, les
constructeurs anglais préparent la sortie des premières voitures de tourisme
construites depuis ... .
2. En dépit de leurs qualités mécaniques – ou peut-être à cause d’elle, les
Riley des années trente sont chères et la firme, qui propose ... .
3. En 1932, un administrateur judiciaire est nommé et William Morris ... .
4. Susceptible de donner 60 ch avec deux carburateurs, ce moteur est tout à
fait dans le coup en 1945, d’autant plus que le châssis destiné à le recevoir ... .
5. La clientèle de Riley a toujours fait preuve d’un net penchant pour la
conduite sportive en recherchant la vitesse dans la sécurité grâce à ds moteurs
brillants, des transmissions très bien ... .
6. La nouvelle RMA 1946, proposée sous une seule forme de carrosserie,
une berline noire, reste dans la tradition avec son slogan « une voiture légère
pour conducteur averti » ses ligne élégantes datent de 1939, avec ... .
7. La suspention avant à roues indépendantes et doubles triangles est à
barres de torsion, l’essieu arrière ... .
7. Composez le plan du texte.
8. Rendez le contenu du texte.
Texte 10
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
offref d'intérim – временное предложение
livraisonf – выпуск, поставка
gaspiller – расточать
piaffer – проявлять нетерпение
approvisionnementm – снабжение
reconversionf – переоборудование
grèvef – забастовка
28
2. Composez le plan du texte.
3. Rendez le contenu du texte.
1946
CHEVROLET PICK-UP TYPE CK
RETOUR A LA VIE CIVILE
I
Les gammes Chevrolet de l'immédiat après-guerre, soit les millésimes 1946
à 1948, doivent être considérées comme une offre d'intérim afin de satisfaire
l'immense appétit des automobilistes américains de cette période. Il en va de
même considérant les véhicules industriels de la maison de la période 1941 à
1946.
Après une phase de près de quatre années sans livraison de voitures neuves
(en ce qui concerne les utilitaires Chevrolet, l'ultime exemplaire quitte les
chaînes d'assemblage le 30 janvier 1942) suite à la reconversion militaire du
potentiel industriel américain à l'effort de guerre, l'année 1946 représente la
saison de la reprise d'une offre civile.
Comme la plupart de ses confrères, le nouveau président de Chevrolet,
Nicholas Dreystadt, anciennement à la tête de la précieuse division Cadillac,
ordonne la reconduction du catalogue écourté du millésime 1942. En effet,
pourquoi gaspiller du temps et de l'argent dans l'étude de nouveaux outillages
alors que les consommateurs piaffent d'impatience de passer commande. La
demande dépassant très largement l'offre, la première mission des responsables
de la division reste de fournir à chaque concessionnaire un lot minimum de
nouveaux modèles. C'est sur le site de Kansas City, et à partir du 3 octobre
1945, que les premières Chevrolet du millésime 1946 « tombent» des chaînes
d'assemblage et se laissent admirer derrière les vitrines des concessionnaires le 2
novembre de cette même année.
En ce qui concerne l'approvisionnement en pick-4P et autres utilitaires
Chevrolet civils, les sites industriels redémarrent le 20 août 1945, soit seulement
six jours après la rédition des forces armées japonaises. La reconversion est
d'une incroyable rapidité. Au sein de l'usine de St Louis par exemple, le dernier
camion issu des contrats militaires a été finalisé le 17 août. Mais ce redémarrage
reste bien timide. En effet, la remise en production s'avère délicate car
l'approvisionnement en tôle d'acier et différentes matières premières nécessaires
à l'assemblage d'une automobile manquent cruellement.
II
Par ailleurs, les usines de la marque sont paralysées dès le 21 novembre par
une grève organisée par le puissant syndicat United Auto Workers, ce dernier
voulant une renégociation salariale, après les efforts consentis par les salariés
29
durant la guerre. Un accord est conclu avec la direction le 23 mars 1946 et, 16
jours plus tard, Chevrolet est la première division de la G.M. à reprendre une
production normale. Encore une fois, esthétiquement, les lignes des modèles
1946 sont une fidèle copie de celles définies en faveur du millésime 1942. Cette
identité plastique est également maintenue concernant le catalogue des véhicules
industriels. En effet l'esthétisme de ces derniers, défini pour le millésime 1941,
reste inchangé jusqu'en 1946. La plupart des observateurs de l'époque
s'accordent à penser que la plastique des Chevrolet de cette période est bien
supérieure à celle de ses principaux concurrents comme Ford ou la gamme T de
Dodge. Seules les propositions des séries M de Studebaker ou la K-Line de
International atteignent une prestance similaire. Contrairement à la division
automobile, c'est au cours de l'été 1947 que les pick-up et camions Chevrolet
acquièrent une toute nouvelle silhouette, il sont alors considérés comme des
modèles 1948.
Le dessin des véhicules industriels Chevrolet de la classe « 1/2 Ton »,
malgré sa longue période de commercialisation de quatre années, demeure
encore très digne et dynamique en 1946. Le dessin de la proue avant demeure
bien sûr le point identitaire fort de la machine et il se décompose en deux étages.
Le capot en pointe arrondie s'orne de trois barrettes chromées horizontales
suivant fidèlement la forme de la pièce. Sur les flancs de ce même capot, on
découvre les fentes d'aération du compartiment moteur comprenant elles aussi
des baguettes décoratives horizontales. Au-dessous, au contraire, la calandre est
faite de barrettes verticales : celle du milieu, plus épaisse, accueille un motif
décoratif ou figure le fameux « nœud papillon », emblème de la maison depuis
1913. Ce logo est bien présent sur la grille des millésimes 1941, 1942 et 1946,
mais pas sur les très rares modèles finalisés en 1943 et 1945. C'est sur les ailes
bien marquées, selon la mode du moment, que repose les optiques intégrés dans
une forme profilée, au-dessus de laquelle se fixe les feux clignotants.
FICHE TECHNIQUE:
Marque: Chevrolet.
Type: CK/ Serie3100.
Moteur: six cylindres en ligne.
Cyjindrée: 3551 cm3.
Alésagex course: 78,7 x 83,8 mm.
PUissance: 90 ch à 3 300 tr/mu.
Alimentation: 1 carburateur Carter Model Wl-574 S.
Distribution: soupapes en tête.
Allumage: batterie 6 volts et bobine.
Transmission: boîte de vîtesses manuelle à 3 rapports, levier au plancher.
Empattement: 292 cm.
30
Voie: 148 cm.
Pneumatiques: 6,00 x16.
Poids: 1303 kg.
Vitesse maximale: 140 km/h.
3. Posez des questions d’après le texte .
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
une offre d'intérim, satisfaire l'immense appétit, la reprise d'une offre civile,
la reconduction, concernerl'approvisionnement, une grève.
5. Finissez les phrases suivantes :
1. Il en va de même considérant les véhicules industriels … .
2. Comme la plupart de ses confrères, le nouveau président de Chevrolet,
Nicholas Dreystadt, anciennement à la tête de la précieuse division Cadillac,
ordonne … .
3. La demande dépassant très largement l'offre, la première mission des
responsables de la division reste de fournir à chaque concessionnaire … .
4. La reconversion est d'une … .
5. Mais ce redémarrage … .
6. Par ailleurs, les usines de la marque sont paralysées dès le 21 novembre
par … .
7. Cette identité plastique est également maintenue concernant … .
8. Le dessin de la proue avant demeure bien sûr le point identitaire … .
6. Groupez les mots dans les propositions:
1. La, est, rapidité, de, reconvertion, incroyable, une.
2. Reste, ce, timide, mais, redémarrage, bien.
3. Cette identité, également, concernant, véhicules, plastique, est, des, le,
également, industriels, maintenue, catalogue.
Texte 11
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
sévir – бороться, свирепствовать
volantm – руль
31
palmarèsm – список удостоенных награды
à la disposition – в распоряжении
2. Observez le texte. Que saviez-vous et qu’avez-vous découvert à la
lecture de ce texte?
1950–1960
1952
COURSE FORMULE 1
COOPER-BRISTOL 1–20
LE TIGRE DE BRISTOL
En 1952 apparaît la première Cooper de Formule 2, la T-20. Elle est dotée
d'un 6 cylindres Bristol avec lequel, sous différantes évolutions, elle fera une
carrière, sinon brillante, du moins honnête.
Pour passer à la F2, John Cooper, qui sévissait jusque-là en Racer 500 cm3
avec des moteurs Jap, choisit le seul 2 litres de la production anglaise qui soit
assez puissant, le 6 cylindres en ligne Bristol qui équipe déja les Frazer-Nash et
ERA. Il présente plusieurs inconvénients, notamment son poids et sa hauteur,
qui exclut une ligne basse et aérodynamique. Le châssis est constitué de deux
longerons longitudinaux ajourés, avec une superstructure tubulaire. John Cooper
réussit à maintenir le poids de sa Formle 2 au-dessous des 500 kg.
Le 6 cylindres Bristol développe 127 ch à 5 800 tr/mn sur la Cooper. C'est
très insuffisant face aux 150 ch de la plupart des F2 de l'époque, Alta, Era ou
Aston-Butterworth, et encore plus face aux 170 ch d'une Ferrari 500 F2. Trois
voitures sont construites. La première est confiée à Michael Hawthorn – alors
complètement inconnu – et les deux autres aux pilotes de l'écurie Richmond,
Éric Brandon et Alan Brown, qui ont déjà couru sur les Cooper 500. Contre
toute attente, ces deux derniers terminent 2e et 3e à leur première sortie, l'Easter
Goodwood meeting de 1952. Lorsque le Grand Prix de Grande-Bretagne arrive,
la production a déjà commencé et pas moins de cinq Cooper-Bristol prennent le
départ. Hawthorn termine à une très honorable troisième place et, la semaine
suivante, gagne la course de Formule 2 de l'August Bank Holiday Monday, à
Boreham. On y compte sept Cooper Bristol. Il réussit une excellente quatrième
place au Grand Prix de Hollande à Zanvoort, ce qui lui fait un total de 10 points
au Championnat du Monde. Celui qui deviendra le premier Britannique
Champion du Monde de Formule 1 n'est plus tout à fait un inconnu et se voit
offrir le volant d'une Ferrari au Grand Prix de Monza.
En 1953, la Cooper Mkll est toujours équipée du 6 cylindres Bristol, mais
cette fois, il développe 150 ch grâce à un taux de compression de 10 à 1 au lieu
32
de 8,5 à 1. De plus, son châssis est désormais du type tubulaire. Invitées en
Argentine, les Cooper n’y brillent pas et finisent en queue du Grand Prix.
La quinzaine suivante, elles se retrouvent à Buenos Aires, où l'une d'elle
casse et la seconde finit 12e. La chance leur sourit en revanche au Grand Prix de
Syracuse, où toutes les Ferrari se retirent, laissant le champ libre à la
concurrence. Les Cooper de Nuckey, Brandon et Whitehead termine nt 3e, 4e et
5e, mais néanmoins à six tours de la Maserati victorieuse. Le seul classement
dans une course du championnat sera une septième place au Grand Prix de
Suisse. D'autres Cooper sont alignées au cours de la saison, la T-24 et la Cooper
Special, qui utilisent un 4 cylindres Alta double arbre de 186 ch pour la T-24 et
160 ch pour la Special, plus compétitif. Whitehead et Crook pilotent alors la T24 et Stirling Moss pilote la Special. Mais le palmarès des Cooper reste maigre.
La T-23 continue courageusement pour la saison 1954, avec un moteur
d'une cylindrée portée à 2 246 cm3 développant alors 186 ch. Exploitée par les
pilotes Bob Gerard et Peter Whitehead, elle ne connaît guère plus de succès.
C'est en 1955 qu'a lieu la révolution, au Grand Prix de Grande-Bretagne, à
Aintree, avec la Cooper T-40. Une monoplace basée sur une Bristol-Cooper de
sport est engagée. Elle conserve sa carros-serie enveloppante qui la fait
ressembler à une Sport, mais le plus important tient à la disposition de sa
mécanique: le bon vieux 6 cylindres Bristol est désormais en position centrale
arrière. La voiture a été inspirée par Jack Brabham à John Cooper. Brabham la
mènera à la victoire au Grand Prix d'Australie cette même année.
3. Posez des questions d’après le texte.
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
palmarèsm, volantm, à la disposition, sévir, carrièref brillante, productionf,
réussir, terminer, concurrencef, ressembler, victoiref.
5. Groupez les mots selon les parties du discours:
sévir, évolution, carrière, brillante, passer, choisit, production, anglaise,
hauteur, réussit, maintenir, est, complètement, termine, deviendra, semaine, se
retrouvent, concurrence, championnat, sera, courageusement, ressembler,
victoire, mènera.
6. Complétez les phrases avec les mots du texte :
1. En 1952 … la première Cooper de Formule 2, la T-20.
2. Elle est dotée d'un 6 cylindres Bristol avec lequel, sous … évolutions,
elle fera une carrière, sinon …, du moins honnête.
33
3. Le châssis est constitué de deux … longitudinaux ajourés, avec une …
tubulaire.
4. Contre toute …, ces deux derniers … 2e et 3e à leur première sortie,
l'Easter Goodwood meeting de 1952.
5. Hawthorn termine à une très honorable troisième place et, la semaine
suivante, … la … de Formule 2 de l'August Bank Holiday Monday, à Boreham.
6. Celui qui deviendra le … Britannique Champion du Monde de Formule
1 n'est plus tout à fait un … et se voit offrir … d'une Ferrari au Grand Prix de
Monza.
7. La quinzaine suivante, elles … à Buenos Aires, où l'une d'elle casse et la
seconde finit 12e.
8. Le seul classement dans … sera une septième place au Grand Prix de
Suisse
7. Composez le plan du texte.
8. Rendez le contenu du texte.
Texte 12
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
à l’instar de – по примеру, наподобие
consommateurm – потребитель
urgent – спешный, срочный, настоятельный
dégager – выявлять, выделять, подчеркивать
s’adonner – отдаваться чему-либо, передаваться
tôlef – листовое железо; черная жесть
2. Dans le texte qui suit trouvez les quatres moments importants et
écrivez les dans vos cahiers.
1954
HUDSON ITALIA
THE ITALIEN CONNECTION
D’ordinaire peu habituée à se distinguer par des véhicules hors normes, la
firme Hudson Motor Car Company s’associe au monde du sur mesure italien
anfin de réaliser l’Italia, un coupé doté d’une forte personnalité, qui semble
effrayer la clientèle.
34
En 1953, alors que Dwight D. Einsenhower, fraîchment élu président des
États-Unis d’Amérique, signe l’armistice avec la Corée, certains constructeurs
de Detroit s’activent sur des projets de machines sportives. Paradoxalement, ce
courant touche des marques de conduites intérieures bourgeoises, telles que
Cadillac ou Oldsmobie, donnant respectivement naissance aux show-cars Le
Mans ou Starfire.
Malgré des moyens finaciers autrement limités, les firmes dites
indépendantes ne sont pas sans projets dans ce domaine, à l’instar de la Hudson
Motor Car Company. Abraham Edward Barit, qui preside cette dernière depuis
1936, estime comme ses confrères qu’une automobile aux lignes futuristes,
destinée à une clientèle d’élite, attirerait l’attention des consommateurs et de la
presse spécialisée sur la vénérable marque d’East Jefferson avenue. Les Hudson
de production courante sont assemblées sur une carrosserie désormais datée, car
pensée il y a déjà six années et, pour nombre de cadres de l’entreprise, il devient
urgent de produire une machine dégageant une image de progrès. Un crédit de
développement de 28000 $ est débloqué en 1952. Stuart G. Baits, responsable
des programmes de fabrication, et le styliste maison Frank S. Sping sont placés à
la tête du projet. Afin de rationaliser la construction de la future Italia, Stuart
Baits conseille l’utilisation de la plate-forme de la Hudson Jet, une compacte
lancée en 1952, qui n’a pas séduit cosommateurs américains. Le groupe
mécanique est malheureusement issu du même modèle, à savoir un modest 6
cylindres en ligne aux soupapes latérales qui ne développe que 114 ch.
Frank Spring s’adonne avec délice au dessin de l’Italia. Il est conscient
qu’il peut s’abandonner à ses fantasmes de tôle, d’autant que la voiture n’est pas
destinée à une production de masse, souvent synonyme de frilosité stylistique.
De ce point de vue, Spring réparfaitement son pari : l’engin ne passe pas
inaperçu dans le paysage automobile de l’époque. Il se présente sous la forme
d’un coupé à deux places et deux portières. Ces dernières mordrent sur le
pavillon afin de faciliter la pénétration dans l’habitacle. Le pare-brise est
enveloppant, à l’instar des produits de la General Motors. Des bouches
d’aération se placent au bas de ce dernier, renouvelant l’air ambiant toutes les 10
mn. Les ailes avant accueillent, dans la ligne des optiques, de curieuse prises
d’air dont la mission principale est de canaliser un flux d’air rafraîchissant sue
les tambours de freins. La calandre apparaît comme une grande bouche sertie
d’un épais jonc chromé. Un triangle inculant l’emblème de la marque et faisant
corps avec le pare-chocs surgit au milieu de la grille.
Afin d’abaisser les coûtes de fabrication bien moins élévés en Italie et de
profiter de l’extraordinaire habileté des ouvriers de ce pays dans ce domaine,
Hudson commande à la Carrozzeria Touring de Milan 25 Italia tarifées 2300 $
pièce, une véritable affaire pour une automobile aussi singulière, dont la caisse
est entièrement constituée d’aluminium. Les 25 Hudson Italia (26 avec le
prototype) passent le contrôle qualité des ateliers milanais, laquées « Italian
35
Cream ». Les sièges enveloppant à trois coussins sont tendus de cuir crème et
rouge. L’auto repose sur des roues fils à serrage central fournies par la maison
Bourrani. Annoncée dès le mois d’août 1953, la nouvelle venu, vendue au prix é
4800 $, reçoit un accueil mitigé. Certains lui reprochent son style trop baroque
et beaucoup sa motorisation famélique, à l’heure où la presque totalité des
constructeurs américains s’équipent de fougueux V8 aux soupapes en tête.
Précisions que le taux de survie rend un hommage posthume à la voiture : sur les
26 Italia construites, 21 sont de nos jours choyées au sein de collections privées.
3. Posez des questions d’après le texte .
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
se distinguer, effrayer, l’attention des consommateurs, urgent, responsable,
rationaliser, s’abandonner.
5. Complétez les phrases avec les mots du texte :
1. Malgré des moyens finaciers autrement limités, les firmes dites
indépendantes ne sont pas sans ... dans ce domaine, à ... la Hudson Motor Car
Company.
2. Les Hudson de production courante sont ... sur une carrosserie désormais
datée, car pensée il y a déjà six années et, pour nombre de cadres de l’entreprise,
il devient ... de produire une machine ... une image de progrès.
3. Afin de .... la construction de la future Italia, Stuart Baits conseille
l’utilisation de la plate-forme de la Hudson Jet, une compacte lancée en 1952,
qui n’a pas séduit ... américains.
4. Frank Spring ... avec délice au dessin de l’Italia.
5. Ces dernières mordrent sur le pavillon afin de faciliter la pénétration
dans l’habitacle.
6. Des bouches d’aération ... au bas de ce dernier, renouvelant l’.. ambiant
toutes les 10 mn.
7. Un triangle inculant l’... de la marque et faisant corps avec le pare-chocs
surgit au ... de la grille.
8. Les sièges ... à trois coussins sont ... de cuir crème et rouge.
9. Il est ...qu’il peut s’abandonner à ses fantasmes de ..., d’autant que la
voiture n’est pas destinée à une ..., souvent synonyme de ...stylistique.
6. Groupez les mots selon les parties du discours:
se distinguer, urgent, rationaliser, responsable, s’abandonner, effrayer,
monde, président, consommateurs, malheureusement, modèle, développe,
cylindres, se placent.
36
7. Composez le plan du texte.
8. Rendez le contenu du texte.
Texte 13
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
disparaître – исчезать
acquism sociaux – общественные достижения
un avenir plus serein – более спокойное будущее
exonérées – освобожденные
humble – скромный
2. Dans le texte qui suis soulignez tous les verbes-prédicats.
1955
GLAS GOGGOMOBIL
DU DEUX TEMPS AU V8
Avant de produire d'ambitieuses voitures à moteur VS, puis d'être rachetée
par BMW en 1966 et de disparaître, la firme fondée par Hans Glas à Dingolfing,
en Bavière, débuta par des scooters, les Goggo, et des voiturettes à moteur deux
temps, les Goggomobil.
