Livret d`accueil - Commandant de Laubier

Commentaires

Transcription

Livret d`accueil - Commandant de Laubier
livret d’accueil
de la base aérienne 901
de Drachenbronn
Le mot du colonel
Bienvenue en Alsace du Nord,
Vous allez découvrir une magnifique région chargée d'histoire et
vous bénéficierez d'un environnement tout à fait exceptionnel qui
favorisera votre insertion et celle de votre famille.
La Base aérienne 901 « Commandant de Laubier » est un élément
essentiel du dispositif national de sûreté aérienne. Les personnels
civils et militaires oeuvrent avec enthousiasme pour armer, mettre
en œuvre et soutenir des installations techniques modernes et
performantes.
Vous trouverez dans ce guide les informations vous permettant de
préparer votre affectation dans les meilleures conditions possibles.
Dans l'attente de vous rencontrer à Drachenbronn, je vous assure
que l'ensemble du personnel de la base fera tout son possible pour
vous offrir le meilleur accueil.
HÉRALDIQUE DE L’INSIGNE DE LA BASE
Le poing du contrôleur, sur le fond de scope
radar, prêt à lancer le rapace, symbole de l’avion
intercepteur, vers sa cible.
LE DRAPEAU DE LA BASE
La 38ème escadre aérienne appartenait au groupement
de bombardement n°10 lorsqu’elle a été dissoute le
12 novembre 1942. Le groupement ayant surtout
opéré au cours de la Bataille de France, dans le Nord
Est, la garde de son drapeau a été confiée à la Base
aérienne 901 de Drachenbronn le 1er septembre 1961.
BIENVENUE
La Base aérienne est
implantée sur le département
du Bas-Rhin à 60 km au nord
de Strasbourg et à 10 km de la
frontière allemande. Elle
utilise l’infrastructure d’un
des plus gros ouvrages de la
Ligne Maginot : le
«Hochwald».
L’isolement géographique de
la base est compensé par la
proximité de grandes villes
comme Haguenau (35000
hab.) ou Wissembourg (7500
hab.) qui contribuent à la
qualité de la vie.
Plan de la Base
BASE AERIENNE 901
ZONE VIE
Foyer
Régulation transport
Parking véhicules
militaires
Soutien Personnel
DRH
DFM
Héliport
Station
carburants
EEP
Mess mixte
Service
des
sports
Bureau logements
Service hébergement
ESTC
SMC
DEMIC
ESRT
CINEMA
SI
LC2
Mess mixte
(annexe officiers)
Agence
postale
Section se sécurité base
Permanence commandement
Services
techniques
ESIE
ESIS
T2
T5
PC Base
Chef de
cabinet
SRP
LC3
LC5
LC4
T4
Hôtel
officiers
T3
T1
Gendarmerie
ENTRÉE BASE
Service Photo
Mutuelle
Service social
Bureau prévention
Service médical
Base Aérienne 901 “Commandant de Laubier” - DRACHENBRONN
Présidents de
Catégories et CFM Air
Cabinet Commandant de Base
0B.901
Ltt Martin
Chef de cabinet
25877
Adc Simon
Chef SMI
25872
Service
médical
50.901
Adc Richart
Chef SSI
25911
Asp Cousin
Chef SCG
23811
Mlle SéziSubercazes
Chef SRP
25888
Soutien Technique
2A.901
Cdt Durand
Médecin chef
22510
Lcl Rempp
Chef ST
22602
Cdt Filippi
Chef ST Adjoint
25962
Maj Martin
Cdt de l’ESTC
25935
Maj Cuisiat
Cdt de l’ESRT
22603
Sgc Trésorier
Chef SSB
23810
Commandant la base
Lcl Le Bars
22620
Commandant en second
et
Adjoint Forces
22501
Col (R) Fouchard
ORAB
25894
Soutien Personnel
3A.901
Cre Cdt Olland
Chef SP
22648
Cne Gabastou
Chef DRH
22630
Ltt Hennebicque
Chef DFA
25898
Maj Gonce
Chef DRL
25920
Sgc Cassignol
Infirmier
Major
25940
Ltt Thoreau
Cdt de l’ESIE
25947
Adc De Smet
Chef DEMIC
24073
Adc Sachs
Cdt de l’ESIS
25970
Adj Schott
Chef DEMIP
25838
Lcl Weyl
Président des
Officiers
22613
Colonel Lafond
Ltt Souberbielle
Chef BFR
25910
Adj Giovanetti
Chef SMC
25897
Adj Hoffmann
Gérant du mess
25918
Centre de Détection
et de Contrôle
05.901
Lcl Verdier
Cdt du CDC
22640
Lcl Vivier
Cdt en second
24311
Lcl Weyl
Chef OPS
22613
Lcl Chastang
Chef du CCS
22639
Cdt Landon
Cdt l’EO1
24185
Cne Levêque
Cdt en second l’EO1
24185
Adc Parmentier Mme Van Gyseghem
Chef BGA
Assistante Sociale
22601
25884
Mlle Waxin
Chef BPB
25883
Clc Noury
Maj Gautier
Président des Président des MDRE et
Sous-Officiers représentant CFM Air
25819
24184
M. Vuylsteke
OSSIB
23748
Escadron des Systèmes
Escadron
d’information
de Protection
et de communications
33.301
1J.901
Cdt Leichtnam
Cdt de l’ESIC
22617
Cne Waltner
Cdt en second l’ESIC
22505
Maj Cadet
Chef BT
22611
Maj Dufour
Chef COSIC
22552
Cne Cauwet
Chef DSI
25834
Ltt Cannac
Chef DSC
22615
Maj Vaucher
Cdt l’EEP
25913
Adc Danancier
Chef Cellule BOIL
24381
M. Engel
Délégué FO
25856
Adc Bouffard
Chef BAP
23825
Adc Duhem
Chef Bureau Finances
25896
Aumôniers
Mme Drouin
Chef bureau
hébergement
25917
Cdt Saroch
Cdt l’EO2
24126
Cne Bassou
Cdt en second l’EO2
24126
Adc Facheris
Chef DISSIC
22507
M. Drouard
Représentant UNSA
23928
Père Koch
Aumônier
catholique
@:
Pasteur Mall
Aumônier
protestant
Rabbin Hoenel
Aumônier
israëlite
Imam Kichaoui
Aumônier
musulman
Mlle Olland
Chef BPC
25903
Adc Diette
Chef BAU
24008
Cdt Gallait
Cdt l’EOTS
25811
Cne Nachon
Cdt en second l’EOTS
23931
: 03.88.94.58.00 + Numéro de poste
:
Base aérienne 901
99, rue du camp
BP 10001 Drachenbronn Birlenbach
67167 Wissembourg Cedex
Présidents de catégorie
LE PRÉSIDENT
DES OFFICIERS
LE PRÉSIDENT
DES SOUS-OFFICIERS
LE PRÉSIDENT
DES MILITAIRES DU
RANG ENGAGÉS
Lcl WEYL Eric
Tél : 03.88.94.58.12
ou poste 25812
Maj GAUTIER Jean-François
Tél : 03.88.94.58.76
ou poste 25876
Clc NOURY Franck
Tél : 03.88.94.58.00
ou poste 25819
LE VICE-PRÉSIDENT
DES OFFICIERS
LE VICE-PRÉSIDENT
DES SOUS-OFFICIERS
LA VICE-PRÉSIDENTE
DES SOUS-OFFICIERS
LA VICE-PRÉSIDENTE
DES MILITAIRES DU
RANG ENGAGÉS
LA VICE-PRÉSIDENTE
DES MILITAIRES DU
RANG ENGAGÉS
Cne GABASTOU Pierre
Tél : 03.88.94.59.02
ou poste 22630
Maj MICHEL Jean-Pierre
Tél : 03.88.94.39.58
ou poste 23958
Adc DUHEM Christine
Tél : 03.88.94.59.51
ou poste 25951
Clc ROTH Mélanie
Tél : 03.88.94.58.00
ou poste 23868
Clc RISCH Cynthia
Tél : 03.88.94.58.10
ou poste 24104
Votre adresse sur la base
Grade et nom
Unité-service
Base aérienne 901
99, rue du camp
BP 10001 Drachenbronn Birlenbach
67167 Wissembourg Cedex
No téléphone : 03.88.94.58.00
Historique de la Base aérienne 901
“Commandant de Laubier”
Sans piste ni avion, la Base aérienne 901 est née de la reconversion d’un ouvrage de la Ligne Maginot
pour répondre à un impératif de défense aérienne.