Dans l'Europe de l'après-guerre comme en Asie, la reconstruction et le
redémarrage industriel apportent une activité et une croissance qui permettent
d'envisager, avec les acquis sociaux, un avenir plus serein et des loisirs plus
nombreux. La liberté de mouvement acquise avec la motocyclette ne suffit plus:
il faut un peu plus de confort. De nombreuses familles ne peuvent pas encore
prétendre à l'automobile. Des industriels souvent spécialisés dans la
motocyclette proposent donc des voiturettes sommaires équipées de moteurs à
deux temps issus de la production moto.
Moins chères à l'achat, plus économiques à l'entretien, souvent exonérées
des lourdes taxes inhérentes à l'automobile, ces voiturettes permettent aux plus
humbles de sortir en famille le week-end dans un confort tout relatif. L'Italie
connaît l'Isetta et la Vespa 400, la France la Reyonnah et la De Rovin,
l'Allemagne la Messerschmitt et la Goggomobil, pour ne citer que les plus
célèbres. Dévoilée à l'automne 1954, la Goggomobil est commercialisée à partir
de mars 1955. Elle se présente sous la forme d'une minuscule berline tricorps à
carrosserie semi-porteuse, avec moteur à l'arrière et transmission aux roues
arrière. Le moteur est emprunté aux scooters – les Goggo – et motocyclettes de
la marque. La gamme se compose de trois modèles : T 250 (247 cm3jl3,6 ch),
37
T 300 (295 cm3/ 15 ch) et, à partir de 1957, T 400 (395 cm3/20 ch). Malgré ses
dimensions réduites (290 cm de long), quatre personnes sont censées pouvoir y
prendre place.
Au début de l'année 1957, un joli coupé est dévoilé et commence sa
carrière commerciale parallèlement à la berline (le cabriolet dévoilé en même
temps ne sera pas produit en série). Ses lignes plus tendues, sa petite calandre en
forme de cœur rappelant les Alfa Romeo, sa lunette arrière panoramique et sa
livrée deux tons le rendent élégant, sinon sympathique, Il est équipé du 247 cm3
CTS 250), du 295 CTS 300) ou du 395 CTS 400), Simultanément, Glas a
dévoilé une variante à moteur avant de 584 cm3 ou 688 cm3 plus ambitieuse,
l'Isar 600/700. Les Goggomobil se vendent bien, puisque environ 20 000
exemplaires sortent chaque année des usines de Dingolfing. Mais Glas cherche à
sortir de son ghetto et propose en 1962 sa première 4 cylindres, la 1004, un
coupé à la ligne moderne et à la mécanique sophistiquée, à arbre à cames en tête.
Elle est rejointe par la 1204, plus étoffée, l'année suivante. Les Isar 600 et 700
s'essoufflent. Leurs ventes passent de Il 900 unités en 1962 à 5 800 en 1963,
mais les Goggomobil T et TS, dans leurs trois cylindrées, résistent bien et
trouvent encore de nombreux acheteurs, leurs chiffres de production annuels
restant relativement stables, aux environs de 20 000 unités.
Alors que la marque dévoile sa berline 1500 et ses coupé et cabriolet 1300
GT, en septembre 1963, les minuscules Goggomobil continuent leur petit
bonhomme de chemin et reçoivent, en mars 1964, des portes s'ouvrant dans le
bon sens. Au cours de l'été 1965, les T 300 et TS 300 sont pourtant supprimées
du catalogue et les Isar 600 et 700 vivent leur dernier millésime, Mais les Glas
1500 et 1300 n'arrivent pas à s'imposer. L'ambitieux coupé à moteur V8 dévoilé
en 1966 sera la dernière création de Glas. Hans Glas est contraint de céder son
affaire à BMW. Dans un premier temps, la gamme est conservée. Mais, à partir
de juillet 1967, elle est d'abord expurgée de ses modèles les moins vendus, les
1004/1304 limousine et CL, et du cabriolet 1300/1700 GT. Puis, en décembre,
c'est au tour des berlines 1700 et des coupés 1300/1700 GT, remplacés par le
coupé BMW 1600 GT. Seules les Goggomobil T 250 et TS 250 survivent encore
aux côtés du gros coupé V8. Pas pour longtemps. La production du coupé V8
s'arrête en mai 1968 et la dernière Goggomobil sort de chaîne le 30 juin 1969.
Signalons que, de 1962 à 1966, des berlines et fourgonnettes Goggomobil sont
construites à Bilbao, en Espagne, par Munguia Industrial SA.
FFICHE TECHNIQUE:
Marque: Glas.
Type: Goggomobil T 250.
Moteur: 2 cylindres en ligne, deux temps, à l'arrière.
Cylindrée: 247 cm3.
Alésage x course: 53 x 56 mm.
38
Puissance: 13,6 ch à 5 400 tr/mn.
Alimentation: carburateur horizoiltal Bing.
Allumage: dynamo 130 W.
Distribution: moteur deux temps.
Transmission: aux roues arrière, boîte manuelle à 4 rapports.
Pneumatiques: 4.40–10.
Empattement: 180 cm.
Voie avant: 102 cm.
Voie arrière: 101 cm.
Longueur: 290 cm.
Largeur: 128 cm.
Hauteur: 131 cm.
Poids: 415 kg.
Vitesse maximale: 80 kg/h.
3. Posez des questions d’après le texte .
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
disparaître, la reconstruction, envisager, un avenir, la gamme, la mécanique
sophistiquée, la ligne moderne, résister.
5. Finissez les phrases suivantes :
1. Dans l'Europe de l'après-guerre comme en Asie, la reconstruction et le
redémarrage industriel apportent une activité et une croissance qui permettent
d'envisager, avec les acquis sociaux, un avenir ... .
2. Des industriels souvent spécialisés dans la motocyclette proposent donc
des voiturettes sommaires équipées de ... .
3. Elle se présente sous la forme d'une minuscule berline tricorps à
carrosserie semi-porteuse, avec ... .
4. Au début de l'année 1957, un joli coupé est dévoilé et commence sa
carrière commerciale parallèlement à ... .
5. Les Goggomobil se vendent bien, puisque environ 20 000 exemplaires
sortent chaque année ... .
6. Alors que la marque dévoile sa berline 1500 et ses coupé et cabriolet
1300 GT, en septembre 1963, les minuscules Goggomobil continuent leur petit
bonhomme de chemin et reçoivent, en mars 1964, des portes ... .
7. La liberté de mouvement acquise avec la motocyclette ne suffit plus: il
faut ... .
39
6. Groupez les mots dans les propositions:
1. De nombreuses, l'automobile, familles, peuvent, pas, ne, à, prétendre.
2. Dévoilée, la, est, à partir, de mars 1955, commercialisée, 1954, à
l'automne.
3. Dans, est, conservée, premier, un, temps, la gamme.
7. Composez le plan du texte. Que pensez-vous des informations
apportées dans ce texte ?(Débat)
Texte 14
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
consommationf – потребление
constituer – составлять
désaccordsm latents – скрытые несогласия
collaborationf – сотрудничество
2. Lisez et traduisez le texte. Trovez dans le texte ľinfinitif des verbes
soulignés.
1960–1970
1962
PANHART-CD COACH
PROFIL BAS
Voiture d’ingénieur, fruit de calcul plus que de l’intuition, le Coach
Panhard-CD affiche, au début des années 60, des performances exceptionnelles
en vitesse, consommation et aérodinamique. Il va constituer une référence
historique.
A l’aube des années 60, le Coach Panhard-CD a été le laboratoire roulant
de son créateur, l’ingénieur Chales Deutsch, ex-associé de René Bonnet depuis
1936 pour l’étude et la construction des automobiles DB, d’abord à moteur
Citroën, puis dotées de moteurs Panhard bicylindres. Une douzaine d’années de
collaboration (1950–1961) se sont traduites par une production suivie et
d’innombrables victoires en course.
A la fin de 1961, les désaccords latents entre Chales Deutsch et René
Bonnet se soldent par une séparation des deux amis de jeunesse. René Bonnet
opte pour des moteurs Renault et Chales Deutsch fonde une société d’études et
de réalisations automobiles. Il porte déjà le projet d’une berlinette plus élaborée
que le coach DB, mais en conservant le moteur Panhard. Mené avec Panhard et
40
d’autres ingénieurs très compétents, les études sont suffisamment avancées pour
que, dès la fin janvier 1962, Panhard engage 4 voitures aux 24 H du Mans, dont
les essais ont lieu début avril. L’équipe CD a moins de trois mois pour
construire et essayer les prototypes. Avec l’aide d’un jeune pilote-ingénieur,
Bernard Boyer, elle y parvient en partant des solution déjà éprouvées sur les DB
précédentes : châssis très léger à poutre centrale, suspentions indépendantes
issues des Panhard de production, moter bicylindre Tigre dont la cylindrée est
réduite à 701 cm3 par réduction de l’alésage, freins à tambour apparent comme
sur les DB. Préparé par la société Le moteur Moderne, le moteur est réglé pour
donner 60 ch à 6000 tr/mn. L’objectif est de tenir les 24 h de la course. Pour y
parvenir,l’atout principal de la CD se situe surtout dans son aérodynamisme.
Croyant intégriste en la science aérodynamique, Chales Deutsch, assisté
des ingénieurs Lucien Romani et Marcel Hubert, signe un profit très efficace à
l’issue de patientes études et de calculs très précis réalisés en soufflerie. La CD
définitive se caractérise par une faible garde-au-sol et des lignes fluides
favorisant l’écoulement de l’air contre des surfaces lisses et convergentes à
l’arrière. Cet arrière se temine par une forme tronquée. Outre les courbes
extérieures les entrées et sorties d’air génératices d’une traînée importante sont
très étudiées quant à leur emplacement et à leur débit. Le refroidissement par air
rend cette étude très pointue et très critique, mais le résultat chiffré est
exceptionnel : le Cx est calculé à 0,17, faisant de la CD une référence absolute
dans ce domaine. La voiture n’est autre que le prototype d’un modèle de
production qui devra subir un minimum de compromis afin de préserver ses
qualités de vitesse et de sorriété. Et pourtant, en 1962, on est loin de penser
écologie et crise pétrolière.
Le premier coach CD de série est exposé au Salon de l’Automobile de Paris
en 1962, où 17 commandes sont prises. Malheureusement, les problèmes posés
par l’industrialiasation se traduisent par retard et des coûts qui vont ruiner les
perspectives offertes à la nouvelle voiture dans la gamme Panhard. Défauts de
montage et de finition, surcoûts pour le constructeur, retards de livraison feront
qu’en deux ans, 159 CD de série seulement auront été livrées, sous deux
formes : Rally et Grand Tourisme à moteur d’environ 850 cm3 , que le réseau
commercial, mal formé à la vente de ce type d’auto, aura du mal à placer.
Malgrè les développements qui ont été envisagés, tout s’arrête dès 1965, mais
cette occasion perdue ne l’est pas pour les collectionneurs avisés qui ont su
conserver ou acquérir une CD, même de série.
3. Proposez un compte rendu de 10 phrases environ.
41
Texte 15
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
se pencher sur – склоняться к
probant – убедительный
voituref en kit – машина в комплекте
gageuref – пари
montagem en main – ручная сборка
puzzlem – головоломка
сoncevoir – задумывать
souduref – сварка
2. Lisez et traduisez le texte.
1980–1990
1983
CHIPIE E3D
L’ESPRIT DU KIT
Amateurs ou professionnels, ils ont été nombreux à se pencher sur la
réalisation d'une voiture à monter soi-même. En France, l'exemple le plus
probant reste la Chipie de Jean-louis Cariou et Robert Sulpice, sur base de R4.
La voiture en kit a longtemps été un rêve d'ingénieur. Acheter en libre
service des colis le vendredi, passer un week-end laborieux et aller au bureau
avec sa voiture terminée le lundi est restée une gageure. Et pourtant, certains
fabricants n'en sont pas passés loin.
Un kit consiste en un ensemble de pièces détachées, vendues généralement
à bas prix, que l'on peut assembler seul, feuille de montage en main. Quand il
s'agit d'une table de jardin, l'expérience reste simple. En matière d'automobile,
l'exercice est plus compliqué. Pendant les années cinquante, les revues
américaines, et françaises comme Système D, regorgeaient d'exemples stimulant
le rêve et l'imagination.
Aujourd'hui encore, grâce à une législation tout à fait favorable, la GrandeBretagne compte un grand nombre de fabricants de « kit cars ». Ces derniers
tiennent même leur Salon, une fois l'an, près de Birmingham. Dans le même
ordre d'idées, la mode des Dune-buggies a longtemps sévi aux États-Unis. Le
candidat à l'aventure achetait une épave de Volkswagen d'un côté, un kit de
l'autre, et avec une liasse de plans plus ou moins précis, il passait trois ou quatre
fins de semaine à assembler son puzzle.
C'est un peu cette idée que reprend, au début des années quatre-vingt, un
ancien ingénieur automobile Matra, Jean-Louis Cariou, avec la collaboration
42
d'un ancien designer Renault, Robert Sulpice, pour créer l'un des kits les mieux
réalisés qui soient. Le premier a en tête de concevoir une voiture à monter soimême le plus simplement possible. Pour cela, il choisit la base de la Renault 4,
une voiture que chacun peut trouver en bon état pour une somme modique et
dont le budget d'entretien est des plus économiques. Il désire doter son projet de
qualités anticorrosion importantes, puisque c'est au bord de la mer et en
montagne, où les routes sont régulièrement salées, que sa voiture ludique va
rouler le plus. C'est pourquoi la carrosserie est en polyester et en aluminium.
Pour éviter à ses clients des dépenses ultérieures, les kits sont très complets.
Enfin, en ce qui concerne les réparations, les pièces sont d'un montage à la
portée de chaque utilisateur. Reste au candidat bricoleur à acheter une R4 sortie
d'usine après 1972, qu'elle soit berline ou fourgonnette, et à démonter la
carrosserie, ce qu'est capable de faire, a priori, monsieur tout le monde.
Parmi les avantages de ce kit, on note qu'il n'y a pas besoin d'effectuer de
soudure pour raccourcir la plate-forme de R4. De ce fait, son adaptation au kit
ne nécessite qu'un outillage des plus courants : perceuse, meuleuse, pince à
rivets Pop, scie, marteau, etc. Une seule teinte de carrosserie est disponible, mais
le polyester peut être peint sans difficultés. Enfin, le kit est homologué aux
Mines, et le fabricant délivre aux acheteurs un certificat de conformité, après
une dernière vérification du travail exécuté.
Les portes sont en polyester, comme la capote plastifiée, les hayons
latéraux sont amovibles, le pare-brise en verre feuilleté est spécifique, des
fixations sont déjà prévues pour des barres de toit et le montage d'une boule de
remorque. Le véhicule terminé est à assurer en catégorie « plateau bâché » deux
places, avec passagers occasionnels lorsqu'il est équipé de la banquette arrière
amovible. Le temps de montage du kit est évalué entre 50 et 100 heures (on est
loin du simple week-end de travail). JeanLouis Cari ou et Robert Sulpice ont
donné à leur voiture un petit air de Jeep bien typée. Avec sa structure rouge, sa
carrosserie beige et sa capote blanche, elle a fière allure. Mais s'il n'y avait que
la ressemblance de forme avec celle qui débarqua en Normandie en 1944... C'est
le nom de Jeepie qui n'est pas du goût de la Régie Renault, alors propriétaire de
la marque américaine. Qu'à cela ne tienne, ce nom sera changé. Jean-Louis
Cariou a trois filles et immédiatement lui vient à l'idée le nom de Chipie!
FCHE TECHNIQUE:
Marque: E3D.
Type: Chipie.
Moteur: 4 cylindres en ligne.
Cylindrée: 1 108 cm3.
Alésage x course: 70 x 72 mm.
Puissance: 34 ch à 5 500 tr/mn.
Alimentation: carburateur simple corps.
43
Distribution: soupapes en tête.
Allumage: batterie et bobine.
Transmission: boîte de vitesses à 4 rapports.
Empattement: 205,1 cm à gauche et 209,9 cm à droite.
Voie avant: 128 cm.
Voie arrière: 124,4 cm.
Longueur: 337,6 cm.
Largeur: 146 cm.
Hauteur: 167 cm.
Poids: 698 kg.
Vitesse maximale: 110 km/h.
3. Posez des questions d’après le texte.
4. Finissez les phrases suivantes:
1. Amateurs ou professionnels, ils ont été nombreux à se pencher sur … .
2. La voiture en kit a longtemps été … .
3. Acheter en libre service des colis le vendredi, passer un week-end
laborieux et aller au bureau avec sa voiture terminée le lundi … .
4. Un kit consiste en un ensemble de pièces détachées, vendues
généralement à bas prix, que l'on peut assembler seul, feuille … .
5. En matière d'automobile, l'exercice est … .
6. Aujourd'hui encore, grâce à une législation tout à fait favorable, la
Grande-Bretagne compte … .
5. Faites les phrases avec les mots suivants:
probant, se pencher sur, une liasse de plans, assembler son puzzle,
concevoir une voiture.
6. Complétez les phrases avec les mots du texte:
1. Le premier a en tête de … une voiture à monter soi-même le plus
simplement possible.
2. Il désire … son projet de qualités anticorrosion importantes, puisque c'est
au bord de la … et en …, où les routes sont régulièrement salées, que sa voiture
ludique va rouler le plus.
3. C'est pourquoi la … est en polyester et en aluminium.
4. Enfin, en ce qui … les réparations, les … sont d'un montage à la portée
de chaque utilisateur.
44
5. Parmi les … de ce kit, on note qu'il n'y a pas besoin d'effectuer de …
pour raccourcir la plate-forme de R4.
6. Une seule teinte de carrosserie est …, mais le polyester peut être peint
sans difficultés.
7. Les portes sont en …, comme la capote plastifiée, les hayons … sont
amovibles, le pare-brise en verre … est spécifique, des fixations sont déjà
prévues pour des barres de toit et le … d'une boule de remorque.
Texte 16
1. Lisez et traduisez le texte. Trouvez dans le texte les expressions qui
caractérisent « Honda ».
1986
HONDA LEGEND
LA REPONSE JAPONAISE
Avec la Legend, Honda a enfin son vaisseau pour s’attaquer aux hauts de
gammes européens que sont les BMW 529, Mercedes 260 ou Renault 25 V6
Turbo. Sa principale arme : un impressionnant moteur, qui reprend des
techniques issues de la compétition.
Au milieu des années quatre-vingt, Honda, cinquième constructeur
automobile japonais, a le vent en poupe : pour fêter le bon pourcentage de
production nationale (11,9%), la firme s’est offert un nouveau siège sociale
high-tech dans le quartier très branché de Aoyama. La firme nippone se
distingue en outre en Formule 1, avec des moteurs particulièrement fiables. Côté
voitures de tourisme, ce n’est pas mal non plus, avec les Acord, qui séduisent de
plus en plus d’amateurs.
Audacieux et désirant occuper tous les créneaux, fort de sa technologie,
apprenant vite, Honda, à l’image de ses collègues nippons, élargit ses gammes,
souhaitant dorénavant entrer dans la cour des hauts de gammes jusque-là plutôt
réservée aux Européens en générale, et aux Allemands en particulier. Son arme :
des voitures séduisantes, embarquant des atouts mécaniques, à un prix
concurrentiel. C’est ainsi qu’un Salon de Tokyo, en 1985, est dévoilée la Honda
Legend, une berline longue et fluide, très classique de ligne mais dont l’essentiel
se niche sous le capot. La Legend se présente comme un imposant vaisseau à
trois volumes, avec un coffre très vaste. L’auto arbore un profil en flèche, avec
un avant bas et effilé et un arrière relevé, plus conséquent. Les portières sont
enclavées et les vitres affleurantes. On remarque également les pare-chocs très
volumineux, qui alourdissent quelque peu la silhouette. À l’intérieur, l’ambiance
est plutôt feutrée, avec une profusion de velours, mais la Legend manque
45
d’équipements dignes d’une auto de cette catégorie. Seul petit plus, mais en
option : les réglages électriques du siège conducteur associés àcelui du volant,
pour une position de conduite optimale.
La première mouture ne convaincra pas vraiment le public européens.
Néanmoins, au début des années quatre-vingt-dix, Honda récidive et, cette fois,
va frapper juste avec la deuxième génération. La Legend ll est plus long de 20
cm, l’empattement et les voiles ont été agrandis. La ligne se voit corrigée, avec
un avant plus rond et galbé dégageant une incontestable impression d’élégance.
À l’intérieur, c’est le vrai luxe, comme on l’attend d’une voiture d’une telle
naissance : sellerie en cuir, climatisation, siège avant électriques à mémoire,
régulateur de vitesse, toit ouvrant électrique, ensemble stéréo... le moteur est
toujours le V6 à 24 soupapes, mais de transversal il est devenu longitudinale.
Par ailleurs, la cylindrée passe à 3,2 litres. La puissance s’accroît, avec 205 ch à
5500 tr/mn, et le couple augmente à 29,7 m.kg. à 4400 tr/mn. Autant
d’amélioration qui apportent non seulement du muscle, vais aussi de la soupless
à l’auto. Enfin, quelques mois plus tard, un superbe coupé embarquqnt la même
motorisation vient rejoindre la berline.
2. Proposez un compte rendu de 10 phrases environ.
Texte 17
1. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
tardif – запоздалый, поздний
rupturef – нарушение; разрыв, ссора
gainm appréciable – ощутимая прибыль
affiner – оттачивать
canaliser – направлять
fougue f – восторг; пыл
veinef – вена
2. Observez le texte et racontez en quelques mots de ľapparition de
Ferrari.
1990–2000
1993
FERRARI 384 SPIDER
RETOUR AU PLEIN AIR
La 384 Spider n’est pas une Ferrari exeptionnelle, mais rare. Du fait de son
apparition tardive dans la carrière de l’auto, déjà proposée en berlinette et en
«targa» , cette troisième version de carrosserie ne restera au catalogue que deux ans.
46
Lorsque la 348 Spider est presentée par Luca di Montezemollo sur Rodeo
Drive à Los Angeles, en février 1993, quelques jours avant le Salon de Genève
où ell fera sa première apparition publique, elle ne présente aucune
caractéristique particulière, Hormis le fait qu’elle est entièrement découvrable,
contrairement à la 348 TS, une « targa » affublée d’un arceau fixe.
La 348 Spider reprend intégralement l’intérieur et la carrosserie de la 348
sont dues à Diego Ottina de chez Pininfarina, qui en assure la construcion. La
348TB, dévoilée en septembre 1989 au Salon de Francfort, est la premiêre
Ferrari sans Enzo Ferrari, disparu en août 1988. Elle succède à la 328 mais
marque une double rupture technique par rapport à cette dernière. En effet, son
implantation mécanique est différente et sa structure plus moderne. Comme la
Mondiale T, la 348 reçoit un moteur longitudinale et non plus transversal
comme sur la 328. Prestigieux parallèle avec les Ferrari 288 GTO et F40, qui
étaient égalemement équipées de mécaniques montées longitudinalement. C’est
la boîte de vitesses qui est transversale et qui est désormais derrière le moteur et
non plus dessous, permettant de l’abaisser de 13 cm. Un gain appréciable qui va
permettre de réduire la Hauteur du capot et donc d’affiner l’arrière et, du même
coup, d’abaisser le centre de gravité. Pour loger tout cet arsenal mécanique,
l’empattement des 348 est donc supérieur à celui des 328. Pourtant, la longueur
hors tout est plus courte que celle de la 328, grâce à des porte-à-faux réduits qui
dynamisent la ligne tout en lui conférant une allure plus massive.
L’ingénieur Manfredibi a en charge le développement dynamique de la
348. Un choix fondamental a déjà permis d’améliorer la rigidité structurelle,
étant donné que la 384 est désormais monocoque, abandonant le châssis
tubulaire, plus artisanal. C’est la première Ferrari monocoque. Elle conserve
toutefois un faux châssis arrière, qui reçoit le moteur et les suspentions. Par
rapport à celui de la 328, le V8 3,4 litres marque un net progrès tant en couple
qu’en puissance (3000 ch au lieu de 270) et la structure tubulaire n’aurait
certainement pas pu canaliser cette fougue avec autant de maîtrise. La 348
Spider a bien sûr bénéficié d’un renforcement de cette structure, d’autant plus
qu’au moment de sa commercialisation, plus de six mois après sa présantation à
Genève, elle reçoit finalement la version 320 ch, qui vient de faire son
apparition et équipe les trois versions de la 348. Les renforts de structure font
augmenter le poids du Spider de 10 kg par rapport à GTS « targa » et de 15 kg
par rapport à la GTB berlinette. Une surcharge négligeable, qui n’empiète sur les
qualités dynamiques de la voiture.
Même si elle est l’héritière direct de la veine stylistique des Dino et 328 qui
l’ont précédée, la 348 évoque indéniablement sa grande soeur Testarossa, avec
ses flancs striés par des lamelles horizontales. E fait, au lieu d’être installé à
l’avant, le radiateur est divisé en deux unités de plus petite taille, logées de
chaque côté du moteur. Les ouïes sont destinées à y canaliser l’air nécessaire au
refroidissement des liquides, ce qui a aussi dicté des voies arrière bien plus
47
larges que sur la 328 (157,8 cm contre 146,8 cm). Avec son empattement
allongé et ses voies élargies, la 348 est bien campée sur les roues de 17 pouces
au lieu des 16 pouces de ses devancières. De plus, elle est chaussé de
pneumatiques plus large at plus bas,assurant également une meilleure accroche.
Comme toutes les 348 équipées du V8 de 320 ch, le Spider voit ses bas de caisse
peints en rouge au lieu du noir des 300 ch. Alors que la F 355 remplace la 348
en mai 1994, le Spider 348 continue sa carrière parallèlement à la berlinette F
355, jusqu’à l’apparition du Spider du F355, qui le remplace au printemps 1995.
3. Posez des questions d’après le texte.
4. Faites les phrases avec les mots suivants :
affiner, canaliser, implantationf mécanique, structuref plus moderne,
abaisser.
5. Finissez les phrases suivantes :
1. La 384 Spider n’est pas une Ferrari ... .
2. La 348 Spider reprend intégralement l’intérieur et la carrosserie de la
348 sont dues à Diego Ottina de chez Pininfarina, qui ... .
3. En effet, son implantation mécanique est différente et sa ... .
4. C’est la boîte de vitesses qui est transversale et qui est désormais derrière
le moteur et non plus ... .
5. L’ingénieur Manfredibi a en charge le ... .
6. C’est la première Ferrari ... .
7. Elle conserve toutefois un faux châssis arrière, qui reçoit ... .
8. Même si elle est l’héritière direct de la veine stylistique des Dino et 328
qui l’ont précédée, la 348 évoque indéniablement sa grande soeur Testarossa,
avec ... .
6. Groupez les mots selon les parties du discours:
tardive, carrière, est, jours, avant, découvrable, entièrement, reprend,
intégralement, construcion, moderne, vitesses, capot, loger, dynamique,
monocoque, certainement, canaliser, commercialisation, veine, stylistique,
continue, apparition, reçoit.
7. Retrouvez dans la leçon les expressions pour : comparer, parler
d’une automobile, faire une critique, exprimer une opinion, donner une
appréciation positive.
48
VÉHICULE AUTOMOBILE.
MOTEUR À EXPLOSION
Texte 18
1. Lisez et traduisez le texte.
VÉHICULE AUTOMOBILE
Un véhicule automobile comprend les organes suivants: un moteur; des
organes de transmission et de transformation du mouvement; des organes
d'utilisation du mouvement; un cadre supportant les ensembles précédents; une
carrosserie.
Le moteur est chargé de fournir la puissance nécessaire au déplacement du
véhicule. Il a pour but de transformer en force motrice l'énergie produite par la
combustion d'un mélange carburé. Le moteur est constitué par un ensemble
d'éléments divers (bielles, pistons, cylindres, vilebrequin, etc.) et d'organes
annexes lui permettant d'assurer ses différentes fonctions.
Les organes de transmission et de transformation du mouvement ont pour
rôle de transmettre à l'essieu moteur le mouvement circulaire de l'arbre moteur.
Ces organes comprennent généralement: une boîte de vitesses permettant
de modifier la vitesse de rotation des roues; un embrayage placé entre le moteur
et la boîte de vitesses; un arbre de transmission; un renvoi d'angle constitué par
un couple conique ou une vis sans fin; un différentiel qui transmet aux roues
l'effort moteur, tout en leur permettant, en cas de besoin, de tourner à des
vitesses différentes.
Les organes d'utilisation du mouvement ont pour rôle d'utiliser pour
l'avancement du véhicule la rotation des organes de transmission, de régler sa
direction et d'assurer le confort des passagers. Ce sont les roues motrices, les
roues directrices, les organes de poussée, les organes de réaction, la suspension,
la direction, le système de freinage et l'équipement électrique destiné à assurer le
démarrage du moteur, l'éclairage et le fonctionnement de divers accessoires
(avertisseur, phares, essuie-glace, indicateur de direction, etc.).
Le cadre réalise une armature très rigide qui sert de bâti pour tous les
organes du véhicule et assure leur liaison les uns avec les autres. La carrosserie
permet dans les meilleures conditions le transport du personnel et du matériel.
49
1
8
2
7
6
5
4
3
Voiture de tourisme: 1– moteur; 2 – réservoir à essence; 3 – pont arrière;
4 – arbre de transmission; 5 – colonne de direction; 6 – boîte de vitesse;
7 – batterie d'accumulateurs; 8 – radiateur
Vocabulaire
arbrem de transmission – карданный вал
arbrem moteur (du moteur) – коленчатый вал
avertisseurm – звуковой сигнал (автомобиля)
bâtim (cadrem) – рама
biellef – шатун
boitef de vitesse – коробка передач
carrosserief (caissef), (coquef) – кузов
demarragem – трогание с места; запуск двигателя
differentialm – дифференциал, дифференциальная передача
directionf – механизм управления; рулевое управление
embrayagem – сцепление
ensemblem – комплект; блок; узел
équipement électriquem – электрооборудование
essieum – ось
essuie-glacem – стеклоочиститель
forcef motrice – движущая сила
indicateur m de direction – указатель поворота
mélangem – смесь
~ carburé [combustible] – горючая смесь
mouvementm circulaire – вращательное движение
organe m – орган; механизм
~ annexe вспомогательный механизм
~ de transmission передаточный механизм
phare f – фара
50
pistonm – поршень
rouef directrice – направляющее колесо
roue motrice – ведущее колесо
suspensionf – подвеска
systèmem de freinage – тормозная система; система торможения
véhiculem automobile – автомобиль
vilebrequinm – коленчатый вал
visf sans fin – червячная передача
vitessef de rotation – скорость вращения
2. Répondez aux questions:
1. Un véhicule automobile quels organes comprend-t-il? 2. Quelle est la
destination du moteur? 3. Quel est le rôle des organes de transmission? 4.
Indiquez les parties constitutives des organes de transmission. 5. A quoi servent
les organes d'utilisation du mouvement? Enumérez-les.
3. Relevez dans le texte Véhicule automobile les équivalents français de:
автомобиль; рама; кузов; движущая сила; шатун; поршень; коленчатый вал; вращательное движение; коробка скоростей; червячная передача; ведущее колесо; электрооборудование; стеклоочиститель.
4. Nommez les termes d'après les définitions ci-dessous. Consultez
le texte s'il le faut:
1. L'élément qui est chargé de fournir la puissance nécessaire au déplacement du véhicule. 2. Le dispositif destiné à donner le signal sonore.
3. L'organe de transmission permettant de modifier la vitesse de rotation des
roues. 4. Le système du véhicule automobile qui lui assure l'allumage et
l'éclairage. 5. La partie du véhicule automobile qui lie tous les organes du
véhicule.
5. Trouvez les equivalents des termes en vous servant du vocabulaire:
arbrem de transmission, arbrem moteur, arbre à camers, arbre à cardan, arbre
de renvoi, boitef de vitesse, boite à graissage, boite de jonction, boite à compas.
51
6. Traduisez les termes:
Organem de transmission; véhiculem automobile; indicateurm de direction;
roue f motrice; vitessef de rotation; visf sans fin; organe annexe; mouvementm
circulaire; renvoim d'angle; organes d'utilisation du mouvement.
Texte 19
1. Traduisez oralement.
ЭЛЕКТРООБОРУДОВАНИЕ АВТОМОБИЛЯ
Свеча зажигания предназначена для воспламенения рабочей смеси
в цилиндре двигателя искрой, образующейся между ее электродами. Свеча
состоит из изолятора с центральным электродом и корпуса с боковым
электродом.
10
9
1
11
7
12
8
6
13
5
14
4
15
16
18
17
3
2
20
21
19
Carburateur: 1  corps; 2  air; 3  gicleur; 4  diffuseur; 5  chambre de mélange;
6  papillon; 7  conduite d'admission; 8  mélange air-carburant; 9  soupape
d'admission; 10  bougie d'allumage; 11  mélange de travail; 12  cylindre;
13  piston; 14  pression atmosphérique; 15  corps; 16  flotteur; 17  essence;
18  ressort du pointeau; 19  pointeau de fermeture; 20  cuve; 21  gicleur
52
Приборы освещения. Освещение автомобилей подразделяется на наружное и внутреннее. К приборам наружного освещения относятся: фары, подфарники, фонарь освещения номерного знака, центральный и
ножной переключатели света.
Контрольно-измерительные приборы включают спидометр, амперметр, указатели температуры воды, давления масла и уровня топлива.
Спидометр – это прибор, позволяющий определять скорость движения автомобиля и пройденный им путь.
Амперметр показывает величину тока аккумуляторной батареи.
Указатель температуры воды состоит из датчика, ввернутого в
головку цилиндров, и приемника, установленного на щитке приборов.
Указатель давления масла и указатель топлива также состоят из
датчика и приемника.
2. Traduisez par écrit.
ORGANES ANNEXES
Le carburateur prépare le mélange gazeux d'essence et d'air qui se rend
au cylindre par une tuyauterie dite d'admission aboutissant à un orifice percé
dans la culasse.
Les soupapes ouvrent les orifices du cylindre pour l'admission et I
échappement et les bouchent en dehors de ces temps. Elles sont commandées
par le vilebrequin par l'intermédiaire d'un arbre à cames Cette commande est
appelée distribution.
Le système d'allumage électrique a pour rôle d'enflammer les gaz au
moment précis où doit commencer leur combustion en faisant éclater une
étincelle entre les pointes d'une bougie fixée dans la culasse.
L'échappement des gaz brûlés ne se fait pas directement dans l'atmosphère
mais par l'intermédiaire d'une tuyauterie et d'un pot d'échappement silencieux.
Le système de refroidissement évacue l'excès de chaleur du cylindre dû à la
combustion des gaz.
3. Trouvez tous les verbes du texte, donnez leur infinitif et traduisez – les.
4. Posez des questions à tous les termes de la proposition:
1. L'échappement des gaz brûlés ne se fait pas directement dans l'atmosphère.
2. Le moteur assure le déplacement du véhicule automobile.
53
5. Composez les phrases avec les expressions suivantes :
Il faut – нужно
Il existe – существует
Texte 20
1. Lisez et traduisez le texte.
La dynamo génératrice est une machine électrique mue par le moteur et
produisant le courant nécessaire aux besoins des nombreux appareils de
l'équipement électrique. Ce courant est emmagasiné dans les accumulateurs. Sa
disposition sur le moteur est variable suivant son mode d'entraînement par
courroie ou par engrenage. Quand elle débite du courant, on dit qu'elle charge
les accumulateurs. Sur le fil qui la relie aux accumulateurs est interposé
l'ampermètre et un conjoncteur-disjoncteur assurant le passage correct du
courant.
La dynamo se compose d'une partie tournante ou induit en fer doux
feuilleté sur lequel est bobiné du fil formant de nombreuses spires. Le courant
est produit par la rotation de l'induit dans le champ magnétique d'électro-aimants
ou inducteurs fixes disposés autour de l'induit. Il est recueilli par des balais en
charbon frottant sur une partie étroite de l'induit appelée collecteur. Les
extrémités de l'arbre d'induit reposent sur des paliers à roulements à billes.
1
12
2
11
10
9
7
4
5
6
Système d'allumage: 1  conducteur; 2  bougie (d'allumage); 3  distributeur
d'allumage; 4  dynamo; 5  régulateur de dynamo; 6  batterie d'accumulateurs;
7  relais de démarreur; 8  démarreur; 9  ampermètre; 10  coupe-circuit à bouton;
11  interrupteur d'allumage; 12  bobine d'allumage
54
2. En utilisant les schémas donnés décrivez le système d'allumage;
expliquez l'organisation du carburateur.
3. Traduisez les termes et distribuez-les d'après les rubriques cidessous:
1-й такт
Всасывание
2-й такт
Сжатие
3-й такт
Рабочий ход
4-й такт
Выхлоп
Compression; explosion; allumage; échappement; combustion; aspiration;
expulsion; course motrice; admission; évacuation; inflammation.
4. Lisez et traduisez les phrases. Remplacez les termes soulignés
par leurs synonymes:
1. Le fonctionnement du moteur s'effectue en quatre temps qui constitue
un cycle. 2. L'admission c'est le remplissage du cylindre avec un mélange
combustible. 3. Le moteur à explosion se compose sché-matiquement d'un
cylindre dans lequel glisse le piston. 4. Le piston est relié au vilebrequin par une
bielle. 5. La bielle transforme le mouvement de va-et-vient en mouvement de
rotation.
5. Traduisez les termes donnés et expliquez en français leur sens:
Coursef du piston; chambref de combustion; cyclem ; pointm mort haut;
aspirationf; soupapef.
Texte 21
1. Lisez et traduisez le texte:
Principe du fonctionnement des moteurs à explosion
Les moteurs à explosion (à combustion interne) sont des appareils qui
utilisent des combustibles capables de fournir en mélange avec l'air des gaz
aisément inflammables.
Le fonctionnement du moteur s'effectue en quatre temps (opérations) qui
constitue un cycle:
Aspiration  remplissage du cylindre avec un mélange combustible.
Compression du mélange.
Allumage et explosion du mélange.
Echappement  évacuation des gaz brûlés.
Le moteur à explosion se compose schématiquement d'un cylindre dans
lequel glisse un piston.
55
Pendant le déroulement du cycle le piston se déplace dans le cylindre entre
deux positions extrêmes: le point mort haut (P.M.H.)  c'est le point le plus haut,
le plus éloigné du vilebrequin jusqu'où monte le piston; le point mort bas
(P.M.B.)  c'est le point le plus bas, le plus près du vilebrequin jusqu'où descend
le piston.
5
1
2
3
4
6
7
8
9
13
10
11
12
Cycle de travail du moteur à quatre temps (14 temps): 1  admission;
2  compression; 3  détente; 4  échappement; 5  bougie d'allumage;
6  cylindre; 7  soupape à plateau; 8  orifice d'échappement; 9  piston;
10  bielle; 11  volant d'entraînement; 12  vilebrequin; 13  orifice d'admission
La distance entre ces deux points s'appelle la course du piston. La course
du piston est limitée vers le haut, de manière à laisser un espace libre appelé
chambre de combustion. La chambre de combustion porte une ouverture latérale
servant à l'introduction du gaz combustible lorsque le clapet (soupape)
d'admission s'ouvre, et à l'expulsion du gaz brûlé quand le clapet d'échappement
est ouvert.
Les mouvements de va-et-vient (de montée et de descente) du piston sont
reliés au mouvement de rotation de l'arbre moteur par une bielle. Les soupapes
sont commandées mécaniquement par un arbre à cames, qui les soulève au
moment et pendant le temps qu'elles doivent rester ouvertes.
2. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
admission f [aspiration f]  всасывание; впуск (топлива)
allumagem  зажигание
arbrem à cames  кулачковый вал
bougie f d'allumage  свеча зажигания
carburantm  горючее; топливо
chambref de combustion  камера сгорания
clapetm [soupapef]  клапан
56
combustionf – воспламенение; сгорание; взрыв
compressionf – сжатие
coursef du piston – ход поршня
course motrice – рабочий ход (двигателя)
cyclem – рабочий цикл (двигателя)
échappementm – выхлоп (газов)
explosionf – взрыв; воспламенение; сгорание
expulsionf – выхлоп (газов)
gazm brûlé – отработанный газ
moteurm à combustion interne [moteur à explosion] – двигатель внутреннего сгорания
moteur à quatre temps – четырехтактный двигатель
moteur à piston – поршневой двигатель
mouvementm alternatif [de va-et-vient] – возвратно-поступательное
движение
mouvement de rotation – вращательное движение
pointm mort bas (P. M. В.) – нижняя мертвая точка (НМТ)
point mort haut (P. M. H.) – верхняя мертвая точка (ВМТ)
tempsm – такт; ход (двигателя)
3. Répondez aux questions:
1. Qu'appelle-t-on moteur à combustion interne? 2. Comment s'effectue le
cycle des moteurs à explosion? 3. Quels sont les 4 temps du cycle des moteurs à
explosion? 4. Qu'est-ce que c'est que la chambre de combustion? 5. Quelle est la
destination de l'arbre à cames?