Bloc 12 des avants ouest
Biographie du
Commandant Jean-Dieudonné de LAUBIER
Le commandant Jean Dieudonné de LAUBIER est né à Saint Meloir Des Ondes, dans le
département d'Ille-et-Vilaine, le 17 juin 1897. Engagé volontaire le 26 octobre 1914,
pour la durée de la guerre, il sert dans l'Artillerie. Il termine la Première Guerre
mondiale comme sous-lieutenant. Démobilisé le 19 octobre 1919, il intègre l'école de
Saint-Cyr le 1er octobre 1921. À l'issue de sa formation, en 1923, le lieutenant de
LAUBIER choisit l'Aviation. Il rejoint le 32ème puis le 11ème Régiment d'aviation de
Metz.
Breveté observateur, puis pilote en mai 1924, il est affecté au 12ème puis au 11ème
Régiment d'aviation. Promu capitaine en juin 1929, il prend le commandement d'une
escadrille en 1935. Affecté en octobre 1936 à la 38ème Escadre, il commande le groupe de
bombardement. Le 15 mars 1939, il est promu commandant.
En septembre 1939, le commandant a 42 ans. Affecté au Centre d'instruction de la
Chasse à Caen, il écrit au Ministère de l'Air pour être maintenu dans l'Aviation de
bombardement.
Le 9 janvier 1940, le commandant de LAUBIER est nommé à la tête du
Groupe de Bombardement 2/34, équipé de bimoteurs AMIOT 143 lents
et lourds.
Le 10 mai 1940, les Allemands déclenchent l'offensive. Le colonel
FRANCOIS, commandant la 34ème Escadre, stigmatise ses hommes par
ces paroles : « C'est un nouveau VERDUN. Il faut arrêter l'ennemi coûte
que coûte ».
Le 14 mai, quelques équipages sont désignés pour une mission de bombardement : mission de sacrifice,
car les « poussifs » AMIOT 143 ne pouvaient être raisonnablement utilisés que pour des vols de nuit. Mais
l'ordre est formel : les allemands ayant franchi la Meuse à Sedan, il faut à tout prix couper les ponts pour
stopper leur progression. A 11 H 30, deux avions du Groupe 2/34 décollent, chargés de bombes, aux côtes de
trois avions du Groupe 1/34. L'AMIOT 143 n° 56 (LTT VAUZELLE, SGC OCCIS, SGT ANKAOUA, SGT
GELLY, SGT OEILLARD) roule au sol quand le commandant de LAUBIER se précipite, fait arrêter l'avion,
donne l'ordre au SGT OEILLARD de descendre et prend la place du deuxième
pilote bombardier… Les bombes sont larguées. Il est treize heures. La Flak
ennemie forme alors un tir de barrage : l'avion est touché. Les sergents GELLY
et ANKAOUA sautent en parachute : ils sont faits prisonniers. Le sergent-chef
OCCIS saute aussi mais se tue, son parachute ne s'étant pas ouvert. Le
commandant de LAUBIER et le lieutenant VAUZELLE meurent dans
l'explosion de leur appareil qui percute le plateau surplombant Sedan.
Ce 14 mai, le commandant de LAUBIER ne devait pas voler : il rentrait de
mission, avec un avion indisponible. Mais il ne se sentit pas le droit d'envoyer
les hommes de son groupe se faire tuer, sans prendre les mêmes risques qu'eux.
Il donna ainsi, comme allait le faire le 18 mai le lieutenant-colonel DAGNAUX
de cette même 34ème Escadre, en choisissant de voler en toute connaissance de
cause, l'exemple le plus accompli de chef.
La période Maginot :
Dès 1919, le traité de Versailles, à peine signé, les responsables
politiques et militaires de la France songent à mettre le pays à
l’abri de nouvelles invasions.
Bien protégée par des obstacles naturels au Sud-Est, la France
en est dépourvue à l’Est où se concentre traditionnellement
les voies d’invasion. Il est décidé d’y remédier en
construisant de gros ouvrages bétonnés au Nord-Est et des
petites casemates sur la frontière naturelle du Rhin. Ainsi
née la “Ligne Maginot” dont les travaux débutent à la fin
de 1929. L’un des ouvrages géants de la Ligne, capable
d’abriter 1200 hommes, est creusé dans le massif du
Hochwald, à proximité du village de Drachenbronn.
Construit entre 1929 et 1935, il est le plus puissant
d’Alsace.
Il comporte : 11 blocs actifs, des tourelles, des casemates
d’infanterie, 3 blocs d’entrée et un fossé anti-char. Malgré les
attaques massives de l’aviation allemande, l’ouvrage n’est que
très peu endommagé et reste invaincu jusqu’à la fin des hostilités.
Installation d’une base radar :
En 1946, une étude est lancée concernant la création d’une station radar
destinée à couvrir la vallée du Rhin. En 1952, le choix de l’Armée de
l’air se porte sur le site de Drachenbronn qui bénéficie à la fois d’une
situation géographique privilégiée et de la capacité de protection
exceptionnelle qu’offre l’ouvrage du Hochwald.
Ainsi est née la vocation de “défense aérienne” du site de Drachenbronn.
Depuis, la base n’a cessé d’évoluer pour s’adapter aux besoins
opérationnels.
En 1957, la Station Maître Radar (SMR) 50/921 est mise en service.
En 1960, le Groupement de Contrôle Tactique Aérien n°451 (GCTA)
s’installe sur le site. La Base aérienne 901 est créée : elle reprend
l’insigne de cette unité.
La station de Drachenbronn est la première en 1964 à être équipée en
matériel “VISU II” - premier Système de Transmission et de Recueil des
Informations de Défense Aérienne (STRIDA II). De 1963 à 1966, la base
participe au système de défense aérien de l’OTAN avec la mise en place
du Centre d’Opération de Secteur 4, dépendant de la 4ème force aérienne
tactique alliée (4ème ATAF).
Des missions multiples :
En 1977, la base se voit confier le Centre d’Instruction des Fusiliers Commandos de l’Air (CIFC 20/301) : cette
unité est dissoute le 31 juillet 2000, après l’arrêt de la conscription.
En 1984, le Centre de Détection et de Contrôle 05.901 est rénové en matériel VISU IV - STRIDA de 4ème génération.
Ainsi, il reprend la prééminence dans la Région Aérienne Nord-Est.
En 1994, dans le cadre des restructurations majeures entreprises par l’Armée de l’air, le Centre Opérationnel de
Zone Nord-Est (COZ.NE), implanté depuis 1995 à Drachenbronn, est dissout.
La mission de cette unité est reprise par le COZ Nord de Cinq-Mars-La-Pile. A la même époque, les Eléments Air
Français Stationnés en Allemagne sont rattachés à la base.
En 1998, le Centre de Coordination et de
Sauvetage (CCS) est créé. Il est chargé de
rechercher et de secourir des aéronefs, civils ou
militaires, en difficultés. Il est constamment en
relation avec les préfectures, les gendarmeries et
tous les services de secours concernés en cas de
crash aérien.
Le 26 novembre 2007, la VISU V est inaugurée
faisant de Drachenbronn un des sites les plus
modernes d’Europe.
Le musée Pierre Jost :
C’est un musée militaire privé. Il est consacré à la Ligne Maginot, et
plus particulièrement, à l’histoire de l’ouvrage du Hochwald.
Ce musée rassemble de nombreuses photographies (construction de
l’ouvrage, occupation de l’ouvrage par les troupes françaises et
allemandes, reddition de l’ouvrage...), de matériels (canons, fusils
mitrailleurs, uniformes...), de cartes...
Il est ouvert exceptionnellement chaque année lors des Journées
Patrimoine.
La BA 901 en quelques dates
1952
Le site de Drachenbronn est retenu pour l’implantation d’une station radar.
1957
Mise en service de la station radar.
1960
Naissance de la BA 901.
1964
Première station radar en France à être équipée
en matériel VISU II.
1984
La station est entièrement rénovée et équipée
de matériel VISU IV.
1977
Création du C.I.F.C.
1986
Installation du Bureau Général de l’Alerte.
1994
Rattachement des Éléments Air Français Stationnés en Allemagne.
1998
Création du Centre de Coordination et de Sauvetage.
2000
Dissolution du C.I.F.C.
2007
La station est entièrement rénovée et équipée
de matériel VISU V.
Les missions principales
et unités de la BA 901
Le Centre de Détection et de Contrôle
(CDC 05.901)
Le CDC assure la surveillance aérienne
générale :
! la police du ciel,
! l'entraînement aux missions de combat,
! le contrôle en route,
! la recherche et sauvetage, grâce au
Centre de Coordination et de Sauvetage
(CCS)
! élaboration et diffusion de l’alerte
radioactive, par l'intermédiaire du Bureau
Général de l'Alerte (BGA).
! il est également responsable de
l'instruction initiale des contrôleurs et des
opérateurs, et de l'instruction de
progression des autres personnels.
L’Escadron des Systèmes d’Information
et de Communications (ESIC 1J.901)
L'ESIC est chargé de fournir l'appui électronique et le soutien logistique associé au profit
des organismes implantés sur la Base aérienne 901, et aux unités rattachées, à savoir :
! la mise en oeuvre et le soutien des systèmes de surveillance, d'information et de
communications,
! la sécurité des systèmes d'information et de communications (SIC),
! la coordination des installations, du fonctionnement et de la sécurité des SIC,
! le soutien SIC d'unités stationnées en Allemagne.
Le Soutien Technique (ST 2A.901)
Le Soutien technique a pour mission d'améliorer l'efficacité, l'efficience et la maîtrise des risques de toutes les activités
«Sol» liées à la fonction technico-logistique. Il exerce une autorité fonctionnelle sur toutes les unités de la Base aérienne
901, ou rattachées à celle-ci, détenant ou mettant en œuvre des matériels techniques. Il est composé de 5 unités :
! le Commandement du Soutien Technique (CST) 2A.901,
dont le rôle est de coordonner l'ensemble des activités
techniques et logistiques des unités chargées du soutien ,
! l'Escadron de Soutien Technique Commun (ESTC) 2B.901
dont la mission principale est la maintenance et la réparation
des matériels roulants et d'environnement ainsi que la gestion
de l'armement,
! l'Escadron de Soutien du Ravitaillement Technique (ESRT)
2C.901 en charge de l'ensemble du soutien logistique de toutes
les unités ,
! l'Escadron de Soutien de l'Infrastructure et de l'Energie
(ESIE) 2D.901 qui traite de l'infrastructure et de la gestion du
domaine de la base et qui assure la fourniture de l'énergie et des
fluides,
! l’Escadon de Sécurité Incendie et Sauvetage (ESIS) 1H.901
a pour mission :
- les premiers secours (incendie, médical...),
- prévention des risques,
- formation du personnel de la base sur le plan de la sécurité.
L’Escadron de Protection (EP 1G.901)
Composé de fusiliers commandos et de
maîtres-chiens, l'Escadron de protection
assure la protection des personnels, des
matériels et de l'ensemble des îlots de la
base aérienne.
! intervention et protection en cas
d’accident d’aéronef,
! détachements extérieurs,
! renforts de protection et d’encadrement,
! maintien en condition opérationnelle.
Le Service Médical (SM 50.901)
Le service médical a de nombreuses prérogatives. En effet, ses missions sont :
 assurer le soutien des forces : médecine de
soins, médecine d'expertise : VSA, départs
OPEX,
 mission de santé publique : suivi vaccinal
du personnel, participation à la surveillance
des grandes épidémies et aux programmes
nationaux de dépistage des cancers,
 détermination de l'aptitude des personnels
à l'engagement,
 médecine de soin des familles des
militaires,
 médecine d'urgence : assurer la
médicalisation des interventions au sein
de la base pour secours à personne.
Le Soutien Personnel (SP 3A.901)
Le soutien personnel est chargé d'assurer le soutien administratif, financier et de l’homme sur la BA 901.