4. Traduisez oralement. Employez les termes soulignés dans les
phrases russes:
Quand la soupape d'admission est ouverte, l'intérieur du cylindre est en
communication avec le carburateur.
Клапан впуска обеспечивает заполнение (remplissage) цилиндра горючей смесью.
Le piston, en descendant, aspire le gaz explosif (le mélange combustible) et
le cylindre s'emplit.
Поршень перемещается в цилиндре между верхней и нижней мертвыми точками. Le point mort haut c'est le point le plus éloigné du vilebrequin.
Нижняя мертвая точка находится в непосредственной близости от
коленчатого вала.
Pendant la compression les soupapes d'échappement et d'admission sont
fermées.
57
При такте «рабочий ход» впускной и выхлопной клапаны закрыты.
La distance entre le point mort bas et le point mort haut s'appelle la course
du piston.
В конце хода поршня открывается выхлопной клапан, и через него выбрасываются отработанные газы.
5. Nommez les termes français d'après les définitions suivantes:
1. Le temps au cours duquel le cylindre est rempli avec un mélange
combustible. 2. L'élément du moteur qui relie le piston à l'arbre moteur.
3. L'espace libre dans le cylindre où s'effectue l'explosion du mélange
combustible. 4. La pièce qui provoque l'explosion du carburant. 5. Le point le
plus haut, le plus éloigné du vilebrequin.
6. Expliquez d'après le schéma le fonctionnement du moteur à
explosion.
Texte 22
1. Traduisez oralement.
ДВИГАТЕЛЬ ВНУТРЕННЕГО СГОРАНИЯ
В двигателе внутреннего сгорания топливо поступает в цилиндры в
смеси с воздухом. Эта горючая смесь приготовляется в карбюраторе. В
цилиндре двигателя горючая смесь сжимается, а затем воспламеняется
электрической искрой. При сгорании выделяется тепло и образуются газообразные продукты сгорания. Они давят на стенки цилиндра и поршень,
заставляя его опускаться внутри цилиндра. Поршень связан шатуном с
коленчатым валом. С помощью шатуна возвратно-поступательное движение поршня преобразуется во вращательное движение коленчатого вала
двигателя. При вращении коленчатого вала поршень движется попеременно вверх и вниз. Каждому ходу поршня соответствует поворот коленчатого
вала на один полуоборот (180 градусов).
Крайние положения поршня называются верхней и нижней мертвыми
точками. Путь поршня от одной мертвой точки до другой называется ходом поршня.
2. En vous servant du dictionnaire technique français-russe donnez
les synonymes de:
58
aspiration f; échappement m; soupape f; vilebrequin m; combustible m;
moteur m à explosion.
3. Expliquez d'après le schéma l'organisation: a) du mécanisme biellemanivelle; b) du cylindre.
1
3
4
2
8
5
6
7
6
6
Mécanisme à bielle et manivelle: 1 – piston; 2 – bielle; 3 – axe du piston;
4 – couronne pour l'engrènement du démarreur; 5 – volant;
6 – paliers de vilebrequin; 7 – vilebrequin; 8 – poulie à gorge
4
5
1
3
2
6
2
1
3
7
8
4
Cylindre: 1  piston;
2  soupape d’admission (ouverte);
3  mélange combustible;
4  bougie; 5  culasse;
6  soupape d’échappement (fermée);
7  bloc moteur; 8  bielle
5
Bougie d’allumage: 1  borne;
2  isolant; 3  culot;
4  électrode de masse;
5  électrode centrale
59
4. Nommez tes parties constitutives d'une bougie d'allumage.
5. Consultez le vocabulaire de la leçon. Traduisez les mots soulignés:
entraînement m des roues; mélange m gazeux; expansion f (détente) des gaz;
coulisser dans le cylindre; effort m de propulsion; arbre m de roues; moteur m à
essence; transmettre le mouvement; introduire le mélange gazeux; relier le
piston à l'arbre moteur.
Texte 23
1. Traduisez par écrit. Trouvez dans le texte de la leçon les groupes de
mots:
преобразовать давление; ведущее колесо; коленчатый вал; возвратно-поступательное движение поршня; быстрота сгорания; нагнетать
(впрыскивать) в цилиндр; располагать в передней части автомобиля; составлять такт; бензиновый двигатель.
ALLUMAGE
L'inflammation du mélange combustible est provoquée par le passage d'une
étincelle électrique entre les deux électrodes d'un organe qui est la bougie. Une
de ces électrodes est reliée à la masse du moteur, l'autre est isolée au moyen d'un
cylindre diélectrique qui est généralement une matière céramique ou
éventuellement à base de mica.
Cette matière isolante doit travailler dans des conditions assez difficiles.
Elle est en contact avec la flamme de l'explosion et elle doit supporter la
pression importante développée dans le cylindre. Elle doit conserver ses
propriétés électriques en dépit de l'élévation considérable de température que
peuvent supporter certaines de ses parties. L'isolement électrique entraîne
souvent l'isolement calorifique. Or il faut que les électrodes de la bougie se
refroidissent.
Dans certains cas, on réalise la bougie de telle sorte qu'elle se maintienne à
une température assez grande. En outre la bougie doit «tenir» une tension
électrique extrêmement élevée, dont la valeur de pointe dépasse notablement 50
000 volts. Cette tension est nécessaire pour faire éclater une étincelle entre les
électrodes de la bougie.
Pour acheminer le courant à haute tension vers la bougie d'allumage du
cylindre convenable, on utilise le distributeur.
60
La batterie d'accumulateurs est une batterie à basse tension de 6 ou 12
volts. Cette batterie fournit non seulement le courant nécessaire à l'allumage,
mais assure également l'éclairage, etc.
2. Formez les termes composés en ajoutant à chaque mot de la colonne gauche le mot convenable de la colonne droite. Traduisez ces
termes:
mélange
alternatif, combustible, conique, gazeux
mouvement
détente
arbre
gazeux, alternatif, fermé, de va-et-vient
des roues motrices, des gaz, violente
de roues, de propulsion, du moteur, à cames
Texte 24
1. Lisez et traduisez le texte.
MOTEURS À ESSENCE
Le moteur sert à transformer la pression produite par la combustion d'un
mélange d'essence et d'air en un travail mécanique nécessaire à l'entraînement
des roues motrices.
Le moteur est généralement placé à l'avant de la voiture. Le travail de
propulsion créé par lui est transmis aux roues motrices soit arrière, soit avant,
dans l'ordre des organes de la transmission disposés à sa suite, c'est-à-dire
embrayage, changement de vitesse, couple conique, différentiel, arbres de roues.
La combustion du mélange gazeux d'essence et d'air se produit dans un
cylindre fermé par une culasse à une de ses extrémités. L'expansion ou détente
des gaz lorsqu'ils brûlent dans la culasse chasse vers l'autre extrémité un piston
qui peut coulisser dans le cylindre. L'effort de propulsion reçu par le piston est
utilisé comme suit: le piston est relié à l'arbre moteur (ou vilebrequin) par une
bielle dont le rôle est de transformer le mouvement de va-et-vient du piston,
c'est-à-dire rectiligne et alternatif, en mouvement de rotation du vilebrequin.
Celui-ci le transmet à son tour aux roues par les organes de la transmission.
61
L'extrême rapidité de la combustion des gaz et la violence de leur détente
ont fait appeler ce phénomène explosion. Mais l'explosion ne constitue qu'un des
temps (le 3e) de l'action du moteur qui fonctionne en 4 temps (cycle à 4 temps).
En effet il est d'abord nécessaire d'introduire dans le cylindre le mélange
gazeux - admission; puis de le comprimer pour accroître la force de l'explosion compression; et après l'explosion, de rejeter au-dehors les gaz brûlés - échappement.
2. Lisez les mots suivants et apprenez-les par coeur :
arbre m de roues  вал привода колес
carburateurm  карбюратор
changementm de vitesse  изменение [переключение] скорости
comprimer  сжимать; сдавливать
couplem conique  коническое соединение
débitm  расход
détentef  расширение, увеличение объема
effortm de propulsion  тяговое усилие
entraînementm  приведение в движение
expansionm  расширение; распространение
extrémité f  оконечность; торец
huilef lourde  дизельное топливо
injecter |introduire]  впрыскивать; нагнетать
mélangem d'essence et d'air  смесь бензина с воздухом
mélange gazeux  горючая смесь
moteurm à antichambre  предкамерный дизель
moteur à essence [à carburateur]  бензиновый двигатель
moteur Diesel  дизель
propulsionf  приведение в движение, тяга
tauxm de compression  степень сжатия
tourbillonnementm des gaz  завихрение газов
62
4 5 6
7
8
9 10
11
3
12
2
13
1
14
22
21 20
19
18
17
16
15
Moteur à essenсe : 1 – courroie du ventilateur; 2 – dynamo; 3 – venti
lateur; 4 – axe du piston; 5 – pied de bielle; 6 – chemise d’eau;
7 – bougie d’al lumage; 8 – cylindre; 9 – piston; 10 – soupape à plateau;
11 – collecteur d’échappement; 12 – collecteur d’admission; 13 – volant
d’entraînement; 14 – palier de vilebrequin; 15 – cuvette intérieure
du carter; 16 – vilebrequin; 17 – arbre de distribution; 18 – came;
19 – poussoir de soupape; 20 – tête de bielle; 21 – palier
de vilebrequin; 22 – tourillon d’appui
3. Expliquez :
а) ľorganisation du moteur à essence ;
b) le fonctionnement du moteur à essence.
4. Répondez aux questions :
1. A quoi sert le moteur? 2. Comment est utilisé le travail de propulsion
créé par le moteur? 3. Où se produit la combustion du mélange gazeux d'essence
et d'air? 4. Comment est relié le piston à l'arbre du moteur? 5. Quelle est la
destination de la bielle?
5. Donnez les équivalents des termes (récapitulation) :
arbre de transmission; двигатель внутреннего сгорания; boîte de vitesses;
четырехтактный двигатель; équipement électrique; сжатие; mélange carburé;
63
вращательное движение; point mort haut; тормозная система; arbre à cames;
камера сгорания; mouvement alternatif; ход поршня; moteur à explosion;
нижняя мертвая точка; compression.
6. Remplacez les mots soulignés par leurs synonymes:
1. Le moteur transforme en force motrice l'énergie produite par la
combustion d'un mélange carburé. 2. L'expulsion du gaz brûlé s'effectue au
moment où le clapet d'échappement est ouvert. 3. Le point mort haut c'est le
point le plus éloigné du vilebrequin. 4. Le moteur à combustion interne utilise
pour son fonctionnement les gaz aisément inflammables. 5. L'admission
constitue le premier temps du moteur.
7. Choisissez le partennaire et composez le dialogue en utilisant le
lexique appris (par exemple, deux automobilistes discutent leurs
problèmes).
Texte 25
1. Traduisez oralement.
ТЕПЛОВОЙ РЕЖИМ ДВИГАТЕЛЯ
Карбюраторные и дизельные автомобильные двигатели являются
наиболее экономичными двигателями. Надежная работа и нормальный тепловой режим двигателей обеспечиваются жидкостной системой охлаждения.
При сгорании топлива в цилиндрах лишь часть тепла превращается
в полезную работу. Остальное тепло передается стенкам цилиндров и
камер сгорания, а также уносится отработанными газами. Чтобы избежать перегрева двигателя, необходимо его охлаждать.
Перегрев и переохлаждение двигателя недопустимы, так как ведут
к увеличению расхода топлива.
В системе охлаждения двигателей жидкость циркулирует под действием центробежного насоса. Такая система охлаждения называется принудительной.
Современные двигатели имеют закрытую систему охлаждения, которая непосредственно сообщается с атмосферой.
Водяной насос центробежного типа карбюраторных двигателей устанавливается на одной оси с вентилятором. Вращение того и другого
обеспечивается коленчатым валом.
64
2. Donnez les equivalents français des mots soulinés.
3. Formez les expressions avec les mots des deux colonnes et traduisez
les:
moteur
le travail
l'arbre
moteur
arbre
boîte
mélange
expulsion
à combustion
de propulsion
du moteur
à explosion
à cames
de vitesses
carburé
du gaz
Texte 26
1. Traduisez par écrit.
MOTEUR DIESEL
Le moteur Diesel (ou à injection) est un moteur à haute compression
fonctionnant à l'huile lourde ou gasoil avec une consommation inférieure par
rapport à celle d'un moteur à essence.
Sa différence essentielle avec le moteur à essence est l'absence de système
d'allumage et de carburateur, le combustible étant injecté directement dans la
chambre de combustion où il se mélange à l'air pur en fin du temps de
compression.
Le mélange gazeux s'enflamme alors de lui-même à cause de l'élévation de
la température de l'air dont la compression esVextrêmement forte, le taux de
compression étant généralement supérieur à 15.
Comme les pistons du moteur à injection ne compriment que de l'air pur,
l'allumage ne peut pas se produire avant le moment précis de l'injection du
combustible.
Celui-ci est distribué à chaque cylindre par une petite pompe à haute
pression commandée par le moteur. Le débit des pompes et par suite la
puissance du moteur, est dosé par la pédale d'accélérateur.
Le liquide refoulé par la pompe est projeté dans la culasse par un injecteur
qui a pour rôle de la transformer en une sorte de fin brouillard capable de se
mélanger à l'air.
La structure des moteurs à huile lourde rappelle celle du moteur à essence,
et leur cycle est réalisé à 4 temps. Toutefois leur chambre de combustion est de
forme variable.
65
On distingue les moteurs à injection directe dont la culasse est de même
forme que celle du moteur à essence, généralement avec soupapes en tête, et
dont l'injecteur occupe la même position qu'une bougie d'allumage. Et les
moteurs à antichambre dont la culasse comporte une sorte de poche ouverte
seulement du côté du piston de manière à provoquer un tourbillonnement des
gaz favorable à une inflammation aussi complète que possible. L'injecteur se
trouve placé dans cette cavité ou à son orifice.
2. Expliquez en français le sens des termes suivants :
Compression, différence, consommation, injection, haute pression, pompe,
culasse, tourbillonnement, moteur à essence.
3. Consultez le vocabulaire de la leçon et traduisez les termes cidessous:
1. Sous le capot se trouve le moteur, sauf dans les voitures comme la Dauphine et la Volkswagen.
2. L'essuie-glace est indispensable par temps de pluie ou de brouillard.
3. Tenez bien votre volant.
4. Avant de tourner, regardez bien dans votre retroviseur.
5. Le pare-brise etait convert de givre.
6. Certaines voitures ont maintenant le toit en plastique.
7. Vous meitrez vos bagages dans le coffre.
8. Avez-vous verifie l'etat des feux arriere.
9. Ke laissez pas le petit jouer avec la poignee, la portiere pourrait s'ouvrir
acci-dentellement.
10. Les sieges sont vraiment confortables.
11. Mon pneu avant est a plat.
Voulez-vous prendre la roue
de rechange ?
12. Le pare-choc s'est trouve
tordu dans la collision.
13. Voici la nult, vous devriez allumer les feux de
position.
14. La plaque d'immatriculation est obligatoire dans tous
les pays.
15. La calandre masque tres
L'Automobile (exterieur)
heureusement le radiateur.
16. En France, les phares doivent etre munis de lampes jaunes. Us sont
ainsi moins eblouissants que les phares blancs des Anglais et des Allemands.
66
AUTOROUTE ET SÉCURITÉ
Texte 27
1. Lisez le vocabulaire ci-dessous et apprenez - le par cœur.
La securité – безопасность
Les déplacements – перемещения
Le mode de transport – вид транспорта
Le péage – пошлина
Le parcours – пробег
Faire appel – прибегнуть, обратиться
L’impôt – налог
L’environnement – окружающая среда
2. Lisez le texte et traduisez-le.
ATOUTS ET DÉFITS DE L’AUTOROUTE
Le principal atout de l’autoroute c’est sa «clientèle». Les Français dans leur
majorité apprécient l’autoroute et l’utilisent volontiers, mais avec une exigence
de qualité et de securité, double défit que doivent relever les exploitants.
L’AUTOROUTE ET L’OPINION
Les enquêtes menées tous les ans par l’Association des sociétés françaises
d’autoroutes permettent de connaître le comportement des Français dans leurs
déplacements, ce qu’ils pensent de l’autoroute et comment évolue cette opinion
au cours des ans.
Le fait majeur est que la voiture reste le mode de transport de loin le plus
utilisé.
Dans les déplacements en voiture l’autoroute reste majoritaire. (Voir
tableau).
Tableau
Nombre de voyages de plus de 200 km,
effectués en un an (20042005)
En voiture
dont par autoroute
En train
En avion
Autres
Voyages privés
Voyages professionnels
91 %
44 %
5%
3%
1%
79 %
45 %
12 %
9%
67
Que pensent les Français de leurs autoroutes ?
89% se déclarent satisfaits de l’autoroute. D’après les enquêtes, les raisons
qui incitent les automobilistes à prendre l’autoroute sont : le temps de parcours
plus réduit, une meilleure sécurité, les services proposés.
A l’inverse, les raisons invoquées par les automobilistes pour ne pas
prendre l’autoroute sont : le coût des péages, les accès et sorties trop éloignées,
la monotonie du paysage.
A propos de péage, il est intéressant de noter que 23% seulement des
automobilistes considèrent que le péage est un moyen de construire des
autoroutes sans faire appel à l’impôt (ce qui est l’exacte vérité), alors que 52%
pensent (à tort) que c’est une taxe perçue par l’Etat.
Le résultat des enquêtes est très important pour permettre aux
concessionnaires (et à l’Etat sur les autoroutes libres de péages) d’orienter leurs
politiques d’aménagement et d’exploitation.
Quatre domaines particulièrement sensibles sont au centre de ces
politiques :
- la sécurité,
- l’aménagement du territoire,
- l’environnement,
- la recherche - développement.
3. Répondez aux questions d’après le texte.
1. Quelles sont les exigences des Français envers les autoroutes ?
2. Quelles sont les raisons qui incitent les automobilistes à prendre
l’autoroute ?
3. Quelles sont les raisons invoquées par les automobilistes pour ne pas
prendre l’autoroute ?
4. Quels sont les domaines qui sont au centre de la politique des
concessionnaires ?
4. Donnez des équivalents français:
1) охотно использовать;
2) поведение французов;
3) наиболее используемый вид транспорта;
4) удовлетворенный;
5) предлагаемые услуги;
6) однообразность пейзажа;
7) строить автодороги;
8) автодороги, необлагаемые пошлинами;
68
9) ориентировать;
10) благоустройство.
5. Faites les phrases avec les expressions suivantes:
1) évoluer au cours des ans….
2) permettre de comparer….
3) il est intéressant de noter que….
4) s’orienter à….
6. Etudiez le tableau, quel fait essentiel en dédiez-vous ?
7. Rendez le contenu du texte.
Texte 28
1. Lisez le vocabulaire ci-dessous et apprenez-le par coeur.
La voie – путь, полоса движения
L’entretient – содержание в хорошем состоянии
L’accident – авария, несчастный случай
La vitesse limite – ограничение скорости
Le trafic – дорожное движение
La visibilité – видимость
Le conducteur – водитель
La couche superficielle – верхний слой
Le revêtement – дорожное покрытие
Les précautions – меры предосторожности
Conduire – вести машину
Le freinage – торможение
2. Lisez et traduisez le texte. Faites le plan du texte.
AUTOROUTE ET SÉCURITÉ
L’un des atouts largement reconnu par le public est que l’autoroute est
quatre fois plus sûre que la route.
Cela tient à ses caractéristiques géométriques : voies séparées, aucune
intersection à niveau, pentes et courbes adoucies, mais cela tient aussi aux
améliorations progressives apportées aussi bien dans ce qu’on appelle les
«équipements de sécurité» (peintures au sol, chevrons, etc.), que dans la
69
surveillance, l’entretient, et le système d’alerte et d’intervention en cas
d’accident.
DE MOINS EN MOINS D’ACCIDENTS
Il faut rappeler qu’une chute brutale du nombre d’accidents mortels est
intervenue en France en 1973, lorsqu’on a introduit une vitesse limite (120 km/h
puis 130 km/h) et l’obligation du port de la ceinture.
Mais par la suite des progrès continus ont été réalisés en une vingtaine
d’années. D’après le département sécurité de l’Association des sociétés
françaises d’autoroutes, le nombre d’accidents corporels (un accident ayant
provoqué au moins soit un tue, soit un blessé), par kilomètre parcouru sur les
autoroutes, a diminué de 50% entre 1979 et 1993, et de 11% entre 1993 et 1995.
Si bien qu’après avoir été la «lanterne rouge» de l’Europe, les autoroutes
françaises se retrouvent désormais dans un rang plus qu’honorable.
«L’indicateur de gravité», c’est-a-dire le nombre d’accidents mortels pour
100 accidents corporels, est près de 3 fois plus faible sur les autoroutes urbaines
que sur les autoroutes de liaisons interurbaines : 4 accidents mortels pour 100
accidents corporels au lieu de 11.
Cela tient au fait que, en raison du trafic, on roule beaucoup moins vite sur
les premières que sur les secondes.
Les équipements de sécurité.
En une vingtaine d’années de nombreuses améliorations ont été apportées
dans les équipements de sécurité qui ont largement contribué à diminuer le
nombre d’accidents (c’est ce qu’on appelle la «sécurité active»), ou en
minimiser les conséquences (c’est ce qu’on appelle la «sécurité passive»).
Les glissières. A partir des années 80, l’ensemble du réseau a été équipé de
glissières sur le terreplein central et désormais sur le côté droit dès que le
remblai dépasse une certaine hauteur.
Le balisage latéral. Rendre la voie plus visible et plus «lisible» est un
élément majeur de la sécurité active. Pour cela on utilise des «délinéateurs» qui
sont des plaquettes rétro-réfléchissantes disposées à droite et à gauche.
Des traits de peintures à protubérances disposés entre la voie et la bande
d’urgence améliorent la visibilité la nuit par temps de pluie et surtout, ils
produisent au passage des roues un bruit qui alerte l’automobiliste, assoupi ou
inattentif qui aurait tendance à déborder sur la droite. Enfin l’installation de
«chevrons» et le rythme des traits de peinture côté droit (38 m de peinture + 14
m de vide) permettent au conducteur d’apprécier la bonne distance de sécurité.
Les enrobés drainants. Il est prouvé que le risque d’accident est doublé par
temps de pluie. L’emploi d’enrobés drainants pour la couche superficielle de la
chaussée permet d’évacuer instantanément l’eau de pluie. On évite ainsi le
risque «d’aquaplanage» par très forte pluie et surtout les projections de fines
70
gouttelettes produites lorsqu’on double un poids lourd. De surcroît ces
revêtements diminuent considérablement (de 4 à 5 décibels) le bruit de
roulement.
3. Complétez les phrases avec les mots du texte.
1. L’un des atouts largement reconnu par le public est que l’autoroute est
quatre fois plus … que la route.
2. Une chute brutale du nombre d’accidents mortels est intervenue en
France en 1973, lorsqu’on a introduit une ... et ... .
3. De nombreuses améliorations ont été apportées dans les équipements de
sécurité qui ont largement contribué à ... le nombre d’accidents (c’est ce qu’on
appelle la «sécurité active»), ou en ... les conséquences (c’est ce qu’on appelle la
«sécurité passive»).
4. L’installation de ... et le rythme des traits de peinture côté droit
permettent au conducteur d’apprécier la bonne distance de sécurité.
5. L’emploi d’ ... pour la couche superficielle de la chaussée permet
d’évacuer instantanément l’eau de pluie.
Texte 28 (suite)
L’ALERTE ET LES PATROUILLES
Quelles que soient les précautions prises, un accident peut toujours survenir
qui peut à son tour être la cause d’un «sur-accident».
S’il y a des blessés, il est très important d’intervenir très vite. C’est le rôle
du réseau d’appel d’urgence, avec une borne d’appel tous les 2 km, de permettre
l’alerte des équipes de secours, pompiers ou service d’aide médicale urgente
(SAMU).
Sur les autoroutes de liaisons, le délai moyen d’alerte, grâce au réseau
d’appel d’urgence est de 4 min.
Le comportement des conducteurs.
Quelles que soient les précautions prises en matière d’infrastructure, la
capacité des conducteurs à bien conduire sur autoroute, la prudence au volant
restent un facteur essentiel de la sécurité.
C’est pourquoi des campagnes de sensibilisation du public sont
systématiquement ménées par les pouvoirs publics sur la vitesse, l’alcool au
volant, le port de la ceinture ou par les sociétés d’autoroutes elles-mêmes dans le
cadre de l’ASSECAR sur des sujets plus spécifiques tels que distance de
sécurité, conduite en file, bon gonflage des pneumatiques, etc.
71
Dans le même esprit les Sociétés d’autoroutes ont créé des centres
CENTAURE situés en bordure de l’autoroute pour la sensibilisation aux risques
de la conduite.
Dieu merci, le temps n’est plus où les constructeurs automobiles mettaient
la vitesse en tête de leurs arguments de vente (ce qui a pendant longtemps irrité
les pouvoirs publics en charge de la sécurité routière). C’est un fait que des
progrès très significatifs ont été faits pour la sécurité des véhicules, pas
seulement pour la résistance au choc, mais aussi sur les pneumatiques (le risque
de crevaison est bien moindre qu’autrefois), le freinage (l’ABS qui permet
d’éviter le dérapage en cas de freinage brusque), les «air-bags», etc.
4. Trouvez des équivalents des mots français et russes:
1) le pompier
2) le port de la ceinture
3) la roue
4) les pneumatiques
5) rouler
6) urbain
7) amélioration
8) le côté droit
9) le réseau
10) la vitesse
a) сеть
b) правая сторона
c) ехать
d) пожарник
e) скорость
f) улучшение
g) ремень безопасности
h) городской
i) колесо
j) шины
5. Dites si c’est vrai ou faux.
1. L’autoroute est moins sûre que la route.
2. Sur les autoroutes de liaisons, le délai moyen d’alerte, grâce au réseau
d’appel d’urgence est de 60 min.
3. Le temps n’est plus où les constructeurs automobiles mettaient la vitesse
en tête de leurs arguments de vente.
4. S’il y a des blessés, il est très important d’intervenir très vite.
5. Rendre la voie plus invisible est un élément majeur de la sécurité active.
6. Il est prouvé que le risque d’accident est doublé par temps de pluie.
7. A partir des années 30, l’ensemble du réseau a été équipé de glissières
sur le terreplein central.
6. Trouvez les synonymes des adjectifs suivants.
Sûre, honorable, significatif, essentiel, inattentif, progressif, majeur,
nombreux.
72
7. Fermez vos livres et rappelez-vous les mots et les expressions
nouveaux que vous avez appris sur ce sujet. Chaque mot ou expression vous
donne un point.
8. Rendez le contenu du texte en vous appuiyant sur votre plan.
9. Choisissez le partenaire et composez le dialogue (par exemple, deux
conducteurs se rencontrent sur l’autoroute. Quelles mesures vous pouvez
proposer pour diminuer les accidents ?).
Texte 29
1. Lisez le texte et trouvez les phrases qui caractérisent l’autoroute.
AUTOROUTE ET AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
Au XIXème siècle, c’est le réseau de chemin de fer qui a été l’instrument
de l’aménagement du territoire. En desservant par le rail chaque sous-préfecture
(et bien souvent au-delà) le plan a permis un désenclavement des régions isolées
par la géographie. De nos jours, le développement de la voiture individuelle et
du transport routier de marchandises s’explique par la souplesse incontestable de
ces modes de transport qui permet le desserte porte à porte à l’heure choisie par
chacun.
Il est vrai que le succès de ce mode de transport risque d’entraîner, par
congestion, des effets nuisibles qui conduisent certains à le remettre en cause.
Dans ce débat, le réseau autoroutier bénéficie de deux atouts essentiels:
- pour les trajets moyens de 200 à 500 km, il permet un temps de parcours
compétitif et surtout prévisible sans erreur – à l’exception de quelques périodes
d’encombrement exceptionnel,
- il irrigue le territoire d’une façon presque aussi fine que le faisait au siècle
dernier le réseau de chemin de fer avec les trains omnibus. Il y a en effet en
moyenne un échangeur tous les 10 km, et la loi d’orientation sur l’aménagement
et le développement du territoire du 4 février 1995 prévoit qu’à l’horizon 2015,
aucune partie du territoire ne sera située à plus de 50 km ou de 45 min soit d’une
autoroute ou voie express, soit d’une gare de TGV.
L’image classique de l’autoroute pour aller sans arrêt de Lille à Marseille
est une image erronée. La distance moyenne pour les véhicules légers comme
pour les poids lourds est de 100 à 200 km. Il n’y a donc pas une autoroute qui va
de Lille à Marseille (ou à plus forte raison de Berlin à Alicante) mais une
succession de tronçons qui assurent une desserte locale ou régionale.
73
2. Introduisez les mots suivants dans les propositions selon le sens.
N’utilisez un mot qu’une seule fois.
une voie express, le développement, une autoroute, le réseau, une gare
1. De nos jours, ... de la voiture individuelle et du transport routier de
marchandises s’explique par la souplesse incontestable de ces modes de
transport.
2. ... de chemin de fer a été l’instrument de l’aménagement du territoire au
XIXème siècle.
3. La loi d’orientation sur l’aménagement et le développement du territoire
du 4 février 1995 prévoit qu’à l’horizon 2015, aucune partie du territoire ne sera
située à plus de 50 km ou de 45 min soit d’une autoroute ou ..., soit d’... de
TGV.
4. Il n’y a donc pas ... qui va de Lille à Marseille, mais une succession de
tronçons qui assurent une desserte locale ou régionale.
3. Dites en français:
Закон предусматривает
сеть железных дорог
классическая картина
рельсы
успех этого вида транспорта
негативный эффект
удаленные регионы
4. Rendez le contenu du texte en quelques propositions.
Texte 30
1. Lisez le vocabulaire ci-dessous et apprenez-le par cœur:
la mise en service – запуск в эксплуатацию
l’activité hôtelière – гостиничное дело
la tâche novatrice – новейшая задача
obliger – обязывать
porter sur – быть направленным на что-либо
se justifier – зд. быть пригодным
écarter – отклонить
l’état – состояние
74
2. Lisez et traduisez le texte.
DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL
Dès lors, l’autoroute apparaît comme un instrument d’irrigation du
territoire national.
De là à affirmer qu’elle est, de ce fait, un instrument du développement
régional il n’y a qu’un pas, vite franchi par certains, contesté par d’autres.
Les économistes les plus brillants ont développé des études macroéconomiques pour répondre à cette question : les autoroutes sont-elles un facteur
de développement régional ? Sont-elles susceptibles d’attirer les richesses ou, au
contraire, de les écarter ? La réponse reste apparemment controversée, bien que
les hommes politiques locaux et régionaux pensent en général, dans leur très
grande majorité que l’autoroute est favorable au développement de leur région.
L’Association européenne des concessionnaires d’autoroutes et d’ouvrages
à péages (ASECAP) qui regroupe 92 sociétés concessionnaires dans 9 pays
d’Europe considère de façon plus réaliste, que le meilleur moyen d’éclaircir
cette question consiste à mettre en place des observatoires économiques sur le
modèle de ce qui a été fait en France dès 1983 sur l’autoroute BourgesClermont. Dans le cas de cette autoroute une équipe d’experts indépendants
établit un état des lieux avant la construction de l’autoroute, puis donne une
évaluation des effets directs et indirects de l’autoroute en dressant des bilans
successifs après la mise en service. Pour cela on recense et on compare
«avant/après» les éléments objectifs de l’activité économique dans la région
traversée tels que : démographie, activité agricole, activité touristique et
hôtelière, zone d’activités commerciales et industrielles, marché foncier,
activités de transport routier. On mesure ainsi les effets directs qui s’exercent
pendant la construction (il s’agit de l’impact des travaux de construction) et à
partir de la mise en service (effets liés à l’exploitation). On a ainsi recensé sur la
période significative de la construction 3300 emplois pendant cinq ans (pour 176
km).
L’étude des effets indirects constitue la tâche la plus novatrice de
l’observatoire.
Un rapport publié en 1994, c’est-à-dire neuf ans après la création de
l’observatoire et cinq ans après la mise en service du dernier tronçon, fait
ressortir de façon chiffrée ces effets indirects : remembrement de 50000 ha de
terres agricoles, création de 40 zones d’activités en quatre ans soit un
accroissement de 33%, en matière de tourisme, les points d’escale (hôtellerie,
restauration, camping) ont diversement réagi et l’autoroute semble avoir
précipité les évolutions en faveur des établissements renommés, l’hôtellerie a
connu une véritable explosion avec la création de 27 établissements pour 1630
chambres.
75
Cette méthode des observatoires s’est répandue en France pour le suivi des
effets socio-économiques (Clermond-Ferrand par exemple) et écologiques
(autoroute Orléans-Bourges par exemple).
Quelques concessionnaires adoptent cette méthode dans d’autres pays
comme au Portugal, au nord de Lisbonne, en Espagne.
En France la loi d’orientation des transports intérieurs oblige de toute façon
à dresser un bilan économique et social dans les trois à cinq ans qui suivent la
mise en service de l’autoroute.
3. Répondez aux questions suivantes.
1. Est-ce que l’autoroute est un instrument du développement régional ?
2. Quels sont les effets directs et indirects ?
4. Dites en français.
1. Этот метод распространился во Франции.
2. Гостиничный бизнес познал настоящий взлет.
3. Независимые эксперты оценивают состояние.
4. Рассматривать наиболее реалистичным образом.
5. Отчет, опубликованный в 2008 году.
5. Trouvez les antonymes des adjectifs suivants. Donnez le féminin de
ces adjectifs et traduisez-les.
Lourd, long, renommé, grand, significatif, dernier, objectif, favorable.
6. Etes-vous d’accord que l’autoroute est favorable au développement
de leur région ? Engagez une discussion avec vos collègues. Argumentez
votre point de vue.
7. Selon vous qu’est-ce qu’on comprend sous «le transport combiné» ?
Réfléchissez et exposez vos idées en utilisant les informations données.
Texte 31
1. Lisez et traduisez le texte.
AUTOUROUTE ET ENVIRONNEMENT
Comme pour les grands projets d’infrastructure lourde, ponctuels (centrales
électriques, complexes pétrolechimiques) ou linéaires (TGV, voie d’eau à grand
gabarit), l’autoroute n’échappe pas à la critique des défenseurs de l’environ76
nement qui, selon leurs tendances et leurs sensibilités, s’opposent catégoriquement à leur construction ou prennent des positions plus nuancées.
L’automobile mise en cause.
Pour les extrémistes, la première de ces critiques qui, du coup, l’emporte
sur toutes les autres, c’est l’existence même de l’autoroute. Selon eux
l’autoroute, quelles que soient les précautions prises pour protéger
l’environnement, est nuisible dans la mesure où elle encourage l’utilisation de
l’automobile et que cette dernière doit être combattue au profit d’autres modes
de transport, le rail ou la voie d’eau qu’ils estiment moins «polluants» pour le
bruit, la qualité de l’air et la consommation d’espace.
Ces arguments mis en avant – par une minorité il est vrai – négligent la
plupart du temps quelques réalités que ne manquent pas de faire valoir les
défenseurs de la route et de l’automobile, à savoir :
а) la préférence affirmée et confirmée des usagers pour ce mode de
déplacement comme l’indiquent les sondages. Il serait paradoxal de restreindre
un mode de transport aussi largement plébiscité;
b) les progrès considérables enregistrés en matière de pollution, notamment
de pollution de l’air, qui est le point le plus critiqué;
c) les émissions de polluants automobilistes ont été dividées par 10 entre
1970 et 1996 et pourraient encore diminuer;
d) pour ce qui est des moteurs diesel, au-delà des progrès déjà réalisés pour
le bruit et l’odeur, les émissions de particules sont tombées de 0,14 à 0,08 g/km
depuis 1996 sur les nouveaux modèles;
e) quant au CO2 qui serait responsable à l’échelon de la planète de l’effet
de serre – bien que cela reste controversé – les fabriquants de véhicules à
moteurs soulignent que les transports sont à l’origine de seulement 7% de la
pollution mondiale de gaz carbonique qui diminue parallèlement avec la
consommation de carburant des véhicules;
f) à terme, les normes adoptées par les constructeurs permettraient, pour le
parc renouvelé, de faire disparaître la pollution de la voiture.
2. Trouvez des équivalents des mots français et russes:
1) pétrolechimique
2) les défenseurs
3) responsable
4) la pollution
5) les polluants
6) le bruit
7) l’effet de serre
8) la consommation de carburant
9) nuisible
10) l’odeur
a) ответственный
b) шум
c) запах
d) потребление горючего
e) вредный
f) нефтехимический
g) серный эффект
h) загрязнение
i) загрязняющие вещества
j) защитники
77
3. Trouvez l’intrus:
1) le gaz carbonique, l’oxygène, le mur
2) l’argument, la table, le point de vue
3) l’autoroute, la voie express, le charbon, le chemin de fer
4) le soleil, le véhicule, l’automobile
4. Fermez vos livres et rappelez-vous les mots et les expressions
nouveaux que vous avez appris sur ce sujet. Chaque mot ou expression vous
donne un point.
5. Quelles mesures, selon vous, peuvent être prises pour protéger
l’environnement ? Exposez vos idées.
Texte 32
1. Lisez le vocabulaire ci-dessous et apprenez-le par cœur:
prendre en compte – учитывать
l’avantage – преимущество
la nuisance – вред
réduire – сократить
l’interdiction – запрет
s’inscrire – вписываться
les études préliminaires – предварительные исследования
le démarrage – начало, старт
la démarche – действия, шаг
des effets bénéfiques – положительный эффект
renforcer – усилить
un milieu urbain – городская среда
2. Lisez le texte suivant et trouvez dans le dictionnare le sens des mots
inconnus.
LA RÉPONSE DES SOCIÉTÉS DE L’AUTOROUTE
Ceux-là mêmes parmi les responsables et les élus territoriaux qui sont
partisans de l’autoroute ignorent souvent les efforts des sociétés – et de l’Etat
pour les autoroutes libres de péages – non seulement pour protéger
l’environnement mais aussi pour le mettre en valeur.
Ce souci constant se manifeste très en amont, dès les premières études, et
se poursuit pendant la phase de construction et après la mise en service.
78
Il s’appuie d’ailleurs sur une réglementation très stricte issue de la loi
relative à la protection de la nature.
La France en ce domaine fait figure de précurseur, puisque ce n’est que
neuf ans après que des mesures analogues ont été introduites en Europe par une
directive du Conseil des Communautés européennes (on dirait de nos jours de
l’Union européenne). La loi française et les décrets d’application ont été
renforcés par une loi dite «loi Barnier».
Les diverses procédures qui en résultent : études d’impact, études socioéconomiques, démocratisation des enquêtes, enquête sur la police des eaux.
Au-delà même de ces procédures, c’est un état d’esprit qui, en quelques
années, a complétement changé chez les concepteurs et les exploitants de
l’autoroute pour prendre en compte – de façon intégrée aux autres disciplines –
les problèmes d’environnement, dont il faut maintenant décliner tous les aspects.
Un enjeu particulièrement important est celui de la protection des eaux et
la protection acoustique.
Les eaux. C’est surtout la pollution accidentelle qui est redoutée : un
accident mettant en cause par exemple un camion transportant des matières
polluantes.
Les techniques sont maintenant au point qui consistent à recueillir les eaux
de ruissellement le long de la chaussée et de les conduire à des bassins de
décantation étanches. Les sociétés concessionnaires consentent de lourds
investissements à ces protections.
Il est intéressant de remarquer que, dans le domaine de la protection des
eaux contre la pollution accidentelle, l’autoroute constitue un avantage pour
l’environnement, car le camion de matières polluantes qui se renverserait (moins
fréquemment) sur l’autoroute équipée en conséquence ne le ferait plus sur
l’ancienne route non aménagée.