Le chef de soutien personnel exerce des missions de
contrôle de l’administration via le bureau gestion
contrôle (BGC), et des missions de conseil dans tous
les domaines juridiques via la section d’assistance
juridique (SAJ).
La Division des Ressources Humaines (DRH) a en
charge la gestion et l'administration du personnel
militaire et civil de la base.
La Division Finances Matériels (DFM) assure le
soutien financier et en matériel commissariat de la
Base aérienne 901 et des unités extérieures rattachées.
Enfin, la Division Restauration Logement (DRL) a en
charge la restauration des personnels militaires et
civils affectés sur la base et de passage, l'hébergement
des personnels et la gestion du parc des logements
domaniaux.
La brigade de Gendarmerie de l’Air (BGA)
La Brigade de Gendarmerie de l'Air réalise des missions de contrôle des accès, de
surveillance générale et de recherche du renseignement. Elle intervient
également en matière de police judiciaire, de police administrative et de police
militaire.
Les autres unités :
Le Bureau Métrise des Risques (BMR) est chargé d'animer, de coordonner et de surveiller les
actions relatives à l'hygiène, la sécurité et les conditions de travail, la protection de l'environnement, la
prévention incendie, la prévention routière et la sécurité des systèmes informatiques.
Le Bureau Social est placé sous l'autorité d'une assistante sociale qui assure le soutien de proximité des
personnels et de leurs familles, coordonne les actions et effectue des expertises sociales des situations.
Les autres unités
La RACE
(Représentation Air auprès du Corps Européen) stationnée à Strasbourg.
Les Éléments Air Stationnés en Allemagne
Les missions secondaires
• Deux Centres d’Instruction et d’Information des Réserves l’Armée de l’Air (CIIRAA) : celui de Drachenbronn
et celui de Strasbourg qui a été rattaché à la base après la fermeture de la Base aérienne d’Entzheim.
• Un Centre de Vacances pour Jeunes (CVJ) relevant de l’Action Sociale des Armées.
Les centres d’instruction et d’information
des réserves de l’armée de l’air
Le bureau du CIIRAA de la Base aérienne 901
Tél. : 03.88.94.58.70
MTBA : 8119015894
Le CIIRAA de Strasbourg avec sa salle des traditions
consacrée à l’ancienne Base aérienne d’Entzheim.
Formalités administratives
LE BUREAU ADMINISTRATION PERSONNEL
Pensez à effectuer les formalités administratives dès votre arrivée sur la Base aérienne 901
Veuillez vous munir de toutes vos pièces administratives
- carte de sécurité sociale
- cartes d'identité militaire et civile
- permis
- cartes SNCF
- des photos d'identité civiles et militaires
- un relevé d'identité bancaire ou postal
afin de pouvoir effectuer les prises en compte.
CHEF B.A.P : 23825
RÉMUNÉRATION – PENSION : 23 803
ACCUEIL B.A.P. : 35
LA SECTION CONDITION DU PERSONNEL
La fonction "condition du personnel" est désormais incontournable dans une politique moderne des ressources
humaines.
La section "condition du personnel" constitue le point d'accueil du personnel militaire, civil ainsi que de leur famille
vis-à-vis des fonctions transverses dont la responsabilité incombe aux services de la base aérienne : service social,
conseiller juridique, emploi des conjoints, bureau logement....
Elle est chargée également de faciliter, proposer et coordonner les actions dans le domaine des conditions de vie
professionnelle et familiale.
Entre outre, le personnel de cette section relaie l'action du commandement dans les domaines de l'aide au personnel et à
sa famille dans le cadre de :
- l'accueil des nouveaux affectés,
- le logement,
- l'aide au départ,
- le soutien dans la durée des blessés et malades,
- l'aide aux familles des militaires en Opex,
- l'aide aux parents.
Elle dispose également de la documentation concernant le comité social, les différentes associations 'ARIA, ADO,
IGESA...). Vous y trouverez aussi de petits guides régionaux.
LE BUREAU SE SITUE AU LC1 (voir plan de la base)
Vous pouvez joindre la section du personnel au 811.901.59.93 ou au 03.88.94.59.93
Établissements scolaires
ENSEIGNEMENT PRIMAIRE
DRACHENBRONN-BIRLENBACH:
LEITERSWILLER :
École maternelle :
Cité cadre sud
tel : 03.88.94.51.09
École primaire:
8, rue Louis Philippe KAMM
tel : 03.88.94.50.65
Le ramassage est assuré par minibus.
École primaire
46, rue de l’église
tel : 03.88.80.53.92
LEMBACH :
Groupe scolaire, 10 rue des écoles
École maternelle : 03.88.94.21.59
École primaire : 03.88.94.21.57
SCHOENENBOURG :
École primaire
11, rue des tilleuls
tel : 03.88.54.75.08
SOULTZ-SOUS-FORÊTS :
École élémentaire
05, rue des écoles
tel : 03.88.80.41.73
Établissements scolaires
ENSEIGNEMENT SECONDAIRE
SOULTZ-SOUS-FORETS :
WISSEMBOURG :
Collège d’enseignement secondaire d’état,
40 rue de Seltz
tel : 03.88.80.43.72
Collège d’enseignement secondaire d’état
rue des 4 vents
tel : 03.88.94.11.67
Lycée enseignement général technologique
professionnel,
7, rue du lycée
tel : 03.88.54.17.00
Lycée et collège :
Vous devez retirer une autorisation d’inscription auprès du chef de l’ancien établissement.
Université :
Vos enfants doivent demander le transfert de leur dossier au secrétariat de leur faculté d’origine.
La cité sud dépend du collège et du lycée de Wissembourg. Un ramassage scolaire par bus est mise en
place gratuitement pour les enfants jusqu’à 16 ans.
Sur le site internet
de la ville de Haguenau
www.ville-haguenau.fr
Accueil>Vivre à Haguenau>Scolarité et formation>
Etablissements scolaires
VOUS AVEZ LA POSSIBLITÉ DE CONSULTER LES DIFFÉRENTS
ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES (LES MATERNELLES, LES
ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES, LES COLLÈGES, LES LYCÉES AINSI
QUE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR).
Vous pouvez également télécharger les différentes demandes
d'inscription.
LA GARDE DES ENFANTS
VOUS ÊTES A LA RECHERCHE D'UNE ASSISTANTE
MATERNELLE AGRÉÉE.
N’hésitez pas à contacter la Section condition du personnel qui détient
des listes d’assistantes maternelles régulièrement mises à jour.
Vous avez aussi la possibilité de consulter le site suivant :
www.mon-enfant.fr
Le réseau d’information de la caisse d’allocation du Bas-Rhin et de ses
partenaires, sur l’accueil des jeunes enfants
Le dispositif d'accompagnement du conjoint
dans sa recherche d'emploi
Les nombreuses mutations inhérentes à l'exercice du métier de militaire entravent considérablement
l'accès à l'emploi des conjoints. Certains choisissent de conserver leur emploi, optant ainsi pour la vie de
«célibataire géographique». A l'inverse, d'autres préfèrent quitter leur emploi afin de suivre leur conjoint
sur son nouveau lieu d'affectation.
Dans ce contexte, le ministère de la défense a mis en place un dispositif d'accompagnement du conjoint
dans sa recherche d'emploi.
Pour toute information et télécharger le formulaire :
site : intra-air/vie professionnelle/ressources humaines/condition du personnel/
accompagnement du personnel et des familles.
www.defense.gouv.fr
communauté défense/famille/votre espace emploi/rapprochement de conjoint
L'accompagnement des conjoints
travaillant dans le secteur public
1. Agents de l'Etat (fonction publique d'Etat, fonction publique territoriale, fonction publique hospitalière)
Les demandes de transfert sont gérées par le bureau mobilité des conjoints de la DRH-MD.
Dès parution de l'extrait individuel d'ordre de mutation (EIOM), la demande de mutation peut être initialisée.
Contact : 01.45.52.50.60 ou 811 117 50 60
2. Enseignants ou chargés de recherche du ministère de l'éducation nationale
Les demandes de mutation sont gérées par le bureau de la gestion collective et des carrières des personnels
d'encadrement et des agents non titulaires.
Contact : 01.45.52.64.26 ou 811 117 64 26
L'accompagnement des conjoints
travaillant dans le secteur privé
La prise en charge des conjoints recherchant un emploi dans le secteur privé est assurée par le dispositif
CAEC. Ce soutien s'effectue sur deux niveaux :
- au niveau de la base aérienne via les sections condition du personnel ou l'antenne air mobilité de la
nouvelle base du conjoint. Elles sont chargées d'informer le conjoint sur les possibilités
d'accompagnement vers l'emploi, le cas échéant, d'orienter le conjoint vers la CAEC de rattachement.
- au niveau national : Les CAEC dispensent un suivi personnalisé (élaboration de CV, lettre de
motivation, bilans de compétences…). Elles sont réparties sur tout le territoire (cf site
www.defense.gouv.fr ) et relèvent d'un dispositif interarmées. Elles accueillent les conjoints de militaires
et de civils, sans prise en compte de l'armée d'appartenance.
CAEC : cellule d’accompagnement vers l’emploi des conjoints
Aumôneries
Aumônerie
catholique :
Aumônerie
protestante :
Aumônerie
israélite :
Aumônerie
musulmane:
Père KOCH
Quartier Pagezy
57234 BITCHE
Tel : 03.87.06.33.49
Pasteur MALL
42, rue Neuve
67500 HAGUENAU
Tel : 03.88.93.09.09
Rabbin HOENEL
13 rue Brûlée,
BP 1035/M
67071 STRASBOURG
Tel : 03.88.43.35.66
Monsieur KICHAOUI
BA 128
57039 METZ Cedex
Tel : 03.87.69.55.64
Le logement
Les cadres mariés (Officiers, Sous-officiers, Militaires Techniciens
de l’Air et Personnels Civils de la Défense) peuvent postuler pour des
logements gérés par la Société Nationale Immobilière ( S.N.I. ). Les
demandes sont établies par le bureau accueil logement.
Il existe 4 cités militaires à proximité de la base comprenant 132
logements.
Par l’intermédiaire de particuliers, le bureau accueil logement de la
base peut proposer des offres de locations dans le secteur privé.
renseignements :
Bureau logement : 03.88.94.59.17 ou poste 25917
L’hébergement
Pour les célibataires géographiques, les célibataires et les personnes de
passage, le service hébergement de la base se trouve à votre disposition
dans le bâtiment T5 (voir plan de la base).
Pour les personnels de passage :
- 55 chambres individuelles
- 13 chambres collectives
Pour les personnels permanents (célibataires) :
- 154 chambres individuelles
- 22 chambres collectives
renseignements :
Bureau logement : 03.88.94.59.17 ou poste 25917
Lignes de BUS
Ligne 1:
Niederbronn
HORAIRES
MATIN : Itinéraires et arrêts
HORAIRES
SOIR : Itinéraires et arrêts
07 h 14
WOERTH (Centre de secours)(1)
07 h 24
NIEDERBRONN
17 h 20
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)*
07 h 26
REISCHSHOFFEN (rond point Renault/Avis)
17 h 25
LOBSANN
07 h 30
FROESCHWILLER (arrêt de bus route de Nehwiller)
17 h 30
LAMPERTSLOCH (route de Merckwiller)
07 h 34
WOERTH
17 h 34
MERCKWILLER
07 h 37
GOERSDORF
17 h 37
PREUSCHDORF (arrêt de bus)
07 h 40
MITSCHDORF (arrêt de bus)
17 h 40
MITSCHDORF (arrêt de bus)
07 h 43
PREUSCHDORF (arrêt de bus)
17 h 43
GOERSDORF
07 h 46
MERCKWILLER
17 h 46
WOERTH
07 h 50
LAMPERTSLOCH (route de Merckwiller)
17 h 50
FROESCHWILLER (arrêt de bus route de Nehwiller)
07 h 55
LOBSANN
17 h 54
REISCHSHOFFEN (rond point Renault/Avis)
08 h 00
BASE AÉRIENNE 901 (entrée de l’ouvrage)
17 h 56
NIEDERBRONN
08 h 05
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)
18 h 16
WOERTH (Centre de secours)(1)
Nota :
(1) Lieu de stationnement du car pour les chauffeurs habitant WOERTH.
*Départ de la ligne de car après l’arrivée de la navette des points hauts et celle de l’ouvrage (départ Ilot 2: 17h15)
Navette ouvrage effectuée par le véhicule affecté à la ligne 2.
Chaque vendredi soir : départ avancé de 2h10.
Ligne 2:
Strasbourg
HORAIRES
07 h 00
MATIN : Itinéraires et arrêts
STRASBOURG École militaire CFIAR
HORAIRES
SOIR : Itinéraires et arrêts
17 h 15
BASE AÉRIENNE 901 (entrée de l’ouvrage)
(Arrêt de bus CTS devant poste de police)
07 h 12
VENDENHEIM (arrêt de bus)
17 h 20
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)*
07 h 38
SURBOURG
17 h 30
SCHOENENBOURG
07 h 44
SOULTZ-SOUS-FORÊTS (magasin de vêtements)
17 h 36
SOULTZ-SOUS-FORÊTS (magasin de vêtements)
07 h 50
SCHOENENBOURG
17 h 42
SURBOURG
08 h 00
BASE AÉRIENNE 901 (entrée de l’ouvrage)
18 h 10
VENDENHEIM (arrêt de bus)
08 h 05
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)
18 h 25
STRASBOURG École militaire CFIAR
(Arrêt de bus CTS devant poste de police)
Nota :
* Départ de la ligne de car après l’arrivée de la navette des points hauts et celle de l’ouvrage (départ Ilot 2: 17h15)
Chaque vendredi soir : départ avancé de 2h10.