Le bruit. La lutte contre le bruit est l’un des postes les plus importants des
dépenses consacrées à l’environnement. C’est le plus difficile.
Le bruit est sans doute la nuisance – pas seulement pour la route mais aussi
pour le rail et les aéroports – la plus généralement ressentie par les habitants.
Depuis une dizaine d’années les protections passives se sont multipliées dans les
traversées d’agglomérations ou au voisinage des zones sensibles. Une butte de
terre bien profilée (dite «merlon») permet de réduire le niveau sonore de 10
décibels, mais il n’y a pas toujours la place surtout en milieu urbain pour élever
ces merlons et il faut alors des murs antibruit beaucoup plus coûteux. On a aussi
recours au double vitrage dans les habitations. Souvent la construction de ces
habitations s’est faite postérieurement à la construction de l’autoroute, ce qui
donne lieu à des discussions et des contentieux. C’est pourquoi la mesure prise
en 1995 concernant l’interdiction de construire sur une bande de 100m de part et
d’autre de l’axe aura des effets bénéfiques dans l’avenir.
79
Un autre moyen de réduire le bruit de roulement est l’utilisation d’enrobés
drainants apparus sur le réseau routier dès 1978 pour d’autres raisons d’ailleurs.
Cette technique permet de gagner 3 à 5 décibels. En 1993, 8% du réseau
autoroutier français était ainsi revêtu. La généralisation de ce procédé est freinée
par le fait qu’en contrepartie les enrobés drainants seraient plus sensibles au gel
que les enrobés classiques.
3. Choisissez le partenaire et composez le dialogue (par exemple, l’un
de vous est député qui propose la loi de réduire le bruit sur l’autoroute,
l’autre est constructeur de l’autoroute).
4. Trouvez dans le texte les verbes au Présent, Imparfait ou au Passé
Composé, distribuez- les en trois colonnes et donnez l’infinitif de ces verbes.
Présent
Imparfait
Passé Composé
Texte 32 (suite)
1. Lisez le texte suivant et trouvez dans le dictionnare le sens des mots
inconnus.
Le tracé et l’insertion paysagère. La première génération des autoroutes
comportait un tracé le plus rectiligne possible. Plus tard on a compris qu’il valait
mieux épouser au maximum le terrain avec une succession de courbes adoucies.
Cela supprime la monotonie des longs alignements droits (qu’on voit encore sur
les anciens tronçons d’autoroute) et permet de s’inscrire d’avantage dans le
paysage. L’introduction de l’informatique dans les projets de tracé a été à cet
égard déterminante.
A partir des années 90 on est allé beaucoup plus loin en faisant intervenir le
paysagiste dès le début des études et tout au long des études, aussi bien pour
l’associer au choix du tracé (en «amont» du processus) que pour le dessin des
espaces verts (en «aval» du processus), la conception des aires de services, et les
reboisements. La plantation d’arbres et d’arbustes s’effectue finalement en
quantités beaucoup plus importantes que l’abattage pour libérer l’emprise. Ainsi
d’une approche défensive, on a passé à une approche offensive : enrichir le
paysage.
A l’occasion de la construction des autoroutes l’Etat a pris une initiative
encore plus novatrice. Sur ces autoroutes hors péages, 1% du budget de la
construction a été consacré à des opérations de valorisation paysagère et de
développement économique et touristique des régions du Massif central ainsi
désenclavées... à une condition c’est que les collectivités territoriales concernées
en apportent autant.
80
Dans la mesure où les collectivités territoriales s’engagent à concurrence
avec l’ Etat, c’est donc 2% qui peuvent ainsi être mobilisés pour des actions qui
se situent en dehors même de l’autoroute, par exemple, la suppression d’une
décharge communale, visible de l’autoroute et «détruisant» le paysage, la
sauvegarde et la réhabilitation d’un bâtiment de ferme proche, l’enfouissement
de lignes électriques aux abords de l’autoroute, ou même la mise en place d’un
itinéraire touristique dans une vallée accessible par l’autoroute.
Une circulaire du ministre de l’Equipement a étendu ces dispositions à
l’ensemble des liaisons autoroutières nouvelles à péage et hors péage. Toutefois
dans le cas des autoroutes à péage, seules les études de mise en valeur paysagère
des espaces présentant un lien suffisamment étroit avec l’autoroute pourront
recevoir une contribution des sociétés concessionnaires, les actions de
développement économique et touristique étant prises en charge directement par
l’Etat.
La mise en valeur du patrimoine. Les panneaux marron. Dans les années
70, on a eu l’idée d’installer le long du réseau, à intervalles d’une trentaine de
kilomètres, des panneaux marron qui indiquaient par une image simplifiée la
présence de tel ou tel site naturel ou monument par exemple, la ligne de partage
des eaux, les monts de Vivarais, les noms des fleuves travesés. Pour éviter une
confusion avec les panneaux de signalisation proprement dit, ces informations
sont données avec une couleur différente, sur fond marron. Cette initiative s’est
très vite répandue dans toute la France et même en Europe. Elle répond à la
curiosité légitime du voyageur et l’invite à aller y voir de plus près.
L’archéologie. Les chantiers d’autoroutes ont permis à la science
archéologique de faire de très grands progrès. Dans le cadre de la loi de 1943 en
effet, un processus complexe et minutieux : études préliminaires, répérage des
sites intéressants, décapages des terres, tranchées systématiques, recherche
effective, etc. se déroule dans l’emprise avant le démarrage des travaux. Nombre
de découvertes majeures ont été ainsi obtenues, telles que : pièces d’or galloromaines, fours à fabrication de fer, etc.
L’art sur l’autoroute. La protection et la mise en valeur de la nature
n’excluent pas une autre démarche qui en est contrepoint, l’art sur l’autoroute.
Les concessionnaires des autoroutes françaises sont très soucieux de cet
aspect, dans l’architecture des ouvrages d’art, des barrières de péages et des
bâtiments d’exploitation. Mais aussi, démarche plus originale, dans l’installation
de sculptures monumentales qu’on peut apercevoir en voiture, sur les bas-côtés
où à l’arrêt sur certaines aires de service. Une centaine d’oeuvres d’art
commandées aux meilleurs artistes jalonnent ainsi le réseau autoroutier. Cet
exemple a été suivi sur beaucoup d’autoroutes en Europe.
Telles sont les réponses apportées et chaque jour perfectionnées par les
constructeurs et les exploitants d’autoroutes aux problèmes d’environnement
pour les rendre finalement plus «humaines» et plus en contact avec la nature.
81
2. Répondez aux questions suivantes.
1. Quelles procédures résultent de la loi dite «loi Barnier» ?
2. Comment s’effectue la lutte contre le bruit ?
3. De quelle façon on a décidé d’épouser au maximum le terrain avec une
succession de courbes adoucies ?
4. Des panneaux marron, qu’est-ce que c’est ?
5. Qu’est-ce qu’on comprend sous l’art sur l’autoroute ?
3. Dites si c’est vrai ou faux.
1. La France dans le domaine de protection de l’environnement fait figure
de précurseur.
2. Les sociétés concessionnaires consentent de grands investissements à ces
protections.
3. Le bruit est sans doute l’effet favorable.
4. Il faut alors construire des murs antibruit.
5. La première génération des autoroutes ne comportait pas un tracé le plus
rectiligne possible.
6. On est allé beaucoup plus loin en faisant intervenir le paysagiste dès le
début des études.
7. Des panneaux marron indiquent par une image simplifiée la présence de
tel ou tel site naturel ou monument par exemple, la ligne de partage des eaux et
les monts.
8. Les chantiers d’autoroutes ont permis à la science archéologique de faire
des progrès minimaux.
9. La protection et la mise en valeur de la nature excluent absolument l’art
sur l’autoroute.
4. Faites les phrases avec les expressions suivantes.
1. Les actions de développement du réseau de l’autoroute ...
2. 1% du budget a été consacré ...
3. l’Etat a pris une initiative novatrice ...
4. Souvent la construction s’est faite ...
5. Au-delà même de ces procédures ...
5. Faites le rapport sur la sécurité de l’autoroute dans votre pays à
l’heure actuelle.
82
Texte 33
1. Lisez le vocabulaire ci-dessous et apprenez-le par coeur.
Le réseau – сеть автострад
L’entretient – содержание дороги
Le mode de transport – вид транспорта
Le péage – пошлина
L’usager – пользователь
Prendre en charge – брать на себя
L’impôt – налог
Expliciter – выяснить
2. Lisez le texte et traduisez-le.
AUTOROUTES AVEC OU SANS PÉAGE.
LA QUESTION DU PÉAGE
On ne peut pas retracer la génèse de l’autoroute ni évoquer son avenir sans
traiter du même coup le problème du péage. Pourquoi cela ? Une première
raison tient au fait historique que les premières autoroutes réalisées ont été des
autoroutes à péage.
Certes, cette pratique ne s’est pas généralisée partout puisque actuellement
certains pays ont des autoroutes à péage : Les Etats-Unis, le Japon, la France, les
pays du sud de l’Europe, et d’autres n’en ont pas : comme l’Allemagne, la
Suisse, la Grande-Bretagne. Mais c’est un fait, qu’il se dessine actuellement à
travers le monde une tendance, des gouvernements à utiliser le péage pour
financer les nouvelles autoroutes que le développement économique rend
indispensables. La raison est simple : c’est que ces gouvernements prennent
conscience, et avec eux leurs opinions publiques, que les budgets publiques,
alimentés par les contribuables, doivent être réservés en priorité à des besoins
sociaux telles que la Santé ou l’Education alors que les infrastructures de
transport peuvent plus légitimement et plus facilement être prises en charge par
les usagers, dès lors qu’il existe un réseau minimum sans péage.
En d’autres termes, il y a deux façon de financer les autoroutes : par le
contribuable et dans ce cas, comme pour les routes ordinaires c’est l’Etat qui
prend en charge la construction, l’entretient et le renouvellement en utilisant les
dotations budgétaires affectés à cet effet.
Par l’usager et dans ce cas c’est l’usager – c’est-à-dire celui qui utilise
l’autoroute et lui seul – qui paye pour la consruction, le renouvellement et
83
l’entretient. C’est le régime du péage dont le présent texte se propose
d’expliciter le mécanisme.
Ce mécanisme est dans son principe à peu près identique à travers le
monde, avec toutefois quelques variantes. Mais la façon dont s’est instauré le
péage en France dans les années 60 et les discussions qui ont eu lieu au
Parlement à ce sujet sont particulièrement instructives et permettent une
compréhension plus générale du système de la concession d’autoroute à péage.
C’est une loi de 1955 qui a institué en France le régime des autoroutes à
péage, à une époque où il n’y avait d’ailleurs pas d’autoroutes du tout, à peine
une vingtaine de kilomètres.
La question des autoroutes avait certes été évoquée avant la première
guerre mondiale mais la plupart des experts considéraient à l’époque que la
France avait l’un des meilleurs réseaux routiers d’Europe par sa densité et qu’il
n’y avait pas lieu de construire ces voies spécialisées que sont les autoroutes.
En fait, il a fallu attendre 1952 pour que le Parlement soit saisi d’un projet
de loi «portant statuts des autoroutes».
3. Donnez des équivalents français:
1) проект закона
2) инфраструктура
3) социальные нужды
4) финансировать новые дороги
5) строительство дороги
6) экономическое развитие
4. Dites si c’est vrai ou faux.
1. La question des autoroutes avait certes été évoquée avant la première
guerre mondiale.
2. Il a fallu attendre 1912 pour que le Parlement soit saisi d’un projet de loi
«portant statuts des autoroutes».
3. Actuellement certains pays ont des autoroutes à péage.
4. Le mécanisme de péage n’est pas dans son principe identique à travers
le monde.
5. Composez vos propres questions d’après le texte. Posez-les à vos
collègues.
84
Texte 34
1. Lisez le texte et traduisez-le.
LE PÉAGE: LES «POUR» ET LES «CONTRE»
Les débats qui se sont déroulés à l’occasion de l’examen et du vote de ce
projet de loi par l’Assemblée nationale et le Conseil de la République
(dénomination à cette époque du Sénat) sont très instructifs car ils révèlent les
arguments qu’on peut faire valoir pour ou contre la concession d’autoroutes à
péage.
Examiné successivement par la Commission des moyens de
communication et du tourisme et la Commission des finances le texte de la loi
était discuté en séance plénière par l’Assemblée nationale. Pour les uns des
parlementaires il faut écarter la possibilité du péage. Ils estiment que le domaine
routier a toujours, à travers l’histoire, été entre les mains de la collectivité et
qu’il est dangereux de faire deux sortes de voies de communication, les unes
accessibles au commun des mortels et les autres accessibles seulement à ceux
qui peuvent payer un droit de péage.
Les partisants du péage retorquent que les problèmes sont distincts. Il est
parfaitement légitime que l’Assemblée nationale s’efforce d’obtenir le
rétablissement des crédits du fonds routier et on espère que son action la
conduira au succès lors de la discussion budgétaire, mais le problème des péages
est différent. Nous sommes en face d’une situation qui, sur le plan routier, est
extrêmement grave. On se rend compte que dans un délai extrêmement court on
ne pourra plus entrer dans les villes ni en sortir et que l’effort à accomplir, dans
le domaines des voies de dégagement dépasse les possibilités budgétaires.
Il faut donc chercher d’autres solutions en se plaçant sur le terrain réaliste.
C’est pourquoi on trouve légitime que le gouvernement se soit préoccupé
d’utiliser la possibilité des péages comme le font tous les autres pays.
On voit résumé dans ce texte la plupart des arguments en faveur du péage.
Face à ces arguments pour ou contre, le ministre des Travaux publics, des
Transports et du Tourisme promet de tenir compte du souhait de l’Assemblée de
voir rétablir les crédits du fonds routier dans leur intégralité lors de la prochaine
discussion budgétaire, mais il ajoute: «En effet, même si ce fonds reçoit la
totalité des crédits qui doivent légalement lui revenir, il n’en demeurera pas
moins que dans un certain nombre de cas exceptionnels, qui ont d’ailleurs été
prévus, nous aurons le plus grand intérêt à adopter le principe du péage pour ces
autoroutes de dégagement dont il n’est pas et ne sera pas question, même si le
fonds d’investissement routier reçoit son entière dotation, d’entreprendre la
construction, du moins dans tous les cas où cette construction sera nécessaire».
85
En revanche, il accepte d’écarter toute possibilité de concession à des
entreprises privées: «Il n’était nullement dans les intentions du gouvernement de
se lancer dans la politique consistant à concéder l’exploitation des routes ou des
autoroutes à des entreprises privées. Il n’aurait pu être question que de
concession à des collectivités publiques ou à des chambres de commerce».
Finalement le texte adopté par l’Assemblée nationale retient la possibilité –
certes exceptionnelle – du péage mais sans recours à la concession. Seul l’Etat
est autorisé à percevoir le péage.
2. Insérez les mots manqués. Traduisez les propositions.
1. Pour les uns des parlementaires il faut ... la possibilité du péage.
2. Il est dangereux de faire deux sortes de voies de communication, les unes
accessibles au commun des mortels et les autres accessibles seulement à ceux
qui peuvent ... un droit de péage.
3. Il est ... que l’Assemblée nationale s’efforce d’obtenir le rétablissement
des crédits du fonds routier.
4. Il faut chercher d’autres solutions en se plaçant sur le terrain ... .
5. Le texte adopté par l’Assemblée nationale retient la possibilité du péage
mais sans recours à la ... .
6. Seul ... peut percevoir le péage.
3. Trouvez des synonymes des mots suivants:
a) les débats –
b) les arguments –
c) légitime –
d) l’action –
e) privé –
f) l’effort –
g) l’exploitation –
h) exceptionnel –
4. Observez les phrases avec le pronom «on» en trouvant des moyens
d’expressions équivalents en russe.
5. Faites le plan du texte.
6. Rendez le contenu du texte en utilisant votre plan.
86
Texte 35
1. Lisez le vocabulaire ci-dessous, donnez la traduction et apprenez-le
par cœur:
les estimations –
rembourser –
la réparation –
en fonction de –
le remorque –
le flot –
les conséquences –
le camion –
les particuliers –
atteindre –
l’usage –
2. Lisez le texte et traduisez-le.
LA PERCEPTION DU PÉAGE
Sur le réseau des Sociétés concessionnaires, la perception du péage est
évidemment une activité fondamentale, puisque le péage est quasiment la seule
ressource pour financer l’investissement.
Selon les estimations de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes,
par exemple en 1996, sur 100 F de péage perçus, 55 F servent à rembourser les
emprunts contractés au moment de la construction – le reste se répartit entre les
dépenses d’exploitation : 19 F dont une moitié pour le coût de perception du
péage et une moitié pour l’entretien, les impôts et les taxes : 20 F, et les grosses
réparation : 6 F.
La perception du péage se fait aux «gares» de péage situées soit en pleine
voie, soit latéralement à la sortie de chaque échangeur.
On dit que le système de péage est «fermé» lorsque l’utilisateur prend un
ticket (délivré automatiquement) à l’entrée d’une gare en pleine voie, et paye à
la sortie en n’importe quel point du système soit, en pleine voie à la fin de
l’autoroute, soit s’il sort avant, à une gare latérale. Un procédé informatique
calcule automatiquement le prix en fonction de la distance et de la catégorie
(véhicule léger, poids lourds moyen, poids lourds à trois essieux et plus, moto,
véhicule léger avec remorque).
Dans le système «ouvert» il n’y a que des barrières en pleine voie
intercalées entre deux échangeurs où l’on peut entrer et sortir librement. Dans ce
cas la somme à payer à la barrière est fixe et ne dépend que de la catégorie.
87
Comme on le voit il y a beaucoup d’informatique, d’automatique et de
télétransmissions dans tout cela, avec des maniements de fonds considérables et
la nécessité d’une précision absolue.
Sur certaines grandes gares la recette en une journée peut atteindre
quelques millions d’euros.
Et en même temps le chef de la gare doit prendre ses dispositions – en
jouant sur le nombre de voies ouvertes au public – pour que le flot de voitures
s’écoule sans difficultés et sans attente appréciable.
Les relations avec la clientèle.
Dans le cas des autoroutes à péage, les sociétés concessionnaires ne cessent
de rappeler que le péage n’est pas une taxe perçue par l’Etat, mais le paiement
d’un service dont la contrepartie est l’usage de l’autoroute dans les meilleures
conditions d’accueil, de sécurité et de confort.
Pour elles il n’y a pas des «usagers», mais «des clients». Cette approche a
des conséquences multiples et il faut analyser la tarification. La tarification en
cinq catégories répond à ce souci d’adapter le tarif au type de client. Chacun
trouve normal qu’à parcours égal, une moto paye moins cher qu’une automobile
et que celle-ci paye moins cher qu’un poids lourd à cinq essieux.
D’autant plus que les entreprises de transport routier peuvent souscrire un
abonnement annuel pour l’ensemble de leur flotte de camions qui leur
permettent de bénéficier d’un rabais variable en fonction du kilométrage
parcouru en un an.
Par ailleurs, il existe des abonnements avec ristourne pour les particuliers
pour les trajets domicile – travail.
3. Répondez aux questions d’après le texte.
1. Où se fait la perception du péage ?
2. Comment fonctionne le système fermé ?
3. Qu’est-ce que le système ouvert ?
4. En combien de catégories est divisée la tarification ?
5. A quoi sert un abonnement ?
4. Trouvez des équivalents français et russes:
1) véhicule léger
2) les entreprises
3) le paiement
4) fixe
5) égal
6) la moitié
7) le reste
a) инвестирование
b) одинаковый
c) плата
d) необходимость
e) половина
f) легковой автомобиль
g) остаток
88
8) calculer
9) l’investissement
10) la nécessité
h) считать
i) предприятия
j) фиксированный
5. Composez les phrases avec les mots suivants.
la construction, le parcours, la sécurité, une moto, une activité, le transport
routier, un procédé informatique, des abonnements, financer, s’écouler, le
kilométrage.
6. Choisissez le partennaire. Composez le dialogue en utilisant
l’information du texte.
7. Etes-vous d’accord que.
1. La perception du péage est une activité fondamentale.
2. La tarification sert à adapter le tarif au type de client.
3. Le flot de véhicule doit s’écouler sans difficultés.
4. Un procédé informatique calcule automatiquement le prix en fonction de
la distance et de la catégorie.
Argumentez votre point de vue.