Ligne 3:
Oberhoffen / Haguenau
HORAIRES MATIN : Itinéraires et arrêts
HORAIRES
SOIR : Itinéraires et arrêts
06 h 55
OBERHOFFEN (arrêt de bus du camp)
17 h 20
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)*
07 h 05
BISCHWILLER (rue de Marienthal, ancienne usine Vestra)
17 h 45
HAGUENAU (Rond point de Landau - RITMO “Rond point de Landau”)
07 h 10
MARIENTHAL (rue de la gare - RITMO “pèlerins”)
17 h 47
HAGUENAU (gare - RITMO “Gare”)
07 h 15
KALTENHOUSE (rue principale - RITMO “Mairie”)
17 h 50
HAGUENAU (route de Strasbourg - RITMO “rte de Wintershouse”)
07 h 18
HAGUENAU (route de Bischwiller - RITMO “platanes”)
17 h 52
HAGUENAU (avenue prof René Leriche - RITMO “Leriche”)
07 h 20
HAGUENAU (route de Weitbruch - RITMO “rte de Weitbruch”)
17 h 55
HAGUENAU (avenue prof René Leriche - RITMO “Hôpital”)
07 h 25
HAGUENAU (avenue prof René Leriche - RITMO “Hôpital”)
18 h 00
HAGUENAU (route de Weitbruch - RITMO “rte de Weitbruch”)
07 h 27
HAGUENAU (avenue prof René Leriche - RITMO “Leriche”)
18 h 02
HAGUENAU (route de Bischwiller - RITMO “platanes”)
07 h 29
HAGUENAU (route de Strasbourg - RITMO “rte de Wintershouse”)
18 h 05
KALTENHOUSE (rue principale - RITMO “Mairie”)
07 h 32
HAGUENAU (gare - RITMO “Gare”)
18 h 10
MARIENTHAL (rue de la gare - RITMO “pèlerins”)
07 h 35
HAGUENAU (Rond point de Landau - RITMO “Rond point de Landau”)
18 h 15
BISCHWILLER (rue de Marienthal, ancienne usine Vestra)
08 h 00
BASE AÉRIENNE 901 (entrée de l’ouvrage)
18 h 25
OBERHOFFEN (arrêt de bus du camp)
08 h 05
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)
Nota :
* Départ de la ligne de car après l’arrivée de la navette des points hauts et celle de l’ouvrage (départ Ilot 2: 17h15)
Navette ouvrage effectuée par le véhicule affecté à la ligne 2.
Chaque vendredi soir : départ avancé de 2h10.
Ligne 4:
Wissembourg
HORAIRES MATIN : Itinéraires et arrêts
HORAIRES
SOIR : Itinéraires et arrêts
07 h 30
WISSEMBOURG (gendarmerie)
17 h 20
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)*
07 h 35
WISSEMBOURG (piscine)
17 h 25
CLEEBOURG (intersection)
07 h 37
WISSEMBOURG (Place Stichaner)
17 h 28
ROTT (intersection sortie village)
07 h 40
ALTENSTADT
17 h 30
OBERHOFFEN
07 h 45
RIEDSELTZ
17 h 32
STEINSELTZ
07 h 48
STEINSELTZ
17 h 35
RIEDSELTZ
07 h 50
OBERHOFFEN
17 h 40
ALTENSTADT
07 h 52
ROTT (intersection sortie village)
17 h 43
WISSEMBOURG (Place Stichaner)
07 h 55
CLEEBOURG (intersection)
17 h 45
WISSEMBOURG (piscine)
08 h 00
BASE AÉRIENNE 901 (entrée de l’ouvrage)
17 h 50
WISSEMBOURG (gendarmerie)
08 h 05
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)
Nota :
* Départ de la ligne de car après l’arrivée de la navette des points hauts et celle de l’ouvrage (départ Ilot 2: 17h15)
Navette ouvrage effectuée par le véhicule affecté à la ligne 2.
Chaque vendredi soir : départ avancé de 2h10.
Ligne 5:
Wingen / Lembach
HORAIRES
MATIN : Itinéraires et arrêts
HORAIRES
SOIR : Itinéraires et arrêts
07 h 35
WINGEN (centre du village )
17 h 20
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)*
07 h 45
LEMBACH (centre du village)
17 h 34
LEMBACH (cité militaire)
07 h 47
LEMBACH (déchetterie)
17 h 37
LEMBACH (déchetterie)
07 h 49
LEMBACH (cité militaire)
17 h 40
LEMBACH (centre du village)
08 h 00
BASE AÉRIENNE 901 (entrée de l’ouvrage)
17 h 50
WINGEN (centre du village )
08 h 05
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)
Nota :
* Départ de la ligne de car après l’arrivée de la navette des points hauts et celle de l’ouvrage (départ Ilot 2: 17h15)
Navette ouvrage effectuée par le véhicule affecté à la ligne 2.
Chaque vendredi soir : départ avancé de 2h10.
Ligne 6:
Aschbach / Leiterswiller
HORAIRES
MATIN : Itinéraires et arrêts
HORAIRES
SOIR : Itinéraires et arrêts
07 h 29
ASCHBACH
17 h 20
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)*
07 h 32
STUNDWILLER
17 h 24
DRACHENBRONN (abri bus)
07 h 39
HATTEN
17 h 29
BIRLENBACH
07 h 42
LEITERSWILLER
17 h 44
LEITERSWILLER
07 h 55
BIRLENBACH
17 h 52
HATTEN
07 h 57
DRACHENBRONN (abri bus)
17 h 59
STUNDWILLER
08 h 00
BASE AÉRIENNE 901 (entrée de l’ouvrage)
18 h 04
ASCHBACH
08 h 05
BASE AÉRIENNE 901 (parking division transport)
Nota :
* Départ de la ligne de car après l’arrivée de la navette des points hauts et celle de l’ouvrage (départ Ilot 2: 17h15)
Navette ouvrage effectuée par le véhicule affecté à la ligne 2.
Chaque vendredi soir: départ avancé de 2h10.
Club Sportif et Artistique
de la base aérienne 901
Présentation du C.S.A.
Placé sous l’égide de la Fédération des clubs sportifs et artistiques de la
défense, le C.S.A de la BA 901 est une association de droit local, fondée en
1977, et qui a pour but de développer le goût et la pratique des activités
sportives, culturelles et artistiques parmi les personnels militaires et civils
adhérents.
Il doit permettre une meilleure intégration des familles du personnel de la
Défense au sein du tissu associatif local.
Il est composé de 13 sections autonomes financées par les cotisations des
adhérents et les subventions de la FCSAD et/ou de la jeunesse et sports.
Il dispose des infrastructures et de certains moyens de la base aérienne.
Le bureau est composé
du personnel suivant
Président : LCL Pascal LE BARS
Commandant en second et adj. forces – poste 22501
Vice-président : CDT RC Francis TENIERE
Civil à la retraite – poste 24263
Secrétaire général : Melle Simone OLLAND
DRH 3B.901 - poste 25903
Trésorier général : CNE Nathalie VANDECASTEELE
CCS 05.901 - poste 25824
Trésorier général adjoint : M. Olivier DROUARD
DRL 3D.901 – poste 23928
Secrétaire général adjoint : Madame Armelle TENIERE
Service Social – poste 25878
- Le siège social est l’adresse postale du club :
C.S.A Base aérienne 901
99, rue du camp
BP 10001 Drachenbronn Birlenbach
67167 Wissembourg Cedex
Tél : 03-88-94-58-00
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION ARTS ET CULTURE
Responsable :
Mme LAFOND
Poste : 25881 ou 03.88.94.53.67
Objectifs :
- Les adhérents de la section se réunissent pour partager un moment de convivialité et
participer à des activités culturelles, artistiques, manuelles et autres sorties touristiques...
Cotisation section : 18 €
Age minimum requis pour s’inscrire : 6 ans
- ENCADREMENT : responsable : Mme SCHNEIDER Huguette
- PATCHWORK : responsable : Mme OPOLCZYNSKI Josiane
- PEINTURE SUR SOIE : responsable : Mme CHABANNE Nicole
- SECTION COUTURE : responsable : Mme OPOLCZYNSKI Josiane
- SECTION MARQUETERIE : responsable : M. BAUER Walter
- SECTION MARCHE : responsable : M. ou Mme HAULE Michel
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION INFORMATIQUE
Responsable :
(sous section arts et culture)
CDT RC Francis TENIERE
Objectifs :
- Approche de la micro-informatique, étude d’un système, des logiciels et operating system
(WINDOWS, LINUX)
- Exercices avec Office, Open Office, logiciels de Photo, logiciels de musique...
- Réponse aux questions diverses des adhérents.
Cotisation section : Pas de cotisation
SECTION MUSIQUE
Responsable :
Clc SCHWEINBERG
Objectifs :
- Le perfectionnement de ses adhérents dans les différentes spécialités
- La formation de « groupe(s) » selon le niveau, la motivation et le style des adhérents
Cotisation section : Pas de cotisation
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION PATRIMOINE
Responsable :
M .Jean-François LEONACHE (Réserviste), SRP 0B.901
Poste : 25888
Objectifs :
- valoriser le musée Pierre JOST par son entretien, l’installation de vitrines, la collection
d’armements, d’équipements…
- conserver le souvenir de l’ouvrage du HOCHWALD par des actions de nettoyage extérieur des
terrains, des blocs de combat, des galeries et des sites de visite.
Cotisation section : 5 €
Age minimum requis pour s’inscrire : 16 ans
SECTION SKI
Responsable :
SGT Damien BRUNET, DRH 3B.901
Poste 23837
Objectifs :
- Exercer des activités dites de sport d’hiver :
- Ski alpin
- Ski nordique
- Assurer la formation des adhérents au cours des sorties d’initiation et de perfectionnement avec
l’aide des moniteurs en fonction de leur disponibilité.
Cotisation section : 9 €
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION VTT /CYCLO
Responsable : Monsieur Lionel WALCH
Objectifs :
- Initier ses adhérents à la pratique du vélo tous terrains
- Organiser des randonnées pendant le week-end
- Aider ses adhérents à participer aux manifestations VTT régionales et nationales
- Organiser des week-ends de découverte
Cotisation section : 20€
Age minimum requis pour s’inscrire : 10 ans (pour certaines sorties)
SECTION TIR
Responsable :
ADC Eric PIERRE, ESTC 2B.901
Poste 25935
Objectifs :
- Initier et perfectionner ses membres dans la pratique du tir sportif et participer au
championnat de la ligue de l’Est.
Cotisation section : 10 €
Age minimum requis pour s’inscrire : 14 ans
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION PAINT-BALL
Responsable :
Mr Pascal MULLER, DRL 3D901
Poste 24067
Objectifs :
- rassembler les adhérents afin d’exercer une activité ludique et sportive qui développe
l’esprit d’équipe, le respect des adversaires et le fair-play.
- s’entraîner au tir, au combat sous forme de scénario, avec un arbitre.
Cotisation section : Cotisation non fixée
Age minimum requis pour s’inscrire : 16 ans
SECTION FOOTBALL ENTREPRISE
Responsable :
Capitaine Bruno FELIX, CDC 05.901
Poste 24185
Objectifs :
- participer au championnat de football entreprise de la Ligue d’Alsace de football
- participer à la coupe de France de la FCSAD
Cotisation section : Pas de cotisation
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION MINIATURE
Responsable :
Adjudant-chef BARBAS Jean-Pierre, ST 2A.901
Poste 24308
Objectifs :
- S’adresse aux maquettistes et aux modélistes de toutes sortes
- Met à la disposition de ses adhérents du matériel et de la documentation dans un local adapté au bricolage
et à la construction de miniatures
- Lieu de réunion permettant l’échange d’idées, de connaissances et d’expériences personnelles
- Améliorer la qualité des réalisations
- Donner des suggestions pour la bonne marche de la section
- Utiliser la piste de modèles réduits (voitures)
Cotisation section : 4 €
Age minimum requis pour s’inscrire : 12 ans
SECTION TRIATHLON
Responsable : Monsieur Jean-Marie KAST
Objectifs :
- Représenter la Base aérienne 901
- Organiser des rencontres entre civils et militaires
- Développer l’activité pour les novices comme pour les habitués
- Contribuer à l’organisation de manifestations.
Cotisation section : 20 €
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION STRATEGIE
Responsable :
Av1 Ghislain GAULHIER
Objectifs :
- Organiser des jeux de rôles
- Construire des maquettes et personnages utilisés pour les jeux de rôles
- Contribuer à l’organisation de manifestations.
Cotisation section : 15 €
SECTION LOISIRS
Responsable :
Melle Simone OLLAND
DRH 3B.901 - poste 25903
Objectifs :
- offrir la possibilité d’utiliser les infrastructures sportives de la base (piscine, tennis, piste
d’athlétisme,stade, boulodrome, accès au cinéma et au coiffeur) à un faible coût.
Cotisation CSA loisirs : comprise dans les 5€ de l’adhésion au CSA de la BA 901
PRÉSENTATION DES SECTIONS
SECTION AÉRONAUTIQUE
Responsable : LCL RC ALEKSIJEVIC Georges
Objectifs :
- Préparation des lycéens au brevet d’initiation aéronautique (BIA)
- Préparation au brevet de base (théorique et pratique)
- Formation au brevet de pilote privé
- Activités vol moteur, type aéro-club.