8. Rendez le contenu du texte.
Texte 36
1. Lisez le vocabulaire et retenez-le:
le montant – сумма, цена
introduire – ввести, вставить
la facilité – облегчение
le compte en banque – счет в банке
circuler – ездить
des fraudes – правонарушения
l’amélioration – улучшение
urbain – городской
le stationnement payant – платная стоянка
passer – зд. проезжать
2. Lisez le texte et traduisez-le.
89
LES MODES DE PAIEMENT – LE TÉLÉPÉAGE
A l’origine le paiement s’effectuait uniquement en espèces. Mais très
rapidement, on a installé pour les péages un système ouvert, des «paniers» dans
lesquels le client jette les pièces de monnaie correspondant au prix. Le système
est reglé automatiquement pour que la barrière de péage ne se lève que si le
montant exact a été fourni.
Quelques années plus tard on a introduit le paiement par carte de crédit,
automatiquement débitée. Il suffit d’introduire sa carte dans la machine, on
reçoit instantanément un reçu et la barrière s’ouvre.
Puis on est allé plus loin encore dans la facilité de paiement : en supprimant
l’obligation de s’arrêter. Encore faut-il s’être procuré à l’avance auprès de la
société concessionnaire un badge spécial, avoir déposé une caution et donné son
numéro de compte en banque. Cela s’appelle le télépéage en français. Le
télépéage est parfaitement opérationnel dans plusieurs sociétés d’autoroutes en
France, en Italie, au Portugal, aux Etats-Unis, etc., mais avec des systèmes
indépendants.
En France les sociétés concessionnaires ont lancé un programme dis TIS
(Télépéage Inter Société) qui doit permettre de circuler avec le même badge de
télépéage à travers tout le réseau français et au-delà, peut-être sur le réseau
européen.
Il n’est pas besoin d’insister sur le défi énorme que représente la mise en
place d’un tel programme : sur le plan technique (nécessité d’une
interopérabilié), commercial (gestion des abonnements), juridique (problème des
fraudes) voire éthique (informatique et libertés).
3. Composez vos propres questions d’après le texte. Posez-les à vos
collègues.
Texte 36 (suite)
L’AUTOROUTE DU FUTUR. L’EXTENSION DU TÉLÉPÉAGE ET LES
AUTOROUTES URBAINES
A première vue, cette amélioration du mode de perception pourrait être
considérée comme un avantage mineur. A partir du moment où on peut payer le
péage par carte de crédit – comme on le fait déjà – qu’apporte de plus le fait de
passer sans arrêter. Ne s’agit-il pas finalement d’un «gadget», appréciable
certes, mais rien de plus?
En réalité, le simple fait de pouvoir passer sans s’arrêter permet d’accélérer
la cadence de passage, donc de diminuer considérablement l’emprise au sol des
gares de péage. C’est une condition quasiment indispensable si on veut réaliser
90
des autoroutes urbaines à péage. D’ores et déjà les chercheurs mettent au point
les dispositifs de communication «véhicule-sol» qui permettraient de percevoir
le péage sans même que les voies de circulations soient matérialisées au sol
comme c’est le cas actuellement aux portes de péage. C’est ce qu’on appelle le
péage rapide «multivoie».
Certains, allergiques à l’idée même de péage, craindront peut-être le pire de
ces nouveaux développements qui peuvent conduire à généraliser le péage à
l’entrée des villes comme cela se pratique en Norvège à Oslo, ou ailleurs à
Singapour. Mais n’est-ce pas une façon de rééquilibrer l’usage de la voiture en
ville, au même titre que l’a été il y a trente ans l’introduction du stationnement
payant et des paremètres ? A l’époque quel tollé de la part des citadins – et plus
encore des commerçants – lorsqu’on a installé des paremètres et des horodateurs
en ville. Qui nierait aujourd’hui que c’était la seule façon pour maintenir le
centre-ville accessible, au bénéfice finalement de tous, piétons et
automobilistes ? N’en va-t-il pas de même pour le péage urbain, où la question a
déjà été posée dans plusieurs pays et notamment aux Pays-Bas ? L’avenir le
dira.
En tout cas il faut savoir qu’un effort considérable de recherche est mené
dans le monde entier, dans l’Union européenne, aux Etats-Unis et au Japon, sur
les applications de ces techniques avancées qui concernent de façon plus
générale la télématique appliquée aux transports.
4. Donnez des équivalents français:
а) остановиться –
б) городская дорога –
в) параметры –
г) незаменимый –
д) преимущество –
е) кредитная карточка –
ж) ускорить –
з) сеть автострад –
и) взимать пошлину –
5. Trouvez l’intrus.
1.
2.
3.
4.
Le véhicule, le sol, la moto, le remorque.
Le paiement, le péage, le verre.
Les piétons, les automobilistes, les agences de police, les influences.
Les Etats-Unis, Athènes, la France, le Japon.
91
6. Trouvez dans le texte les verbes au Présent, donnez l’infinitif des
verbes et traduisez-les.
7. Trouvez des antonymes des adjectifs suivants.
Accessible, avancé, rapide, urbain, mineur, premier, spécial, éthique.
8. Répérez les mots-clés et les idées essentielles du texte.
9. Rendez le contenu du texte.
L’APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE
1. a. Lisez de petits textes et donnez les définitions de mots suivants:
Conducteur (m), sécurité routière (f), permis de conduire (m), maîtrise de
connaissances (f), livret d’apprentissage (m), formation (f), véhicule (m), frein
(m), embrayage (m), rétroviseur intérieur/extérieur (m).
b. Intitulez chaque petit texte en utilisant les titres suivants:
Programme Nationale de Formation (P.N.F.), Durée de la formation,
L’apprentissage de la conduite, Equipement des véhicules, Livret
d’apprentissage.
c. Utulisez ces mots pour faire des propositions orales décrivant
l’apprentissage de la conduite en Russie.
Texte 37
La formation des conducteurs représente un domaine d’action essentiel
pour améliorer la sécurité routière. Afin de garantir la qualité et l’homogénéité
de la formation à la conduite, les pouvoirs publics ont mis en place de
nouvelles dispositions qui modifient sensiblement l’apprentissage de la
conduite.
Ce programme présente, sous forme d’objectifs spécifiques, l’ensemble
des matières auxquelles un automobiliste doit être sensibilisé. Il couvre
l’éducation à la sécurité routière de l’âge de la maternelle à la phase de l’après
permis. L’objectif général du P.N.F. est d’amener tout conducteur à la maîtrise
de connaissances, de savoir-faire et à développer des attitudes positives par
rapport à la sécurité routière.
92
Depuis le 1 juin 1991, toute personne apprenant à conduire sur la voie
publique doit posséder un livret d’apprentissage validé par la Préfecture du
domicile. Ce livret précise pour chaque catégorie de permis le contenu, la
progressivité et le calendrier de la formation. Il permet à l’élève de suivre sa
progression et d’évaluer ses progrès au travers des étapes de synthèse. C’est
aussi un titre administratif qui justifie l’état d’apprenti conducteur en cas de
contrôle par des forces de l’ordre. Enfin, l’âge minimum requis pour détenir
un livret d’apprentissage est fixé à 16 ans.
Pour le permis B (autuomobiles), la durée de la formation est désormais
identique à celle prévue dans le cadre de l’Apprentissage Anticipé de la
Conduite, soit : 20 heures minimum. La formation à l’épreuve théorique
générale n’est pas incluse dans ces 20 heures. De plus, pour les formations aux
permis B et A (moto) l’école de conduite doit procéder à une évaluation du
niveau de l’élève pour déterminer le volume probable de la formation.
Le véhicule utilisé pour l’apprentissage de la conduite, sauf pour les
motos, doit être équipé :
- d’un double commande pour le frein et l’embrayage,
- de deux rétroviseurs intérieurs et de deux rétroviseurs extérieurs.
L’ élève conducteur doit être accompagné d’une personne titulaire depuis
au moins 3 ans du permis correspondant ou d’un formateur diplômé pour
l’enseinement de la conduite.
2. Complétez les propositions avec de fins et de commencements
convenants.
1. La formation des conducteurs représente... . 2. L’objectif général du
P.N.F. est... . 3. ...les pouvoirs publics ont mis en place de nouvelles
dispositions. 4. ...toute personne apprenant à conduire sur la voie publique doit
posséder un livret d’apprentissage validé par la Préfecture du domicile. 5. Le
livret d’apprentissage précise... . 6. L’âge minimum requis pour détenir un
livret d’apprentissage est... . 7. Pour le permis B (autuomobiles), la durée de la
formation est... . 8. ... d’un double commande pour le frein et l’embrayage, de
deux rétroviseurs intérieurs et de deux rétroviseurs extérieurs.
3. Divisez-vous en paires et parlez de l’apprentissage de la conduite
en Russie en le comparant avec celui-ci en France.
93
4. Lisez le texte supplémentaire et répondez aux questions.
1. Quelles sont deux phases de l’apprentissage de la conduite à 16 ans ?
2. Quelle phase est plus pratique ? Pourquoi ?
3. Quelle sont les différences entre L’A.A.C. et la méthode classique sur
le plan économique ?
4. Quelle sont les différences entre L’A.A.C. et la méthode classique sur
le plan de la sécurité ?
LA CONDUITE A 16 ANS
(APPRENTISSAGE ANTICIPE DE LA CONDUITE)
Cette formation comporte deux phases importantes :
1ère PHASE à partir de 16 ans : Cette phase en autoécole permet d'acquérir
les bases d'une formation plus sure en se forgeant de bonnes habitudes. Cette
attestation est délivrée par l'autoécole. Elle garantit le niveau de formation de
l'élève, c'est une sécurité pour l'accompagnateur.
2 ème PHASE durant 1 an au moins : Cette phase permet à l'élève
d'acquérir une bonne expérience de la conduite en parcourant au moins 3000 km
à côté d'un adulte expérimenté. Durant la conduite accompagnée, il est prévu
deux rendez-vous pédagogiques à l'autoécole pour évaluer les progrès et
appronfondir la formation.
L’A.A.C. : UN BILAN POSITIF
Sur le plan économique
L'A.A.C. a un coût de base à peu près équivalent à la méthode classique.
Mais le taux de réussite élevé à la première présentation au permis de
conduire pour les candidats formés par l'A.A.C. (80% contre 50% pour les
autres) permet de réaliser des économies substantielles au niveau des frais
de présentation au permis.
Et surtout, après le permis de conduire, la conduite à 16 ans permet de
réaliser des économies importantes sur l'assurance.
En effet, la surprime "jeune conducteur" est divisée par deux, soit en
général; 100% : 2 = 50%. Puis, la deuxième année, la surprime disparait
si le conducteur n'a pas été responsable d'un accident.
Sur le plan de la sécurité
A titre de comparaison, il faut savoir que lors d'une formation classique,
un élève conduit en moyenne 500 à 1000 kilomètres en leçon avant d'obtenir
son permis alors que l'élève A.A.C. aura parcouru au moins 3000 kilomètres
avant de se retrouver seul au volant.
94
Ainsi, grâce à l'expérience de la route acquise en conduite
accompagnée, les jeunes conducteurs A.A.C. ont 4 à 5 fois moins
d'accidents seuls au volant que les autres conducteurs novices dans la même
tranche d'âge.
Et cela, c'est bien le plus important!
5. Donnez les diffinitions aux mots mis en relief.
6. Faites le plan et parlez de la conduite à 16 ans.
7. Le projet : préparer le rapport sur votre expérience de la formation à la conduite ou, si vous ne l’avez pas encore, – de l’apprentissage de la
conduite classique dans notre pays.
Texte 38
1. Lisez l’article et faites son résumé (n’oubliez pas d’exprimer votre
propre opinion sur le problème).
LES 25 ETATS MEMBRES ONT ENFIN DIT OUI...
Permis européen: ça se précise !
Laborieux, l’accouchement du permis de conduire unique en Europe...
Mais cette fois, c’est fait : malgré l’opposition de cinq pays – dont la France - ,
les 25 gouvernements sont tombés d’accord sur son format, son contenuet sa
date de naissance. Objectifs : adopter un modèle unique et plastifié (pour lutter
contre la fraude) à partir de 2012. Mais chaque pays choisira le fond décoratif et
pourra inclure une puce électronique contenant des données confidentielles :
points de permis, groupe sanguin. La plastification rend théoriquement
impossible toute modification du document. Et le permis inclura divers éléments
de sécurité : hologramme, encre de couleur changeante, bande anti-photocopie.
Il sera nécessaire de faire renouveler sa carte tous les dix ou quinze ans, mais
seulement pour réactualiser la photo et l’adresse. De même, pour éviter que le
titulaire d’un permis suspendu dans un Etat membre n’aille en faire établir un
autre ailleurs, il sera créé une base de données commune. Deux petites
évolutions attendues : la conduite avec permis auto (B) d’un ensemble voiture +
caravane sera autorisée jusqu’à 4,25 tonnes au lieu dw 3.5. Quant au permis
moto (A), il ne sera accessible qu’ à l’âge de 24 ans au lieu de 21, à moins d’être
déjà titulaire d’un sésame d’une catégorie inférieure depuis au moins deux ans.
Enfin, les nostalgiques du carton rose actuel devront s’en séparer en 2032... au
plus tard !
95
2. Faites la traduction du russe en français.
ОБЩИЕ ОБЯЗАННОСТИ ВОДИТЕЛЯ
Водитель транспортного средства обязан:
Иметь при себе и по требованию сотрудников милиции передавать им
для проверки:
- водительское удостоверение на право управления транспортным
средством соответствующей категории;
- регистрационные документы и талон о прохождении государственного технического осмотра на данное транспортное средство;
- документ, подтверждающий право владения, пользования или распоряжения данным транспортным средством;
- страховой полис обязательного страхования гражданской ответственности владельца транспортного средства.
Водителю запрещается:
- управлять транспортным средством в состоянии алкогольного или
наркотического опьянения;
- передавать управление транспортным средством лицам, находящимся в состоянии опьянения, а также лицам, не имеющим при себе водительского удостоверения;
- пользоваться во время движения телефоном;
- управлять транспортным средством с нарушением режима труда и
отдыха.
3. Examinez, traduisez le tableau avec les cathégories françaises de
permis et comparez - les avec celles-ci de la Russie.
Permis
1
A
(direct)
A
Cathégories de véhicules
2
Toutes motocyclettes (puissance limitée à 73,6 kw, soit
100 cv).
Motocyclettes dont la puissance n’exède pas 25 kw soit
34 cv. Après 2 ans, passage automatique à la cathégorie
(progressif) A.
AL
AT
Motocyclettes légères :
- cylindrée n’exédant pas 125 cm³;
- puissance n’exédantpas 11kw, soit 15 cv.
Tricycles àmoteur dont la puissance est inférieure ou
égale à 15 kw et dont le poids à vide n’exède pas 550 kg.
Quadricycles lourds à moteur.
96
Age mini
3
21 ans
18 ans
16 ans
16 ans
Окончание таблицы
1
B
2
Véhicules automobiles dont le poids total autorisé en
charge (PTAC) n’exède pas 3500 kg affectés :
3
18 ans
- au transport de personnes : huit places assises au
maximum plus le conducteur : véhicules particuliers ;
- au transport de marchandises : fourgonnettes,
camionnettes. Une remoque n’entrant pas dans la
cathégorie E(B) peut être attelée.
C
Véhicules automobiles isolés affectés au transport de
marchandises ou de matériels dont le PTAC est supérieur
à 3500 kg. Une remoque dont le PTAC n’exède pas 750
kg peut être attelée.
18 ans
D
Véhicules automobiles affectés au transport de
personnes :
21 ans
- comportant plus de huit places assises, siège du
conducteur non compris.
Ou transportant plus de huit personnes en plus du
conducteur. Une remoque dont le PTAC n’exède pas 750
kg peut être attelée.
E(B)
Véhicules de la cathégorie B attelée d’une remoque dont
le PTAC n’exède pas 750 kg, si le PTAC de la remoque
est supérieur au poids à vide du véhicule tracteur ou si le
total des PTAC (véhicule+remoque) exède 3500 kg.
18 ans
E(C)
Ensemble de véhicules couplés dont le tracteur entre dans
la cathégorie C, attelée d’une remoque dont le PTAC
n’exède pas 750 kg.
18 ans
E(D)
Ensemble de véhicules couplés dont le tracteur entre dans
la cathégorie D, attelée d’une remoque dont le PTAC
n’exède pas 750 kg.
21 ans
4. L’AUDITION. Ecoutez l’histoire et faites le test.
UN PARI
Deux hommes étaient assis au café de Paris. L’un d’eux lisait un journal. Puis
il posa le journal sur la table et dit :
- « Ce journal est plein de crimes. Et notre police ne voit rien. On a beau
s’adresser à la police. Elle ne trouve rien. »
- « Vous vous trompez, cher monsieur », répondit l’autre. Je crois au
contraire, que notre police est très active. »
97
- «Vous avez tort, répliqua le premier. Et je vous le prouverai. Vous voyez
vis-à-vis de ce café la boutique de fleurs avec la voiture parquée à côté? »
- «oui?! »
- «Je m’approcherai de cette automobile, l’ouvrirai et tenterai de la voler.
Personne ne s’apercevera de rien. Et l’agent de police qui post devant cette
boutique ne verra rien. Je parie 20 F que je ferai ce vol et personne ne le
remarquera. »
- « Je suis d’accord, répondit son voisin. Faites et nous verrons qui a raison. »
Le premier se leva, sortit du café et se dirigea vers l’automobile. Il l’ouvrit
facilement avec son passe-partout, s’assit dans le salon et tourna la clef de contact.
L’autre qui resta au café regardait. Puis il se leva, s’approcha de la voiture et
demanda tranquillement :
- « S’il vous plaît, faites-moi voir votre permis de conduire et le passeport
technique de l’automobile. »
Son voisin regarda avec étonnement. Le monsieur continuait :
- « Vous vous trompez en parlant de l’inefficacité de notre police. Elle est très
active. Je suis commissaire Dubonnet et je vous arrête pour la tentative de voler ce
véhicule ! »
- « Non, répondit le premier. C’est vous qui se trompe, je suis propriétaire de
cette voiture ! »
TEST D’AUDITION
1. Choisissez la fin correcte de la proposition :
1) Des hommes étaient assis...
a) dans un bar
c) dans un café
b) dans un restaurant de Paris
d) dans un café de Paris
2) L’un d’eux lisait...
a) des revues
b) des journaux
c) un livre
d) un journal
3) Je suis commissaire Dubonnet et je vous...
a) arrête
c) arrête pour ce vol
b) arrête pour ce crime
d) arrête pour la tentative de voler
4) Vous vous trompez... notre police est...
a) active
b) trop passive
98
c) très active
d) trop active
2. Choisissez la réponse correcte :
1) Qui a conclu un pari ?
a) deux hommes
b) deux hommes et une femme
c) trois hommes
d) deux femmes
2) Quelle est la somme de pari ?
a) cent francs
b) quatre-vingt francs
c) vingt francs
d) cent-vingt francs
3. Dites « vrai » ou « faux ». Corrigez s’il le faut.
1. Le propriétaire de la voiture était content de l’activité de la police.
2. Le propriétaire de la boutique a volé la voiture.
4. Numérotez les propositions selon le texte.
Je suis propriétaire de cette voiture !
Le premier se leva, sortit du café et se dirigea vers l’automobile.
Puis il posa le journal sur la table.
Je suis commissaire Dubonnet.
RÉGLEMENTATIONS EN EUROPE
1. Qu’est-ce que vous connaissez des réglementations routières en Russie ?
2. Quelle sont les règles qui changent ?
Dans ce chapitre il s’agit de dernières différences dans les réglementations
routières de quelques pays européens.
3. Lisez et traduisez les texts suivants.
LES DIFFÉRENTES RÉGLEMENTATIONS EN EUROPE
L'Europe de la sécurité routière poursuit son harmonisation. Cela se traduit
surtout par l'adoption de textes réglementaires fixant des principes
généraux. Ainsi tous les pays ont adopté des limitations de vitesse, un taux légal
d'alcoolémie et le port de la ceinture. Mais il subsiste toujours quelques différences au niveau des conditions d'application de ces principes généraux.
99
Pays concernés:
Belgique Danemark Royaume-uni Suisse
Belgique
Les limitations de vitesse:
agglomération 50
route
90
km/h.
km/h.
autoroute
km/h.