Cotisation : Pas de cotisation
Tout adhérent à une section du CSA de la BA 901
bénéficie des avantages de la section loisirs
LA VIE EN ALSACE
L’Alsace et la Lorraine, qui ont été restituées à la France en 1918, connaissent encore quelques
particularités :
- Votre conjoint, s’il travaille dans le secteur civil en Alsace ou en Lorraine, bénéficie d’un régime local de
sécurité sociale (remboursement plus élevé du fait d’une cotisation plus importante);
- Les chemins de fer roulent à droite contrairement au reste de la France. Attention dans les gares et en
traversant les passages à niveau;
- L’électricité est fournie par l’ES (Électricité de Strasbourg).
- Attention : le 26 décembre et le Vendredi Saint sont fêtes légales et chômées (également pour les militaires).
Les calendriers de la région font mention de ces fêtes.
- Les CCP : si votre Centre est à Strasbourg et si par la suite vous faites des changements d’adresse, vous ne
payerez pas de taxes.
- A part les grands magasins, nombreux sont ceux qui ferment à 18h30 (voire vers 17h00 le samedi pour
certains commerces !). Si vous habitez un petit quartier ou un petit village, il n’est pas étonnant qu’ils soient
fermés le mercredi après-midi. Le Dimanche, tous les magasins sont fermés.
- Si vous êtes amateur de pêche ou de chasse , renseignez-vous auprès d’une association : la réglementation en
vigueur est particulière et strictement observée.
L’ALSACE VILLE PAR VILLE
BETSCHDORF (3600 hab.)
Betschdorf est connu pour ses poteries de grès, dont l’origine remonte au XVIIIème siècle (musée de la poterie).
Actuellement, 11 ateliers, à caractère artisanal, produisent essentiellement de la poterie d’art aux couleurs grises et
bleues, si caractéristiques.
Des équipements sportifs sont à la disposition de la population : stand de tir, piscine couverte, tennis, salle
Polyvalente…
HAGUENAU (environ 30000 hab.)
Sous-préfecture, plaque tournante de l’ALSACE du Nord à 30 km de STRASBOURG, HAGUENAU dispose
d’attraits importants : centres commerciaux, théâtre, salles de concert, maison des sports, musée historique et les
symboles architecturaux que sont les églises St Georges et St Nicolas, musée Alsacien, piscine et centre de loisirs
aquatiques, courts de tennis, patinoire, centre équestre, terrain d’aviation sportive et camping.
Son festival international du folklore réunit chaque été de nombreuses troupes et un public fidèle et enthousiaste.
LEMBACH (1750 hab.)
La région de la Haute vallée de la Sauer est, sans contredit, l’une des plus plaisantes, des plus pittoresques et des
plus riches contrées d’Alsace par ses hauteurs gréseuses couvertes de forêts, ses vallons très verts, ses rochers
abrupts et surtout par ses châteaux forts en ruine (Fleckenstein, Wengelbourg, Hohenbourg, Wasigenstein…).
En outre, à proximité de Lembach, vous pourrez visiter l’un des ouvrages les plus impressionnants de la Ligne
Maginot : le « Four à chaux ».
L’ALSACE VILLE PAR VILLE
MERKWILLER-PECHELBRONN (750 hab.)
Cette station thermale est située dans la charmante vallée du Seltzbach dont la source minérale, une des plus
chaudes d’Europe (66 °C), est en exploitation depuis 1910. Cet établissement soigne l’arthrose, les rhumatismes,
etc. Pechelbronn est aussi le berceau de l’industrie pétrolière en France. La première exploitation du sable
bitumineux remonte à 1498. Un musée vous fera revivre le passé glorieux de l’exploitation du pétrole en Alsace.
MOTHERN (1900 hab.)
Ancienne cité de pirates du Rhin, Mothern compte, aujourd’hui encore, de nombreux mariniers. Un imposant
monument, implanté sur la grande place, en témoigne. Sa forêt communale, typiquement rhénane, une des
dernières à subsister, comporte une faune et une flore très variées, pour la grande joie des promeneurs. En plus
de ses maisons à colombages, Mothern dispose d’un artisanat qui, ailleurs, est en voie de disparition : sabotier,
forgeron, charron… Un événement à ne manquer sous aucun prétexte : le carnaval !
NIEDERBRONN-LES-BAINS (5000 hab.)
Petite ville située à 25 Km de la base, Niederbronn est très réputée pour sa station thermale. Deux sources sont à
l’origine de cette station : la source romaine qui jaillit en plein coeur de la ville, devant le magnifique casino
municipal et la source celtique qui se trouve à la sortie nord de la station.
L’ALSACE VILLE PAR VILLE
SEEBACH (1550 hab.)
Située à environ 15 Km au nord de Soultz-sous-Forêts, Seebach est resté le village alsacien type. De blanches
maisons aux poutrages apparents et aux auvents débordants sur la façade se disposent harmonieusement le long des
rues de ce charmant village fleuri purement alsacien et de caractère exclusivement rural, comme l’attestent ses
cours fermières et ses vergers. Chaque été, la fête du Streissel Hochzeit nous fait revivre les noces d’antan, image
typique d’une Alsace riche de traditions.
SOUFFLENHEIM (4300 hab.)
Située à l’est de l’immense forêt de Haguenau, Soufflenheim est la métropole de l’industrie céramique en Alsace.
Elle doit sa renommée principalement à l’artisanat de la poterie, dont l’origine remonte à l’âge de bronze. Ainsi,
d’après un recensement fait en 1837, il y avait à Soufflenheim 55 ateliers de poterie employant plus de 600
personnes.
Aujourd’hui encore, cet artisanat traditionnel représente la principale activité et l’attrait majeur de cette cité
accueillante.
L’ALSACE VILLE PAR VILLE
STRASBOURG (+ de 100 000 hab.)
Capitale de l’Europe, symbole d’un passé rayonnant et d’un avenir prometteur, Strasbourg est une ville aux
multiples attraits :
- sa cathédrale gothique du XIème siècle, dont la particularité réside dans l’unique tour de clocher et l’horloge
astronomique,
- son quartier de la Petite France, abritant des industries anciennes (tannerie, brasserie…), reflet de l’aspect
pittoresque de cette cité,
- ses musées, dont celui du château des Rohans, le musée Alsacien et l’œuvre Notre-Dame,
- sa promenade au parc de l’Orangerie.
WISSEMBOURG (7500 hab.)
Ville « porte de France », au riche passé historique, WISSEMBOURG recèle un remarquable patrimoine
architectural : l’hôtel de ville, la très belle église gothique Saint Pierre et Paul, ainsi que des curiosités typiquement
alsaciennes comme la « Maison du sel », le musée Westercamp, la maison de «l’ami Fritz ».
!
1
0
9
e
n
n
e
i
r
é
A
e
s
a
B
a
l
r
u
A bientôt s