120
ALCOOLÉMIE : 0,5
g/l
LE PORT DE LA CEINTURE DE SÉCURITÉ : obligatoire à l'avant, facultatif à
l'arrière.
LES RÈGLES DE CIRCULATION QUI CHANGENT
1. Sur autoroute, la vitesse minimale est de 70 km/h. 2. Dans les zones
résidentielles, la vitesse est limitée à 20 km/h, et le stationnement doit
s'effectuer sur des endroits réservés. 3. L'immobilisation du véhicule pour lire
une carte ou se reposer est considérée comme un stationnement. 4. Sur un
accotement, emprunté par des piétons, il faut, pour stationner, laisser un
passage d'au moins 1 mètre de large. 5. L'arrêt en double file est interdit.
6. Il est interdit de stationner à moins de : 5 mètres d'un passage pour
piétons, 5 mètres d'une intersection sans signalisation, 20 mètres d'un signal
lumineux. 7. Pour stationner, il faut laisser au moins 1 mètre d'intervalle entre
les véhicules. 8. Il est interdit de circuler avec les seuls feux de position.
Danemark
Les limitations de vitesse :
agglomération
route
autoroute
50 km/h.
80 km/h.
100 km/h.
ALCOOLÉMIE : 0,8 g/l
LE PORT DE LA CEINTURE DE SÉCURITÉ: obligatoire à l'avant,
obligatoire à l'arrière.
100
LES RÈGLES DE CIRCULATION QUI CHANGENT
- Pour tourner à droite, s’il faut traverser une piste cyclable, vous devez
toujours céder le passage aux cyclistes.
- Dans les zones résidentielles, la vitesse est limitée à 15 km/h, et le
stationnement doit s’effectuer sur des endroits réservés. Il faut s’arrêter pour
laisser passer tout les pietons.
- L’allumage permanent des feux de croisement, comme cela se pratique
déjà dans d’autres pays nordiques , devrait être rendu obligatoire prochainement.
Royaume-uni
Les limitations de vitesse :
agglomération
route
autoroute
48 km/h.
96 km/h.
112 km/h.
ALCOOLÉMIE : 0,35 g/l
LE PORT DE LA CEINTURE DE SÉCURITÉ : obligatoire à l'avant, facultatif à
l'arrière.
LES REGLES DE CIRCULATION QUI CHANGENT
- En marche normale, le conducteur doit maintenir son véhicule près du
bord gauche de la chaussée.
- Les véhicules tractant une caravane ou une remorque sont limités à : 80
km/h sur route (50 mph.);
96 km/h sur autoroute (60 mph.).
- Il est interdit de dépasser à proximité des passages piétons précédés d'une
ligne zig-zag.
101
Suisse
Les limitations de vitesse :
agglomération
route
autoroute
50 km/h.
80 km/h.
120 km/h.
ALCOOLÉMIE : 0,8 g/l
LE PORT DE LA CEINTURE DE SÉCURITÉ : obligatoire à l'avant, facultatif à
l'arrière.
LES RÈGLES DE CIRCULATION QUI CHANGENT
- Les véhicules tractant une caravane ou une remorque sont limités à : 80
km/h sur toutes les routes si la remor-que n'excède pas 1000 kg. 80 km/h sur
autoroute et 60 km/h sur route si la remorque excède 1000 kg.
- La vitesse minimale sur autoroute est 60 km/h.
-Dans les zones résidentielles, la vitesse est limitée à 20 km/h, et le
stationnement doit s'effectuer sur des endroits réservés. II faut s'arrêter pour
laisser passer tous les piétons.
-Les enfants de moins de 12 ans doivent occuper les places arrières.
A une intersection, les croisements se font par la gauch
- Il est interdit de stationner et de s'arrêter à moins de 10 m. d'un passage
pour piétons.
- Les emplacements délimités par des lignes continues rouges permettent
le stationnement avec un disque pour une durée de 15 heures (zone rouge).
- II est interdit de circuler avec les seuls feux de position.
- Les panneaux de direction autoroutiers sont à fond vert et le fond bleu est
réservé aux panneaux routiers indiquant les itinéraires principaux.
- Le numéro d'appel d'urgence est le 117.
5. Dites quelle information est vraie ou fausse.
1. Dans tous les pays le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à
l'avant, facultatif à l'arrière.
2. Les principes généraux adoptés par toute Europe concernent la
limitation de vitesse et un taux légal d'alcoolémie.
3. En Belgique l'immobilisation du véhicule pour lire une carte ou se
reposer est considérée comme un stationnement.
102
4. En Suisse et en Belgique la vitesse est limitée à 20 km/h dans les
zones résidentielles.
5. Le numéro d'appel d'urgence en Suisse est le 911.
6. Dans tous les pays le taux légal d'alcoolémie est le même.
7. En Suisse, Belgique et Danemark la vitesse maximale dans
l’aglomération est de 50 km/h.
8. Au Royaume-uni il est possible de dépasser à proximité des passages
piétons précédés d'une ligne zig-zag.
6. Complétez les propositions avec les mots convenants.
1. Sur un accotement, emprunté par des _________, il faut pour
stationner, laisser un passage d'au moins 1 mètre de large.
2. II est interdit de _______avec les seuls feux de position.
3. Les véhicules tractant une _________ou une _________sont limités à :
80 km/h sur route.
4. L'arrêt en ________file est interdit. Sur __________, la vitesse
minimale est de 70 km/h.
5. Dans les zones_____________, la vitesse est limitée à 20 km/h.
6. Les enfants de moins de 12 ans doivent occuper les places __________.
7. Le numéro d'appel __________ est le 117.
8. L'immobilisation du véhicule pour lire une carte ou se reposer est
considérée comme un ______________.
7. Faites (par écrit) la description pareille pour la Russie utilisant
les mots soulignés et puis la comparez avec selles-ci des autres etudiants.
MOYENS D’AVERTISSEMEN
1. Lisez et traduisez l’information sur plusieurs moyens pour avertir les
autres de sa présence.
Мoyens d’avertissement
On dispose de plusieurs moyens pour avertir les autres de la présence et leur
faire connaitre ce qu’on a l'intention de faire :
L'avertisseur sonore sert à signaler la présence quand on approche
d'une intersection ou d'un endroit sans visibilité. Il sert aussi à avertir si
besoin les usagers qu’on veut dépasser. Les signaux sonores doivent être
brefs et modérés. Les trompes à sons multiples, les sirènes et les sifflets sont
interdits. Il est interdit de klaxonner dans toutes les agglomérations sauf en cas
de danger immédiat.
103
Les avertissements lumineux ou "appels de phares".
La nuit, l'usage de l'avertisseur sonore est interdit sauf en cas de
danger immédiat ; on doit alors donner des avertissements lumineux ; on
fait un appel lumineux en utilisant les feux de route ou les feux de croisement, on
passe d'un feu à l'autre un bref instant pour se faire voir des autres usagers.
Les feux "stop".
Les signaux de freinage ou feux "stop" émettent une lumière rouge chaque
fois qu’on appuie sur la pédale de frein. Ils font savoir aux conducteurs qui l’on
suivent qu’on freine. On peut faire clignoter les feux "stop" par des pressions
répétées sur la pédale de frein pour attirer l'attention des usagers qui l’on
suivent.
Les indicateurs de changement de direction ou 1«»2 clignotants.
On les utilise chaque fois qu’on se prépare à changer de direction
c'est-а-dire : tourner à droite ou à gauche, changer de voie, dépasser, m'arrêter,
repartir après un arrêt ou un stationnement.
On allume le clignotant assez longtemps avant de commencer sa
manoeuvre et on réteint dès qu'elle est terminée.
Un témoin lumineux ou sonore installé sur le tableau de bord permet de
contrôler leur fonctionnement.
Les feux de détresse. En circulation, on doit utiliser les feux de détresse pour
prévenir les autres usagers :
- Lorsqu’on circule à allure fortement réduite,
- Lorsqu’on est le dernier d'une file ininterrompue en cas de
ralentissement important.
2. Complétez la proposition avec un mot convenant :
1. La nuit, l'usage de ... sonore est interdit sauf en cas de danger immédiat.
2. On doit utiliser les feux de ... pour prévenir les autres usagers lorsqu’on circule à
allure fortement réduite. 3. Les signaux ... doivent être brefs et modérés. 4. On
peut faire ... les feux "stop" par des pressions répétées sur la pédale de frein.
5. On utilise les ... chaque fois qu’on se prépare à changer de direction.
6. Il est interdit de ... dans toutes les agglomérations sauf en cas de danger
immédiat. 7. La nuit on fait un appel lumineux en utilisant les feux de route ou
les feux de ... . 8. Les signaux de freinage ou feux "stop" émettent une lumière
rouge chaque fois qu’on appuie sur la pédale de ... .
3. Répondez aux questions suivantes :
1. Quel moyen est utilisé chaque fois qu’on se prépare à changer de
direction ?
2. Quelles sont les fonction des feux de détresse ?
104
3. Quand les feux "stop", émettent-ils une lumière rouge ?
4. Qu’est-ce que permet de contrôler le fonctionnement des 1«»2
clignotants ?
5. Quel est le deuxième nom des avertissements lumineux ?
6. À quoi sert l’avertisseur sonore ?
7. Quel moyen d’avertissement est utilisé seulement dans la nuit ?
4. Utilisez l’information suivante
d’avertissement.(Travaillez en paires).
pour
parler
des
moments
SAVOIR QUAND AVERTIR
Les avertissements ne sont efficaces que s'ils sont donnés au bon moment,
c'est-а-dire ni trop tôt, ni trop tard.
a) Pour tourner dans la deuxième rue à droite :
il faut, si possible, attendre d'avoir franchi la première intersection pour
commencer à faire fonctionner le clignotant droit, de façon à ne pas faire croire
aux autres usagers qu'on a l'intention de tourner dans la première rue.
b) Pour quitter un stationnement :
on doit céder le passage aux usagers arrivant derrière; pour ne pas les
surprendre, on attend qu'ils soient à sa hauteur avant de mettre le clignotant
gauche.
L'autoroute est spécialement conçue pour une circulation plus rapide et plus sure.
La circulation se fait à sens
unique sur des chaussées (1) –
(2) séparées par un terreplein central (3). Les intersections sont supprimées
grâce à des ponts qui
ermettent aux autres routes de passer au-dessus ou endessous de l'autoroute. On
pénètre sur l'autoroute par une bretelle d'accès (4) prolongée par une voie
d'accélération (5). On en sort par une bretelle de sortie (6) précéde d'une oie de
décélération (7). Chaque chaussée est bordée d'une bande d'arrêt excède
d'urgence (8) qu'on ne peut utiliser qu'en cas de force majeure: panne ou
accident.
105
SIGNALISATIONS ROUTIÈRES
1. Lisez et traduisez l’information générale sur les signalisations
routières.
Il exist plusieurs types de signalisation routière : signalisation verticale,
panonceaux, passages à niveau, interdiction, fin d’interdiction, obligation, fin
d’obligation, indication, balises, directions routières, symboles-ideogrammes,
signalisation temporaire, signalisation horizontale, danger. Il servent à aider les
conducteurs, donnent des précisions complémentaires.
On présente ici de différentes signalisations de danger. Étudiez-les, puis
choisissez un des autres types de signalisation routière et utilisant le code de la
route préparez le rapport avec les images et la description détaillée de ses
panneaux.
SIGNALISATIONS DE DANGER
Ces panneaux imposent une vigilance spéciale avec un ralentissement adapté à la nature du danger.
Les triangles sont une signalisation avancée placée assez loin avant le début de
la zone dangereuse : environ 150 m en rase campagne, 50 m en agglomération.
Virage à droite
Avant d'aborder le virage, adapter sa vitesse à la visibilité.
Virage à gauche
Succession de virages dont le premier est à droite
Série de deux ou trois courbes.
T 500m
Succession de virages dont le premier est à gauche
Le panonceau indique une série de courbes successives sur 500 m.
Débouché sur un quai ou une berge
La nuit on risque de confondre la surface de l'eau avec la chaussée.
Pont mobile
La circulation peut être interrompue par une barrière et des feux rouges.
106
Chaussée particulièrement glissante
La chaussée est encore plus glissante quand il pleut.
Vent latéral
Endroit où souffle fréquemment un vent latéral violent. Attention aux écarts
de direction.
Risque de chute de pierres ou de présence de pierres tombées sur la route
Souvent une signalisation interdit l'arrêt et le stationnement.
Rétrograder pour utiliser le frein moteur. 10 %
parcourant 100 m. on
signifie qu’en
Débouché de cyclistes ou cyclomotoristes venant de droite ou
de gauche
Panneau placé à proximité des sorties d'usine, au débouché des
pistes cyclables...
Annonce de feux tricolores
Ce panneau est surtout employé quand la présence de feux tricolores
risque de surprendre l'usager. Il est souvent complété par un feu jaune
clignotant placé au sommet du triangle.
Endroits
fréquentés par les enfants
Ce panneau est implanté à proximité des écoles, des terrains de jeux,
des colonies de vacances.
Passages
d'animaux
domestiques
Le symbole représente l'animal qu'on risque davantage de rencontrer.
Passage de cavaliers
Débouché de cyclistes ou cyclomotoristes venant de gauche seulement
107
Traversée d'une aire de danger aérien
La circulation routière peut être interrompue par des feux rouges clignotants
au moment du décollage ou de l'atterrissage des avions.
On passe toujours derrière les piétons, en laissant un intervalle d'au
moins 1 mètre.
Passage
d'animaux
sauvages
Ce panneau se rencontre surtout dans les régions boisées. Les animaux
sauvages se déplacent la nuit de préférence.
Autres dangers pour lesquels il n'existe pas de panneaux correspondants
Un panonceau précise souvent ia nature du danger.
Circulation dans les deux sens
Contrairement aux autres panneaux de danger le signal est placé à
l'endroit même où la circulation se fait à double sens.
TEST
LE CODE DE LA ROUTE
1. Quelle est la limite de vitesse en agglomération ?
2. Quelle est la couleur de fond des panneaux autoroutiers ?
3. Quel est le nombre maximal de points que peut comporter le
permis de conduire ?
4. A quoi correspondent les deux derniers numéros sur les plaques
minéralogiques ?
5. Quel est le taux d’alcool dans le sang maximum autorisé pour
pouvoir prendre le volant ?
6. Les airbags sont-ils obligatoires dans les voitures récentes ?
7. De quand datent les premiers radars automatiques, 2003 ou 2005 ?
8. Quel permis faut-il pour conduire une motocyclette ?
9. A partir de quel âge un enfant peut-il voyager à l’avant du
véhicules ?
10. Combien d’heures de conduite faut-il prendre au minimum pour
pouvoir passer le permis de conduire ?
108
11. A quelle fréquence ont lieu les contrôles techniques des véhicules
de plus de 4 ans ?
12. Quelles sont la forme et la couleur des panneaux de danger ?
13. Quel organisme informe les usages des conditions de circulation ?
14. Quels feux est-on invité à allumer quand on circule de jour hors
agglomération ?
15. Le retroviseur côté passager est-il obligatoire ?
16. Combien de points perd-on pour excès de vitesse compris entre 20
et 30 km/h ?
17. Quel est l’âge requis pour pouvoir s’inscrire à la conduite
accompagnée ?
18. Quelle est la couleur de fond des panneaux indiquant les lieuxdits ?
19. La roue de secours est-elle obligatoire ?
20. De quoi est-on coupable si l’on continue de rouler après avoir
provoqué en accident ?
21. Quelles sont les couleurs du panneau de stationnement interdit ?
22. Que signifie le « A » que doivent porter les véhicules des jeunes
conducteurs ?
23. Est-on autorisé à téléphoner en voiture si l’on possède un kit
« mains libres » ?
24. Combien de temps faut-il pour récupérer tous ses points si l’on n’a
pas commis de nouvelle infraction ?
25. Depuis 1996, quelle est la couleur des plaques d’immatriculation à
l’arrière ?
26. Dans quel sens doit-on emprunter les ronds-points ?
27. Les assurances automobiles sont-elles obligatoires ?
28. Quels feux doit-on allumer si l’on immobilisé sur l’autoroute ?
29. Combien de temps dure la periode probatoire pour les jeunes
conducteurs, hors AAC, 1 ou 3 ans ?
30. Combien de points perd-on pour conduire en état d’ivresse ?
31. Quelle est la vitesse maximum autorisé lorsqu’on roule avec les
pneus cloutés, 60 ou 90 km/h ?
32. Quelle est la couleur de fond des panneaux de travaux ?
33. Quel permis faut-il pour conduire en véhicule de moins de 10
places ?
34. Les cyclomoteurs neufs doivent-ila être immatriculés ?
35. Les sièges pour les enfants de moins de 13 kg doivent-ils être
placés face ou au dos à la route ?
36. Quand on a perdu tous ses points, au bout de combien de temps au
minimum peut-on repasser son permis ?
37. Quelles sont la forme et la couleur des panneaux d’obligation ?
109
38. Quelle est la vitesse maximum autorisée sur autoroute ?
39. Quelle mesure financière récente aide les jeunes à payer leur
permis de conducteur ?
40. Quel marquage au sol indique un « stop » ?
Réponses
1. 50 km/h. 2. bleu. 3. 12. 4. Au département. 5. 0,4 g/l. 6. Non. 7. 2003. 8. Le
permis AL (125) ou A. 9. 10 ans. 10. 20 heures. 11. Tous les 2 ans.
12. Triangles blanc encadrés de rouge. 13. Bison futé. 14. Les feux de croisement. 15. Non. 16. 2 points. 17. 16 ans. 18. Bleu marine. 19. Non. 20. Le délit
de fuite. 21. Bleu et rouge. 22. Apprenti. 23. Oui. 24. 3 ans. 25. Jaune.
26. Dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. 27. Oui. 28. Les feux de
détresse. 29. 3 ans. 30. 6. 31. 90 rm/h. 32. Jaune. 33. Le permis A. 34. Oui.
35. Au dos à la route. 36. 6 mois. 37. Circulation sur fond bleu. 38. 130 km/h.
39. Le permis à 1 euro par jour. 40. Une ligne blanche perpendiculaire à la route.
Библиографический список
1. Редозубов, К.Н. Технический перевод в школе: учеб. пособие для учащихся
XXI кл. шк. с углубл. изуч. фр. яз. / К.Н. Редозубов. – 3-е изд., дораб. – М.: Просвещение, 1991.  192 с.
2. Энциклопедия для детей / гл. ред. М.Д.Аксенова.  М.: Аванта+, 2000.  Т. 14:
Техника.– 688 с.
3. La langue française. Bimensuel pédagogique. № 15, Août, 2006.
4. Voitures. Prestige. № 37. Изд-во: Hachette. France. 2006.  134 c.
5. Voitures. Prestige. № 38. Изд-во: Hachette. France. 2006.  134 c.
6. Code rousseau de la route. Rousseau diffusion. Lyon. Imprimé en C.E.E. 2004. – 271 c.
7. La sécurité routière dans les disciplines au collège. Imprimerie Nationale. Dépot
légal : 3 trimestre 2004.
8. www. lefigaro.fr.
9. www.ouest-france.fr.
10. www. lemonde.fr.
11. www.rmcinfo.fr.
12. www.flp.sk.
13. www.france.diplomatie.fr/label_france.
110
Оглавление
Les routes de ľHistoire……………………………………………......................4
Véhicule automobile. Moteur à explosion……………………….......................49
Autoroute et sécurité…………………................................................................67
Ľ apprentissage de la conduite …………………………...................................92
Bibliographie ………………………………....................................................110
111
Учебное издание
Ирина Николаевна Авилкина,
Наталья Владимировна Веденева,
Оксана Алексеевна Гололобова,
Инга Витальевна Иванова
AUTOMOBILE
Учебное пособие
по французскому языку
для студентов факультета АТ,
обучающихся по специальности
«Автомобили и автомобильное хозяйство»



Редактирование и компьютерную вёрстку
выполнила Т.И. Кукина



Подписано к печати 23.03.09
Формат 6090 1/16. Бумага писчая
Оперативный способ печати
Гарнитура Times New Roman
Усл. п. л. 7,0, уч.-изд. л. 5,6
Тираж 400 экз. Заказ № 35
Цена договорная



Издательство СибАДИ
644099, г. Омск, ул. П. Некрасова, 10
Отпечатано в подразделении ОП издательства СибАДИ
644099, г. Омск, ул. П. Некрасова, 10
112
113

Documents pareils